Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Intrigues politiques en Ângmâr (PV Fûma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Oshi
Espion (R.T)


Messages : 230

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
233/50000  (233/50000)
Inventaire: Duvaile, chauve-souris


MessageSujet: Intrigues politiques en Ângmâr (PV Fûma)   Ven 15 Jan - 12:38






Intrigues politiques en Ângmâr
Õshi rencontre Fûma






C'est d'un pas nerveux, mais avec une attitude résolument altière que je m'approchai de la cour du château. Derrière ces murs se trouvait Fûma, le Prince d'Ângmâr, celui que j'étais venu rencontrer. Celui avec qui j'envisageais une alliance des plus improbables. Celui qui avait aussi la réputation d'avoir l'exécution facile. Si je ressortais jamais de là, ce serait avec un allié particulièrement imposant et le destin de Fantastiqua s'en trouverait profondément bouleversé. Si je ressortais jamais de là...

Pour l'occasion, j'avais fait des préparatifs avec un soin calculé car je ne voulais rien laisser au hasard ni avoir l'air de me présenter devant un Prince avec nonchalance. Il fallait qu'il sache que je me présentais à lui avec un panache qui faisait autant honneur à son rang qu'il ne démontrerait que je n'étais moi-même pas le premier venu. Pour ce faire, je m'étais constitué une escorte seigneuriale, composée de dix Renards revêtus d'armures que j'avais faites forger expressément en sacrifiant une sacrée part du butin emmagasiné par mes hommes. Du bel acier sombre et rutilant les recouvrait intégralement, orné de décorations somptueuses. Serties de rubis, les armures étaient subtilement gravées de motifs et niellées d'écarlate à l'instar de leurs armes d'hast de type "chauve-souris" dont le manche était en ébène. Les heaumes étaient munis de pointes triangulaires figurant des oreilles de renard et leur visière se prolongeait en un museau assorti. Quant aux épaulières, elles représentaient un faciès vulpin finement ciselé. J'arborais exactement le même attirail, à ceci près que j'avais troqué le heaume au profit de mon capuchon sous lequel se déployait me bonne vieille cape et que bien sûr mon masque recouvrait mon visage. Je n'avais pas lésiné sur les moyens et au moins j'étais certain que le Prince savait déjà depuis longtemps qu'une délégation peu discrète arpentait ses terres en direction de son domaine privé. Bien sûr, une dizaine d'hommes, même en armes, ne représentaient pas une menace, ce qui m'avait jusqu'ici épargné d'avoir à en découdre avec les troupes locales. Bon, il y avait bien eu quelques incidents en chemin, les gens d'Ângmâr étant tout de même relativement belliqueux, mais je m'étais systématiquement débrouillé pour régler les conflits sans effusion de sang. Il aurait été malvenu de blesser le peuple de mon hôte avant de le rencontrer.

D'ailleurs, alors que les portes du château se profilaient devant moi, j'en étais encore à me demander s'il m'accorderait bel et bien audience. Je ne comptais pas trop sur l'honneur d'être accueilli par Fûma en personne, mais il aurait été autrement plus gênant qu'il refuse l'entretien. Mes doutes allaient bientôt trouver leur terme : parvenu au pied du colossal édifice, mes hommes se mirent en place quelques pas devant moi, érigeant une haie d'honneur surplombée par la bannière qui nous unissait, fièrement dressée par deux portes-étendard. Je passai devant mes hommes et me plantai avec roideur devant les immenses portes du château sans prononcer le moindre mot. Je devinais derrière les remparts une garnison suspicieuse et je n'avais pas besoin de les voir pour savoir que des tireurs occupaient chaque meurtrière du mur d'enceinte. Fûma savait que j'étais là, ne restait plus qu'à attendre sa décision d'ouvrir ou non ses portes à la proposition que j'amenais avec moi.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: Intrigues politiques en Ângmâr (PV Fûma)   Mar 22 Mar - 0:29

C'est de très bonne heure que je m'étais levé ce jour là. En effet, c'était une de ces journées où ma matinée était la plus chargée. Après une fraîche douche très revigorante et une pomme rapidement avalée, je m'envolais direction l'aile des guerriers. Aujourd'hui cinq jeunes écuyers attendaient leur leçon hebdomadaire avec leur prince. J'avais tenu à prendre moi-même en charge l'entrainement de mes plus jeune recrues à hauteur d'une fois par lune. Pendant ces séances, je les poussais à donner le meilleur d'eux-même, il devait puiser dans le maximum de leur capacité et une fois qu'ils avaient atteint cette limite, ils devaient aller encore plus loin. Je ne mettais pas en doute l'entrainement prodigué par leurs mentors respectif mais j'apportais la petite touche indispensable pour qu'ils deviennent des soldats à la hauteur de mes espérances... Pour les autres aspects de leur formation, j'avais au sein de mon école les meilleurs stratèges, des géographes et historiens, des herboristes et des scientifiques. Une fois leur formation terminée, ils seraient capable de se sortir de n'importe quelle situation et de mener à bien toutes leurs missions. L'échec n'était de toute façon pas toléré...

Après trois bonnes heures de travail acharné, je libérais les cinq qui allèrent se rafraichir à une fontaine avant de filer en direction des bains. De mon côté, j'assignais différentes missions à mes troupes. J'en gardais une sur place car nos « invités » ne tarderaient plus tellement. En effet, depuis quelques jours, un groupe de soldat était entré sur mes terres. J'avais suivi leur avancée jusqu'au château sans intervenir car ils n'avaient pas fait couler le sang. Sans doute que cette délégation venait me proposer un quelconque marché. Cela m'intriguait. Ils osaient venir jusqu'à moi alors je me devais de les recevoir. S'ils n'avaient rien d'intéressant à me proposer, je les ferai exécuter. Cela pourrait même faire un entrainement sur cibles réelles pour mes jeunes recrues. Quoi de mieux pour juger de leur vaillance... Enfin...

