Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un village magique (SUJET TERMINÉ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Mar 26 Fév - 0:46

    Après avoir quitté le manoir en traversant la porte, qui n'y était plus à cause de sa vague de toute à l'heure, et le portail en fer forgé, Ondine marcha à travers les rues du village en ayant la ferme intention de la quitter sans plus jamais y revenir. Tant pis pour ses origones et son passé, elle se passerait de Rosiel pour en connaître davantage et découvrirait tout par ses propres moyens et tout ce qu'on pourrait lui dire ne la fera pas plus changer d'avis. La pluie continua de tomber dans ce village, la jeune fille avait remit la capuche de son long manteau bleu sur sa tête pour éviter d'être mouillée. Au bout de plusieurs minutes de marche, elle s'arrête et regarde autour d'elle. En plus d'être sombre, le coin était encore plus désert et calme qu'il y a quelques heures, ce qui n'était pas normale à son goût. Si il y a bien une chose de ce qu'elle a retenu de son enseignement avec Merlin c'est de se méfier de l'eau qui dort et que le silence était plutôt un mauvais présage. Regardant toujours autour d'elle, le regard de la jeune fille aux cheveux bleus s'arrêta sur un étrange homme semblant assez âgé et portant un manteau vert. Semblant occupé et ayant besoin d'aide, la jeune fille s'approcha tout de même, pouvant tout de même rendre service et aider quelqu'un dans le besoin avant de partir. Une fois assez près, elle dit : "Bonjour, puis-je vous aider?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1861

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Lun 18 Mar - 10:21

sans savoir dans quel guèpier atroce j'allais bientôt mettre les pieds alors que je sortais de mon manoir, harnachais phantom et l'enfourchais avant de filer aussi vite que possible vers l'entrée de valhaine ou j'espérais pouvoir retrouver ondine, je savais que cette pettite pouvait se défendre si on l'attaquait mais je préférais être prudent, après tout on ne l'était jamais assez

le viel homme au manteau verdâtre, mon pire ennemi encore en activité était tombé sur ondine sans que je le sache, et il l'avait rapidement reconnue.

il releva lentement la tête lorsqu'ondine l'interpela et la fixa un momment. il était décharné, maigre, portait une courte barbe brûne et comble de l'horreur, son bras droit pour l'instant caché sous sa cape et invisible a ondine était purement osseux, sans peau ou muscles et animé par une nécromancie bien plus puissante que la mienne qu'il cacha complètement. il répondit a son interlocutrice d'une voix faussement épuisée mais des plus convaincantes


-c'est très aimable à vous mademoiselle mais je ne crois pas que ce soit possible. un nécromancien maléfique qui vit près d'ici m'as jeté une atroce malédiction qui me fait lentement mourrir sur place, tenez, regardez ! il dévoila son bras a la jeune fille pour prouver ses dires mon bras a déjà été emporté par le mauvais sort et la grande partie de mon visage que vous ne voyez pas est rongée par le même mal. je crains que d'ici quelques jours s'en sois fini de moi. je vous remercie de votre gentilesse mademoiselle mais il vaudrait peut-être mieux passer votre chemin

l'homme se releva, claudiqua pour passer a côté d'ondine et s'en aller mais avec une force et une vitesse impossible pour un homme aussi âgé il saisit le poignet d'ondine de son bras d'ossements et l'entraina en vitesse dans une allée sombre avant de lui couvrir la bouche de sa main, deux squelettes animés entourés d'un halo verdâtre de nécronergie

-oui...c'est très aimable a vous de vouloir m'aider ainsi mais j'ai mieux a faire de vous ondine, princesse d'atlantide et apprentie de merlin. dites-moi, vous revenez du manoir demaleth n'est-ce pas ? dans ce cas avant de passer a la raison qui m'as conduit a vous entrainer dans cette allée j'aimerais savoir: comment se porte donc mon stupide, inepte, pathétique et larmoyant de fils rosiel ? je ne l'ai pas vû depuis fort longtemps et j'aimerais bien savoir comment il và avant de passer a autre chose. est-il toujours aussi inneficace ? encore incapable de faire le moindre sacrifice ou de tirer profit de ses pouvoirs ? il pleure encore comme un gosse quand il doit torturer des gens ? oh...mais ou avais-je la tête, je ne me suis toujours pas présenté, je suis rosséo demaleth, pour vous servir.

il eut un grand sourire et retira sa main de la bouche de la magicienne

-avant que vous ne le demandiez non, je ne suis pas ici pour atlanthide, je n'en ai cure et vous ne savez probablement rien a ce sujet...ce dont j'aurais besoin c'est...de contacter votre maitre, merlin. je suppose que c'est possible ? vouyez-vous je détesterais devoir récuppérer ce renseignement sur votre cadavre alors autant me répondre immédiatement: même morte je peux vous soutirer cette information...alors ?

mais il sursauta et tendit l'oreille ayant entendu un cheval approcher et secoua un peu ondine

-allons mademoiselle, j'ai peu de temps et ma patience as des limites

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Lun 18 Mar - 18:58



    Quand l'homme âgé relève sa tête vers Ondine, celle-ci eut un peu pitié de lui en voyant comme il semblait en mauvais état et ce qu'il lui racontait n'arrangeait rien. Elle avait fait une petite grimace de dégoût en voyant le bras squelettique de cet homme car c'était bien la première fois qu'elle voyait une chose pareille. Cepandent, il avait beau lui dire qu'elle ne pouvait pas l'aider pour cette malédiction, plutôt du genre têtue, elle ne l'entendait pas du de cette oreille. C'est bien pourquoi elle dit : "Allé! J'insiste, je tiens à vous aider. Qui est le mage responsable de cette malédictin?"Elle sursaute en voyant le vieil homme lui saisire le bras, elle voulut reculer pour s'éloigner mais elle ne le pu pas car il la tenait fermement avec une bonne force, un peu trop à son goût. Elle ne savait pas pourquoi, elle avait un mauvais présentiment et avait l'impression qu'elle allait avoir des ennuies. Elle n'eut de ne rien le te temps de faire qu'ele fut emmenée dans une ruelle sombre où il n'y avait personne d'autre que deux squellette brillants d'une étrange lueur qui lui saisirent ses bras. La fille aux longs cheveux bleus voulut crier mais ne put pas car l'homme lui met sa main sur sa bouche, l'empêchant d'émettre un son. Elle fut alors surprise du fait que cet homme sache comment elle s'appelle et qu'elle soit princesse d'Atlantide ainsi que l'élève de Merlin. Mais sa surprise fut plus grande encore en apprenant qu'il était le père de Rosiel, Rosséo Delmaleth. Mais son regard surpris se transforma en regard sévère quad il retire sa main sur sa bouche en lui disant qu'il voulait contacter Merlin et c'était hors de question que son maître est affaire avec ce type. Alors qu'il la secouait pour la presser à lui donner des informations, elle lui donne un  violent coup de pied là où ça fait mal avant de se transformer en eau, se libérant, passer entre les jambes de l'homme et reprendre son apparence normale juste derrière lui où elle lui donne un bon coup de pied retourné."C'est pas moi que vous risquez retenir de force! Ciao!"Elle commence à quitter la ruelle en courant.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1861

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Mer 3 Avr - 9:23

le vieil homme ne réagit pas lorsqu'ondine le frappa et détala en vitesse. il se savait capable de la maitriser et de l'éliminer n'importe-où n'importe quand mais il ne s'était pas attendu a ce qu'elle réagisse aussi vite et bien. gardant a l'esprit son autre objectif il décida de faire rapidement un pettit test. il tourna la tête vers ses squelettes et leur ordona

-ramenez-là, morte ou vive...morte de préférence. ça la rendra plus utile a mes desseins.

sur l'ordre de rosséo les deux squelettes filèrent vers ondine a une telle vitesse que l'oeil humain ne pouvait pas suivre leurs mouvements, l'un d'eux lui attrapa le bras et le second se préparra a lui arracher la tête sans plus de cérémonie seulement, alors qu'il allait s'éxécuter le vieil homme se vit pris au dépourvu...

...par mon intervention

en arrivant sur les lieux j'avais vue la jeune hydromancienne quitter la ruelle en courant, poursuivie par quelque chose que je n'avais pu ni voir ni suivre avec mes yeux

mais avais réussi a reconnaitre et à détruire en une fraction de seconde avec ma nécromancie et énormément de chance

j'avais employé mes pouvoirs pour détruire la nécronergie qui animait les deux squelettes et pour plus de sécurité j'avais fait vieillir les ossements jusqu'a les transformer en poussière. je vis le sinistre vieillard au capuchon vert sortir lentement de l'allée en souriant. il pointa ondine du doigt et me dit d'un ton sarcastique


-eh bien bonsoir rosiel comme tu peux le voir cette demoiselle et moi-même sommes en léger désacord...elle souhaite continuer a vivre et moi je tiens a ce qu'elle arrête...épineux problème tu ne crois pas ? je suppose que tu partage son avis et va tenter de l'aider ? tu pourra peut-être nous aider a régler ce pettit différent oh seigneur et juge de valhaine !

