Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 retour au château [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Kanoë
Prince Kanoë & fondateur


Messages : 1436

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
218/50000  (218/50000)
Inventaire: Nya, rose volante


MessageSujet: Re: retour au château [libre]   Dim 6 Sep 2009 - 4:51

L’ancien elfe eut un petit rire suite à ma question. Il avait surement dû grandir au milieu de ce genre de créature, alors il ne s’attendait surement pas à ce que je le questionne sur sa monture. Il se calma puis pencha la tête sur le côté avant de me répondre.

La race des Hurleurs, je n’en avais jamais entendu parlé même dans les ouvrages de mon père. Ces petits dragons doué d’intelligence vivaient dans ces plaines il y a très longtemps. Leur races devait être vraiment très ancienne.

« Personne n’a jamais réussit à les dresser…personne sauf, les anciens elfes. La famille royale des Anciens Elfes fut la première à dresser les Hurleurs. Ma mère les dressa pour la guerre. »

Endhoril s’arrêta un instant puis se leva pour rejoindre Death et lui caresser la tête. Il m’expliqua ensuite les différentes catégories de monture de guerre existantes. La sienne faisait parti des montures polyvalente capable aussi bien d’attaquer sur un champ de bataille que de servir de simple monture. C’était vraiment un allié formidable.

Endhoril marqua encore une courte pose avant de poursuivre. Cet Hurleur avait été dressé par sa mère, qui lui avait donné le nom de Death pour sa capacité à tuer lors de batailles. Il revint ensuite s’assoir près de moi. Death était le seul souvenir qui lui restait de sa mère. La reine des anciens elfes a disparut à la mort de son époux en partant avec la famille de Death. Endhoril étant sur que sa mère était encore vivante, espérait un jour la retrouver. J’espérais également qu’il retrouve sa mère ; ils étaient tout deux les derniers représentants de leur race…

Il soupira alors avant de replonger dans le silence. Il avait le regard vide, perdu dans ses pensées. Il reprit alors ses esprits et posa son regard écarlate sur moi.

« J’espère vous avoir correctement répondu…mais, je vais vous donner un conseil…ne tentez pas de dompter un Hurleur sans les connaître…vous risquerez d’y laisser la peau…même une créature ailée tel que vous ne leur échapperait pas…il existe trois races de Hurleurs. Deux seulement sont connues des Anciens Elfes : Les Hurleurs Coursoleil et les Hurleurs Nocturne. Il est dit de la troisième race, qu’elle serait ailée et que ce serait l’héritière directe de nos dragons…mais je n’en n’ai jamais vu de mes propres yeux. »

« Death a déjà l’air d’être une créature redoutable et je ne me risquerais pas à l’approcher. Et, cette troisième race est également capable de se déplacer dans les airs. Je n’aimerais pas être l’une de leur proie. Si seul votre peuple a réussi à les dompter après tant d’années, c’est qu’il est le seul a avoir été jugé digne de leur confiance. Et puis… je me déplace déjà aisément dans le ciel alors je n‘ai nul besoin de monture», finis-je en souriant.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://fantastiqua.forumactif.com
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: retour au château [libre]   Jeu 10 Sep 2009 - 6:56

Les paroles de l’ange semblèrent plaire à l’ancien elfe. Il fit un sourire calme et continua de manger.

Cependant un question taraudait l’esprit aiguisé d’Endhoril : ce prince, allait-il lui demander de rejoindre son armée ? et surtout n’avait-il pas peur pour lui-même ? les armées de Fûma patrouillaient souvent en territoire neutre, il pouvait à n’importe quel moment se faire coincé…

Même si Overlord ne doutait pas de la force de Kanoë, il se disait que le frère de se dernier devait très bien le connaître et qu’il avait dû préparer des armées spécialisé pour combattre le prince…l’elfe pencha la tête sur le côté, tout en fixant l’ange dans les yeux.

« -je ne doute pas de votre force et de votre indépendance…cependant, quelques questions me turlupine l’esprit… »

Il marqua une pose et reprit.

«-N’avez-vous pas peur de vous retrouver seul face aux armées de votre frère ? Savez-vous qu’elles patrouillent souvent ici ? et surtout…qu’attendez-vous de moi ? »

sa voix se stoppa en même tant que disparaissait son sourire. Sans même attendre une réponse de la part du prince, Endhoril dévoila un secret concernant sa famille.

« -je ne sais pas pourquoi, mais je veux que vous sachiez une chose sur ma famille… »

il se stoppa et observa l’ange, puis reprit.

« -ma mère et moi-même ne sommes pas les derniers survivant des Overlord…certes, nous sommes les derniers des anciens elfes…mais pas des Overlords…Avant sa mort, et avant que les elfes sombres devienne nos ennemis, mon père Orderon, avait pour maîtresse une superbe elfe sombre nommée Valaria. Cette femme a eut un enfant avec mon père, Varos. Mais jamais mon père n’a donné à cette femme et son fils un seul titre de noblesse. Varos et moi-même avons grandit ensemble…jusqu’au jour où les elfes sombres ont décidés de trahir les anciens elfes…Valaria et Varos ont pris part pour leur peuple, trahissant la confiance que leur avait donné mon père. La maîtresse de mon père est même devenue reine des elfes sombres en se mariant avec Kurtalos…Varos est donc devenu l’héritier du trône de Kurtalos, le roi des elfes sombres. »

Il marqua une pose. Son visage ne montrait plus rien de joyeux. Il était dur, sérieux, plongé dans les plus lointains souvenir de l’ancien elfe. Overlord soupira puis il croisa les bras sur son puissant torse.

