Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 petite bagarre tranquille avec des poivrots ^^ (pv lya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Kaïri Rima
Chef de troupe (1)


Messages : 529

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire: Faux


MessageSujet: petite bagarre tranquille avec des poivrots ^^ (pv lya)   Dim 15 Jan - 0:12

Ce soir-là, je m'ennuyais à mourir chez moi. Plus de missions depuis plusieurs jours, et depuis la grande attaque de Ragniel, les paysans et tout le ptit monde s'afféraient à la reconstruction du pays. J'aidais la journée, mais le soir, tout le monde rentrait se coucher! j'aurais préférer bosser la nuit, mais il est vrai que peu de créature sont nyctalopes donc ça pouvait poser quelques soucis. Je sirotais un verre de sang "artificiel" que m'avait gentiment offert Thierry - je dis artificiel mais c'est du vrai, je n'ai juste pas le plaisir de lordre quelqu'un- et restais assise sur mon fauteuil en regardant le feu danser dans la cheminée. Qu'est-ce que je m'ennuyais! Yuki s'emblait énervée, elle voletait dans tous les coins et poursuivait des moustiques imaginaires. Puis, elle se posait sur mon épaule et me mordillait le cou. Cela faisait 1 heure que ça durait...

-Bon, j'ai compris! Tu veux qu'on aille se balader?


Pour toute réponse, elle se dirigea vers la porte, se posa délicatement sur la poignée et me fixa l'air de dire "bon c'est pour aujourd'hui ou pour demain?"
J'attrapais ma faux -c'est-on jamais- et la replia à sa taille minimale. Pratique.
Je sortais donc de chez moi et me dirigea vers le village.
Je ne croisais personne en chemin, c'était triste, les gens ne sortaient plus la nuit, ils avaient trop peur, quelles chiffes molles! Enfin, en arrivant au village, tout était éteint, seule une maison était illuminée: une lumière jaune s'échappait des fenêtres et des cris et des rires traversaient les murs. Enfin un peu d'animation! Je m'approchais et découvri que c'était un bar, il n'y avaitn que des vieux poivrots, déjà ivre qui se disputaient pour une raison ou pour une autre.

-Je me demande si c'est bon du sang rempli d'alcool? t'en penses quoi yu.. heu..

ma petite bête était parti, je l'a voyais retrouver ses semblables et papilloner sous les toits.

-hum bon, amuse toi bien!

-Hé! à qui tu parles ga...mine?

je me retournais et me retrouva nez à nez avec une vision d'horreur: un homme, d'une cinquantaine d'années, le visage marqué par les sillons de l'âge, une pustule énorme sur le nez, des dent jaunies inégalement réparties dans sa bouche et une haleine de poney.

-Jt'ai demandé pourquoi t'avais une haleine de chacal?

Eh oui, je déteste que l'on m'appelle gamine!
Il semblait énervé et voulu se jeter sur moi mais il tomba ivre mort juste à mes pieds sans pouvoir faire un pas.
Les mecs j'vous jure...
Après ce petit accros, je rentrais dans le bar. Il y avait uen music que je ne saurais définir et une forte odeur d'alcool et de sueur. Je regréttais parfois d'avoir un si bon odorat! Je me posa à une table, pas loi du bar et un serveur vint immédiatement me voir.

-T'es pas un peu jeune pour venir ici toi?


pour toute réponse, je lui demanda s'il avait quelque chose de bon à boire, qui ne soit pas frelaté ou immonde. Ma remrque fit appairaitre un rictus sur son visage bouffi et il me répondit avec un sourire sournois:

-Mais bien sûr, tu veux une grenadine ma petite?

Il avaitun grand sourire, genre sourire de satisfaction à l'idée d'avoir clouer le bec à quelqu'un. Je ne me laissais pas démonter, décidée à passer une soirée tranquille dans un endroit bruyant -ce qui n'allait pas ensemble- je rétorquais, en pointant mes yeux noir dans ses yeux noisettes

-Nan, une bière pour moi, par contre, vous devriez en proposer aux autres clients, il m'ont l'air un peu.. titubants! et pour vous non plus ce serait pas mal!

il ne répondit rien et parti en grommelant dans sa barde de cinq jours:
-un client est un client, un client est un client, un client...

