Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Entrainement [Pv Uki & Kaïri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Uki
Guerrier (1.1)


Messages : 95

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
140/50000  (140/50000)
Inventaire: - cape de voyage cousue main


MessageSujet: Entrainement [Pv Uki & Kaïri]   Ven 16 Nov - 20:25

Après avoir adressé la parole à son nouvel instructeur pour la première fois, Uki partis sans même se retourner. Au pas de course le jeune garçon se dirigea directement vers la maison de ses parents sans même faire un tour par le magasin où il savait ses géniteurs présents. Il entra dans la maison et fit mine de fouiller dans le garde-manger sans réellement chercher quelque chose à manger, s’était plus par habitude. Après avoir fait sa fouille habituelle Uki monta dans sa chambre les mains vide. En entrant dans son antre Uki enleva ses chaussure et se jeta dans le lit repensant silencieusement aux quelques heure qu’il venait de vivre. Le Bilan était simple il s’était trouvé en présence de deux personne très important pour le pays, s’était comporté de manière odieuse et cela n’avait laissé personne indifférent. Enfin les faits étaient là et Uki en avait conscience et pour corriger cet écart de conduite il aurait intérêt à bien se comporter lorsqu’il retrouverait  Kaïri pour sa deuxième confrontation avec elle vendredi soir. En repensant à la jeune femme, les interrogations de Uki quant à la nature exacte de la capitaine lui revinrent en mémoire. Après moins de quinze seconde de réflexion Uki se releva du lit à la hâte réenfila ses chaussures et fila dans les rues afin d’interroger les garde sur Kaïri.

Uki fut de retour de cette excursion tard dans la journée, il n’avait pas appris grand-chose concernant la jeune qui femme qui d’après certaine personne serait un vampire et qui plus est bien plus âgé que le prince lui-même. En entrant dans la maison Uki salua ses parent en les embrassant chacun leur tour. Après quoi, le jeune homme s’apprêta à  file dans sa chambre pour aller se reposer une peu. A peine eut il monté deux marche que ses parent l’appelèrent. Uki redescendit et c’est ainsi que démarrera une longue et inutile conversation. Après celle-ci Uki pu enfin monter dans sa chambre et dormir un peu.

Vendredi était très vite arrivé, Uki demanda à ses parent de le réveiller avant le lever du jour afin de pouvoir se préparer pour sa première journée en compagnie de Kaïri. Ainsi à six heure du matin Uki faisait déjà les aller et retour dans la maison familiale, mettant sens dessus dessous sa propre chambre ainsi que la cuisine et la salle à manger. A dix heure et demis Uki écrivit un petit mot pour ses parent et fila en quatrième vitesse en direction des bois. Arrivé au point de rendez-vous avec un peu d’avance Uki posa ses affaire au sol et attendit Kaïri le dos posé contre un arbre.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kaïri Rima
Chef de troupe (1)


Messages : 529

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire: Faux


MessageSujet: Re: Entrainement [Pv Uki & Kaïri]   Mer 30 Jan - 4:32

Le temps passe vite quand on n'y prend pas garde et même pour un vampire ce n'est pas facile à gérer, si bien que je n'ai pas eu le temps de boire une goutte de sang que vendredi arriva. A dire vrai, j'avais un peu oublié le rendez vous et sans ma petite Yuki, j'aurais laissé mon nouveau protégé poireauter toute une nuit dans la forêt. Ce matin là, je me couchais comme d'habitude après une super chasse fort appétissante. J'ai dormi quoi, deux heures peut-être avant que ma chauve souris adorée vienne me voler au dessus de la tête et émette ses si stridents petits cris. Dans ces moments là, j'aimerais être un humain pour ne pas les entendre! Agacée par mon manque de sommeil, je lui lançais un oreiller dessus. Cela lui déplu fortement et elle vint se poser sur moi, toujours en couinant et me mordilla les oreilles, le nez et les cheveux.

Bon, ça va j’ai compris, tu veux quoi ? t’as faim c’est ça ? et ben sort chasser et laisse-moi roupiller !


Elle me frappa de ses ailes sombres pour me faire comprendre que j’avais tout faux puis voleta de la porte à mon arme en faisant un huit. Je soupirais car elle me faisait ce genre de chose uniquement quand j’oubliais quelque chose d’important. J’avais beau réfléchir… ah ! Uki ! Voilà ce que j’avais complétement zappé ! Je me levais légèrement grognon et m’habilla en vitesse. Je pris ma faux et caressa la tête de Yuki

Tu es mon pense bête préférée ma belle, même si tu es très chiante parfois

Comme pour me répondre, elle me mordilla le doigt et sorti par la porte entrouverte. Je la suivis et nous nous mettions en route. Le chemin n’était pas long, surtout pour un vampire et j’arrivais assez rapidement sur le lieu du rendez-vous, avec certes quelques minutes de retard. Génial, moi qui avais dit au gamin d’être à l’heure, j’aurais au moins pu faire un effort pour l’être moi-même ! Enfin…
Il était déjà là, bon c’était ça, au moins il était ponctuel. En un clignement de paupière, je me retrouvai devant lui, le toisant du regard. Il releva la tête un peu surpris.

Alors gamin, on baille aux corneilles ? Bon, je ne sais pas trop ce que tu sais faire alors tu vas devoir m’éclairer. Tu t’es déjà battu n’est-ce pas ? c’est déjà ça…

Je me demandais sérieusement ce que j’allais faire car, à dire vrai, je n’avais jamais entrainé qui que ce soit. Je n’en avais d’ailleurs pas franchement l’envie en plus. Je soupirais en le scrutant de la tête au pied. Mais qu’allais-je bien pouvoir lui faire faire à ce gosse ? Me battre contre lui ? Je ne pensais pas qu’il avait le niveau pour le moment et je n’avais pas envie de me retenir pour un mioche. Provoquer un villageois ou une grosse bête et voir comment il se défend ? Ça me permettrait d’avoir un diner mais je ne voulais pas lui faire peur… je pouvais lui faire faire le tour de « la forêt » en courant, pour voir son endurance et surtout, juste pour le voir s’essouffler et souffrir un peu… nan, pas très structuré comme programme. Je me souvenais avoir entendu le prince dire que ce Uki était doué pour élaborer des plans ou ce genre de chose que moi-même je trouvais inutile. Alors je pourrais peut-être le tester sur ça… mais comment ? Comment pourrais-je faire ? Faire… ah ! Mais oui Fair ! Je n’avais qu’à faire venir Natsu Fair. Lui il m’aiderait à merveille je le savais et, pour un premier cours ce sera intéressant de voir comment Uki se débrouille en combat, histoire d’évaluer son niveau et de voir ce qui va ou ne vas pas.

Bon microbe attend deux seconde hum ? Yuki !

