Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Changement de camps [pv Zarathos (+ Fumä ?)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Leefaen
Guerrier (1.1)


Messages : 96

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
70/50000  (70/50000)
Inventaire: - Rose noire


MessageSujet: Changement de camps [pv Zarathos (+ Fumä ?)]   Jeu 13 Déc - 10:09

Exilé. Le fils d'un capitaine des armées et d'une guerrière talentueuse se retrouvait au stade des bannis du royaume. C'était le choix de Kanoë mais aussi...le mien. Après avoir mit en danger mon petit frère et ma mère une fois de plus, je m'étais promis que ça ne se reproduirait plus jamais. Je ne supportais plus de voir la crainte sur leur visage. Ma mère était fatiguée de devoir gérer son dernier né et un fils qui pouvait basculer à tout moment. C'était insupportable. Après que le prince ai donné congé à maman et Liam, afin qu'ils aillent à l'infirmerie, je m'étais retrouvé en entretien sérieux avec lui. Une conversation d'homme à homme (ou plutôt d'ado à ange) qui allait décidé de mon sort. La conclusion tirée fut la même pour nous deux : je devais partir. Avec mon accord, Kanoë me banni officiellement de son royaume et me chassa. Je partis en réalité de mon plein grès. J'étais parti avant de pouvoir recroiser ma famille, avant de regretter de les quitter. Kanoë n'avait que deux choses à faire, prendre la responsabilité de mon exil sur lui et ne surtout pas dire à Felyndiira et Liam que c'était ma décision de les abandonner. Connaissant ma mère, elle serait parti à ma recherche en espérant me faire changer d'avis. Elle devait croire à un exil car encore une fois la connaissant, elle n'irait pas contre la volonté de son prince.

C'est alors que je me retrouvais pour la première fois de ma vie, livré à moi-même, seul. Enfin presque seul. Mes deux sangsues m'avaient bien sûr suivis dans toutes les étapes de mon existence, de ma naissance jusqu'à mon bannissement et là encore, ils me suivaient, ou me guidaient selon les moments. Manoir s'était installé sur ma nuque, entre ma peau grise et la capuche de mon survêt bleu. Bien calé, il passait son temps dormir ou à ronronner. Mon chat noir aux yeux rouges n'était pas mécontent de mon nouveau mode de vie. Mélaïna, ma louve noire et grise, en revanche semblait être envahit par l'inquiétude mais elle restait toujours près de moi sauf lorsqu'elle s'absenter pour chasser un peu de gibier. Elle était une prédatrice redoutable pour un simple totem et elle arrivait me nourrir ainsi. Mise à part mes totems et mon don de psychokinésie, je ne savais pas faire grand chose pour survivre en terres inconnues. Après plusieurs semaines d'errance silencieuse par les chemins du royaume de Kanoë puis ceux des territoires neutres, j'étais parvenu là où inconsciemment je me forçais à aller : en territoire ennemi.

Je parvins à un petit village tranquille où les gens ne me toisaient pas trop bizarrement. Ils semblaient juste curieux de voir un pré-ado avec une queue grise et des oreilles de loup, accompagné d'un chat en écharpe et d'un loup en animal de compagnie... Je tâchais d'ignorais tous les regards. Je m'étais mit en tête que moins je regardais les gens, moins ils seraient tenté de venir me parler et ainsi je ne serais pas obligé d'être "gentil" avec eux. Ma nouvelle règle était de ne m'attacher à personne. Mais comment allais-je vivre si ce n'était seul et loin de toute population...

Je pénétrais dans une auberge plutôt calme et m'assis dans un coin, non loin de la vieille cheminé en pierre, qui prenait une grosse place sur l'un des murs de la bâtisse. Une serveuse que je ne regardais vint me proposer à boire. C'est alors que je me rendis compte que j'étais parti sans un sou.

Je te sers quelque chose mon garçon ?


Je hochais négativement la tête en lui montrant une de mes poches vides. Elle pouvait bien comprendre ce qu'elle veut, tant qu'elle me laissait tranquille. J'avais juste besoin d'un peu de chaleur. Il est vrai qu'un lait chaud aurait était un vrai délice...

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: Changement de camps [pv Zarathos (+ Fumä ?)]   Mer 19 Déc - 4:13

deux ans deux longues et sombres années venaient de s'écouler pour le démon renégat qui avait vu beaucoup trop de chose et vécu trop de souffrance, entre un voyage au plus profond de fantastiqua, une rencontre avec une secte des plus dangereuse, le massacre d'allié et surtout un visite et une vengeance en enfer bref deux ans de pure emer.. Le pain quotidien de notre démon favori en somme.


