Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Se retrouver enfin (pv Rosiel) (SUJET TERMINÉ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Se retrouver enfin (pv Rosiel) (SUJET TERMINÉ)   Mar 26 Mar - 7:16

Partir en mission, revenir, partir en mission et revenir encore. Au final je me retrouvais toujours au même point. J'étais cette épouse qui s'était faites à l'idée que son mari ne reviendrait plus mais qui attendait quand même de le voir un jour resurgir de nulle part. J'étais cette mère qui avait perdu son premier fils et le laissant se faire bannir et exiler en terres ennemis et cette même mère qui veillait sur son dernier né en espérant qu'il se réveille de son long coma. J'étais finalement cette Féline prise dans un engrenage sans fin, une attente interminable que les chose s'arrangent et rien qui ne changeait. Je regrettais parfois ma vie d'antan. Pas celle où je n'étais qu'une voleuse, toujours en fuite à chercher le respect là où je ne pouvais clairement pas le trouver. Mais je regrettais mes aventures où rien ne m'empêchait d'avancer, lorsque je n'avais pas peur de risquer ma vie car rien ne me retenait sur cette terre. Aujourd'hui, les personnes en qui je tenais le plus étaient "indisponible" et je ne pouvais rien changer à ça. Un matin, je pris néanmoins une grande décision. Je laissais Liam entre les mains de Thierry qui veillerais son repos dans un premier temps. Je devais bouger et non partir m'enraciner ici à n'exécuter que les missions les plus proches du château. J'oubliais alors que j'avais un mari disparu et un fils chez l'ennemi et je fis pars de ma décision au prince Kanoë. Comprenant mon besoin d'évasion, il me demanda en guise de mission officielle de lui rapporter quelques infos sur Nurnën mais officieusement, il me pria d'essayer de me détendre un peu et pourquoi pas aller revoir d'ancien amis. La première personne qui me vint à l'esprit fut mon premier ami et amour, Rosiel de Valhaine. L'ange esquissa un sourire en lisant le visage du nécromancien dans mon esprit puis me laissa prendre congé.
A l'écurie, je sellais un cheval gentiment prêté par le prince. Mon sac qui était déjà près, se laissa accrocher à la selle puis je grimpais sur ma monture. Je commençais alors ma longue chevauchée à travers le territoire de Kanoë. Je prenais un peu de nouvelle des village où l'on me connaissait jusqu'à atteindre le village fortifié qui faisait office de frontière entre Ârnör et les terres neutres. Là, je laissais mon cheval entre de bonnes mains en payant suffisamment un paysan pour qu'il prenne soin de lui jusqu'à mon retour. Je préférais continuer à pattes. Cela me rappellerai l'époque où je vagabondais seule à travers les plaines et les forêts et en ne comptant que sur moi-même. Je vécu plusieurs jours en ces lieux grâce à la chasse, la pêche, dormant dans les arbres ou dans des grottes. Je retrouvais peu à peu mes instincts de Féline qui s'étaient un peu perdus avec le temps passé au château. Le sentiment de liberté qui m’enivrait était si agréable que je me demandais comment j'avais pu réussir à m'en passer. Je sentais tous les muscles de mon corps se réveiller et mes sens devenaient de plus en plus en alerte. Je passais ainsi plusieurs jours, puis des semaines entières à jouer les Félines solitaires jusqu'à arriver dans des coins plus familier. Je reconnus les sentiers proches de Valhaine que j'arpentais avec Leefaen lorsqu'il était petit. Je savais qu'à quelques kilomètre de l'endroit où je me trouvais, il y avait le Fleuves de Lumière. J'y avait souvent fait escale car ce lieux était si paisible que j'en oublié mes problèmes l'espace de quelques heures. Je m'empressais alors de le rejoindre.
Je sus rien qu'à l'odeur que je me trouvais tout près. L'eau fraîche, l'herbe parfumée et l'odeur de poisson vifs nageant sereinement dans l'eau clair, m'attirait de plus en plus. Écartant un dernier buisson, je pus enfin admirer de nouveau ce lieu enchanté. Rien n'avait changé sauf peut-être le niveau de l'eau qui avait un peu baissé et les arbres qui avait pris quelques centimètres. J'observais les alentour, il n'y avait personne. Je me glissais hors de fourrés et allais m'asseoir au bord de l'eau. Que de souvenirs. A l'époque je venais ici avec mon fils Leefaen pour profiter de la sérénité du lieu. Je m’asseyais au bord de l'eau comme maintenant et je berçais mon chaton durant des heures le laissant parfois prendre contact avec l'herbe douce dans laquelle il rampait. C'est aussi ici que j'avais retrouvé Zarathos, qu'il avait découvert le Mal présent dans mon fils et qu'il m'avait offert une alternative pour lui venir en aide. Il pouvait absorber son Mal afin de se régénérer lui-même et Lee gardait donc plus longtemps le contrôle sur lui. Mais ça n'avait pas servit à grand chose vu comment les choses avait tournées...

