Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 La vie d'une Féline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: La vie d'une Féline   Sam 22 Jan - 3:42

La vie d'une Féline

cat cat cat cat

Généralités


Nom : In'dis

Prénom : Felyndiira

Surnom : Fel, Fely, Felyn, la tigrée...

Race : elle s'est qualifiée de "Féline" pour casser l'idée qu'on a de la prendre pour une Neko

Parents : Cathy (humaine) et Férociron (tigre)

Apparence


Felyndiira est âgée de 19 ans lors de son arrivée dans l'univers de Fantastiqua. Elle à une physionomie humaine mais avec plusieurs caractéristiques que l'on retrouve chez les félins. Les gens ont tendance à la confondre avec une Neko mais contrairement à elles, elle n'a pas que des oreilles de chat et une queue. Elle a aussi de fines moustaches de chaque côté de sa bouche, une langue râpeuse, des griffes aux bouts des doigts de ses mains et des pattes de tigre à la place des pieds. Ses oreilles pointues au sommet de son crâne bougent sans cesse pour capter la moindre variation de sons et les bruits les plus étouffés et les plus éloignés. Sa peau est recouverte d'un duvet de poil, une très fine fourrure très douce, orangée et rayée de noir. Ses yeux sont dorés et ses pupilles semblables à celle des chats, se dilatent et se rétractent en fonction de la luminosité mais aussi de ses humeurs : plus elle est énervée, plus la pupille est fine. Niveau silhouette, elle est grande et très fine avec une poitrine pas très développée mais bien dessinée. Ce corps mince semble fragile mais il cache pourtant une forte musculature ; peu visible mais bien présente. Elle a une jolie chevelure noire tombant juste au dessous de ses épaules. Elle noue ses cheveux généralement derrière sa nuque pour pouvoir combattre sans être gênée et aussi éviter qu'ils ne s'accrochent aux branches (ou autres) lorsqu'elle court en forêt ou grimpe aux arbres.

cat cat cat cat

D'un point de vu vestimentaire, elle a son style bien à elle où elle privilégie le noir ; pas pour faire genre gothique ou maléfique mais surtout parce que le noir fais bien ressortir sa peau fauve. Puis c'est une couleur qu'elle aime. Elle découvrira plus tard, que le violet lui va aussi très bien et quand sa vie changera, elle mettra un eu plus de couleur dans ses tenus. La plupart du temps, des vêtements courts, short favorisé et bandeau large pour recouvrir sa poitrine. Mais elle porte volontiers des tuniques mais jamais de chaussures - ça la gène pour se déplacer, elle aime sentir le contact du sol pour se sentir très proche de l'élément terre. Faire qu'un avec la nature, c'est ce qu'elle aime.


Dernière édition par Felyndiira le Mar 22 Nov - 2:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Une vie bien remplie !   Lun 21 Nov - 22:33

Chronologie
(s'il manque des truc ou que je me suis planté faut me le dire hein Wink)


cat An 2
Naissance de Felyndiira (deux ans après la naissance des princes Kanoë et Füma)

cat An 8
- mort de sa mère adoptive
- premières blessures physiques de la part des villageois

cat An 10
- blesse gravement un enfant de son âge
- fuite du village
- rencontre avec le vieil ermite

cat An 19
- mort de son père adoptif
- découverte des terres de Nürnen
- rencontre avec Rosiel à Valhaine ("La nuit tous les chats sont gris")
- rencontre avec Zarathos ("Rencontre meurtrière")

cat An 20
- première rencontre avec Tarod ("Au bord d'un lac enchanté")
- retrouvailles avec Tarod après plusieurs mois
- conception de Leefaen ("Retrouvailles")
- trahison de Fel - mise dehors à Linhir à cause de l'intervention de Zarathos ("Un vilain tour")

cat An 21
- capture à Ârnör
- Rencontre du prince Kanoë et retrouvailles tendu avec Tarod ("Condamnée ou graciée)
- Travaux d'intérêts généraux au château de Kanoë ("un dîner presque parfait")

cat An 22
- libération du château après accomplissement de sa punition
- rencontre avec Thierry - elle apprend qu'elle est enceinte ("Besoin de soin")
- rencontre du vieux devin qui lui prédis l'avenir de son fils et invoque la louve Mélaïna et le chat Manoir, les totems du futur bébé
- rencontre avec Aélis
- naissance de Leefaen au manoir de Rosiel ("Une naissance peu commune")
- Catastrophe à Valhaine ("Quand la catastrophe débarque")