Ma petite bête voleta vers moi et se posa sur mon bras tendu. Je lui soufflais à l’oreille d’aller me chercher cette tête de mule de Natsu le plus vite possible. En la voyant il comprendrait sans doute que je voulais le voir. Ma chauve-souris partie rapidement, me laissant seule avec Uki.

bon, j’ai envoyé un message à un ami à moi qui va te donner ce premier heu… cours ? mouai on peut appeler ça comme ça. Bref, j’ai pas franchement envie de te parler mais comme va falloir passer le temps t’as qu’à me raconter ta life ? des trucs sur les combats je dis bien, le reste je m’en fou. Je ne sais pas moi, heu si tu t’es déjà battu contre un elfe, un troll, un vieil aveugle, m’en fou mais raconte juste comment tu t’en es sorti. Et me mens pas, j’adapterais mon programme en fonction de ça alors ne te lance pas d’éloges inutiles ok ? ça pourrait te coûter cher… et si t’as des questions, j’essaierais d’y répondre. T’as compris ?

Il ne manquait plus que Natsu arrive et le temps allait paraitre très long je pense.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Uki
Guerrier (1.1)


Messages : 95

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
140/50000  (140/50000)
Inventaire: - cape de voyage cousue main


MessageSujet: Re: Entrainement [Pv Uki & Kaïri]   Ven 7 Juin - 11:29

Uki ne savait dire s’il avait attendus longtemps ou pas, néanmoins une chose était sûr, son nouveau mentor était en retard. Commençant à trouver le temps long Uki s’assit au sol toujours le dos appuyé sur son arbre et se mit à penser à ce qui pourrait bien lui arriver durent les semaines à venir. Rapidement et au vu de l’humeur ambiante de la courte entrevue qu’il à eu avec son futur professeur, Uki dus vite en déduire qu’il allait sacrément souffrir et que les minutes allaient paraitre des siècles. Le jeune garçon commença tout doucement à pénétrer le pays des songes où il se voyait trempé de sueur et saignant abondamment son tuteur penché au-dessus de lui en hurlant :
-Alors gamin, on baille aux corneilles ?

Réveillé en sursaut par ce qu’il pensait être un cauchemar Uki ne cacha pas sa surprise de voir Kaïri en face de lui. Rapidement le jeune homme se releva salua son instructeur et fit comme s’il ne s’était pas assoupi se maudissant intérieurement. Très vite Kaïri entra dans le vif du sujet et posa des questions à Uki. Le jeune garçon ne pris même pas le temps de réfléchir à une quelconque réponse que la jeune femme appelait déjà sa chauve-souris, au nom étrangement similaire à celui nouveaux guerrier, pour l’envoyer en mission pour chercher un intervenant pour son premier entrainement. Après le départ de cet étrange animal Kaïri recommença rapidement à asséner de question le pauvre Uky déjà peu à l’aise. Ce fut bien après plusieurs minutes de silence que le jeune garçon répondit enfin :

-Heu et bien je heu… j’ai jamais tenus d’arme de ma vie en réalité. Je dirais que la chose la plus dangereuse que j’ai eu à toucher c’est un couteau de cuisine lorsque j’aide mes parent.

Penaud Uki baissa la tête, regardant ses chaussures et ne pouvant soutenir le regard si hautain de Kaïri.

(pas d'escuse valable pour l'attente surtout quand on vois les date sincèrement dsl)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kaïri Rima
Chef de troupe (1)


Messages : 529

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire: Faux


MessageSujet: Re: Entrainement [Pv Uki & Kaïri]   Ven 19 Juil - 23:01

Un couteau de cuisine ?! Mon dieu… ce serait plus laborieux que prévu finalement. Ce gamin comptait vraiment devenir un guerrier avec un pauvre malheureux couteau de cuisine ? Je ne lui en fis pas la remarque mais au vue de mon expression, il dû très vite comprendre mon point de vue. Je me maudissais intérieurement d’avoir accepté une offre pareil, j’aurais eu intérêt à ne pas m’en mêler ou à la limite… le laisser crever dans un coin. Mouai, le prince ne serait pas très content pour le coup… je poussais un long soupir et m’étira, comme si la situation me faisait royalement chier. Ce qui était le cas. Et l’autre mioche qui restait muet a gober les mouches… c’est pas possible comme le temps ne passe pas vite !
Soudain, comme pour répondre à mon besoin d’action, une odeur de sang vint titiller mes narines. Je frémis, je n’avais pas faim mais l’odeur était si forte qu’elle imprégnait la forêt entière et devait provenir d’un grand nombre d’individus. Humains je dirais à vue de nez.
« Eh gamin ! Suis-moi ! » Dis-je d’un ton détaché mais dur en m’élançant dans la forêt.
J’essayais de courir à vitesse humaine mais pas facile quand ton instinct te souffle d’aller plus vite. De temps en temps, je regardais mon nouveau disciple, histoire de savoir s’il suivait. A mon grand étonnement, malgré les traces de fatigue et d’effort sur son visage, le tambourinement excessif de son cœur, il me collait au train. Pas mal… nous nous arrêtions dans une clairière, où l’on distinguait un minuscule hameau, ou ce qu’il en restait, en proie aux flammes et aux cris.

- Première leçon de survie, gamin, commentais-je avec un grand sourire ironique. On va voir si tu as des tripes !  oh ne t’inquiète pas, je ne te lâche pas d’une semelle, pas envie de m’attirer les foudres de mon princes.

Sur ces mots, nous nous rapprochions du petit patelin. Des gens criaient encore, courant dans les décombres et hurlant que « la bête avait encore faim ». L’odeur de sang me ferait presque suffoquer et je salivais déjà à l’idée du carnage qu’il pouvait y avoir de l’autre côté de cette rue. Je me faufilais au travers des décombres carbonisés et jeta un rapide coup d’œil derrière. Toujours là le mioche, parfait. Je me glissais dans une ruelle étroite qui, à l’odeur, déboucherais sur le lieu de la boucherie. Au bout du chemin se trouvait un spectacle macabre.

- J’espère que tu n’as  pas trop mangé ce matin, ou du moins que tu n’es pas fragile de l’estomac ^^

Il y avait sur cette place un amoncellement de plats qui dégageaient des odeurs de nourriture épicée. Des restes de  pâtes, des viandes, des légumes, des carcasses d’animaux de plus en plus gros puis, d’humains, gentiment déchiquetés et peu reconnaissables. Des lambeaux de chair rougie décoraient les murs autrefois blancs, les teintant d’une magnifique couleur, des gens effrayés retenus prisonniers dans un bâtiment effondré respiraient bruyamment (pour mes oreilles de vampire) et devant ce festin, une créature, immense tas de graisse, qui engloutissait goulument ce qui avait dû être une fermière vu ce qu’il reste des vêtements. La bestiole je l’a connaissais bien, un Chilou. Mignon et affectueux petit monstre qui réclame à manger en grattant à votre porte. Il arbore son air de petit chien battu, oreille tombante et mimique faisant presque penser qu’il  va pleurer. Gard à celui qui le nourri. A jamais insatisfait, il en réclamera toujours plus, devenant à chaque bouchée plus immense, plus imposant et s’attaquant à tout ce qu’il peut mettre dans sa bouche. Victuaille, animaux, bâtiments et humains ! Il ne s’arrête que quand il ne trouve plus rien à se mettre sous la dent et pars ensuite digérer dans sa tanière. Ultime moment de répit pour les habitants alentours avant que la faim ne le réveille de nouveau. Franchement, il n’est pas très dangereux, si on évite ses griffes recourbées et ses dents acérées. Pour un vampire, rien de plus simple que d’en venir à bout. Honnêtement, je n’ai rien contre ces bestioles, elles mangent à leur faim c’est tout. Mais le problème, c’est qu’elles ont le don de me piquer mon déjeuner, donc pas de pitié.

