Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 A la recherche du pyjama perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Kanoë
Prince Kanoë & fondateur


Messages : 1436

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
218/50000  (218/50000)
Inventaire: Nya, rose volante


MessageSujet: A la recherche du pyjama perdu   Mer 3 Fév - 11:00

Rappel du sujet de la quête :

Un problème est survenu :une dame de la cour a perdu son Pyjama dans le château ! Après une soirée bien arrosée, elle n'a aucun souvenir de ce qu'elle a bien pu faire de sa chemise de nuit. Les seules choses dont elle se souvienne c'est qu'elle a bu, une douzaine de sakés et qu'elle est partie accompagnée d'un homme inconnu. Ayant cherché dans les moindres recoins de sa chambre, elle est convaincue qu'il ne s'y trouve pas.
Il faudrait que tout le monde se mette à le chercher. D'après elle, il peut se trouver n'importe où, dans n'importe quelle chambre comme dans les cuisines ou bien même dans les cachots.

Cette chemise est très courte, bleue nuit et plutôt transparente
.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://fantastiqua.forumactif.com
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Mer 3 Fév - 11:32

Cette nuit la Garion était de service dans le château de son maitre. Ce n'était pas une belle nuit calme et sans repos, car le grand seigneur des lieux avait décidé de faire une grande réception pour fêter une victoire. Les grandes dames avec leur habit de froufrou qui était la mode de cette époque se trémoussait accompagner par leur amant du soir. Plus que la soirée avançait et plus Garion voyait dans les coins du château; des amants d'un soir qui se courtisait et qui finissait par repartir main dans la main vers des lieux plus propices à leur exhibition.

La soirée se passa sans trop de violence. On arrêta aux portes trois assassins envoyer le seigneur et maître du château mais heureusement leur vile pensé ne put franchir les portes du château et ne brisa pas de se fait les festivités.

La soirée commençais à se finir après avoir délesté les invités de leurs souvenirs très couteux qu'ils avaient pris par hasard par ici et par là dans le château sans que personne ne s'en aperçoive, sauf bien sûr nos vigilant gardien.

Le soleil commençais à se montrer et ses avec joie que les gardes voyaient enfin finir leurs tours de garde. Malheureusement pour Garion une gante dame du château arriva à l'improviste : paniquer et toute décoiffée.

La fin du monde était arrivé, les soldats étaient tous sûr que le château avait été infiltré pendant la fête et que la dame avait réussi a s'enfuir. Mais hélas, ou une chance Garion ne pouvais le dire, la lady était en train de paniquer, car elle avait perdu sa robe de nuit.

Lorsque la dame eu fini de raconter sa pittoresque histoire, Garion fut consterné de voir que ses allier était parti. Il se retrouvait seul devant la dame obliger de rechercher se fameux déshabiller.

Prenant une bonne inspiration il dut suivre la dame vers ses quartier pour commencer la recherche. En tournant le coin d'un mur il vit un guerrier qui allait prendre sa garde. Il l'agrippa par le bras et le força à le suivre.

« Bravo tu es l'heureux élu qui va m'aider à trouver la robe de nuit à la dame »


Dernière édition par Garion Bel'riade le Ven 5 Fév - 5:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Jeu 4 Fév - 20:55

Mon Prince avait organisé une grande fête au château afin de célébrer une victoire. L’une de nos troupe avait réussie à tenir tête aux hommes de l’ange ailé aux ailes ténébreuses. Fier d’avoir remporté cette bataille, Fûma avait invité de nombreuses personne de sa cour à la forteresse. Cette nuit là, il y avait foule et beaucoup de vie. Cela faisait plaisir à voir car d’habitude, tard dans la nuit, plus aucun son n’émanait des murs. Je ne faisais pas parti des guerriers retenus pour monter la garde cette nuit là, je ne devais arriver qu’au petit matin. Alors que le soleil commençait à pointer ses rayons, les invités repartaient chez eux. J’entendis alors au loin les cris d’une femme semblant paniquée. J’empruntai donc le long corridor, me dirigeant vers la source de ce brouhaha. Alors que je tournai au coin du mur, je fus agrippée par le bras par un homme qui me força à le suivre. Je reconnus aussitôt Garion Bel’riade.

« Bravo, tu es l’heureuse élue qui va m’aider à trouver la robe de nuit à la dame »

Quoi…Tout ce scandale pour une simple robe de nuit…Les dames de la cour étaient vraiment des personnes spéciales…Connaissant le caractère de ce guerrier, il avait surement dû être abandonné par les autres gardes pour partir à la recherche d’un pyjama alors que son temps de garde prenait fin. Je me défis de son emprise avant de lui répondre avec une pointe d‘ironie dans la voix.

« Je suis capable de marcher sans avoir besoin de la main d’un adulte…Je vais t’aider à retrouver cette…ce…cet objet…On aura plus vite fait d’accomplir cette mission à deux. A quoi ressemble votre robe de nuit gente dame? »

La femme, encore un peu hystérique, me décrit son pyjama malgré ses sanglots et cris je finis par me faire une net représentation de l’objet perdu. Il s’agissait d’une chemise très courte, bleue nuit et transparente. Comment cette dame avait-elle bien pu égarer une chose pareil? On a vraiment idée de laisser trainer ses chemises de nuit dans un château où l’on ne reste que le temps d‘une fête…

La femme nous conduit à ses quartiers temporaires. L’endroit était immense : une chambre, un petit salon, une petite salle de bain. Hé ben, nous n’étions pas sortis d’affaire…Surtout si le pyjama ne se trouvait pas ici…

« Bon ben c’est parti…Je prends la chambre. Tu t’occupe du salon? », lançai-je à Garion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Ven 5 Fév - 5:14

plusieurs pas à la traine de la dame Garion fini par regarder son malheureux compagnon, où plutôt compagne. Nous vivons vraiment dans un monde dérangé pour que les femmes, porteuses de notre avenir à tous, combatte à nos côtés. Au début de sa formation il s'en était très ouvertement contester cette pratique, mais après plusieurs combats il avait dû changer d'opinion. Il avait découvert en ces femmes combattante; pas de soldats comme les hommes, mais leur complémentaire. Où le soldat habituel échoue, cette nouvelle génération de soldat réussissait.