-...tu suppose juste mais comme tu t'en doute sûrement j'ai quelques questions a te poser et comme je te sais avide de vantardises je vais prendre la liberté de te les poser.

le sourire du vieil homme s'élargit, je descendit de ma monture en tirrant ma rapière avant de faire un pettit signe a ondine pour lui demander de rester dans mon champ de vision: le pire qui pouvait arriver dans cette situation c'était que je la perde de vue et qu'elle se fasse tuer ailleur. si elle devais fuir alors qu'elle attende au moins que j'aie correctement distrait l'homme au bras d'ossement, qu'il ne fasse plus attention a elle sinnon elle mourrait dans la seconde. je prit donc la parole sans cacher mon dégout en m'appuyant sur tout ce que j'avais déduit a son sujet grâce a nos altercations précédentes et a de longues heures d'analyse et de réflexion

-tout d'abbord. pourquoi ce piège grossier ? si tu souhaitait réèllement faire quoi que ce soit a ondine tu en aurais déjà terminé depuis longtemps et tu serais parti. je devine que le dragon-squelette que tu as envoyé sur mon navirre il y à un certain temps n'était qu'un tout pettit échantillon de tes pouvoirs et que quoi que tu souhaite faire tu n'as jamais déployé toute ta puissance devant ou contre moi. de plus je sais que tu me cache énormément de choses et nous savons tout les deux que tu possède des renseignements très précis non seulement a mon sujet mais aussi sur un grand nombre d'autres encore, peut-être-même sur ces mystérieux comportements qui sont les miens ces temps-ci, sur l'incident rosalia, sur la triade des roses, sûrement aussi sur le mal qui ronge fantastiqua et bien d'autres secrets encore. par example tu sais sûrement ce qui m'est arrivé avec la faux où ce qui as massacré tout ces pauvres gens pendant l'incident rosalia pendant que j'étais inconscient. tu connais ma force a la décimale près, tu as tout les moyens et sûrement pas mal de raisons de vouloir m'anéantir, pourtant tu n'as jamais sérieusement envisagé de réèllement faire du mal ni a moi-même ni a mes proches, tu ne le fera jamais non plus et tout tes actes qui semblent destinés a me nuire ne sont que pure fumisterie...de plus je commence lentement a saisir pourquoi

le vieillard agita la main d'un geste dédaigneux avant d'avancer vers moi en baissant son capuchon pour dissimuler son visage a mon regard. il me répondit ensuite d'un ton méprisant montrant clairement qu'il ne me prenait pas au sérieux: on aurait dit qu'il s'adressait a un enfant particulièrement entêté qui refusait de voir que deux plus deux égal quatre

-ah oui ? tu m'aurais donc percé a jour c'est ça ? et dis-moi...juste pour mon divertissement personel...que sais-tu exactement ou plutôt que que crois-tu savoir qui te permets de le penser ? allez, n'aie pas peur ! une pettite joute intellectuelle me fera le plus grand bien après tout ce temps passé sans interlocuteurs dignes de ce nom. je comptais aller bavarder tranquillement autour d'un verre avec merlin pour tromper l'ennui mais cette jeune fille se montre assez peu coopérative, très insolente et d'une stupidité sans bornes par dessus le marché. faute de mieux je vais me contenter de toi. tu me divertiras bien pendant une minute ou deux. mais je me demande pourquoi tu as pris la peine de venir sauver cette pettite princesse idiote et insignifiante ? tu n'as pas grand chose a y gâgner non ? pas même une recrue pour ta pettite campagne pacifiste ni quoi que ce soit d'autre dailleur puisqu'elle est en fuite ! rassure-moi...tu n'est tout de même pas assez stupide pour penser sérieusement que tu peux tenter quoi que ce soit contre moi et t'en sortir vivant alors...explique-moi les raisons de cet élan suicidaire, a moins que tu aie simplement perddu l'esprit, bien sûr !

ce fut à mon tour de sourire avec toute la sérénité du monde

-ondine est certes quelques peu...survoltée, elle semble avoir du mal a accepter l'autorité, a suivre les règles ou a suivre les conseils que d'autres tentent de lui donner mais elle à les meilleures intentions du monde, encore beaucoup de progrès et d'apprentissages devant-elle et elle possède déjà un énorme potentiel, plus tout le cran qu'il lui faudra jamais au cours de sa vie. il ne lui manque que la sagesse et l'expérience, choses que je compte bien lui enseigner si j'en ai la chance. elle n'as pas hésitée une seule seconde a me remettre la tête en place alors que j'allais comttre une grave injustice sous je ne sais trop quelle influence néfaste et ce alors-même que j'étais en train de torturer quelqu'un !

je pris une pettite pause pour laisser tout le monde enregistrer mes paroles

-tu commence a voir ou je veux en venir je suppose ? ah ! et ondine, vous serez sûrement soulagée d'apprendre que nos prisoniers sont en ce moment même en train de recevoir tout les soins qu'exigent leurs blessures. j'aimerais vous demander de bien vouloir m'aider à les interroger de manière plus correcte lorsqu'ils seront remis sur pieds, ce qui ne devrais pas tarder. si la perspective de leur faire défiler une chute d'eau glacée sur la tête jusqu'a-ce qu'ils parlent ne vous déplait pas trop, bien sûr. j'ai pensé que ce serait un châtiement...particulièrement approprié

mon sourire aimable destiné a la jeune fille laissa place à mon sérieux habituel pendant que que l'homme au bras d'ossements nous regardait successivement ondine et moi-même sans cacher son mépris. pour ma part je souris de nouveau a la jeune fille avant d'expliquer le reste de mon raisonnement a mon désagréable interlocuteur

-même en sachant que je suis le seigneur de ces lieux et un ennemi très dangereux a avoir elle n'as pas hésitée une seule seconde a me remettre la tête en place et à me rapeller a l'ordre quand a mon ignoble conduite tout a l'heure. elle as été une précieuse alliée dans l'affaire a laquelle j'ai été confrontée plus tôt cette nuit et l'affaire en question se serait sûrement mal terminée si elle ne m'avait pas prêtée assisstance d'entrée de jeu comme elle l'as fait. un tel sens de la justice et de l'altruisme de même qu'une telle détermination sont trois choses qui forcent le respect. les gens comme elle sont désinteressés, incoruptibles, honnêtes et droits, exactement le genre de personnes que je ne croise plus assez souvent a force de toujours traiter avec des individus dénués de moralité tels que toi. ça m'as fait du bien de devoir a nouveau faire face à une pettite catastrophe, une pettite leçon de morale et une pettit mystère aux propensions appocalyptiques histoire que je puisse recommencer a me faire marcher les méninges. merci beaucoup ondine !

l'homme au bras d'ossements hocha la tête en signe d'approbation avec un pettit rire désagréable a l'oreille. il semblant sérieux pour une fois et je ne sais pas pourquoi mais ce geste d'approbation me donna un mauvais pressentiment. comme si il me disait ''bravo, et maintenant on passe a la suite de l'examen, ce sera cinq fois plus dur !''

comme d'habitude lorsque j'envisageais le pire je ne fus pas déçu.


-tu arrive a me répondre quand je te pose une question, c'est déjà bien...et maintenant revenons a nos moutons...tu crois sérieusement avoir découvert quoi que ce soit sur mes intentions ou percé le moindre de mes secrèts avec la cervelle de maccaque que tu as dans le crâne ? eh bien vas-y, surprend-moi...tout a l'heure tu as dit que je n'avais aucune intention de te faire du mal n'est-ce pas ? et que crois-tu savoir exactement qui te permette de penser ça jeune impertinent ?

-tu m'as très souvent prouvé que tu as des plans me concernant et que même si ils ne veulent rien dire de bon pour moi tu semble avoir pour priorité le fait de me garder en vie. tu t'enfuis chaque fois que les choses commençent a chauffer comme si tu utilisait la moindre blessure comme excuse pour arrêter de t'en prendre aà moi et tu tire les ficelles de tout le monde depuis un bon momment déjà, peut-être même depuis que j'ai découvert mes pouvoirs sinon avant ça. mon majordomme as un comportement bizzare a chaque fois qu'on fait allusion a toi depuis la prise d'ôtages et je suis presque sûr qu'il sait quelque chose que j'ignore a ton sujet mais qui doit-être incalculablement important puisque lui qui ne m'as jamais désobéi sauf pour mon bien refuse systématiquement de me dire la vérité. c'est toi qui l'as ramené auprès de nous quand nous avions besoin de son aide et aussi qui m'as mis cette faux a la main, je suis sûr que tu lui as dit quelque chose a un momment ou a un autre qu'il refuse de me révéler même en sachant que je l'ai grillé. en y repenssant tu as même essayé de me prévenir du danger qui nous guettait sur le bateau ce jour-là. si réellement tu me voulais le moindre mal je ne serais plus là pour en parler et il t'aurais suffi de ne pas me sauver la vie il y as toutes ces années. même après ta mort et ta...résurection...faute d'un meilleur therme tu m'as sauvé la vie au moins deux fois et tu as sûrement tenté de le faire a bien d'autres reprises encore sans que j'en aie conaissance...je ne sais pas ce que tu cherche exactement ni ce que tu attend de moi ni même quelle est censsée être la signification de toute cette mascarade mais je sais une chose: je sais que malgré toutes tes tentatives de me cacher la vérité, malgré toutes les attaques -pour la plupart factices j'en suis sûr- que tu as mené contre moi et les miens et malgré tout tes mystères dont tu t'entoure en permanence tu ne cherche pas a me nuire. tu as un autre but. un but qui si je ne m'abuse exige non seulement que je vive mais aussi que j'améliore continuellement ma nécromancie, mon intellect, mon discernement et ma force de caractère, raison pour laquelle tu me place sans cesse dans des situations danngereuses dans ce que je crois être le but de me tester ou simplement de forcer mes progrès. j'ai compris tout cela et je ne veux de réponses qu'a trois questions très simples. premièrement je veux savoir quel est cet objectif et quel est exactement mon rôle dans tes damnés plans quels qu'ils puissent êtres. deuxiemmement puisque tu semble incapable d'agir librement et doit sans cesse garder aussi secrete l'aide que tu m'apporte je supose qu'une force ou une influence extérieure quelconque te lie les mains, probablement celle contre laquelle tu espère m'utiliser et je veux savoir exactement a quoi je risque d'avoir affaire et qui t'empêche de m'aider plus ouvertement. troisièmement et c'est ma question la plus importante je veux que tu me dise qui tu est et de quel droit, pour quel raison tu ôse te permettre de jouer avec ma vie comme tu le fait. je suis peut-être jeune et inexpérimenté mais ne fait pas l'erreur de me prendre pour un imbécille, qui que tu puisse être et répond une fois pour toutes a mes questions ! j'ai percé a jours tes secrèts et ils ne te servent a rien alors aie au moins la décence de cesser ces mensonges !

l'homme au bras d'ossement demeura immobile un long momment avant de me dire d'un ton ou je perçut une certaine...fierté ?

