Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Tortures et révélation [Nightmar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Tortures et révélation [Nightmar]   Jeu 23 Sep - 10:02

Allons bon, c'est quoi encore ce remue ménage ? Plus moyen de faire une petite sieste affalée sur la branche d'un chêne vert sans être dérangée. M'étirant de tout mon long jusqu'au bout de la queue, je passais un coup de patte sur mon visage et lissa mes moustaches. J'allais de ce pas voir ce qui s'agitait dans la forêt. Je sautais de mon arbre et alla la où me portaient mes sens. Les sons, les odeurs, les mouvements, tout était bon pour m'indiquer le chemin vers l'objet de ma curiosité. J'aurais peut-être due rester sur mon arbre, tranquillement. Comme si je n'en avais pas eu assez. D'abord je me fais jeter de village de Linhir, perdant la bague de mon amant, ensuite je me retrouve dans le château du prince Kanöe après avoir été surprise en flagrant délit de vol, au passage j'y rencontrait Tarod, et me voilà maintenant perdue, errant dans une forêt bruyante et hostile. Ma vie était très mouvementé mais je n'en avait jamais assez. Peut-être était-ce ça le but de ma vie : jouer la martyr et m'en prendre plein la gueule à chaque escale... Bah, pas le temps de m'ennuyer entre les anges royaux, les démons sadiques et j'en passe.

La cause de tout ce brouhaha n'était en fait qu'une battue. Des paysans plutôt bien armés rapatriaient je ne sais où, une bande de sangliers déchaînés. Ce n'est que lorsque l'un des animaux traqués me frôla dans sa fuite que je me rendis compte que j'étais en plein dedans. J'aurais vraiment mieux fait de rester dans mon arbre. Dépitée, je m'élançais, suivant les sangliers mais cherchant une issus. Apparemment, nous étions cerné. Loin d'être des amateurs, les hommes se rapprochaient à vitesse grand V. Peu à peu, les arbres se firent plus rare et les environs s'éclaircirent. Je vis enfin mon échappatoire, une belle branche à laquelle m'accrocher. C'est ce que je fis sans tarder et après en avoir fais le tour, j'atterris sur mes quatre pattes en parfait équilibre. Reprenant mon souffle je vis avec horreur les sangliers tomber dans une parfaite embuscade et le son de la peau déchirée par les lances me firent hérisser tout le poil. Laissant les humains à leur carnage, je descendis de mon perchoir et alla un peu plus loin jusqu'à découvrir un village de paysans assez banal. Je m'y aventurais, prudente car je savais qu'on ne tarderait pas m'en expulser. Mais apparemment, ma présence ne choqua personne et ils me laissèrent aller et venir à ma guise. Plutôt contente, j'harpentais les rues avec curiosité et vis au loin les tours d'un grand château. Pour moi-même mais à voix haute, je me dis :

"Tiens, il est aussi grand que celui de Kanöe. Il manquerait plus que ce soit celui de son frère..."

Une voix inconnu me souffla en passant avec sa charrette pleine de foin que c'était bien celui du prince Füma. Et bien j'en avais parcouru de la distance moi en si peu de semaine.

En fin de journée, l'activité des villageois devenait de plus en plus calme et le soleil couchant promenait sa clarté rougeoyante sur les toits des chaumières. Arrg et encore ces tournis et ces nausées qui n'en finissaient pas, il me fallait boire et manger mais je n'avais pas d'argent. Mais en revanche, je pouvais voler ce dont j'avais besoin. Je l'avais déjà fait plus d'une fois alors pourquoi pas ici. De plus, les gens se désintéressaient totalement de moi, à croire qu'ils avaient l'habitude de voir des gens bizarre dans leur village. Cherchant du regard de quoi me rassasier, je remarquais une belle tarte sur le rebord d'une fenêtre. Aller un peu de sucré me ferait le plus grand bien. J'allais jusqu'à la fenêtre, pris la tarte et allait repartir quand un objet brillant attira mon attention. Sur un meuble juste en dessous de la fenêtre, un collier de perles magnifiques scintillait au soleil couchant. N'hésitant pas plus longtemps, je pris le bijoux entre mes griffes et me retournais. Oui sauf que la chance ne vint pas me tenir compagnie car une femme me barra la route.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tortures et révélation [Nightmar]   Dim 26 Sep - 2:34

