Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Holzone.Fadhal
Fantastiquien


Messages : 23

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire: De nombreux parchemins d'invocations qu'ils rangent dans ses lourds manteaux. Un anneau lui offrant une puissance accrue. Une canne dont le bout ornée d'un diamant blanc.


MessageSujet: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Mar 2 Aoû - 8:45

HRP : J'espère que mon RP vous plaira, étant donné que ce soit le premier sur ce forum. N'hésitez pas à m'envoyer des MP, je compte sur vous pour me donner quelques conseils sur des choses qui ne vont pas !

J'arrivais lentement, devant ma grande porte d'entrée. Je traversai son seuil, puis refermai celle-ci de 3 tours de clef pour chacune des 6 serrures. Laissant à penser que je m'en aller de mon Manoir si cher à mes yeux, pour un long temps. Et puis mon expression faciale pouvait rapidement indiquer que je m'aventurais dans quelque chose m'étant inconnue. Celle ci étant plus ou moins neutre, mais un peu perdu... En effet, j'avais en tête de partir à la rencontre d'un fameux "Lord Rosiel" pour lui demander son aide, à quelques projets qui me concerne. Vêtu d'habits au caractère et matériaux nobles ainsi qu' aux couleurs rouges, blanches et pourpres, je partais, lentement sous un soleil merveilleux, vers le premier village qui me tomberait sous la main, ayant pour destination : Valhaine. Je connaissais déjà un peu les régions, mais il y avait 10 ans environ que je n'étais plus partis trop loin...

Je traversais pendant des jours les chemins et les collines. Durant endurer les folies du temps, entre soleil flamboyant, pluie battante et vent massacrant...
J'errai toujours dans la même direction, marchant à une vitesse affolante, tandis que parfois, mon regard croisait celui de passants. Mes cheveux virevoltaient dans le vent de mon passage. Mes bottes laissaient des traces de pas sur ma route, qui ne pourrait pas rester longtemps étant donné la finesse et la discrétion de celles-ci. Depuis 6 jours déjà, je marchait sans m'arrêter une seule fois, en effet, j'avais pris mes précautions et m'étais préparer à subir la faim pendant quelques jours. La fatigue, jusqu'à présent, ne se faisait que peu ressentir, car je puisais mon énergie des arbres qui m'entouraient. J'attendais de faire une petite escale de quelques heures à Azilouth, pour repartir vers Valhak.

Ainsi, ressentant plus que jamais la faim et la soif, j'apercevait au loin, entre quelques grands arbres qui me faisait ombre, l'entrée magistrale de Azilouth. Mes yeux si souvent sans expression, semblèrent scintiller légèrement, voyant la beauté qui prouvait la réputation architecturale de cette ville. Je ralentissais mes pas, marchant de manière beaucoup plus élégante, à la vue des habitants et des passants. Me baladant dans les étroites ruelles de cette ville au abords somptueuse, je lisais, levant un peu la tête au ciel, l'entrée d'une taverne sur une pancarte, probablement la seul au Nord de la cité. Voulant prendre note du temps, je levai les yeux, et sous mon regard, j'aperçu l'immense et ancestrale boule de cristal qui flottait au dessus du palais de la cité elfique. Cette cité m'intriguait plus que jamais, tandis que des idées par dizaines se chamboulaient dans ma tête.

J'entrais dans la taverne, poussant fermement la porte de celle-ci. Je portai mon regard partout autour de moi, constatant un comptoir de taille raisonnable, des tables peuplées de personnes à la carrure plutôt forte. Je trouva une table non occupé, pour m'y installer, prendre ainsi le temps de me ressourcer. Une jeune et ravissante serveuse se dirigeait vers moi, me demandant en quoi elle pouvait m'être utile, je m'empressa de lui demander de la nourriture et de l'eau, ce qu'elle m'apporta aussitôt. Autour de tout ce monde, je ne semblait pas être inspirer par une personnalité en particulier pour lui soutirer des informations. Je pris la décision de rester un moment ici, pour trouver la personne que je jugerai apte à me renseigner.

Je pris place confortablement, et j'attendais patiemment. J'en profita pour compter mes parchemins, rangés dans mon habit. Une fois cela fait, pour m'occuper pendant ce temps, je me munis d'un de mes livres de poche sur l'histoire des grandes personnalités magiques de l'époque et entamer une longue et fastidieuse lecture. j'étais arrivé au bout du 12ème jours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 460

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
111/50000  (111/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Mer 3 Aoû - 3:50

Je n’avais jamais autant voyagé en si peu de temps, parcourir Nurnen, Angmar et Anor et en faire d’incessant aller-retour à la recherche d’information sur des individus qui semblait invraisemblablement c’être envolé. Et je commence aussi à en avoir marre de faire tout ce chemin pour des informations que je n’aurais jamais, bien qu’Azazel soit persuadé qu’il puisse encore un jour tomber sur l’un d’entre eux. Maintenant qu’ils ont bien semé le trouble parmi nous et que leurs œuvres soient achevées, ils n’ont plus aucune raison de se pointer de nouveau. Cela ne m’étonnerait pas qu’au final ce soit trois-là, sois parti ensemble sur le même navire.

Je me serais bien mis à rire, à l’idée qu’ils puissent mourir en mer, mais j’aurais plutôt préférez-les voir mourir face à moi. Je remontais mes yeux vers le soleil perçant en soupirant encore une fois. Azilouth, pourquoi cette ville-là ? Elle est trop proche d’Hadrion et je n’ai aucune envie de tomber sur Rosiel et sa garde s’il a toujours en tête de stopper Oshi. Enfin tant qu’Azazel est préoccupé par ça, au moins il me fout la paix. Enfin j’apercevais la ville, mais hésitai à entrer franc battant dedans. Sans savoir si mon carnage à Valhak ait pu déjà atteindre cet endroit .

En portant mon attention sur le côté, j’aperçus un magasin de lingerie et souris, depuis que je suis revenue des morts, j’ai n’est plus accès à la magie qui me servait à me vêtir en passant d’une forme à l’autre. J’en profitais donc pour aller me reprendre de quoi être descente sous ma forme humaine. Que je repris peu de temps après. Ça faisait longtemps que je n’avais plus abordé cette apparence. Mais au moins personnes ne me reconnaîtront ainsi. J’ai long cheveu mi-long et noir et les yeux rouges avec un teint blafard. Rien à voir avec cette femme rousse aux yeux bleus que j’avais été dans le passé. Bon je n’ai pas gagné en centimètres, je fais toujours un mettre quarante de haut. En m’approchant de la taverne, j’eus le réflexe de vouloir couvrir ma tête pour cacher mes oreilles, mais avec la queue qui dépasse. Cela ne servirait pas des masses, j’entrai dans l’établissement, en poussant les ivrognes bloquant le passage et surtout ne me remarquant pas et certains, me demandant de sortir, sous prétexte que ce n’est pas un lieu pour les enfants.

Pourquoi ai-je repris cette forme, un bon coup de croc me démange tellement…je mordis sur ma chique et continuai d’avancée dans la foule, jusqu’à enfin arriver devant le tableau des quêtes. Bien que je n’en aie rien à faire de ses quêtes. Je tournai mes oreilles dans tous les sens afin d’écouter les conversations et peut-être ainsi récolter de précieux renseignement.


HRP: Sasu j'espère ne pas te déranger en postant avant toi :/
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sasu Taneil
Fantastiquien


Messages : 25

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Mer 3 Aoû - 5:20


Je voyage. Cela fait déjà quelques temps et ... J'ai faim. J'ai réalisé avec le temps que voler et voyager était devenu beaucoup plus difficile depuis que j'ai toute une garde sur le dos. Bien que je ne sois pas une cible principale - après tout, ils ont plus urgent à faire que de s'occuper d'un voleur de pâtisserie - je dois au moins éviter de les croiser. Cependant, j'ai cette naturelle insouciance qui me conduit à marcher dans les rues bondées, découvert, sans me cacher. Et quand on se met à me poursuivre, je me rappelle que je suis rechercher. Au delà du fait d'avoir voler le dessert favori du prince Fûma, je pense qu'ils ont compris que je volais bien souvent et je serais sûrement puni pour tout ce que j'ai un jour dérobé sur son territoire.
Je n'ai pas d'itinéraire précis. Je marche, sans réel but, sans logique, juste pour marcher. Ne pas rester trop longtemps au même endroit. Ce serait bien trop risqué. J'ai même cessé de faire attention au fait de ne pas me rapprocher de mon village natale. De toute façon, maintenant que je sais me battre, je doute que ma famille ai la moindre chance de me faire quoi que ce soit. C'est que je suis devenu plutôt fort ! Même si j'ai l'air d'un vulgaire clochard maigrichon. Cela me fait penser que... J'ai faim.