En bref il avait reconnu la jeune kyomu, reconnu pour son art des éventails comme le dit en riant les soldats, mais qui porte plutôt le nom de tessenjustu que tout le monde avait peine à prononcer et encore plus à se rappeler. Il ne la connaissait juste de réputation comme la plupart du monde, car ne se mêlant peu aux autres. Garion se rapprochait seulement des autres lors des batailles

«Tu es si petite que parfois on oubli qu'il ne faut pas te tenir pas la main »

Un peu d'humour dans les paroles de Garion, cela n'arrivait pas très fréquemment, il faut bien que la situation soit loufoque pour que cela arrive. Il lâcha donc le bras de la guerrière et suivi la dame folle vers ses quartiers. Il écouta la description de la robe sans pouvoir cacher son découragement. Il se passa la main sur le visage pour se réveiller un peu, dure de rester concentrer dans cette histoire.

Arriver dans cette suite dédier au gante féminin, Garion inspecta d'un rapide coup d'oeil la pièce. Il était effectivement peu de chance de retrouver cette chose bleue ici, car il était facile de voir que personne n'était venu ici et encore moins dormir avec un homme. Il y avait sûrement un homme dans cette histoire pour perdre un tel objet.

Sous les directives de l'autre soldat, Garion n'avait rien d'autre à redire, il confirma d'un hochement de tête que l'ordre était accepté.

« Excellent, cela ne va pas tellement prendre de temps »

Garion était bien content d'avoir hérité du salon, car il ne se voyait pas chercher dans la chambre un pyjama parmi d'autre linge à froufrou. Il commençait donc tout de suite son inspection en regardant sous le divan et entre les craques du divan. Il ne trouva rien et regardants autour de lui il fit vite le tour, car la pièce était tellement bien aérer et entretenu que l'on voyait d'un regard tout ce qui pouvait trainer. Il finit donc par retrouver sa collège dans la chambre

« Négatif, la chose ne se trouve pas ici. Il va falloir chercher ailleurs. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Lun 8 Fév - 19:36

Je commençai mes recherches dans la chambre de la dame, dame qui ne me quittait pas des yeux, guettant mes moindres gestes. Cela commençait d’ailleurs à m’agacer d’avoir toujours une tête au dessus de mon épaule. Je fis cependant mine de rien. J’ouvris les tiroirs de la commode, remuant les différentes choses s’y trouvant, ne perdant pas de vue mon objectif, trouver une chemise de nuit transparente. A force de chercher, je finis par tomber sur un tiroir contenant une multitude de chemise de nuit de toutes formes et de toutes tailles. Une véritable palette de couleur. Il y en avait au moins une trentaine roulées en boule dans le tiroir. Je lançai un regard glacé sur la dame. Si jamais la chemise de nuit s’y trouvait, cette hystérique nous aura fait perdre notre temps…

« Je vous assure qu’elle ne s’y trouve pas, j’ai vérifié… », me dit-elle devinant mes pensées.

Je vérifiai à mon tour et dû constater qu’elle disait vrai. Cependant la réaction complètement hystérique de cette dame de la cour ne cessait de me surprendre. Elle était carrément venue chercher des gardes du roi pour retrouver une chemise de nuit, au petit matin, alors qu’elle avait là de quoi remplir au moins une malle entière si ce n’était pas plus. Mais bon…j’étais une guerrière et je n’avais pas à juger. Je finis avec la chambre n’ayant toujours pas trouvé cet objet si cher aux yeux de cette dame…Garion fit alors son entrée.

« Négatif, la chose ne se trouve pas ici. Il va falloir chercher ailleurs. »

Je laissai échapper un soupir. Ce serait plus long que prévu. Je regardai alors la dame qui s’était assise sur son lit.

« Quand avez-vous vu votre chemise de nuit pour la dernière fois? »

-Je l’avais encore il y a quelques heures.

« Où êtes vous allé avec? »

La réponse de la dame me surpris alors. Elle avait pratiquement visité toutes les pièces de ce château avec sa chemise de nuit…Avait-elle si chaud que ça pour se balader si peu couverte…Bref… Les cuisines, les écuries et la cour…Trois endroits bien vastes où nous devions poursuivre nos recherches.

« Bien ben allons-y Garion… »

Je ne pus m’empêcher de sourire en disant cela, la situation était si absurde…
La dame nous dit alors qu’elle demeurerait dans ses quartiers en attendant que l’on retrouve son bien…Je sortis alors dans le couloir, suivis par mon compagnon.


« Par où on commence? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Mer 10 Fév - 14:16

Garion regardait sa collège interroger la dame selon l'art de l'interrogation. Certes ce n'était pas celle avec les tortures, mais plutôt la méthode douce, mais celle-ci dans ce cas arrivait au même résultat, beaucoup de blabla pour pas grand-chose.


La tâche allait être ardue, car le château était bien vaste et nombreuse pièce citer plutôt était occupé par de nombreuses personnes. Malgré son découragement devant cette tâche ingrate, il ne le laissa point paraitre.


Il était sorti de la chambre avec sa collègue se demandant où aller chercher en premier. Il devait chercher une place où il y avait possibilité d'intimité pour enlever cette affreuse petite lingerie de nuit.


« Si nous pensons logiquement, la chose ne devrait pas être trop loin. Je ne la vois pas se promener nu dans les parages bien longtemps sans témoin. Donc avant de choisir un lieu on va interroger les gens pour savoir s'ils ont vu cette femme »


Il se tourna donc et se dirigea dans le quartier des domestiques où tous les potins et rumeurs étaient entendus. Rien au château n'était assez secret pour que les dames de compagnie et les servantes ne soient pas au courant.


Il repéra une demoiselle pas loin des quartiers domestiques. Il l'arrêta pour lui poser la fameuse question. Il n'eut malheureusement comme réponse qu'un gloussement de gorge. En grognant dans sa barbe il regarda sa compagne


« La prochaine personne qu'on croise c'est toi qui lui demande. Le monde pense trop pervers quand c'est moi qui pose cette question »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Mer 17 Fév - 3:33

Garion avait raison, la dame ne pouvait pas avoir erré nue dans ce château sans que quelqu’un l’ait aperçu. Sa chemise de nuit ne devait pas être bien loin. Je n’imaginai vraiment personne capable de dérober une chose si absurde. Elle avait surement dû la laisser dans les parages et oublié l’endroit après cette soirée mouvementée. Le guerrier proposa d’interroger des gens afin d’avoir plus d’information. C’est ainsi qu’il se dirigea vers les quartiers des domestiques. Il demanda à une servante si elle avait aperçu une femme se baladant nue dans les corridors du château. Il n’obtint pas de réponse, la jeune demoiselle gloussa en rougissant puis repartie à ses tâches. Cette réaction agaça Garion qui grogna quelque peu avant de me regarder.