-eh bien tu me surprend rosiel. si tu n'as rien trouvé de concret et de mesurable tu as quand-même réussi a deviner dans l'ensemble pas mal d'éléments avec ue justesse...accèptable. toutefois, come une seule de tes déductions en vaut vraiment la peine: le fait que je ne cherche pas ta mort est exacte je vais te donner la réponse a l'une de tes questions. tu l'as bien méritée...demande a ton amie la magicienne de l'eau, elle as déjà le renseignement que je compte te donner...quand tu reprendra conscience bien sûr

sur ce il me fonça dessus et m'assoma avant même que j'aie pu comprendre ce qui se passait après quoi il disparut tout simplement dans un flash verdâtre, me laissant inconscient sur le sol avec ondine. son visage, qu'il m'avait montré quelques millisecondes plus tôt restant désagréablement gravé dans ma mémoire. j'allais faire des cauchemars cette nuit

(tu peux répondre ! ce poste est fini ! il me reste juste à mettre les couleurs et l'italique mais le texte en lui-même est tout là. bref rosiel ne sait pas que le pettit vieux est son père et ce sera a toi de le lui apprendre quand il se réveillera, je dois déco -raison pour laquelle je ne mets pas les couleurs et tout- mais sur cette réponse-ci j'étais super inspireé, c'est vraiment cool XD je fais les retouches plus tard)

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   


Dernière édition par Rosiel le Ven 19 Avr - 9:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Mer 3 Avr - 21:52

    Ondine continuait de courire le plus vite qu'elle le pouvait, haletante, pour fuire ses agresseurs, mais elle ne put aller bien loin car les squelettes qui travaillaient pour Rosséo la rattrappèrent sans mal et l'un d'eux lui saisit les bras. Elle se débattait mais ce squelette vivant avait une force incroyable pour un être qui n'était pas sensé être vivant. Le deuxième squelette lui saisit alors la tête, la jeune fille ferma ses grands yeux bleus, s'attendant au pire quand elle sentit que les squelettes perdirent leurs forces. Elle rouvrit les yeux et voit les squelettes inanimés devenir poussière. Elle épousseta alors son long menteau bleus en le tapotant pour y retirer toute la poussière avant de voir Rosiel qu'elle regarda d'un air sévère. Elle fit en revanche un peu apeuré par le retour du vieil et recula même de quelques pas même. Il voulait la tuer et bien il pouvait toujours courire pour y arriver. Rosiel sembla le connaître, ce qui n'était pas étonnant vu qu'il est son père. En tout cas, Rosiel pense que cet homme ne voulait pas réellement les tuer comme il le laisse croire car il l'aurait déjà fait depuis longtemps, ce que Rosséo nia et changea même de sujet en demandant la raison pour laquelle le dirigeant de Valhaine à sauver la jeune fille tout en lui donnant des qualifications peu flatteurs. En entendant d'ailleurs cela, Ondine se sentit bouillir intérieurement, elle met ses mains à sa taille et dit : "Hé! Surtout, faites comme si j'étais pas là ou que j'étais sourde!"

    Ben oui quoi, après avoir voulu la tuer, il l'insultait à présent, ce que la fille aux cheveux bleus n'apprécia guère et elle ne se gêna pas de le faire remarquer, peu importe ce qui pouvait lui arriver. Rosiel avoua le caractère rebelle de Ondine mais qu'elle a du cran car elle n'avait pas hésiter à le remettre à l'ordre pour lui dire que ce qu'il faisait été mal. Ondine ouvrit alors grand sa bouche, béhat, ne s'attendant pas à ça car toute à l'heure il était persuadé d'avoir raison et elle tort et à présent il reconnaît ses propres torts. Il lui informe que les prisonniers se faisaient à présent soigner et lui propose de l'aider à mieux les interroger. La jeune mage fut alors un peu gêné et ne su pas quoi dire sur le coup, puis elle dit avec un peu d'hésitation : "Heu...ok, je veux bien".

    Rosiel se réadresse à son père pour lui citer différentes qualités qu'aurait Ondine avant de la remercier pour ce qu'elle lui a apporté. Ondine baissa alors la tête toujours gêné par ce changement soudain de situation. Les deux homme se remirent à parler du fait que le vieil homme ne veule pas vraiment du mal à Rosiel qui attend quelque chose de lui. Pour une de ses question, Rosséo recommande à Rosiel de demander à Ondine, celle-ci dit alors : "Hé! J'ai rien avoir avec vos histoires moi!"

    Soudain, sans que la jeune fille n'ait pu faire quoi que ce soit, Rosséo s'attaqua à Rosiel, qui fut assomé, avant de disparaître. Ondine s'approche de Rosiel, prit son poul et vit qu'il était toujours vivant. Elle tendit sa main vers lui et l'enferma dans une bulle qui le fit voler et se dirigea vers le manoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1861

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Ven 19 Avr - 10:19

ce n'est que deux bonnes heures plus tard que je me réveillais d'un lourd sommeil sans rêves avec un mal de tête atroce que mon esprit qui se remit a tourner a 400 a l'heure ne fit absoluement rien pour soulager. j'étais dans mon lit, un plateau repas avait été aporté a mon chevet en préparration du momment ou je me réveillerais et il n'y avait personne d'autre dans la pièce. bref, probablement pas de victimes ni d'urgence quelconque sinon quelqu'un serait déjà dans cette pièce ou on m'aurait réveillé je me levais lentement, repris un peu de mes forces grâce au pain, au fromage et à la coupe de vin posés sur la table. tout cela fait je me décidais a sortir et refermais silencieusement la porte derrière moi en me demendant où exactement se trouvaient meran et ondine. cette dernière était peut-être déjà partie mais si elle était encore là j'étais certain que mon vieil ami avait trouvé un jeu ou un passe temps quelconque a proposer a l'hydromancienne dans l'attente de mon réveil. il avait du apprendre a distraire les autres a la dure puisqu'il avait premièrement du le faire pour moi quand j'étais plus jeune, puis plus tard mes invités ou interlocuteurs quand j'étais forcé de me faire attendre ou de quitter les lieux pendant un certain temps. je passait d'abord par la salle de bain pour m'examiner et m'assurer que je ne soufrais pas d'une quelconque comotion ou dd'un autre problème du genre du au coup qui m'avait fait perdre connaissance

cela fait j'attendit un peu que mon mal de tête s'appaise car peu de choses nuisent a la réflexion autant que d'avoir mal au crâne. une fois tout ceci fait je descendit au salon ou je trouvais meran et ondine, tout deux occupés a quelque chose que je ne voyais pas puisque le dos tourné de mon vieil ami qui debout mesurait six pieds et demi de haut cachait a mes yeux ce qu'ils faisaient mais qui en tout cas avait l'air de bien les amuser. j'entrais dans la pièce, saluant ondine de la main avant de rejoindre la table placée au millieu du salon


-rebonsoir ondine, meran. j'espère ne pas avoir vous avoir trop fait attendre ou inquiétés tout les deux

je tirais une chaise et m'assit avec eux. meran, faisant preuve d'une rare familiarité due probablement au fait qu'il s'ammusait me mit ce qui pour lui était une tape cordiale dans le dos qui faillit me faire renverser la pettite table

-ah, pas d'inquiétudes à avoir. du momment que tout va bien. que dirais-tu de te joindre a nous ?