Perdu dans mes pensées, je n'entendis pas que quelqu'un venait. Mais lorsque je m'en aperçus, je n'eus nul besoin de me préparer à faire face. Un parfum, une présence qui m'avait tant manqué que je reconnu instantanément. Et lorsque je le sentit suffisamment proches de moi, je n'eus qu'un demi-tour à faire pour me retrouver lover dans ses bras à savourer des retrouvailles tant attendue !





Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1883

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Se retrouver enfin (pv Rosiel) (SUJET TERMINÉ)   Sam 20 Avr - 3:22

il fallait vraiment que je sorte de ce village...juste un peu, rien qu'une pettite journnée. ces temps-ci je commençais a perdre un peu la tête a force de passer tout mon temps sois enfermé et préoccupé par les problèmes du village, mon rôle et mes actes au cours du conflict entre fûma et kanoë, certaines recrues récentes du front de libération qui avaient encore du mal a saisir des concepts aussi compliqués que ''sortez les blessés de ce trou ! nous ne sommes pas là pour la baston'' les attaques de plus en plus fréquentes de mon père...rien que de l'appeler comme ça dans mon esprit ça me rendait malade. le toout sans oublier le nombre inquiétant de criminels qui venaient se réfugier ici mais reprenaient trop souvent leurs mauvaises habitudes. constamment garder un oeil sur les deux princes, leurs troupes et l'état de ma vieille amie felyndiira pendant que j'y étais tout en continuant les recherches pour lui retrouver son mari qui était allé se perdre les dieux savaient où, vivant si possible. si je lui remettais la main dessus et qu'il apprenait ce qui s'était passé au château nul doute qu'il y retournerait a toute vitesse et pourrait aider a arranger les choses, ne cerait-ce que parce que je l'y renverrait tellement vite et dans un tel état que tout le monde oublierait bien vite qu'il était parti. en attendant tout ce que je pouvais faire c'était passer voir fély de temps en temps au château pour essayer de lui remonter le moral, chose que je n'avais pas réussi a faire depuis longtemps. voila plus ou moins tout ce que je faisait de mon temps

et chaqune de mes damnée journées ressemblait a ça depuis au moins trois mois. il fallait vraiment que je prenne une pause. ma santé mentale en dépendait. la dernière chose dont j'avais besoin c'était de perdre la tête en plus

ce matin, alors que tout le monde dormait encore j'avais donc décidé de filer en douce en enmenant rien d'autre que mes armes habituelles et un peu de nourriture avec moi juste au cas ou. le village pouvait bien se passer de ma présence pour une journée et les vgiles étaient encore là. il n'y avait pas grand chose a craindre

donc j'avais décidé de m'accorder une longue, très longue marche et de ne pas revenir avant de m'être remis la tête en place. raison pour laquelle j'avais fini par plus ou moins me perdre en forêt...pendant trois heures d'affilé car a force je finit par m'y perdre carrément

quand j'en ressortis je m'apperçut que mes pas m'avaient conduits près du fleuve de lumière ou j'eus la surprise de voir felyndiira assise au bord de l'eau. j'avais entendu dire qu'elle avait quitée le château mais comme elle partait souvent en mission je n'y avait rien vû d'anormal. seulement je ne m'étais pas attendu a la voir débarquer en terres neutres. je me précipitais a sacencontre mais m'arrêtait quand une pettite idée me vint: depuis que je conaissait fély je n'avais jamais réussi a la prenre par surprise. j'avais essayé assez souvent mais sans succès. puisque rien ici ne rendait audible le bruit de mes pas je tentais de me glisser subtilement derrière elle en restant prêt a la ratrapper si elle tombait dans l'eau a cause de la surprise

une fois assez près d'elle j'ouvris les bras et...