Cid était allonger sur son divan exténué de toute ces taches faciles elle voulait se battre avoir de l’action qu’importe elle en avait marre … elle aurait aimer changer d’air de territoire il n’y avait aucune raison a cela…
Elle se remémora les différentes affaire qu’elle avait du réglé cette semaine, elle se leva se dirigea vers sa bibliothèque ou chaque affaire était archivée ; C’était une étagère imposante qui était posé contre le mur central, elle était en bois massif , jusque là rien d’anormal mise a par sa couleur noir. Cid arriva devant sa bibliothèque , elle fit un arrêt devant un détail qui se situait sur une étagère au milieux d’une des étagères, une rose noir enfermé dans une sorte de bulle cid esquissa un sourire

Flash back c’était une journée parmis tant d’autre, les entraînement pour la jeune nécromancienne ne cessé point , et l’acharnement de la jeune enfant s’agrandissait de jour en jour, cette journée était pour cid une journée exceptionnel zarathos avait accepté de l’entraînais a l’art du combat. Malgré ces effort cid n’arrivait pas a atteindre son objectif c’est a dire de toucher une fois zarathos avec la pointe de son épées et malgré sa précision sa volonté en vînt cid finit par se décourager, malgré les mots d’encouragement de son père adoptif , Cid n’était pas contente.
Le soir elle attendit que Zarathos et sa mère luna soit caresser par le souffle de morphé pour s’endormir . La jeune fille se faufila le long se sa fenêtre sauta sur une des branches d’un arbre qui donnait dehors. Malgré les 3mètre de hauteur entre la branche et le sol, cid sauta de sa branche et atterrit a terre avec une souplesse d’un félin, armé de son épée cid disparut dans la forêt armé de son épée. Elle s’entraîna encore encore et encore jusqu’à qu’un bruit attira son intention. Cid se stoppa net lorsque l’origine du bruit se mit a la lumière de la lune…. Zarathos cid baissa son épée qu’elle avait préparé au cas ou elle craignait une attaque . elle le regarda honteuse : 

« me suis fait pincé on dirait….
-oui en effet pourquoi es tu dans les bois a cette heure ci ?
-je voulais m’entraîner pour atteindre votre niveau père…
-tu sais que tu m’a inquiéter quand je t'ai vu t'engouffrer dans les bois cid rougit il va falloir que je t’apprenne la discrétion « 

dit zarathos en lui souriant, il porta sa main sur un rosier et cueille un bourgeon de rose noir.

« tu es comme cette fleur, quand seras le moment venu tu atteindra ta floraison et aura acquit énormément de chose »

il exerça un sort qui engloba le bourgeon de rose. Et depuis ce temps, au fur et a mesure que cid gagnait en beauté et en force la fleur se développa jusqu’à atteindre son apogée.<--

cid repensait a ce souvenir d’enfant seul elle connaissait la signification de cette rose qu'elle garde précieusement depuis plusieur années....
un bruit fût sursauté la nécromancienne, quelqu’un frappé a sa porte

« entrez !! »

un homme vêtu d’une armure se présenta a sa porte.

-mlle Nightmar , nous avons un problème

-et bien parle , je t’écoute
-une curieuse jeune femme est présente en ville et nous pensions que.....
-pas besoin d’en dire plus je vais allez voir sa, merci de m'avoir trouver une occupation »

la nécromancienne saisit son épée , sa dague trouva sa place dans sa botte elle passa comme un coup de vent devant l’annonciateur de la nouvelle .
la nécromancienne s’engouffra dans les rues de fûma elle les connaissait comme sa poche il n’en fut pas longtemps pour que la jeune femme repère l’intruse .
la nécromancienne se transforma en ombre et observa la jeune femme bien curieuse qui se tenait la.

*Hum…… cette femme est une féline et une humaine intéressant voyons voir ce qu’elle chercher ici...*

Elle remarqua que la jeune femme tangua, puis qu’elle se dirigeât vers une fenêtre et saisit la tarte qui trônait sur le rebord de celle-ci.

