Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un Squelette en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Senlord
Guerrier (1.1)


Messages : 21

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire: Epée, Dague, Bourse, Tenur de Cuir, Haut de Forme


MessageSujet: Un Squelette en ville    Lun 8 Fév - 0:20

Senlord quitta l’ermite dans la soirée, il n'avait plus aucune notion de temps, mais distinguait encore le jour et la nuit. Il se dirigea vers le château de l'ange, il ne savais plus quoi faire, et se dit qu'un ange pourrait sûrement répondre a quelques une de ces questions. D'après l'ermite, il y a une guerre entre deux jeunes princes. Senlord sais bien qu'il devra rejoindre l'un de deux, autant aller vers celui se trouvant le plus près.

Sa nouvelle apparence de squelette avez quand même quelques avantages, il n'avais plus faim, il n'était plus fatiguée, ne pourrait plus perdre de sang, cela le ravie d'une certaine manière, il en souris. Ah non, il ne peut plus. Mais tandis, qu'il se faisais cette réflexion, en marchant sur le sentier que lui avais indiquée l'ermite, il se posa une autre question : Comment pouvait-il voir ? Cela le perturba un moment, il mis ses doigts d'os dans la cavité sensée accueillir ses yeux, un grand noir se fit, mais rien ne fut perturbé. Cela reste un mystère.

Après plusieurs jours de marche, il aperçu au loin une petite ville  du nom de Sulin, en l’apercevant il se rendit compte qu'il avais soif. Soif ? Pour un squelette ? Il se dit qu'il devrait bien avoir une auberge ou d'aimable paysan voulant bien lui offrir un verre. Au pire des cas il avait toujours sa petite bourse à sa ceinture.

Alors qu'il marchais sur la route, atteignant la ville, entourée de champs, plusieurs paysans prirent peur. Certain allée cherchée de l'aide en ville, d'autres se réfugièrent dans leur demeure.

Senlord avais oubliée son apparence, et pris un certain temps a comprendre leurs réactions. Il décida alors de contournée la ville cela lui paraissait plus sage. Il trouverais bien a boire au château, un ange pourrait peut être comprendre ses problèmes, et un nécromancien squelette peut toujours êtres un atout pour une puissante armée.

Senlord fit le nécessaire pour ne plus être vu, il entra tout de  même dans la seul entrée que pouvait offrir le village, et se décida a prendre toutes les petites rues, et chemin a travers les maisons qui n'avait pas vraiment l'air fréquentée. Il avait aperçu l'emplacement de l'auberge du village qu'il n'approcha pas dans un rayon de 15 mètres.
Dans un un chemin piteux, il pris a droite a un carrefour et la un homme gigantesque, quoi que très alcoolisé se dressa devant lui.
 

- Tu n'a pas bonne mine, l'ami … OooooOOOoooOooHH ,  Un squelette, c'est pas nourmal un truc comme sa.

Il arma son poing avec maladresse, et Senlord n’eus aucun mal a l'esquivée. Son corps était aussi devenu plus habile, il n'était qu'un sac d'os ambulant après tout. Senlord alors passant très vite a coté de l'homme posa délicatement sa main osseuse  sur le  front de l'homme bourru et celui-ci s’évanouit.

- Sort de base de la nécromancie, «  L'ami », état de mort temporaire, tu te réveillera dans un dizaine de minutes, et si tu a de la chance tu auras décuvé avec sa.

Senlord était heureux de finalement ne pas avoir perdu tous ses pouvoirs, il pourrait donc se défendre un minimum. Il repris donc sa route pour sortir du village, mais une fois de plus alors qu'il tourna maladroitement a un carrefour, il croisa ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 468

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
111/50000  (111/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un Squelette en ville    Lun 8 Fév - 2:45