Zarathos depuis trois mois voyageait seul sous diverse forme et apparence afin de tromper ceux qui le traquait oh certes il avait rencontré et découvert des ennemi de son maitre non loin du château mais pour l'instant ce qui comptait le plus a Zarathos était de se nourrir de la source noir puissante et faire son rapport a fuma.

C’est donc dans la peau d'un vieux humain au dos vouté par l’Age que le démon rentra dans l'auberge pour y faire escale une escale des plus importante pour lui, il se posa au fond de l'auberge commanda une bonne bouteille de bière du démon et se posa allumant et fumant sa pipe de nacre. Le froid commençait à s'installer dans le royaume d'amgmar ainsi que les premières neiges et la période devenait propice à la tension en tout genre comme au vol et baston de bar.

Zarathos était perdu dans ses penser quand la porte de l'auberge s'ouvrit et qu'il aperçut un signe une bénédiction ou tout simplement son salut. Alors que son séjour en enfer l'avait épuisé et affaibli et qu'il ne put refaire le plein d'énergie démoniaque voilà que dans l'auberge ou il était au moment où il en avait le plus besoin la personne la seul au monde capable de le fournir en énergie démoniaque sans mourir venait de faire son apparition

"Leefaen non d'un vieux cornu au paradis "

Zarathos le regarda il semblait troubler et perdu dans un sens ce qui aidait plus que de raison le démon qui déjà cherchait les deux totems

*bingo kien prépare toi enfin notre petit Lee c'est séparer de la fely *


Tout en regardant le jeune semi loup s'asseoir Zarathos réfléchi a comment l'approcher, il remarqua alors qu'il n'avait n'y argent n'y de quoi marchander

*dans 2 minute il va se faire virer par le patron si il ne commande pas et ne paies pas *
Pas loupé un gros tas chauve dégoulinant de sueur et de graisse alla ver le jeune Lee pour lui réclamer de l'argent
"Tu oses venir dans mon auberge prendre un place bien placer et ne rien commander n'y payer espèce de gueux tu vas voir ou tu vas finir ta nuit "

Zarathos alors intervint en posant sa main sur l'épaule du gérant de l'auberge "laisse donc vieux bouc je paie pour lui ramener nous ton meilleur lait chaud et qu'il soit parfais si tu ne veux pas gouter de mon pied "
Le barman regarda alors le vieillard et reconnu la seul chose qui lui fit comprendre à qui il avait à faire: l'anneau du capitaine de fuma

Zarathos alors regarda le jeune leefaen "bien le bonjour jeune homme je voie que tu as bien grandi depuis notre dernière rencontre a tu toujours cette anneaux que je t’avais offert jadis"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leefaen
Guerrier (1.1)


Messages : 96

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
70/50000  (70/50000)
Inventaire: - Rose noire


MessageSujet: Re: Changement de camps [pv Zarathos (+ Fumä ?)]   Mer 19 Déc - 9:13

"Tu oses venir dans mon auberge prendre un place bien placer et ne rien commander n'y payer espèce de gueux tu vas voir ou tu vas finir ta nuit "

Qu'est-ce-qu'il me voulait celui là ? J'étais bien tranquille près du feu, pourquoi fallait-il qu'on cherche à m'en déloger. Je ne faisais rien de mal que je saches. Apparemment, si on ne consommait pas, on était mit dehors. Formidable ça. Je ne répondis pas et gardais les yeux fixé sur les flammes qui se bataillaient dans le foyer. Une autre voix vint répondre à ma place au patron de l'auberge.

"Laisse donc vieux bouc je paie pour lui. Ramène-nous ton meilleur lait chaud et qu'il soit parfait si tu ne veux pas goûter de mon pied".

Je levais les yeux vers le gros bonhomme et m'aperçus qu'il ne chercha même pas à contredire l'individu. Sa voix d’ailleurs 'était familière.

"bien le bonjour jeune homme je voie que tu as bien grandi depuis notre dernière rencontre a tu toujours cette anneaux que je t’avais offert jadis"

Je fixais le vieillard avec froideur. Je devais forcément connaître cet être étrange s'il me parlait de la sorte. Pourquoi un tel élan de générosité, pourquoi ce sourire sur son visage abîmé, pourquoi cette familiarité si naturelle... Qui avais-je connu au court de ma courte vie et que j'aurais pu oublier. Je gardais mon visage statique lorsque je répondis à l'homme.

"On se connaît ?"