«-jamais mon père ne leur a pardonné cette trahison…toute sa vie il a pourchassé Kurtalos, Valaria et Varos…jusqu’au jour où il fut tué par Kurtalos lui-même…j’ai toujours pensé que c’était Valaria qui avait conduit Kurtalos au domaine de mon père…Varos, le nouveau roi des elfes sombre est mon demi-frère…il porte le nom de ma famille, mais il ne sera jamais un héritier. De plus ce n’est qu’un vil bâtard, au sens propres du terme, puisse qu’il est à demi ancien elfe…je meurt d’envie de dénoncé son métissage à son peuple…lui qui clame haut et fort être un pure sang. »

Sa voix était remplie de haine lorsqu’il parlait de son demi-frère. Il le détestait plus que tout depuis la mort de son père et ne le considérait que comme une tache dans le palmarès de sa digne famille de noble anciens elfes.

« -je pourrais reconnaître Varos n’importe où grâce à sa monture…ma mère lui avait fait cadeau d’un Hurleur bien spécial, puisqu’il était le jumeau de mon cher Death, mais sa couleur est unique…il entièrement noir. »

Il eut un sourire presque satisfait et posa un regard calme sur le visage de l’ange attentif.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kanoë
Prince Kanoë & fondateur


Messages : 1436

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
218/50000  (218/50000)
Inventaire: Nya, rose volante


MessageSujet: Re: retour au château [libre]   Dim 13 Sep 2009 - 7:12

L’ancien elfe sourit à ma réponse puis continua de manger calmement. Un léger silence s’installa alors que seul le crépitement du feu et le craquement des branche venaient troubler. J’observais Endhoril avec attention. Il semblait perdu dans ses pensées, en pleine réflexion ; quelques questions semblaient le tarauder…je me demandais alors s’il finirait par me les poser. L’elfe pencha alors sa tête sur le côté et me fixa dans les yeux avant de prendre la parole.

« Je ne doute pas de votre force et de votre indépendance…cependant, quelques questions me turlupinent l’esprit… », il marqua une pose avant de reprendre, « N’avez-vous pas peur de vous retrouver seul face aux armées de votre frère? Savez-vous qu’elles patrouillent souvent ici? Et, surtout…qu’attendez-vous de moi? »

Ces questions ne m’étonnèrent guère de la part d’Endhoril même si je ne pensais pas qu’il s’inquiétait autant de ma sécurité. Il était vrai que les guerriers de mon cher frère patrouillaient souvent sur Nürnen. C’était ainsi que Fûma recrutait certaines de ses nouvelles recrues. Décidément, nous n’avions pas du tout les mêmes façons de faire. Envoyer plusieurs guerriers chercher de nouvelles recrues ; si celles-ci ne souhaitaient pas prendre par à cette guerre, la vue de guerriers armés les aura fait changer d’avis. Bon…je n’ai pas à critiquer les manières de Fûma, il est libre de recruter ses soldats comme il l’entend après tout.
Il était vrai que ses armées parcouraient les terres neutres en grand nombre mais je ne redoutait pas leurs attaques. Mon frère était peut être prêt à tout pour devenir le seul roi de Fantastiqua, mais il avait un certain sens de l’honneur et était très fier. Il ne souhaitait pas me vaincre en envoyant tous ses hommes sur moi alors que j’étais seul, il ne montrerait pas sa supériorité ainsi. Non…ce qu’il désirait, c’était me vaincre mon armée et moi et montrer ainsi qu’il me surpassait. Ainsi, je pouvais être sur qu’il ne donnerait jamais l’ordre à ses hommes de m’attaquer s’ils me voyaient seul. Par contre, si certains de ses guerriers venaient à m’attaquer malgré tout, je saurai me défendre. J’avais peut-être l’air frêle pour un être comme Endhoril, mais j’ai des capacités.
L’ancien elfe me demanda également ce que j’attendais de lui. Il est vrai que je n’avais laissé paraitre aucune expression, aucun indice qui aurait pu dévoiler ce que je pouvais bien attendre de lui. Endhoril était un fier et puissant combattant. S’il rejoignait mon armée, ce serait un atout majeur. Cependant, je tenais à ce qu’il me suive de son propre chef, qu’il prenne lui-même la décision qui lui convenait. Un guerrier qui serait sous les ordres d’un chef contre son gré, d’un chef dont il n’apprécie pas la façon de faire et de voir les choses, d’un chef qu’il mépriserait, ne pourrait lui être dévoué, lui donner sa confiance, et, surtout, ne pourrait être en harmonie avec lui-même.

