Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Under the moon light [PV Fel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Tarod
Capitaine (1)


Messages : 467

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Under the moon light [PV Fel]   Ven 20 Mai - 21:12

Les bruits de la fête s’estompaient peu à peu derrière moi, et je sentis non sans plaisir le calme revenir. Traversant les couloirs déserts, je souriais un peu niaisement, simplement heureux. Tout en me dirigeant dans le dédale couvert de tentures et de tapisseries, j’ignorais gracieusement le luxe, mais admirai plutôt la bague qui ornait dorénavant mon annulaire. Le choix de Fel avait été excellent. L’anneau était argenté, délicatement ouvragé, mais les symboles tribaux qui l’ornaient ne me parlaient pas encore. Pas trop épais et parfaitement ajusté, il ne me gênerait nullement lors d’un combat, à mains nues comme à l’épée. La perfection réduite à un objet.

Poussant la porte de mes quartiers, je trouvais avec bonheur la quiétude des lieux et la douce chaleur que l’âtre dégageait. Retirant non sans difficultés les principales pièces de ma nouvelle armure, je fus soulagé lorsque mes épaules furent libérées de quelques kilos d’acier. Il ne me restait donc sur le dos que la tunique pourpre et dorée offerte par mon Prince, largement suffisante pour ces lieux.

Même si je le savais parti avec la nourrice, je poussai la porte de la chambre de Leefaen, et admirait la quiétude qui s’en dégageait. Des jouets trainaient encore par terre, et on avait manifestement sauté sur le lit, mais la pièce, si l’on peut dire, irradiait le bonheur d’un enfant épanouit. Le sourire aux lèvres d’être à nouveau aux côtés des êtres qui m’étaient le plus cher, je me retournai et vit la porte s’ouvrir sur ma belle… La nuit commençait enfin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Under the moon light [PV Fel]   Sam 21 Mai - 5:44

Après une fête je n'oublierais pas de sitôt, après l'échange de voeux et de promesses, après les marques d'affections reçues par mes proches et les félicitations des autres, après tant de rire, de joie et beaucoup d'émotion, je m'accordais enfin le droit de m'échapper de tout ça. La musique se calmant, laissant les derniers danseurs terminer leur ronde sous les lumières tamisées, je saluais mes invités encore sur les lieux et quittait la pièce. Un domestique, à ma demande, me fit savoir que mon fils avait été emmener par une nourrice et qu'il dormait. Je ne m'en étais même pas inquiétée. Vu l'heure tardive, je ne doutais pas que mon mari avait fait le nécessaire pour qu'on prenne Leefaen en charge, surtout pour cette nuit, pour notre nuit, celle de nos noces, la plus belle nuit de mon existence. Une nuit sans arrière pensée malsaine, pas de tricherie ou de manipulation, une nuit faite d'amour et de sincérité, une nuit pour nous aimer comme on le méritait. Rien qu'à songer à être serrée par mon mari, dans ses bras brûlant, la tête posée sur son coeur battant à tout rompre, j'en avait des frissons. Le seul et unique homme qui me donnait réellement envie de baisser toute mes gardes face à lui. Toutes ses pensées faisant étirer mon sourire de plus en plus sur mon visage de femme comblée, je ne me rendis pas compte que j'étais déjà devant la porte de nos appartements. J'avais à ce jour 24 ans, 24 années de doutes, de peurs, de larmes et de fuite, 24 ans longues années de honte, de haine et de désir de vengeance, tant de jours et de mois, les uns à la suite des autres, s'écoulant comme l'eau d'un fleuve tumultueux, à me bercer dans le vice, le vol et la tromperie. Mais à présent, j'étais posée, aimée, rassurée et j'avais un fils qui malgré tout ce qu'il avait en lui, me comblait. Je poussais la porte et découvris mon mari, debout devant l'âtre chaleureux. Dépourvu de son habit de cérémonie, il n'avait que sa tunique, moulant comme il faut ses formes d'homme viril ; quelle beauté que l'homme que j'avais épousée. J'étais certaine d'avoir fait des envieuses ce soir. Souriant comme jamais, je m'élançais dans ses bras, peu soucieuse des convenances, et blottis ma tête dans son coup :

"Mon amour, quelle fête magnifique. J'en suis toute chamboulée. Elle sera à jamais gravée dans mon coeur".