Je marche dans la rue sans me soucier des regards des passants. Certains ont pitiés, d'autres me jugent mal. Je n'y prête plus attention à force. Je sais comment les gens ont tendance à me voir et à la limite je m'en contre fiche. En passant à côté des terrasses de restaurant, je vole parfois un bout de pain à quelques clients peu attentifs, très peu s'en rende compte alors que je suis dans leur champ de vision. Dans le cas où on me repère, soit on ne fait rien, soit on me crie simplement dessus, rarement plus.
Tandis que je me ballade encore, pain à la main, je réalise que j'ai oublié dans quelle ville j'étais. Je ne fais même plus attention à ma position à force. J'aperçois une taverne. Le pain me donnant soif, je décide d'y entrer m'y abreuver.
J'entre, me faisant juger du regard par quelques rustres ivrognes qui au fond ne valent pas beaucoup mieux que moi. Je prend place au comptoir, à quelques sièges d'un homme habillé richement. Je le regarde du coin de l'oeil derrière ma frange gris-bleue, le jugeant. Je déteste les bourges ! Mais je dois avouer que c'est surprenant d'en voir un dans un lieu pareil. Enfin ... Je ne prête pas plus attention à lui. Mon regard se ballade. Je vois une jeune fille de petite taille regarder le tableau des quêtes, me disant qu'elle est probablement plus forte qu'elle en a l'air. Mon observation est interrompue par le barman qui me demande ce que je veux. Je vois à son regard toute sa méfiance. Je demande un verre de lait, il me regarde bizarrement.

" Bah quoi ? Il n'y a pas que des ivrognes dans le monde, nyah ~ "  

Je constate bien vite qu'il pense que je me moque de lui, et ne peut pas franchement le contre dire. Craignant que je parte sans payer, il me demande de payer à l'avance. Bien sûr, vous devinez bien que je n'ai pas le moindre sous sur moi. Je me redresse alors, me penchant vers lui en m'appuyant sur la table. Je relève ma frange et le regarde droit dans les yeux. Son regard croise le mien, je souris et pose la base de mon illusion.

" Un, deux trois il fait tout noir ~ "

Je claque des doigts et le barman devient complètement aveugle de tout ce qui l'entoure. Il sent les choses, entend mais de façon diminuée, seule ma voix est réellement perceptible. Je souris. Je parle bas et vite, comme je le ferais pour lancer une hypnose, décrivant ce qu'il doit voir. Je sais que mon pouvoir d'illusion fonctionne d'une façon peu habituelle, mais au moins, il fonctionne. Je lui fait croire que je le paye et reçoit mon verre de lait. Je souris grandement, le remerciant, puis dissipe sans qu'il ne s'en rende compte mon illusion après qu'il ai mit l'argent inexistant dans sa caisse. Puis, je déguste mon verre de lait, fier de moi, ne songeant même pas sur le coup au fait que le bourge à côté de moi ai peut-être pu tout voir.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Holzone.Fadhal
Fantastiquien


Messages : 23

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire: De nombreux parchemins d'invocations qu'ils rangent dans ses lourds manteaux. Un anneau lui offrant une puissance accrue. Une canne dont le bout ornée d'un diamant blanc.


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Mer 3 Aoû - 8:22

Du coin de l'oeil, je surveillais les vas-et-viens des gens qui venaient à tour de rôle pour s'enivrer d'une manière que je trouvais fort stupide... Tandis que je quittais mon livre quelques instants, mon regard fut attiré par une jeune fille de petite taille, qui venait de faire son entrer dans la salle. Je m'amusais de la voir essayer de se frayer un chemin parmi les gaillards qui avaient certainement décider de rester stupidement là, jour et nuit, pour boire et trinquer à leur bonheur... De manière discrète, je l'observais simplement, commençant à penser que cette jeune fille pouvait être la seule personne à m'informer un minimum.

Alors que je m'apprêtais à me lever pour aller lui parler quelques instants, un jeune homme attirai à son tour mon attention, de part sa maigreur, son apparence faible... Je décidai de rester assis encore quelques instants, pour observer ce personnage qui ne se confondait absolument pas dans la masse. Je le voyais s'asseoir au comptoir, me dévisager brièvement d'un façon que j'appréciais guère, puis demander vraisemblablement une boisson au serveur. Etant moi-même apte à créer des illusions, je constatai que ce chenapan usait de charité en profitant de son pouvoir pour ne pas avoir à payer. Puis il semblai en plus de cela, être fier de son action. J'en fut furieux, puis pris l'initiative d'aller chercher ce dernier pour lui enseigner que ce que l'on pouvait considérer comme un vole n'était pas digne d'un gentleman. De manière fort extravagante je me levai de mon siège, attirant alors le regard de nombreuses personnes présentes dans la pièce. Sans calculer ne serais-ce qu'un seul d'entre eux, je me diriger à grand pas, le regard figer vers l'homme venant de me provoquer sans peut-être même le faire exprès. Mes nerfs se firent ressentir dans la pièce, laissant un profond silence régner dans celle-ci, autrefois si bruyante. Les hommes formèrent une allée droite de ma table jusqu'au comptoir ou se trouvait l'individu gênant. Mes cheveux volèrent dans le vent de ma vitesse, ma cape suivait ce mouvement. J'arrivais derrière l'homme, puis j'attendais que celui-ci se rende compte de ma présence. Mon expression faciale si souvent neutre semblai légèrement se crisper, prouvant ainsi ma colère.

HRP : En relisant le post que j'ai fais, j'ai l'impression que c'est vraiment digne d'un bébé, bref, tant pis, je ferai mieux la prochaine fois, essayez de na pas tenir rigueur de ces phrases si laides.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 460

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
111/50000  (111/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Mer 3 Aoû - 9:32

J'avais finalement rejoint une table sur le côté pour éviter de rester fichée comme un piquet devant le tableau et observait un peu le monde autour de nous. Il y avait très peu de personnes sortant de l'ordinaire dans la pièce si ce n'est cette personne qui se leva toutes d'un coup en propageant une vague de tension dans la taverne. Que les gens se trouvant sur son chemin s'écartèrent derechef...si j'avais su qu'il en fallait si peut, bien que sa carrure l'aide aussi pour ce fasse.

Je n'avais pas prêté attention au garçon qu'il visait justement et au vu de son visage peu sympathique, celui-ci venait surement de faire une connerie pour attirer ainsi l'attention de ce qui me semble être un noble ou du moins une personne de haute lignée. Un nouveau lord en Nurnen ? Est-ce que Rosiel devrait s'en faire du souci, mais cet étrange personnage m'intrigua bizarrement. Je me rapprochai, profitant du couloir humain qu'il avait créé pour me rapprocher un tantinet d'eux.

Je me postais contre le mur de la bâtisse en jetant à la fois un regard vers ces deux-là et vers les paysans dont le sang gorgé d'alcool les avait plutôt remontés à les pousser à la bagarre que de rester dans un vrai silence le temps de faire passer un éventuel conflit. C'est que les paysans s'ennuient assez vite et que l'ivresse ne leur permet généralement pas de réfléchir plus loin que leurs bouts du nez. Et voir des touristes se battre est aussi divertissant pour eux que deux chiens se disputant un os.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sasu Taneil
Fantastiquien


Messages : 25

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Jeu 4 Aoû - 1:59

J'étais tout fier de moi ! J'avais mon petit verre de lait, gratuit, et ce pauvre barman ne savait même pas qu'il venait de rentrer dans ses caisses tout simplement du vent ! Ma journée commençait plutôt bien et j'avais l'impression qu'elle resterait tout aussi agréable jusqu'à son bout. En effet, je ne considérais pas les regards pleins de jugement comme suffisants pour entacher ma bonne humeur. C'est alors que je sentis une présence se déplacer jusque derrière moi. Tandis que cela semblait avoir causé le parfait silence tout autour de lui, je restais calme et ne me retournait pas tout de suite. Cette personne avait probablement dû me voir à l'oeuvre, et au vu de la rapidité de son déplacement, j'en déduisais qu'il s'agissait du bourge juste à côté de moi. Je buvais tranquillement mon verre tout en entendant les gens se décaler pour laisser un espace autour de nous. Quoi ? Ils pensaient que nous allions nous battre ? Je ne savais pas si le riche avait des tendances bagarreuse, mais tant qu'il ne tentait rien, je ne comptais pas engager de duel.
Je devinais parfaitement que de mettre autant de temps avant de me retourner pour lui prêter l'attention qu'il demandait certainement l'agacerait et augmenterais nos chances de devoir nous battre. Mais je voulais tout d'abord profiter ... Profiter de ce calme qui précède la possible tempête. Ecouter, attention à tout ce qui m'entoure, l'impatience chez les ivrognes, la colère chez la présence derrière moi. Ecouter, oui... Leur respiration, audible par mon ouïe féline, trahissait leur état actuel. Une fois tout cela prit en compte, je me retournait doucement et considérait l'homme désormais face à moi. Il s'agissait bien du bourge, j'avais raison. Mon regard, dissimulé, croisait le sien sans même qu'il ne le voit. Je savais pertinemment que ne pas voir mes yeux déstabilisait souvent les personnes qui se tenaient en face de moi. Je savais très bien ce que j'avais fais "de mal", mais si ce riche désapprouvait tant le vol ... Il lui suffisait de payer mon verre !
Je décidais, sûrement pour m'amuser un peu de ses réactions sans forcément vouloir le provoquer de trop, de jouer les innocents, comme si je n'avais pas pris en compte la possibilité qu'il m'ait vu arnaquer le barman. Ainsi, je penchais la tête de côté, ce qui pouvait me donner un air interrogateur, mon regard suivit dans le cas où le mouvement lui aurait permit de cerner mes yeux, ou dans le cas où il essayerait de les découvrir pour en voir leur expression.