En attendant, j'examinais les environs. La salle ne comptait que deux femmes, les autres étant des serveuses, et était peuplée d'une trentaine d'hommes, imbibés d'alcool et décidés à passer la soirée ici et noyer leurs problèmes dans la boisson.
Le barman arriva bien vite avec ma bière et je le gratiffiais d'un sourire. Je goutais le liquide qui n'était pas mauvais mais révais d'une chope de sang bien frais. Je lui aurais bien demandé mais je doute qu'il en ai en réserve et ça aurait fais fuir les clients, déjà que les affaires ne vont pas forts dans le quartier. J'écoutais la musique de fond, couverte par le brouhaha des clients et ne me rappelais pas de qui elle pouvait être; Je me focalisais sur le rythme sans succés quand un homme vain m'aborder:

-Sa... salut ma jolie, c'est pas l'heure ni l'endroit pour une enfant.

C'était la troisième fois!!!! ras-le-bol, j'allais lui dire ses quatres vérité à celui-là!
Je détournais mon regard plongé dans le vide et le dévisagea: Il était plûtot bel homme avec ses cheveux blond en bataille et ses yeux bleu pétrôle et il devait avoir dans les 25 ans. Seulement, rien qu'a l'intonnation de sa voix, je savais qu'il était déjà saoul, dommage... le problème, c'est que je n'avais plus envie de l'engueler, ah, le pouvoir de la beauté...

-Tu serais surpris si je te disais mon âge beau blond, et tu devrais réduire la bouteille, c'est pas bon pour ce que t'as!

-heu... j'ai pas bu tant que ça ....

-mais oui, rentre chez toi dormir, on n'en reparlera un autre jour.

-mais!...

je ne l'écoutais plus, un mec plein ça ne m'intéresse pas et je priais pour que quelque chose me sorte de là, et ce fut quelqu'un:

-Eh Lya!

Elle était là, à l'entrée du bar avec saphir. Tout le monde était surpris de voir un loup et il tourna la tête dans ma direction au moment où j'appelais sa maîtresse....
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alyanah
Guerrier (1.1)


Messages : 491

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
81/50000  (81/50000)
Inventaire: Epée double et longue dague, poignard, arc et flèches.


MessageSujet: Re: petite bagarre tranquille avec des poivrots ^^ (pv lya)   Dim 15 Jan - 3:03

Cale faisait plusieurs semaines que plus rien venais perturber le calme du pays. Pour beaucoup c'était reposant, ils pouvaient alors reconstruire leur maison, déblayer leurs champs pour les préparer à la prochaine récolte. Au début ça m'allait aussi, le calme m’apaisait mais ça ne dura pas. Étant une elfe noir, je déteste l'ennuie plus que tout autre chose. Et là ... Je m'ennuyer vraiment beaucoup trop. Si je n'avais pas encore enfoncer une épée dans le thorax de quelqu'un ce fut juste grâce à la patience que Wellan c'était appliqué à développer chez moi. Mais là, j'en avais marre.

C'était le soir, Saphir était sorti chasser.. Enfaite il était sorti tout court, les loups aimant très moyennement l'ennuie, rester avec moi le mettait de mauvais poil. Ce qui m'énerver encore plus. Donc, ce soir là, j'avais décidé de sortir, pour m'aérer les idées. Zarathos m'avais trahi, il n'y avait plus de bonne bagarre pour ce défouler, j'étais cloué dans ma chambre avec ordre des médecins de ne pas bouger depuis déjà trop longtemps. Il fallait que je m’aère ! De l'air !
Je sortis donc en silence du château, puis m'engagea dans la foret où Saphir me retrouva. Il me fit la fête, et en souriant je caressa doucement entre les oreilles. Pour des yeux humain, j'étais quasiment invisible. Seul mes yeux tranchaient dans mon ensemble noir que j'affectionnais tout particulièrement. J'avançai silencieusement dans les bois, puis me mis à courir, satisfaite de ce petite exercice. Je continua sans faiblir jusqu'à un village pas loin. Tout était calme, les gens n'osaient plus sortir de chez eux la nuit, de peur qu'un "Ragniel Bis" face une apparition, alors que c'est pas eux qui en sont morts, mais nous ! Je ne pus m’empêcher de lever les yeux au ciel devant tant de faiblesse.