Je m'écartais un peu et caressais sa joue avec la paume de ma main.

"Tu est tellement beau mon loup. Comment ais-je pus un jour te laisser derrière moi pour une bague".

Je ne voulais pas raviver de mauvais souvenirs, surtout pas ce soir, mais je voulais qu'il sache que je voulais plus que tout être entièrement pardonnée de mes crimes et que seul l'avenir près de lui et avec notre fils m'était à présent indispensable.

"Je resterais à jamais près de toi".


Je songeais à mon fils et questionnais Tarod à son sujet; En cette fin de soirée, avec les cocktail et la fatigue, j'avais zapé ce qu'il m'avait dis à son sujet avant de monter :

"Tu m'as dis quoi pour Leefaen déjà ? C'est qui cette nourrice qui se charge de lui ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tarod
Capitaine (1)


Messages : 467

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Under the moon light [PV Fel]   Sam 21 Mai - 6:19

Fel me rejoignit, ravissante et souriante. Me laissant tout juste le temps d'ouvrir les bras pour l'accueillir, elle se jeta contre moi et se blottit tel un chaton. Tout cela m'avait manqué.

Mon amour, quelle fête magnifique. J'en suis toute chamboulée. Elle sera à jamais gravée dans mon coeur

Sa voix, tel un murmure, passa un baume éternel sur nos blessures passées. Nous avions agit comme deux idiots, mais aujourd'hui, le destin nous avait rattrapé.

Je laissai Fel parler, me rassurer et se rassurer elle même. Je me contentai de sourire et de plonger mes yeux dans les siens, plein de confiance.

Tu m'as dis quoi pour Leefaen déjà ? C'est qui cette nourrice qui se charge de lui ?

Même si ce moment nous appartenait, je reconnu bien là ma Fel telle que je l'avais toujours désirée. Attentive et aimante.

Je ne t'ai rien dit encore, lui souriais-je. Mais ne t'en fait pas, je l'ai laissé entre de bonnes mains, recommandées par Kanoë lui même.

Devant sa mine inquiète, je rajoutai :

Leef n'est pas son coup d'essai, et elle sait très bien y faire avec les enfants. Sois tranquille, à l'heure qu'il est, notre fils voyage surement parmi les étoiles.

Enfin un sourire illumina le visage de ma femme. La serrant avec affection dans mes bras, je lui chuchotai avec tendresse :

Cette nuit est la nôtre Fel, plus que jamais...

Je saisis ensuite le mince ruban qui tenait la robe tendue dans son dos, et le délaçais lentement, accompagnant mes gestes de caresses et de baisers. Fel ne mit pas longtemps à me répondre, et bientôt, nous étions tous deux blottis l'un contre l'autre, dans une étreinte nouvelle et puissante.

Interrompant un instant nos baisers qui devenaient fougueux, je pris un air sérieux sans me défaire de mon sourire aimant.

Fel... murmurai-je, voudrais-tu à nouveau porter notre enfant ?

Je connaissais bien sur ses craintes de transmettre de nouveau le Mal à un bébé. Mais j'avais pris toutes les précautions possibles à ce sujet, et ma décision était mûrement réfléchie. Avant qu'elle ne puisse dire un mot, j'argumentai en quelques mots, pour ne pas rompre le charme de cet instant.