" Nyah ? "  

Cette simple exclamation me servait de réponse, mais je devinais qu'elle n'avait pour l'homme, rien de résolut et sûrement qu'elle l'agacerait beaucoup. Alors je poursuis, avec une voix remplie de ma fausse innocence.

" Quelque chose ne va pas monsieur ? "  

Je pouvais sentir autour de nous toute la tension de l'attente des autres clients, qui ne voulaient probablement qu'une chose, hurler : " BASTON ! BASTON ! BASTON ! "
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Holzone.Fadhal
Fantastiquien


Messages : 23

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire: De nombreux parchemins d'invocations qu'ils rangent dans ses lourds manteaux. Un anneau lui offrant une puissance accrue. Une canne dont le bout ornée d'un diamant blanc.


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Jeu 4 Aoû - 2:13

L'homme après un long silence, se retournai vers moi. Je constatai que son regard était caché derrière sa massive capillarité. Je tentai tout de même de viser ses yeux, avec les miens. Lui lança ainsi un regard glacial.

Nyah ?

Ma colère se faisait encore ressentir dans la pièce, je perçais le regard de l'homme plus que jamais, fusillant celui-ci.

Quelque chose ne vas pas Monsieur ?

Tandis que ma présence dégager encore un peu plus l'éffroi dans l'assemblée, je répondis d'un ton très sec, ferme, mais surtout très grave et calme.

- Donc vous n'avez pas honte de boire votre verre de lait sans l'avoir payer ? Est-ce cela que je dois conclure ? Jeune homme, vous méritez une correction des plus franches. Je peux peut-être vous conseiller une chose, payer votre verre, ou j'en serais obligé de vous le faire faire par vous même.

A ces mots, mes yeux autrefois gris, dont la pupille rouge, devinrent complètement noir, sans un seul petit reflet de lumière, comme si tout espoir de me calmer à la prochaine phrase agaçante avait disparu. J'attendais ainsi la réponse de l'homme, tandis un ivrogne parmi les autres explosait de rire de manière fort indiscrète et désagréable.

Je retournai alors rapidement ma tête vers ce dernier, la pupille de mes yeux se fonçait encre un peu plus. Poussant l'homme à se taire immédiatement. Il prit la bonne initiative selon moi, de quitter la taverne rapidement. Mon regard revint se poser vers l'individu qui me causait une telle haine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 460

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
111/50000  (111/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Jeu 4 Aoû - 3:11


Je me retenais de rire en observant les deux énergumènes parler, je ne dirais pas non plus se disputer Le ton pour un est à la rigolade et pour l’autre très sérieux. Bien que le barman écoutait lui aussi leurs dire. Il devait certainement être en train de recompter l’argent en caisse. Bien que ça ne soit pas dans mes habitudes de me mêler de ce genre de distraction. Je me permis de les approcher en tendant l’argent qu’il devait au barman au neko. En tournant mes yeux vers ceux du noble. J’eus un frisson qui me parcourut. T’en de colère pour un geste si banal ? Loin d’être une réaction de crainte, je me reculais pour éviter, de me laisser emporter par mes pulsions assassines.  

-Allons bon, vous n’allez pas lui en vouloir d’user de ses capacités pour un simple verre de lait. Nous ne sommes pas tous nés dans d’aussi bonnes conditions que vous, mon chère.

Je lui souris, sa façon de réagir, ne montrais rien en lui qu’il puisse être raisonnable et la tension montait encore. Je restai fixer sur lui, en plaquant mes oreilles sur mon crâne, ma queue s’agitant nerveusement. J’avais reçus l’ordre d’éviter de chercher la bagarre mais c’était plus fort que moi. Je ne suis en rien une petite fille sage à moitié animale. Je suis une bête sanguinaire qui n’attend que l’opportunité de pouvoir planter croc et griffes dans la chair. Et de manière à ce que cela ne soit pas un simple carnage. Inversement à lui, mes iris restaient bien noirs, si ce n’est qu’elle se rétrécisse de plus en plus pour ne devenir que deux fines fentes.

Je ne suis pas non plus en mur face au garçon chat, je ne suis pas là non plus pour le défendre, j’ai juste sauté sur l’occasion pour voir comment ils réagiraient. Je reculai encore un peu car je ne vois plus vraiment le voleur, mais je ne ressens pour l’instant aucune tension violente de sa part. Pour ce qui est des paysans qui attendent le combat derrière nous, j’en avais que faire et s’ils m’énervaient, je brulerais peut-être accidentellement l’un d’entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sasu Taneil
Fantastiquien


Messages : 25

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Ven 5 Aoû - 4:43



Ah ... C'est bien les bourges ça. On fait toute une histoire d'un tout petit vol de rien du tout. Non mais... Un verre de lait ! Un verre de lait ! Ce n'était pas comme si j'avais volé un diamant ! Aussi, la colère de l'homme me semblait plus que dérisoire, bien que je me doutais que mon comportement naturellement décontracté pouvait passer pour de la provocation, sa réaction n'en restait pas moins des plus exagérée. Et le voici qui me réprimandait sur mon vol et me demandait de payer, sans quoi il me forcerait. Cela manqua de me faire rire. Me forcer ? Bien, mais je n'avais sur moi pas le moindre centime qui puisse être déboursé ! Et pendant que son regard noir croisait de façon incertaine mes iris d'or, le barman s'appliquait à compter sa caisse à la recherche du maigre prix d'un misérable verre de lait.
Un homme s'était mit à rire fortement, mais avait été bien rapidement calmé par le regard sombre du riche et avait préféré sortir que de risquer un autre fou rire. Il est vrai qu'à cet instant, l'homme avait un regard à faire pâlir de crainte même le plus musclé des hommes. Moi, je restais calme. Son regard recroisait le mien et j'aurais pu faire à cet instant tout ce que je voulais de lui, mais je voulais rester calme. J'aurais pu le plonger dans le noir et lui trancher la gorge avec une telle aisance ...

Soudain, la petite que j'avais remarqué plus tôt - je ne me doutais pas un seul instant quelle prendrait quelconque importance dans ma journée -, vint payer pour moi. Je ne peux mentir, le geste m'avait presque touché. J'ignorais si c'était par pitié ou pour éviter un meurtre, mais cette personne venait probablement de me sauver de ma propre bêtise. En effet, j'avais dis plutôt que j'aurais pu faire ce que je voulais de cet homme... Mais je sais que j'ai tendance à me surestimer et que ça aurait pu très mal tourner pour moi.
Tandis quelle causait au bourge, je regardais le barman qui rangeait l'argent, me lançant un regard noir. Cela me fit rire, car sans cet homme, il n'aurait probablement jamais remarqué l'illusion.
Je ne pouvais pas ne pas réagir sur la dernière phrase de la jeune fille. " Nous ne sommes pas tous né dans d'aussi bonnes conditions que vous, mon chère. " A ces mots, j'eu un sourire. Comme elle reculait et pouvait bientôt me voir aussi, je lui adressais la parole, usant d'un langage d'une politesse probablement très surprenante pour le clochard que j'étais sûrement à leurs yeux.

" Je vous remercie bien, très chère. Qui sait quels malheurs il me serait arrivé sans votre intervention. "  

Mon sourire était large, amical, et ma dégaine générale était en parfait décalage avec le vocabulaire employé. Je restais le SDF malpropre, négligé, mais avec des paroles presque nobles. Je me tournais ensuite vers l'autre, souriant toujours d'un air amical, sans vouloir le froisser d'avantage.

" Vous voyez bien que les problèmes peuvent se résoudre facilement ? Entre nous, si j'avais pu payé ce verre, je l'aurais volontiers fait. Nyah ~ "  

...
Ce "Nyah ~" n'était pas vraiment contrôlé. Ma fois ce n'était pas si grave. Je constatais de la réaction des deux individus, toujours sur mes gardes sans avoir l'air de l'être. En effet, malgré cette insouciance que j'affichais, cet air décontracté et tranquille du gars qui ne risque rien, j'étais toujours sur mes gardes, prêt à esquiver le moindre coup dans la mesure du possible.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Holzone.Fadhal
Fantastiquien


Messages : 23

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire: De nombreux parchemins d'invocations qu'ils rangent dans ses lourds manteaux. Un anneau lui offrant une puissance accrue. Une canne dont le bout ornée d'un diamant blanc.


