Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 home sweet home [Pv Leef, Zara & Fûma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: home sweet home [Pv Leef, Zara & Fûma]   Mar 27 Nov - 11:09

L’hiver approché à grand pas dans les terre de Fantastiqua et déjà les guerriers devenait sombre et ronchon du moins plus que d'habitude
C’est dans cette ambiance plus que tendu qu'un vieil homme encapuchonné entra sur une monture d'un noir ténébreux il posa le cheval chez le forgeron tout en lui laissant 1 pièce de platine. Le forgeron alors le remercia et s'occupa de suite du cheval en commençant par lui refaire une beauté

Le vieillard prit un sac alors sur ses épaules  vouté et affaibli par le temps et avançât ver le marchand de vin chaud de la cour du château afin de se réchauffer a coté du viellard un jeune homme l'acompagnait avec ses deux totems

Tout d'un coup leurs regard se posa sur deux gardes qui s’approchaient d'une jeune fermière
"tss c'est quoi encore cte gueuse "
"Laisse  tomber depuis le début de l'hiver on tombe sur n'importe qui ici mais sa tombe bien elle va nous divertir "
Le garde alors s'avança ver la fermière et l'attrapa par le bras en la faisant tourner vers lui
"Alors drôlesse on ose rentrer dans la cour du château du grand prince sans payer son entrer "
"Pardon mes seigneur mais je n'ai pas de quoi payer par pitié pardon mille pardon "


le viellard posa sa main devant le jeune homme loup et lui fit signe de la tete de ne pas bouger

Le garde alors dégaina son épée et releva avec la jupe de la fermière "moi je voie ici un jolie trésor ma belle "

Le second le regarda "arrête tu sais bien que le capitaine n'autoriser pas le viol il le punissait de mort "

" Bah espèce de pleurnichard il est mort ou pire à déserter ton capitaine ce vieux débris de Zarathos est mort tu m’entends alors maintenant viens plutôt m'aider a d’effleurer cette pucelle "
Le garde s'exécuta quand soudain son camarade fut douché par une cruche de vin chaud

"Qui? Qui est l'espèce de fumier qui vient de signer son arrêt de mort "

Les deux garde regardèrent la foule qui s'écarta pour laisser le vieillard et le jeune mi homme mi loup seul assit sur leur chaise en train de fumer sa pipe

"Toi tu sais ce que tu viens de faire "

Le vieillard le regarda en souriant "oups désoler sa m'a échapper "

Le garde renversa la table et à son tour vida une carafe sur le vieillard "alors tu ne m'en voudra pas moi aussi sa vien de m'echaper "
Le second prit son sac et le vida par terre
"Non d'un cornu dans une église "

Entre un vieux livre de recueil porno un pot de tabac des menottes des bouteilles d’alcool vide et des herbes qui font rire se trouvait une épée toute en argent noir le manche fait de cuir ivoire et argent noir brillait  de mille feu

" C’est quoi ça ?"
Le vieillard alors regarda le garde prendre l'épée en forçant comme si elle pesait 100 kilos

""Je serais vous j'oublierais sa de suite et me concentrerais plus sur sa "

Le garde alors le regarda et avant de comprendre se prit un coup de la paume de la main qui le projeta contre les murs du château son collègue dégaina son arme et s'apprêta à décapiter la cible mais il fut bloquer et commença à sentir une chaleur le bruler de l'intérieur puis soudain il ressenti et vécu tous les souffrances qu'il avait infligé une longue vie passa sous ses yeux une souffrance terrible il hurlait a déchirer les cieux mais il ne rendait même pas compte qu’il était dans son âmes est que le temps et l’espace n’avait plus cour seul la souffrances qu’il avait infligé comptait et l’emporterait
Le vieillard alors lâchât le corps sans âmes du garde la foule s’écarta il avait à peine saisit le garde qu’il était mort comme si il lui avait aspiré toute vie
Le vieil homme alors tout en récupérant sans épée dit d'une voie douce " 1 épée pour un roi 1 katana pour chaque prince 1 tout pour le démon"
Alors l'épée se sépara en deux katana qui s'abattirent sur  l'arme du garde qui se brisât sou le coup
"Alerte ALERTE !!!!!!!!!!!!!!!!"