-merci mais je vais attendre un peu que mon mal de tête passe. je suis désolé d'être aussi soudain mais...ondine, tout a l'heure l'homme au bras d'ossements as prétendu t'avoir informée de quelque choses que je suis senssé savoir. est-ce que quoi que ce soit te vient a l'esprit ? quelque chose que tu sais sur ce vieil homme mais qui as l'air de m'échapper ? je ne sais pratiquement rien sur lui en dehors de ce que mes déductions m'ont apportées, as-t-il mentionné quoi que ce soit avant que j'arrive ?

meran me regarda d'un air qui en disait long sur ce qu'il pensait de cette question mais pour une rarissime fois je n'y fit pas attention a son avis. a le voir j'avais l'impression qu'il pensait que si j'apprenait quoi que ce soit a son sujet ma tête exploserait sur le coup. il est vrai que d'ordinaire il n'était pas homme à me cacher des renseignements importants simplement pour préserver mon bien-être. il se souciait énormément de ce que je ressentais certes et veillait sur moi un peu a la manière d'un père mais jamais au point de faire passer mon état d'esprit avant des choses plus vitales comme justement l'était toute info que je pouvait trouver concernant l'homme au bras d'ossements, ce vieillard mystérieux, littéralement a moitié mort qui m'avait sauvé la vie des années plus tôt au prix de la sienne avant de revenir pourrir la mienne de son mieux dans son nouvel et dégoutant état

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Ven 19 Avr - 23:02

    Une fois au jardin du manoir, Ondine aterrit au sol en faisant disparaître la bulle qui l'entourait. Elle s'approche vers le manoir mais s'arrête en voyant le majordome qui était déjà posté devant l'ouverture de la porte d'entrée qui était toujours démolie. Le majordome s'approche d'elle et soulève Rosiel sur ses épaules avant d'entrer à l'intérieur. Silencieusement, Ondine le suit sans dire un seul mot. Ils montèrent les escaliers et traversèrent les couloirs jusqu'à ce qui devait être la chambre de Rosiel. Ondine s'arrête derrière la porte car elle pensait qu'elle n'avait pas à entrer dans cette pièce sans avoir été invitée. Meran en ressort en fermant la porte derrière lui et propose à Ondine de jouer au morpion en attendant que son maître se réveille. Ondine n'avait pas trop le moral pour ça mais vu qu'elle ne savait pas quoi faire en attendant elle accepta finalement. Ils s'étaient donc rendus dans le salon à jouer plusieurs parties de morpion. Des fois c'était la jeune fille qui gagnait, des fois le majordome ou bien ils étaient en égalités. Deux étaient passés sans qu'Ondine ne s'en rende compte tellement elle était concentrée par le jeu. Finalement, Rosiel s'était réveillé, il était juste derrière Meran. En l'entendant les saluer, Ondine s'était penchée sur le coté pour mieux le voir car Meran le cachait un peu. Elle montre alors un beau sourire. Rosiel s'assit avec eux avant que Meran lui propose de jouer avec eux en se montrant d'une étonnante familiarité. Rosiel refusa poliement, ne se sentant pas en forme avant de demander à Ondine ce que l'homme lui a dit qu'il ne saurait pas. La fille aux cheveux bleus hausse les épaules et dit : "Rien de spécial. Votre père voulait juste voir mon maître à ce que j'ai cru comprendre mais je ne sais pas ce qu'il lui veut exactement. Mais, sans vouloir vous vexer, ça m'étonnerait, à l'allure de votre père, qu'il voulait juste boir un verre avec lui en discutant. Sinon, pour interroger les trois zigotos, je connais un moyen efficace sans violence et assurant qu'ils nous disent la vérité".

    La fille aux cheveux bleus sort de sous son manteau un grimoir de taille moyenne avec une épaisseur importante. Elle le pose sur la table et dit : "C'est le livre que Merlin m'a remis pour mon apprentissage. Il s'appelle le Livre des Lumières et il contient plusieurs formules magiques et recettes de potion utiles qui ont été ajouté par plusieurs générations de mages. Il se trouve qu'il y a à l'intérieur une formule de vérité qui permet de faire dire la vérité aux gens à qui on pose des questions. Par contre, si nous on nous pose des questions, on dit également la vérité. Cela dure 24 heures. Vous voulez tenter?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1861

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Jeu 25 Avr - 3:35

je gardais un long momment les yeux fixés sur ondine qui venait de me larguer une véritable bombe sur la tête et semblait ne même pas en avoir conscience, poursuivant la conversation comme si de rien n'était. mon majordomme fusilla ondine du regard et, chose rare chez lui je le vit serrer les dents et se crisper sur sa chaise comme si il s'apprêtait a sauter sur ondine pour l'étrangler. voyant ce fait je le fixais un long momment dans les yeux en essayant de me calmer. meran saisit le message et relaxa un bon coup. ça n'avait duré qu'une fraction de secondes. après quoi je me remit a réfléchir a l'option que proposait la jeune file

-je vois...c'est une solution a envisager seulement je suis mal a l'aise a l'idée de devoir divulguer tout mes secrets a quiconque le damande, j'ai pas mal de renseignements itaux a garder secret...devrais-je absoluement être soumis a cet effet ou compte-tu jeter le sort toi-même ? ce serais a ton avantage, meran et moi-même ne sommes pas du genre curieux. vois-tu, des gens pourraient mourrir par centaines si on me posais les mauvaises questions sans que je puisse mentir

(désolé pour ce poste ridiculement court)

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Jeu 25 Avr - 4:59

    Ondine ne comprenait pas la raison pour laquelle Meran lui lançait ainsi un regard menaçant comme si elle venait de faire une gaffe. D'un autre coté, elle ne pouvait pas deviner que Rosiel n'était pas au courant que ce vieil homme était son père, sinon elle se serait tût. Enfin, elle ne se préoccupa pas longtemps de cela et renvoie son attention vers Rosiel dont le fait qu'il soit obligé de dire la vérité le préoccupait car il aurait pas mal de renseignement secrets. La fille aux cheveux bleus montre une air songeur avant d'avoir une idée.

    "Cela ne dure que 24h, c'est donc pas éternel. Si vous restez sous le toit de ce manoir pendant que je réciterais la formule, elle fera effet sur vous ainsi que tout ceux qui sont là, maître Merlin me l'a très bien expliqué et cela est inévitable. Je précise aussi qu'à la fin de ces 24h, les personnes à qui on aurait révélé la vérité ou qui nous ont dit la vérité auront tout oublié. Seul ceux à qui la formule leur était attribuée se souviennent de tout. Par exemple, imaginez qu'un type vient vous interroger et que vous répondez en leur disant la vérité, après les 24h il ne se souviendra pas de votre conversation mais vous oui. Donc je ne pense pas que ça vous pose vraiment soucis, bon, tentons".

    A ces mots, la heune fille ouvre le livre des lumières et feuillette les pages pour chercher la fameuse formule de vérité. Une fois que ceci fut fait, Ondine récite la formule : "Que la vérité soit révélée. Les secrets dévoilés. Vingt-quatre heures la formule opérera. Après tout souvenir s'effacera. Toi qui maintenant te trouves sous ce toit. De la bouche des autres, la vérité tu entendras".

    Ondine referme le livre, le range, se lève de sa chaise et commence à se rendre vers l'endroit où sont enfermés les prisoniers en disant : "Voilà, allons-y maintenant. Ne perdons pas de temp".
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1861

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Sam 4 Mai - 9:22

je guidais donc tranquillement ondine jusqu'au cachot après en avoir lentement rallumé les torches puisque l'hydromancienne ne connaissait pas ce passage secret aussi bien que moi et risquait de trébucher. il valait mieux éviter ça. je l'amenais donc devant la cellule du fond ou étaient enfermés nos prisonniers les quels avaient étés soignés au mieux durant mon absence mais se recroquevillèrent de terreur dès l'instant ou ils me virent. voila qui allait encore plus nous faciliter les choses. je n'aimais pas employer la terreur mais au moins nous pouvions être sûrs qu'ils ne tenteraient rien. je fit une petite révérence a ondine pour lui faire signe de commencer, un sourire machiavélique peint sur les lèvres alors que j'attendait de voir ce que tout ceci allait donner.

-vas-y ondine, je te laisse t'amuser !

(comme ils sont là pour toi je te laisse t'occuper des questions et réponses)

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Dim 5 Mai - 3:05

    Ondine suit Rosiel jusqu'à la cellule des trois hommes qui semblaient effrayés en voyant Rosiel, la jeune fille ne préférait pas imaginer ce qu'il a dû leur faire subir. En tout cas, elle n'aimait pas trop le sourire sadique qu'il affichait sur son visage, à croire qu'il aimait voir la peur dans leurs yeux, ni son petit commentaire car pour elle l'interrogatoire n'est pas un amusement.

    "Si je les interroge ce n'est pas pour m'amuser contrairement à vous qui semblez aimer les voir trembler par votre seule présence".

    Après avoir dit ce qu'elle pensait, elle se retourne vers les trois hommes d'un air déterminé pour commencer l'interrogatoire. Si Rosiel intervenait en utilisant une de ses méthodes barbares, elle l'enverra dans les roses.

    "Bon, vous allez répondre à mes questions. Que savez-vous de l'Atlantide exactement?"

    "Que c'est une citée dont le peuple était très avancé en technologie et en magie, cela a attiré les démons qui l'ont attaqué comme se lancer un défi. Ryan, n'étant pas roi à cette époque mais un simple mage débutant, a réussi à vaincre leur chef qui, en utilisant ses dernières forces, fait abattre les flots pour faire sombrer la cité. Seulement, les mages se sont réunis et ont créé un bouclier géant pour protéger la cité et ses habitants. Les mages ayant utilisé beaucoup d'énergies étaient sur le point de mourir mais au moins un d'entre eux devait vivre pour maintenir le bouclier donc ils donnèrent leur dernière force au plus jeune mage d'entre eux qui est Ryan. Suite à cela, Ryan fut élu roi par le peuple, eut une relation secrète et interdite avec la grande prêtresse Luna et tu es né. Le jour de ton baptême, des démons ont envahit à nouveau la cité, Luna s'est enfuie avec toi et te confia au vieux Merlin alors que Ryan a fait disparaître le bouclier, laissant les flot tout inonder et tuant les démons ainsi que lui-même".