...et je me fit complètement avoir car en fait c'est moi qui eut un énorme sursaut a sa place: a l'instant ou j'allais la saluer elle se retourna et vint se lover dans mes bras avant même que je comprenne qu'elle m'avait remarquée, bras que je refermais tranquillement sur elle en essayant de me calmer. je passais une main dans ses cheveux en chuchottant


-fély ! quelle agréable surprise. a quoi dois-je le plaisir de te trouver ici ? je te croyais en mission

lui demendais-je en posant inconsciement la tête sur son épaule pour respirer son parfum et déposer subtilement un baiser sur sa joue. ça faisait une éternité que je ne l'avais pas vue et elle m'avait énormément manquée. je regrettais l'époque de ma vie ou j'avais encore assez de temps libre pour passer la voir elle et sa pettite famille au moins une fois par semaine.

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Se retrouver enfin (pv Rosiel) (SUJET TERMINÉ)   Dim 21 Avr - 5:29

Je ne pourrais réussir à dire ce que j'ai ressenti à cette instant là, lorsque mon grand ami me serra contre lui. Sentir sa main dans mes cheveux, ses lèvres sur ma joue, entendre son coeur battre à tout rompre me procurer une joie immense et un bien-être oublié. C'était agréable et le court moment de silence qui s'était installé entre nous me permis d'entreprendre un flash-back rapide sur tous nos instants partagés. J'esquissais alors un sourire alors que Rosiel me manifesta sa joie de me voir :

-fély ! quelle agréable surprise. a quoi dois-je le plaisir de te trouver ici ? je te croyais en mission

A contre cœur, je desserrais mon étreinte mais sans enlever mes bras d'autour de son torse. Ce contact me faisait un bien fou et me rappelais que lorsque je me trouvais près de lui, je me sentais en sécurité. Regardant son visage, j'y lisais toujours la même fatigue, la même constante angoisse qui l'assaillait. Mon ami n'avait décidément pas la vie facile avec tous les assauts qui étaient lancés sur Valhaine. Ses traits avaient légèrement changé mais il gardait dans ses yeux la gentillesse et l'amour que je lui connaissais. Je lui sourit et lui répondis :

Je suis heureuse de te revoir Rosiel, depuis tout ce temps. J'ai cessé mes missions pour prendre un peu de vacances. Il s'est passé tant de choses depuis la dernière fois où tu es venu à Ârnör. J'ai tant à te raconter.

Je le serrais de nouveau dans mes bras et murmurais :

Tu m'as tant manqué, tu n'imagine pas à quel point.

Je déposais à mon tour un baiser sur sa joue puis je me détachais de lui afin de me rasseoir. Je m'excusais :

Désolé, je suis fatiguée, je n'ai cessé de filer dans tout les sens après avoir passer la frontière d'Ârnör. J'ai perdu l'habitude des longues cavales dans la forêt comme je le faisais avant. Tu viens t'asseoir ? J'aimerais savoir ce que tu deviens depuis quelques temps ? Toujours des conflits à Valhaine ?

Pendant qu'il me rejoignais, je sortis de ma sacoche un morceau de gibier sécher que j'avais conservé en cas de grosse fatigue. Je n'étais pas motivé à chasser pour combler la faim qui m'envahissait. Je mordis dedans avec appétit. Je ne cessais de fixer Rosiel qui me donnait quelques nouvelles de son domaine. J'étais si contente d'être près de lui que j'en étais un peu gênée. J'avais envie de me blottir dans ses bras mais je ne devais oublié que j'étais une Féline mariée. A un disparu certes, mais mariée tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1883

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Se retrouver enfin (pv Rosiel) (SUJET TERMINÉ)   Lun 22 Avr - 11:04

nous passâmes un momment serrés l'un contre l'autre et même si au fond j'aurais aimé que ce momment se prrolonge je la laissais se séparer de moi sans me douter qu'elle partageait mes regrets. je sondais son visage rayonant un momment et fut soulagé de voir qu'elle allait mieux. en effet elle était effondrée lors de ma dernière visite au château et je n'avais pu qu'assister impuissant a sa misère. savoir qu'elle allait mieux me réchaufa le coeur -- lequel continuait a battre la chamade mais plus a cause du sursaut. et suffit a mettre un peu de baume sur mes plaies. seulement juste pour être certain je l'examinais un bref instant de la tête au pieds et fut soulagé de ne pas trouver de blessures sérieuses sur elle pendant que je l'écoutais

