Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Juste une danse [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Morgiana
Fantastiquien


Messages : 10

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Juste une danse [Libre]   Mar 12 Juil - 8:53

    La chaleur régnait sur les terres d'Ârnör en ce magnifique début d'après-midi. Les oiseaux chantonnaient joyeusement dans l'air tandis que les moustiques avaient quittés leurs nids dans le but de trouver des proies potentielles. Tout ce beau monde semblait bien agité aux alentours de la rivière Yulvinée et pourtant une certaine paix semblait régner. Cependant un bruit sourd semblait se faire entendre, quelques chose approchait depuis le ciel, une entité inconnue, cette paix n'était-elle donc que temporaire ?

    Le corps de la jeune femme chutait violemment en direction de la rivière, par chance à moins que tout ceci ne soit qu'une partie de ses plans. Visiblement la vraie réponse se situait entre les deux précédentes. Des gouttelettes de sang venait s'écraser contre la surface de l'eau avant de se mêler à l'eau, un court laps de temps plus tard c'était la dragonne qui venait de faire un plongeon disgracieux dans l'eau. Sous sa masse et sa vitesse l'eau se souleva pour venir se retrouver sur chacune des deux rives. Les oiseaux s'étaient tus et les insectes même semblaient avoir pris conscience qu'ils pouvaient se satisfaire ailleurs. Le corps de la demoiselle passa quelques secondes sous l'eau avant qu'elle ne se décide à sortir sa tête de l'eau, une mine agacée sur le visage. Son corps semblait dégager une importante chaleur car l'eau qui l'entourait atteignait l'ébullition voir l'état de vapeur.

    Son expression changea brusquement passant de l'agacement à la surprise, certainement se rendait-elle enfin compte qu'elle était dans l'eau. Elle s'empressa de sortir de l'eau désormais souillée par son sang en laissant finalement apparaître une blessure importante à son épaule droite, sa peau était visible et les vêtements à cet endroit semblaient avoir été sauvagement déchirés par une puissante attaque si on la connaissait bien. Son armure avait été brisée à cet endroit et plus bas au niveau de l'avant bras le tissu qui protégeait son corps était en lambeaux. La situation était d'autant plus dérangeante que notre protagoniste était mouillée, chose qu'elle ne supportait pas si ce n'était pas intentionnel , elle n'appréciait que très peu l'eau, seulement pour la toilette en fait. Elle se laissa tomber lourdement au sol, sur les fesses avant de se placer en tailleur, une fois ceci fait elle vint déchirer le reste de tissu sur son bras droit pour en faire une sorte de bandage qu'elle avait accroché à son épaule. Durant cet auto-soin on pouvait remarquer que le corps de la demoiselle tout entier tremblait comme si l'effort fait était trop important. La sur-utilisation de sa malédiction de berseker sans aucun doute mais ça n'était pas quelques chose qu'elle contrôlait de toute manière.

    Morgiana était assise en tailleur au bord de l'eau, au soleil, semblant prête à somnoler, ses cheveux mouillés et détachés tombant sur ses épaules. Elle avait un peu séchée mais elle se sentait encore un peu mouillée, que c'était désagréable.. Elle allait tout simplement augmenter sa température corporelle momentanément pour accélérer le processus de séchage et pendant ce temps elle allait enfin pouvoir se reposer, ou du moins c'est ce qu'elle pensait. Dans un effort ultime elle se traîna comme elle le pouvait contre un arbre avant de s'adosser contre ce dernier et de sombrer dans un sommeil léger, même si elle était très fatiguée elle ne pouvait pas se permettre d'être si vulnérable. Plaçant son avant-bras droit sous sa poitrine dans une position qu'elle jugeait plus ou moins confortable par rapport à sa blessure, elle ferma ses paupières pour se laisser somnoler puis dormir dans l'ordre des choses et en espérant ne pas se faire réveiller de si tôt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Azazel
Fantastiquien


Messages : 289

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
34/50000  (34/50000)
Inventaire: Unbitr (Faux) ; Dáinsleif (Epée) ; Apophis (Cobra royal)