Cependant, l’ancien elfe ne me laissa pas le temps de lui répondre. Son sourire disparut quand il m’annonça qu’il souhaitait me dévoiler un secret sur sa famille sans savoir pourquoi il le désirait. Un climat de confiance s’était donc installé entre Endhoril et moi.
Il m’apprit alors qu’il avait un demi frère appelé Varos qui, avec sa mère, s’étaient liés au peuple des elfes sombres, peuple qui est la cause de la disparition des ancien elfes. Il marqua alors une pause. J’observais Endhoril, son visage était sérieux et dur. Il soupira puis croisa ses bras sur son torse. Sa voix était pleine d’une profonde haine à l’égard de Varos. Il semblait vouloir le retrouver et lui faire payer la mort de son père. Il me dit alors qu’il le reconnaitrait n’importe où car la monture de Varos était le jumeau de Death.

Il eut alors un sourire satisfait et posa un regard calme sur moi. Je l’avais attentivement écouté tout au long de son discours, quelque peu surpris qu’il se dévoile ainsi.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://fantastiqua.forumactif.com
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: retour au château [libre]   Lun 14 Sep 2009 - 11:46

Endhoril, après avoir finit de raconter son secret, se coupa et posa un regard calme sur l’ange à ses côté. Il avait confiance en ce prince, plus qu’il n’avait confiance en son ancien maître, Fûma.

Oui, il connaissait les actions et la façon d’agir de l’autre prince, car il l’avait, pendant plusieurs années, servit ce prince…peut-être plus par obligation que par plaisir, mais il l’avait servit loyalement pendant tous ce temps.

Il soupira et se redressa, s’étirant longuement en baillant, puis il repris une position fière et reposa son regard rubis sur Kanoë.

« -Je dois vous dire que j’ai servis pendant de longue années les armées de votre frère entant que capitaine…je connais parfaitement sa façon d’agir…j’ai était un des ses plus cruels capitaines pendant tous mon services…je n’hésitais pas à tuer en son nom…mais je n’étais pas d’accord avec certains de ses choix… »

il marqua une courte pose, puis repris.

« -à l’époque je me faisait appeler Mirtélius-Karmon Dhokkas…j’en avais assez de servir un prince s’en arrêt absent…un jour pendant une bataille, j’ai décidé de mourir… »

il ria. Ce souvenir aujourd’hui le faisait rire, il avait bien berner Fûma sur ce côté là. Il reprit son récit.

« -je fut gravement blessé pendant ce fameux combat…je m’écroula devant les yeux des autres capitaine du prince Fûma…tous me crurent mort…lorsque la bataille fut finit, je me releva difficilement et je partie vers la forêt la plus proche avec l’aide de Death…Fûma fit faire mes funérailles et Mirtélius-Karmon Dhokkas fut porté en héros de guerre…Dhokkas était donc mort, je pouvait à nouveau reprendre mon véritable nom… »

il resta silencieux. Il avait mit plusieurs jours à guérir totalement de sa blessure et aujourd’hui encore, il en portait la cicatrice. Il ouvrit sa tunique, découvrant un torse imberbe, puissant, aux muscles voyants et dont les abdos étaient marqués par une énormes cicatrices allant de bas en haut.

Avec un sourire, il reposa son regard dans les yeux de l’ange.

« -voici la mort de Dhokkas…cette cicatrice aurait pus me coûter la vie, mais je m’en suis sortit…et j’ai continué mon chemin seul, sans aucun maître…aussi j’aimerais que vous répondiez aux questions que je vous est posé…qu’attendez-vous de moi ? »

il reboutonna sa tunique et fixa l’ange avec un regard calme, mais remplit d’un certains défis, puis il vint se rassoire aux côtés de l’ange, continuant de le fixait, attendant une réponse de sa part. Il ne le laisserait pas partir sans avoir eut une réponse concrète.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kanoë
Prince Kanoë & fondateur


Messages : 1436

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
218/50000  (218/50000)
Inventaire: Nya, rose volante


MessageSujet: Re: retour au château [libre]   Lun 14 Sep 2009 - 13:37

L’ancien Elfe Endhoril m’avoua alors qu’il avait servi mon frère pendant plusieurs années en tant que capitaine. Il l’avait servi loyalement en dépit de ses propres valeurs, avait ôté de nombreuses vies sous ses ordres. J’écoutais attentivement l’elfe, il s’était exprimé au passé. Avait-il déserté? Avait-il quitté les rangs de Fûma afin de suivre son propre chemin? Afin d’être plus en harmonie avec lui-même? L’elfe marqua une courte pause avant de continuer. Il me raconta alors de quelle façon il avait quitté l’armée de Fûma. A l’époque, il ne portait pas le même nom. Il en avait choisi un autre. Était-ce parce qu’il se sentait honteux? Parce qu’il n’aimait pas ce qu’il était devenu? Parce qu’il ne se sentait pas digne d’être un Overlord à ce moment là? Toujours est-il qu’il avait tiré un trait sur son ancienne vie. Un nouveau nom ; son véritable nom. Il avait enterré son ancienne identité sur le champs de bataille. Plus rien ne le rattachait à cette période de sa vie. Plus rien si ce n’était la cicatrice faite le jour de sa ’mort’. Endhoril enleva sa chemise afin de me montrer l’énorme cicatrice sur ses abdos. Cette marque ferait qu’il n’oublierait pas ce temps où il agissait contre son gré.

L’ancien elfe sourit alors en posant son regard écarlate dans le mien.