Je continua à marcher dans le noir sans trouver le moindre signe d'être vivant : Ils dormaient tous, c'était exaspérant. Enfin, un homme, complétement ivre me barra le chemin :

- Héééé !

Je n'eus même pas le temps de lui dire d'aller ce faire pendre qu'il fit un grand sourire et s'effondra comme une loque à mes pieds.

- Génial ! Trouvons d'où il sort lui, là ou il y a des mecs plein, y'a aussi de bonnes bagarres.

Saphir opina .. Enfin il était d'accord quoi. Il tendis l'oreille et ce mis tout de suite en route. Je le suivis, et on déboucha sur un petit barre crasseux d'où sortait des hommes tous aussi frai que celui évanoui quelques pas plus loin.

- Hé ma belle, ça te dis d'venir chez moi ce soir ?

- Va pas chez lui c'qu'un pauvre crasseux, et il à une halène de hyiène ! Viens plutôt ici, j'te protégerais moi !

Je ne leur fit même pas le plaisir d'un regard. En passant la porte, je fis une entré remarquée : Bon une fille avec un loup qui rentre dans un bar encore entière à cette heure là, ça doit pas courir les rues ici. M'arrêtant sur le seuil je scruta les gens : beaucoup d'homme, et peu de femme. Une m'interpella :

- Et Lya !

Je ne pus m’empêcher de sourire. Je m'assis à sa table indifférente au regard d'envie qu'on nous lancez.

- Kaïri ! Et bien, je vois que je ne suis pas la seule à me faire royalement chier au point de venir dans un barre miteux à souhait !

Le serveur m'entendis et se renfrogna : "Comment ça miteux ?!"
Je lui fis mon plus beau sourire et lui commanda une bière. Il reparti au comptoir un peu ébranlé et revint quelques minutes plus tard avec ma boisson et un grand sourire qui le fit bizarrement ressembler à ... Un cheval.

- Alors Peau blanche ... Comment va la vie chez toi ?


Elle m'avait affreusement manquer, et oui, l'amour vache est bizarre ! J'avais vraiment trouver quelqu'un qui affectionnait de ce battre avec autant de vigueur que moi. Je regarda son verre et souris en voyant le liquide.

- Toi, tu bois de la bière ? Le sang ne te conviens plus ?

Plusieurs personnes derrière nous stoppèrent net leur conversation et tendirent l'oreille : une fille de 14 ans qui boit du sang n'est pas commun ? Ah bon ...

On commença à discuter un peu, surtout de ce qui s'était passé avec le démon. Ni elle, ni moi n'aimons spécialement parler, mais des semaines de convalescence m'avaient rendu très bavarde. On fut interrompu par un homme, chauve, d'environ 50ans.

- Mes jolis c'est pas très sûre pour 2 minettes comme vous de ce promener le soir ici, vous ne savez pas ce qu... Il n'eut pas le temps de continuer que, à bout de patience, je planta mon arme dans sa main.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kaïri Rima
Chef de troupe (1)


Messages : 529

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire: Faux


MessageSujet: Re: petite bagarre tranquille avec des poivrots ^^ (pv lya)   Mar 7 Fév - 5:44

Ma chère oreille pointue s'approcha et commença à discuter avec moi, sans faire attention à l'autre zouave.

- Alors Peau blanche ... Comment va la vie chez toi ?