Et cet anneau dont il me parlait, quel était-il... J'en avais bien un en ma possession, accroché autour de mon cou à une chaîne argentée. Il m'avait été remit par ma mère un jour. Ce jour-là elle m'avait dis une chose que je n'ai jamais oublié. *Cet anneau mon fils, c'est un présent que tu dois garder toujours sur toi. Il appartenait à une personne qui tient beaucoup à toi et qui sera peut-être là le jour où plus personne d'autre que lui ne pourra te venir en aide*. Cela m'avait paru très étrange mais j'avais pris l'anneau et l'avais porté autour de mon cou durant toutes ces années. J'avais 10 ans quand elle s'était décidée à me le remettre ce qui concordait assez avec le fait que le nombre de mes crises grimpait à vitesse folle. Elle ne m'avait rien dit de plus, ni sur l'anneau, ni sur la personne qui lui avait donné, mais je le portais.

Mélaïna et Manoir ne semblait pas se montrer agressifs avec l'inconnu. La louve le fixait avec attention et Manoir s'en contre-fichait. Il gardait son regard mauvais sur l'aubergiste, cherchant le moindre prétexte pour lui sauter au cou et lui faire regretter d'avoir mal parlé à son maître. Je le caressais doucement afin de l'apaiser. Je laissais parler le vieillard. Comme toujours, je laissais parler les autres et je me taisais. Je n'ouvrais la bouche que pour boire, manger, respirer et dire le moins de mots possible.


Dernière édition par Leefaen le Ven 11 Jan - 10:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: Changement de camps [pv Zarathos (+ Fumä ?)]   Jeu 27 Déc - 9:01

"On se connaît ?"

Zarathos se mit à sourire et d'un mouvement gracieux et élégant prix le verre qu'une serveuse lui apportait avec la boisson du jeune semi loup, il posa le verre de son compagnon devant lui laissant apparaitre une main fine et soigneuse digne d'un masseur ou un pianiste. Prenant son verre et le dégustant avec une certaine noblesse il soupira et regarda le jeune homme devant lui
"Oui et non "
Zarathos alors commença à changer son apparence pour laisser apparaitre un homme jeune aux longs cheveux noirs en queue de cheval tenue par une fine ficelle de la même couleur, son visage fin et délicat porter un monocle sur son œil gauche. Ses habits changèrent aussi un pantalon de cuir noir désormais apparu sur ses jambes tandis qu'une belle chemise noir avec une cravate apparu sur son torse couverte pas un gilet de cuir noir fin.

Ses mains désormais portaient des mitaines de cuir noir qui laisser apparaitre une alliance en argent noir avec une inscription en rouge sang dessus et un anneau sur l'annulaire de la main droite avec d'un bleu magnifique avec des inscriptions ou le seul mot compréhensible était "fuma"


Le nouvel homme devant leefaen sorti une cigarette et l'alluma en claquant des doigts puis recrachant sa fumer se mit à parler avec une voie douce et mélodieuse

"Tu m'as rencontré quand tu n’étais qu'un nouveau-né et déjà tes pouvoir était supérieur a ceux de nombreuse créature sur cette terre, a cette époque j'ai légué a ta mère cette anneaux que tu as sur toi afin qu'il t'aspire et retarde ton coter démoniaque mais j'ai l'impression qu'aujourd'hui cette anneaux doit être plein et ne peut supporter plus d'énergie"
Le démon le regarda "je peux te proposer plusieurs choix et option pour ton futur, le premier est le plus simple tu continues de fuir et d'essayer de trouver ta voie mais crois mois même t'a mère n'a pas tenue à cette vie très peut y arrive surtout quand on est comme nous: diffèrent "


Le démon se mit à boire et continua " la deuxième est surement la plus agréable, tu rejoins une armé qui t'accepte et essaie de tenir le plus longtemps avec ton handicap qui peut tout détruire amis famille et alliée"
Le démon alors enleva son monocle et en le regardant dans les yeux dévoila des yeux de flamme "la troisième tu décides de prendre la voie de la souffrance et l'étude en me suivant une voie longue et très dure mais où tu apprendras à devenir fort a te contrôler a te métriser et à devenir une personne d'honneur et de droiture "


Zarathos sourit "si tu le désire je peux te montrer ce que je suis réellement et ce que je peux t'apporter cela risque de te faire un peu souffrir mon regard et disons spécial mais a la différence de ta mère je joue franc jeux avec toi et te permet chose que je ne fais jamais de te montrer une partie de moi-même "


Kienzan alors glissa le long du bras de son maitre regardant le jeune leefaen de sa tête de dragon métallique et d'une voie douce dit "peut tu me donner cette anneaux site plait jeune Lee je souhaiterais le vider de l'énergie noir dedans afin de soigner mon maitre et de te libérer d'un poids plus grand "
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leefaen
Guerrier (1.1)


Messages : 96

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
70/50000  (70/50000)
Inventaire: - Rose noire


MessageSujet: Re: Changement de camps [pv Zarathos (+ Fumä ?)]   Ven 11 Jan - 10:06

"Oui et non "