    La jeune fille aux cheveux bleus fut surprise par ces révélations alors que l'homme fut surpris d'avoir répondu à sa question naturellement sans avoir rien dissimulé ni menti, comme quoi, la formule de vérité était très efficace. En tout cas, Ondine avait de plus en plus l'impression que sa vie était entouré de mensonge car elle avait été confié par Merlin, c'est qu'il devait en savoir plus sur ses origines qu'il ne l'a toujours prétendu. Mais bon, ça, elle le mettrait au clair avec lui, pour le moment, elle devait se concentrer sur ces types.

    "Faites-vous partie d'un groupe? Qui est votre chef?"

    "Notre groupe s'appelle Shadow of Dark. Nous sommes composés de nombreux mages et notre chef est..."


    Il n'eut le temps de répondre car un de ses collègues le tue en lui envoyant une boule de feu qui le réduit en cendre pour qu'il ne révèle rien de plus, il tue de la même façon le deuxième pour ne pas qu'on l'interroge puis il se retourne vers Ondine et dit : "Je ne sais pas quel maléfice vous utilisez pour nous faire parler, mais je veillerais personnellement que vous ne sachez rien de nous!"

    Il met son manteau en feu et fut réduit aussi en cendre. La jeune fille fut surprise par cette scène car elle ne s'attendait pas à ce qu'ils soient prêts à se sacrifier pour garder leurs secrets intact. Elle regarde Rosiel et dit : « Heu...ça, c'était pas prévu dans le plan ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1861

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Mer 8 Mai - 10:47

apparemment mon petit sarcasme passa un peu au dessus de la tête d'ondine. probablement parce qu'elle ne me connaissait pas encore assez et avait encore l'impression que j'étais un sadique qui adorait infliger peur et douleur aux autres. je m'était simplement attendu a ce qu'elle prenne tout ça avec un peu plus de légèreté, mais bon, pas grave. après tout c'était un interrogatoire et ces gens avaient bien failli nous tuer. je repris donc mon sérieux habituel et croisais les bras, décidant de laisser les événements se dérouler pour l'instant, bien sûr meran était prêt a intervenir sur mon ordre en haut des marches au cas où et j'avais encore mes armes, surtout l'os que je gardais dans ma manche et le crâne réduit dans ma poche qui me servait a activer mes boucliers. après tout je devais prendre le minimum de mesures de sécurité nécessaires pour que tout se déroule sans accroc ou je ne m'appelais pas rosiel demaleth !

a en croire l'histoire de notre homme qui se révélait être une véritable mine d'information la cité n'existait probablement plus aujourd'hui sinon sous forme de ruines et ondine en était probablement la dernière survivante...seulement si c'était le cas comment ces types avaient ils...

je n'eus pas le temps de me perdre plus longtemps dans le fil de mes pensées car ondine posa sa seconde question...et tout commença sérieusement à mer...bref la situation commença a se détériorer plus vite que mes squelettes

je n'eus pas le temps de sauver l'homme lorsque son complice le brûla vif, je me jetais vers la porte de sa cellule pour aller l'arrêter mais il s'en prit a ondine avant que je puisse empêcher la seconde attaque. l'hydromancienne ne manqua pas de le remarquer


« Heu...ça, c'était pas prévu dans le plan ».

-j'y avais pensé, t'en fait pas !

bon...premièrement le forcer a ce concentrer sur moi pour qu'il lâche ondine, je devais donc faire un paquet de bruit et ben montrer que j'étais un danger

-MERAN ! ON À DES PROBLÈMES ICI !

mon vieil amis se jeta en bas des marches et entra dans la cellule pendant que j'envoyais un énorme os pointu dans la tête de notre ennemi, il le réduisit en cendre...et manqua de peu de faire la même chose avec moi, seulement j'eus le réflexe de me jeter par terre et le mur derrière moi encaissa tout, je me jetais hors de la cellule, par la mort ce que je peux détester les pyromanciens !

le vieux guerrier, fidèle aux ordres tenta de maitriser le prisonnier mais lorsque je lui fit signe de rester a distance il n'insista pas. en fait j'attendait le bon moment pour lui ordonner d'attaquer. l'important pour l'instant c'était de l'énerver. ma cape y passa, mes lunettes passèrent a deux doigts de me fondre dans le visage et ma rapière fut littéralement désintégrée. j'avais encore deux ou trois tours dans mon sac mais je n'eus pas le temps d'y penser

car malheureusement il visa ensuite meran et ondine !

je n'eus pas le choix, je m'interposait en mettant la main dans ma poche aussi vite que possible

les flammes envahirent tout ce qui se trouvait devant moi, leur fumée bloquant le champ de vision d'ondine et du vieux guerrier qui faisait son possible pour venir me sortir de la. malheureusement ces flammes-la ne risquaient pas de simplement être éteintes: elles dégageaient une telle chaleur que si quiconque jetais de l'eau dessus celle-ci s'évaporerait a mi chemin et ce serait comme y jeter de l'huile

le vieux guerrier avait oublié que j'étais monstrueusement résistant a la magie et que j'avais un joli petit bouclier portable dans ma poche, mais bon, il n'était pas nécromancien lui...et en y repensant je ne le suis pas plus que lui puisque tout ces machins sont innés chez moi


(j'étais inspiré ce coup-ci, je crois que ça se voit ^^)

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Jeu 9 Mai - 23:23

HRP-Oui, je vois, par contre normalement les types sont tout les trois morts, genre, l'un tue ses deux collègues avant de se suicider, mais c'est pas grave, je vais improviser ^^-HRP

    Le troisième ne sembla pas être mort comme ondine venait de le voir, il devait être le fameux illusionniste et devait connaître quelque base en pyromancie comme la pyrurgie et la pyrokinésie. Il envoya une boule de feu sur la jeune fille mais celle-ci envoya une boule d'eau pour contrer l'attaque. Rosiel appelle son majordome qui arrive en trombe. Rosiel tenta une attaque en lui envoyant un os pour le tuer mais le pyromancien le détruit. Ondine s'entoure d'un bouclier à bulle pour pouvoir se protéger car des boules de feu pleuvaient dans sa direction et elle ne voulait surtout pas griller sur place. Le feu se mit à envahir la pièce, dégageant une épaisse fumée qui les empêchaient de voire clairement. La fille aux cheveux bleus ne trouvait pas Rosiel. Elle essayait d'éteindre le feu mais cela ne marchait pas du tout. La jeune fille ne savait plus quoi faire, elle était désespérée. Elle voulait absolument aider mais elle était en ce moment impuissante. Soudain, ses yeux brillèrent d'une lumière bleue. Son corps s'entoura d'une aura bleue et elle sentit une grande puissance l'envahir bien qu'elle fut inconsciente de ce qui lui arrivait, étant comme dans un état segond. Elle lève ses bras au-dessus de sa tête et une violente averse tomba depuis le dessus de leur tête. Une sorte de dauphin aqueux et entouré d'une auré bleuté se forme en lachant un cri aiguë. Ondine cri avec une voix cristaline : "EAU DU DAUPHIN!"

    Le dauphin grandi et passa à travers l'homme pour le transpercer, le tuant sur le coup. Le feu s'éteignit alors. L'aura qui entourait la jeune fille disparaît, ses yeux redeviennent normaux, elle baisse ses bras, ferme les yeux et tomba à terre, inconsciente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1861

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Ven 17 Mai - 11:26

les flammes refusèrent de se résorber pendant plusieurs pénibles secondes alors que je suffoquais derrière mon écran protecteur. j'aurais aimé arriver à voir ce qui se passa ensuite mais les flammes étaient trop brillantes de près, m'obligeant a fermer les yeux et ce crépitement assourdissant qu'elles produisaient, argh ! ça avait de quoi me rendre fou, sans compter que ce bruit réveillait en moi d'assez mauvais souvenirs et m'empêchait d'entendre ce qui se passa du côté d'ondine.

finalement les flammes se résorbèrent et leur chaleur cessa de me couper le souffle, chose heureuse puisque je m'approchais a assez grands pas de la suffocation.

j'avais pas tout raté mais après avoir constaté la mort de notre dernier prisonnier, l'état d'ondine et les dégâts aux alentours je demandais a meran d'aller placer ondine dans une chambre et après lui avoir demandé sa version ds faits à son retour filais aussi vite que possible vers ma bibliothèque: il me fallait analyser les renseignements que j'avais obtenu, dussé-je y passer la nuit. je devais aussi me pencher sur ce mystérieux sort que notre petite princesse avait jetée sans s'en rendre compte d'après mon subordonné


(désolé pour le poste court mais en bref rosiel va lire comme un malade pendant toute ton inconscience, quand il est comme ça il n'arrête pas XD je préfère donc te laisser prendre la relève)

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Jeu 23 Mai - 10:02

    Alors qu'Ondine avait perdu connaissance et qu'elle avait été transportée sur le lit d'une chambre du manoir de Rosiel, Ondine faisait un rêve bien étrange.