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Ven 5 Aoû - 5:20

Je voyais arriver cette jeune fille, pour payer ce qu'aurait du faire l'individu qui était selon moi était susceptible de se prendre une une énorme droite dans la mâchoire. Tandis qu'il prononçait sa phrase, je répliquai, en le regardant de ce même air, d'un manière très froide et agressive :

Ce pauvre barman, pour 2 petites pièces aurait pu perdre son travail, et que vois-je ? Une petite jeune fille que me reproche d'être quelqu'un d'honnête, et un homme malpolie qui ne voit rien d'anormal au vol... A la fin de ma phrase je laisser éclater un rire malsaint et et on ne peut plus extravagant. Mon rire s'arrêtai nettement.

Sèchement je retournai la tête vers l'homme en question, pour une fois de plus percer son regard. L'assemblée était toujours silencieuse, observait la scène attentivement.
" Qui sait quel malheur me serait arrivé" Je fut profondément affecté que ce jeune homme qui puisse faire la victime ayant commis un acte que je jugeais inadmissible. Son air provocateur, une fois de plus m'irritai. " Vous voyez bien que les problèmes peuvent se résoudre facilement ? Entre nous, si j'avais pu payé ce verre, je l'aurais volontiers fait. Nyah" Ce petit "Nyah" en fin de phrase me poussai dans mes derniers retranchements, je pris l'initiative de saisir de manière très violente et ferme, le col du vêtement de ce jeune homme, pour ainsi d'une force étonnante, soulever celui-ci de son siège, tout en le menaçant du regard de l'anéantir. L'assemblée en fut stupéfaite, et certaines personnes osèrent pousser un cris d'effroi, imaginant la suite de la scène. Tandis que certains sortaient de la taverne hâtivement, pour peut-être alerter un supérieur, ou des membres de la garde, de ce qui semblerait se solder par un affront. Pouvant causer de lourds dégâts dans cette même taverne. Tandis que je soulevait l'homme d'une poignée de fer, le barman se mit à hurler de sa petite voix aigü et craintive :

Non ! Pas ici ! Dehors, pas ici ! Vous risqueriez d'abîmer ma taverne !! Sortez bande de barbars !

Je laissai régner le silence dans la taverne, décuplant mon aura glacial dans celle-ci. Attendant une réaction de l'homme que je tenais par le col.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 460

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
111/50000  (111/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Ven 5 Aoû - 7:59

Dire que je ne m’attendais pas à ce genre de réaction serait un mensonge. Tout du contraire, exactement comme je m’y attendais l’un empoigna l’autre de toutes ses forces. Devais-je intervenir pour les séparer ou faire comme si la situation me dépassait et reculer pour laisser place à ce combat qui devenait de plus en plus inévitable.

Bien que le tavernier demande aux deux d’aller à l’extérieur pour se battre. Je jetais un œil dehors et apercevais déjà des soldats Nurniens arriver en hâte. J’eus le réflexe de baisser ma tête comme pour me cacher, puis me rendais compte du ridicule de la chose et ne prêtais plus trop attention à la scène. Les soldats firent sortir les paysans hors de la taverne et vinrent ce mêlé de l’affront en cours. Bien que je ne prête plus attention, l’un des soldats se tourna plusieurs fois sur moi en fronçant les sourcils. Merde, qu’est-ce qu’un soldat de Valhak vient faire ici ?

Je tentai discrètement de sortir, mais il me rattrapa par l’épaule. Geste qui fit faire à mon sang un tour dans mes veines. «Aéon ? Vous êtes toujours en vie.» Merde, ce con m’avait bien reconnu quoique mon apparence ne soit plus tout à fait pareille. Je ne pouvais laisser maintenant ses gardes en vies avec cette information. Rosiel ne doit rien savoir ! Oubliant cette fois les deux autres. Je me retournai vivement vers les soldats en le mordant à la gorge et lui arrachant la trachée, le sang me giclant au visage. Je m’essayais brièvement et détalai hors du bâtiment. Un soldat me poursuivant, tandis que les deux autres se détournaient des deux hommes pour tenter de sauver leurs camarades même si c’était trop tard. Dans la rue je ne partis pas très loin, il me faut encore éliminer les trois autres.

J’abandonnais cependant mes linges, alors que mes os se craquèrent et mes muscles se déformèrent. Mon anatomie quitta celui de l’humaine pour aborder celui d’un animal cornu dépourvu de poils, mais d’écailles et dont la colonne ressort de la chair pour former des épines tout du long. Je profitais du temps gagné à avoir été aussi vite à sortir pour monter sur le toit et me plaqué contre celui-ci à attendre l’arrivée du soldat pour lui régler son compte.

HRP : Petite parenthèse Aéon n’est pas très grande sous forme animal elle fait 90 cm de haut.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ame
Guerrier (1.1)


Messages : 30

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Dim 7 Aoû - 2:17



Se promener en ville

"Ce n'était pas sensé se passer comme ça..."


D'un pas nonchalant, la jeune fille s'avançait dans les rues rendues chatoyantes par tous les étalages qui s'empilaient sur le bord des routes de pavé. Les lieux se vidaient peu à peu. Le soleim tapait fort, ne laissant peu de place pour l'ombre. Par ailleurs, Âme était vêtue de noir pour la première fois depuis longtemps, et elle avait rejeté une lourde cape de velours noir sur ses épaules et un capuchon noir cachait son visage. Et tout ce noir ce faisait sentir, en particulier lorsqu'elle quittait les zones partielle d'ombre. Mais elle ne voulait pas trop se faire remarquer, en ce moment. Juste à cause d'un homme un peu trop ivre aux mains un peu trop baladeuse. Lui dire gentiment de se barrer n'ayant pas marcher, la jeune nymphe c'était retrouver dans l'obligeance de se servir des... Trucs tranchants et pointus qu'elle rangeait dans son dos. Du plat de la lame, bien sûr. Mais l'homme n'avait pas trop apprécier qu'une gamine lui fasse la leçon. Habituellement, Âme ne prêtait pas attention à ce genre de stupidité, néanmoins l'homme avait des amis suffisamment costaud pour qu'elle ce fasse discrète quelque temps.
Elle avait quand même très chaud.
La jeune nymphe s'engagea dans une autre rue. Elle y avait entendu un grand bruit et voulait savoir ce qui s'y passait. Il y avait plein de personnes qui sortaient d'une auberge, escortés par des gardes. Très voir trop intéressée, elle se glissa entre la foule et s'approcha de la porte resté entrebâillée.  A peine avait-elle fait trois pas qu'une fille passa en courant. Elle avait dû se couper la langue, car du sang partait de sa bouche et coulait le long de son cou. Elle semblait légèrement familier à la jeune fille, mais celle si entra et ne lui prêta guerre attention. Jusqu'à ce qu'elle entre dans la salle et découvre la réelle teneur du sang. Sur la gauche de la porte se tenait un cadavre ensanglanter. Ce n'était pas le premier qu' Ame voyait, et elle n'eut aucun choc. Elle le retourna juste du bout du pied, et vit que la gorge de l'homme était ouverte. La jeune fille se débarrassa de sa cape, et d'un coup, tout son charme magnétique revint.

-Hum. Messieurs, loin de moi l'idée de vous déranger mais...

Elle s'aperçut rapidement que personne ne l'avait entendu. Alors, sans la moindre gêne, elle s'approcha du groupe formé des trois soldats et des deux bagarreurs. Elle joua du coude pour passer la muraille de garde, et, arrivée au milieu, elle dit:

- Je penses qu'il vaudrai vous calmer, messieurs. Sa battre ne sert à rien, surtout quand il y a un cadvre même pas en état de décomposition dans la pièce.
.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sasu Taneil
Fantastiquien


Messages : 25

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Dim 7 Aoû - 12:50


....
Bon.
Encore une fois, j'allais avoir des ennuis. Et cette fois je n'avais pas cherché ! Pas volontairement ... Je n'y peux rien moi, si cet homme a mal interpréter mon " Nyah " ! Quoi qu'il en soit, ça commençait à mal tourner pour moi ! Il m'avait saisit par le col et soulever du sol, ce qui ne devait pas constituer trop d'effort, maigre que je suis. Je levais les mains en signe que je me rendait et ne comptait pas me battre. Je n'allais pas blesser un homme pour une histoire de lait.
La situation eut vite fais de s'aggraver ! Des garde intervinrent et nous firent sortir pour nous battre. Je faisais profil bas, priant qu'aucun d'eux ne reconnaissent le voleur que je suis. Finalement, cette journée était davantage un désastre ... Une fois dehors, je dus à nouveau affronter le regard effrayant du bourge qui visiblement voulait ma peau.

" Allons, tu vas pas salir tes mains toutes propres pour un verre de lait ... " disais-je, beaucoup moins fier.