Non, ne dis rien, laisse moi d'abord t'expliquer. Cet enfant de risque rien. La triste histoire de la naissance de Leef ne risque pas de se répéter. Avec l'aide de Kanoë, nous avons parcouru tout le continent à la recherche des meilleurs augures, et ils sont formels : même en admettant que le Mal que tu portais soit toujours présent - ce que la plupart infirment - Leef aura agit comme un bouclier... Fel, notre deuxième enfant agirait même comme un remède puissant à la colère de Leef ! Et simplement, sans considérer tout cela... j'aimerai plus que tout être père de nouveau, être père avec toi.

Je conlus par un sourire plus timide, craignant plus que tout que, de peur, elle refuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Under the moon light [PV Fel]   Sam 21 Mai - 6:54

Mon amour me rassura concernant notre fils et satisfaite de ses explications, je le laissais agir :

Cette nuit est la nôtre Fel, plus que jamais...

Je souris alors de plus belle et je laissais mains habile de mon aimé me dévêtir lentement en m'embrassant tendrement. Il m'amena jusqu'à notre lit, qui semblait nous ouvrir ses bras et après avoir déboutonné un à un les boutons de sa tunique, je la fit glisser sur ses épaules et attirais mon mari contre moi pour sentir son torse chaud sur ma fine fourrure. L'avantage de mon pelage, c'est qu'il était tellement court qu'il se confondait avec ma peu et grâce à cela, je ressentais toutes les sensations sur mon corps et en ce moment, je bénissais les dieux de ne pas m'avoir couverte d'une vrai fourrure obstacle à toute sensation de contact. C'était si plaisant de sentir ses doigts sur ma peau, me caresser gentiment ; je me sentais frémir. Je l'embrassais davantage jusqu'à ce qu'il s'éloigne en posant un regard très sérieux sur moi mais toujours rempli de tendresse :

Fel...

Je fis une petite moue boudeuse lui montrant que parler maintenant, c'était pas ma priorité mais j'écoutais néanmoins ses mots qui changèrent l'expression de mon visage par la surprise.

...voudrais-tu à nouveau porter notre enfant ?

Je ravalais ma salive comprenant qu'une nuit à nous aimer ainsi finirait forcément par me faire tomber enceinte. Je ne savais pas vraiment où j'en étais dans mes cycle et franchement, je n'y avait jamais prêté attention. Mais là, il était peut-être temps de s'en soucier où je risquais de tomber enceinte à chaque fois que nous voudrions coucher ensemble. Embêtant. Je ne m'attendais pas à ce que Tarod veuille déjà un autre enfant, Leefaen faisait parti de sa vie depuis si peu de temps qu'il en voulais un autre. Au fond, c'était compréhensible, il n'avait pas pu élever Leefaen à cause de moi.... JE ne sus quoi répondre et heureusement, Tarod s'empressa de défendre sa proposition. Il semblait parfaitement comprendre ce que je pouvait ressentir, ce qui me faisait peur.

Non, ne dis rien, laisse moi d'abord t'expliquer. Cet enfant de risque rien. La triste histoire de la naissance de Leef ne risque pas de se répéter. Avec l'aide de Kanoë, nous avons parcouru tout le continent à la recherche des meilleurs augures, et ils sont formels : même en admettant que le Mal que tu portais soit toujours présent - ce que la plupart infirment - Leef aura agit comme un bouclier... Fel, notre deuxième enfant agirait même comme un remède puissant à la colère de Leef ! Et simplement, sans considérer tout cela... j'aimerai plus que tout être père de nouveau, être père avec toi.