Ca ne m'aidait pas vraiment cette réponse. Je baissais la tête vers Manoir qui me poussait un peu la main avec son museau. Je lâchais la anse de la tasse et lui caressa la tête. Ce n'était pas ce qu'il attendait. Mon lait ayant un eu tiédit, il intéressait beaucoup mon matou. Je le laissais laper quelques gorgés, sans rien dire. Levant mon regard vers le vieillard, je me rendis compte qu'il était en pleine métamorphose. Surpris, je serrais les dents derrière mes lèvres closes et le fixa durement. Il se changea en un jeune homme à longue chevelure noire portant des vêtements très classe, enfin...sur lui en tout cas. Pour ma par je trouvais ça encore trop vieillot. L'homme repris alors avec de longues phrases ; trop de mot bien inutile à mon avis.

"Tu m'as rencontré quand tu n’étais qu'un nouveau-né et déjà tes pouvoir était supérieur a ceux de nombreuse créature sur cette terre, a cette époque j'ai légué a ta mère cette anneaux que tu as sur toi afin qu'il t'aspire et retarde ton coter démoniaque mais j'ai l'impression qu'aujourd'hui cette anneaux doit être plein et ne peut supporter plus d'énergie"

Il en savait des choses dis-donc, surtout des choses aussi perso sur moi.. Il continua alors que je sirotais mon lait que Manoir menaçait de renverser.

"je peux te proposer plusieurs choix et option pour ton futur, le premier est le plus simple tu continues de fuir et d'essayer de trouver ta voie mais crois mois même t'a mère n'a pas tenue à cette vie très peut y arrive surtout quand on est comme nous: diffèrent . la deuxième est surement la plus agréable, tu rejoins une armé qui t'accepte et essaie de tenir le plus longtemps avec ton handicap qui peut tout détruire amis famille et alliée . la troisième tu décides de prendre la voie de la souffrance et l'étude en me suivant une voie longue et très dure mais où tu apprendras à devenir fort a te contrôler a te maîtriser et à devenir une personne d'honneur et de droiture "

Je le toisais froidement. Il avait raison le bougre. Je n'avais pas trente-six solutions en ce qui concernait mon avenir proche. Il y avait malgré tout des options que je n'avais pas envisager.

"si tu le désire je peux te montrer ce que je suis réellement et ce que je peux t'apporter cela risque de te faire un peu souffrir mon regard et disons spécial mais a la différence de ta mère je joue franc jeux avec toi et te permet chose que je ne fais jamais de te montrer une partie de moi-même "

Mon regard changea et devint soudain intéressé. La curiosité qu'aurait naturellement tout enfant de mon âge prit le dessus sur mon désir d'errance solitaire. Il était vrai que cet homme là m'intriguait et ce qu'il me proposait pouvait être intéressant. Mais je me méfiais de lui. C'est alors que sortit de sa manche une longue chaîne à tête de serpent qui ne sembla inquiéter personne aux alentours. L'homme devait être très connu ici vu les marques de respect qui lui étaient dues. J'étais inquiet jusqu'ici mais voir cette créature au corps composé d'anneaux luisants m'apaisa aussitôt. A ce moment là j'eus le déclic que j'attendais, le petit détail qui m’amènerait à reconnaître ce couple étrange. Pourquoi la chaîne était-elle plus marquante dans mon esprit que son maître, je n'en savais rien. Peut-être parce qu'elle changeait moins de forme que lui. Son souvenir était encore flou pour moi mais je m'en rappelais maintenant. Quelques apparitions seulement. Cet être à l'apparence changeante hantait mes souvenirs depuis mon enfance. Le premier regard que j'avais posé sur lui datait de lorsque je n'étais encore qu'un bébé. Rencontre qui avait marqué ma mémoire malgré mon jeune âge...

"peut tu me donner cette anneaux site plait jeune Lee je souhaiterais le vider de l'énergie noir dedans afin de soigner mon maitre et de te libérer d'un poids plus grand "

Bonjour Kienzan

Je montrais ainsi au jeune homme que j'avais compris leur identité. Je fis le rapprochement avec les paroles de ma mère et sus tout. Je retirais alors la chaînette d'autour de mon cou et la déposait doucement sur la table avec l'anneau quelle retenait prisonnier. Je pris alors la parole. C'était nécessaire que je mette les choses au clair avec l'individu. De plus, un nouveau sentiment avait pointer le bout de son nez en moi : la rancune.

Je vois qui vous êtes. Ma mère m'a parlé de vous mais elle n'a jamais prononcé votre nom, ainsi je l'ignore. Si je résume vos dire plus rapidement vous me dites que j'ai le choix entre la fuite, l'engagement dans une guerre ou vous suivre. Il y a une option qui ne vous est pas venu à l'esprit : la mort. Ce serait tellement plus simple pour tous en fait...