Je préférais ne pas trop me faire remarquer, sortir mes armes m'aurait sûrement valut d'avoir la garde su le dos, et je n'ai pas envie d'ajouter un meurtre à ma liste interminable de méfaits - qui n'est remplie que d'objets que j'ai dérobé et de quelques mensonges et manipulations. Malheureusement, l'homme ne semblait pas apte à être calmé et j'allais devoir usé d'un autre manière pour le raisonner. Je fis un mouvement de tête pour dégager un peu ma frange, rendant visible mon regard, et croisa celui du bourge. Je pouvais désormais posé ma base ... J'ouvrais la bouche pour parler ...
Mais mon attention fut soudain ailleurs.
Quelque chose...
Une odeur...
Une odeur terrible...
Seul moi pouvait la sentir. Une odeur... De sang ? Je tournais la tête vers l'entrée et distinguait entre les gardes la silhouette de la petite qui avait voulu m'aider fur. J'avais aussi cru voir du sang sur elle. J'essayais de voir ce qui s'était passé à l'intérieur, mais quitte des yeux le bourge était trop risqué et, la raison ayant le dessus sur la curiosité, je posait à nouveau mon regard d'or sur le riche homme, décidé à ignoré tout ce qui se passerait autour. Je croisais à nouveau son regard et un silence rempli d'une grande tension s'installa... Je regardais ses yeux. Mon regard, visible, le forçait presque à regarder les miens. Le jaune de mes yeux brillait presque, attirant quasi inévitablement les regards. J'ouvrais à nouveau la bouche.

" 1, 2, 3 i-...! "

Encore interrompu ! Je me tournais vers la responsable, agacé et rassuré.. Peut-être allait-elle évité un combat inutile. Il s'agissait d'une femme, très belle. Elle avait fait s'écarter de force les gardes et tenait tête à tous les regards lui étant lancés.

" Je penses qu'il vaudrai vous calmer, messieurs. Sa battre ne sert à rien, surtout quand il y a un cadvre même pas en état de décomposition dans la pièce. "

Un cadavre ... L'odeur de sang ! C'était donc un meurtre et non une simple blessure ! Mais alors ... La responsable était cette jeune fille ? Je me disais bien qu'elle n'était probablement pas aussi faible qu'elle n'en avait l'air.. Aussitôt je quittais la foule, poussant les gardes pour aller voir. Certains me suivirent, comme si mon mouvement avait interrompu l'inertie de tout le monde. Je savais que c'était inutile, mais je voulais m'en assuré ! Etait-il bien mort ? En effet.. C'était aussi un garde et il avait été tué. Une large blessure dans la gorge que je regardais avec difficulté tant j'avais envie de vomir à sa vue. J'aurais pu livrer la coupable, mais je préférais me taire, car je n'avais au fond que peu de preuves.
Je restais figé. Bientôt, les gardes me poussèrent pour examiner le corps et reconnaître la victime. Et moi, j'étais comme incapable de bouger. Ce mort... S'il n'avait pas été là... Est-ce que ça aurait été moi, le mort, sans lui ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Holzone.Fadhal
Fantastiquien


Messages : 23

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire: De nombreux parchemins d'invocations qu'ils rangent dans ses lourds manteaux. Un anneau lui offrant une puissance accrue. Une canne dont le bout ornée d'un diamant blanc.


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Jeu 11 Aoû - 7:38

Je tenais l'homme fermement par le col, prêt à l'éliminer en un clin d'oeil d'une vieille technique, puis ... dans un fracas venant de la porte de la taverne, quelques gardes lourdement armés vinrent nous pousser avec violence, nous empoignant par les bras, à nous battre vers l'extérieur. je destétais être pris par la bras comme un vulgaire petit bébé, je tâchai avec mépris de ne pas plus causer de dégâts ... Mouvement de panique, les obaises résidents de la taverne rentrèrent et sortirent ne sachant plus ou aller, entre cadavre et bagarre. Je revint calmement poser mon regard terriblement froid sur celui de l'homme.

"Allons, tu vas pas salir tes mains toutes propres pour un verre de lait ..."

Dit-il d'un air qui me plut plus, étant donné le fait qu'il était beaucoup moins prétentieux et provoquant. Mais je fut plus heureux en voyant enfin le "pauvre" regard de l'homme. Ma pupille remplit de colère une nouvelle fois semblai se rétrécir légèrement.

" 1, 2, 3 i-...! "

A ces simples chiffres je compris qu'il était probable que l'homme me lance une attaque. Je m'y préparai très vite, dans ma tête j'incantai une parole, tandis que celle-ci semblai alors activer un parchemin dans mon manteau. Celui-ci censé cloner mon corps en un stupide tronc d'arbre à tout moment. Je fut de manière impromptu arrêté dans mon élan. L'homme soudain, partait vers la taverne, intriguait par je ne sais quoi, tandis qu'une jeune femme parlait sans que j'y porte la moindre attention. Je suivait l'homme, me frayant un chemin parmi ceux que je jugeais abrutis, en les poussant d'une violence affolant. Ceux-ci purent se voir en une pression de mes mains sur leur corps, projeté à quelques mètres, puis s'écrouler au sol violemment, tandis que leur ventre, souvent, leur servait de coussin amortisseur. J'arrivai alors devant un cadavre, vraisemblablement un garde mort... Je pris la sage initiative de vouloir peut-être lui rendre un peu d'energie. Je m'approchai de ce dernier, puis je m'accroupis devant lui, pour apposer mes deux mains surperposées sa blessure, que j'estimai plutôt large et profonde. Pour l'instant je me fichais du coupable, mais j'avais en tête de le tuer. D'une main je sorti un parchemin d'une geste ample et élégant. Celui-ci dans un élan de vitesse se déroulai gracieusement dans les airs, puis s'étalai alors largement sur le corps de l'homme, en longueur, formant un axe de symétrie sur le garde. Je prononçai d'une voix inaudible des paroles, regardant le bout de papier remplit de multiples 'écritures. Soudainement,  
des racines vertes surgirent du sol, sous l'homme, pour envahir son corps. Celle-ci vinrent à régénerer progressivement son énérgie, pour lui redonner un peu la vie. L'homme semblai se relever avec difficulté, tandis que le parchemin s'évaporai dans l'air. Je me relevai, et portai mon regard sur l'homme avec lequel j'eu des affronts. Je le regardai longuement, en attente de sa réaction. Alors que les racines vinrent à rentrer dans le sol, laissant des fissure dans celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 460

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
111/50000  (111/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Ven 12 Aoû - 4:49

Passer mon tour, je n'ai aucune idée pour cette réponses si.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sasu Taneil
Fantastiquien


Messages : 25

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Lun 22 Aoû - 7:29


Le bourge avait vite fais de me suivre et s'approchait du cadavre. En l'apercevant, je m'éloigne, craignant un peu de retomber dans une bagarre futile. Je l'observe se pencher vers le corps et ... Le réanimer ?! Des racines transpercent le sol pour entourer la victime et restaurer son énergie jusqu'à le ramener à la vie ! Je n'en reviens pas... Il est possible de ressusciter les gens ? Si cet homme était apparut plus tôt dans ma vie, il m'aurait épargné bien des galères... Mais il est trop tard pour changer le passé. La plus part des gardes se réunissent autour de leur compagnon, les autres restent figés devant l'entrée comme pour nous bloquer le passage.
J'observe l'homme se redresser avec difficulté, sans dire mot. Je réalise, et ce sans le quitter des yeux, que le bar est devenu complètement désert et que nous sommes désormais les seules personnes à le peupler. Cela me fait une impression étrange ... Ce calme, cette situation... J'ai l'impression soudain d'étouffer. Et je sens l'autre qui me regarde. Je suis encore sous le choc par rapport à ce qu'il vient de faire... S'il est aussi fort que ça, il m'aurait probablement tué. Cette seule idée me terrifie et me paralyse complètement. Je le regarde timidement à travers ma frange, la sensation d'étouffement s’amplifiant. Je ne pourrais pas rester ici tout le temps ... Mais dehors, les gardes attendent et je ne sais toujours pas s'ils m'ont reconnu. J'ai l'impression d'être complètement coincé. Où que j'aille, je risque quelque chose. D'habitude, cela ne me fait rien, mais là... Le bar désert prend des allures de prison, le bourge devient une sorte de bourreaux potentiel et les gardes dehors, avec leurs armures, les barreaux qui entravent à ma liberté. Quand je veux, j'ai une imagination folle !

Je me surprends soudain à éviter le regard du riche, bien que je devine qu'il ne voit pas la direction de mes yeux, très bien masqués par ma chevelure. Je me sens soudainement... Faible. Et ce n'est pas admissible d'avoir ce genre de pensées ... Je dois être fort ! Si non, je ne survis pas. Je prends alors mon courage à deux pattes et tourne les talons. J'ai besoin de sortir... J'arrive devant les gardes et me fige un moment, puis me fraie un chemin.

" Poussez-vous ! " je râle en les écartant.