MessageSujet: Re: Juste une danse [Libre]   Mer 13 Juil - 1:02

Mes recherches de Oshi et de Lindorie dans la ville de Thürn ne fut pas très concluante. Malgré un manque d'information plus que conséquent, j'avais réussi, d'une certaine manière, à obtenir l'aide de l'un de mes pions récalcitrant et d'une femme avec une tenue plus que choquante pour les précieux et les candides. Enfin, cette histoire c'était résolu par une nouvelle excursion dans les terres d'Ârnör pour trouver les deux criminels et cette fouine de nain. C'est ainsi que je quittais les montagnes de Thürn pour retrouver la ville de Dalthic, là où s'était passé une des mes anciennes missions. Pour y arriver, j'avais décidé de longer la rivière Yulvinée pour trouver une embarcation et ainsi arriver à mon but sur les flots.

Je trouvais ainsi l'objet de ma quête à côté de la cabane d'un vieux pêcheur qui me l'abandonna contre un service rendu. Celui-ci consista à renforcer les murs fragiles de sa cabane. Ceci fut fait après quelques heures de travail qui ne m'enchantait gère mais que je devais supporter pour ne pas laisser une mauvaise impression sur mon passage et ainsi améliorer ma personne au regard des seigneurs de Fantastiqua.

Ainsi, je parcouru les flots tranquilles de Yulvinée, tranchant son eau, troublée par les sédiments, avec ma rame. Le chemin risquait d'être long mais le léger courant du fleuve était un petit bonus dans la vitesse de ce trajet. Ce calme moment était parfait pour réfléchir aux prochaines machinations qu'allaient subir Fantastiqua. Enfin, il aurait pu l'être si celui-ci ne fut pas brisé par le violent fracas d'une plongeon dans l'eau. Une vaste forme se fit voir à quelques mètres de ma position. Celle-ci se changea avant de prendre une forme un peu plus humaine qui rejoignait la rive. Je me rapprochais de celle-ci, intrigué par ce soudain évènement peu commun. Je tranchais ainsi les eaux devenues légèrement rougeoyantes. Je fis rentrer l'embarcation sur la rive de sable et de gravillon pour pouvoir mettre pied à terre.

Une fois cela de fait, je me rapprochais de la femme, qui semblait blessée, allongée sur le sol. Je me plaçais juste à côté d'elle et lui demandais d'une voix assez forte pour la réveiller mais assez douce pour ne pas paraître pour un agresseur :

-Excusé mon manque de délicatesse, Demoiselle, mais avez-vous besoin d'aide ? Car je ne pense pas que votre blessure soit totalement soignée, comme on le voit encore avec la teinture rouge que prend le tissu la couvrant. Je n'ai pas de fil pour la recoudre mais je peux la refermer d'une manière, certes brutale, mais qui stoppera le saignement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 460

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
111/50000  (111/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Juste une danse [Libre]   Mer 13 Juil - 4:29


Notre recherche avait été infructueuse et je venais à penser que ces personnes que nous cherchions n’étaient simplement plus dans les terres de Nurnen. Kael et Lindorie devait avoir pris un bateau pour retourner à leurs pirateries. Et pour le reste, je n’en avais plus que faire. J’en avais juste marre de tourner en rond en espérant pouvoir éventrer l’un ou l’autre pour satisfaire ma vengeance. Mon esprit perturbé commençait à avoir besoin de repos et comme j’en avais l’habitude avant de devenir ce que je suis. Je m’étais dirigé vers un point d’eau proche.

Je m’étais glissé dedans et laissé couler pour me rafraîchir les idées. Au fond de l’eau, personne ne devrait venir me déranger et c’était l’endroit le plus reposant pour moi. Je me laissais emporter par le faible courant. Sous l’eau je tenais mes oreilles plaquées contre mon crâne pour que l’eau ne s’y infiltre pas, mais je pouvais malgré tout entendre les sons.