La cour alors commença à se remplir au tour d'un vieil homme qui soudain fut entourer d'un feu noir qui s'évapora de suite laissant un homme aux longs cheveux noir dans une sublime armure toute d'argent noir
"Veuillez baisser vos armes soldat je vous l'ordonne "

le viellard regarda le jeune qui l'acompagnait "ne t'inquiete pas jeune leefaen je vais vite regler sa "

Kienzan alors apparut l'entourant "votre capitaine Zarathos Hellfire est de retour à genou tas de vermine "
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: home sweet home [Pv Leef, Zara & Fûma]   Mer 19 Déc - 23:20

Fûma travaillai dans son bureau ce jour là. Plusieurs cartes anciennes étaient dépliées sur la tables. Des feuilles volantes pleines de notes du Prince y étaient également parsemées. L'ange qui ne cherchait qu'à prendre l'avantage sur son frère jumeau dans cette guerre devait certainement être en train de rechercher de nouvelles places fortes où établir les nouveaux camps de son armée. Rien ne semblait pouvoir le perturber dans sa tâche ; pourtant, une sorte de grattement à sa fenêtre le ramena à la réalité. Ce grattement léger presque qu'inaudible était pourtant de la plus haute importance. Le Prince le reconnu aussitôt alors qu'il aurait pu s'agir que d'un simple frottement d'un meuble sur le plancher pour un non averti. Mais il en était tout autre. A la fenêtre, un petit écureuil. Ce rongeur était bien particulier. Il faisait parti du groupe d'écureuils voyageurs mis en place pour une communication rapide entre les habitants du royaume en évitant les diverses plumes et fientes des pigeons voyageurs utilisés habituellement. Ces animaux discret étaient également très rapides. Il parvenaient à se déplacer silencieusement par les arbres mais également à planer au gré des vents ce qui les rendaient particulièrement efficaces.

Le Prince Fûma se dirigea à sa fenêtre et récupéra le petit parchemin transporté par l'écureuil. Il lui donna une noisette en récompense et lu le message. Ses sourcils se froncèrent. Il y avait du grabuge au château du côté des écuries. Un homme était entré et avait malmené quelques uns de ses soldats.

Qu'était-ce donc que cela ?! Kanoë oserait-il envoyer l'un de ses hommes à mon château ! Non, impossible. Il n'enverrait pas l'un de ses soldats à une mort certaine. Il est bien trop sentimental pour agir ainsi.

Le Prince revêtit sa tunique et s'envola par la fenêtre en direction des écuries. En approchant du lieu, il entendit des acclamations et vit ses hommes à genou face à un homme aux cheveux noirs vêtu d'une armure couleur argent. Il sourire s'afficha un court instant sur le visage du Prince puis disparut au moment où il se posa face à l'homme ou plutôt face au démon qu'il avait reconnu.

- C'était donc cela... Je vois que vous aimez toujours faire des entrées fracassantes Zarathos !

Le Prince le salua en lui saisissant l'avant bras, à la manière des chevaliers.

- Vous êtes en retard, mais je suis ravi que vous soyez de retour parmi nous. Allons dans mon bureau afin de faire le point sur votre mission.

Le Prince aperçu alors un jeune garçon derrière son capitaine. Il arqua un sourcil d'étonnement. Il sonda rapidement son âme et eut un sourire de satisfaction.

- Tiens donc. Qu'est-ce donc ? Une nouvelle recrue ? Il m'a l'air tout à fait interessant. Suis-nous jeune homme.

Le Prince se dirigea vers le château afin de s'entretenir dans son bureau avec son bras droit et sa nouvelle recrue...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leefaen
Guerrier (1.1)


Messages : 96

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
70/50000  (70/50000)
Inventaire: - Rose noire


MessageSujet: Re: home sweet home [Pv Leef, Zara & Fûma]   Sam 12 Jan - 7:31

"Votre capitaine Zarathos Hellfire est de retour à genou tas de vermine "