« La prochaine personne qu’on croise, c’est toi qui lui demande. Le monde pense trop pervers quand c’est moi qui pose cette question. »

Je ne pus m’empêcher de rire.

« En même temps la situation est plutôt ambigüe tu ne trouves pas? Un bel homme cherchant une femme se promenant nue dans les couloirs, il y a de quoi se poser des questions non? »

Je ris encore un peu puis voyant que cela n’amusait guère Garion, je repris mon air sérieux abandonnant mon attitude puérile.

Dans les quartiers réservé aux domestiques, je repérai un groupe de servantes discutant. Elles devaient surement se raconter les dernières nouvelles. De véritables commères. Avec elles tout se savait, rien ne demeurait secret bien longtemps. Leur fonction faisait d’elles de véritables espionnes au sein du château. Sans plus attendre, je m’approchai d’elles.

« Excusez moi mesdames, mais j’ai besoin de vous. »

Elles cessèrent leur bavardage, portant leur attention sur ce que j’avais à leur demander.

« Je suis à la recherche d’un objet particulier égaré par une dame de la cour. Il devrait se trouver quelque part dans cette aile du château…Auriez-vous par hasard surpris une dame se baladant euh…d’une façon guère convenable…disons, très légèrement vêtue? »

Les femmes se regardèrent plutôt surprise puis l’une d’elle me répondit.

-Je l’ai aperçu en effet alors qu’elle revenait des pièces proches des cuisines.

Je fus alors très surprise, ces pièces étaient celles où l’on entreposait les viandes et autres aliments, je fis mine de rien cependant et remercia les femmes pour leur aide. Je les salua puis partis voir Garion qui avait préféré m’attendre dans le couloir.

« Tu ne devineras jamais où cette femme a probablement égaré sa lingerie…Le garde manger…Ne me demande pas ce qu’elle y faisait nue, je préfère l'ignorer. Dépêchons nous de retrouver cette chose… Trois pièces à explorer. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Mer 24 Fév - 10:14

Peut-être une autre personne aurait souri ou même rougie sous cette subtile gentillesse que la guerrière venait de prononcer, mais c'était mal connaitre notre garion. En plus d'avoir raté la fête du à ses obligations, il devait dire adieux à son sommeille bien mériter pour chercher une chose totalement inutile. Donc on pouvait dire que ce n'était vraiment pas sa journée pour avoir un semblent de sourire. Il hocha la tête quand il vit que sa compagne avait retrouvé son sérieux. Ils se dirigèrent donc dans les profondeurs du château ou les domestiques étaient roi.

Un coup d'oeil de garion dans la fameuse pièce lui donna vite le dessin de la situation. Il allait être plus utilise à attendre dans le couloir que d'intimider ses dames avec sa stature impressionnante. IL se mit donc au garde à vous. Regardant le passage comme quand il effectue une garde, il n'avait rien d'autre à faire de toute manière

Enfin sa consoeur arriva avec une information capitale. D'acore si on prend en considération de la quête, s'était un moment important, peut-être l'aboutissement de l'affaire et enfin la récompense, se débarrasser de cette dame de la cour.

« Parfait direction les garde-manger de la cour »

Peut-être n'avait-il pas réagit physiquement à la chose cocasse, mais intérieurement il avait eu un petit rire, tout petit bien sûr.

Ils descendirent donc les nombreuses marches du château pour se retrouver au réez de chausser, ou se trouvait le domaine de la cuisine. Dans cet air ou la chaleur et le bruit régnait en maître, une petite porte dissimuler dans le fin fond de la pièce les entendaient. Ils se frayèrent donc une place déplaçant marmitons et marmite. Quand ils furent arrivés, ils pénétrèrent dans le royaume de la noirceur, jusqu'à ce que garion trouve la chandelle et le paquet d'allumette pour éclairer cette pièce. C'était assez dur a vrais dire quand on ne voit même pas le bout de ses doigts et ses après plusieurs essai que la lumière apparu

« Bon maintenant, ils nous restent juste à chercher se fameux tissu »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Jeu 25 Fév - 8:14

La pièce était sombre et froide. On se serait cru au fin fond d’une cave, l’humidité en moins bien sûr. Garion peina quelque peu à allumer la bougie, mais quand ce fut fait, nous pûmes apercevoir l’amoncèlement de nourriture dans cet endroit.

« Bon maintenant il nous reste juste à chercher ce fameux tissu. »

« Oui, et j’espère que nous le trouverons ici car je me sens assez ridicule de courir partout dans le château à la recherche d’une simple lingerie de nuit… »

Sans plus attendre, je m’affairai à ma tâche, cherchant entre les pains et les sacs de viande séchée, les fruits et les légumes, le sel et les sacs de farine, un éventuel tissu bleuté transparent. Mais rien…Je laissai échapper un petit grognement d’agacement. Je rejoignis alors mon compagnon de mission -aussi ridicule soit-elle, c’était belle et bien une mission-. J’espérais au fond de moi que les recherches de Garion aient été plus fructueuses que les miennes.

« As-tu trouvé quelque chose de ton côté? »



HRp : Dsl c'est très court, j'étais totalement en manque d'inspiration.....
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Jeu 25 Fév - 12:25

On ne pouvait pas être plus malchanceux que garion en se moment. Tous s’était lier contre lui pour qu’il passe une affreuse journée. Du coin de l’œil il avait été sur d’apercevoir se maudit tissu bleu, mais au lieu de ca se fut un torchon de cette couleur qui cachait un sal rat qui n’avait pas aimé ca se faire réveiller. Ses en lâchant on chapelet de terme peu flatteur que garion se dégage le doigt de la pour observer une perle de sang sortir de là.


« Maudit rat »



Il prit un tissu qui était dans sa poche et s’enroula le doigt dessus en souhaite de ne pas avoir été infecté par la mort. A partir de se moment garion tassa plus les objets avec son pied, il n’allait pas se faire avoir une deuxième fois. Il fini vite par venir a la conclusion que se n’était pas ici que se trouvait se fichu torchon.


Il se retourna donc avec peu d’humeur vers sa collège.