Je me sens lâche ... On dirait que je prend la fuite... C'est pathétique ! Je retient un petit grognement adressé à moi-même en arrivant au bout du parcours de corps à pousser. Je vois la lumière du jours et me précipité dehors comme si ma vie en dépendait. Une fois dehors, j'écarte les bras et prend une grande inspiration profitant de l'air. Cela fait du bien et je me sens tout de suite mieux. Pour bien montrer au riche que je ne compte pas fuir, je reste devant l'entrée au cas où il aurait encore des comptes à régler avec moi, bien que personnellement, je profiterais volontiers de cette interruption pour oublier toute cette histoire. Après tout... Ce n'était qu'un verre de lait.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 460

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
111/50000  (111/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Lun 22 Aoû - 8:05


Je restai plutôt étonnée les gardes ne m’avait pas suivi ? Qu’a-t-il bien pu se passé pendant ma fuite ? J’ai changé de forme donc retourner faire ma curieuse devrait aller non ? J’hésitai, la curiosité est forte et je meurs d’envie d’aller voir ce qu’il s’y passe. Je sautais de mon estrade et revient sur les lieux d’un bon pas trottant. Une fois de nouveau de bâtiment beaucoup de monde se tenait à l’extérieur, il parlaient et chuchotait. Mais ce qui me figea fut l’homme que j’avais tué vivant et en train de se remettre de ses émotion. Comment ? Comment cela se peut-il ? Je suis sur avoir extirpé sa trachée, il ne peut pas avoir survécut ! L’incompréhension fut totale, je me reprochais du groupe d’humain. Le gamin qui avait tenté de volé un verre de lait étais dehors, il ne semble pas bien se porter, en était-il arrivé à la main avec le noble ?

En me rapprochant un peu plus de la foule en grondant pour les faire reculer et éviter d’être écrase vu ma petite taille, je perçu une odeur familière. Je tournai la tête vers une jeune fille que j’avais rencontré quelques jours plutôt. Tient Ame ! Les paysans s’énervant et me bousculant, certains m’écrasant pates et queues. Je finis par perdre patience et faire un bond en l’air pour me mettre en hauteur. Et donc sur la banderole de la taverne. Tenant en équilibre je baissais la tête pour continuer à suivre ce qu’il se passait en bas. Pourquoi diable cet homme est-il encore envie ? Je sais que nous sommes dans la ville d’un nécromancien mais…merde à moins que Rosiel ne sois présent ? Est-ce qu’il sait sauver une personne grâce a c’est pouvoir ?

Aucune idée, je ne l’ai jamais vu que joué avec ses squelettes mais pas faire ce genre de chose. Se pourrait-il que l’un d’autre puisse braver la mort ? Pour avoir souvenir de Senlord ce squelette réanimer grâce à la nécromancie. Il commence à avoir un peu trop de mort-vivant à mon gout c’est temps si. Mais du coup se pourrait-il que l’aie aussi la présence d’un renard ici ? Le seul dont j’ai souvenir de pouvoir faire une chose comme ça… Rien que d’imaginé qu’il puisse être dans les parages, fit faire un tour à mon sang. J’humai l’air regardant et cherchant sa possible présence. S’il ma vue je suis doublement en danger, si les renards remarques qui je suis, je risque à nouveau ma peau. Merde !  Ça m’énerve Est-ce que Oshi est vrai dans le coin ou est-ce que je tire une conclusion hâtive ? Cela pourrait être aussi un guérisseur plus aguerris que je ne l’étais.

Partie dans ma paranoïa, je ne faisais du coup plus attention au noble, au voleur ou même à Amé. L’excitation mêlé à la peur, c’était bien là un sentiment qui ne m’avait traversé depuis un bon moment ! Peut-être chercher la louve ! Je parcourus la foule des yeux et instant, mon cœur s’arrêtât de battre. Une fourrure blanche parmi eux, je m’apprêtais à lui sauté dessus, mais juste au dernier moment je m’en retiens. Non, pas un loup, un chien…en même temps pourquoi Sadness risquerait-elle encore de rejoindre les renards ?


HRP=> j'espère avoir bien compris que l'on reprenait l'ordre de rp ^^'
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ame
Guerrier (1.1)


Messages : 30

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Jeu 25 Aoû - 3:31



Se promener en ville

"Ce n'était pas sensé se passer comme ça..."

Les deux hommes emblaient avoir oublier leur querelle pour se préoccuper du cadavre. L'un d'eux, celui à qui on ne voyait pas les yeux, la regarda brièvement, et la jeune fille lui fit un sourir avec un signe de tête en direction du cadavre. Elle se doutait qu'il n'en avait pas besoin, mais toutes les occasions sont bonnes pour sourire. Elle avait comprit cela depuis longtemps. Par contre, l'autre, qui semblait... Vieux, n'y preta aucune intention. Ame se vexa un peu; il avait aussi l'air riche, et les hommes riches étaient des sources d'iformation potentiels. Mais bon. Sur le moment, il y avait plus important à resoudre. Comme, par exemple, s'occuper d'un cadavre...
En réalité, il n'y avait nul besoin de s'occuper du corps. Le riche avait posé ses mains sur la blessure du garde, et en moins de vingt secondes, celui ci était debut. Ame n'avait pas bien vu ce qui c'était passé, une masse de gen cachait la vue. Mais, elle était sur que le garde était mort, du moins, il y à quelque secindes, et il venait de se relever. Effrayer, elle ne se rendit pas compte de l'arrivée d' Aeon. Elle ressentait une étrange impression envers la scene qui venait de se passer. De la peur, mais aussi de la curiosité. Le bourgeois, après avoir finit son oeuvre, planta son regard dans... Dans la masse abondante de cheveux que possedait l'autre homme, comme pour le défier. Celui ci sembla un cours instant battre en retraite, mais se ravisa et tint tête à son ennemi.
Le garde mort-vivant sembla reprendre un peu de contenance. Il sortit du cercle formait par les gardes et s'approcha de la jeune nymphe. Avec des respirations sacadées, celle ci recula, jusqu'à ce que son pied tombe sur le pied d'une buche. Avec un petit cris, elle tomba en arrière, et sa cagna la tête contre le coin de la table.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Holzone.Fadhal
Fantastiquien


Messages : 23

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire: De nombreux parchemins d'invocations qu'ils rangent dans ses lourds manteaux. Un anneau lui offrant une puissance accrue. Une canne dont le bout ornée d'un diamant blanc.


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Ven 26 Aoû - 6:18

Tandis que je me relevais pour défier une nouvelle fois le regard du voyou, la taverne du faire face à un long silence. Certainement mon action qui leur parut tout juste incroyable. Suite au long silence, la foule s'agitai. Je constatai avec amusement que l'homme se sentait stupide. Mais je ne montai pas cela sur mon expression faciale, au contraire, je continuais d'être très distant, froid. Je dois avouer que dans ma tête le scénario était différent, l'homme me portait un divertissement non négligeable et que je devais bien savourer, étant donné les longs jours de marche qui m'attendait par la suite. Je n'oublie pas pourquoi j'ai pris cet homme en chasse, je savoure, mais finalement, la colère me regagne. Mes principes sont simples, Respect, Honnêteté mais surtout, Loyauté. Les faits de cet individu était pour moi, au plus grand étonnement de certains qui ne prêtaient pas attention à ces petites choses, inacceptable. Je ne faisais plus attention à rien si ce n'est cet homme, j'attendais bien plus que des excuses. Je continuais de le regarder, avec cette même expression, glacial et intimidante.

Je constatais alors, avec effroi, que l'homme partais, rapidement, il me fuyait ? J'en fut à la fois dégoûté, mais cela me fit rire, enfin il venait de comprendre qu'il risquai sa vie en me faisant face. Tandis qu'il partait prendre un bain de soleil, je me précipitai vers lui à toute vitesse, poussant avec puissance quiconque me gêneait. Je sentais dans ces personnes l'envie de me tuer ou de me fracasser, mais je m'attendais bien à ce qu'il ne disent rien et qu'il se restreindrent au silence. Après m'avoir vu sauver l'homme précédemment mort et me voir faire preuve de ma force, personne n'oserait me cirer un jurron ou simplement user de ses  poings. Tandis que je me frayais un chemin en poussant les gens, tout en usant de ma démarche élégante. Je voyais un pauvre petit ... Chien ? En train de se faire écraser par d'immondes personnages, je songeais à l'aider un peu mais je le vis alors bondir, puis je ne fit plus attention à lui. J'arrivais devant l'homme en question, celui-ci avait quand même le culot de rester devant, pour m'attendre.

Je regardais l'homme longuement, essayant de trouver ses petits yeux parmi une masse capillaire à mon goût mal soignée. Une nouvelle fois, tandis que cela devenait presque lassant, le foule se tut, attendant peut-être que nous en venions au poings ... Eh bien j'aimerais bien leur donner ce qu'ils veulent, je frapperais avec plaisir l'homme au visage, d'une puissance que je ne régulerais pas, pour l'envoyer valser loin .. loin .. loin. Je contenais mon énergie du mieux que je pouvais, j'adressai ces mots à l'homme, d'une voix tout à fait glacial et le ton grave.