-Bof, comme tu me l'a si bien dit, je me fais royalement chier...

Elle regarda alors mon verre:
- Toi, tu bois de la bière ? Le sang ne te conviens plus ?

-J'voulais pas ameuter tout le quartier en commandant du sang ^^ . Regarde les, t'en parle à peine et ils nous regardent comme des bêtes de foire!

Mon elfe était devenue une vraie pipelette! Il est vrai qu'elle ne devait pas avoir vue beaucoup de monde ces derniers temps... Je répondais à ses questions et me prenais à son jeu de bavarde. J'étais contente de la retrouver alors rire un peu ne me ferrais pas de mal.
Tout à coup, un mec n'ayant plus un poil sur le caillou nous interrompit:

- Mes jolies c'est pas très sûre pour 2 minettes comme vous de se promener le soir ici, vous ne savez pas ce qu...

TCHAC! voila ce que j'entendis. je me détournais pour voir ce que c'était. Ok, mon elfe, à bout de patience, avait délicatement stoppé ce cher bonhomme avec une dague soigneusement plantée dans sa main. Il voulu reculer mais cela ne fit qu'aggraver la chose et il poussa un cris de douleur. Il avait beau se débattre, l'arme était magnifiquement bien plantée et il n'arriverait surement pas à l'enlever comme ça. Les autres client s'étaient tue et tout le monde nous fixait d'un regard sombre.

-Bien joué Lya, moi qui espérais passer une soirée tranquille! Enfin, enlève lui ça avant qu'il nous fasse une hémorragie, tu sais que trop bien ce que ça produit sur moi.


C'est à contrecœur qu'elle s'exécuta. Je la comprend elle devait être énervé, et remettre les idées en place de ce plouc était amusant, moi aussi j'étais énervé mais bon ...
L'autre imbécile de quinquagénaire interrompu le cours de mes pensées, la main en sang, il se ruait sur Lya! Aussi rapide que... nan mais qu'est ce que je raconte moi? aussi rapide, aussi rapide! n'importe quoi, il était tellement lent que j'aurais pu y aller en marchant! bon tant pis. Donc, aussi rapide que possible, je lui sautais dessus et lui arracha un bout d'oreille. L'elfe qui avait senti venir le coup, tenait bien solidement son bras et on entendit un léger craquement suivit d'un cri strident. Là, certains clients se levèrent, sûrement des amis à lui, les autres observaient perplexe la scène, quelques un semblaient même amusés de la situation.
Cinq gaillards nous firent face aussi sec. L'un deux, plus gros que les autres, prit la parole. Il avait les dents jaunes à force d'avoir fumé, ses cheveux étaient comme une forêt dévastée par un incendie et son haleine sentait fort le whisky et le tabac.

-Qu'est-ce que vous foutez les gosses? hein? j'ai pas entendu...! vous croyez vraiment que deux gamines en couche vont faire la loi dans ce rad?


Je me retournais et le regardais dans les yeux. Ils étaient vitreux et sombres et semblaient risquer de se décrocher de leur orbite à tout moment! Arborant mon plus beau sourire, je lâchais son ami et lui répondit le plus angéliquement du monde:

-ben... oui.

L'homme en devint rouge de colère et tenta de m'en décoller une en plein face. Peine perdue... son poing se retrouva nez à nez avec le vide et le bonhomme manqua d'en perdre l'équilibre. J'avais esquivé le coup d'une façon si simple que je m'étais retrouvé derrière lui et lui envoya en baillant:

-Continue donc dans ta lancée mon gros!