*on m’a fait déplaçait pour une personne qui a faim et qui vole pour se nourir ?j’ai mieux a faire… mais qu’est ce que ….*

Elle remarqua que la jeune femme fût attiré par un objet sur le meuble en dessous de la fenêtre . Un collier de perle, la féline en pris possession.
faim je veux bien mais de la a volé les biens des autres personnes j’accepte pas
la nécromancienne repris sa forme charnel et vînt se poster devant la jeune femme ou féline ; bref… la nécromante esquissa un sourire quand elle remarqua la stupéfaction marquant le visage de la femme.

« et bien qu’avons nous là une voleuse ? il me semble bien avoir entendu une certaine personne qui voler de ville en ville j’était presser de te rencontrer . Voilà chose faite ! »

. Cid afficha un sourire glacial qui comme disait d’autre personne le sourire de son père
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Tortures et révélation [Nightmar]   Lun 27 Sep - 4:46

« Et bien qu’avons nous là une voleuse ? Il me semble bien avoir entendu une certaine personne qui voler de ville en ville j’étais presser de te rencontrer . Voilà chose faite ! »

Je restais sur place très gênée d'avoir étais prise sur le fait... encore... J'étais décidément une piètre voleuse. Il serait peut-être temps de renoncer à ce loisirs peu glorieux qui jusqu'ici m'avait apporté plus d'ennuis qu'autre chose. La jeune femme en face de moi m'impressionnais beaucoup en fait. Elle était d'une beauté frappante et la pâleur de son visage en contraste avec la noirceur de ses cheveux lui donnait un air terriblement mystérieux et avec elle aussi je me heurter à une barrière quand je tentais de lire en elle. Son regard déjouant le mien, je ne pouvait fixer ses yeux magnifiques trop longtemps sans me sentir prise de malaise. Bon les malaises s'invitaient un peu trop souvent à ma table en ce moment mais là ça n'avait rien à voir.
Affamée, je ne pouvais même pas avaler une bouché sans craindre qu'elle m'en empêche. Ravalant ma fierté, sachant que montrer ma détermination à ne pas me laisser dominer foirait à chaque fois, je baissais les yeux et dit tout bas :

"C'est pour acheter de la nourriture. J'ai faim".

En fait je cherchais à fuir assez rapidement car je n'étais pas du tout à l'aise et elle dégageais une puissance qui faisait dresser les poils de ma fine fourrure. Çà me rappelait... Zarathos. Oh et puis non je ne voulais pas penser à ce satané démon qui faisait tout pour me mettre des bâtons dans les roues à chacun de mes pas. Qu'elle me croit ou non, peu m'importait ; j'espérais juste qu'elle me laisse partir, quitte à y abandonner le collier... pas la tarte si possible. Car même si mes mots sonnaient faux, il y avait néanmoins une part de vrai ; j'étais affamée et fatiguer de toujours devoir chasser pour manger. Depuis quelques temps, mon corps me réclamait plus de viande, comme si j'en avais deux comme moi à nourrir. Mais l'accumulation de parti de chasse m'épuisait aussi plus rapidement que d'ordinaire.
Je reposais doucement le collier de perles à sa place sans tourner le dos à l'inconnue dont les yeux perçant me faisait froid dans le dos. J'allais encore m'en prendre plein la g...... décidément...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tortures et révélation [Nightmar]   Dim 3 Oct - 9:38

"C'est pour acheter de la nourriture. J'ai faim »
« voler pour manger ? tu dois vraiment avoir faim pour être dans cette état ? (la nécromancienne sourie ironiquement) mais tu sais quoi ? c’est pas ici que tu te rassasiera ! tu t’es crut où sale voleuse… ?(la nécromancienne observa la femme se tenant devant elle) hum… tu ne tiens pas droite quel dommage…

la nécromancienne observa la jeune femme se tenant devant elle, elle avait entendus qu’une certaine femme félin traînait de village en village et volait sur son passage.. il est même dit qu’elle aurait voler un capitaine de kanoë…

« Si tu es bien celle que je crois. Ton nom est Felyndiira, je me trompe ? vus ton expression de visage je ne pense pas. »


Cid examina de plus près la femme étrange qu’elle avait devant elle Felyndiira est une jeune fille belle, mince et élancée, un corps plein de charme et de mystère, une peau doré et rayée de noir. Musclée et robuste, elle n'avait rien d'une jeune fille qui doit être protéger. Son visage est marqué par la détermination, son regard est direct ....