« il nous reste juste a faire les cuisines maintenant… mais avant je doit aller passer de l’eau sur cette blessure avant que sa s’infecte plus »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Dim 28 Fév - 4:29

« Maudit rat »

Garion venait de se faire mordre par un rat. Le fait que rat se balade librement dans le garde manger laissait un peu à désirer sur la propreté du lieu. Enfin bref…L’entaille faite par les dents de cette vermine n’avait pas l’air bien profonde au premier abord. Cependant, quelques gouttes de sang perlaient tout de même du doigt de mon compagnon. Garion sortit un mouchoir de sa poche et le noua à son doigt histoire de protéger la blessure et arrêter le saignement. Il continua ensuite de chercher mais ne trouva rien de plus. Il se tourna alors vers moi.

« Il nous reste juste à faire les cuisines maintenant..mais avant je dois aller passer de l’eau sur cette blessure avant que ça ne s’infecte plus. »

Je m’approchai alors de Garion et saisit sa main. Je dénouai le tissu afin d’analyser la plaie plus précisément. Je l’entrainai alors avec moi dans le couloir jouxtant les réserves. De là on avait une vue sur l’un des puits du château. Parfait il n’était pas bien loin. Je souris à mon compagnon d’arme.

« Laisse moi m’occuper de ce doigt. Les morsures de rat peuvent avoir des conséquences assez importantes si elles ne sont pas bien soignées. Nous avons besoin de tes dons pour vaincre l’ennemi… »

Je me concentrai et utilisai mon Shimizu afin de faire venir jusqu’à nous une petite quantité d’eau. La petite sphère d’eau englobait entièrement le doigt de Garion. Je fis alors l’eau circuler dans un sens précis afin de nettoyer en profondeur la plaie. Une fois fait, je fis simplement passer l’eau par la fenêtre où je relâchai alors mon emprise sur elle. Elle s’écrasa au sol. Je sortis alors mon baume se soin que j’avais toujours sur moi. J’en appliquai un peu sur la plaie afin qu’elle cicatrise rapidement.

« Ca devrait aller ainsi. », dis-je en souriant, « Allez direction les cuisines. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Mer 10 Mar - 13:13

Le traitement n’était pas tellement plaisant. Il sentait sa peau lever et le sang faisait des petites bulles à cause de la pression, en bref rien de très amusant. Donc après les soins très attentifs de sa collège il put recupérer son doigt qui était on peut le dire assez douloureux après ce traitement intensif de soin.

« Merci maman »

Un petit sourire au coin de la commissure des lèvres, quelque chose de très rare on peu le dire. Bon fini les blagues, garion se remit vite à sa discipline de fer et regarda autour de lui ce qu’il devait faire. En résumé la mission n’était pas encore finie et la moitié des cuisines avait été fouillée, il fallait maintenant aller dans le domaine des cuisines, ce qui n’enchantait pas tellement Garion.


« Bon c'est quoi qu’on fait pour les cuisines. On fait évacuer tout le monde ou on travaille parmi tous les marmitions et chef cuisinier. Je te laisse le choix mais particulièrement moi je préférais mieux ne pas les avoir dans les jambes »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Sam 13 Mar - 2:43

Suite à mes soins, je réussi à décrocher un petit sourire en coin à Garion. Rares étaient les personnes l’ayant déjà vu sourire. Il affichait souvent un regard froid et sérieux. Tout le contraire de moi qui avait toujours un large sourire sur mon visage. Il me dit merci maman. Cela me rassura, il était capable d’humour. Sur le même ton je lui répondis.

« De rien mon garçon, fais plus attention la prochaine fois ».

Après ces mots je ne pus m’empêcher de rire à nouveau. Après cela nous reprîmes un air sérieux…La mission était loin d’être achevée.

Garion me demanda comment on allait s’y prendre pour les cuisines…Evacuer ou non… La chose était délicate. Si on demandait aux marmitons et cuisiniers de quitter les lieux, ils prendraient beaucoup de retard dans leurs affaires. Cela aurait pas mal de répercutions sur le château tout entier. Mais en même temps, rechercher un objet si petit avec tout ce monde autour serait vraiment insensé…

« Je suis d’accord avec toi. Chercher quelque chose avec autant de monde autour sera impossible. Je m’en vais de ce pas leur demander de quitter les lieux »

Je me rendis immédiatement aux cuisines afin de m’entretenir avec le chef cuisto. Après quelques discussions, il quitta les lieux avec sa troupe. Nous nus retrouvâmes donc seuls dans les cuisines avec Garion.

« Tu te rends compte…Bouleverser tant de chose pour une simple lingerie… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Ven 19 Mar - 12:11

Le côté soldat de garion était redevenu vite à l’ordre malgré que sa collègue continue à pouffer de rire. Elle fini par reprendre son calme pour enfin discuter de leur problème de c…me de robe de nuit. Il hocha donc la tête quand la réponse de kyomu lui plut. Elle était d’acore avec lui, parfait. Ils montèrent donc en haut ou les cuisine et se dirigèrent ver l’opulent chef cuisiner.


Il resta a côté de sa collègue tout le long de l’entretien avec le chef custo. En position garde à vous, les mains derrière le dos, il tait assez militaire. Si le cuisinier eu envi de répondre non à la gente dame soldat, il jugea plus prudent de rien faire pour agacer son compagnon si bien équiper de toutes pleines de choses pointu qui pourraient attaquer sa petite personne. Il parti donc avec son armer de marmitons vers le corridor en marmonnant dans sa prédominantes barbe.


Sous la remarque de lady solda garion eu presque envi de rire, mais rien ne paru sur se si jeune, mais si rigide visage.

« Plus que les gens on du pouvoir et plus qu’il pense que le monde tourne autour d’eux. Et c’est à nous, pauvre soldat, d’obéir a leur caprice. Bon on devrais commencer à chercher avant que la dame trouve l’idée de nous couper la tête vu que la recherche n’avance pas »


Au mon dieu, toute une phrase qu’il venait de dire là, si il continue il va devoir faire une carence de silence pendant 5 mois pour redevenir à la normale. Garion pausa son regard dans la cuisine et eu un petit soupire la pièce était un vrais dépotoir ca allais être vraiment long. Et bon on commence…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Ven 9 Avr - 20:41

La vision qu’avait Garion des personnes de la cour était tout à fait vrai. Elles pensaient que tout leur était dû et nous devions exécuter leurs ordres aussi délirant qu’ils pouvaient l’être. Mon compagnon réussit néanmoins à me faire esquisser un sourire à l’idée que cette folle décide de nous décapiter pour la lenteur des recherches. En observant alors la taille et le désordre de la cuisine, Garion soupira. Deux bras supplémentaires ne serait pas du luxe…

Kyomu ne pensait pas si bien dire car un homme vint les rejoindre. C’était l’un des capitaines de l’ordre de Fûma et…il était trempé de la tête aux pieds. Kyomu se sentit devenir rouge pivoine car elle savait ce qui avait bien pu lui arriver…

Outch…J’aurais dû regarder par la fenêtre avant d’y lacher ma sphère d’eau. Au lieu de s’écraser au sol elle avait fini sa course sur la tête de notre capitaine. Le capitaine Zarathos était d’après les dires un démon ; si c’était le cas, je ne l’avais encore jamais vu sous sa véritable forme. Histoire de détendre l’atmosphère qui était devenue tendue depuis l’arrivée de Zarathos, j’engageai la conversation.