Très impressionnant. Je n'avais osé m'approcher de trop près et avait laissé Zarathos régler sa petite affaire et parfaire son entrée. Le spectacle qui me fut donné me fit un peu tourner le regard mais qui étais pour juger de ce pouvoir. Je pouvais moi-même faire endurer une forte souffance intérieur rien qu'en manipulant les organes. Je m'en était rendu compte lorsque j'avais chassé avec Mélaïna. Elle avait saisit un chevreuil et m'avait attendu pour le tuer. L'immobilisant de ses pattes puissantes, et m'avait demandé de le tuer à la distance où je me trouvais. Je m'était demandé un moment comment et puis j'avais imaginé le coeur de l'animal dans son poitrail. Me concentrant sur son corps haletant, j'avais par la pensée trouvé son coeur et en serrant le point, je l'avais écrasé. La bête, après un gémissement avait cessé de respirer. Cela m'avait beaucoup effrayer mais curieusement je n'en avait pas été écœuré. Je n'avais pas encore pris le temps d'en parlais à Zarathos mais je comptais le faire lors de notre premier entraînement.

Suite à ma rencontre avec Zarathos, où plutôt nos retrouvailles, je me retrouvais donc carrément au palais du prince Füma. Le démon avait réussi à me convaincre, non sans mal, que ma place était auprès de lui. Il allait devenir une sorte de maître pour moi et même si cela me faisait mal de l'admettre, j'avais besoin de lui. Ma seul consolation à cette situation était que j'allais pour sûr rester à distance de ma famille de sang. Ma famille à présent était auprès du capitaine. Une drôle de famille... Pour me soutenir, j'avais encore mes totems. Zarathos savait qu'on ne pouvait me séparer d'eux. J'espérais que le prince n'allait pas chercher à m'en priver, que mon nouveau maître parviendrait à le convaincre de la nécessité de leur présence près de moi. Je marchais lentement derrière Zarathos alors que nous pénétrions dans la cours du château. Cet homme m'impressionnait. Lorsque j'avais vu la terreur et le respect sur le visage des soldats qu'il avait interpellé, je compris qu'il avait une influence non négligeable.

C'est après que le démon ai annoncé son retour qu'un ange apparu. Enfin pas genre un petit Cupidon comme dans un rêve avec ses petites ailes de coton et sa bouille rosé coiffé d'une auréole. C'était un être majestueux, un homme doté d'une paire d'ailes blanches magnifiques, qui vint ce poser près de nous. Je restais à l'écart le temps qu'il accueillait le capitaine et le saluait.

C'était donc cela... Je vois que vous aimez toujours faire des entrées fracassantes Zarathos ! Vous êtes en retard, mais je suis ravi que vous soyez de retour parmi nous. Allons dans mon bureau afin de faire le point sur votre mission

Timidement je me rapprochais. Mon visage ne trahissait ni le doute, ni l'appréhension qui hantait mon coeur. Je ne voulais pas donner une impression de faiblesse devant le prince alors que je prétendais être capable de le servir. J'avais en effet choisis de rejoindre son armée, sous la tutelle de Zarathos qui allait me former et m'apprendre à contrôler mon pouvoir. J'espérais être accepté. Pourquoi un prince d'une telle puissance prendrait-il un gamin de 14 ans à son service. Le démon m'avait conseillé de montrer ma maturité même si son influence seule suffisait à me faire accepter. Je ne voulais pas commencer à trop lui en devoir... Bien visible du prince, je ne pus bien sur dire un mot. Les paroles restaient coincée dans ma bouche close. Cela voulait dire qu'il n'était pas important que je l'ouvre maintenant.

Tiens donc. Qu'est-ce donc ? Une nouvelle recrue ? Il m'a l'air tout à fait interessant. Suis-nous jeune homme.

Le regard que posa le prince sur moi me fit détourner les yeux. Je n'avais pas encore assez de confiance en moi pour soutenir un tel regard. Ce qui m’ennuya, c'était que cet ange devait être tout aussi capable que son frère de lire en moi. Je ne pouvais pas cacher celui que j'étais à cet être là. Je suivi donc Fûma et Zarathos au château sans un mot. Ma louve Mélaïna marchait à mes côtés, inquiète elle aussi. Elle n'était pas pour que je rejoigne l'ennemis juré de Kanoë après tout ce que ce dernier avait fait pour moi. Je la comprenais mais je n'avais pas vraiment d'autre choix. Je ne pouvais prétendre être l'apprenti du capitaine de Fûma sans présenter mes respects au prince. Quand à Manoir, comme toujours il s'en fichait. Sa mauvaise humeur habituelle se faisait sentir contre ma nuque, à où il s'était posé pour roupiller comme à chaque fois. Je lui grattais l'oreille plus pour me rassurer moi que lui, puis attendis que l'on m'adresse la parole.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: home sweet home [Pv Leef, Zara & Fûma]   Dim 20 Jan - 8:18

- C'était donc cela... Je vois que vous aimez toujours faire des entrées fracassantes Zarathos !