« oui c’est bien toi, la voleuse de village , voir même de territoire, j’ai entendu dire que tu volerais des objets précieux à des capitaines où autre personne. Et tu me dis que tu as besoin de manger ? Alors ou est ton butin pour acheter a manger ? tu l’as plus je suppose vus ton expression de visage. Je ne sais pas pour toi, mais je trouve sa immoral de voler les biens de personne tu ne crois pas ?


la mage noir sonda au plus profond son âme elle trouvait cela étrange comme si elle abritait une vie cacher mais Cidwenn ne s’attarda pas déçus… D’une poigne douce mais de fer elle saisissa le bras de fel remarquant que plusieurs personne c’était regrouper autour d’eux.

« tu vas venir avec moi … ne t’inquiète pas(dit la nécromancienne d’un sourire glacial et elle s’adressa au villageois) circulez il n’y a rien a voir retourner a vos occupations, votre prince attend beaucoup de vous !! «
*il fait chaud même très chaud , parfait… »

elle tira la féline dans un coin isolé en plein cagnât et planta la jeune femme là :

« bon, tu as voler , tu dois payer logique , non pas de coup de fouet t’a dut déjà a en recevoir pas mal et c’est trop commun on va un peu corser , j’ai mieux il fait chaud t’a dut le sentir et tu as l’air de ne pas supporter la chaleur vu ton état. Tu vas resté la debout jusqu’à ce que tu me dises pourquoi tu voles ? et tant que la réponse ne me convient pas,tu restera , là, debout droite comme un piquet et au moindre geste de faiblesse sa sera les coups de fouet voir pire »

cid n’avait rien d’autre a faire et elle était d’humeur joyeuse.. drôle de jeu …
elle plaça la féline au milieu de cette place déserte et l’enchaîna au mur qui était exposé en plein soleil.

« avant de commencer je vais tut de même me présenter, je me nomme Cidwenn Nightmar, lieutenant du sud , fille adoptive du guerrier et ancien démon… Zarathos. Voilà présentation faite maintenant répond a cette question : pourquoi tu voles ?! »


Cid se tenait face a elle , l’air impassible elle jugea que la chaleur était difficilement voir même insupportable mais bon elle avait tout son temps …
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Tortures et révélation [Nightmar]   Lun 4 Oct - 0:32

« Voler pour manger ? tu dois vraiment avoir faim pour être dans cette état ? Mais tu sais quoi ? c’est pas ici que tu te rassasiera ! tu t’es crut où sale voleuse… ? Hum… tu ne tiens pas droite quel dommage…

J'étais encore cette "sale petite voleuse". En même temps c'était la réputation que je mettais faites depuis quelques mois. L'avantage c'est que je m'ennuyais beaucoup moins et que je voyais du monde. Le mauvais côtés était que ce monde là me faisait sans cesse payer mes délits et que je repartais généralement bredouille avec des égratignure et des bleus en guise de pourboire... Je jurais intérieurement que si je m'en sortais vivante cette fois-ci, plus jamais je ne volerais pour mon propre compte. Mais il fallait d'abord que je sache ce que cette femme compter faire de moi ; avec un peu de chance, elle me laisserais partir.

« Oui c’est bien toi, la voleuse de village , voirmême de territoire, j’ai entendu dire que tu volerais des objetsprécieux à des capitaines où autre personne. Et tu me dis que tu asbesoin de manger ? Alors ou est ton butin pour acheter a manger ? tul’as plus je suppose vus ton expression de visage. Je ne sais pas pourtoi, mais je trouve sa immoral de voler les biens de personne tu necrois pas ?

L'inconnue vint me saisir par le bras avec une poigne bien dosée dont je ne pouvais me défaire - elle ne serrais pourtant pas énormément - et surprise, je lâchais la tarte.

« Tu vas venir avec moi … ne t’inquiète pas".

La chance aussi m'abandonnait. Non, bien sûr je n'avais aucune raison de m'inquiéter sauf qu'elle m'amenait vers un mur où des chaînes pendaient sur la pierre. Elle comptait m'enchaîner. J'eus un moment de recul mais elle me ramena vite fait bien fait là où elle voulait que je sois.