- Jeune homme ... Me feriez-vous le plaisir d'aller vous excuser d'une manière des plus sincère au pauvre serveur qui à cause de vous, fut il y a peu, susceptible de perdre son travail ? Enfin, de toute manière, je ne vous laisse pas le choix.

Je ne pu me retenir. C'est alors que je saisis une nouvelle fois l'homme par le col, je serrai sont vêtement jusqu'à en arracher des petites fibres et le froisser. Je soufflai alors un air frais en direction de la frange de l'homme, pour que celle-ci se dégage, et qu'il puisse enfin faire face à mon regard. Je le mettais alors en position de faiblesse, et le laisser sombrer dans un mal à l'aise assez particulier. Comment l'homme réagirait ? Oserait-il me frapper ? Un long bruit d'étonnement que provoquait l'assemblée d'une manière subite me coupai de mes pensées, qui s'avéraient être de simples calculs des actions que l'homme pourrait faire à mon égard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sasu Taneil
Fantastiquien


Messages : 25

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Sam 3 Sep - 6:55


Je dois bien avouer que j'ai totalement perdu de vue ce qui se passait à l'intérieur du bar... Je ne pensais plus qu'à fuir ce sentiment d'enfermement ... Je me souviens avoir croisé la belle jeune femme qui avait interrompu ce qui aurait été un véritable massacre. Elle avait l'air complètement déstabilisée, voir même apeurée par la résurrection du garde, ce qui était plus que compréhensible. Mais pour le coup, je ne me souciais pas tant de son désarroi et, égoïstement, je rejoins le dehors, croisant une bête à l'odeur quelque peu famillière .. La petite ?

Il ne me faut pas de temps pour comprendre que je suis suivis ... Le bourge a vite fais de me rejoindre. J'ai à peine le temps de me retourner vers lui, prêt à contrer un potentiel coup qu'il me saisit par le col et me place en position d'infériorité, soufflant sur ma frange pour rendre mon regard accessible au sien, ce qui m'enlève un peu d'assurance ... Je ne peux plus dissimuler ma peur.

"  Jeune homme ... Me feriez-vous le plaisir d'aller vous excuser d'une manière des plus sincère au pauvre serveur qui à cause de vous, fut il y a peu, susceptible de perdre son travail ? Enfin, de toute manière, je ne vous laisse pas le choix. "

J'aimerais lui répondre, lui dire qu'il s'énerve pour un simple verre de lait, lui dire ... Que tout le monde n'a pas de tune, lui faire voire comme je suis maigre, comme j'ai faim, lui dire que la nuit, dehors, il fait froid et que les problèmes que je peux causer à ce vendeur sont le cadet de mes soucis. Je suis pauvre et j'ai des ennuis, je n'ai pas de place à accorder à l'altruisme et à la pitié. Mais il semble se faire violence pour ne pas me frapper et, bien que je trouve ça absurde, je n'ai d'autre choix que de me plier à sa volonté, misérablement. Cet homme est sûrement très puissant, bien plus que moi ... Mais reste que ça fait mal à la fierté de courber le dos quand on sait qu'on a raison.

" J-Je vais y aller ... Je vais m'excuser ... M-Me tuez pas... "

Ah .. Comment dire... A l'heure actuelle, j'ai purement et simplement envie de me gifler sévèrement ! Cette peur qui me tétanise et me contraint à me résoudre à la volonté de quiconque ... J'ai l'impression de redevenir le pauvre chaton apeuré et soumis que j'avais été durant mon enfance. C'est si pitoyable, si misérable, si honteux de ma part ... Que je me hais à l'instant présent, de céder à la peur ... Cette pauvre petite voix tremblante ... Je croyais bien ne plus jamais l'entendre sortir de ma gorge. Je me l'étais promis.  
Je ferme les yeux, redoutant un coup du riche. Après tout, je n'étais pas à l'abri de sa stupide colère... Le seul avantage de ma misérable peur est qu'au moins, rien de mon attitude, de mon regard craintif, de mon corps et de ma voix tremblante ne peut indiquer à quel point je trouve la cause de tout cela absurde et à quel point j'ai envie de faire entendre raison. Non, j'ai l'air d'une vraie petite loque soumise et coupable alors que je n'ai fais que m'offrir le luxe d'un verre de lait. Car oui, ce petit verre à quelque pièce est un luxe pour le clochard que je suis. Et puis ... Il pense vraiment qu'on va renvoyer quelqu'un parce qu'il n'a pas été capable de contrer une illusion ? Bon, après ... Moi je n'y connais rien au monde du travail ...

Je fini par rouvrir timidement les yeux. J'observe très brièvement l'homme, puis me détourne, regardant autour de moi si quelqu'un pourrait potentiellement me sauver la mise ... Car oui, je suis désespérer au point d'espérer que l'on me sauve ... Je tombe bien bas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 460

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
111/50000  (111/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Dim 11 Sep - 5:48

Aéon out j'ai vraiment plus de motivation pour ce rp désoler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ame
Guerrier (1.1)


Messages : 30

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Sam 17 Sep - 5:40



Se promener en ville

"Ce n'était pas sensé se passer comme ça..."


La jeune femme se releva. Elle cligna des yeux plusieurs fois, pour que ces souvenirs puissent refaire surface d'eux même, sans qu'elle n'est a réfléchir. Une violente douleur irradiait son crane, et elle ne sentait plus sa main qui c'était interposée entre le coin de la table et sa tête. Heureusement pour elle, elle ne saignait plus.

"  Jeune homme ... Me feriez-vous le plaisir d'aller vous excuser d'une manière des plus sincère au pauvre serveur qui à cause de vous, fut il y a peu, susceptible de perdre son travail ? Enfin, de toute manière, je ne vous laisse pas le choix. "

Un des deux hommes avaient parlé. C'était celui qui avait ressusciter le garde. Il devait être un homme très puissant pour avoir fait cela. Mais quand même, sans prendre a... Un pauvre bougre qui a juste volé un verre de lait, c'était un peu abusé. Du moins, selon le point de vue de la jeune fille.


" J-Je vais y aller ... Je vais m'excuser ... M-Me tuez pas... "


Ame planqua sa main contre son front. Un manque de courage et de repartie si flagrant ne devait pas être permis. D'une démarche chaloupée, elle s'approcha d'eux. Elle tira une grimace mauvaise aux gardes qui les entouraient et dit d'une voix pas bien gentille non plus:

"Merci de vous êtres autant inquiétez de mon état, mais c'est bon. Je vais bien, maintenant!"

Ils regardèrent avec le même air ébahi. La belle nymphe secoua la tête d'un air navré, et s'adressa aux deux hommes.

"Mais oui, qu'elle bonne idée! Ce jeune homme va aller s'excuser, et moi je vais payer pour lui et vous allez partir rapidement! Non, parce que, c'est pas que je trouve abusé de s'en prendre a un...Elle regarda le jeune garçon d'un œil critique? Adolescent qui a l'air de crever de faim,mais si, en fait!

Elle défia du regard l'homme en préparant une boule d'eau a sortir de ses mains. Si il montrait le moindre signe d'hostilité, elle utiliserai ses pouvoirs. Et si sa ne marchait pas... Encore ses trucs coupants à cause desquels elle avais du poser ailleurs ses robes courtes et farfelue qu'elle mette d'habitude pour cette... robe, car s'en était une, bien que cette chose noir et pas sexy descendait jusqu'aux pieds.
HRP: Oui, j'ai changé de couleur. Je trouvais que le bleu ne collait pas au perso.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Holzone.Fadhal
Fantastiquien


Messages : 23

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire: De nombreux parchemins d'invocations qu'ils rangent dans ses lourds manteaux. Un anneau lui offrant une puissance accrue. Une canne dont le bout ornée d'un diamant blanc.


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Dim 23 Oct - 7:43

Je serrai avec acharnement le col de l'homme tandis qu'une ravissante jeune femme vint faire son entrée en scène.

"Mais oui, qu'elle bonne idée! Ce jeune homme va aller s'excuser, et moi je vais payer pour lui et vous allez partir rapidement! Non, parce que, c'est pas que je trouve abusé de s'en prendre a un... Adolescent qui a l'air de crever de faim,mais si, en fait!"

Je détournai mon regard vers cette demoiselle, m'obligeant devant un si belle être à attendrir mon caractère. Mon regard paru alors beaucoup moins agressif ou glacial, troqué contre un air plus digne. Je défiai le regard de cette demoiselle en train de parler. Entendant ses mots je dois avouer que j'étais déçu... Comme je m'y attendais!... Je laissai un long et sinistre silence traverser l'atmosphère avant de répondre à cela :

Vraisemblablement vous vous acharnez à ce que je laisse ce jeune homme tranquille ... Je jetai un rapide coup d'oeil à ce dernier, épouvanté Regardez-moi le... Tout apeuré; Bon, j'espère que cette histoire l'incitera à réfléchir à deux fois avant de voler... C'est alors que je revins à le regarder, puis d'un air assez neutre je repris : Vous savez... si vous avez besoin d'argent pour manger ou vous loger, il suffit de le demander de la bonne façon. Voici pour vous, faites-en bonne usage.