Zarathos se retourna et fit face à son maitre et son ami le prince fuma puis en s'approchant de lui il le salua en lui saisissant l'avant-bras, à la manière des chevaliers un signe de respect qu'il ne faisait que a son maitre et quelque rare amis

- Vous êtes en retard, mais je suis ravi que vous soyez de retour parmi nous. Allons dans mon bureau afin de faire le point sur votre mission.

- Tiens donc. Qu'est-ce donc ? Une nouvelle recrue ? Il m'a l'air tout à fait intéressant. Suis-nous jeune homme.



Zarathos sourit et d'un geste de la main ver le jeune homme il dit "je vous présente leefaen. " un instant le démon s'arrêta et avec un sourire chaleureux et protecteur lança "mon apprenti et premier élève de mes arts sacré "


Le démon alors avançât et alla avec le prince et le jeune Lee ver le bureau de fuma une fois à l'intérieur il prit une apparence plus simple mais tout aussi respectueuse, sa tenue de cuir apparu il ressembler plus à un majordome chaotique Kienzan était sur ses deux mains comme des poings américain son monocle brillait dans la lueur de la pièce

"Je viens faire mon rapport mon maitre sur ses long mois loin de vous, un rapport sombre et je m'en excuse "
Il fit signe a leefaen d'avancer et de se mettre juste à coter de lui "mais avant laisser-moi vous présenter un nouveau membre de votre armé qui je pense va énormément vous plaire aussi bien par ses pouvoir que par " Zarathos regarda le jeune prince et sourit "ses origines "
Kienzan alors se faufila autour du prince et comme une mère protectrice d'une voie douce lança "présente toi jeune Lee et ne t'inquiète pas tu es en sécurité ici et ne pourra nuire à personne "


Zarathos sortit une bouteille de son sac et remplis deux verre avec "tenez mon maitre dite moi ce que vous en pensez c'est un alcool que je vous ramène de ma mission je me suis dit que ça vous ferez plaisir et vous changerez de votre vin habituel"

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leefaen
Guerrier (1.1)


Messages : 96

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
70/50000  (70/50000)
Inventaire: - Rose noire


MessageSujet: Re: home sweet home [Pv Leef, Zara & Fûma]   Sam 23 Fév - 23:11

Pendant que Zarathos et le prince entretenaient brièvement une conversation dont je n'étais pas le sujet principal, je m'accordais une pause discrète en m'agenouillant près de ma louve. Je restais un enfant de 14 ans malgré tout et câliner mon totem de temps en temps me permettait d'évacuer mon stress. Je la caressais alors qu'elle posait sa tête sur mon épaule pour me rassurer. Elle fit retentir sa voix dans ma tête que nulle autre que moi ne pouvait entendre.

*Rassure-toi petit loup, Zarathos est là et il a besoin de toi. Il fera en sorte que tu sois accepté tu verras.*

Je murmurais pour que l'on ne m'entende pas :

Je sais Mely mais que dois-je dire pour ma mère. Elle est au service de son ennemis. Il va croire que je suis son espion.

*C'est un ange Lee, il doit pouvoir lire das ta tête aussi bien que Kanoë le faisait. Nul ne peut lui mentir pas même toi. Sois honnête et tout se passera bien. La sincérité est ta meilleure arme.*

*La sincérité est ta meilleure arme, ben voyons, singea Manoir. Non mais tu t'entend ? Etre le fils de Felyndiira va lui causer plus de tord qu'autre chose. Je savais qu'on ne pouvait suivre ce démon. Il va te conduire à ta mort Lee.*


[color:e09b=cyan*]C'est comme ça que tu le rassure. Tais-toi donc avant que je ne vienne t'égorger.*

Pas de bagarre tous les deux, interviens-je rapidement. Le pire qu'il pourrait nous arriver à tous les trois c'est d'être séparer alors comportez-vous comme de gentilles bêtes de compagnie.