« […] j’aimerais que vous répondiez aux questions que je vous ai posé…Qu’attendez-vous de moi? »

Je m’étirai alors à mon tour jusqu’à la pointe des ailes. Je les déployais alors puis les refermais. Peu de gens le savaient mais garder ses ailes repliées dans le dos pour un ange n’était guère agréable. Même endormi, nos ailes se déploient et se referment d’elles même.
Je me rassis alors près d’Endhoril afin de répondre à ses questions. C’est toujours d’un air impassible et d’une voix angélique que je lui répondis.


« Tu m’avais posé deux questions tout à l’heure : tu m’as demandé si je ne craignais pas de me retrouver seul face aux troupes de mon frère Fûma, et tu m’as aussi demandé ce que j’attendais de toi Endhoril. Je vais répondre à ces deux questions. »

Je marquai une courte pause avant de poursuivre.

« Il est vrai que mon cher frère envoie souvent ses troupes sur Nürnen. Elles patrouillent à la recherche de nouvelles recrues. Je n’approuve pas forcément sa façon de faire, cela va contre mes principes mais… je ne critiquerai pas les manières de Fûma. Il est libre de recruter ses hommes comme il l’entend après tout. Malgré les allées et venues de ses guerriers à Nürnen, je ne redoute pas une attaque. Fûma n’est pas du genre à lancer toute son armée sur moi alors que je suis seul. Il ne pourrait montrer sa supériorité en agissant ainsi. Lui, ce qu’il désire, c’est me vaincre mon armée et moi et prouver ainsi qu’il me surpasse. Il ne donnerait jamais l’ordre à ses hommes de m’attaquer s’ils me voyaient seuls. Cependant, il m’est déjà arrivé -et cela m’arrivera surement encore souvent- de me faire attaquer par certains de ses guerriers malgré tout. Mais, je sais me défendre même si je n’ai pas une carrure aussi imposante que la tienne. », finis-je en lui lançant un sourire.

Je fis une seconde pause, puis redevins sérieux avant de poursuivre.

« Tu veux savoir ce que j’attends de toi Endhoril. J’attends que tu fasses tes propres choix. Que tu n’ailles pas contre tes principes. Contre les valeurs que tu défends. Tu es un fier et puissant combattant Endhoril. Tu serais un atout majeur au sein d’une armée. Cependant, je ne comptes pas te convaincre ni te forcer à me suivre. Je tiens à ce que tu prennes la décision de ton propre chef. Que tu prennes la décision qui te convient le mieux. Un guerrier qui serait sous les ordres d’un chef qu’il n’apprécie pas, dont il n’accepte pas sa façon de voir et faire les choses, d’un chef qu’il mépriserait, un tel guerrier ne pourrait lui être dévoué, lui donner sa confiance, et surtout, ne pourrait être en harmonie avec lui-même. »

Je me tus alors et regardai Endhoril dans les yeux, attendant sa réaction.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://fantastiqua.forumactif.com
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: retour au château [libre]   Mar 15 Sep 2009 - 12:02

Alors qu’il se taisait, Endhoril observa Kanoë. L’ange s’étira longuement, puis il referma ses grandes ailes noires et vint se rassoire au côté de l’elfe, qui le suivait du regard. Il décida alors de répondre au précédente question d’Overlord.

Le prince marqua une pause et répondit au question de l’ancien elfe, qui l’écouta attentivement. Tous ce que disait l’ange était vrai, Fûma avait des principes, mais des principes qu’Endhoril n’appréciait pas particulièrement. Certes, son frère n’ordonnerait jamais à ses hommes d’abattre Kanoë lorsqu’il était seul, mais de tuer ses hommes sans aucune pitié ça, il le ferait…

Combien de fois, Endhoril avait reçu cette ordre et l’avait exécuté ? …Il avait depuis longtemps arrêté de compter. L’ancien elfe ne doutait pas du fait que l’ange sache se défendre comme il faut, mais un prince ne devrait jamais se déplacer seul.

Endhoril ria. Il était mal placé pour faire ce genre de remarque. Lui-même était un héritier royal et pourtant il se déplaçait presque seul. Il avait toujours détesté les protections rapprochées, il pouvait donc tout à fait comprendre la situation de Kanoë.

L’ange lui lança un sourire, puis fit une seconde pause avant de reprendre. Il voulait qu’Endhoril fasse ses propres choix…s’était donc bien une proposition de rejoindre son armée…l’elfe eut un sourire malicieux et continua d’écouter l’ange. Le prince le flatta sur ses qualités de combattant et expliqua qu’un bon guerrier ne pouvait être fidèle que s’il choisissait lui-même son chef.

Cela toucha Overlord, qui perdit son sourire en fixant l’ange. Oui, les deux frères étaient bien différents sur leur choix…au moins, Kanoë ne tentait pas de le convaincre par tous les moyens de rejoindre son armée, non, bien au contraire, il le laissait faire son choix.

Overlord pencha la tête sur le côté et fit un sourire calme.

« -ce son de belle parole…mais elles sont si vraies…je n’ai jamais été en harmonie avec Fûma…pourtant j’étais l’un de ses capitaines les plus proches…mais je n’avais pas confiances en lui, ni même en moi-même…et lui non plus n’a jamais été en totale confiance avec moi, je le voyais bien dans sa façon d’agir. »

Il soupira.