    *******

    Dans une sorte de citée antique qui se trouvait à l''intérieur d'un immense dôme protégeant de l'eau qui l'entourait, en haut d'une estrade en face d'une foule où la plupart des gens avaient des cheveux bleus, argentés ou verts, se tenait un homme avec des cheveux et des yeux bleus comme l'eau et une femme aux cheveux et aux yeux marrons dont les traits ressemblaient étrangement à ceux de Ondine, d'ailleurs, celle-ci se trouvait au mileu de la foule sans comprendre comment elle s'était retrouvée là. L'homme aux cheveux bleus, qui semblait être quelqu'un de respecté, prend des bras de la femme qui était avec lui un bébé qui ressemblait étrangement à Ondine, soudain, des démons sortirent du ciel et se mettent à tout détruire sur leur passage. Parmi eux, une femme aux cheveux et aux yeux noirs comme de la cendre se trouvait à leur tête, ses ongles poussèrent pour devenir de longues griffes de métales et s'approche de l'homme qui remet le bébé à la femme qui disparaît magiquement. Ondine ne sut quoi faire en voyant la femme et l'homme s'affronter, tout ce qu'elle fait, c'est dire à la chef des démons qui se mettaient à tuer tout le monde : "Arrêtez!"

    La femme se retourne vers elle, griffe en avant, elle fonce vers elle, tout devien noir et Ondine crit : "Non!"


    *******

    Ondine se réveille en sursaut sur son lit qui se trouvait dans une grande chambre en criant : "Non!"

    La fille aux cheveux bleus était essouflée, son corps était couvert de sueur et ses long cheveux bleus lui collaient à la peau tellement elle transpirait. Elle met sa main sur sa poitrine, sentant son coeur battre très fort et dit : "Ce n'était qu'un cauchemard...encore".

    Oui, encore, depuis qu'elle avait quitté Merlin, Ondine faisait de plus en plus de cauchemards qui était toujours le même. Elle regarde l'heure, il était 4 heure du matin, elle se calme alors et dit : "Je ferais mieua de me rendormir".

    La jeune fille s'enfonce à nouveau dans ses couvertures, referme ses grands yeux bleus et se rendort, étant épuisée par la soirée qu'elle a passé. Pendant ce temps, un grand vent jaillit dans le hall d'entrée et il apparaît au milieu un vieil homme aux cheveux mi-longs et à la longue barbe blanche, habillé d'une longue tunique noire avec un long menteau noir aux rebords blanches et qui tien dans sa main une sorte de canne.



    Son regard était dur et sévère, il semblait de très mauvaise humeure. Il regarde autour de lui et dit : "Je sens que de la magie a été utilisée ici et que cette magie est encore en marche. Je ne serais pas étonné que mon élève se trouve dans le coin".
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1861

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Sam 25 Mai - 8:11

Meran montait la garde au deuxième étage dans le hall d'entrée lorsqu'il entendit quelqu'un marmonner en bas dans le hall d'entrée, discrètement il se baissa et frappa cinq petits coups sur la porte du bureau du jeune maitre, code établi entre eux deux pour lui dire qu'un inconnu se trouvait là. Il avait entendu le cri d'ondine plus tôt et était allé voir ce qui se passait mais tout avais semblé normal. il espérait ne pas avoir droit à une seconde fausse alerte

je posais donc mon livre et sortit da le hall, descendant tranquillement a la rencontre du vieux magicien. je le saluait brièvement

-bonsoir a vous, je suppose que vous-êtes le maitre d'ondine ? elle se repose en ce moment. pour tout vous dire elle as eue une journée assez épuisante tout comme moi, mais passons. a quoi dois-je le plaisir de votre visite ? je peux aller réveiller votre apprentie si c'est avec elle que vous souhaitez vous entretenir.

mon majordome descendit sans lâcher son épée et je dus lui faire un petit signe de la main pour lui faire comprendre que je ne m'attendais a ne pas devoir combattre. après tout nous étions face a un individu raisonnable, de mauvais poil certes mais ça c'était à prévoir. restait juste a savoir exactement comment tout ceci allais tourner

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Dim 26 Mai - 4:48

    Le vieil homme regarde autour de lui. Son regard était dur et sévère. Il ne semblait pas très content, bien au contraire. D'un autre coté, si son élève est allé faire l'école buissonnière il ne devait pas être content. Enfin, faire l'école buissonnière, c'est ce qu'il pensait, il était de se douter qu'en réalité elle était carrément partie pour chercher ses origines qu'il a toujours caché en pensant la protéger. Il entend des bruits de coups, ce qui le fit mettre sur ses gardes. Il regard d'un air méfiant Rosiel qui alla à sa rencontre.

    ''Oui, je suis le maître de Ondine. Je suis Merlin l'enchanteur et si je suis ici c'est que j'ai sentit qu'elle était ici. D'après l'énergie magique que je sens dans cette maison, elle a utilisé une formule du Livre de Lumière, j'espère que ce n'est pas une des formules que je lui ai interdit d'utiliser. En tout cas, je suis venue la chercher et la ramener avec moi et vous n'avez pas intérêt de vous interposer bon gaillard!''
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1861

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Jeu 6 Juin - 15:54

mon petit sourire amical ne quitta pas mes lèvres malgré la mauvaise humeur de mon invité surprise. j'avais pensé qu'il mettrait plus de temps à arriver mais même a moi --paranoïaque obsessif et pas très courageux a la résidence truffée de pièges et de passages secrets que j'étais il m'arrivait de sous estimer une ou deux personne...j'avais juste eu la stupidité nécessaire pour prendre merlin pour un con. inutile de dire que mon égo venait d'en prendre un coup. mais qu'importe, j'avais le temps de me corriger. je fixais donc mon vis-à-vis comme si il n'avais pas été capable de me désintégrer rien qu'en y pensant parce que cacher ma panique c'était mon truc et informait tranquillement mon invité des récent événements.je n'avait pas prévu que ce serait aussi long mais j'en avais pas mal à expliquer, merlin n'aimerait sûrement pas apprendre qu'ondine et un parfait inconnu avec un don pour la recherche et la nécromancie avaient en une soirée percés pas mal des mystères auxquels ondine cherchait la réponse

-en effet, votre apprentie est en train de se reposer et si l'une des formules dont vous parlez est de celles qui arrachent la vérité au gens...je ne sais pas si ça comptera à vos yeux mais c'est grâce a ça que nous avons appris ce qui lui court après et pourquoi nous avons tout les deux failli nous faire tuer. pour tout vous dire vous arrivez au bon moment. je peut veiller a garder les gens sous mon commandement en vie mais quelqu'un qui ressort du lot autant que votre apprentie a de fortes chances de se faire tuer si elle n'apprend pas la prudence dans les cinq prochaines secondes, surtout pas quand elle rencontre a la fois le seigneur local que tout le monde surveille et a vu en sa compagnie et qui à le plus d'ennemis sur le continent...le même soir que les types qui la poursuivent de par son statut en tant que la princesse d'athlantide...ne me regardez pas comme ça, c'est la logique la plus élémentaire et n'importe qui peut en arriver là avec un peu de recherches. ramenez-là si vous pouvez la protéger ET la garder enfermée mais pas avant de tout lui avoir dit. nous avons les trois quarts du puzzle, elle pourra assembler les pièces restantes donc mieux vaut lui expliquer toute cette histoire sinon elle risque de se sauver a nouveau...oh et malheureusement pas mal de gens savent qu'elle est ici...mais fort heureusement ils ignorent qui elle est et je crois que nous sommes tout les deux d'accord: ça vaut mieux pour elle comme pour tout le monde ici, de plus comme vous n'avez pas pu la garder en place la première fois...bon...vous avez des questions ou je laisse votre apprentie vous réexpliquer tout ça en personne ?

dis-je tranquillement: pas parce qu'un sortilège m'y obligeait loin de là: je suis bien assez habille comme orateur pour pouvoir confondre presque n'importe qui rien qu'en jouant avec les mots, sorts ou pas. seulement cette fois je disais la vérité parce que d'une j'avais toujours été honnête de nature même si j'étais souvent contraint de mentir et de deux c'était la meilleure chose a faire pour l'hydromancienne, d'une ça déculpabilisait ondine en expliquant qu'elle avait eue des ennuis et n'avait pas besoin qu'on l'engeule, montrait qu'elle n'avait pas perdue son temps et qu'elle pouvait s'en tirer si nécessaire...oui elle devait encore apprendre la plus élémentaire vigilance mais si merlin l'enchanteur n'avait pas réussi a lui apprendre ça qu'est-ce qu'un nécromancien paranoïaque, fut-il un génie allait bien pouvoir y changer ? je fis donc signe a merlin de passer devant en croisant les doigts pour qu'il ne soit pas aussi fou que moi, sinon rien que de savoir ce que je savais risquais de me couter la vie et si il y avait une manière dont je ne voulais pas mourir c'était liquéfié vivant par merlin l'enchanteur parce qu'il avait jugé que j'ai une cervelle qui marche et que c'est mauvais pour lui !

(lol ! j'aime bien le sens de l'humour de mon nécro Laughing désolé pour la très longue attente et j'espère que le poste te va)

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Ven 7 Juin - 0:47

    En attendant les paroles de Rosiel, Merlin hausse d'abord les sourcils, puis au fur et à mesure qu'il parlait, ses sourcils se froncèrent. Il ne semblait pas du tout content que des gens connaissent le secret au sujet de Ondine que elle-même ignorait, il ne semblait pas apprécier non plus que Rosiel lui dise ce qu'il devait faire. Il dit alors : "Je sais ce que j'ai à faire, je n'ai pas de leçon à recevoir d'un jeune freluquet de votre espèce! Je vous conseille vivement de ne rien dire au sujet de Ondine sinon vous subirez mon couroux! Quant à Ondine, je l'emmènerais avec et je vous interdis de chercher à nous retrouver!"