« Excusez-moi, je n’ai pas fait attention s’il y avait quelqu’un ou non sous cette fenêtre… »

Sans rien dire de plus, j’utilisai mon don afin de le sécher rapidement. Une fois ceci fait, une idée me traversa l’esprit. C’est avec un large sourire que je lui demandai.

« Dîtes-moi…avez-vous quelque chose à faire ?? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Dim 11 Avr - 8:26

Zarathos avait passé une nuit assez mouvementer pour faire simple, il y avait une fête organisé au château et Zarathos n'était pas de service donc il put se lâcher et il en profita en allant sur les toits profiter de la tranquillité et de la ... vue sur les fenêtres des invitées.
Zarathos se posa sorti une grande bouteille de vodka saké et la regarda droit dans les yeux
« millésime spéciale cuvée de monseigneur Gabriel 1000ans d'âges eh bien je sais où tu vas finir ma grande »
Kienzan apparu et regarda la bouteille avec des petits yeux
"oui tu auras le droit à une gorgée ma belle alcoolique »
« parle pour toi pervers va »
« non je dirais plutôt artiste qui aime les jolies choses et les bonnes choses »
« voir même les bonnes tout cours »
Zarathos éclata de rire et commença à se boire la bouteille avec sa chaine démoniaque la soirée passa assez vite et Zarathos se tapa une cuite mémorable digne des anales des alcooliques. Ce qui donna lieux à son réveil à un sacrer mal de crane on aurait dit qu'un orchestre entier de batterie jouer dans son crane
« oula j'y suis pas allez encore de main morte vache ouch j'ai mal au crane faut que je trouve quelque chose pour faire passez sa » Zarathos descendit alors de son petit coin et se retrouva dans la cour près à aller dans les cuisines cherchait de quoi manger il devait bien y avoir un poulet ou un animal encore vivant pour qu'il puisse se nourrir de l'âme de l'animal quand sans prévenir il se pris sur le coin de la tête une bonne dose d'eau, Zarathos s'arrêta deux secondes ne dit rien et soudain se mit a beugler en langue démoniaque des jurons peu recommandable

« si je chope l'espèce de crétin joyeux qui vient de me réveiller et d'empirer mon mal au crane je lui promé une séance gratuite de torture »
Zarathos alla donc en cuisine pour manger et enlever son mal de crane qui avait empiré quand il rencontra le cuistot qu'il connaissait plutôt bien

« ah mon brave chef, excuser moi mais auriez vous par hasard un peu de viande? »
le chef le regarda « bien sûr capitaine dans l'armoire du bout vous avait un porc qui viens d'arriver il vous attend mais par contre il y a deux guerrier qui nous on virer de notre cuisine a cause du histoire bizarre j'ai plutôt l'impression qui veulent manger tranquillement entre eux »

Zarathos éclata de rire en ce tenant la tête « merci bon je vais voir sa »

c'est ainsi que rentrant dans la cuisine Zarathos se retrouva face à un guerrier qu'il avait déjà vu mais qu'il n'avait pas encore eux sous ses ordres et une petite demoiselle
*Fûma embauche vraiment n'importe qui *
« bien le bonjour excuser moi, mais je cherche un peu de viande »


Zarathos voulait paraître tout doux et gentil, prendre le porc, manger son âmes et partir, mais la jeune demoiselle le fixait du regard quand Zarathos compris
*gamine qui me fixe je me suis pris de l'eau il y a peut... ne me dite pas que*

Zarathos venait de faire tilt et avait compris que c'était elle qui avait jeter l'eau par la fenêtre
« Excusez-moi, je n'ai pas fait attention s'il y avait quelqu'un ou non sous cette fenêtre... »


Zarathos la regarda et l'envie de l'étriper lui traversa l'esprit un moment mais elle se mit a le sécher
ce qui calma notre démon qui une fois ça fait ne pensait plus qu'a manger
« Dîtes-moi...avez-vous quelque chose à faire ?? »

Zarathos ouvrit la porte ou se trouvait le porc
« pour l'instant jeune fille je mange »
il regarda le porc dans les yeux celui-ci hurla et tomba mort
« et maintenant je vais vous demander ce que vous faites dans cette cuisine tous les deux et pourquoi vous avait viré les cuistots »

Zarathos les regarda chacun dans les yeux il avait pris l'habitude de pas utiliser ses pouvoirs sur ses hommes et donc à part les rumeurs sur le fait qu'il était un démons ou qu'il tuer des animaux par le regard dans les cuisines personne à part les autre capitaine le prince Fûma et quelque chef de troupe ne savait sa véritable forme ni même sa force et c'était mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Mar 13 Avr - 10:51

Garion avait le dos tourné à la porte pour chercher cette fameuse chose qui échappait à leur recherche. Alors il ne vit pas l’entrer du capitaine, cependant il entendit les voix se qui le fit se retourner. Qu’est ce que nous avons là, garion aurais tendance à dire un capitaine qui allait bientôt étriper un de ces homme, ou plutôt femme dans se cas. Si sa compagne ne l’avait pas remarqué garion vit toute suite qu’elle avait échappée belle à une remontrance digne des rumeurs qui entouraient notre mystérieux capitaine.

Discret comme il était, garion ne prit pas par à l’échange, de tout manière la conversation prit fin avant qu’il puisse y mettre son grain de sel. Devant le spectacle de la mort du petit cochon tout chou tout beau qui n’avait rien fait à personne, garion ne put retenir un petit frisson qui passa au travers de sa colonne vertébrale. La mort ne lui faisait pas peur, même qu’il adorait ca, mais cette façons de tuer était très peut jouissante, car il n’y avait aucun combat pour la survie. S’était une condamnation a mort sans procès et sans défense, une chance que se n’était qu’un cochon.

Garion n’était pas un froussard, malgré la mort d’un regard de l’animal il haussa regarder se capitaine dans les yeux et Faire honneur à son nom et à son roi.