Je suis heureuse de te revoir Rosiel, depuis tout ce temps. J'ai cessé mes missions pour prendre un peu de vacances. Il s'est passé tant de choses depuis la dernière fois où tu es venu à Ârnör. J'ai tant à te raconter.

et j'étais impatient de l'entendre, surtout si il s'agissait de bonnes nouvelles

-tu as de la chance felyndiira, aujourd'hui j'ai tout mon temps et nous pourrons discuter ici aussi longtemps qu'il nous plaira.valhaine arrivera bien a se passer de moi pendant une journée ou deux. pour l'instant je suis en vacances moi aussi.

elle me serra a nouveau contre elle et une seconde fois je passais la main dans ses cheveux, en profitant pour les replacer derrière ses oreille pendant que j'y étais.

Tu m'as tant manqué, tu n'imagine pas à quel point.

j'eus un sourrire lorsqu'elle me donna à son tour un baiser sur la joue et ne put m'empêcher de lui répondre.

-tu m'enlève les mots de la bouche, j'ai énormément de chance t'avoir croisé ici, sinon nous ne nous serions pas vus du tout

ma grande amie pour qui j'épprouvais encore de tendres sentiments malgré moi et même après tout ce temps rompit le contact une seconde fois avant de s'asseoir. elle était sûrement épuisée après un voyage aussi long.

Désolé, je suis fatiguée, je n'ai cessé de filer dans tout les sens après avoir passer la frontière d'Ârnör. J'ai perdu l'habitude des longues cavales dans la forêt comme je le faisais avant. Tu viens t'asseoir ? J'aimerais savoir ce que tu deviens depuis quelques temps ? Toujours des conflits à Valhaine ?

je hochais la tête avant de venir m'asseoir a côté d'elle

-malheureusement ça ne sera jamais tout a fait fini. nous donnons asile a tout le monde, bien sûr il y aura toujours des risques: des risques calculés certes mais des risques tout de même. quand à moi, j'avais vraiment besoin de prendre une pause. je suis content de pouvoir prendre de tes nouvelles...

je pris une seconde pour plonger mon regard dans le sien et aborder un sujet moins agréable et que j'espérais bref car je ne voulais pas réveiller la moindre douleur en elle.

-et surtout je suis content que tu arrive a tenir le coup avec tout ce qui t'est arrivé.

j'avais reçu des renseignements selon lesquels leefaen aurait été apperçu deux semaines plus tôt près de la frontière entre angmâr et nürnen. seulement je voulais éviter de lui donner de faux espoirs ou de troubler ce momment de calme et de paix dont nous avions tout les deux besoin

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Se retrouver enfin (pv Rosiel) (SUJET TERMINÉ)   Mer 24 Avr - 8:00

A ma grand satisfaction, Rosiel vint se poser près de moi. Il avait tout son temps m'avait-il dit. Tant mieux, j'avais besoin de ça pour me remonter un peu le moral.

-malheureusement ça ne sera jamais tout a fait fini. nous donnons asile a tout le monde, bien sûr il y aura toujours des risques: des risques calculés certes mais des risques tout de même. quand à moi, j'avais vraiment besoin de prendre une pause. je suis content de pouvoir prendre de tes nouvelles... et surtout je suis content que tu arrive a tenir le coup avec tout ce qui t'est arrivé.

Il faisait bien sûr référence à mon mari disparu et mon fils banni. Je baissais la tête puis finit par parvenir à avaler ma bouchée. LA gorge un peu serrée, je lui avouait mes tourments tout en me rendant compte que le membre de ma famille qui me donnait le plus d'inquiétude, c'était celui dont Rosiel ignorait l'état.

Aucune nouvelle de Leefaen et je pense qu'il vaut mieux que je n'en ai aucune. Il me manque et j'espère qu'il me reviendra mais je ne peux l'enfermer à tout jamais entre quatre mur. Quand à Tarod, je crois que je me suis faites à sa disparition. Beaucoup prétendent qu'il est mort et même si je conserve un petit espoir de son retour, je préfère continuer à avancer. J'ai encore un fils qui a besoin de moi. D'ailleurs...