Et le bruit assourdissant et déstabilisant d'un objet très lourd tomber plus loin attisa ma curiosité. Les remous poussaient poissons, plantes et branches contre la berge, qui qui je fis moi aussi secouer, je n’avais pas vraiment quitté le fond. Au final ce n’était peut-être qu’un rocher tomber plus loin. Mais la couleur écarlate arrivant en ma direction, me fit penser plutôt à un animal ou le rocher est tombé sur quelqu’un.

Soit, je donnais une impulsion pour quitter le fond et nageais sous l’eau non pas avec des mouvements verticaux comme un crocodile, mais à l’horizontale comme un dauphin.

À la surface je sors juste de quoi reprendre mon souffle et voir ce qui se passait, vu la quantité de vase retourner au fond. L’odeur de sang était proche et je remarquais aussi une barque rangée plus loin. Revenant sur la berge. J’aperçus Azazel penché au-dessus d'une femme blessée. Je levais les yeux au ciel et me couchais à moitié dans l’eau. ET sans prendre attention à mon intonation et savoir si je les surprendrais où nous fit :

-il y a de la sauge dans le coin. C’est toujours mieux que de cautériser une plaie et en laisser une vilaine cicatrice. Tu ne connais rien d’autre que la manière bourrines-toi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Morgiana
Fantastiquien


Messages : 10

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Juste une danse [Libre]   Ven 15 Juil - 13:28

Après quelques minutes alors que la demoiselle venait tout juste de parvenir à s'endormir, elle fut brusquement interrompue par un parfait inconnu qui était venu à sa rencontre pour engager la conversation. Dès lors qu'elle ouvrit ses paupières elle fut surprise de remarquer la proximité entre elle et l'homme, il était trop proche à son goût étant donné qu'elle ne le connaissait pas et qu'elle n'était pas forcément dans le meilleur de ses jours. Il s'était adressé à elle et elle avait parfaitement entendu mais l'enchaînement des choses faisait que la dragonne n'avait pas bien tout enregistré. Sa première action fut donc de tenter vainement de s'éloigner de son interlocuteur sur lequel elle venait poser un regard agressif l'air de lui dire de dégager, bêtement elle tenta de reculer en se traînant avec ses pieds et sa main gauche mais adossée à l'arbre comme elle l'était elle ne bougea pas d'un pouce, cela lui offrit juste une vive douleur au niveau de sa blessure à l'épaule qui lui arracha un bref gémissement. Visiblement Morgiana n'était pas bien réveillée, pas du tout même ! C'est seulement à cet instant que les mots de l'inconnu repassèrent dans son esprit d'une manière plus compréhensible, il lui avait demandé si elle avait besoin d'aide au vu de sa blessure et lui avait proposé de refermer la plaie d'une manière apparemment brutale. Si c'était pour souffrir plus, non merci ! Et puis Morgiana n'avait pas plus confiance en ce type, pourquoi lui rendrait-il un service ? Avec les temps de guerre qui régnaient on en oubliait complètement les gestes simples et francs emplis de gentillesse des autres, peut-être d'ailleurs que cela n'existait plus.

Nouvelle surprise pour Morgiana lorsqu'une nouvelle voix différente retentit, elle n'en trouva tout d'abord la provenance mais après un bref laps de temps elle trouva sa source au bord de la rivière. C'était une bête étrange et qui lui était inconnue couchée dans l'eau qui avait parlé. Comment cette bestiole pouvait-elle parler si aisément ? Ce n'était pas la question principale pour la fugitive qui se sentait désormais horriblement oppressée par ces deux personnages qui semblaient se connaître au vue des mots de la bête. Cette dernière avait conseiller de cautériser la plaie avec une plante plutôt qu'avec la manière forte que semblait vouloir utiliser l'homme. Morgiana avait l'impression d'être un petit cobaye au milieu de ces gens, bref tous ces petits détails qui la mettait mal à l'aise finirent par la faire réagir.

- Qui êtes-vous tous les deux et pourquoi vous êtes là ? Pourquoi vous cherchez à m'aider ? Qu'est-ce que vous voulez en échange ?