La fameuse question se pausa enfin et ça avait bien l’air que s’était à garion de répondre. Dommage pour une fois qu’il aurait aimé mieux laisser lady parler, ha les femmes.

« Une dame de la haute cour nous a donné l’ordre de retrouver un objet égaré. Après avoir enquêté dans le château nous sommes venus à la conclusion qu’il se retrouvait ici, mais avec tout le monde qui se promenait, le chand de vision était nul. Alors nous avons évacué le périmètre pour rechercher…l’objet »

Comme vous pouvez le voir garion avait fait très attention pour ne pas trop donner de détaille comme la forme de cette objet ou tout simplement son utilité cocasse. Garion était un bon soldat et comme tout soldat n’était pas trop s’humilier et on peut le dire cette mission désagréable l’était au plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Dim 18 Avr - 0:31

Le capitaine tua un porc d’un seul regard. Ceci me fit frissonner, il était vraiment puissant. C’était surement pour cela que notre prince l’avait élevé au rang de capitaine et avait mit sous ses ordres de nombreuses troupes. Je regardai Garion. Il n’avait pas sillé. Il était resté impassible face à cette démonstration -sans doute non intentionnelle- d’une partie du pouvoir de Zarathos. J’admirais vraiment Garion, son sens du devoir et de l’honneur semblaient imperturbables, peu importe la situation il restait fier et faisait honneur à son nom et à son prince…

Lorsque le capitaine nous demanda ce que nous faisions dans les cuisines et pourquoi nous en avions renvoyé les cuisiniers, c’est mon compagnon d’arme qui lui répondit en le regardant dans les yeux. Il expliqua d’une façon très évasive la raison de notre présence, donnant un minimum de détail. L’objet de notre recherche pouvait sembler tellement absurde et au regard de la réaction des jeunes femmes plus tôt lorsqu’il avait osé leur demander si elles avaient aperçu une chemise de nuit d’une femme de la cour, je comprenais sa réaction…

Cela faisait un petit moment que nous fouillons ce château sans pour autant trouver ce fameux objet. Cette situation commençait grandement à m’agacer d’ailleurs. Sans même attendre une réaction de la part du capitaine, j’enchainai à la suite de Garion.


« Malgré que l’endroit soit maintenant vide, il reste très désordonné et assez vaste. Deux bras supplémentaires ne seraient pas de refus… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Mar 20 Avr - 7:40

le coup du cochon avait du faire frémir ses deux guerrier car l'un comme l'autre avait des frissons mais Garion ne montra rien de tout cela et au contraire droit comme un I et fidèle à son rôle il répondit a la question de Zarathos

« Une dame de la haute cour nous a donné l’ordre de retrouver un objet égaré. Après avoir enquêté dans le château nous sommes venus à la conclusion qu’il se retrouvait ici, mais avec tout le monde qui se promenait, le champ de vision était nul. Alors nous avons évacué le périmètre pour rechercher…l’objet » *oui mais c'est quoi cette objet **Kienzan sa doit être un bague ou un objet précieux*
mais avant que Zarathos puissent posez la question la jeune arroseuse lui répliqua
« Malgré que l’endroit soit maintenant vide, il reste très désordonné et assez vaste. Deux bras supplémentaires ne seraient pas de refus… » *bah rien elle a pas froid au yeux celle la elle me plait *
*moi j'ai plutôt envie d'en faire mon repas du soir *

mais Zarathos avait vraiment rien a faire et selon les derniers rapports de ses unité qui se trouvait au frontière d'Ângmâr il n'y avait rien a craindre donc un peut de recherche dans le château ne le dérangerai surement pas surtout si c'était un objet précieux à donner à une dame de la cour sa ne ferait que augmentait sa réputation, enfin fallait il savoir déjà ce qu'était l'objet

"bien je veut bien vous aidez mais j'aimerai savoir quel objet je doit chercher"
Zarathos regarda les deux guerrier qui d'un coup sembler gêner et ne disait plus rien
"alors vous préférez que je vous force a me le dire "
Zarathos commença regardez la jolie petite Kyomu puis a ce transformer sous sa forme originelle pour voir ce que les deux guerrier cachait
*alors alors.... non ne me dite pas que * Zarathos en 1 seconde avait trouver ce qu'il cherchait mais il ne s'attendait pas a sa il essayât de se retenir mais ce fut trop il explosât de rire
« excuser miss Kyomu pour avoir pénétrer votre esprit pendant deux seconde »
Zarathos revint sous sa forme humaine
« ne me dite pas que vous avais fait tout le château pour trouver une bout de tissu »
Zarathos n'en revenait pas il était sous le choc
« bon je veut bien vous aidez mais un mot sur cette affaire a Fûma ou au autre capitaine et je vous promet que ce que le cochon a subi ne sera rien comparait a ce que je vous ferait si jamais d'autre que vous sont au courant »

Zarathos regarda Kienzan et en démons lui dit « va trouver la demoiselle essaie de t'imprégner de son odeur et si tu peut trouve cette objet ridicule »
Kienzan parti alors comme un serpent rampant sur le sol puis se glissant dans le plafond
« vous avait mes deux bras pour vous aider et ma chaine qui peut toujours essayer de piste l'odeur »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Mer 21 Avr - 8:16

Oin mes bon dans qu’elle pétrin sa collègue venait-elle de les mettes. Il fallait vraiment qu’elle demande à leur commandant de chercher la mm chose.se n’était pas juste leur réputation qui était en cause, il y avait aussi leur salaire. Imaginer que le haut chef apprenne ce qu’ils font pendant leur quart de travaille. Adieux la belle petite prime à la fin de l’année, ce n’était vraiment pas sa journée on dirait, sa va lui apprendre de se reposer au château au lieu d’être sur le terrain avec ses frères.


Bon la première leçon avait été assimilé assez facilement, être subtile avec le chef sa marchait pas du tout. Il avait fallu un gros deux seconde et il savait maintenant se qu’ils avaient tenté de lui cacher.


« À condition que vous en parler pas non plus. Ca nous rend pas plus heureux de faire se travaille mais le code oblige de répondre présent a une demande de la haute caste. »


Bon chose dit chose fait, garion se retourna par la suite pour continuer ses recherches, parler plus ne faisait que faire tourner la chose encore plus au ridicule et le ridicule garion détestait ca.