« -ce que j’attend d’un chef, d’un dirigeant, c’est de la confiance mutuelle…une entente et des principes partagés…j’aime votre façon de penser…vous êtes un fier combattant, malgré les apparences. Je vous respect énormément…et je serais prêt à rejoindre vos armées…cependant…ne pensez pas que j’ai peur de croiser la route de Fûma…certes, je l’ai berné, trompé en beauté en me faisant passé pour mort, mais je n’ai pas peur de lui faire de nouveau face…je n’ai pas peur qu’il me reconnaisse…dans le fond, Mirtélius-Karmon Dhokas était une partie de moi… »

Fixant un point invisible devant lui, il passa pensivement sa main sur son ventre avec un sourire fier, puis reporta son regard rubis sur l’ange.

« -je vous servirai et vous serez fidèle, tant que nous serons d’accord…je ne pense pas qu’un jour nos accords disparaissent, bien au contraire, je pense que nous nous ferons de plus en plus confiance avec le temps…A partir du moment où vous avez confiance en moi, j’aurais confiance en vous. »

Il se leva et vint s’agenouiller devant Kanoë, sa longue chevelure noire glissant sur le côté de sa tête. Il posa sa main droite sur son cœur et baissa la tête, sous le regard intrigué de son serviteur.

« -je vous offre ma vie, je vous offre mon honneur, ma fierté, mes armées et tous ce qui va avec…je serais votre bras armé, vos yeux et votre voix partout où je me rendrais…Seigneur Kanoë. »

Il resta ainsi agenouillé devant celui qu’il avait désigné comme son maître, le seul qui pourrait lui donner des ordres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kanoë
Prince Kanoë & fondateur


Messages : 1436

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
218/50000  (218/50000)
Inventaire: Nya, rose volante


MessageSujet: Re: retour au château [libre]   Mar 15 Sep 2009 - 14:40

L’ancien elfe pencha sa tête sur le côté et un sourire calme s’afficha alors sur son visage.

« Ce sont de belles paroles…mais elles sont si vraies…je n’ai jamais été en harmonie avec Fûma…pourtant j’étais l’un de ses capitaines les plus proches…mais je n’avais pas confiances en lui, ni même en moi-même…et lui non plus n’a jamais été en totale confiance avec moi, je le voyais bien dans sa façon d’agir.[…] Ce que j’attend d’un chef, d’un dirigeant, c’est de la confiance mutuelle…une entente et des principes partagés…j’aime votre façon de penser…vous êtes un fier combattant, malgré les apparences. Je vous respecte énormément…et je serais prêt à rejoindre vos armées…cependant…ne pensez pas que j’ai peur de croiser la route de Fûma…certes, je l’ai berné, trompé en beauté en me faisant passé pour mort, mais je n’ai pas peur de lui faire de nouveau face…je n’ai pas peur qu’il me reconnaisse…dans le fond, Mirtélius-Karmon Dhokas était une partie de moi… »

J’écoutais avec attention les paroles de l’ancien elfe. Son regard se perdit alors. Il passa sa main sur son ventre tout en fixant un point invisible devant lui de ses yeux rouges. Un sourire fier se dessina sur son visage alors qu’il posait ses yeux couleur rubis sur moi. L’elfe me dit alors qu’il était prêt à me servir et à me rester fidèle si nous étions d’accord ; qu’il aurait confiance en moi si j’avais confiance en lui. J’étais alors vraiment fier de sa réponse. Non pas parce qu’il m’annonçait vouloir me servir ; mais, surtout parce qu’il avait prit sa propre décision en tenant compte de ses principes et de ses valeurs. Il avait fait son choix de telle sorte qu’il reste en harmonie avec lui-même ; il n’allait pas contre sa nature.

Avant que je puisse répondre quoi que ce soit, Endhoril me surprit en se levant. Il vint s’agenouiller devant moi, posa sa main droite sur son cœur et baissa la tête.

« Je vous offre ma vie, je vous offre mon honneur, ma fierté, mes armées et tous ce qui va avec…je serai votre bras armé, vos yeux et votre voix partout où je me rendrai…Seigneur Kanoë »

Je me levai alors face à Endhoril qui était resté agenouillé la tête baissée. C’est d’un air neutre et solennel, digne des plus grands rois, et avec beaucoup de respect que je m’adressai alors à lui.

« Endhoril… », commençai-je, l’invitant ainsi à relever la tête afin de me regarder dans les yeux. « Endhoril… je pense que tu a fais ton choix en prenant en considération tes propres principes et tes propres valeurs afin de ne pas aller contre ta nature. Je suis très honoré de la confiance que tu me portes, et j’espère me montrer digne d’elle. »

Je marquai alors une courte pause et m’agenouillai à mon tour afin de me mettre au même niveau que l’ancien elfe. Je posai ma main droite sur son épaule.

« Endhoril…tu as toute ma confiance. Je sais que tu feras un excellent capitaine au sein de notre armée. Tu y préserveras l’harmonie, l’entraide, l’entente, l’union au sein des troupes quelque soit le rang. Tu es un guerrier puissant et plein de sagesse, je sais que tu ne me décevras pas. »

Je lui tendis alors mon bras gauche. Il empoigna alors mon avant-bras ; je fis de même en me relevant, le faisant alors se lever aussi.