cat An 23
- rencontre avec Kairi ("Découverte d'une FNI =Félin Non Identifié" & "Une vampire au manoir")

cat An 24
- Lee cède radicalement à son côté maléfique- Fel quitte Rosiel avec Lee("Le mal en Lee")
- Retrouvailles avec Tarod qui rencontre son fils ("Rencontre père et fils")
- Mariage Fely et Tarod ("Une cérémonie bien spéciale")
- Conception de Liam ("Under the moon light")

cat An 25
- Cérémonie d'allégeance à Kanoë - apparition de Niru ("Prends-les armes et vois la gloire, elle t'appartient")
- Entretiens avec Niru ("Rencontre Féline")
- Fely retrouve le vieux devin pour connaître l'avenir de son nouveau fils et apprend à Tarod les bonnes nouvelles ("Une nouvelle aube")
- la proposition de Niru concernant Liam ("Quand le chat est là, les faucheuses dansent")
- Naissance de Liam

cat An 28
- Destruction du château de Kanoë par Ragniel
- Début de l'alliance Kanoë/Füma contre Ragniel
- Fel part en guerre avec les armées de l'alliance contre celles de Ragniel, Zarathos et Nirubi ("Sur la plaine")

à suivre...


Dernière édition par Felyndiira le Lun 7 Mai - 22:38, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: La vie d'une Féline   Mar 22 Nov - 2:37

Son histoire


Au commencement...


L'histoire de cette petite féline prend sa source dans un petit village tranquille, blottit au fond d'une vallée, entouré par de grandes montagne tapissées de forêts et de pâturages. Fely n'était pas encore née et c'est ici que vivait une jeune fille très belle qui allait devenir sa mère. Cette enfant avait une passion démesurée pour les félins depuis sa naissance. Elle vivait avec ses parents et une cinquantaine de chat dont elle connaissait les noms de chacun d'entre eux et qu'elle choyait comme ses enfants. Elle les recueillait, les soignait, les nourrissait et surtout, elle les aimait. Cette jeune fille se prénommait Cathy. Elle passait ses journées à bichonner ses petits félins. Lorsque les petites bêtes étaient remise sur pattes, elle les confiait à des familles respectueuses des félins domestiqués et prenait de leur nouvelles régulièrement. Ses projets pour l'avenir était de devenir une grande vétérinaire spécialisée dans les chats. Elle travaillait dur pour cela auprès de la grande guérisseuse du village. Tout aurait pu être pour le meilleur des monde si le village n'avait pas été frappé d'un fléau. Alors qu'elle était âgée de 17 ans, un animal terrible se mit à semer la pagaille dans tout ce petit monde : hommes, femmes, enfants et animaux qui avaient le malheur de se trouver dehors la nuit ou isolés le jour furent surpris et envoyait valser d'un coup de patte sans griffe, dans la poussière, les cultures furent ravagées, des bâtiments tombèrent en poussière. La bête ne tuer jamais personne mais semait la panique. Les gens ne voyait jamais vraiment la bête car ils étaient assommé avant de pouvoir voir ses véritable trais. Elle était gigantesque et avec une grosse fourrure et une gueule pleine de dents, voilà tout ce qu'ils pouvaient affirmer. Cathy était effrayée comme tous les autres mais son point de vu changea lorsqu'elle découvris avec ses semblables l'origine de la créature. Les empreintes félines qui s'étaient incrustées dans leur terre étaient impressionnantes mais bien réelle. Il s'agissait d'un félin, d'un tigre plus exactement. La guérisseuse qui était aussi une sorte de chaman, le leur confirma. Cela devins alors une obsession pour tout le village. Des palissades furent construites autour des habitations et des champs, un couvre-feu fut instauré, des rituels avec des sacrifices animaux furent pratiquée pour calmer la colère d'une divinité dont ils ignoraient tout et qui semblait se déchaîner sur ce village. Ces êtres humains qui menait une vie si tranquille, sans grande croyance ni religion, se retrouvèrent esclaves d'une vénération envers une créature diabolique. Perturbé par tout ces évènements, le vie fut moins tranquille.

Rencontre et vengeance...