Je rangeais mon morceau de viande. J'avais perdu l'appétit mais me consolais en me disant que mon amis m’accueillerais surement dans son manoir afin que je me restaure. Je continuais, l'air triste :

Leefaen a été banni après avoir frapper Liam, tu en as peut-être entendu parler mais ce que nous avons tenu secret, Kanoë, Thierry et moi-même, c'est Liam est en ce moment même dans le coma. Cela fait plus de deux mois maintenant mais Thierry nous a assuré que ses jours ne sont pas en danger. Mais je m’inquiète quand même. Ce n'est pas normal qu'un coup lui fasse cet effet, surtout qu'il n'a pas perdu conscience sur le coup. J'ai eu le temps de l'emmener à l'infirmerie et de le faire examiner. Il s'est ensuite...évanouie, comme ça sans raison. J'avoue quand venant à Nurnën, je songeais à venir te trouver pour écouter ta théorie la dessus.


Je scrutais alors la réaction de mon ami comme si j’espérais qu'un miracle sorte de a bouche pour me ramener mon enfant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1883

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Se retrouver enfin (pv Rosiel) (SUJET TERMINÉ)   Mer 24 Avr - 10:53

j'écoutais fély sans répondre, les yeux fermés, laissant les images et les mots, les théories et les explications défiler dans ma tête. thierry avait du s'occuper de tout ça lui-même sans en parler a quiconque et sans garder de dossier. le secret de l'état de liam avait été bien gardé puisque même moi qui avait un surveillant dans sa clinique sous la forme l'une des infirmières qui y travaillait n'avait rien appris la dessus. c'était bien joué...je ne pouvais pas me prononcer avec une parfaite exactitude sur l'état de liam sans le voir et l'examiner moi-même mais trois explications de bases pouvaient s'appliquer à son cas. restait a découvrir laquelle était la bonne. la première et la plus normalle contre laquelle je serais sûrement incapable de fournir remède, la seconde qui risquait d'entrainer pas mal de problèmes si elle s'avérait exacte mais contre laquelle je pourrais peut-être tenter ma chance et la dernière qui réunissait les pires éléments des deux premières et me forceraient de plus a me mettre a la recherche d'une aiguille dans une botte de foin. j'ouvris les yeux une fois mes réflexions terminées je posait une main sur l'épaule de fély et la fixait dans les yeux, prenant le ton le plus apaisant que je pouvais je lui fit part de mes théories de la façon la plus rassurante possible

-bon...écoute-moi attentivement sans m'interrompre d'accord fély ? je vois trois raisons possibles derrière l'état de ton fils et je préffère te dire tout de suite elles sont toutes assez déplaisantes. je ne pense pas que la blessure physique que ton fils as reçu soit la cause de son coma. surtout si il as été examiné par un médecin qui partage cet avis. la question a s posser est donc: si ce n'est pas la blessure...de quoi s'agit-il ?...il est possible que son état soit simplement dû a l'énorme choc émotionel qu'il as subit, après tout c'est son frère qui lui as fait ça, imagine le choc pour lui. si c'est le cas alors il existe bien quelques traitements directs a tenter mais ils sont assez radicaux et si un médicomage as préférré ne pas tenter le coup le médecin en herbe que je suis ne s'y risquera que si c'est absoluement nécéssaire et avec ton consentement puisque ceux-ci vont presque assurément faire beaucoup plus de mal que de bien. la méthode plus douce serait de le placer dans l'environnement le plus agréable possible pour qu'il sente que le danger est passé et puisse tranquillement se remettre du choc, assezen tout cas pour se réveiller l'idéal serait qu'il y ait cconstament des voix, des bruits et des objets connus et rassurants autour de lui, de quoi le faire se sentir bien et en sécurité pour aténuer le choc et aider son jeune esprit a s'en remettre. il sera sans doute traumathisé...peut-être a vie et en portera peut-être a jamais les séquelles. c'est la première possibilité et la moins terrifiante. je ne suis pas certain de vouloir t'expliquer les autres...mais mieux vaux te mettre au courant

je laissais une seconde a felyndiira pour qu'elle enregistre bien tout ce que je disais, calmais l'angoisse monstre qui m'avait saisi lorsqu'elle m'avait parlée de l'état de liam et poursuivit