C'est alors que je me rendis compte que l'attention des deux grands s'était reportée sur moi. Je sursautais à moitié lorsque Zarathos m’interpella.

"présente toi jeune Lee et ne t'inquiète pas tu es en sécurité ici et ne pourra nuire à personne "

Si même lui me rassurait, je ne pouvais pas risquer grand chose. Je me redressais en gardant ma main contre la fourrure de ma louve le plus longtemps possible et prit un regard plus assuré. M'adressant alors au prince comme un homme, je fis en sorte d'être bref et efficace et suivit les conseil de Mélaïna en disant la vérité au prince.

"Je m'appelle Leefaen Loubatas, né de Tarod Loubatas et Felyndiira Indis. Eux ce sont mes totems protecteurs, Mélaïna ma louve et Manoir mon chat. Je ne peux me séparer d'eux au risque de perdre tout contrôle et d'en mourir. Je suis maudit depuis ma naissance car un Mal s'est développé silencieusement dans ma mère et elle me la transmis pendant qu'elle m'attendait. J'ai comme une double personnalité. L'une est telle que vous me voyez et l'autre me rend assassin et je ne sais la contrôler. Je suis un danger pour ma famille, c'est pourquoi j'ai demandé à votre frère de me bannir. Je sais qu'un banni n'a plus le droit de pénétrer ses terres et c'est ce que je souhaitais".

Je lâchais enfin Mely pour m'avancer un peu à la hauteur de Zarathos et termina :

"Zarathos s'est proposé à devenir mon maître afin d'apprendre à contrôler mon mauvais côtés que je ne peux éradiquer. Durant cet apprentissage, je souhaiterais aussi faire parti de votre armée afin d'avoir l'opportunité de libérer ma personnalité assassine sous vos ordres et non en agressant les vôtres à ma guise. J'ai un besoin de faire du mal au gens mais je m'en voudrais de blesser une personne au hasard qui ne le mérite pas".

Je jetais un regard à Zarathos qui semblait satisfait de mon discours et je le savais prêt à me soutenir. Mélaïna s’avança également et s'allongea à mes pieds en signe de soumission alors que Manoir lançait presque des éclairs avec ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: home sweet home [Pv Leef, Zara & Fûma]   Ven 15 Mar - 3:02

Le jeune garçon, quelque peu intimidé, nous suivit tout de même avec une légère distance, encadré par ses deux animaux. Le chat et la louve avaient comme une allure d'escorte entourant et protégeant l'être familier. Une fois dans le bureau, Zarathos, capitaine et bras droit du Prince de ces terres, s'excusa respectueusement pour son retard et sa longue absence occasionnée par la mission confiée par son maître. Cependant le léger rictus sur son visage en disait long sur ce qu'il s'apprêtait à lui annoncer. En effet, le démon n'était pas revenu bredouille, il était accompagné d'une nouvelle recrue ; et quelle recrue... Sans attendre une instant, il se tourna vers le jeune garçon qui était encore inconnu de l'ange et l'invita à se pr2ésenter par lui même. Ce dernier hésita un instant en proie au doute. Il ne savait pas s'il devait être franc avec le Prince où s'il devait dissimuler quelques aspects de ses origines. Après tout, il était quelqu'un de très important aux yeux du frère jumeau de son hôte et ce dernier pourrait très bien se servir de lui afin de faire souffrir et affaiblir momentanément ce frère qui n'était qu'un obstacle à son avénement. Eliminer le jeune garçon pourrait faire un grand mal à Kanöe mais l'utiliser contre lui l'atteindrait également fortement. Survivre ou être tué, c'était les deux seules possibilités d'avenir pour notre banni récent... Il n'oubliait pas non plus que Fûma, en tant qu'ange, pouvait certainement lire en lui comme dans un lire ouvert. Le doute ne fut plus permis, il décida de tout lui raconter.