Sentant le regard d'une serveuse trop curieuse, je me tournais vers elle et avant qu'elle n'ai pu détourner la tête, je lui fis signe d'approcher. Elle fixais maintenant l'homme et sa chaîne avec inquiétude mais finit par arriver à ma distance. Elle bredouilla :

Ou...oui, que...désirez-vous...monsieur ?

De la viande, du pain et du fromage. A manger pour mes animaux aussi. Ce sera aux frais de ce monsieur.

J'avais osé un peu d'insolence parce qu'il se trouvait que j'avais autant besoin de cet homme que lui semblait avoir besoin de moi. Lorsque je vis la plénitude sur son visage lorsqu'il reçut on énergie maléfique grâce à l'anneau, je me sentis apaisé moi aussi de mon côté. Je risquais d'être lié plus longtemps que prévu à l'individu dont j'espérais qu'il allait enfin se présenter. J'aimerais mieux pouvoir donner un nom à l'homme que j'allais certainement côtoyer durant les années à venir si j'acceptais sa proposition. Il me fallait beaucoup de réponse avant d'en venir à cette décision...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: Changement de camps [pv Zarathos (+ Fumä ?)]   Mar 29 Jan - 11:20

Je vois qui vous êtes. Ma mère m'a parlé de vous mais elle n'a jamais prononcé votre nom, ainsi je l'ignore. Si je résume vos dires plus rapidement vous me dites que j'ai le choix entre la fuite, l'engagement dans une guerre ou vous suivre. Il y a une option qui ne vous est pas venu à l'esprit : la mort. Ce serait tellement plus simple pour tous en fait...


Zarathos récupéra l'anneau sombre que Kienzan lui apporta et souris il allait parler quand la serveuse prit une commande

Ou...oui, que...désirez-vous...monsieur ?


De la viande, du pain et du fromage. A manger pour mes animaux aussi. Ce sera aux frais de ce monsieur.

Kienzan eu une réaction très surprenante elle recracha un morceau de souris qu'elle venait d'attraper comme un serpent et regarda le jeune insolent Zarathos lui éclata de rire et tout en croisant ses main et regardant le jeune enfant devant lui il dit d'une voie très simple et mystérieuse "mourir mais si tu veux mourir pourquoi ne pas l'avoir fait petit tu veux mourir mais ce n'est pas un souci ton âmes me ferait un bon repas et personne ici ne bougerais le petit doigt pour te défendre de moi "
Zarathos le regarda tout en se relevant et tapa dans ses main la pièce alors se vida bien vite de ses occupants de grès ou de force et bientôt une assemblé de femme en petite tenue de cuir apparurent le patron quant a lui avait disparu pour laisser place à un monstre de deux mètre de haut a la peau rouge sang le visage féroce avec un bouc de 10 centimètres propre et tailler et deux grande corne de démons ses pied quand à eux était des sabots et une queue lui apparut fine rouge et très rapide et tranchante

Quelque troll des forets jouant avec des haches apparurent ces troll contrairement à leur cousin fessait 1m90 2m30 mais était tout svelte et ressembler plus à un mélange entre les orc et les elfes

Pour finir quelque monstre tout aussi démoniaque et répugnant apparurent, l'ambiance était devenu tendu puis un troll se mis à jouer du violon et la fête commença avec tous les personne de la salle

Zarathos regarda Lee "bienvenu dans mon monde petit celui ou rien n'est vrais et où tout est manipulable comme ta mère a une époque "

La serveuse revint auprès de Lee avec toute sa commande mais la jeune et pauvre serveuse frêle et sans défense de toute à l'heure était devenu une femme belle vêtu de cuir et dont les ailes de chauvesouris dans son dos montrait les ténèbres et la force habitant en elle

"Et voilà monseigneur votre commande "
Elle disparu alors ver une autre table laissant le jeune fils de fely a Zarathos "alors gamin que choisi tu mourir tient on t'offre le couteau si tu veux "

Une dague alors se planta dans la table elle venait d'un troll en train de siffler un tonneau de bière avec un gobelin

"maintenant si tu veux devenir fort craint et respecter de tous si tu veux revenir face à tes parent en homme et non en monstre si tu veux être reconnu partout comme un grand seigneur " Zarathos brula la bague qui redevint comme à son premier jour et retomba dans les main de Lee, le démon lui fut emporter par ses flammes apparaissant sou sa 1 ère forme démoniaque celle du démon squelette
Il leva son verre et d'une voie grave et jovial dit "alors je t'offre mon humble savoir moi Zarathos Hellfire 1er leader et fondateur du clan Hellfire et grand maitre de la guilde des dragons noirs anciens membre de la légion du sud de fuma "
L’auberge alors regarda le jeune homme tout le monde attendait sa réponse car tout le monde le savait un jour ce sera lui leur leader leur prochain grand maitre et avec de la chance le nouveau diable des enfers
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leefaen
Guerrier (1.1)