Sur ces mots, je poussais ses grosses fesses avec mon pied et il s'écrasa au sol de toute sa masse dans un bruit pathétique. Ses potes vinrent à sa rescousse et Lya entra dans la danse à son tour, après avoir préalablement réduit à l'état de manchot notre premier camarade. Les mecs frappaient, aussi fort qu'il le pouvait, mais nous étions trop rapide. Des bouteilles de whisky et de rhum volaient dans tout les sens se fracassant contre les comptoir poisseux du bar ou sur les têtes de clients qui n'avaient rien demandé à personne. A ma grande surprise, certains gars nous avez rejoint et se battait à nos côtés. Je me demandais bien pourquoi, nous n'avions vraiment pas besoin de bras supplémentaire, surtout pour donner une raclée à des humains sans défense! Le vieux piano déjà en mauvais état reçut un homme d'une centaine de kilo sur le buffet et fut tout désaccordé. Des miroirs se brisèrent au rythme des coups portés et je m'amusais comme une petite folle dans cette cacophonie de cris, de notes, de fracas et de jurons.
Certaines personnes, comme le barman, se cachaient, se demandant si tout cela était réel puis à un moment, un homme sortit d'une pièce situé sur la droite et cria à notre intention.
Il était jeune, pas plus de 25ans, des cheveux bruns mi-long lui tombaient devant le visage et camouflaient ses yeux dorés. Il se dressait devant nous, sans trembler, scrutant le bar du regard, peut-être à la recherche d'un endroit épargné? puis, il se détourna et nous dévisagea.

-Hé les filles, qui êtes vous? jpeux savoir pourquoi vous détruisez tout?

- Et toi t'es qui toi au juste?


- Vous n'avez pas répondu à ma question... --'

- Répond d'abord et j'aviserais!


Je lui montrais les crocs et il eu un léger mouvement de recule. J'entendis son cœur accélérer la cadence progressivement. Il tambourinait violemment dans sa poitrine mais lui, semblait si calme. Il me répondit avec aucune once de méchanceté dans la voix, plus de l'amusement ou de l'ironie:

-hum... je vois qu'on ne peux pas discuter! Bon, je suis Claûs, le fils du tavernier et le futur patron de ce bar, enfin de ce qu'il en reste... Je vous remercie tout de même de l'avoir réduit en champs de bataille, cela me permettra d'y faire de nouveaux aménagements ! A toi de répondre maintenant.

Je souriais, qu'il est gentil! je rigolais bien sûr, je le trouvais trop sûr de lui, et ça m'exaspérai, mais en même temps, il ferait un parfait vampire... sans compter que bouffer l'oreille de l'autre ahuri m'avait donné une sacrée fringale!
LA question existentielle se posait alors: mordra ou mordra pas?
Pendant ce temps, mon elfe enquiquinait des gens qui espérait jouer au poker tranquille. Autour de nous, quelques bagarreurs continuaient de se fritter, et le tavernier essayait tant bien que mal de les faire sortir... On aurait pu les entendre à l'autre bout de la ville. le calme n'était pas près de retomber dans ce coin















Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alyanah
Guerrier (1.1)


Messages : 491

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
81/50000  (81/50000)
Inventaire: Epée double et longue dague, poignard, arc et flèches.


MessageSujet: Re: petite bagarre tranquille avec des poivrots ^^ (pv lya)   Sam 3 Mar - 5:57

C'est un bruit sourd que j'entendis, à croire qu'il avait du métal à la place des os. Ma lame le traversa comme une grosse motte de beurre .. Bien grasse la motte de beurre au passage. Le barre est devenu tout de suite bien plus silencieux et tout le monde nous fixer. L'espèce de gringalet que j'avais planté a tenté de bouger sa main, mais j'avais pris soin de bien l'enfoncer ce qui ne fit qu'aggraver la chose. Un vrai travaille de boucher.

- Bien joué Lya, moi qui espérais passer une soirée tranquille ! Enfin, enlève lui ça avant qu'il nous fasse une hémorragie, tu sais que trop bien ce que ça produit sur moi.


- C'est une blague ? Toi tu crache sur une bonne bataille ?!