Je n’ai pas vraiment compris ce qui s’est passé, j’ai perdu la raison et je n'ai plus aucun souvenir de ce qu’il s’est passé lors de la mission avec Rosiel. J’eut un rictus, je ne dois pas certaines plus être considéré comme une Nurnienne maintenant, je levai les yeux autour de moi pour observer les lieux…hum, je ne reconnais rien, mais où ai-je pu donc atterrir ? L’odeur du coin ne me dit rien. Je me laissai retomber sur le flanc, m’affalant sur les dalles sales du trotoir. Cet étrange cette colère qui m’anime, pourtant je n’ai pas l’impression d’être folle à lier, l’entité est-elle toujours présente ? Au vu de mon apparence je dirais qu’elle domine toujours mon esprit…mais qu’est-ce que je dis-la-moi ? Entité ? Aéon ? Nous ne sommes qu’une au final ! Il n’y a pas de raison que je recherche une autre présence en moi, je ne parlerai pas d’une fusion, mais plutôt d’une acceptation… au final, je suis un monstre non . Pourquoi devrai-je me priver de cet état de conscience ? Parce que c’est mal de tuer les autres . Et alors les humains ou ce qui peut y ressembler le fond bien et depuis toujours, qu’ai-je de différents d’eux final ? Une queue ? Des griffes, des écailles ? Le fait que j’aie l’apparence d’un monstre . Alors pourquoi devrai-je me retenir eux qui ne se privent pas de ma blâmé pour des « nobles » cause. Terminé de jouer les fidèles toutous pour un maître ou un lord. Je ferai ce qu’il me plait là où il me plaira, si je dois finir par être tué, mieux que je profite de ce qu’il me serait donné de vivre, non . Je serai, que d’ennui, qu’est-ce que je pourrai bien faire ? Retrouver cet espion dégénéré et l’abattre . Rejoindre les rangs d’un mégalo un peu trop sûr de lui . Bien que je sois obligé de courber l’échine face à lui vu qu’il est un démon supérieur, me donne juste envie de le bouffer par principe, je ne courberai plus l’échine, je ne me laisserai plus avoir par l’affection de quiconque … j’eus un fou rire qui résonna un peu faux sur la fin. Et dire que l’on m’a poussé à être ce que je déteste en moi, je suis devenue ma pire crainte. Je redressai ma tête en attendant des as arriver vers moi, je n’avais pas attendu de voir la personne qui arrivait mes oreilles était déjà aplatie sur mon crâne et une fois que j’eus en vue l’ho…le truc, je fus d’abord surprise, sursautant et lui fessant face, je découvrir mes crocs luisant et dégoulinant de salive et de sang, laissant un grondement rauque passé avant d’en ouvrir la mâchoire pour feuler su l’être. Un squelette… se peut-il qu’il soit un des hommes de Rosiel ? Peut-être est-il un ennemi, peut-être ne l’est-il pas, en tout cas, qu’il ne fasse pas l’erreur de me prendre pour un chien de garde ou autres, moi je suis bel et bien un ennemi.


Aéon:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kael
Chef chercheur (R.D)


Messages : 106

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
71/50000  (71/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un Squelette en ville    Lun 8 Fév - 10:29



Un Squelette en ville
We said it was forever
But then it slipped away


Je transpirais sous ma lourde tunique élégante en velours, quel attirail épouvantablement inconfortable et peu pratique ! Le long manteau de voyage pourpre frappé des armoiries de Rosiel m'arrivait aux chevilles, recouvrant mes chausses noires surmontées d'un surcot du même coloris avec des brocarts d'or. Malheureusement, étant en mission diplomatique, je ne pouvais me défaire de ce maudit manteau puisque c'était la seule pièce de vêtement arborant les armes de mon Lord. Le temps se riait tout autant de moi, chaud comme le sang bouillant dans mes veines et sec comme mon âme. De plus, j'étais toujours convalescent suite à mes blessures infligées par Õshi et l'échauffourée de Valhaine qui ne s'était pas conclue sans quelques contusions. Je n'avais toujours pas repris ma condition physique normale et, bien que je n'avais plus les traits tirés par la fatigue, j'étais loin d'avoir retrouver mon poids normal et j'avais toujours le visage émacié par mon manque d'appétit. Après l'incident de la capitale nürnienne, tout le monde s'était séparé et j'avais de nouveau perdu la trace d'Aéon, Danaé était déjà trop indépendante pour que je la materne et je m'étais débarrassé de Ciryaheri en l'envoyant chercher des matériaux à l'autre bout du continent. Depuis, je n'avais eu pour seule occupation que de me consacrer à mes fonctions, et voilà que celles-ci m'expédiaient pour autant que je sache dans la même direction que celle empruntée par mon ancien capitaine que j'espérais ne pas croiser.