« Alors Endhoril… acceptes-tu le rôle de capitaine que je te propose? »

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://fantastiqua.forumactif.com
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: retour au château [libre]   Jeu 17 Sep 2009 - 10:07

Kanoë avait parut surprit par la réaction d’Endhoril. Puis il s’était levé, face à l’elfe agenouillé et pris un air neutre et solennel, digne des plus grands rois. Overlord lui jeta un regard rapide et écouta avec attention les paroles du princes. Alors ce dernier lui demanda de relever la tête. C’est ce que fit le Lord en le regardant dans les yeux avec une loyauté sans borne.

L’ange lui expliqua qu’il était très honoré des choix qu’avait fait Endhoril et de la confiance qu’il lui portait. L’ancien elfe eut un sourire fier, mais ne rajouta rien. Puis il lui dit qu’il espérait être à la hauteur de la confiance que l’elfe lui donnait.

Le Lord eut un haussement de sourcil et leva les yeux au ciel. Bien sûr que Kanoë allait être digne de sa confiance, cela l’elfe n’en doutais pas. Puis Endhoril fut surpris par la réaction du prince. Il s’agenouilla pour ce mettre à son niveau et posa sa main droite sur la solide épaule du Lord.

Il lui expliqua qu’il avait toute sa confiance et lui proposa une place de capitaine. L’elfe resta pensif un court instant. Fûma lui avait donné le même poste, mais cela, c’était du passé et le passé d’Endhoril était loin derrière lui à présent.

L’ange lui tendit alors son bras gauche. Il l’empoigna fermement son avant bras et l’elfe fit de même. Tout deux se relevèrent. Le regard d’Endhoril était plein de fierté, il se tenait fièrement devant le seul homme capable de donné un ordre à un Overlord.

Il le fixa silencieusement pendant un court instant. Puis il posa ses mains sur ses hanches, prenant un air fier et vindicatif.

« -Les Overlord auraient étés fier de servir un prince comme vous… »

Il lui fit un sourire sincère, puis continua.

« -je serais fier de vous servir en tant que Capitaine, mon prince…vous ne serait pas déçus par votre choix. C’est avec courage et fierté que je représenterais vos armées et vos couleurs. C’est avec force que je maintiendrais l’ordre et la discipline dans vos rangs. Je saurais transmettre au plus jeune l’éducation qu’on m’a transmit et au plus anciens, je saurais leur donné force et courage. »

Il inclina un peut la tête, en fermant les yeux, puis il la releva et plongea son regard rubis dans les yeux de Kanoê. Il ne pouvait être plus fier que de servir un prince qui l’avait affronté avec courage et qui l’avait battu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kanoë
Prince Kanoë & fondateur


Messages : 1436

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
218/50000  (218/50000)
Inventaire: Nya, rose volante


MessageSujet: Re: retour au château [libre]   Jeu 17 Sep 2009 - 14:27

L’ancien elfe me fixa pendant un court instant silencieusement. Il posa ensuite ses mains sur ses hanches, comme il le faisait si souvent, un air fier et vindicatif s’affichant sur son visage.

« Les Overlord auraient été fier de servir un prince comme vous… »

Il me fit alors un sourire sincère vant de poursuivre. Comme à mon habitude, je gardais le visage vide d’expression, mais, intérieurement, la remarque de l’ancien elfe m’emplissait de fierté.

« Je serais fier de vous servir en tant que capitaine, mon prince…Vous ne serez pas déçu par votre choix. C’est avec courage et fierté que je représenterai vos armées et rangs. Je saurais transmettre au plus jeune l’éducation qu’on m’a transmise et au plus anciens, je leur donnerai force et courage. »

J’acquiesçais alors de la tête en lui faisant un léger sourire. Je savais qu’il prendrait son rôle de Capitaine au sérieux. Il inclina un peu la tête en fermant les yeux puis, la releva et plongea son regard écarlate dans le mien. Son regard pétillait de fierté.

Je fermai alors les yeux, me retournai et fis quelques pas pour me dégourdir les jambes. J’en profitai aussi pour m’étirer jusqu’au bout des ailes. Je regardai alors le ciel. La nuit était claire et dégagée, on pouvait apercevoir distinctement les étoiles du décor céleste. J’envoyai un message télépathique à mon chef de troupe Tori Ten’ka qui était demeuré au royaume, sur les hauts sommets des montagnes rocailleuses d’Ârnör. Tout était calme là-bas. Je rompis alors le lien télépathique, et sortis de mes pensées. Je retournai alors près du feu où Endhoril était demeuré.

« Dis-moi Endhoril… Tu m’as dit tout à l’heure que ta mère était surement encore en vie. Etais-tu à sa recherche? Retournais-tu à ton village afin de trouver d’éventuels indices qui orienteraient tes recherches lorsque nous nous sommes croisés? »




ps: dsl j'avais pas d'autres idées pour continuer le rp ^^

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://fantastiqua.forumactif.com
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: retour au château [libre]   Ven 18 Sep 2009 - 5:33

l’ange fit un signe de la tête en faisant un léger sourire à Endhoril, avant de faire quelques pas et de s’étirer jusqu’au bout des ailes. Le prince leva son visage vers le ciel, puis il posa une question pertinente.