Au fil des paroles du jeune garçon, le Prince laissa la naissance d'un sourire s'afficher sur son visage. Le fils du capitaine de l'armée de son frère. Le protéger de Kanöe se présentait ici, face à lui, afin de lui prêter serment. Il bouillonnait intérieurement face à une telle hilaritée puis se ravisa. Etait-ce possible que ce soit là un piège de la part de son ennemi ? Aurai-il été capable d'une telle chose? Non... Kanöe, cet être au grand coeur n'aurait pas pris le risque de mettre la vie d'un si jeune individu en danger. Même si cela pourrait lui donner un avantage certain d'avoir un espion infiltré parmis mes hommes. Bien, cette nouvelle recrue emplie de cette soif de tuer commune à certains de mes hommes ferait un atout de choix. Une confrontation avec ses parents sur le champs de bataille lorsque de cet instinct de tueur s'empare de lui peut également avoir pas mal d'intérêt. Le Prince reconnaissait bien là l'esprit avisé de Zarathos. Il était rare qu'il le déçoive en recrutant des nouveaux membres et là encore il n'échappait pas à cette habitude... L'ange se retourna vers son bras droit avant de reprendre la parole.

- Voila donc une recrue bien intéressante mon cher Zarathos... Une fois encore, tu ne me déçois pas...

Fûma scruta de plus près le jeune neko-loup.

- Jeune Leefaen... Je suis pret à te donner ta chance et à t'accepter au sein de mes rangs. Cependant, tu vas devoir faire tes preuves. Le fait que ce soit mon bras droit qui t'ai recruté ne te donne pas droit à un traitement de faveur. A mes yeux tu ne vaut guère plus que les autres guerriers...

Le Prince saisit la main de Leefaen et utilisa son pouvoir de rayon destructeur, à faible puissance, afin de lui faire une marque par cotérisation. Chaque membre de son armée approuvé par lui-même portait cette marque. Cela permettait de repérer aisément les usurpateurs, les espions.

- Tu peux à présent porter ma bannière. Et tu auras intérêt à l'honorer ! Zarathos poursuivra ton entrainement militaire. Ta première mission te sera confiée dans les prochains jours... Bienvenue à Ângmâr !

Le Prince sourit puis revint vers Zarathos afin de goutter cette boisson dont il lui avait parlé plus tôt.

- Bien, fait-moi ton rapport de mission je te prie.









HRP: dsl du retard, des souci de pc
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: home sweet home [Pv Leef, Zara & Fûma]   Jeu 21 Mar - 8:55

Zarathos et Kienzan sourire légèrement en regardant la scène et enfin le moment attendu par le démon arriva fuma accepta officiellement le jeune Lee
"bienvenue dans la famille jeune homme je vais m'occuper de toi et de tes petits amis mais d’abord première leçon savoir rester a sa place et surtout savoir fermer sa gueule quand il faut et l'ouvrir au bon moment "


Zarathos regarda Kienzan qui agissait comme une mère protectrice avec le jeune leefaen déjà elle utiliser son pouvoir pour calmer la douleur de la marque sans vraiment lui enlever si il devait devenir le futur des démons et de fuma le jeune apprenti devrait apprendre le sens du mot douleur


Le démon renégat regarda son seigneur et avec un geste léger mais précis débouchât la bouteille qu''il tenait et versa la liqueur dans deux verre un troisième fut remplis de lait par Kienzan pour le jeune loup

"Bref comme je l'ai dit il y a quelque minute j'ai de bien mauvaise nouvelle et je m'excuse de devoir être l'oiseau de mauvais augure qui viens les apporter "


Le démon déroula alors une grande carte du monde ou était dessiner les trois grands royaumes et les terre sans maitre loin très loin au nord de Fantastiqua le démon de son doigt pointa la région et commença son rapport
"Les terre dévasté son depuis la fin de la guerre mener par votre père des terre inhospitalière et sans aucune richesse pourtant plusieurs peuple clan et race continue de vivre dans ses terres, jusqu'à maintenant ils étaient tous de véritable neutre et ne s'intéressaient pas à notre guerre mais il y a peu une ombre a grandi en ces terre une ombre qui a pris le pouvoir et rallier à elle les clans les plus brutaux et sombres qui ne vénéraient personne et n'obéissaient a personne. J’ai vu des villes sombrer et des civil être tuer juste parce qu'il prier votre père ou bien même les nouveaux et anciens démons."