- Bon, ne te laisses pas attendrir, il est possible qu’il fasse le coup du chien. Donc qu’il te donne limite envie de le plaindre avec sa petite bouille. Si tu te laisses piéger, tu es mort !

Au premier abord, il n’était pas beau, même très laid. Poil hirsute marron-vert, gueule pleine de dents joliment écarlates, oreilles poilues et tombantes et quatre yeux jaunes semblables à ceux d’un serpent. Cependant, il savait utiliser un pouvoir d’illusion qui le rendait adorable aux yeux des autres. Et comment tuer une petite boule de poil attendrissante ? En ne le regardant pas !

- Bon, comme tu n’as jamais tenu une arme, je vais m’amuser un peu. Mais, comme  c’est ton entrainement, tu vas me donner une tactique pour le battre. Donc première leçon de survie : la tactique ! on m'a dit que tu étais un fin stratège hein?

Assez drôle venant d’une personne qui, ne craignant pas la mort, fonçais dans le tas tête baissée. Mais bon, Uki est un humain donc, fragile. En plus, on m'a dit un jour qu'il faut mieux travailler ses acquis pour qu'ils donnent le meilleur, plutôt que d'essayer d'améliorer ses faiblesses et se retrouver avec un niveau moyen en tout.  Pour qu’il l’a mette au point, je lui explique ce qu’est cette créature. Ses points forts, à savoir ses pattes, sa mâchoire et ses yeux qui te plongent dans l’illusion, et ses points faibles, sa lenteur et sa faim constante qui la pousse, même en plein combat à se ravitailler.

- Je ne te presse pas, tu as tout  ton temps, elle ne nous a pas vu. Mais plus tu réfléchi, plus ils se font manger.

Comme pour appuyer mes dires, la bestiole attrape l’un des villageois prisonnier et le porte à sa bouche, lui arrachant son côté droit, de la tête à la hanche et éclaboussant joyeusement ses camarades tétanisés de peur. Nous allons voir ce que ce bonhomme à dans le bide !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Uki
Guerrier (1.1)


Messages : 95

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
140/50000  (140/50000)
Inventaire: - cape de voyage cousue main


MessageSujet: Re: Entrainement [Pv Uki & Kaïri]   Sam 20 Juil - 17:14

Uki vit très bien que sa réponse ne plaisait pas du tout à Kaïri n néanmoins il n’y ajouta rien sachant très bien qu’il ne ferait qu’aggraver son cas. Sans de réel raison aux yeux du jeune garçon la jeune femme frémit, elle regarda puis lui demanda de la suivre. Uki s’élança donc à la suite de Kaïri en s’efforçant de maintenir son rythme, le jeune garçon était à bout de souffle et son cœur battait très fort et plutôt rapidement malgré cela Uki maintint sa vitesse ne voulant pas décevoir son nouveau maître au loin le garçon commençait à apercevoir une lueur orangé à travers les arbres et il comprit rapidement que cette lumière provenait d’un gigantesque feu. Ses soupçons furent confirmés lorsque le duo s’arrêta dans une clairière. De là Uki pouvait entendre les cris de panique et de souffrance  des habitant du hameau que le duo dominait de la clairière. Uki sentait la panique monter en lui il ne voyait plus les flemmes et n’entendait que les cris des villageois se rappelant de la présence de Kaïri que lorsque celle-ci passa dans son champ de vision au pas de cours en direction du hameau.

Uki continuait de suivre la jeune femme qui n’avait toujours pas ralentis, le duo tait à présent dans ce petit village en proie aux flemmes, dans les première ruelle qu’ils traversèrent , il n’y avait aucune victime, mais le jeune garçon se doutait fortement que cela ne durerait pas et en effet Raïri lui demanda s’il n’avait pas trop l’estomac fragile avant de déboucher sur une placette toute peinte de rouge du sang des victimes Uki ne vit pas tout de suite l’immense bête qui dominait les décombres d’un bâtiment sous lequel hurlait de survivant, le jeune garçon était comme qui dirait en état de choc face à un tel carnage. Les deux soldats étaient là immobiles face à cette bête immonde, en train de manger tous les villageois, à l’observer silencieusement. Le silence fut rompu par Kaïri lorsque celle-ci demanda à Uki de trouver une stratégie pour mettre à mort cette bête. Ce fut lorsque l’animal sectionna le corps d’un homme entre ses crocs que Uki sortis de sa torpeur et se mit à réfléchir rapidement à une solution pour arrêter ce massacre.

Le jeune homme observa tout d’abord la bête en train de festoyer, celle-ci arrachait des partis d’humain et les avalait goulûment sans réellement mâcher. Uki se dit alors que tous ces villageois avalé auraient pu être  sauvé si ce Chilou ne prenait pas un mal à plaisir de démantibuler ses victimes. Le monstre avait déjà éliminé deux personnes sous les yeux du jeune homme et aucune solution pour l’arrêté ne lui venait à l’esprit. Uki commençait même à penser que jamais il ne trouverait une solution pour arrêter ce massacre et il commençait réellement à croire que les situations réelles n’étaient pas faites pour lui. C’est une éclaboussure de sans qui finir sur son visage qui lui fit reprendre son sang-froid et Uki reprit son analyse de la situation et reprit sa phase d’observation.

La bête n’était qu’une immense masse informe aussi grande qu’une habitation et elle ne cessait de grossir. Depuis leurs arrivés celle-ci avait déjà pris pas moins de dix centimètre de diamètre et cela ne s’arrêtait pas à plus celle-ci se nourrissait et à plus elle prenait de l’ampleur. Couverte de poil d’une couleur écœurante cette bestiole était tout sauf joli, elle ne paraissait pas très vive que ce soit physiquement ou mentalement car elle n’avait toujours pas remarqué le duo qui l’observait trop absorbé par son repas qui l’attendait gentiment sous les décombres du bâtiment. C’est là que Uki eut une idée… enfin déjà trois personne était morte et il aura fallu qu’une de celle-ci meurt juste pour qu’il reprenne ses esprit et se mette enfin à réfléchir. Uki se mit en mouvement sans dire un mot voulant mettre son plan en marche immédiatement et il ne prit même pas le temps de l’expliqué à le jaune femme qu’il était censé être son mentor. Les deux soldats entrèrent dans un bâtiment encore intact tout près de la bête sans même que celle-ci s’en aperçoive et n’use de ses longue griffe ou de ses crocs Uki et Kaïri était déjà hors de son champ de vision dissimulé dans la bâtisse. C’est à ce moment-là que, Uki expliqua son plan à Kaïri :

-Nous devons monter sur le toit, nous sommes dans l’un des rares immeubles capables encore de surplomber cette bête. En haut nous trouveront une pierre plutôt imposante et nous la feront tomber sur ce monstre.