Messages : 96

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
70/50000  (70/50000)
Inventaire: - Rose noire


MessageSujet: Re: Changement de camps [pv Zarathos (+ Fumä ?)]   Mar 5 Fév - 2:02

"mourir mais si tu veux mourir pourquoi ne pas l'avoir fait petit tu veux mourir mais ce n'est pas un souci ton âmes me ferait un bon repas et personne ici ne bougerais le petit doigt pour te défendre de moi "

J’observais alors le démon sans broncher alors qu'il se levait et frappait dans ses mains. Comme si un voile venait d'être levé, une autre réalité prit alors forme. Tout disparu, le patron de l'auberge, les clients, les serveuses et même la déco de l'intérieur se volatilisa. A la place, chaque individu s'était métamorphosé en être imaginaires, démoniaque pour être exact. Des démons, des monstres, des diablesses à peine vêtus, des trolls aussi. L'ambiance était pesante et me sentant piégé, je me levais violemment de ma chaise pour faire face. Mais faire face à quoi ? Personne ne m'attaquait. Et la question la plus idiote, faire face AVEC quoi ? Je ne possédait pas d'arme mise à part un couteau de chasse pour découper la viande à l'occasion. Rien de très spectaculaire. Je n'étais qu'un gosse largué dans un monde inconnu et dangereux. Je n'était qu'un gamin face à une troupe de démons effrayant qui se mirent subitement à faire la fête. Voyant l'ambiance qui devenait festive, je restais immobile. Mes totems étaient agressifs et cherchaient des yeux une issus pour me faire sortir.

"bienvenu dans mon monde petit celui ou rien n'est vrais et où tout est manipulable comme ta mère a une époque "

Je vois ça, dis-je en marmonnant.

La servante à qui j'avais demandé, ou plutôt ordonné de me servir à manger nous apporta ma commande. Mais cette fois-ci, elle était ailées et vêtue de cuir. D'un léger battement d'ailes elle me repoussa sur ma chaise et me lança sur un ton de fête.

"Et voilà monseigneur votre commande "


Manoir voulu lui sauter dessus pour lui mordre les ailes mais je ne sais par quel réflexe, je le bloquais dans son élan, juste en tendant la mains vers lui. Par mon esprit je le tirais vers moi et le déposa sur mes genoux alors qu'il crachait et miaulait de mécontentement. Je lui parlais pour qu'il se taise. Je n'étais pas à l'aise d'avoir dévoiler mon pouvoir devant le grand démon et tous ces gens qui semblaient lui appartenir.

Sage Manoir, vas pas te faire tuer. J'ai encore besoin de toi.


alors gamin que choisi tu mourir tient on t'offre le couteau si tu veux, "maintenant si tu veux devenir fort craint et respecter de tous si tu veux revenir face à tes parent en homme et non en monstre si tu veux être reconnu partout comme un grand seigneur alors je t'offre mon humble savoir moi Zarathos Hellfire 1er leader et fondateur du clan Hellfire et grand maitre de la guilde des dragons noirs anciens membre de la légion du sud de fuma "

Je soupirais dans ce silence de façon à se qu'on n'entende que ça. Je restais immobile, choqué mais aussi agréablement satisfait de ce qui se déroulait en fait sous mes yeux vairons. J'avais là deux chances, l'une de saisir le couteau et de mettre fin à tout, tout de suite, ou alors saisir la proposition de Zarathos et le suivre. Je me mit à manger pour reprendre mes esprits. Nul ne vint me perturber dans mon repas. Mes totems se calmèrent et firent de même. Pendant ce temps, mon cerveau carburait. Je ne pouvais m'empêcher d'observer les créatures qui peuplaient l'auberge à présent. Curieusement, je ne me sentais pas mal à l'aise face à eux mais plutôt intimider. La belle serveuse, bien trop belle d'ailleurs, avec ses ailes noires, m'avait fortement intrigué. Je ne cessais de la chercher des yeux discrètement afin d’admirer son corps sculpté à merveille, à peine camouflé derrière une petite tenue de cuir. Avant d'être un enfant moitié démoniaque, j'étais avant tout un enfant, ou plutôt un jeune ado de 14 ans attiré par les jolies choses de la vie. Je n'avais pas vraiment le temps de me préoccuper de la gent féminine mais bon, vu que je n'allais pas mourir, autant en profiter. Bref, je fit comme si je ne voyais pas le sourire amusé du démon qui assistait à mon petit "relucage" et me concentra sur ma réponse.