« Dis-moi Endhoril… Tu m’as dit tout à l’heure que ta mère était sûrement encore en vie. Etais-tu à sa recherche? Retournais-tu à ton village afin de trouver d’éventuels indices qui orienteraient tes recherches lorsque nous nous sommes croisés? »

l’elfe eut un sourire malicieux, puis s’approcha de Kanoë.

« -c’est une très bonne question…oui, j’étais à la recherche de ma mère…je n’ai jamais cessé de la rechercher…tout comme je n’ai jamais cessé de rechercher ma vengeance. »

il soupira. Son visage était devenus sérieux et dur. Il reprit

« -les elfes sombre ont éparpillé ma famille, une partit par la mort, une autre par la trahison et une dernière par le chagrin…je me suis toujours demandé si ma mère était revenue au palais pendant ma longue absence… »

il fit une nouvelle pause et soupira à nouveau avant de reprendre.

« -cela fait plus de deux ans que je n’ai pas remis les pieds au palais…ma mère y est revenu, il a peut-être trois ans, elle a laissé un étrange œuf avant son départ, peut-être aussi grand que moi et une lettre…je me souviens de quelques mots de cette lettre « cette œuf à besoin de rester au palais…l’orbe sera son incubateur…il lui faudra trois ans avant d’éclore… il vient de l’endroit où je partirai un jour…à sa naissance la créature ailé qu’il renferme reviendra au nid et guidera peut-être tes pas…» je n’ai jamais sus ce que cette œuf renfermait…aujourd’hui, la troisième année d’incubation de cette œuf est presque fini…je suis certains que ce que renferme l’œuf sera un indice sur la destination qu’a pris ma mère. »

il soupira une nouvelle fois. L’œuf était le dernier indice sur sa mère et peut-être le seul espoir de la retrouver un jour. Il plongea de nouveau son regard dans les yeux de son supérieur et changea de sujet.

« -y a t-il quelqu’un au-dessus des capitaines de vos armées? si oui, je veux que vous sachiez que je ne répondrez qu’à vos ordre, je n’ai pas pour habitude de me plier au gens et j’estime que vous êtes le seul à pouvoir m’ordonner quelques chose, prince Kanoë. »

il le fixa avec un sourire sûr de lui et presque provocateur.

« -cependant sachez qu’Azilouth restera neutre…c’est un centre de commerce où se croise de multiple race…personne ne sais que je suis roi là-bas personne sauf mon conseillé, le puissant Khengis…j’aimerais que cela reste ainsi, cela pourrais éviter des conflits dans ma ville…cependant sachez qu’Azilouth vous est ouverte et que le palais vous ouvre ses portes. »

il resta fier et continua d’observer le prince…peut-être allait-il rencontrer son immense conseillé…Khengis…l’elfe et le reptilien n’étaient pas toujours d’accord entre eux…peut-être est-ce dû à leur différence racial…Khengis était un reptilien…sa race avait aussi disparut, mais Endhoril ignorait comment et l’immense reptile faisait parfois preuve d’une certaine arrogance, cela, Overlord ne supportait pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kanoë
Prince Kanoë & fondateur


Messages : 1436

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
218/50000  (218/50000)
Inventaire: Nya, rose volante


MessageSujet: Re: retour au château [libre]   Ven 18 Sep 2009 - 17:29

L’ancien elfe eut un sourire malicieux avant de s’approcher de moi. Il confirma alors mon idée en m’annonçant qu’il était effectivement à la recherche de sa mère. Il n’avait d’ailleurs jamais cessé de la chercher. Il me dit aussi qu’il n’était pas prêt à abandonner son désir de vengeance. Il soupira alors, puis son visage changea d’expression; Il devint sérieux et dur. Il me raconta alors que sa mère lui avait laissé un œuf au château royal d’Azilouth, sa ville natale, et que cet œuf devait bientôt éclore. Il était en route pour découvrir ce qu’il renfermait. Peut-être un indice sur l’endroit où se trouvait sa mère.

Endhoril soupira alors et plongea une nouvelle fois son regard dans le mien avant de changer de sujet de conversation.


« y a t -il quelqu’un au-dessus des capitaines de vos armées? Si oui, je veux que vous sachiez que je ne répondrai qu’à vos ordres, je n’ai pas pour habitude de me plier aux gens et j’estime que vous êtes le seul à pouvoir m’ordonner quelque chose, prince Kanoë »

La question d’Endhoril me surpris tout d’abord puis me fit sourire. Je le regardai dans les yeux pour lui répondre.

« Tu sais Endhoril, notre armée n’est pas vraiment hiérarchisée ; enfin…j’entends par là qu’il n’y a pas vraiment de classe surpassant l’autre, de classe complètement distincte qui ne communiquerait avec les autres que pour donner des ordres. J’essaie de faire en sorte que les membres de notre armée soient unis et puissent communiquer entre eux sans gêne, avec respect et cela quelque soit leur rang. Mais…pour répondre à ta question ; j’ai quatre capitaines d’armée et je suis celui qui leur donne les ordres directement. »

L’ancien elfe me fixa avec un sourire presque provocateur avant de m’annoncer que sa ville, dont il était le roi héritier, resterait neutre. Je pris mon air habituel, froid et vide, et le regardai dans les yeux avant de répondre.