Depuis qu'elle avait prit conscience que la bête tueuse était une sorte de tigre, Cathy en fit une véritable obsession. Le plus gros de tous les félins avait choisit son village pour se manifester. Il lui importait peu qu'il ai menait à terme de grandes destructions, elle ne s'en rendait tout simplement pas compte. Elle ne songeais qu'à une chose : entrer en contact avec la bête. Sa famille la crurent folle lorsqu'elle expliqua son point de vue mais elle ne se détourna pas de ses pensées naïves. Elle voulait l'approcher, lui parler, savoir d'où il venait et comprendre pourquoi il leur en voulait. Elle mit son plan à exécution. Elle enleva un agneau de la bergerie de son père et l'entraîna dehors après lui avoir clos le museau avec un chiffon pour le faire taire. Elle passa outre les sentinelles qui gardait la porte et se fraya un chemin à travers une entaille dans la grande palissade ; ouverture qu'elle avait pris soin de faire durant la journée et qu'elle avait parfaitement camouflée. Elle s'engouffra dans la forêt sans bruit et là elle attacha l'agneau et se cacha dans les fourrés. Elle attendis la, pendant des heures qui lui semblèrent interminables. L'agneau effrayé appelait sa mère mais ce fut la bête qui lui répondis. Un grognement réveilla Cathy qui s'était assoupi dans les buissons et lorsqu'elle ouvrit les yeux elle le vit, enfin, sa divinité à elle qu'elle vénérait. Le tigre dévora l'agneau et elle en profita pour sortir de sa cachette pour se faire voir. Il y eu un échange de regard, quelques grognement mais le tigre majestueux ne la chargea pas. Après une petite heure d'échange à distance, Cathy finit par toucher la bête et termina si près de ses pattes qu'un seul coup l'aurait tuée. Elle n'avait pas peur. Elle aurait du. Le tigre n'était pas un monstre mais loin d'être un agneau. Il se produisit une chose ignoble. La jeune fille fut littéralement violée par la bête. Avant de l'abandonner, le tigre lui dit ceci :

"Autrefois petite humaine, un groupe de tigre vivaient sur ses terres, une grande famille, unie, qui menait leur petite existence féline sans histoire. Loin des humains nous ne leur posions pas d'ennuis. Mais un jour, les tiens ont débarqué et on décimé toute ma famille. Tous ont étaient traqués avec acharnement puis massacré, mâles, femelles et petits, tous périr. Moi seul ai survécu, sauvé par une divinité protectrice des félins qui m'a permise de me venger à condition de ne tuer personne directement. Alors j'ai eu idée de confier cette tâche à ma descendance. Sauf qu'un tigre ordinaire se ferait tuer. Il me faut un enfant qui pourrait vivre au sein de votre communauté, un enfant de physionomie humaine. Tu porteras donc mon enfant et tu le protègera de tes semblables jusqu'à ce qu'il soit assez grand pour venir à ma rencontre. Là, je lui enseignerais l'art de mettre en pièce les humains et toute ta petite tribus sera réduit en pièce. Si tu parles de quoi que ce soit ou si tu fais du mal à l'enfant, je te tuerais de mes griffes et mes crocs te mettront en miette après de longues heures d'agonie à baigner dans ton sang. Vas-t'en maintenant !"


Enceinte d'un monstre...


La jeune fille se releva avec douleur mais s'enfuit sous les ordres du tigre vengeur. Elle alla se cacher et se soigna elle-même pour cacher la vérité. Durant huit mois, elle cacha sa grossesse. Elle tricha d'abord avec ses vêtements puis prétexta une maladie contagieuse pour rester à l'écart. Un jour, la guérisseuse vint à elle sous les supplications de ses parents. Elle vint la nuit, lorsque tout le monde dormait et que Cathy en profiter pour prendre l'air extérieur. Sa silhouette de femme enceinte l'alarma et elle se précipita sur elle pour avoir des explications. Elle paniqua songeant qu'on l'avait certainement violée et qu'elle n'avait pas osé en parler, elle voulait l'aider mais Cathy devait garder l'enfant, elle y était résolu. La chaman ne pus rien faire pour la convaincre et lorsqu'elle dit que ses parents auront peut-être plus d'impact sur la jeune fille, Cathy ne réfléchis pas, ramassa une pierre et assomma la guérisseuse. Tuée sur le coup, elle fut traînée par la meurtrière vers la forêt et laissée en repas au père de son enfant. Tous ceux qui par la suite découvrirent qu'elle était enceinte, furent tués par la jeune fille car elle savait que personne ici n'accepterait de donner naissance à un monstre destiné à les anéantir tous. Et mentir sur l'identité du père était une bien mauvaise idée lorsqu'elle songeait à l'apparence que pourrait avoir sa progéniture...

Un début et une fin dans le sang...