"Je ne veux pas mourir. ça me tente bien de vous rejoindre mais il y a d'abord une question qui me brûle les lèvres".

Je soutins le regard de Zarathos pour lui faire comprendre que ma question était plus qu'importante à mes yeux et reprit :

"Si vous aviez tant besoin de mon Mal pour vous nourrir et sachant que vous pouviez par la même occasion m’alléger quelques peu de ce fardeau que je porte, pourquoi m'avez-vous abandonné ? Ma mère et moi sommes parti un jour à votre recherche et nous n'avons rencontré que Kienzan dans un canyon. Vous n'étiez pas disposer à m'aider à cette époque la et suite à ça, mon Mal n'a jamais cessé de s’accentuer. Comprenez bien mon ressenti, si vous aviez fait ce que vous aviez dit à ma mère, aspirer ma Mal de temps en temps, j'aurais pu tenir plus longtemps là où j'étais et j'aurais peut-être pu continuer à vivre avec ma mère et mon frère sans avoir besoin de faire un choix aussi compliqué pour mon avenir. Vous comprenez ?"


(C'est bon j'ai finis, petit rappelle, c'est en rapport avec ce rp que tu n'as pas terminé avec Fely : http://fantastiqua.forumactif.com/t457-mere-et-fils-sur-terre-ennemi-pv-zarathos)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: Changement de camps [pv Zarathos (+ Fumä ?)]   Ven 4 Oct - 9:36

"Je ne veux pas mourir. ça me tente bien de vous rejoindre mais il y a d'abord une question qui me brûle les lèvres".

za rathos regarda le jeune loup et compris qu'il allait lui devoir des explications

"Si vous aviez tant besoin de mon Mal pour vous nourrir et sachant que vous pouviez par la même occasion m’alléger quelques peu de ce fardeau que je porte, pourquoi m'avez-vous abandonné ? Ma mère et moi sommes parti un jour à votre recherche et nous n'avons rencontré que Kienzan dans un canyon. Vous n'étiez pas disposer à m'aider à cette époque la et suite à ça, mon Mal n'a jamais cessé de s’accentuer. Comprenez bien mon ressenti, si vous aviez fait ce que vous aviez dit à ma mère, aspirer ma Mal de temps en temps, j'aurais pu tenir plus longtemps là où j'étais et j'aurais peut-être pu continuer à vivre avec ma mère et mon frère sans avoir besoin de faire un choix aussi compliqué pour mon avenir. Vous comprenez ?"



zarathos se sentait très mal a l'aise il regarda la salle "liana sort des ombres et va verifier que persone ne vienne nous deranger, sorcen aporte moi une bonne vodka saké et hendrich avec sel'jin occuper vous que persone ne viennent par la porte "

le troll alors avec un barbare se mirent dehors devant la porte une jeune elfe noir quand a elle monta sur le toit dehor et la jeune demonette aporta a boire a zarathos

"bien par ou commencer a oui avant mon voyage "

le demon aluma sa pipe et regarda le jeune loup savait tu que j'ai était marié que j'ai eu un femme la plus belle de tout les enfer et que je vivait avec elle heureux, non tu ne doit pas le savoir et bien ecoute sa "

le demon prit une gorgé et comença son recit sur sa vie et arriva au moment de son exil"les nouveau demon étaient au porte de mon domaine et nous devions resister encore un peu pour que notre peuple vivent ici, nous avons tenue assez longtemps pour permetetn a tous de fuir mais quand ce fut mon tour et celui de luna legion et apocalypse arrivèrent elle se sacrefia pour moi et alors que je disparaissait des enfer par le portail je regardait impuissant ma femme mourirent sous leur mains... du moin c'est ce que j'ai cru"

le demon sera son poin a se le faire saigner "il la gardèrent envie pendant des siecles la torturant et lui fesant subirent les pire sevices pour m'avoir aimé moi et pas eux, bien sur persone ne me l'avait dit et pour cause il savait que sa me ferait allez en enfer et tout detruire. et c'est ce qui arriva j'ai disparu car je suis parti en mission pour fuma et pour moi j'ai enqueter sur un mal qui aparaissait sur fantastiqua et qui m'a blesser au plus profond de mon corps et je suis allez en enfer venger ma defunte femme j'ai retrouver apocalypse et je les tuer de mes main je ne voulais pas que kienzan vienntent et puis elel n'a plus le droit d'entrer dans les enfer"

le demon regarda le jeune lee "je suis revenu il y a peut des enfer avec un message pour fantastiqua des bessure fermer et de nouvelle et surtout avec un accord de neutraliter avec lucifer le diable des enfers, alors oui j'ai disparu oui je t'ai blesser et oui je susi desoler mais sache que parfois il faut faire des choix et que si j'avais put t'amener avec mois je l'aurai fait et si j'avait put intervenir je serait intervenu mais souvent pour comprendre les voie qu'il nous faut prnedre il faut soufrir croi moi je suis bien plassé pour le savoir "
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leefaen
Guerrier (1.1)