C'était toute la méfiance de Morgiana qui ressortait, pour elle ces gens-là même si ils n'étaient peut-être pas à sa poursuite désiraient quelques chose derrière cette aide qu'ils pouvaient lui apporter. Elle aurait voulu se relever pour paraître un peu plus crédible mais elle aurait pris un certain temps à se relever avec l'aide du tronc avec seulement une seule main, de plus elle ne voulait pas risquer de perdre la face en lâchant un nouveau gémissement de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Azazel
Fantastiquien


Messages : 289

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
34/50000  (34/50000)
Inventaire: Unbitr (Faux) ; Dáinsleif (Epée) ; Apophis (Cobra royal)


MessageSujet: Re: Juste une danse [Libre]   Sam 16 Juil - 22:38

Il semblait que j'avais apeuré la demoiselle avec le mouvement de recul de celle-ci et son regard agressif. Pendant son mouvement, il semblait que sa blessure lui refit défaut par le petit gémissement qu'elle poussa. Quelle créature pathétique. Enfin, je reculais d'un pas et dis d'un ton rassurant :

-Ne vous inquiétez pas, demoiselle. Je ne vous ferais aucun mal, enfin, à part le fait que mon soin risque d'être éprouvant pour vous.

C'est à ce moment que j'entendis la voix d'Aeon qui disait :

-Il y a de la sauge dans le coin. C’est toujours mieux que de cautériser une plaie et en laisser une vilaine cicatrice. Tu ne connais rien d’autre que la manière bourrines-toi !

Je la regardais et lui dit :

-Certes, une compresse avec de la sauge l’apaiserait un peu plus que en lui cautérisant la plaie. Sa cicatrice sera moins voyant mais, l'avantage d'user du feu, c'est que je peux stopper le fait qu'elle se vide de son sang et éviter toutes infections. Que ta sauge, elle, elle mettra plus de temps pour la soigner et elle ne pourra plus se servir de son bras avant un certain temps. Enfin, Ul, c'est à elle de décider de la façon qu'elle veut que on l'aide.

C'est à ce moment que celle-ci dit :

- Qui êtes-vous tous les deux et pourquoi vous êtes là ? Pourquoi vous cherchez à m'aider ? Qu'est-ce que vous voulez en échange ?

Je la regardais dans les yeux, sourire aux lèvres et lui répondis :

-Je m'appelle Azazel et elle, Ul. Je répondrais plus tard à vos autres questions lorsque votre état sera stabilisé. Mais, pour vous rassurer, notre aide est sans arrière-pensée. Nous connaissons suffisamment les dangers qui se cachent ses temps si pour savoir que toutes aides sont bonnes à obtenir. Enfin, je répète ma question, vous voulez que je vous soigne par le feu en cautérisant la plaie ou bien que on vous pose une compresse avec de la sauge ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 460

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
111/50000  (111/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Juste une danse [Libre]   Sam 16 Juil - 23:04

Je jetai les yeux en l’air, il a toujours réponse à tout, c’est énervant cette manie qu’il a à toujours croire que ces idées sont les meilleurs enfin soit. Je doute au vu de la réaction de l’inconnue, que celle-ci ce laisse si facilement aidé et faire. Ben que je l’avais plusieurs fois dévisagée, cette fille ne me disais rien, sont odeur m’est-elle aussi inconnue. Elle ne semble pas porter d’odeur qui pourrait me dire si elle vient d’Angmar, Arnor ou Nurnun. Surement une nomade.
La curiosité ne faisant plus partie de mes principes, je ne m’attardais pas sur sa blessure, bien que je doute que celle-ci soit due à une grosse attaque et pas un geste maladroit de ça part. Elle c’était faite attaquée. Je me demandais bien part qui, si elle est une fugitive, il serait peut-être plus facile pour Azazel de la faire rejoindre ses rangs. Mais si ce n’est qu’une simple fille attaqué par des bandits, peu de chance que ça fonctionne.
Bien que je ne supporte pas Azazel, je me remarque a lui trouver des plans pour grossir ses rangs. Peut-être un peu trop d’obéissance de ma part à cause de ce sang de démon qui coule dans mes veines. Enfin je me perdais dans mes propres pensées et surtout me fatiguais moi-même avec des futilités qui au final. M’épuise et m’ennuie plus qu’autre chose. Bien que je sois ancienne guérisseuse, il doute de mes paroles et préfère en faire à ça. Qu’il en soit ainsi, cela m’importe peu. Je lui ris au nez et me roula sur le dos en soulevant un rideau d’eau dans le geste et me retrouva les 4 pattes en l’air tout en soupirant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Morgiana
Fantastiquien