Uki joignit ses parole aux gestes, il prit une poutre tombé dans la grande pièce où i se trouvait puis monta très rapidement les marche d’escalier menant au toit de l’immeuble. Un fois en haut de celui-ci le jeune homme coinça la poutre sous le gros rocher qu’il savait se trouvant ici puis il alla sur le bord du toit et hurla pour attirer l’attention de la bête. Le jeune garçon suivit les conseils de Kaïri à la lettre et ne regarda pas l’animal se fiant aux sons que celle-ci produisait pour comprendre qu’elle se dirigeait lentement vers lui comme lui indiquait les bruits assourdissant que produisait le Chilou à chaque pas. Uki regarda un instant Kaïri dans les yeux et reprit la parole :

-ça ne peut que fonctionner, une telle masse atterrissant sur une tête assommerait même un dragon j’en suis certain par contre nous ne pouvons-nous permettre de rater notre coup car je crains que nous ayant peu de chance de nous en sortir si ça échoue d’autant plus que la bête sais où nous sommes.

Uki avait à peine finit sa phrase qu’il saisit l’extrémité de son levier et commença à appuyer son corps sur celui-ci déplaçant lentement l’énorme roche. Uki regarda Kaïri implorant son aide car le temps pressait et il fallait pour que tout fonctionne un timing proche de la perfection.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kaïri Rima
Chef de troupe (1)


Messages : 529

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire: Faux


MessageSujet: Re: Entrainement [Pv Uki & Kaïri]   Sam 10 Aoû - 2:13

J'attendais impassible que le gamin réagisse. Honnêtement, voir des petits humains se faire dévorer ne me dérangeait guère, même si j'aurais préféré que ce soit moi qui les mange. Uki mit du temps à réfléchir, peut-être paniqué par la situation. Normal en même temps, pour quelqu'un qui n'a jamais été sur un champ de bataille, ce carnage peut paraître impressionnant. soudain, le gamin bougea sans mot dire vers un bâtiment. Je le suivi sans lui poser de question, attendant qu'il m’explique par lui-même. Arrivés à l'intérieur d'un bâtiment cramoisi mais plutôt d'aspect solide, Uki me fit part de son plan.

-Nous devons monter sur le toit, nous sommes dans l’un des rares immeubles capables encore de surplomber cette bête. En haut nous trouveront une pierre plutôt imposante et nous la feront tomber sur ce monstre.

Pas mal... sauf pour la pierre, trop aléatoire. 1 point sur 2 pour cette partie.
Nous arrivâmes en haut rapidement après que mon nouveau disciple ait au préalable dégoté une grosse poutre. Une fois au sommet, il y avait bien une pierre. Coup de chance, les habitant de cette bâtisse étaient peut-être des fétichistes des cailloux? Je m'avança vers le bord pour voir la bébête qui continuait joyeusement son repas, sans vraiment prêter attention à Uki. Le chilou, appeler par les cris de ce dernier qui s'agitait pour le faire venir, se dirigea lentement vers nous. Je détournais mon regard pour ne pas croiser le siens et repartie en direction de mon disciple.

-ça ne peut que fonctionner, une telle masse atterrissant sur une tête assommerait même un dragon j’en suis certain par contre nous ne pouvons-nous permettre de rater notre coup car je crains que nous ayant peu de chance de nous en sortir si ça échoue d’autant plus que la bête sais où nous sommes.

J'eu un petit sourire. Sûr de lui le gosse, allez, je suis magnanime, deux points en plus pour la préparation et pour la confiance en lui. Par contre ce qui me faisait rire, c'ets qu'il doutait encore de ma puissance: "nous aurons peu de chance de nous en sortir". mon ptit gars, si je tombe face à un ennemi pareil, tu tombe devant un agneau!! Il commença son affaire, implorant mon aide pour propulser l'énorme caillou sur la bestiole. J'attendis un moment, un long moment, écoutant avec attention où en était la bête... oui parfait.
Sous les supplications D'Uki je daignais enfin le rejoindre et, de toute ma force de vampire, mêlée à la sienne non négligeable, nous poussions la pierre. Il y eu un bruit sourd d'os qui craque et un cri rauque. Nous avancions vers le bord. Ah! exactement comme je le voulais. La pierre était tombé sur le dos de la bête et non sur la tête comme le voulais le gamin. J'avais tout mis en oeuvre pour que son plan ne se déroule pas totalement comme il le voulait.

- Deuxième leçon, toujours compter sur soi-même avant de compter sur les autres. ça pourrait te sauver la vie. Et troisième leçon...

Je sautais du haut du toit sur la créature, et dans mon élan, dégainais ma faux pour l'a découper littéralement en deux. Elle n'eut pas le temps de me voir tant ma vitesse était importante et en moins de deux seconde, un joli beefsteak bien saignant trôna au milieu de la place, parmi les autres restes humains.

- L'humilité. dis-je en essuyant ma faux. On ne vainc pas un ennemi à chaque fois mais il faut savoir être humble et admettre qu'on s'est trompé. C'est le seul moyen de se perfectionner. Sans oublier qu'au début tu ne partira pas en mission seul ou que tu trouveras peut-être un compagnon de route pour assurer tes arrières. S'il réussi là ou tu as échoué, ne te renfrogne pas. Accepte et apprend.

Je le fixais droit dans les yeux et lui assigna de descendre de son perchoir. Quand il m'eut rejoint, je m'assis en tailleur à côté de ce qu'il semblait être un bout de torse.

- Tu veux peut-être qu'on discute ailleurs? oh et puis, faut t'y habituer, tu en verra d'autre. Bon, verdict de cet exercice... Plutôt pas mal moucheron. Ta tactique de ne pas l'affronter de face était excellente. Par contre, point négatif, tu as beaucoup compté sur la chance. Imagine juste une seconde qu'il n'y aurait pas eu de pierre sur le toit? ou que tes yeux aient été trompés par la fatigue ou le soleil? Dans certains cas tu n'as pas le droit à l'erreur. Tu n'as pas tenu compte non plus du fait que j'aurais pu ne pas réagir du tout, te laisser faire tout, tout seul. C’est aussi important. Je ne te demande pas de douter de tes partenaires, mais juste de prévoir une alternative au cas où ton plan ne fonctionnerait pas. Avais-tu un plan B? si oui, autant pour moi. Mais pourquoi ne pas l'avoir appliqué quand tu as vu que je n'intervenais pas? Autre chose, fais toi confiance! J'ai étais ravi de voir avec quelle confiance tu es monté sur le toit, tu as pris ta poutre et tu as installé ton piège. Mais, Dis moi si je me trompe, tu t'étais aperçu qu'il serait trop tard pour que le rocher tombe sur sa tête non? alors pourquoi ne pas me l'avoir ordonné de venir? J'ai beau être ton "mentor" je ne suis pas infaillible. Tu m'aurais dit avec fermeté de venir, et pas en me l'implorant, je serais venue.
Enfin, bilan... je pense pouvoir arriver à faire quelque chose de toi. Mais ne te repose pas sur tes acquis ok? Si tu as des remarques, questions, suggestions ou si tu as quelque chose à redire, c'est maintenant, après on décolle.