Messages : 96

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
70/50000  (70/50000)
Inventaire: - Rose noire


MessageSujet: Re: Changement de camps [pv Zarathos (+ Fumä ?)]   Lun 20 Jan - 10:46

J'écoutais avec attention son récit sans le montrer néanmoins. Je tournais ma cuillère dans mon bol de lait et la fixait comme si elle était plus importante que les explications du démon. J'écoutais oui mais en fait, je me rendis compte que je me fichait de ce qu'il lui était arrivé. A lui, aux siens ou à sa femme, peu importe, je ne ressentais aucune empathie, comme si une part de moi me poussait à l'égoïsme le plus total. C'était étrange comme sensation... Ce n'était pas la première fois mais ce sentiment de manque d'intérêt pour les autres était de plus en plus important. Malgré ça, j'écoutais jusqu'au bout.

"je suis revenu il y a peut des enfer avec un message pour fantastiqua des blessure fermer et de nouvelle et surtout avec un accord de neutraliser avec lucifer le diable des enfers, alors oui j'ai disparu oui je t'ai blesser et oui je suis désoler mais sache que parfois il faut faire des choix et que si j'avais put t'amener avec mois je l'aurai fait et si j'avait put intervenir je serait intervenu mais souvent pour comprendre les voie qu'il nous faut prendre il faut souffrir crois moi je suis bien placé pour le savoir "

"C'est bête pour vous..."

J'avais marmonné ça parce que je sentais que c'était à mon tour de parler mais je n'avais pas encore réfléchi à ma réaction. Le seul fait de ne pas savoir quoi dire pouvais laisser voir la confusion de mes sentiments. Je laissais un long silence s'éterniser, nous laissant chacun le temps de boire notre breuvage. Je ne pus m'empêcher de regarder la démonette avec curiosité et admiration... A mon âge, c'était normal d'être attiré par la gent féminine mais la c'était son côté ténébreux qui m'attirait. Plus je voyais ses formes ondulaient derrière le bar, moins j'étais discret à la reluquer. Mon dieu l'adolescence, qu'on soit un garçon normal ou à moitié démoniaque, ça ne changeait pas grand chose. Enfin bref, lorsque je me rendis compte que le regard amusé du démon était posé sur moi, je m'empressais de répondre :

"Désolé mais je ne ressens aucune peine pour ce qui vous est arrivé. Tout ce que je vois c'est qu'à cause de vous, vous qui était le seul espoir de ma mère de pouvoir me garder auprès d'elle, j'ai du me faire bannir. J'ai blessé mon frère et je ne sais dans quel état il est. J'ai brisé ma mère en l'abandonnant. Je n'ai plus de père pour me guider. Alors désolé mais votre mésaventure, je m'en fiche et je ne peux vous pardonner".

Je me fichais également d'être effronté avec lui. Au pire, il me torturerait pour me punir... Et alors... Je repris l'air toujours aussi sérieux :

"Puisque vous me proposez de vous rejoindre, voilà ce que je veux. Enseignez-moi tout ce que vous pouvez m'enseigner, aidez-moi à contrôler mon pouvoir et à gérer ma seconde personnalité. Soyez mon mentor et je serez bon élève. J'ai bien d'autre désirs que de mourir maintenant, vous aviez raison, ce serait stupide. Je vous respecterez comme le père que j'ai perdu, si du moins vous vous sentez capable de tenir un rôle presque qu'équivalent. Je ne remplacerais jamais les vôtre mais vous êtes seul à ce que je comprend, mis à part vos larbins..."

La démonette passa près de moi pour me reverser du lait. Sa poitrine exibée me motiva à rester avec Zarathos. J'aurais peut-être l'occasion de faire connaissance avec ces beauté perverse...

"Vos charmants larbins... Hum bref, alors peut-être qu'alors, je vous pardonnerez. A vous de voir"

Manoir se mit à ronronner comme pour me faire comprendre que je venais de faire le bon choix. Melaïna baissa tristement la tête mais je savais qu'elle me suivrait jusqu'au bout. Je ne craignais plus rien, sauf de mourrir avant d'avoir connu tout ce que j'avais à découvrir dans ce monde.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Changement de camps [pv Zarathos (+ Fumä ?)]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Changement de camps [pv Zarathos (+ Fumä ?)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Changement de camps [pv Zarathos (+ Fumä ?)]
» Le cake au saumon fumé
» Changement de tapisseries
» Changement de msn
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Ângmâr :: Villes et Villages :: Auberge-