« Je sais que ta ville restera neutre. Lorsque je t’ai proposé de rejoindre notre armée, je ne voyais que le valeureux et puissant guerrier elfe devant moi et pas le roi de tout un peuple ou le dirigeant d’une ville dont les habitants seraient des guerriers à mes ordres. Le fait que tu sois mon capitaine d’armée n’implique en rien ta ville. Je resterai discret sur le fait que tu es le roi d’Azilouth, ne t’inquiète pas… »

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://fantastiqua.forumactif.com
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: retour au château [libre]   Dim 20 Sep 2009 - 6:57

(HRP : cela te tente-t-il de continuer notre rp au palais d’Azilouth, lorsque nous l’aurons finit ici ? si tu en as envie bien sûr^^
(HRP2 : en attendant que la fiche de Khengis soit valider(comme il manque encore son histoire^^), je le jouerai comme un pnj, si cela ne te dérange pas ^^)

La réponse du prince sur la hiérarchie de ses armées parut satisfaire Endhoril.

« -j’aime votre façon de diriger…sur ce point vous êtes comme moi…sauf que lors de mes longues absences, je laisse mon royaume, ma ville et mon palais à mon fidèle conseillé…Khengis…cela fait trois ans qu’il dirige la ville à ma place…je m’absente régulièrement, sans lui, le peut qu’il me reste de mon royaume serait déjà écroulé… »

il se dressa fièrement, les mains de nouveau posé sur ses hanches.

« -je n’aurais pas accepté recevoir des ordres de quelqu’un d’autre que vous. J’estime que vous êtes le seul être à pouvoir me diriger. »

il s’approcha de la tente afin de pouvoir aller se reposer.

« -je vous remercie de votre compréhension…je ne vous en serais que plus reconnaissant… »

il ouvrit la tenture de la tente et la poussa de son bras.

« -je peux vous proposer de dormir dans la tente. Elle est assez grande pour accueillir au moins quatre personnes, je pense que vous y serez à l’aise….je partirais tôt demain matin pour rejoindre Azilouth…la nuit est déjà bien avancée… »

il fit un sourire presque trop familier au prince.

« -se fut un plaisir de vous affronter et de parler avec vous…j’ai appris beaucoup de chose et j’ai plus gagner que ce que je n’ai perdu…je serais heureux de vous accueillir chez moi, au palais si vous accepter de me suivre demain. »

Il maintint la tente ouverte, attendant que Kanoë se décide et lui réponde. Il souhaitait lui faire visiter sa ville natale et le présenter à son conseillé, en espérant que la rencontre entre l’ange et Khengis se passe bien. L’immense serpent avait parfois du mal avec les gens qu’il ne connaissait pas…et dire qu’il était un ancien marchand…

L’elfe soupira, presque désespéré par la pensée qu’il venait d’avoir. Enfin, tout se passerait demain en journée, il avait encore toute la nuit pour se préparer à « affronter » Khengis…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kanoë
Prince Kanoë & fondateur


Messages : 1436

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
218/50000  (218/50000)
Inventaire: Nya, rose volante


MessageSujet: Re: retour au château [libre]   Dim 20 Sep 2009 - 9:22

L’ancien elfe me complimenta sur ma façon de diriger puis me parla de sa ville et de son conseiller. Il se redressa alors et posa ses mains sur ses hanches fièrement.

« Je n’aurais pas accepté de recevoir des ordres de quelqu’un d’autre que vous. J’estime que vous êtes le seul être à pouvoir me diriger. »

Il se dirigea ensuite vers sa tente et ouvrit la tenture d’un bras. La nuit était déjà bien avancée en effet, et Endhoril comptait rejoindre sa ville au plus tôt le lendemain matin. Il me dit qu’il avait prit plaisir à m’affronter et à discuter avec moi et que si je le désirais, il serait heureux de m’accueillir dans son palais. Il maintint la tente ouverte attendant une réponse de ma part.

« J’aurais été très honoré de me rendre dans ta ville natale Endhoril, cependant, mes devoirs de prince m’obligent à retourner à Ârnör au plus tôt. Cela fait plusieurs jours que je suis parti, il faut que je retourne auprès de mes guerriers. Je partirai demain matin moi aussi. J’espère que tu trouvera des indices pour la quête de ta mère avec l’œuf qu’elle t’a laissé. Quand tu seras prêt, tu viendras nous rejoindre au château. Mais, si tu as besoin d’une aide quelconque, n’oublie pas que tu fais parti de notre armée et que je peux communiquer par la pensée avec toi. Il te suffit pour cela de prononcer mon nom dans ton esprit avant de parler. »

Le prince Kanoë alla rejoindre Endhoril et entra dans sa tente. L’endroit était réellement spacieux pour une tente, on se serait cru dans une véritable pièce. L’ancien elfe et l’ange se couchèrent donc et s’endormirent rapidement.





Hrp: ben tu rp déjà avec Tarod à Azilouth et comme j’ai promis des rp à d’autres, je rentre au château ^^, je viendrai une autre fois dans ta ville.
Revenir en haut Aller en bas
http://fantastiqua.forumactif.com

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: retour au château [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

retour au château [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Soigner son cheval c'est pas du gâteau !!! /libre/
» Retour aux origines [Arawen, libre]
» Le retour de Colin Crivey [LIBRE]
» Le retour du Grand Saut ! [Libre]
» Le retour d'une disparue [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Archives :: Archives :: Archives rp :: rp Nürnen-