    Pendant ce temps, Ondine se réveille en étirant ses bras au-dessus d'elle et en baillant. Elle fut surprise par le fait de se retrouver dans cette chambre mais elle ne se posa pas trop de questions et se relève de son lit. Elle quitte la chambre et descend les escaliers. Elle s'arrête et se cache derrière un mûr en voyant son maître, Merlin, discuter avec Rosiel. A sa voie, la jeune fille devine qu'il était très en colère et, comme elle s'en doutait, il savait beaucoup plus de choses sur elle qu'il n'avait voulut lui en dire. Une chose est sûre, elle refuse de le suivre. Elle remonte dans la chambre où elle s'était réveillée, ouvre une fenêtre et descend par cette ouverture en utilisant sa bulle géante autour d'elle comme un espèce d'ascenseur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1861

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Dim 9 Juin - 7:17

j'eus un petit rire a la remarque de merlin, il avait mauvais caractère celui-là...non...en fait il était franchement désagréable, je me permit donc un peu plus d'honnêteté que d'habitude

-vous vous trompez d'ennemi enchanteur et je me permets de vous apprendre que si votre apprentie est encore en vie en ce moment c'est en partie grâce a moi alors je m'excuse d'être aussi direct mais vous allez avoir l'élémentaire courtoisie de me parler sur un autre ton. si je voulais répéter toute cette histoire a qui que ce soit tout valhaine serait déjà au courant et excusez-moi de devoir vous reprendre une troisième fois mais vous êtes entré chez moi sans permission ni invitation et en dehors de votre parole je n'ai aucune preuve de votre identité, je peux vous permettre de voir ondine mais tant qu'elle est ici elle est sous ma protection et à les lois nûrniennes de son côté: elle n'auras pas a vous suivre si elle ne le veut pas.

normalement je me serais excusé mais autant passer tout de suite a la suite

-commençons par aller lui demander son avis, elle se repose au deuxième, si vous voulez bien me suivre. ondine pourra aussi me dire si vous êtes bien celui que vous dites être. si c'est le cas alors vous n'avez rien a craindre et j'ai deux ou trois autres renseignements sur les activité des gens qui poursuivent votre apprentie que vous risquez de trouver fort intéressantes...je dois quand-même vous prévenir que dans le cas contraire vous serez certainement...assez désagréablement surpris lorsqu'une centaine de mes chers associés morts-vivant...je suppose que vous comprenez, maintenant allons réveiller votre apprentie, je vous ai fait patienter assez longtemps comme ça

je l'emmenais donc a la chambre et frappais a la porte. n'obtenant pas de réponse je m'excusais et ouvrit

remarquant tout de suite tout les détails qu'il fallait. j'avais de la chance d'avoir installé ondine dans cette chambre car celle-ci avait besoin d'un bon coup de balai et dans ce cas-ci la poussière fut une excellente source d'information

des traces de pas laissées dans la poussière et sur le plancher et le rebord de la fenêtre m'apprirent rapidement ce qui s'était passé. ondine avait décidée de mettre les voiles et puisqu'elle était hors de vue elle ne pouvait pas s'être blessée en tombant. je levais un pied et usait de ma necro gate pour me téléporter dehors et pour faire sortir mes troupes directement du sol depuis le cimetière. a ma connaissance seuls deux nécromanciens pouvaient ainsi se munir d'une armée sans avoir de cadavres...je n'avait pas rencontré beaucoup de mes pairs mais qu'en savais-je ? j'était peut-être l'un des plus puissants nécromanciens du monde. je donnais tout de suite mes instructions


-elle va bien mais il faut que merlin et moi-même la retrouvions avant que quelqu'un d'autre ne le fasse, si jamais vous la voyez ne l'approchez pas, restez cachés et venez nous prévenir, si elle est attaquée alors n'hésitez pas a ramener toutes nos troupes pour la défendre. exécution !

mes troupes, silencieuses comme des ombres se mirent en mouvement, je me tournais ensuite vers merlin

-je n'en suis pas certain mais il est possible qu'elle se soit réfugiée dans la bibliothèque du village, c'est un bon endroit ou démarrer a moins que vous ayez un moyen de nous amener directement jusqu'à elle. mes troupes pourront me retrouver sans mal si elles la localisent et sont beaucoup plus discrètes qu'elles n'en ont l'air

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Dim 9 Juin - 10:42

    Merlin ne se calma pas plus aux paroles Rosiel, surtout quand il lui demande de lui parler sur un autre ton et qu'il décide de laisser à Ondine le choix de le suivre ou non. En plus, le fait qu'il doutait de son identité n'arrangeait pas du tout les choses. Quand il termina alors sa phrase, le vieux mage ne put s'empêcher de donner un bon coup sur la tête du dirigeant de la ville sans se gêner avec sa canne en disant : "J'ai pas d'ordre à recevoir de toi, que tu sois dirigeant de cette ville ou pas et c'est à toi de me parler sur un autre ton! Non, mais, les jeunes de nos jours n'ont vraiment aucun respect pour leurs aînés et se croient vraiment tout permis mais je ne me laisse pas faire moi! je me fiche d'être rentré sans permission! Je suis venu chercher mon élève car je sens un grand danger la menacer donc je me fiche de se que vous dites. Pour la preuve de mon identité, telle que je connaîs Ondine, elle fera semblant de ne pas me reconnaître juste pour m'embêter ou espérer pouvoir continuer à faire l'école buissonière. Quoi que, si elle a utilisé la formule de vérité du livre de lumière elle n'aura pas le choix de dire la vérité. Et en me menacez pas. Je connais vos pouvoirs sur vos zombies mais ce n'est pas eux qui seront à le hauteur face à moi! Maintenant voir cette sale petite peste qui m'a désobéi et de suite!"

    Merlin suit Rosiel jusqu'à la chambre de Ondine qui était vide. Alors que Rosiel prit des mesures pour retrouver Ondine, un peu avant qu'il s'adresse à lui, le vieux mage avait déjà disparut. Pendant ce temps, après sa nouvelle fugue pour espérer échapper à son maître, la fille aux cheveux bleus marchait à travers la rue. Au bout d'un moment, elle se retrouve nez à nez en face de Merlin qui lui lança un regard sévère. Ondine s'immobilisa un moment avant de baisser la tête en disant : "Bonjour, maître".

    "C'est tout ce que tu as à me dire petite sotte?"

    Ondine se mord la lèvre inférieure, ne sachant pas du tout quoi dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1861

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Jeu 20 Juin - 2:41

merlin était facilement l'un des individus les plus désagréables auxquels j'aie jamais eu a faire face. même lorsque je lui indiquais ou il avait commis des bourdes histoire qu'il puisse les corriger et ne pas les répéter il se contentait de s'emporter, au point ou il m'avait même fichu un coup de bâton sur la tête. j'en fut désorienté et dut me tenir le visage a deux mains pendant quelques secondes.

la tirade de merlin ne m'impressionna pas par contre et me fit même un peu douter de ses facultés cérébrales car il me semblait surtout ignorer volontairement des faits et des détails a la manière d'un enfant borné. je m'était montré poli, coopératif, j'avais sauvé la vie de son apprentie et je lui avait même dressé tout le tableau des événements récents et pour mes efforts ce vieillard entrait chez moi sans autorisation, -fait en soi assez grave pour être passible d'emprisonnement- oubliait la plus élémentaire politesse, -non mais merlin ou pas l'arrogance a des limites !- semblait prêt a ramener son apprentie de gré ou de force -encore une illégalité ici- et ne tenait absolument pas compte  je respectais mes ainés, lorsque ceux-ci le méritaient. je ne respectait les gens non pas par leur puissance mais par leur intelligence, leur personnalité et quand je voulais savoir ce que vaut un homme je n'avais qu'a regarder comment il traitait les autres...merlin, dans ces trois domaines m'apparaissait indigne de mériter que je me corrige: sa personnalité semblait brouiller son jugement et il était tellement convaincu de sa supériorité -a tort ou a raison ça n'avait pas d'importance- que l'avis de son apprentie et d'un pair magicien plus raisonnable que lui même si bien moins puissant -si je me fiais a mes observations en tout cas: merlin s'était montré malin et observateur mais semblait trop fâché pour réfléchir correctement en ce moment- que l'avis de tout le monde, même si il était très utile...eh bien il n'en avait rien a foutre...ce vieil homme n'aurait pas fait un bon seigneur. écouter autrui ne semblait pas être son fort et pour tout dire il m'avait déçu.

mais je n'allais pas m'abaisser a faire preuve d'autant d'infantilisme. si on m'avait placé a la tête d'un pays a 19 ans c'est parce que je m'en était montré digne, a moi de continuer a le faire: autant m'adapter au caractère de merlin l'intégrer a mes plans et choisir les meilleures options compte tenu des circonstances

je prit deux secondes pour réfléchir a la suite en m'appuyant contre le rebord de la fenêtre. merlin était très probablement déjà avec ondine donc je rappelais mes troupes et modifiait leurs ordres: ondine était en sécurité tant que merlin était avec elle mais juste au cas ou je devais parer a l'éventualité d'une attaque surprise, d'une seconde prise d'otages et aussi être certain que nos rustres d'ennemis n'allaient pas s'attaquer a des innocents si il en restait encore dans le village. mes troupes laissèrent donc tomber les recherches d'ondine étant simplement sensées me prévenir si elles la voyaient sans son maitre.