Messages : 10

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Juste une danse [Libre]   Ven 22 Juil - 10:05

    Ce type tentait de se montrer rassurant avec elle et bien que cela venait certainement d'un bon sentiment notre protagoniste n'appréciait pas la manière dont il s'adressait à elle, elle se sentait faible et lui avait presque l'air d'éprouver de la pitié pour la petite chose qu'elle était. Il insinuait que sa méthode de soin risquait d'être éprouvante pour la dragonne. Eprouvant, comment un soin pouvait-il être éprouvant ? Morgiana avait du mal à comprendre, elle était un peu simple d'esprit parfois et une piètre guérisseuse alors toutes ces choses là avaient du mal à atteindre son cerveau. Ensuite vint un débat sur les compresses de sauges par rapport aux flammes pour soigner sa blessure que la dragonne ne prit même pas la peine d'écouter, elle ne feignait même pas. Son regard c'était alors complètement détourné alors qu'elle soupirait presque d'ennui, c'est qu'elle en avait du toupet même dans sa situation. Elle ne lâcha pas un mot durant, après tout comme dit plus tôt elle n'avait aucune connaissance de la médecine mais tant le fait de voir qu'ils s'y connaissaient en médecine que le fait de voir qu'ils étaient prêt à dépenser de leur temps pour aider la jeune femme, autant en profiter. D'un sourire aux lèvres, ce fut finalement le jeune homme qui se présenta lui et l'étrange créature plus loin.

    - Je m'appelle Azazel et elle, Ul. Je répondrais plus tard à vos autres questions lorsque votre état sera stabilisé. Mais, pour vous rassurer, notre aide est sans arrière-pensée. Nous connaissons suffisamment les dangers qui se cachent ses temps si pour savoir que toutes aides sont bonnes à obtenir. Enfin, je répète ma question, vous voulez que je vous soigne par le feu en cautérisant la plaie ou bien que on vous pose une compresse avec de la sauge ?


    Ils étaient donc vraiment prêts à l'aider, à vrai dire il était vrai que notre protagoniste avait peut-être surréagit mais ces derniers temps elle n'avait pas l'habitude de recevoir de l'aide de qui que ce soit. En tout cas elle était rassurée de ne rien leur devoir après cela, de toute manière elle aurait certainement fait en sorte de se débarrasser de leur requête.

    - Très bien, je vais vous faire confiance pour me soigner si c'est ainsi, je n'ai pas reçu beaucoup d'aide dernièrement alors je suis plutôt méfiante depuis ce moment, m'enfin. Pour ce qui est du soin je préférait l'utilisation du feu pour cautériser la plaie si ça ne vous dérange pas.


    Elle était presque polie notre dragonne ! Certainement avait elle compris que ces deux personnes étaient dans le cas présent un dernier moyen de survie, après tout si elle était retrouvée par ses poursuivants, blessée ainsi ils ne tarderaient pas à la cueillir aisément. Pour autant, une petite touche de méfiance restait présente dans sa voix et son regard était relativement froid. Elle gigota comme elle le pouvait pour s'installer en tailleur, bien adossée au tronc de l'arbre derrière elle et face à ses interlocuteurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Azazel
Fantastiquien


Messages : 289

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
34/50000  (34/50000)
Inventaire: Unbitr (Faux) ; Dáinsleif (Epée) ; Apophis (Cobra royal)


MessageSujet: Re: Juste une danse [Libre]   Ven 22 Juil - 22:14

J'ignorais la moquerie d'Aéon et la laissais continuer à faire trempette dans la rivière ensanglanté. Enfin, la jeune femme répondit à ma question ainsi :

- Très bien, je vais vous faire confiance pour me soigner si c'est ainsi, je n'ai pas reçu beaucoup d'aide dernièrement alors je suis plutôt méfiante depuis ce moment, m'enfin. Pour ce qui est du soin je préférait l'utilisation du feu pour cautériser la plaie si ça ne vous dérange pas.