Mais il est vrai que je voyais ses yeux noircir de ma place, je fis donc, bien contre mon grès ce qu'elle me demandait et retira la dague d'une façon très très ... Délicate. D'un coup sec, comme on retire une bande de cire chaude.
Je ne pus malheureusement contemplé mon œuvre très longtemps car l'autre se ruait sur moi... Enfin il essayer toujours, parce que niveau vitesse, c'était mauvais. J'évitai un de ses coup aussi facilement qu'on retire sa sucette à un bébé. Kairi lui a sauter dessus et lui a arracher un bout de son oreille au passage alors que moi je lui chopa le bras et lui cassa en le tordant dans son dos ce qui provoqua un cris strident. Des hommes ce levèrent, certains surement près a venir au secoure de leur pote, alors que d'autre et j'en soupçonner plus d'un, venais juste ce jeter dans une bonne bagarre. D'autres encore restaient assis à nous contemplé avec un certain amusement.
Une odeur de boisson me fit regarder de nouveau devant moi. Un homme au dent jaune et à l'halène de poulain pris la parole :

- Qu'est-ce que vous foutez les gosses ? Hein ? J'ai pas entendu... ! Vous croyez vraiment que deux gamines en couche vont faire la loi dans ce rad ?


Kairi le fixa un moment de ses yeux rouge. L'homme eut un mouvement de recule avant de ce ressaisir et répondre le plus innocemment qu'elle put :

- Ben .. Oui.

Je ne put m'empêcher de rire. Je jeta un regard angélique à un de ses amis qui ne pus s’empêcher de me rendre mon sourire.
Je ne suivis pas toute l'action mais vit au l'homme frappa l'air de son poing. Kaîri derrière lui, bailla un coup avant de lancer le plus ironiquement du monde :

- Continue donc dans ta lancée mon gros !

- Sois polie avec nos invités s'il te plais Peau Blanche. Ils sont venus nous divertir, montre leur un peu de respect !


Sans m'écouter le moins du monde elle envoya valser l'homme. Il m'en fallut pas moins pour me jeter sur le 1er qui s’approcha de moi. Je me perdis totalement dans l'exaltation que la bagarre provoqué en moi et laissa mes instinct guidés chacun de mes coups. Un homme pris une bouteille de bière et la cassa en 2. Je le laissa s'approcher dangereusement de mon visage avant de retourner l'arme contre lui même et la lui planté dans le cou. Il y eu un cris perçant, je continua cependant dans ma lancé. Je m'amusa comme une folle, oubliant complétement le monde qui m’entourai. En tout cas j'étais complétement à fond jusqu'à ce qu'un homme d'environ 20 ans ce dressa devant nous afin de crier à notre intention :

- Hé les filles, qui êtes vous ? J'peux savoir pourquoi vous détruisez tout ?

Je ne pus m'empêcher de lever les yeux au ciel avec un petit rire ironique avant d'assener un coup de poing au mec qui tenta une percé afin de m’atteindre. Je n'eus pas le loisir de répondre cependant, Peau blanche fus plus rapide que moi et avec le tact légendaire de la vampire :

- Et toi, t'es qui au juste ?


Je ne pus m'empêcher cette fois :

- Ben tu vois, c'un mec, qui nous empêche de nous amuser ! Dis moi beau gosse, tu veux pas allez jouer ailleurs ?

L'homme mis un point d'honneur à m'ignorer royalement avant de faire remarquer à peau blanche qu'elle n'avait pas répondu à sa question, ce que, j'étais absolument certaine, elle ce moquait comme de ses premières chaussettes ...

- Répond d'abord et j'aviserais !

Kaïri et son socialisme à tout épreuve appuya sa réponse d'une vue magistrale sur ses crocs, l'homme blêmi et recula légèrement. Cependant, il reprit vite contenance, même si je pouvais entendre d'ici son cœur battre de manière très forte et rapide.

- Hum ... Je vois qu'on ne peux pas discuter ! Bon, je suis Claûs, le fils du tavernier et le futur patron de ce bar, enfin de ce qu'il en reste ... Il balaya le bar d'un regard morne. Je vous remercie tout de même de l'avoir réduit en champs de bataille, cela me permettra d'y faire de nouveaux aménagements ! A toi de répondre maintenant.