Zarathos prit une gorgé et posa son doigt sur les montagnes qui servait de frontière entre ces terres et le reste de Fantastiqua " mes amis et contact dans les montagnes m'ont appris que même les géant des montagnes on rejoint cette ombre et ses serviteurs ont tous cette marques "
Zarathos alors regarda Kienzan qui montra une main de peau verte avec une marque noir dessus " c'est du démon mais pas n'importe lequel celui du démon ancestral mes ancêtres mes grand parent étaient les dernier de cette espèces qui était aussi puissant voir plus que votre père et les dieux, un seul démon ancestral pouvait massacrer une armé d'ange et les plus grands archanges sans problème. Ce qui me dérange c'est que premièrement les nouveau démons ainsi que les anges ont peur d'eux et de ce qu'il représente, et il ne serait pas assez fous pour utiliser cette marque, deuxièmement cette langue est parler par très peu de personne moi-même je ne parle pas très bien cette langue. Donc j’en viens à cette conclusion les démons ancestraux à mon époque était mort ou banni donc même si c'est improbable il est possible que l'un deux se réveille et commence à refonder une armée en corrompant tout ce qui se trouve à sa porter et qui est exploitable, et si j’ai juste on es honnêtement dans une merde intégral car la marque veut dire ragnmor ou en langue commune le roi des morts et jusqu’à aujourd’hui le seul qui a jamais porter ce surnom fut le frère de Satan lui-même qui fut enfermé et banni par son frère et ses 5 enfants le problème c’est que je n’ai pas plus d’info sur lui car c’était qu’une légende a la base pour nous autre les démon ancestraux ."

Le démon regarda son seigneur "autre chose votre frère et rosiel commence aussi à sentir la menace venir et là ou je m'inquiète c'est que tout ce qui est une source de puissance qu’elle soit chaotique démoniaque ou divine a l'air de les intéresser et je sais de quoi je parle "

Le démon se mit torse nue et laissa apparaitre son dos qui portait une cicatrice de brulure le long de sa colonne vertébral
« Un souvenir de deux de mes plus vieux amis qui on sombrer dans sa corruption et on tenter d’absorber ma force » Le démon regarda Lee « ils vont essayer d’avoir votre pouvoir celui de Lee le mien ainsi que le pouvoir des créatures et combattants les plus puissant de Fantastiqua. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: home sweet home [Pv Leef, Zara & Fûma]   Ven 7 Juin - 1:03

Après avoir donné ses premières instructions à la nouvelle recrue, Zarathos laissa soin à Kienzan de s'occuper de lui pendant qu'il ferait son rapport de mission à son prince vénéré. Les nouvelles étaient loin d'être bonnes. Le démon servit deux verres de liqueur et commença son compte-rendu. Il déroula un grande carte du monde sur le bureau du prince ailé et les deux hommes se penchèrent dessus. Le sérieux et la gravité était lisible sur leur visages.

Le bras droit de l'ange lui fit part de ses craintes. Un grand mal s'éveillait et ralliait à ses côtés les peuples neutres tout en éliminant les civils priant son père ainsi que lui-même. Les faibles vénérant Kanoë étaient eux-aussi éliminer. L'ennemi encore inconnu était fort et sa puissance ne cessait de grandir au fil des jours, ralliant davantage de personnes et créatures à sa cause. Le prince prit une gorgée de liqueur et posa son verre fermement sur le bureau. Tout ceci le mettait hors de lui. Cette nouvelle menace mettait ses plans de conquête du royaume de Fantastiqua en péril. Qui donc pouvait bien se cacher derrière cela ? Il écouta attentivement les paroles de son bras droit et senti un frisson le parcourir.

Un démon ancestral. Mais comment était-ce possible. Le peu de démon ayant survécu se trouve banni dans d'autres univers et la clé de leur prison est scellée par une ancienne magie pure extrêmement puissante... Comment pourrait-il y avoir un évadé ? La magie maintenant la porte scellée perdrait-elle de sa puissance ? Avons-nous assez de puissance aujourd'hui pour vaincre une telle menace sachant qu'il existe que très peu de mage dignes de ce nom en ces terres... Fantastiqua avait perdu de sa magie au fil des années depuis qu'une paix durable avait été instaurée par notre père. Combien de temps nous restait-il avant l'affrontement ?