Au 8e mois, elle avait déjà 11 morts à son effectif dont son père qui avait découvert sa grossesse également. Elle les avait tous assassiné et livré au tigre, lui prouvant en même temps qu'elle tiendrais sa parole. Ce mois-ci, elle enfanta la petite, seule et en pleine forêt. L'accouchement fut long et pénible mais elle donna naissance à une petite fille à l'aspect très étrange. La petite avait le corps recouvert d'un duvet de poil très fin d'une couleur fauve et avec de petites rayures noires à peine visibles. Une longue queue s'enroulait autour d'elle et elle possédait aussi deux oreilles de chats encore toute repliée sur elles-même comme pour un chaton à la naissance. L'enfant au yeux clos était plutôt mignonne mais pour Cathy, elle avait mise au monde une futur criminelle. Lorsqu'elle vit le bébé, tous ces derniers mois depuis qu'elle le portait en elle défila devant ses yeux ; la souffrance, les mensonges, les meurtres, ses proches dévorés morts par le père de ce petit être. Elle craqua littéralement. Poussée par un élan de folie, elle voulu tuer le bébé mais le tigre était déjà près d'elles et il ne se priva pas de lui rappeler le marché. Sombrant brutalement dans une démence soudaine, Cathy saisis le couteau destiné à tuer sa fille et le retourna contre elle. Elle se trancha les veines des deux poignets et avec colère, elle fit gicler son propre sang sur le museau du tigre qui ne broncha pas. Le bébé en fut aspergé et cela lui fit ouvrir les yeux. La petite Felyndiira eut alors devant son regard de nouveau-né, la vision de sa mère, les bras ouverts dégoulinant de sang, s'effondrant en hurlant par terre. Cathy avait préféré mettre fin elle-même à ses jours qui n'avaient été que cauchemar depuis ces huit derniers mois. Le tigre regarda sa progéniture, satisfait, poussa un rugissement faisant gronder le sol et s'en alla, laissant la l'enfant pleurant, baignée par le sang de sa mère morte...


La découverte de l'enfant...


Alerté par le rugissement, les villageois se ruèrent dans la forêt, armés jusqu'aux dents, craignant un nouveau meurtre et espérant pouvoir tuer une bonne fois pour toute cette bête. Ils trouvèrent le cadavre de Cathy et le petit corps tout neuf de sa fille à l'aspect étrange. L'une des femmes pris la petite dans ses bras et la ramena au village pour la laver et la réchauffer. Quand aux autres, ils s'occupèrent du corps et découvrirent une lettre dans la robe de la défunte femme. elle racontait toute la vérité, depuis sa rencontre avec le tigre, jusqu'à la naissance de Felyndiira, qu'elle voulait qu'on appelle comme ça. Elle s'était supprimer car elle se sentait trop coupable des meurtre qu'elle avait commis pour protéger le fruit d'une union contre nature et qu'elle ne voulait pas mourir d'agonie entre les griffes du tigre. Elle avoua tout, même les paroles du tigre. Ainsi plus de ce monde, elle n'était plus responsable de ce qui pourrait arriver si un jour Fely retrouvait son père et qu'il la lâcherait sur eux. Terrorisée, les villageois se ruèrent sur l'enfant, voulant à tout prix l'éliminer. Mais la femme qui l'avait prise avec elle défendit la petite et prit la parole :

"Honte à vous de vouloir supprimer cette enfant tout juste née. Elle n'est pas responsable de ce qui est arrivé et ne le sera pas plus à l'avenir si nous l'élevons parmi nous en l'entourant d'amour et de fraternité. Nous n'allons pas nous laisser manipuler par cet animal immonde qui a détruit la vie d'une de nos filles. Vous avez vu jusqu'où il la poussé ? A tuer les siens, y compris la guérisseuse qu'elle admirait tant et son propre père. Il veut vous pousser à déferler votre haine, il veux nous effrayer, nous faire croire qu'il tire les ficelles mais non ! Nous lui montrerons que nous sommes seuls maîtres et maîtresse de notre destin et que jamais cet enfant n'accomplira ses sombres desseins. N'ayant pas d'enfant, je me porte volontaire pour élever Felyndiira et la protègerais au péril de ma vie y compris contre vous".

Les sages et courageuses paroles de la femme eurent raisons de la colère des siens mais tous gardèrent une terrible rancœur à l'égard de la petite orpheline...
a suivre...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie d'une Féline   

Revenir en haut Aller en bas
 

La vie d'une Féline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» la fiche de Méline Laura
» Aëline
» Education féline
» Virginie vient raconter ce qu'elle a vu au bar (pv Céline)
» Virginie passe Chez Céline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Avant de RP :: Journal intime des membres-