Je lui souri à sa réponse et me retournais vers Aéon :

-Ul, va chercher de quoi calmer la douleur que va causer la brûlure. Sa calmera la douleur pendant une courte période mais ça évitera qu'elle se roule sur le sol et qu'elle réouvre la plaie.

Puis, voyant que la demoiselle s'était mieux positionné pour recevoir les soins, je me mis à genou devant elle, pour bien être placé et ainsi avoir une position stable au cas où il faudrait réagir vite.

Je lui dis calmement :

-Je vais user du feu pour soigner et fermer votre blessure. Celle sera désinfectée mais je vous conseillerais d'éviter trop de gestes brusques avec votre bras droit une fois le soin fait au risque de réouvrir votre plaie. Avant toute chose, je vais devoir retirer votre bandage de fortune et déchirer le reste de vêtement qui tient à votre épaule droite. Je vous conseillerais donc de tenir celui-ci pour éviter que une partie de votre intimité ne soit aux yeux de tous. Une fois cela de fait, je pourrais avoir le champ suffisamment dégagé pour cautériser la blessure. Je vous préviens une nouvelle fois, sa ne sera pas agréable.

Je retirais mon gant droit et le lui tendis :

-Mettez-le dans votre bouche. Sa serais bête que vous vous blessiez plus que de raison.

Je plaçais ma gourde d'eau à côté de moi pour verser l'eau sur le bandage pour désécher celui-ci et éviter qu'il lui arrache la peau lorsqu'il sera enlevé. Espérant qu'Aéon était revenue, si elle était partie, avec ce qu'il fallait, je dis :

-Mademoiselle, êtes-vous prête ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 460

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
111/50000  (111/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Juste une danse [Libre]   Lun 1 Aoû - 6:02

Je fixais Azazel de manière peu sympathique. Non, mais, depuis quand me donne-t-il des ordres ? Enfin non, ce n'est pas nouveau, mais qu'il n'oublie pas que je ne suis plus celle que j'étais aussi. Je ne suis plus le gentil toutou trop terrifié de ce que je suis devenue, pour ne pas osé défié n'importe qu'elle démonstration de soumission en ma personne. Je lui ris au nez et ne bougea pas de ma place.

-Tiens maintenant mes paroles t'importe ? Il y a des pavots dans le champs un peu plus loin...

Je baillais et les regardaient absolument pas décider à bouger mon cul d’où j'étais. A écoute son spitch avec un léger sourire. Si seulement elle savait qu'il ne fait ça que pour l'amadoué et tenter de la berner pour qu'elle suive ses pas! Je riais mentalement, pauvre petit démon, pleins de projets dans sa tête et personnes qui ne soit réellement dévoué a sa cause. Je demeure toujours sur mon dos à les observer un peu comme si je regardai un film, me distrayant plus qu'autre chose. Au final, j'en ai que peux faire de savoir si elle va avoir mal ou non, s'il elle lui fera confiance ou non, ou même si elle pourrait le rejoindre ou non. L'envie de me venger me quitte de plus en plus bien qu'elle m’eut rongée a mon retour. Cela ne la ramènerait pas, bien que je dois avoué que mettre en pièces ses deux-là me tente toujours autant.