Je m'ennuyais tellement que je partis sans plus de cérémonie afin d'embêter un peu les gens aux autres tables. Dieu que ça m'avait manqué !
Je choisi une table trop tranquille ou des ivrognes tentés tant bien que mal de faire une partie de poker. Je pris un chaise et m'assis à leur table alors que leur regard ce dirigèrent sur moi. Je leur fit mon sourire le plus innocent un peu gâcher par le rire ironique que je ne pus m'empêche de sortir de ma bouche. Je les regarda jouer un moment en critiquant chacun de leurs gestes si bien qu'au bout d'un moment l'un des hommes ce leva et m'assena une violente gifle .. Enfin il essaya, et emporté par son élan, ainsi que par la boisson, s'étala la tête la première par terre. Au même moment, je vis Kaïri foncé au cou de "Claûs" et le mordre à pleine bouche.
Beaucoup de gens essayèrent de la détacher et je vis l'homme commencer à tourner de l’œil, jusqu'à ce que le tavernier assène un violent coup à la tête de la vampire à l'aide d'une poêle. Cela la détacha bien sûr mais a part la poêle ou on pouvait distingué la tête de mon amie, il n'y eut aucun autre dommages, ce qui parut aucunement ravir les autres.

- Eh ben, je sais pas ce qu'il a dit l'autre abruti mais en tout cas il l'a bien mise en colère ma vampire... Mauvais pour vous ça !


Je ne pus m'empêcher de sourire largement tout en faisant un clin d’œil au tavernier à la mine déconfite.


Dernière édition par Alyanah le Lun 9 Avr - 2:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kaïri Rima
Chef de troupe (1)


Messages : 529

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire: Faux


MessageSujet: Re: petite bagarre tranquille avec des poivrots ^^ (pv lya)   Lun 9 Avr - 2:27

Allez, c'est décidé, je le mord! Je lui plantais donc mes crocs dans son petit cou appétissant. Son sang n'était pas trop imbibé d'alcool, j'aurais cru le contraire pourtant. Il s'immobilisa, le temps de comprendre ce qui se passait puis, quand son cerveau lent percuta enfin, il se mit à gesticuler mais tourna rapidement de l’œil. Je continuais néanmoins à lui aspirer le sang, prévoyant de m’arrêter juste avant de le vider complétement... ou pas...!
Soudain, sans comprendre pourquoi je senti une présence derrière moi qui essaya de m’assommer avec... une poêle? J’avais mal à la tête et le coup me fit lâcher mon casse-croute. Je me tournais donc vers mon agresseur et le vit brandir sa poêle bien amochée en ma direction. j’aperçus brièvement mon elfe et l'entendis déclarer en riant:

-Eh ben, je sais pas ce qu'il a dit l'autre abruti mais en tout cas il l'a bien mise en colère ma vampire... Mauvais pour vous ça!

Rapidement,je m'approchais d'elle en souriant de toute mes dents:
-En effet, et quand je suis énervé ça fais mal, je mords !!

Mes yeux brillants d"habitude d'un rouge profond avaient virés au noir, j'avais les crocs! Je détournais les yeux vers mon attaquant à la poêle et lui asséna un violent coup de poing dans la mâchoire. Il lâcha immédiatement son... arme? bon sans commentaire... qui retomba lourdement sur le sol dans un bruit assourdissant. Mes sens aiguisés me faisaient entendre et sentir les moindre paroles, les moindres odeurs et les moindres geste de toute la populace bruyante de ce rad. L'homme qui m'avait attaqué se releva. Mal lui en pris! il aurait mieux fait de rester bien sagement allongé sur le parquet moisi, sentant l'alcool et le sang.
Sans qu'il n'ai le temps de comprendre je l'attrapais par le col et le souleva aussi facilement qu'un nouveau né. Il eut un hoquet de surprise et se débattit. Un de ses collègues voulant surement lui venir en aide, avait brandi un tison incandescent en ma direction. Je lui montrais les crocs comme un fauve et lui balança à la figure son abruti de pote qui commençait quand même à peser. Ils s'écrasèrent contre le mur dans un fracas épouvantable, causant au passage un trou béante dans la brique.
Bon j'ai pas dit avoir la dalle moi? Je me posais sur eux et pris gentiment le cou du boxeur au tison pour le croquer à pleine dent. Après avoir prélevé un peu de sang je me turnais vers Alyanah qui semblait captivée par une partie de carte... ou plutot qui faisait tout pour faire chier son monde ^^.