C'était assez amusant de faire la leçon à un gosse. ça me rappelais celles que j'avais moi-même reçu. Bon, j'y allais un peu fort en montrant ses points faibles comme ça mais il était prometteur et je devais le booster. Hors de question de lui envoyer des fleurs en le nourissant de compliments.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Uki
Guerrier (1.1)


Messages : 95

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
140/50000  (140/50000)
Inventaire: - cape de voyage cousue main


MessageSujet: Re: Entrainement [Pv Uki & Kaïri]   Lun 12 Aoû - 11:49

Uki était là sur ce maudit toit à faire son possible pour faire tomber ce rocher sur cette maudite bestiole tandis que Kaïri le regardais ne bougeant pas d’un cil. Avant que celle-ci ne vienne lui prêter main forte Uki se risqua à un petit coup d’œil en bas du bâtiment, au vu de la position du monstre Uki dut se rendre à l’évidence s’était trop tard son plans allait échouer et il allait mourir là comme les villageois tout ça par ce qu’il avait compté sur une inconnus qui le testait alors que des vies autre que la sienne était en jeux. Sans vraiment comprendre pourquoi elle avait attendus ce moment précis son mentor rejoint le jeune guerrier au bout du levier et y appuya de toutes ses forces. Et quelle force se dit Uki cette femme aurait presque pus soulever le rocher à bout de bras dans verser une seule gouttes de sueur. Uki bouillonnait à l’intérieur, il savait que son plan avait échoué car il n’avait pas eu la force de faire rouler seul cette pierre, néanmoins il alla sur le bord du bâtiment avec Kaïri, le jeune garçon ne fut guère surpris de voir cette infâme animal coincé sous la roche baignant dans son sang mais tendant s’extraire de sa prison ce que n’allait pas tarder. Uki s’aprêtait à demander de nouveau de l’aide à Kaïri pour éliminer cette bête, mais il n’eu pas le temps d’ouvrir la bouche que son mentor lui faisait déjà la leçon en ne dissimulant absolument pas dans sa vois le plaisir qu’elle avait à faire la morale.

- Deuxième leçon, toujours compter sur soi-même avant de compter sur les autres. ça pourrait te sauver la vie. Et troisième leçon...

La femme ne prit même pas le temps de finir sa phrase, elle sauta dans le vide sous les yeux d’incompréhension de son disciple. Et dans sa chute elle dégaina sa faux et coupa en deux l’animal agonisant. A cet instant Uki compris que si elle l’avait voulu son maître aurait pu éliminer cette bête à la seconde ou elle l’avait vu. Rapidement il dut aussi se rendre à l’évidence Kaïri était un monstre elle avait laissé des êtres humain se faire tuer pour rien et Uki au final n’était que le spectateur dans un carnage ou il se pensait acteur. Après que la jeune femme eut éliminé la bête en moins de dix seconde elle prit le temps de finir sa phrase. Uki l’écouta silencieusement, elle avait raison son plan n’était pas parfait s’il avait échoué et qu’elle n’avait pas corrigé le tir il serait très probablement en train de se faire ronger par les sucs gastrique du Chilou. Uki obéit à la jeune femme et sortis du bâtiment prêt à subir les remontrances de son maître il se plaça face à elle et baissa humblement la tête en guise d’excuse et attendit qu’elle reprenne la parole. Place au compte rendus de cet exercice, plutôt positif selon son mentor, Uki quant à lui n’était pas aussi satisfait, beaucoup de personnes étaient mortes inutilement et il avait mis sa vie en danger pour mettre en place un plan qui de tout évidence ne tenait pas la route s’il avait été seul. Néanmoins lorsque son mentor lui demanda s’il avait des questions une seule vint à l’esprit du jeune homme et cette fois ci il ne se gêna pas pour la poser.

-Qu’est-ce que vous êtes exactement ? Je sais que vous n’êtes pas humaine je l’ai ressentis au moment où je vous ai vu et ces doute ont été plus que conformé quand vous avez empoigné la poutre pour m’aider puis que vous avez sautez dans le vide sans sourciller.

Uji avait posé cette question, celle qui lui brulait les lèvres depuis son réveil et il affrontait maintenant son mentor les yeux rivé dans les sien attendant patiemment une réponse complète et franche.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kaïri Rima
Chef de troupe (1)


Messages : 529

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire: Faux


MessageSujet: Re: Entrainement [Pv Uki & Kaïri]   Mar 13 Aoû - 21:21

Mon petit disciple sembla déçu du bilan. tss... ces humains en demande toujours trop! ils ne peuvent pas se contenter de ce qu'ils ont?

-Qu’est-ce que vous êtes exactement ? Je sais que vous n’êtes pas humaine je l’ai ressentis au moment où je vous ai vu et ces doutes ont été plus que conformés quand vous avez empoigné la poutre pour m’aider puis que vous avez sautez dans le vide sans sourciller.

Tiens? je m'y attendais un peu à celle là, mais pas de suite. Un sourire narquois illumina mon visage, laissant transparaître mes crocs étincelants. Devais-je lui dire ou pas? ce serait amusant de mettre un terme au chamboule tout qui doit se dérouler dans cette tête.

- hum... et je pourrais te tuer après te l'avoir dit?

instant de silence.

- ah je rigole bien sûr! tu es sous ma protection quand même. Si j'avais voulu ta mort tu n’aurais pas eu le temps de la voir arriver. Pfff... vous les humains, si fragiles créatures se bornant à croire que vous êtes les maîtres du monde... vous voulez toujours tout savoir, tout connaitre, vous pouvez pas vous contenter de ce que vous savez.

Je me détournais de lui comme pour repartir et me concentrais sur lui, tout mes sens en alerte, pour le décrypter. J'entendais son sang couler dans ses veines, sa respiration presque inaudible qui conservait un calme et un sang froid remarquable pour la situation.

- Vampire.

Cet unique mot avait changé la donne. Son pouls s'était un peu accéléré, son sang battait dans ses tempes de manière plus irrégulière, sa respiration se fit plus forte et une goutte de sueur perlait surement sur son front. Pourtant, il était relativement calme, plus que je ne l'aurais pensé. Ces changements n'étaient pas dû à de la peur, plus à de l'étonnement mêlé à un brin d'angoisse. Surement avait-il imaginé à mon encontre toutes sortes de scénario plus saugrenus les uns que les autres et il était étonné de savoir le fin mot de l’histoire. Je me retournais pour l'affronter du regard.