- Rosiel et mon frère font front commun... Je ne peux les laisser me devancer sur ce coup-là ! Imagine un peu la catastrophe si jamais c'était Kanoë qui débarrassait notre monde de cette menace ! Ma crédibilité, la crainte que j'inspire, le respect qui m'est dû, tout ceci sera perdu !

Le Prince regarda la cicatrice de Zarathos.

La menace est réelle...

Il frappa du poing sur la table avant de la retourner dans une rage folle déployant ses ailes par la même occasion. Il se retourna, serra les poings à s'en faire saigner et soupira.

- Chier ! Nous n'avons pas le choix, nous allons devoir travailler de concert avec Kanoë et Lord Rosiel ! La menace est trop importante pour être orgueilleux. Une trêve doit être faite pour la survie de notre monde et notre avènement prochain ! Je vais faire parvenir une missive à mon cher frère. Zarathos, je compte sur toi pour accélérer la cadence des entraînements ! Nos guerriers doivent être à la hauteur pour lorsque le jour de l'affrontement arrivera ! Nous devons également faire des recherches afin de voir s'il n'y aurait pas un moyen de resceller se démon de façon définitive ! Ce Ragnmor ne perd rien pour attendre, il ferait mieux de se tenir prêt car nous seront là pour l'accueillir !









HRp : dsl de l'attente extrêmement longue :-/
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: home sweet home [Pv Leef, Zara & Fûma]   Jeu 25 Juil - 0:06

- Chier ! Nous n'avons pas le choix, nous allons devoir travailler de concert avec Kanoë et Lord Rosiel ! La menace est trop importante pour être orgueilleux. Une trêve doit être faite pour la survie de notre monde et notre avènement prochain ! Je vais faire parvenir une missive à mon cher frère. Zarathos, je compte sur toi pour accélérer la cadence des entraînements ! Nos guerriers doivent être à la hauteur pour lorsque le jour de l'affrontement arrivera ! Nous devons également faire des recherches afin de voir s'il n'y aurait pas un moyen de resceller se démon de façon définitive ! Ce Ragnmor ne perd rien pour attendre, il ferait mieux de se tenir prêt car nous seront là pour l'accueillir !



Zarathos regarda sont prince est tout en terminant cul sec sont verre lança d’un ton calme et déterminé
« je suis de retour et je ferait tout pour qu’aucune créatures mortelle ou non ne vienne vous empêcher de prendre ce qui vous ai dut »

Le démon regarda le jeune loups « je formerais votre armé comme j’ai formé mes démons jadis il cracherons leur tripe et me haïrons mais plus il me haïrons meilleur il seront »

Le démon regarda la carte « je vais renforcer nos frontière avec la garde de réserve mes assassins et les anciens de la légion du sud, plus nous aurons d’hommes mieux sa se passera . quand a la populace je vais lancer une branle bas de combat et une grande récolte de combattant tout les homme de 16 a 50 ans intègreront votre armé et je les formerais avec une telle force qu’il regretterons le jour ou leur mère les a fait sortir de sont corps pour atterrir dans cette terre »


Zarathos pouvait devenir le pire formateur et sergent instructeur d’une armé mais même si ses méthodes était contestable le résultat était là en moins de 6 mois il transformer un gamin de ferme en un tueur sanguinaire
Le démons regarda Lee et avec un sourire tout particulier lui dit « quand a toi je te donnerais mon temps libre a t’apprendre tout les arcanes démoniaque et les technique de l’art de la guerre tu deviendra un prêtre de la mort l’invoquant a chaque bataille de la pointe de ton épée et si les dieux de chaos sont avec nous ton nom deviendra une légende comme moi les prince ou ton père »

Kienzan regarda son maitre et sourit « bientôt il va falloir déployer notre puissance et ce moment là j’espère que tout le monde nous verra afin de comprendre qui défend fuma »


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: home sweet home [Pv Leef, Zara & Fûma]   

Revenir en haut Aller en bas
 

home sweet home [Pv Leef, Zara & Fûma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Home Sweet Home [pv Bonnie]
» [Kawa - Ishigaki] Home, sweet home...
» 07. Home Sweet Home
» Home sweet home. — Heaven & Tala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Ângmâr :: Château :: Cour du château-