Donc laissant les deux là parler entre eux garion commençai à tasser les objets avec ses pied, l’histoire du rat l’avait mit prudent. Un petit tissu bleu apparu dans son champ de vision mais se ne fut que tissu de nettoyage, fausse joie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Jeu 22 Avr - 22:54

Le capitaine s’introduit dans mon esprit afin d’y découvrir quel était le réel fruit de nos recherche. Il avait finalement accepté de nous prêter main forte. Tout comme Garion, le fierté de Zarathos était mise à rude épreuve par cette quête, enfin, surtout par l’objet de cette quête. Tout deux préféraient que cette mission reste secrète aux autres. Cela ne me dérangeait nullement. Il n’y avait pas de quoi se vanter d’avoir cherché un pyjama toute la nuit dans un château. Aussitôt ce pacte -on pouvait aisément le qualifier ainsi- de confidentialité établi entre nous trois, mon compagnon d’arme se remit à la fouille préférant cette fois-ci assurer ses prises avec son pied. L’épisode avec la vermine de rat faisait qu’il était prudent à présent. Je regardai à nouveau le capitaine son arme m’intriguait vraiment. J’avais déjà vu pas mal de choses au long de mes dix années de vie, mais pas d’arme capable de parler et de se mouvoir sans maitre. J’osai interpeller une fois de plus Zarathos. Décidément mon audace et ma curiosité pourraient m’attirer des ennuis un de ces jours…

« Votre arme est vraiment spéciale capitaine Zarathos….Serait-elle elle aussi un démon, un démon capable de prendre la forme d‘un objet? Elle semble être dotée d‘une conscience et maitre de sa volonté…C‘est vraiment étrange…Ce n‘est pas une arme magique ordinaire.»

Je continuais de fixer le capitaine de mes grands yeux curieux espérant qu’il voudrait bien apaiser ma curiosité et qu’il ne prendrait pas mal mes questions. Ce serait bête de finir comme le cochon pour avoir été trop curieuse. Mais bon cela ne m’effrayait pas…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Dim 25 Avr - 21:42

après avoir sceller ce pacte de silence si on pouvait appelez sa comme sa Zarathos commença a chercher cette chose qu'il ne comprenait même pas qu'on puissent porter et encore moins perdre

des deux guerriers a coter de Zarathos Garion était le plus sérieux et on pouvait voir a son regard et son respect peut être un peut forcer qu'il était le parfais petit soldat bref tout ce que Zarathos détestait, en effet les unités de Zarathos était connu pour leur coter chaotique tous d'anciens criminel démons ou créature qui on tout rejeter et on décider de rejoindre Fûma parce qu'il avait confiance ou qu'il connaissait Zarathos le démons renégat qui était la seule personne reconnu pour se moquait des race et prendre tout le monde sous sont ailes
bref quand Zarathos voyait des soldat conformiste avec un bâton dans le derrière oubliant de se lâcher; sa avait tendance a l'énerver lui qui aimait la liberté dans l'ordre.

ensuite il y avait la nouvelle copine de Zarathos la gamine arroseuse elle depuis ce matin avait jusqu'à la fin hériter du surnom de l'arroseuse. a la différence de Garion Kyomu était plutôt joyeuse immature tout en étant mature curieuse un peu trop mais avec une énergie débordante et un respect de son supérieur toute les qualité et défaut que rechercher Zarathos pour ses unités, mais sa curiosité et son culot était énormes et d'ailleurs elle sorti Zarathos de ses rêve en lui parlant

« Votre arme est vraiment spéciale capitaine Zarathos….Serait-elle elle aussi un démon, un démon capable de prendre la forme d‘un objet? Elle semble être dotée d‘une conscience et maitre de sa volonté…C‘est vraiment étrange…Ce n‘est pas une arme magique ordinaire.»

Zarathos éclata de rire "vous autre néophyte humain vous me faite vraiment rire un démons qui se transforme en chaine alors celle la on me l'avait pas encore faite "

le bout de chaine de Kienzan qui était entourer autour de Zarathos bougeât comme si elle rigolait
"on dirait que cette vielle Kienzan t'a entendu tss, bon Kienzan et une créature plus vielle que moi qui a était enfermer dans cette chaine point barre le reste pas besoin de le savoir pour trois raison: 1 c'est personnel 2 c'est confidentiel 3 tu n'a pas le niveau mais je te rassure a part le grand roi et quelque rare mage aucun humain n'a un niveau en démonologie assez élever "


Zarathos la regarda tout en souriant
"et si tu dit encore une fois que je suis un démons je te donne en pâture a ma chaine "
les yeux de Zarathos soudain se mirent a bruler "je suis un démons renégat ou un démon de ......" Zarathos s'arrêta il allait trop en dire sur lui et il se reprit "je préfère que tu ne parle pas de ma race "
Zarathos regarda soudain le sol et la tête de Kienzan sorti d'un paver
"alors ma grande "
"l'odeur de notre victime se trouve dans le château du coter de la salle des gardes "

Zarathos regarda les deux guerrier "serait il possible que des gardes soit fétichiste au point de piquer notre quête"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Lun 26 Avr - 15:44

Parfois, même souvent, la vie est bien faite. Le fait qu’on ne peut pas savoir se que l’autre pense est un bien fait que la plupart du monde ne peut comprendre. Comment en se moment si garion aurais su se que son supérieur pensais il aurait surement perdu se côté distant et lui aurait balancé un bon coup de point dans la figure. A vrais dire non il ne l’aurait surement pas fait vu que sa personnalité d’elfe fait qu’il n’est pas bouillant et impulsif comme les humain mais plutôt pensif et réfléchi, bref revenons a notre sujet.


Garion était dos au deux autres solda alors ceux si ne vit pas les yeux en l’air que celui-ci fit. Ha les démons il se pense vraiment les meilleurs, sa en devenait assez lassant à la longue. Il pensait que leur petit secret était tellement bien cacher que personne ne le savait mais a vrais dire s’était assez facile de le devenir ses pourquoi les mort était assez nombreuse autour d’eux.


Ha enfin quelque chose que garion trouvais intéressent, car quand il apprit ou la chose se trouvait il se retourna vers les deux et se dirigea vers la porte directement en parlent bien sur


« c’est qui qui voudrait endurer cette mission. Elle a surement couché avec un de ses gars et il a gardé son petit trophée. … ca me fait penser à un des soldats… Brian...Rians en bref je me rappel plus exactement de son nom. Il faisait un pari avec les autres pour savoir combien de femmes ils se faisaient. Ca ne serait pas fou que ca serais un effet de leur actes. C’est une très bonne piste. »


Ben quoi les soldats n’avaient pas eu très bonne réputation et se n’était pas pour rien. Les hommes devaient bien s’occuper pendant leur soirée et être loin de leur femme avait tendance à les rendre un peut Dison bref pervers.