Il n'avait vraiment pas tord. J'avais une peur terrible d'enfanter un autre enfant doté du même Mal que celui de Lee. Un enfant, passait encore, mais deux comme ça, non ce n'était pas envisageable pour moi. Mais il avait tout prévu et ses arguments étaient tellement convaincant, comment dire non après ça. Je restais allongée, sans rien dire, les yeux rivés sur le plafond ; je réfléchissais. J'avais plus que tout envie de lui faire plaisir, de le satisfaire et de le combler dans tous les domaines. Serais-je capable d'enfanter un autre enfant ? Comment serait-il en apparence ? Il fallait voir Lee pour comprendre qu'il n'avait rien d'ordinaire avec sa peau grise, ses oreilles, sa queue de chat et ses yeux vairons, rouge et doré. Je lui caressais la joue et souris de nouveau :

Tu voudrais pouvoir élever un enfant toi aussi, je comprend. J'ai très peur de ce que je suis susceptible d'enfanter Tarod. Regardes Lee, je suis fière de l'avoir malgré son côté obscur mais j'ai sans doute eu de la chance. Je...

Je voyais son sourire timide qui cachait une peur. Je le ressentais, je sentais sa crainte, j'en étais retournée. Je ne voulais pas qu'il en soit ainsi pour notre nuit de noce. Au fond, pourquoi pas un autre enfant. Pourquoi toujours songer à risquer ma vie ailleurs alors que je pourrais vivre heureuse ici avec mes enfants et en sécurité. Et puis quand ils seront en âge de s'envoler vers leur propre destinée, je ne serrais pas vieille, j'aurais tout le loisirs d'aller et venir où bon me semble et de partir en mission avec Tarod. Je me redrassais et enlaçais mon mari de toute mes forces et murmurant :

Je suis prête à prendre ce risque, pour toi mon coeur...

Je le fixais de nouveau avec un regard sincère :

...je porterais de nouveau ton enfant.

Voyant son visage rayonnant, je l'embrassais tendrement sondant mon propre coeur. Ce que j'y découvris, c'est que j'en avait envi, moi aussi de cet autre enfant. Un petit frère ou une petite soeur pour Lee qui pourrait guérir son Mal, que demander de plus. Je me rallongeais sur le dos et griffant gentiment son torse avec mes griffes, je murmurais avant de m'abandonner à lui :

Quelle belle famille nous allons avoir mon amour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tarod
Capitaine (1)


Messages : 467

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Under the moon light [PV Fel]   Sam 21 Mai - 8:53

Fel riva ses yeux sur le plafond, évitant mon regard. Mon coeur accéléra, et ma mémoire se focalisa sur ma première demande en mariage. Ce cauchemard ne pouvait décemment pas recommencer, si ? Quand enfin elle posa ses yeux sur moi, elle sourit simplement en me caressant la joue. Penchée au dessus d'elle, je ne tentai même plus de calmer les bâtements de mon coeur.

Tu voudrais pouvoir élever un enfant toi aussi, je comprend. J'ai très peur de ce que je suis susceptible d'enfanter Tarod. Regardes Lee, je suis fière de l'avoir malgré son côté obscur mais j'ai sans doute eu de la chance. Je...

Fel se tut, peut être devant mon regard perdu. Elle venait, je crois bien, de comprendre une des raisons sousjacente à mon désir soudain d'avoir un nouvel enfant : mon absence auprès de Leef... Et alors qu'elle hésitait, le remord m'étreignait un peu plus.

Et puis quelque chose changea dans son regard. Une lueur nouvelle qui brillait. Mon coeur accéléra encore, bien qu'il me semblat que cela fut impossible.

Je suis prête à prendre ce risque, pour toi mon coeur...

Elle m'étreignit avec force, et je le lui rendis sans hésitation. Je rayonnais, et elle aussi d'ailleurs. La nuit prit alors une nouvelle perspective...

***

Le soleil était levé depuis longtemps, et à travers les rideaux de velours, quelques rayons téméraires s'infiltraient dans la chambre. Sans ouvrir les yeux, je sentis le corps de Fel blotti contre le mien, et mon bras entourant encore sa taille. Elle me tournait le dos, mais il me semblait pouvoir voir le sourire innocent qui flottait encore sur ses lèvres. Caressant son corps de l'épaule à la hanche, je fis attention de ne pas la réveiller en m'extirpant des draps encore emmêlés de la veille. Puis, revêtant ma tunique, je sortis discrètement de la chambre et me dirigeais à l'instinct vers les appartements de Tania.