HRP: Morgiana, ne t'en fais pas de la façon dont Aéon agit envers vous et surtout Azazel, ses dans son caractère. Je la joue un peu comme une ado rebelle pour le moment. ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Morgiana
Fantastiquien


Messages : 10

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Juste une danse [Libre]   Mar 9 Aoû - 11:04

    La dragonne s'était décidée à être soignée par le feu, après tout elle ressentait une insensibilité aux flammes alors il ne devait pas y avoir de problèmes. Mais les questions se bousculaient dans son petit crâne, certes elle était insensible au feu mais en était-il autant de la douleur ? Elle déglutit à cette pensée, elle qui était si confiante jusque-là commençait à douter un peu et les mots du jeune homme n'arrangeaient pas les choses, il parlait de "se rouler sur le sol sous la douleur". N'était-ce pas un peu exagéré ? Pourtant ces deux personnages semblaient s'y connaître en soin alors Morgiana n'osait pas les arrêter mais là.. Les sourcils légèrement froncés, son regard épiait chaque faits et gestes de Azazel, elle commençait à douter de ses capacités ? Un peu oui, très certainement. Et pourtant au prix d'un formidable effort mental notre protagoniste parvenait à se laisser faire. Après quelques instants le jeune homme vint s'agenouiller devant Morgiana dont le regard venait se déplacer de Azazel à Aeon, elle jugeait que la relations que les deux entretenaient était.. Très étrange. Brusquement ses elle vint poser son regard sur Azazel qui avait de nouveau pris la parole.

    - Je vais user du feu pour soigner et fermer votre blessure. Celle sera désinfectée mais je vous conseillerais d'éviter trop de gestes brusques avec votre bras droit une fois le soin fait au risque de ré-ouvrir votre plaie. Avant toute chose, je vais devoir retirer votre bandage de fortune et déchirer le reste de vêtement qui tient à votre épaule droite. Je vous conseillerais donc de tenir celui-ci pour éviter que une partie de votre intimité ne soit aux yeux de tous. Une fois cela de fait, je pourrais avoir le champ suffisamment dégagé pour cautériser la blessure. Je vous préviens une nouvelle fois, sa ne sera pas agréable.


    Éviter les gestes brusques ? Et comment elle allait combattre notre dragonne ? Elle avait la soudaine envie de lâcher une multitudes d'insultes mais se retint. Calme. Calme... Ce n'était pas du tout le moment de rentrer dans l'état de Berserker, surtout pour une chose si ridicule, quoi qu'il lui était arrivé d'atteindre ce stade pour des choses encore moins importantes. Bon, elle devrait tenir ce qu'il resterait de son haut lorsque ce dernier serait déchiré afin de préserver son intimité disait-il. Morgiana n'était pas pudique, elle ne considérait pas sa forme humaine comme quelques chose de précieux ou quoi que ce soit, même si c'était contraignant pour elle, au fond cette blessure n'était pas vraiment un soucis pour elle. Si seulement elle pouvait reprendre sa forme de dragonne.. Plus besoin de prendre soin de ce faible corps d'humain. Enfin bref, elle allait tenir son haut pour ne pas paraître déplacée aux yeux de ces 'gens'. Par la suite le jeune homme lui tendit son gant pour qu'elle le mette dans sa bouche, elle le saisit délicatement avant de le renifler immédiatement, instinctivement. Mordre dedans pour éviter de se blesser davantage avait-il dit, pourtant elle ne voyait pas en quoi cela allait l'aider mais ça aussi elle allait le faire. Bon, tout ça était bien beau mais apparemment l'animal qui accompagnait le jeune homme ne semblait pas prêt à apporter le nécessaire pour que les soins soient menés à bien. Quel était le problème entre ces deux-là ? Morgiana pensait tout d'abord que l'espèce de canidé était l'animal de compagnie de l'inconnu mais il ne semblait pas que ce soit le cas au vu des mots et des actes de l'animal. En parlant de cet animal, il avait un regard mauvais sur notre protagoniste qui ne semblait pas apprécier cela. Mais avec sa blessure elle se sentait vulnérable et c'était d'autant plus agaçant qu'elle avait l'impression de dépendre de ces gens. Elle vint finalement poser son regard sur Azazel, venant hocher la tête de haut en bas afin d’acquiescer à sa question tout en gardant Aeon dans son champ de vision.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Azazel
Fantastiquien


Messages : 289

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
34/50000  (34/50000)
Inventaire: Unbitr (Faux) ; Dáinsleif (Epée) ; Apophis (Cobra royal)