- Je perçois chaque battement de cœur, chaque battement d'aile d'un oiseau. Je peux à l'odeur différencier le sang des créatures ou te dire si nous sommes suivi et par quoi. Je peux capter certaines auras et déterminer dans quel état d'esprit son mes ennemis.

Je le scrutais. Aucune réaction visible, juste peut-être une légère prise de recul de sa part. Mais d'un autre côté, il avait raison de ne pas avoir peur, je ne lui ferais rien, rien du tout. Pas envie de me mettre Kanoê à dos moi!

- Oublis tout ce que tu connais sur les vampires. Ces créatures sombres se repaissant du sang des humains, se transformant en chauve souris, craignant la lumière du jour ou... scintillant au soleil? (^^). Pouvant être tuées à coup de pieux dans le cœur ou ne pouvant voir un crucifix en peinture. Quand au pouvoir de l'ail, raille-le aussi! On est au 21ème siècle quand même! Non, nous sommes un peu différent de ce que les livres on pu t'apprendre. Pour ce qui est du sang humain, c'est vrai, à cent pour cent. Tu comprends surement maintenant pourquoi voir tes congénères se faire bouffer me fais ni chaud ni froid. Pour le reste, peu de vampire peuvent se transformer en animal. C'est un don qu'ils obtiennent de naissance et qui est rare. Le soleil... bah juge par toi-même. Je ne me consume pas, je ne brille pas ou autre. Le pieux.. peu mieux faire pour nous tuer, on est pas si fragile! pareil pour la croix, je connais des confrères qui en portent. Quand à l'ail, c'est une superstition débile inventée par les parents pour que les gosses daignent en manger.

Je l'observais encore. Son cœur s'était calmé, il paraissait plutôt amusé voir fasciné. Il ne subsistait qu'une once de peur, totalement logique pour un humain.

-Hum... je pourrais te raconter L'histoire des vampires mais, c'est terriblement long.

Si tu veux le savoir, tu auras intérêt à me supplier mon gars.

- Retiens juste une chose: bien qu'il n'y ai pas de gentils et de méchants vampires, il y en a de moins fréquentables que d'autres...

Je n'osais pas lui dire que pendant longtemps je faisais parti de cette catégorie. Tout comme ces chiens du Sénat. D'ailleurs, c'est bien calme en ce moment de ce côté, ce soir quand nous rentrerons j'irais fureter un peu dans leurs affaires.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Uki
Guerrier (1.1)


Messages : 95

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
140/50000  (140/50000)
Inventaire: - cape de voyage cousue main


MessageSujet: Re: Entrainement [Pv Uki & Kaïri]   Ven 16 Aoû - 8:37

Uki ne savait pas trop ce qu’il attendait comme réponse, il ne désirait par contre qu’une simple chose… La vérité et le jeune garçon ne fut pas déçu du voyage. Elle mit malgré tout quelques temps à lâcher le morceau au gout du jeune garçon ; qu’elle ne fut pas sa surprise quand dans un souffle elle dit simplement vampire dans un simple soufflement comme si tout cela était des plus normal. Pourtant aux yeux du jeune garçon cela n’avait rien de normal, il n’avait jamais rencontré de vampire ni d’autre créature de légende ou alors très peu comme le phœnix, les pardeuxes ou encore les anges. Uki se dot tout d’abord que les vampires se faisait tout simplement plus discret et secret que les autres.

Uki ne pus pas réellement se perdre bien longtemps dans une quelconque réflexion car rapidement Kaïri repris la parole pour donner quelques explication sur son espèce, ses origines et ses particularités, le jeune garçon écoutait son maître. Passible la regardant droit dans les yeux calmant peu à peu les battements rapide de son cœur et écoutant et gravant chaque mot de son maître sans son esprit. Le garçon était fasciné il en vint même à se demandé si n’importe qui pouvait devenir vampire ou si comme les anges ou les polymorphe on voyait le jour ainsi. Lorsque Kaïri eut finit son élocution son jeune disciple brûlait d’envie de lui poser de multiples question dont les réponse en plus de lui permettre d’apaiser sa curiosité pour un moment l’aiderait aussi probablement à élaborer des stratégie plus adapter pour ses prochain entrainement augmentant ainsi ses chance de propre survie pour ses prochaines mises à l’épreuves.

Bien que les questions se bousculait à ses lèvres une seule d’entre elle avait un réel intérêt à ses yeux , elle se distinguait pour une seule chose, la réponse à laquelle cette question renvoyait pouvait décider de l’avenir du jeune homme, de sa destiner au sein de l’armée de Kanoë, de ses chance de survie. Cette réponse pouvait tout simplement à elle seule changer littéralement sa vie à jamais et la fascination du jeune homme pour Kaïri le poussa à la poser avec un naturel des plus déconcertant Uki ouvrit la bouche et lâcha ces quelques mot comme s’il se contentait de la saluer :

-Puis-je devenir comme toi ?

En disant cette phrase les yeux du jeune garçon brillaient de respect et d’admiration vis-à-vis de son maître. Sa respiration s’accéléra tout comme son poux et ses pupilles se dilatèrent. Uki était comme accroché aux lèvres de son maître attendant sa réponse comme si sa propre vie en dépendait. Le jeune guerrier n’avait pas réellement peur, il serait peut être déçus de la réponse ou peut-être même libéré en l’entendant. Néanmoins au fond de lui il ne savait pas vraiment ce qu’il désirait comme réponse peut être tout simplement la vérité comme lorsqu’il avait demandé ce qu’elle était.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kaïri Rima
Chef de troupe (1)


Messages : 529

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire: Faux


MessageSujet: Re: Entrainement [Pv Uki & Kaïri]   Lun 19 Aoû - 2:04

J'attendis un petit moment, me demandant ce que le gamin me poserait comme questions. Je m'attendais à crouler sous une avalanche de mots mais ce ne fut pas le cas. J'aurais préféré remarque...

-Puis-je devenir comme toi ?

Sur le coup, je n'ai pas percuté, du tout. Et puis le temps que ça remonte au cerveau... QUOI!? mais c'est cette question? Je me tournais vers lui, sans expressions apparente sur le visage, juste peut-être de l'incompréhension.

- Tu veux dire, est-ce qu'un humain peut le devenir ou si toi en particulier...

Sa réaction me fit vite comprendre que c'était la deuxième option. Si on m'avait dit qu'un jour un humain me demanderais ça! c’est fou, j'ai eu cette conversation avec des centaines de personnes et in ne m'a jamais demandé ce genre de chose!
Bon, la question était: que vais-je lui répondre? Je commençais à appréhender la suite. Si je lui disais oui, me demanderait-il de le transformer? non, non, non... pas possible. Enfin... oh et puis zut, le mieux c'est que je lui dise la vérité. De toute façon, il est hors de question que je fasse ça!

- En théorie, oui. Dans la pratique, non.