Je n'eus pas le temps de frapper à la porte que déjà le lourd battant de bois s'ouvrait à la volée et qu'une boule de poils me sautait dessus :

Papaa !

Je frottai le dos de mon fils avec affection tandis que la nourrice m'accueillait avec un grand sourire en m'expliquant que tout c'était bien passé, que Leef avait bien dormi et bien déjeuné ce matin. Je la remerçiais d'abord gracieusement, puis mis quelques pièces d'argent dans sa paume. Si elle commença par refuser en disant qu'elle était déjà bien remerciée par Kanoë, elle n'insista cependant pas très longtemps devant la somme présente dans ses mains. Quant à moi, je venais simplement de conclure mon premier contract avec une nourrice...

Dans mes bras, Leef était surexcité et me racontait avec enthousiasme que Tania et lui étaient devenus les meilleurs amis du monde. Cela me fit sourire et me rassura : mon fils était entre de bonnes mains.

Remontant vers mes appartements, je laissai Leef filer devant. Alors que je franchissai notre porte entrebaillée, j'entendis déjà les murmures d'une conversation. Aucun doute, Leef avait du sauter sur le lit et accueillir (et réveiller) sa maman... Souriant, j'entrai à mon tour dans la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Under the moon light [PV Fel]   Lun 23 Mai - 4:33

Je dormais si bien, que je ne sentis pas Tarod se glissais hors du lit au matin. Je restais lovée dans les draps encore imprégné de son parfum et de sa chaleur ; j'étais tellement bien, que rien n'aurait pu m'en tirer...ou presque rien.

"Maman ?"

Une petite voix toute douce vint se blottir contre mon oreille et je sentis une petite main caresser mes cheveux sur mon front. Je ne bougeais pas puis quand mon fils insista en me tapotant la joue, je me relevé d'un coup :

"Bouh"

Leefaen éclata de rire et sauta dans mes bras pour me chatouiller. Riant de bon coeur, j'accueillis d'un sourire radieux mon mari qui le suivait de peu.

"Bien dormi mon chéri ?, demandais-je à Leefaen.

- Oh oui maman ! Tania et moi on est les meilleurs amis du monde. Elle m'a raconté une belle histoire avant de dormir mais moi je voulais pas dormir mais jouer à la guerre des dragons mais Tania a dis que si je dormais maintenant, les dragons auront le temps aussi de dormir pour être en forme le matin et le matin ils étaient super féroce. Tu veux que je te les montre hein dis tu veux ?"

Je me mis à rire de nouveau voyant mon fils débordant d'énergie et de joie de vivre. Pas une once de maléfice en lui, il était normal. Il sauta du lit, bien résolu à me montrer ses jouets mais se heurtant à son papa, il commença à le chercher gentiment pour jouer avec lui. J'en profitais pour me glisser hors du lit et enfilais une robe de chambre mauve. J'allais tirer les rideaux et savourais ce nouveau matin. Comme j'étais bien avec mon mari, mon fils et caressant mon ventre, je songeais que dans quelques mois, notre famille s'agrandira peut-être. A ce propos, je me tournais vers les deux amour de ma vie et appela Leefaen :

"Viens me voir mon coeur, j'ai quelque chose à te demander.

-Oui maman ?, demanda Lee étonné.

-Que dirais-tu d'avoir un petit frère ou une petite soeur ?

-Un petit garçon ou une petite fille comme chez Amina ?

-Oui, comme chez Amina. Tu ne sera plus tout seul et...

-Youpi ! OUi Oui oui, je veux un petit frère et une petite soeur !!!!"

J'en aurais presque pleuré. Était-ce possible tant de bonheur ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Under the moon light [PV Fel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Under the moon light [PV Fel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Under the moon light [PV Fel]
» Moon Light [Pouffy]
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Archives :: Archives :: Archives rp-