MessageSujet: Re: Juste une danse [Libre]   Mer 24 Aoû - 5:00

Voyant qu'Aéon n'était pas très obéissante - ce qui allait être retenu pour le futur - je me décidai de concentrer mon attention sur la blessure de la demoiselle. Je lui laissai le temps qu'il fallait pour qu'elle se prépare avant de commencer les soins. Un fois cela de fais, je levai ma main gauche au dessus de son épaule droite puis murmurai :

-Ignis

A ce mot, j’enflammais ma main pour lui faire croire que c'était un sort lancé par un mage demandant un formule et non une magie naturelle. Un moyen de brouiller les pistes à mon encontre. Enfin, je posai ma main sur sa plaie. Quand soudain......Rien. Aucunes réactions de douleurs de celle-ci - de quoi briser un plaisir grandissant - et aucune réaction physique en rapport à une cautérisation. Je stoppai mon sort, soupirais et dis :

-Il semblerait que l'on ait un petit problème avec cette technique de soin. Vous auriez dû me prévenir plus tôt par rapport à votre insensibilité aux flammes. Ne vous inquiétez pas, je vais utiliser la deuxième solution : la sauge.

Je sorti de mon sac un bout de tissu et lui posai sur la plaie en prenant sa main gauche et remplaçant la mienne par la sienne. Je lui dis avant de partir chercher la plante au dis champ :

-Appuyez sur la plaie avec le tissu, ça ralentira l'écoulement du sang le temps que j'aille récolter de la sauge pour vous faire une compresse. Désolé pour le dérangement précédent avec les flammes.

Je me redressai ensuite puis partie récolter le remède.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 460

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
111/50000  (111/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Juste une danse [Libre]   Lun 29 Aoû - 6:28

(HRP: Non parce qu' Aéon parle du pavot pour la douleur et non de la sauge, s'il la cautérise, pas besoin de la sauge vu qu'elle servira à rien par dessus une cautérisation Wink )

Je continuais a les observer, la femme finit par accepter l'aide d'Azazel, je devinais plus le plaisir qu'il devait ressentir a causé une douleur à une personne, et quand il brûla sa chair et que je vie son visage se décomposé, je compris que ce n'étais pas parce qu'il n'avait pas su soigné la plaie. Mais belle et bien, le dégout de ne pas avoir pu jouir de la souffrance d'un autre.

Pauvre femme, tu n'as vraiment aucune idée sur qui tu es tomber, deux perturbés et sadiques à souhait. L'un s'amuse juste a observer la scène comme s'il était devant une scène de théâtre, l'autre espère se faire bien voir, pour te manipuler et finir par tirer quelque chose de toi. Je tournai la tête pour suivre son mouvement alors qu'il s'éloignait pour aller chercher la sauge...il sait a quoi sa ressemble au moins ?

Je me tournai vers la femme en la fixant avec un sourire quelque peu malsain ou plutôt annonciateur de mon esprit malade. Me relevant final de l'eau pour me rapprocher d'elle.

-Dans le temps j'aurais pu te soigner ça sans problème, mais depuis que je suis revenue a la vie, il m'est impossible d'usée de cette compétence.

Lui dis-je presque en rigolant, comme si je venais de dire une blague. Je me retournai encore une fois vers l'endroit ou monsieur le chef était partit, puis la dévisagea à nouveau.

-Alors ? Comment t-es tu fais ça ? Un accident ? Une bagarre ? Je suis plutôt curieuse et je voudrais également savoir pourquoi tu es ici au lieu d'être allé en ville pour chercher des soins, es-tu recherchée ?

Je penchant ma tête sur le coté, tournant une oreilles vers l'arrière et l'autre vers elle, en lui souriant toujours avec cet air dérangé qui as du mal à me quitter.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste une danse [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Juste une danse [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A quoi peut servir la danse ? ~Libre à tous.
» [Event St Valentin] - Juste une danse avant le bain de minuit [PV Clarke]
» Juste une danse, que toi et moi (Clary)
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Ârnör :: Rivière Yulvinée-