Il me regarda perplexe. En effet ce n'était pas très clair tout ça. Mais j'essayais de gagner du temps tout en réfléchissant à ce que j'allais lui dire. Je lui fis signe de me suivre, histoire que l'on s'éloigne un peu du hameau. L'odeur de sang et de pourriture allait très certainement attirer des gens de passage et je n'avais pas envie de me battre, de me justifier ou d'avoir des problèmes avec les autorités.
Sur le trajet, je laissais sa question, et ma réponse, un moment en suspens. Enfin, après avoir parcouru quelques kilomètres (suffisamment pour être loin de la boucherie), je m’asseyais sur un rocher et lui fit face.

- Hem, le mieux, pour que tu comprennes, c'est que je te raconte toute l'histoire. Ou du moins une partie hum? Ça risque d’être un peu long, mais ça devrait t’intéresser.

Il acquiesça légèrement de la tête, probablement impatient d’avoir sa réponse.

-Tout d’abord, tous les vampires ne peuvent pas transformer les humains. Il n’y a qu’une poignée, appelés sang pur, ainsi que quelques aristocrates à pouvoir le faire. Les premiers sont très forts, ont des pouvoirs souvent dangereux et gouvernent le monde de la nuit. Les autres vampires les moins nobles sont les « vampires communs » en quelques sortes. A l’opposé des hauts aristocrates, ils n’ont pas de pouvoirs spéciaux. Les autres ne sont qu’un ramassis de sous vampires : les autrefois humains. Transformés en vampire par le bon vouloir des nobles. Pour des batailles entre clans ou juste pour  mélanger leur population. Ils ne sont pas inutiles mais pas franchement reconnu comme nos semblables.
Je marquais une pose pour lui laisser digérer ces informations puis reprenais :
-Les derniers…. Sont mon gibier, plaisantais-je, non sérieusement. On les appelle les Level End ou level E. Ce sont des vampires autrefois humains abandonnés par leur maitre vampire. Ils sont dangereux car incontrôlables. Ils ont une soif constante de sang et les aristocrates ont pour ordre de les tuer s’ils perdent contrôle.  En fait, tous les humains mordus sont condamnés à finir level E. Il y a bien sûr un moyen d’en faire de vrais vampires et d’éloigner la folie mais peu de sang pur prennent cette peine. Ils préfèrent les abandonner aux Hunter ou aux aristocrates quand ils ne leur sont plus nécessaires.

Oups, il paraissait encore plus intéressé maintenant… enfin, c’est ce qu’il me semblait.

- Donc transformer un humain en vampire c’est possible mais il ne faut pas le prendre à la légère.

Attend, c’est moi qui dit ça ? Combien de fois en ai-je transformé en les laissant à la vie sauvage quand j’étais plus jeune… enfin, je vais éviter de lui dire ça.

- Bien sûr,  on peut choisir de mordre un humain sans le transformer, histoire de se nourrir. Je poussais un soupir. Tu as d’autres questions ?

J’essayais de changer  de sujet. Il  devait avoir d’autres questions, enfin j’espérais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Uki
Guerrier (1.1)


Messages : 95

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
140/50000  (140/50000)
Inventaire: - cape de voyage cousue main


MessageSujet: Re: Entrainement [Pv Uki & Kaïri]   Ven 23 Aoû - 0:59

Uki attendis sa réponse un temps qui parut une éternité à ses yeux et quand celle-ci passa les lèvres de son maître il tomba de déception. Comment pouvait-elle se permettre de répondre aussi bêtement que « En théorie, oui. Dans la pratique, non. ». Uki allait émettre ses doutes quant à une réponse si évasive. Néanmoins le jeune garçon n’eut pas le temps d’émettre le moindre commentaire qui allait accompagner la mine perplexe qu’il affichait, en effet Kaïri lui fit signe de la suivre et Uki lui obéis sans dire un mot comprenant sur le coup que la discussion était terminé et que jamais ils ne reviendraient là-dessus. Après ce qui parurent des heures de marche pour le jeune homme ils s’arrêtèrent enfin, La Vampire s’assis sur un rocher et fit face stoïquement à son élève, sans aucune expression significative sur le visage. Uki se sentait pour le moins minuscule face à son maître néanmoins, il changea complètement d’attitude quand elle prit la parole pour lui en dire plus sur sa race. Uki ne cacha pas son intérêt il grava chaque mot dans sa mémoire. Tout l’intéressait dans les dires de son maître en particulier la hiérarchie de sa race, et le principe généralisé pour créer de nouveaux vampires.

Quand Kaïri eut fini ses explications, beaucoup de chose était clair pour lui, comme le rang de son maître chez les Vampire, le jeune homme était certain qu’elle était une sang pur ou une aristocrate à la rigueur. Le jeune garçon faisait cette conclusion au ton plutôt détaché qu’elle avait employé en parlant des vampires communs ou des level end. Enfin il se trompait peut être mais il espérait réellement avoir raison car s’il ne se trompait pas il ne lui resterait qu’à convaincre son maître de le transformer afin qu’il devienne aussi fort qu’elle et qu’il puisse se rendre encore plus utile à Kanoë. Uki brûlait d’envie de demander à quelle caste elle appartenait afin de confirmer ses soupçons mais il s’en abstint estimant tout simplement qu’il avait déjà été très clair sur ses envies pour la journée et qu’il fallait maintenant qu’il se recadre un petit peu et retienne un peu plus sa langue.

Il regardait Kaïri droit dans les yeux ne cachant ni son envie de devenir vampire ni sa fascination pour celle qui lui faisait face. Néanmoins il désirait attendre quelques temps avant d’en reparler pour en savoir plus sur cette race et tenter de convaincre son maître de faire le nécessaire pour le transformer. Uki réfléchissait à autre chose à demander à la jeune femme qui fui faisait face, mais dans un premier temps rien ne lui vint à l’esprit. Après tout quoi de plus logique, puisque le jeune homme était obnubilé par cette idée d’être changé en vampire. Uki pour tenter d’ouvrir une conversation et surtout de savoir ce qui l’attendrait maintenant se remémora tout ce qui s’est passé depuis son réveil ce matin-là, en commençant par l’arrivée un peu tardive de Kaïri au rendez-vous.

Comme bien souvent lorsqu’il se mettait à réfléchir le jeune homme se souvenait de chose qu’il avait entendus ou vus sans forcément faire attention. Et cette fois-ci ne fit pas exception, Kaïri avait une chauve sourie à son arrivé dans la forêt, et peu de temps après avoir retrouvé son élève elle avait envoyé celle-ci chercher quelqu’un qui l’aiderait pour entrainer le jeune garçon. Uki qui ressentait monter tout doucement son anxiété quant à la suite des événements prit enfin la parole après un temps mort qui paraissait des heures :

-Une dernière question oui. Où est Yuki ? Non pas que je me fasse du souci pour cet animal, mais il y a de ça plusieurs heure vous l’avez envoyé cherché un de vos amis. Hors ni Yuki ni votre ami n’a donné signe de vie, et d’après ce que j’ai pu lire sur les chauves sourie s elles peuvent retrouver leurs compagnons même si ceux-ci se sont déplacé.