« Ce coup si je pense que sa serais mieux que ca soit moi qui inspecte, disons que mademoiselle va se faire insulter malgré que ses une des nôtres et vous ben… vous n’êtes pas très aimé des humain que vous mépriser tant. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Jeu 29 Avr - 22:17

Le capitaine Zarathos éclata de rire puis finalement finit par répondre à ma curiosité. Il resta cependant assez évasif et ne me donna que le minimum d’information nécessaire. Kienzan était apparemment une créature enfermée à l’intérieur de cette chaine. Là il mit fin aux explications. Il me dit également de ne point dire qu’il était un démon car il était en réalité un démon renégat. Je ne comprenais pas vraiment la nuance qu’il y avait mais en même temps mes connaissances sur le sujet étaient très limitées. J’acquiesçai simplement de la tête montrant ainsi que je prendrai ses dires en considération. La chaine revint alors nous rejoindre en passant la tête à travers un pavé. L’objet de notre quête avait finalement trouvé refuge dans la salle des gardes.

Aux mots de la chaine, Garion fit volte face et se dirigea directement vers la porte. Je pouvais ressentir en lui une pointe de joie, joie provoquée par la fin de cette recherche embarrassante et futile. Tout en marchant, il nous confia ses pensées. Il avait ouïe dire qu’un des soldats de notre cher prince faisait des paris sur le nombre de femme qui succomberaient à ses « charmes »…Je suivis Garion jusque devant l’entrée de la salle des gardes. Là il s’arrêta et se retourna vers nous.

« Ce coup-ci, je pense que ça serait mieux que ça soit moi qui inspecte. Disons que mademoiselle va se faire insulter malgré que c’est une des nôtres et que vous ben…vous n’êtes pas très aimé des humains que vous méprisez tant… »

J’affichai alors un regard plein de sérieux et de détermination, ce regard que j’arborais lorsque j’étais en mission. Ce n’était plus la petite fille de dix ans qui se tenait devant Garion mais la guerrière au même titre que lui. C’est sans quitter mon compagnon des yeux que je lui répondis.

« Les insultes de mes compagnons d’armes ne m’effraient nullement et ne m’atteigne point…Je suis soldat de Fûma également et au nom de ce titre, je te suivrai dans cette salle…Tu leur parleras si tu le souhaites, tu auras sans doute plus de poids que moi cependant…Tu auras besoin de mes yeux aiguisés surtout si cette salle est dans le même état que lorsque j’y ai pénétré la dernière fois… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   Lun 3 Mai - 4:14

Zarathos regarda Garion qui d'un coup prit du poil de la bête quand il entendit les propos de Kienzan
« c’est qui qui voudrait endurer cette mission. Elle a surement couché avec un de ses gars et il a gardé son petit trophée. … ca me fait penser à un des soldats… Brian...Rians en bref je me rappel plus exactement de son nom. Il faisait un pari avec les autres pour savoir combien de femmes ils se faisaient. Ca ne serait pas fou que ca serais un effet de leur actes. C’est une très bonne piste. »

Zarathos se retins de rire et commença a marcher ver la salle des gardes *Garion ferait un parfais solda de la légion du nord il a toute les qualité je devrait le recommander peut être au capitaine de la légion *

*et la jeune gamine tu en pense quoi *
*j'hésite entre l'est ou notre légions celle du sud mais j'ai peur qu'elle se sente mal chez nous *
*tu m'étonne a part les harpies furie et yuan-ti il n'y a pas beaucoup de vrai féministe *
Zarathos regarda Garion "ce garde n'est qu'un vantard qui salit l'honneur de son armure en fessant ce genre de pari j'espère que je vais pas le croise "

puis Garion lançât « Ce coup-ci, je pense que ça serait mieux que ça soit moi qui inspecte. Disons que mademoiselle va se faire insulter malgré que c’est une des nôtres et que vous ben…vous n’êtes pas très aimé des humains que vous méprisez tant… »

Zarathos le regarda en souriant et s'approchât de son visage "juste pour que tu garde sa en mémoire souvient toi que ici les religions et les races importent peux mais a cause de crétins ou de propos comme les tiens beaucoup de créature doivent s'exiler ou allez ailleurs car on les jettent viens un jour dans ma demeure ou la salle des gardes de ma légions et tu verra que on regardera pas ta race n'y t'es opinions... on regardera ton courage ton honneur et surtout ta foie en Fûma "
Zarathos recula en souriant
"et puis a part mes hommes et certain comme vous personne ne m'a vu sous ma forme démoniaque alors si il me jettent je serai leur rappeler que c'est d'abord a l'uniforme qu'il parlerons et ensuite a celui qui le porte " Zarathos but une gorger de vodka saké quand la jeune demoiselle rajouta

« Les insultes de mes compagnons d’armes ne m’effraient nullement et ne m’atteigne point…Je suis soldat de Fûma également et au nom de ce titre, je te suivrai dans cette salle…Tu leur parleras si tu le souhaites, tu auras sans doute plus de poids que moi cependant…Tu auras besoin de mes yeux aiguisés surtout si cette salle est dans le même état que lorsque j’y ai pénétré la dernière fois… »

accouder au mur en train de préparer sa pipe Zarathos tout en l'allumant lança de sa voie calme "bien donc c'est régler on va rentrer ensemble retrouver cette objet et ensuite si vous désirez... disons, discuter gentiment et parler de quelque petit comptentieux avec certaine personne mais d'abord la mission "

Zarathos alors ouvra la porte en grand laissant passez les deux guerriers en premier puis lui qui s'arrêta près de la porte
*laissons parler Garion par contre Kienzan si tu peut allez me chercher tic et tac si te plait je vais surement avoir besoin de leur odorat et surtout de leur bras *la chaine parti alors ver les bâtiments de la légion du sud chercher les deux guerrier de Zarathos
(les légions sont les armer sous les ordres des 4 capitaines vous aurais tout en détail dans la semaine )
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche du pyjama perdu   

Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche du pyjama perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» A la recherche du pyjama perdu
» A la recherche du souvenir perdu, ou quand ce n'est plus un trou de mémoire, mais carrément le grand canyon ! [Adélaïde... et autres ?]
» A la recherche du temps perdu
» [Terminé - Rude an 6]A la Recherche du Chemin Perdu
» A la recherche du grimoire perdu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Archives :: Archives :: Archives rp :: rp Ângmâr-