« Prince, ils sont à nos portes »

Un rictus se dessina sur mes lèvres avant que je m'envole en direction des portes. J'atterris jusque en face de celui qui semblait être à la tête de cette troupe. L'encapuchonné ne semblait que légèrement tendu par la présence des différents gardes des remparts. Je les scrutais attentivement. Ils étaient vêtus d'armures en matériaux très nobles. L'étendard qu'ils arboraient fièrement mis fin à mes interrogations sur leur identité. Il s'agissait de ce groupe de mercenaires qui donnaient du fil à retordre à Lord Rosiel depuis quelques lunes. Que venaient donc t-ils faire ici ? Pourquoi prendre le risque que je ne les fasse arrêter et reconduire en Nürnen...

« Que venez vous faire ici ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oshi
Espion (R.T)


Messages : 230

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
233/50000  (233/50000)
Inventaire: Duvaile, chauve-souris


MessageSujet: Re: Intrigues politiques en Ângmâr (PV Fûma)   Lun 28 Mar - 16:35






Intrigues politiques en Ângmâr
Õshi rencontre Fûma






L'attente ne fut pas aussi longue que ce à quoi je m'étais attendu, ce fut à peine si le Prince se fit désirer. Cela aussi me surprit, de le voir descendre en personne des cieux avec majesté et le visage barré d'un rictus. Je me demandai brièvement ce qui l'avait amené à venir directement à notre rencontre. Était-il impatient ou bien curieux ? Avait-il simplement jugé que nous étions dignes de nous entretenir avec lui ? Je n'eus pas le temps d'établir la pertinence de mes hypothèses que Fûma avait parcouru du regard ma délégation et demandé la raison de notre venue. Avais-je donc réussi à le frapper de curiosité ? En tout cas, je décidai de capter son attention dès le départ de notre conversation en lui délivrant derechef le dessein qui m'amenait en ce lieu et qui, j'en étais convaincu, ne manquerait pas de l'intéresser.

- Votre Altesse, c'est une offre que je viens vous soumettre. La collaboration des Renards dans la conquête d'Ârnör. Je me permets de croire que vous serez sensibles à mes arguments. En l'état actuel des choses, je crains que tout Fantastiqua ne soit menacé par un funeste sort et je me suis laissé dire que vous étiez la personne la plus apte à l'en préserver, déclarai-je après m'être fendu de ma plus belle révérence.

Je n'osai en dire davantage dans l'immédiat. J'avais pris la précaution de me renseigner sur le Prince d'Ângmâr avant de m'aventurer sur ses terres mais je ne pouvais me targuer de le connaître suffisamment pour me permettre de parler inconsciemment et de risquer de le froisser. En dehors des enjeux importants qui allaient se décider maintenant, j'avais entre mes mains, ou plutôt entre mes lèvres, la vie des valeureux qui s'étaient joints à moi pour représenter notre clan. Un seul mot de Fûma et mes hommes se transformaient en pelotes d'épingles, s'il avait la miséricorde de leur accorder une mort prompte. C'est dire si j'avais intérêt à mesurer chacune de mes paroles.

- Renards, rendons à Son Altesse Fûma l'honneur qu'il nous octroie par sa présence, ordonnai-je durant le flottement qui suivit ma déclaration au Prince.

Tous s'agenouillèrent comme un seul homme, moi y comprit. Je ne détachai pas pour autant mes yeux du regard perçant de celui que j'étais venu consulter. J'en étais encore à espérer que dans le pire des scénarios, mes hommes et moi rentrerions bredouilles mais saufs à Hadrion où nous attendaient les autres, sans doute rongés par l'anxiété. J'étais parvenu à faire des Renards une véritable famille, qui avait vu naître des couples et leur descendance. J'avais bien sûr pris soin de n'accepter aucun époux ni père pour m'accompagner mais les personnes actuellement à mes côtés restaient néanmoins de proches amis pour beaucoup. Quant à moi, il avait suffit de très peu de temps pour devenir "Grand-Père Õshi" et obtenir toute l'affection que ce surnom évoquait. J'en étais assez fier, mais c'était un sujet d'inquiétude supplémentaire vis-à-vis des gens qui comptaient sur moi.

L'opportunité pour ceux restés à la Larme de jamais revoir leurs camarades, elle dépendait désormais davantage du bon vouloir d'un Prince inflexible que de la pertinence de l'expédition que j'avais montée. La pression s'accentuait passablement et si cela avait encore été possible pour moi, je savais que j'aurais été affligé de coulées de sueur et d'un rythme cardiaque dangereusement élevé. Heureusement, ma condition me préservait de tels désagréments et m'aidait à garder un air impassible face à Fûma.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intrigues politiques en Ângmâr (PV Fûma)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigues politiques en Ângmâr (PV Fûma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Projet de loi qui limiterait le nombre de partis politiques a 4 ou 5
» Haiti :Notes politiques après le seisme du 12 janvier 2010
» Progres d'Haiti dans le domaine des droits politiques
» Symboles politiques
» Nouvelles intrigues [PV Natalee]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Ângmâr :: Château :: Cour du château-