Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Une première rencontre au clair de lune [Pv Uryû]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Une première rencontre au clair de lune [Pv Uryû]   Mar 1 Sep - 3:48

Kyomu avait passé la journée toute seule comme d‘habitude. Personne ne lui avait encore adressé la parole depuis qu’elle était au château de Fûma. Est-ce qu’ici aussi les gens la craindraient à cause de ses cheveux? Non, c’était ridicule de penser cela. Des guerriers ne se laisseraient pas impressionner par une chose aussi futile que la profonde noirceur de sa chevelure… ils ne suivraient pas les rumeurs propagées par de simples villageois. Enfin, c’est-ce qu’elle s’efforçait de croire. Et, pourtant… pourtant elle était toujours seule et personne ne l’approchait. Et…cette solitude commençait à la peser. Afin de se réconforter quelque peu, elle se mit alors à penser que les guerriers n’avaient en fait que faire de la compagnie d’une gamine de son âge.

Kyomu passait ses journées hors des murs de la forteresse, préférant de loin la compagnie des animaux en pleine nature que celle des pierres du château. Elle aimait partir en forêt, s’arrêter dans des clairières pour écouter les oiseaux et leur mélodie, pour observer les chamailleries des écureuils pour quelques glands, pour voir les faons jouer avec les lièvres sous l’œil attentif de leur mère. Elle trouvait ce spectacle très émouvant. Mais, au fond d’elle, elle ne pouvait s’empêcher d’envier ces animaux car, eux au moins, ils n’étaient pas seuls. Elle se souvenait alors l’époque où elle aussi était entourée, cette période de sa vie où elle se sentait si bien. Elle s’allongeait alors dans l’herbe, observait les nuages et se rappelait sa vie aux côtés du vieil homme qui l’avait recueillie. Grand-père -comme elle avait fini par l’appeler- avait été un homme très doux, il l’avait élevé comme si elle avait été sa propre petite fille. Il lui avait transmit son savoir afin qu’elle puisse affronter la vie. Malheureusement, il avait été rapidement emporté par la mort - il avait vécu vieux, mais pour Kyomu, qui s’était énormément attachée à lui, sa mort était arrivée beaucoup trop tôt - et elle s’était de nouveau retrouvée seule.

Le bruit du vent dans les branches des arbres tirèrent Kyomu de ses rêveries. Le soleil était déjà bien descendu à l’ouest, il ferait bientôt nuit, il était temps pour elle de rejoindre le château. C’est tard qu’elle franchit les murailles. La forteresse était toujours aussi silencieuse, la plupart des guerriers devaient être endormis ou alors se trouvaient à l’extérieur des murs. Elle prit une pomme aux cuisines et alla dans sa chambre. Une fois le fruit mangé, elle se coucha.

Cette nuit là fut très agité pour Kyomu qui peinait à trouver le sommeil. Quand elle réussi enfin à s’endormir, se fut pour faire des mauvais rêves. Elle se vit alors, beaucoup plus jeune, de retour dans son village d’enfance. Elle était encerclée par les enfants et les villageois, qui lui lançaient des pierres. Chaque impact lui infligeait une douleur si réelle qu’elle prit son rêve pour la réalité. Elle chercha alors à se défendre en utilisant ses tessens et, en passant ses mains dans son dos, elle en saisit un. Elle l’ouvrit et le lança dans la foule des villageois. C’est alors que la foule se dissipa, laissant paraitre le Grand-père. Le tessen fonçait droit sur lui et allait le percuter…

Kyomu s’éveilla alors dans un sursaut. Elle haletait et transpirait. Elle se leva et passa de l’eau sur son visage afin de reprendre ses esprits.


*Quel terrible rêve !!*

Sachant qu’elle ne réussirait pas à retrouver le sommeil, elle enfila son kimono et sortit du château, éclairée par les rayons de la lune. Elle marcha longuement jusqu’à ce qu’un étrange éclat dans la forêt attire son attention. Elle se dirigea vers la source de lumière et se retrouva au bord d’un lac qui scintillait étrangement sous les rayons de l’astre lunaire. Elle s’assit au bord du lac, sur ses genoux, et plongea sa main dans l’eau. Elle en sortit une roche dans laquelle étaient incrustés des petits éclats de cristal.

*Je suis donc au lac de cristal*

Elle observait la roche aux rayons lunaires quand elle entendit le craquement d’une branche derrière elle. Surprise, elle laissa échapper la roche qui retomba dans l’eau en un gros ploc qui se répercuta contre les arbres alentours. Des ondes parcouraient alors la surface du lac. Kyomu se retourna en regardant vers l’endroit d’où venait le bruit mais ne distingua aucune silhouette. Elle laissa néanmoins glisser sa main le long de son dos prête à brandir ses tessens au moindre danger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Uryû
Admin


Messages : 35

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/1  (1/1)
Inventaire: épée d


MessageSujet: Re: Une première rencontre au clair de lune [Pv Uryû]   Sam 24 Oct - 10:11

Des semaines... des mois peut être; s'était à quelque chose près, le temps qui s'était écoulé depuis que j'étais arrivé au château de Fûma et le maître les lieux n'avait toujours pas montré le bout de son nez. Que faisait-il pourquoi ne donnais-t-il aucune nouvelle; personne, non personne n'en savait rien et personne ne disait rien. Tout le monde ou presque se contentais de suivre les quelques directives que les soldats avaient reçus avant son départ. La guerre n'allais pas tarder à éclater et rien ni personne n'était préparé pour cela aucun plan ni aucun projet n'avait été mis en place. Je longeais les murs ressentant au plus profond de mon être une curieuse et banale envie de voir le sang de mes ennemis couler a flot. Rien de plus étonnant pour un enfant de douze étés n'aimant absolument rien. Ignorant ce qui se passait autour de moi je continuais toujours de faire des allé et retour dans ma chambre cela faisait maintenant plus d'une demis heure que je remuais tu ces information, les prenant dans tous les sens les secouant et écoutant les sons qu'elles produisaient, mais absolument rien ne me venais c'était le vide totale. Pourtant, je restais toujours absorbé pas ces pensées marchant résolument sur le quelque mètre de longueur de chambre pour enfin faire demis tour.

Ce fut un quart d'heure après que l'idée de partir définitivement du palais me traversa l'esprit, Vivre en vagabond....ignorant mon jeune âge vivant de tuerie, habitant la maison des défunts quelque jour pour partir ailleurs avant que l'odeur de la mort n'empeste les battisses. Cette idée stupide n'eus même pas le temps de faire le tour de mon esprit que je fus happé vers la réalité par une douleur au genou. La colère commença à monter en moi et d'un regard assassin je dirigeais mon regard sur la cause de cette douleur mon regard se dirigea sur mon épée tombée à mes pieds. Dans un soufflement d'exaspération face à mon attitude idiote je ramassai mon armer puis je la remis en appuis contre le lit. Retombant dans cette idée de quitter définitivement le chanteau je me remis a faire les cent pas dans ma chambre. Puis après quelque minute je pris mon arme et sortis de la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
 

Une première rencontre au clair de lune [Pv Uryû]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Archives :: Archives :: Archives rp :: rp Ângmâr-