Uki avait parlé encore une fois calmement dissimulant de son mieux tout sentiment ou expression se faisant trop pressante. Après il fallait l’admettre ses propos ne représentait pas vraiment ce qu’il voulait savoir car le sort de Yuki l’animal de compagnie de son maître l’indifférait comme celui de son ami qui plus est. En réalité ce qu’il désirait connaitre c’est le moment ou ils arriveraient mais aussi ce qui l’attendait.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kaïri Rima
Chef de troupe (1)


Messages : 529

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire: Faux


MessageSujet: Re: Entrainement [Pv Uki & Kaïri]   Mar 27 Aoû - 21:59

Pourquoi avait-il fallu que je tombe sur un morveux humain? un elfe, un troll ou n'importe quoi d'autre ne m'aurait jamais demandé ça! Je distinguais dans son regard cette envie de devenir comme moi et ça ne me plaisais pas du tout. J'espérais qu'il passerait à autre chose. Le gamin resta un muet un long moment et je me pris à imaginer qu'il cherche un moyen quelconque de me convaincre d'en faire un des miens... ou un vampire de bas étage du moins.

-Une dernière question oui. Où est Yuki ? Non pas que je me fasse du souci pour cet animal, mais il y a de ça plusieurs heure vous l’avez envoyé cherché un de vos amis. Hors ni Yuki ni votre ami n’a donné signe de vie, et d’après ce que j’ai pu lire sur les chauves souris elles peuvent retrouver leurs compagnons même si ceux-ci se sont déplacé.

hein? Je ne m'attendais pas à ça non plus. Surprenant avec ses questions le gamin... Il est vrai que je me fais rarement du souci pour ma petite bête car elle me retrouve toujours. Mais le fait qu'elle n'ai toujours pas ramené Natsu me préoccupais.

- Ne t'inquiète pas pour elle, ni pour l'autre abruti, il doit avoir eu un empêchement.

Je lui disais de ne pas s'inquiéter mais je n'en menais pas large. Si Yuki ne l'avait pas trouvée dans les parages, elle était capable d'être allé à la frontière de Fantastiqua, près de chez moi, et donc de la guilde. Ils l'a connaissent tous là-bas et il n'est pas impossible qu'elle ne revienne pas vers moi pour ne pas leur indiquer ma présence. Quand à Natsu, il est suffisamment fort pour se dépêtrer tout seul. Après tout, il est mon espion... Je voulais profiter de sa présence pour lui demander des nouvelles sur les agissements de mon père. C'est raté! Je devais en avoir le cœur net. J'entrepris donc de pister ma petite chauve souris et de retrouver sa trace. J'avais de la chance que la forêt éternelle soit en bordure du pays, ça me laissais plus de chance de les trouver car il était peu probable que Natsu soit sur les terres de Fantastiqua.

- Je vais passer chez moi pour voir si elle est rentrée. Ton entrainement aujourd’hui est officiellement terminé. Tu peux faire ce que tu veux. Rendez vous demain, à la même heure que ce matin devant le tableau d'affichage de l'auberge.

S'il souhaitait rentrer chez lui, je n'allais pas l'obliger à m'accompagner... quoique?

- A moins que tu veuilles faire des heures supplémentaires. Cependant, je ne garantis pas que tu sois dans ta famille avant la nuit, ni que ce sera sans danger.

Je me demandais ce qu'il allait faire. Qu'il rentre ne me dérangerais pas, au contraire, l'avoir dans les pattes n'étaient pas génial. Mais d'un autre côté, s'il venait...

[hrp: désolé pour l'attente, j'ai eu un empêchement]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Uki
Guerrier (1.1)


Messages : 95

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
140/50000  (140/50000)
Inventaire: - cape de voyage cousue main


MessageSujet: Re: Entrainement [Pv Uki & Kaïri]   Mer 28 Aoû - 11:29

Uki comprit rapidement que ses questions ne faisaient que surprendre son maître. Hélas le jeune homme n’arrivait tout simplement pas à tenir sa langue et maintenant qu’il avait commencé à dire ce qu’il pensait, Kaïri n’était pas sorti de l’auberge… Le jeune homme n’aurait plus aucune hésitation à lui dire ce qu’il voulait, lui demander tout et n’importe quoi bien sûr dans les limites du raisonnable malgré tout. Et surtout tout en la respectant ce qui dans le cas contraire n’aurait plus du tout ressembler au jeune garçon. La réponse de son maître ne se fit pas attendre après qu’il eut fini de poser sa question, son maitre lui dit de ne pas s’inquiété que son animal avait très certainement eut un empêchement. En entendant cette explication ridicule Uki ne pus retenir un sourire imaginant la chauve sourie devant abandonner sa mission pour aller faire des course avec un panier d’osier accroché à la patte.

Uki se reprit quand même rapidement, car il constat que son maitre elle, elle ne riait pas bien au contraire. La question de son élève avait comme éveillé une sorte d’inquiétude dans le regard de la jeune femme. Après tout il est normal qu’elle se fasse du souci Yuki était son animal de compagnie. Sans réellement changer d’expression Kaïri reprit la parole lui expliquant ce qu’elle comptait faire dans l’immédiat et annonçant également la fin officiel de son premier entrainement. A ce moment les yeux de Uki s’illuminèrent de joie car il allait enfin pouvoir rentrer chez lui pour retirer ses chaussures qui lui faisait un mal de chien, s’allonger pour penser à tout ce qu’il avait fait aujourd’hui et surtout faire des recherche sur les vampire.

Uki n’écouta donc qu’à moitié la proposition de son maître pour l’accompagné car son choix de retourner au château était déjà pris. Lorsqu’elle eut fini le jeune homme la regarda droit dans les yeux en affichant un sourire de satisfaction puis il prit la parole :

- Je préfère rentrer, j’estime que ce premier entrainement à été des plus instructif et je dois me reposer en préparation de demain. Il faut bien l’admettre demain sera une journée encore plus dure et puis le fait de se retrouver au tableau d’affichage signifie que nous allons répondre à une annonce pour un travail et je doute que vous prendrez quelque chose de simple.
Le jeune homme se tus un instant et reprit de plus belle la parole toujours en affichant un merveilleux sourire.

- Mais merci de me proposer de vous accompagner. Sur ce je vous laisser et espère que vous retrouverez vite Yuki. On se revois demain aux aurores devant le tableau d’affichage de l’auberge.
Uki tourna donc les talons et se dirigea tranquillement en direction du château de Kanoë lorsqu’il eut finit sa phrase.

[je te laisse faire le poste au tableau pour prendre la mission et créé le sujet je répondrais au plus vite ^^ ]

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Uki
Guerrier (1.1)


Messages : 95

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
140/50000  (140/50000)
Inventaire: - cape de voyage cousue main


MessageSujet: Re: Entrainement [Pv Uki & Kaïri]   Jeu 29 Aoû - 2:31

fini =)

_________________


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrainement [Pv Uki & Kaïri]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entrainement [Pv Uki & Kaïri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» [hors de la cité]Entrainement de la milice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Ârnör :: Forêt éternelle-