bon maintenant je pouvais laisser mes troupes faire le ménage et aller voir si je pouvais aider a régler le petit différent maitre-élève entre ondine et merlin, ne serait-ce que pour être sûr que le vieillard ne l'emmène pas de force. je ne pourrais certainement pas arrêter merlin mais si il avait une fraction de l'intelligence que je lui prêtait il serait sûrement prêt a entendre raison une fois qu'il se serais remis de sa petite crise de nerfs et aurait fini d'engouler son apprentie. l'affrontement direct avec ce type étant hors de question il ne me restait plus que la négociation. peut-être que le fait qu'ondine puisse être mieux dissimulée en restant anonyme et sans voyager avec quelqu'un d'aussi célèbre et recherché que merlin l'enchanteur compterais pour quelque chose: après tout qui chercherais une princesse parmi les soldats d'un dirigeant anonyme ? une coupe de cheveux, une tenue moins voyante et tout le monde...se jetterais sûr merlin directement car personne ne saurais plus ou retrouver son apprentie. le vieillard pourrait donc éliminer ou arrêter directement toute menace pesant sur elle et ondine ne pourrait plus être utilisée pour l'atteindre. l'idéal serait encore de pouvoir faire croire aux...une minute...je venais juste d'avoir une idée a ce sujet...il suffisait d'un petit subterfuge pour que tout ces types noir fichent la paix à ondine pour de bon ! après elle pourrait faire ce qui lui plairait sans être inquiétée.

mon idée me donna un regain d'énergie et je me mit a courir, me téléportant a chaque pas. si je pouvais proposer ce plan a merlin et si il pouvait utiliser des illusions...ondine devrais aussi jeter quelque sorts pour un meilleur effet...merlin me semblait manquer de subtilité mais au moins il n'était pas complètement idiot: si ma petite mise en scène fonctionnait ondine aurait la paix, au moins pour un moment. j'aurais juste aimé avoir cette idée pendant que l'archimage et ondine étaient était dans le coin. ça m'aurait évité d'avoir a les chercher. aussi déplaisant que soit le vieillard ce plan était a son avantage et  celui de son apprentie: il ne pouvait pas être assez borné pour ne pas le prendre en compte une fois que je lui en parlerais. restait a espérer que sa raison l'emporte sur son entêtement. si il pouvait lire les pensées c'était un plus puisque je n'aurais pas a lui donner d'instructions a voix haute. ça tenait a pas mal de facteurs mais si ça fonctionnait...

restait plus qu'a retrouver le vieux et la princesse !

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   


Dernière édition par Rosiel le Jeu 20 Juin - 4:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Jeu 20 Juin - 3:59


    Ondine ne savait pas du tout quoi faire fasse à Merlin. Elle n'avait rien fait de mal après tout. Elle voulait juste chercher ses origines, savoir d'où elle venait. C'est en partie de sa faute aussi, il n'avait qu'à répondre à ses questions et ne pas lui faire de cachotteries. Si il lui faisait des remontranses, elle comptait bien lui dire sa façon de pensée. Mais il n'en fit rien et lui demande de le suivre. Ça, c'était quelque chose à laquelle elle ne s'attendait pas vraiment. Bon, elle s'attendait à ce qu'il demande de le suivre mais elle pensait qu'il allait lui faire des remontranses mais ce ne fut pas le cas. La fille aux cheveux bleus se demande si elle allait bien. Elle hausse les épaules et le suit jusqu'à l'extérieure du village. Pendant ce temps, alors que Rosiel se téléportait de part en part à différents endroits. Merlin apparut à un moment devant lui. Heu...attendez un moment...Merlin? Qu'est-ce qu'il fout là alors qu'il est sensé être avec Ondine? C'est louche cette histoire. Quoi qu'il en soit, Merlin regarde Rosiel d'un regard tranuil et dit : "Excusez-moi jeune homme. Je suis à la recherche mon élève. Il s'agit d'une jeune fille aux cheveux bleus et avec un menteau bleu. J'ai entendu dire qu'elle était avec vous. Je vous remercie de vous en être occupée mais il se trouve qu'elle a fuguée et est partie sans mon autorisation. Pourriez-vous me mener à elle je vous prie".

    De plus en plus bizarre, non seulement Merlin se trouve à deux endroits à la fois, mais aussi il parle à présent à Rosiel comme si il s'agissait d'un inconnu alors qu'ils se sont vus il y a de cela quelques minutes.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1861

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Jeu 20 Juin - 5:31

alors la...j'étais dans la merde mais dès l'instant ou je vis le vieillard m'adresser la parole en prétendant chercher son apprentie je me mit a peser les arguments dans les deux sens. si je ne pouvais pas déterminer lequel des deux merlins était le vrai je pourrais toujours les faire se rencontrer histoire de voir ce qui se passerait. mais pour l'instant...ce second petit vieux me semblait plus amical certes mais je devais me méfier: il existait un double et ça risquait d'être a moi de découvrir qui était qui...a moins que

autant jouer franc jeu avec celui-là et voir sa réaction: le premier merlin m'avait semblé en savoir trop sur moi et mes pouvoirs pur quelqu'un qui vivait en ermite, était trop empressé de rencontrer ondine et -le point effrayant qui changeait la donne- il savait déjà ou elle était. les seuls qui pouvaient savoir ça c'était...non...était-il possible que l'un de nos prisonniers ait utilisé des illusions au dernier moment pour s'enfuir en se faisant passer pour mort avant de revenir, déguisé en merlin ? ces types m'avaient vus avec ondine et étaient au courant de tout. le second merlin ne semblait ni pressé ni agressif et ignorait les choses que logiquement il ne pouvait pas savoir. jusqu'ici sa présence se tenait mieux que celle du premier sans compter que...oh merde

ondine pouvait détecter le phénomène...et si le faux merlin s'apercevait qu'elle avait compris alors...il s'en prendrait a elle. le premier avait déjà dit ''elle dira non quoi qu'il arrive'' a ce stade ci c'était presque une confession de sa fausse identité. il avait voulu me faire croire quelle chercherais a s'enfuir même si il était le vrai merlin ! ainsi quoi qu'il arrive je ne posais pas de question. il n'avait pas voulu de mes renseignements parce qu'il était un des membres de ce groupe et savait déjà tout...il y avait environs 60 % de chances que je me soit fait avoir

et si ce deuxième merlin était le faux alors le premier pourrait le démasquer, idem dans le cas contraire, pendant qu'ils s'engeulaient je pourrais aussi éloigner ondine et la mettre en sûreté pendant que les deux merlins se tapaient dessus

dans les deux cas ces deux merlins devaient se croiser. n'ayant jamais vu merlin de ma vie je ne pouvais pas l'identifier. ce serait la tâche de son apprentie. il y avait deux trois autres possibilités mais autant penser a celle-ci plus tard

-quelqu'un se présentant sous votre identité est arrivé et ondine à fui, pouvez-vous la localiser si je vous dis qu'elle est partie dans cette direction avec une autre personne ? joignant le geste a la parole je lui pointait l'endroit du doigt. ils sont les seuls êtres vivants dehors a part nous...et si vous la trouvez vous m'emmenez avec vous. je suis désolé mais rien ne me prouve que vous n'êtes pas le double alors c'est non négociable.

je me plaçais à côté de lui et glissait discrètement un petit os dans une de ses poches pour pouvoir le localiser si il me faisait faux bond. puis attendait sa réponse

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   Jeu 20 Juin - 7:52


    Ondine suivit Merlin (enfin, le faux Merlin mais ça elle ne le savait pas) silencieusement sans rien dire jusqu'à une sombre forêt qui se trouvait près du village de Valhaine. A moment, ils finissent par s'arrêter. La jeune fille montre un air intrigué car elle ne comprenait pas cet arrêt soudain et demande : "Pourquoi nous arrêtons-nous?"

    Le vieux mage reste silencieux et en fait pas un geste durant un petit moment avant de se retourner san prévenir pour envoyer une une boule de feu vers la jeune fille. Pendant ce temps, Merlin écouta les paroles de Rosiel sans rien dire. Il murmure un mot comme pour lui-même avant de dire : "Quelqu'un ayant pris mon apprence est venu vous voire et vous vous êtes fait avoir comme un débutant. Mais passons. Ce qui est fait et fait et nous pouvons rien y changer. Le plus important à présent et de sauver Ondine de cet homme. J'accepte que vous m'accompagniez mais restez sur vos gardes. Si cet homme et celui que je pense être, il est très dangereux et aussi puissant que moi".

    Merlin téléporte lui et Rosiel à l'endroit où se trouve Ondine, juste devant elle au moment où elle allait recevoir la boule de feu. Merlin tend ses mains et renvoie le projectil à l'envoyeur qui l'évite en se déplaçant sur le coté avant de retourner vers le groupe.

    "Merlock...j'aurais dû m'en douter".

    Le faux Merlin change d'apparence. Il portait une tunique rouge, ses yeux étaient oranges et brillant, le coté gauche de son visage était plein de cicatrices, ses oreilles étaient pointues et il avait de longs cheveuveux, de longs sourcils et une longue barbe argentés.

    "Comme on se retrouve, Merlin".

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un village magique (SUJET TERMINÉ)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un village magique (SUJET TERMINÉ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un village magique (SUJET TERMINÉ)
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Si tu avais un pouvoir magique, lequel serait-ce?
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)
» Sujet terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Nürnen :: Villes et villages :: Valhaine-