J'étais presque arrivé à destination, la ville de Sulin n'étant guère plus qu'à quelques lieues du château, mais la demeure du maître de la région me parut aussi insignifiante que lointaine quand mon coeur cessa de battre au détour d'un carrefour. Aéon était là, juste devant moi, sous cette abominable apparence décharnée et montrant les crocs à un individu encore plus décharné qu'elle, mais ce que je lui trouvais de plus étrange était simplement que j'aurais presque pu le confondre avec Brook, un ancien camarade de piraterie dont j'ignorais ce qu'il était advenu. De la bave coulait des babines retroussées de celle avec qui j'avais vécu, le monstre avait donc encore le dessus sur sa raison ? Mon sang battait contre mes tempes, mon crâne résonnait sourdement, mes jambes esquissèrent malgré moi un pas vers elle. "Aéon..."


Code by Wiise sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Senlord
Guerrier (1.1)


Messages : 21

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire: Epée, Dague, Bourse, Tenur de Cuir, Haut de Forme


MessageSujet: Re: Un Squelette en ville    Mar 9 Fév - 6:21

Senlord était heureux de finalement ne pas avoir perdu tous ses pouvoirs, il pourrait donc se défendre un minimum. Il repris donc sa route pour sortir du village, mais une fois de plus alors qu'il tourna maladroitement a un carrefour, il tombe sur un être a peine concevable.

C'était une espèce de canidé qui montrée ses crocs a Senlord.  Senlord se dit qu'il n'était maintenant que constitué d'os, cette créature voudrait sûrement le mâchée longuement. C'est comme s'il l'on présentée a un enfant, un homme fait de friandises. Eh Bien qu'il soit vivant ou pas, ces enfants l'engloutirais.

La chose, ouvra la gueule, et poussa un cri terrifiant. Du sang et de la bave se mêlée, pour dégouliné de ses crocs.

Senlord était sur ces gardes, près a se battre, il avança sa main vers la hanse de sa dague, mais avant de réagir, Senlord observa de près cette bête, il plongea ces yeux dans les siens. A non c'est vrai il n'en a plus ! Malgré sa, il la regarda longuement. Son regard laissa échappé une certaine intelligence, ce n'était pas une bête sauvage conclue t-il. Un Métamorphe ! Senlord ce rappela des cours les concernant a l'école de magie, surtout des guerres des vampires et des lycans. Les lycans l'avez toujours passionné.

Mais plus Senlord plongeais son regard dans celui de cet chose, plus il en vain a une évidence … c'est une femme ! Il retira tout de suite sa main de son poignard. Il tomba a genoux. Si il y a bien un idéal que Senlord avais suivis toutes sa vie, c'était d'être un gentleman. Il ne pouvait pas faire mal a une femme.

Au loin, derrière la métamorphe, il aperçu un homme au manteau de couleur pourpre, qui regardé dans notre direction d'un air désolé. Il fit un pas et prononça
« Aèon... » . Très vite Senlord en conclu qu'il s'agissait du nom de la créature, qui était donc bien humaine de base. Senlord se releva, tendu sa main d'os vers la bête, de façon la plus délicate qu'il puisse faire, et d'une voix apaisante dit :

- Aéon.. ? Je ne suis pas un ennemie, je veux simplement passé ?

Il craint la réaction de la métamorphe, et fut toujours sur ses gardes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 468

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
111/50000  (111/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un Squelette en ville    Mer 10 Fév - 3:19