Je lâchai sèchement l'homme. Puis je sortis d'un geste ample et élégant d'une poche intérieur à ma cape, une bourse de taille moyenne que je confis en main propre à l'homme, déposant celle-ci dans sa main. J'esquissai alors un léger sourire, amusé par la situation.

Je suis sûr que vous valez mieux que cela.

Je pris alors l'initiative de m'en aller et laisser l'homme réfléchir à tout cela, je partis en direction de cette muse qui m'avait tapé dans l'oeil en préparant une attaque magique de type eau... Enfin, c'est ce que j'avais présumé en jetant un rapide coup d'oeil à celle-ci. Arrivé à son niveau, en face d'elle je m'inclinai. Je m'agenouillai devant elle, à ses pied, puis je vins à me relever dignement par la suite. En effet, dans mon éducation, une femme doit être respectée et soignée. J'affrontai son regard et je dis :

Fadhal Holzone, digne heritié de la lignée Fadhal, c'est un honneur de croiser la route d'un si belle être.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sasu Taneil
Fantastiquien


Messages : 25

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Mar 25 Oct - 22:36


" J-Je vais y aller ... Je vais m'excuser ... M-Me tuez pas... "

Je suis minable... Je ne peux pas penser autrement. Je suis la personne la plus misérable que la terre ai faite ! J'essaie d'avoir l'air fier, je fais l'imbécile et je m'attire des emmerdes. D'habitudes, je m'en sors super bien. Mais cet homme a une force qui me dépasse complètement et je n'ai rien pu faire d'autre que me soumettre. Tandis que la belle jeune femme se met à prendre ma défense, je sens mes joues s'empourprer, c'est le sommet de l'embarras et de la honte ! Quelle image je donne de moi ?! C'est tout simplement inadmissible... Et je ne sais pas ce qui est le pire. Que ce soit ENCORE une femme qui me vienne en aide, ou que cette fois-ci elle réussisse ? En effet, je vois le regard de mon agresseur s'adoucir tandis qu'il l'observe. De mon côté, la tension est à son comble ! Je ne sais pas ce qu'il va faire et il est assez imprévisible pour m'envoyer voler au loin pour ensuite lui faire la coure ! Bon, j’exagère sûrement... Mais venant d'un individu prêt à tuer pour un verre de lait ça ne me surprendrais absolument pas !

" Regardez-moi le... Tout apeuré; Bon, j'espère que cette histoire l'incitera à réfléchir à deux fois avant de voler... "

Et le voilà qui affiche bien ma peur ! A croire que c'est la journée "mettons la honte à Sasu" ! Si j'avais pu disparaître à l'instant, croyez moi que je l'aurais fais. Mais voilà, je ne le peux pas et l'homme me repose avant de me donner une bourse qui me paraît énorme. Je le regarde, perdu, ma frange ne couvrant qu'un seul de mes yeux, il peut voir toute ma surprise. Et je tiens cette bourse au creux de mes mains, tremblant encore un peu. Je baisse ensuite mon regard vers la bourse en entendant les dernières paroles du noble avant qu'il ne se consacre à la jeune femme.

" Je suis sûr que vous valez mieux que cela. "

Je reste comme paralysé, fixant cette bourse, tandis qu'il ne me prête plus attention. Ses paroles semblent résonner dans mon esprit. C'est ... Probablement la première fois qu'un type comme lui témoigne quelconque forme de sympathie envers moi. C'est déjà assez rare comme ça qu'on se montre gentil, mais là... C'est tellement troublant que je n'arrive même pas à réagir. Me voir aussi troublé doit sûrement être risible, mais sur le coup je n'arrivais pas à m'en préoccuper. Doucement, j'ouvre le sac comme pour m'assurer de la présence d'argent dedans, puis j'effleure quelques pièces. Tout cet argent qu'il me donne... N'a pas la moindre valeur à mes yeux. Tout cet argent qu'il me donne ... Est la cause majeure de ma condition. Parce que je ne le possède pas. Cause majeure après le fait que l'on me déteste. Cet argent n'a de valeur que ce que l'Homme lui donne. Il devrait être facultatif, mais non ! Il a prit une ampleur telle que sans, on peut à peine vivre !
Je suis sûr que vous valez mieux que cela ... Qu'il dit... Non. Je ne vaux pas mieux que ça. Voler est devenu une deuxième nature et cette impression que je fais partit des déchets de la vie ne me quitte pas. C'est devenu comme un besoin vital de dérober, je le fais parfois même sans but.

Avec cette pensée, je retrouve doucement mes esprits. Je referme la bourse plus rapidement que je ne l'ai ouverte, puis je la met dans l'une des nombreuses poches intérieure de ma tunique. Un soupire quitte mes lèvres tandis que je passe une main dans mes cheveux, parvenant doucement à me reprendre. Je ne tremble plus et mon cœur bat à une vitesse normale. Au final... J'ai quand même réussi à prendre quelque chose à ce sale bourge, même s'il me l'a donné. Est-ce que cela signifie que la pitié est un bon moyen d'obtenir quelque chose ?

Je reporte mon attention sur l'homme, dont j'ai entendu le nom lorsqu'il se présentais à la demoiselle : Holzone Fadhal. Un nom que je n'oublierais pas, car il est bon de connaître toutes les menaces qui peuvent entraver mon existence. Et ce bourge en est une grosse, car il peut non seulement prendre ma vie avec une facilité déconcertante, mais il est aussi capable de me rabaisser à le supplier et à montrer ma peur ... Il est une menace aussi bien physique que morale. Je ne dois oublier ni son nom, ni son visage. Si seulement je pouvais l'hypnotiser pour qu'il m'oublie...
Ainsi, je reste à l'écart, les regardant, entendant leur conversation sans l'écouter. Je devrais sûrement partir, je ne sais pas pourquoi je reste là, à les regarder ... A la regarder.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ame
Guerrier (1.1)


Messages : 30

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/50000  (1/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   Jeu 27 Oct - 2:41



Se promener en ville

"Ce n'était pas sensé se passer comme ça..."


Lorsque l'homme se retourna, Ame remarqua que la lueur de fureur de son regard avait disparut, pour être remplacer par un air de courtoisie digne d'un prince. La jeune nymphe eut un charmant sourire et calma ses pourvoies, prêt a jaillir. Pourtant, le long silence la fit regretter son acte. Il était glacial et lourd de sous entendu. La pression redescendit enfin quand il commença à s'exprimer.

Vraisemblablement vous vous acharnez à ce que je laisse ce jeune homme tranquille ... Elle rougit, bien qu'il n'y ai strictement aucune raison.Regardez-moi le... Tout apeuré; Elle eut un soupir de soulagement. Et d'une, il s'était eloigné du sujet, de deux il ne semblait pas avoir l'intention de la séduire, et de trois il avait lâché le col de l'autre individu.Bon, j'espère que cette histoire l'incitera à réfléchir à deux fois avant de voler...
Ame ne le contredit pas, bien que ses pensées n'étaient pas le moins du monde en accord avec celles du noble. Elle avait déjà du voler lors de ses activités d'espionnage, et savait que cela pouvait se montrer necessaire. Mais elle ne dit rien.Elle trouvait relativement amusent que l'homme cherchait a humilier l'autre devant elle.

D'un geste totalement inattendu, le noble sortit une bourse de sa cape. Ame haussa des sourcils, impatientes de voir la suite.

Je suis sûr que vous valez mieux que cela, annonça-t-il après avoir donner la bourse au jeune homme.

Sa voix était devenue beaucoup plus douce, et la belle nymphe était agréablement surprise. L'homme s'avança alors vers elle, puis s'inclina, pour se relever avec beaucoup de dignité.

-Fadhal Holzone, digne heritié de la lignée Fadhal, c'est un honneur de croiser la route d'un si belle être.

Tout en sachant pertinemment bien que c'était des pures manières de politesses, elle se sentit flatté, et déçu en meme temps. Elle avait sauvé la mise à l'autre homme, celui ci aurai pu la remercier.
Devant le regard du prénommé Holzone Fadhal, la jeune fille cligna plusieurs fois des yeux et se tortilla une mèche de cheveux.

Ravie de vous rencontrer, Seigneur Fadhal. Je me nomme Ame, nymphe de l'eau, ou naïade.

Elle savait comment séduire les nobles. Plusieurs fois cela lui était arrivé d'utiliser ses charmes, et elle n'avait aucun problème a le faire.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PV Aeon, Sasu.Taneil] Première rencontre après de longs jours de marche.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Nürnen :: Villes et villages :: Valhak-