« Bon, tu as voler , tu dois payer logique, nonpas de coup de fouet t’a dut déjà a en recevoir pas mal et c’est tropcommun on va un peu corser, j’ai mieux il fait chaud t’a dut le sentiret tu as l’air de ne pas supporter la chaleur vu ton état. Tu vas restéla debout jusqu’à ce que tu me dises pourquoi tu voles ? et tant que laréponse ne me convient pas, tu restera, là, debout droite comme unpiquet et au moindre geste de faiblesse sa sera les coups de fouet voirpire »

Oh la sadique. Elle allait me faire crever de chaud. J'essayais de me débattre pour m'enfuir mais elle m'accrocha les poignets aux chaînes avec presque aucun effort. Qu'est-ce-que j'en avais marre d'être si faible. Heureusement que je ne souhaitais pas m'enrôler dans une des armées des anges princiers parce que de toute manière aucun des deux n'aurait voulu de moi - sauf peut-être pour servir d'appas... Dépitée, je ne disais toujours rien. De toute façon, je n'avais rien à lui dire. De plus, je me sentais extrêmement mal et ne pas pouvoir me soigner me désolé. Quelle idiote, si j'étais parvenue à me faire accepter dans un village, j'aurais pu demander conseil à des guérisseurs car ce mal, je ne le connaissais pas. L'inconnue reprit :

« Avant de commencer je vais tout de même meprésenter, je me nomme Cidwenn Nightmar, lieutenant du sud , filleadoptive du guerrier et ancien démon… Zarathos. Voilà présentationfaite maintenant répond a cette question : pourquoi tu voles ?! »

C'était mon tour de parler mais alors que j'avais préparé mes excuses habituelles dans un coin de ma tête pendant qu'elle m'avait traînée jusqu'à cette place, plus aucunes ne me vinrent à l'esprit. J'avais un mal de crâne pas possible et pas capable de réfléchir à tête reposée. En tout cas, je comprenais mieux son goût pour la torture maintenant que je connaissais son lien de parenté avec Zarathos. C'est à sa ça et à un autre détail que je m'attardais :

"Toi aussi tu as été adoptée..."

Le visage de mon défunt père apparus dans mon esprit et j'eus un instant l'impression qu'il se tenait près de moi. Il était bien là, présent à mes côté, sereinement assis contre le mur qui me gardait captive de ses chaînes de fer. Je soupirais :

"Je délire..."

Légèrement transparent, il méditait et me murmura une phrase qu'il m'avait un jour demandé de retenir :

*"Hier est derrière, demain est un mystère mais aujourd'hui est un cadeaux. C'est pour cela qu'on l'appel le présent".
Ce jour là, je n'avais pas compris. Il m'avait alors dit d'une voix posée : "Ce qui est fait est fait, tu ne pourra jamais le modifier mais en revanche, tu peux agir dans le présent pour que ton avenir soit meilleur. Tu verras que la vie n'est pas simple mais parfois, il suffit simplement de faire le bon choix pour s'engager sur le droit chemin. Un jour tu le comprendras".*

La chaleur me donnait des hallucinations... L'apparence de mon père se dissipa alors que résonnait dans ma tête ses paroles remplies de sagesse. Le message était clair, je devais bien répondre à Mlle Nightmar pour ne pas m'enfoncer davantage. Mais n'étais-je pas déjà aller trop loin ? Pouvais-je encore changer de voie ? Le souvenir de mon père me fit sourire, alors que des gouttes de sueurs perlaient sur mon visage. J'avais faim, soif et la chaleur était intenable face à ce soleil ardent. Moi qui adorait m'étendre au soleil pendant plusieurs heures, je ne le voyais plus d'un aussi bon œil. J'aurais pu résister si je ne me serais pas senti si faible... Mais je ne me décidais toujours pas à répondre à la nécromancienne. J'avais peur que quoi que je dise, mon sort ne pourrait être que funeste...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tortures et révélation [Nightmar]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tortures et révélation [Nightmar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tortures et révélation [Nightmar]
» Salle des tortures
» La délation peut elle être une bonne chose...
» Contre la délation
» La grande révélation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Ângmâr :: Villes et Villages-