L’homme du moins ce qu’il a dû être autre fois, semblait m’observer, malgré qu’il soit sur la défensive, ce que je trouvais étrange du coup, s’il s’agissait d’un des soldats de Rosiel il m’aurait tout de suite attaqué il me semble, peut-être me trompai-je sur ses attentions. Effectivement après m’avoir dévisagé, il changea de comportement se laissant tomber au sol, son geste me confus, je me reculai presque en roulant sur mon arrière main, me retrouvant assise de côté. Ce qui me permis de me retourner à mon nom et de surprendre Kael dans une tenue étrange juste là derrière moi, je plaquai les oreilles sur ma tête, toujours en grondant, tout en me tournant vers mon accoster qui c’était relever et tendant la main vers moi, je me relevai en baissant l’encolure le fixant dans les yeux ou du moins ce qui l’avait été. Baissant mes yeux vers sa main puis les remontant vers lui en secouant ma tête sans savoir s’il comprendrai que par ce geste je repousse le sien., la gueule fermé cette fois je laissai un sifflement sonore passer, claquant ma queue dans le vent, je me tournai cette fois vers Kael qui affichait un air déboussolé, je déviai les yeux, j’ignore s’il m’en veut d’avoir attaqué notre fille, j’ignore même si elle a survécut suite à mon agression.  Je soupirai, renâclant je passai à côté de l’homme, trainant plutôt mon corps que montrer un minimum d’allure dans mes mouvements.

-Passe ton chemin, je ne suis pas le genre de bestiole a côtoyé…

En passant à côté de lui je m’éloignai également de Kael dont mon regarde se tourna une dernière fois vers lui. Il ne te servira à rien d’essayé de me ramener à la raison, laisse-moi devenir ce monstre que je suis au fond, le retour en arrière n’est plus possible à présent. Je m’éloignai pour me coucher sous un arbre un peu plus loin d’eux, je les avaient toujours à vue, il ne serait pas plus mal que Kael puisse m’arrêter si je perds mon calme ici, il y a beaucoup de personnes ici, je pourrai faire de gros dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Senlord
Guerrier (1.1)


Messages : 21

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire: Epée, Dague, Bourse, Tenur de Cuir, Haut de Forme


MessageSujet: Re: Un Squelette en ville    Mer 10 Fév - 3:57

Senlord attendit une réaction de la part de la bête. A la vu de l'homme pourpre, ses oreilles c'étaient baissées, elle grognais encore légèrement mais se calmé a vu d'oeil. Elle regarda la main de Senlord,  leva les yeux et secoua la tête. Senlord ne savais pas ce qu'elle voulu lui dire, mais cette créature avais l'air de plus en plus désolée. Cela faisais presque de la peine a Senlord. Elle devint molle, se traînant vers lui et passant a coté.

-Passe ton chemin, je ne suis pas le genre de bestiole a côtoyé…

Senlord était stupéfait, il ne savais pas que sous cette forme les métamorphes pouvaient parler. Il n'avais pas réellement envie de la côtoyée, c'est bestiole comme elle dit n'est pas très ragoutante. Elle faisais peur a Senlord, c'est pour cela qu'il ne bougea pas quand elle le frôla.


Le but de Senlord, était bien d'atteindre le château de l'ange, il passa alors son chemin. Il passa a coté de l'homme élégamment vétu, et lui chuchota :

- Elle n'a pas l'air bien, mais vous avez l'air de comptez pour elle, elle ne se serait pas calmée sinon. Elle doit avoir peur elle même de ce qu'elle est, essayée de la rassuré, faites lui comprendre qu'elle n'est pas que ce monstre.

Senlord était comme sa. Il ne supportée pas voir n'importe qui malheureux, et la détresse émanant de ces deux étrangers était trop grande pour lui. Il ne voulait pas s'immiscée, mais ne pouvait pas restée indifférent non plus.

Quand Senlord lui dit cela, le regard de l'homme ne se détachée pas de la créature qui était parti se couchée sous un arbre. Senlord s'avança vers un sombre ruelle, se retourna, levant son chapeau a la métamorphe, et disparu dans l'ombre.

Sortant de la ville il se dirigeait avec hâte, au château, car tout ceci lui avais fait oubliée sa soif. Mais pensant a ce couple désolé une dernière fois, sa gorge se sera, il avais besoin de bonheur. Il regarda en quittant la ville un jolie papillon qui s'envolais d'un tournesol. Celui-la au moins il n'aura jamais de tel problème, pensa t-il, qu'est ce que cela doit être merveilleux la vie de papillon.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Squelette en ville    

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Squelette en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Ârnör :: Villes et Villages :: Sulin-