-He l'elfe, je t'avais dit de pas me tenter... En plus c'est un coup à s'intoxiquer, ils ont mauvais goût, beurk!

Lya riait, c'était amusant c'est vrai. Je vins donc m'asseoir à ses côtés pour les regarder jouer mais j'apperçu que mon amie avait eu un petit accrostiche avec l'un des poivrots: Ce dernier était étendu la face encastrée dans le sol; Je lui marcha dessus -il n'a même pas gémit tant il était plein- et pris sa place à la table. Les autres nous regardaient à tour de rôle c'était pesant mais bon je les comprenais. Je n'avais plus faim, enfin, j'étais tellement dégouté du sang que j'avais avalé qu'il me fallait penser à autre chose. Peut-être pourrais-je trouver un cou pas trop imbibé dehors? Plus tard!
Certains joeurs étaient amusés de la situatio et semblaient ne pas s'en plaindre. lls devaient savoir que l'armée de Kanöé comportait des énergumènes comme nous. Ils nous posaient des questions telles que "d'ou venez-vous", "que faites-vous là" ou "pourquoi faire un tel grabuge?"
Pour ma part je répondais sans vraiment écouter, de manière évasive et parfois même completement à côté de la plaque, quand je ne les ignorais pas bien sûr. Je préférais discuter avec oreille pointue. Dans le même temps, sans vraiment m'en rendre compte, je m'étais mis à jouer aux cartes.


-Dis moi il faudrait se refaire une petite virée comme ça entre filles, on pourrait même emmener la tigrée avec nous, enfin si son rôle de mère le permet... j'aime bien son rejeuton mais il est hors de question de l'emmener dans un bar, tout comme de l'avoir dans les pattes!


Je regardais mes cartes et celles sur le tapis. Tiens un carré pas mal, j'augmentais la mise qui n'était pas la mienne mais celle du mec applati au pied de ma partenaire.
L'elfe et moi étions plutot douée mais je soupconne surtout nos amis de se coucher pour ne pas nous mettre en colère. Cela dit nous gagnions un sacré gain! mais ne sachant qu'en faire, je projetais de le laisser au patron comme dédommagement pour la destruction pur et simple de son rad. Il aurait de quoi reconstruire et même améliorer ce trou à rat. Et puis il aurait le mérite d'avoir un vampire comme serveur! D'ailleur je lui avait fait boire de mon sang pour qu'il ne risque pas de dégénérer... pas envie de jouer la nounou moi! quand à son pote, j'avais neutraliser le venin sitôt l'avoir croqué donc aucun risque.
Je passais donc une super soirée en compagnie de mon oreille pointue adorée au milieu d'une bande de poivrots amochés pissant le sang.. que demande le peuple?







[HRP: vraiment désolé pour le tps de ma réponse mais j'ai eu des imprévus ^^]


Dernière édition par Kaïri Rima le Ven 27 Avr - 6:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: petite bagarre tranquille avec des poivrots ^^ (pv lya)   

Revenir en haut Aller en bas
 

petite bagarre tranquille avec des poivrots ^^ (pv lya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» petite bagarre tranquille avec des poivrots ^^ (pv lya)
» [Journaliste] Petite Fleur, une plume à la place de la patte! [En essai]
» Petite balade tranquille...
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» la petite vie tranquille (?) de maia.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Hors RP :: RP Hors RP :: Bar-