-deuxièmmement il se peut qu'une partie de l'énergie maléfique présente chez leefaen ce soit infiltrée dans le corps de son frère...si thierry as dit que ses jours n'étaient pas en dangers c'est soit parce qu'il ne connait pas ce genre de cas ou qu'il n'as rien remarqué, en tout cas j'espère me tromper...mais si j'ai raison alors je dois examiner ton fils au plus vite pour savoir exactement ce qui se passe. ce genre de maléfices sont l'une de mes spécialitées mais je ne pourrais pas t'en dire plus avant d'avoir vû de mes yeux l'état de ton enfant

je posais une main sur son visage pour la rassurer et reprit la parole

-troisièmement il se peut, même si les chances sont minces que le côma de liam n'aie rien à voir avec l'attaque de leefaen et qu'une tierce personne en soit responsable, opérant sûrement par des moyens magiques qui ne modifient pas l'organisme et donc qu'un médicomage as peu de chances de détecter...auquel cas je devrais pouvoir au moins me faire une idée généralle de tout ceci en l'examinant...après quoi il faudra retrouver qui as fait ça et le forcer a libérer liam de son emprise

je tremblais un peu alors que je caressais le visage de mon amie car je savais que je risquais fort probablement d'avoir a intervenir. j'avais peur...peur de ce qui pourrais arriver a liam si j'échouais et de ce que je découvrirais peut-être en me penchant sur son état...bien sûr il était possible que ma première théorie soit la bonne mais j'en doutais pas mal pour plusieures raisons. je continuais donc de fixer fély en retournant le problème dans ma tête pendantt que je guettais sa réaction, prêt a la soutenir et a l'aider de mon mieux, et même partir avec elle a la recherche des réponses nécéssaires ou du coupable si il le fallait. la vie du deuxiemme enfant de fély pouvait en dépendre si il s'avérait que mes craintes étaient fondées

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Se retrouver enfin (pv Rosiel) (SUJET TERMINÉ)   Ven 28 Juin - 0:58

HRP :Mes excuses pour cette longue absence mais j'ai eu quelques soucis qui ont monopolisé le peu de temps que j'avais pour mes loisirs. Je vais essayer de répondre aussi vite que possible les prochaines fois dsl.


J'écoutais les réponses de mon ami tout en essayant de garder mon calme. Je savais ce qu'il allait me dire en parti, je le savais mais je jouais l'étonnée non pas pour paraître fausse vis à vis de Rosiel mais plus vis à vis de moi. Étrange réaction il faut dire. J'étais pourtant habituée aux mauvaises nouvelles et aux choses bizarre. Mais pourquoi Liam... Je marmonnais comme pour résumé les dires de Rosiel, histoire que ce soit bien clair dans ma tête :

Si c'est un choc émotionnel, il y a des chances qu'il se réveille seul mais il en gardera des traces. Si le Mal de Lee est entré en parti en Liam, en gros on ne peut rien y faire sauf si tu trouve une solution. On a pas trouvé pour Lee, on ne trouvera pas mieux pour son frère.

Je levais un peu la tête afin de constatais la mine désolé de Rosiel qui attendais gentiment de me voir réagir. Il guettais ma réaction prêt à intervenir si je m'effondrais mais je ne comptais pas m'effondrer. J'en avait assez de m'effondrer, de pleurer sans arrêt. Ma détresse se transformait en colère.

Enfin, si une tierce personne a profité de l’interaction entre mes fils pour s'attaquer intérieurement à Liam, je compte le retrouver et lui faire....

Je me redresser en colère et frappais du point le tronc d'arbre près duquel je mettais posée en rugissant :

...bouffer ses dents !!!!

Je me retournais vers Rosiel qui n'avait pas eu le temps de bouger. D'un visage enragé, je passais en une seconde à un visage dépité. Avec un air idiot maugréais :

Aie. Mes poignets ne sont plus ce qu'ils étaient. Mon chevalier servant aurait t'il de quoi apaiser cette foulure idiote ? Et par la même occasion m'apaiser moi...

Je le laissais s'occuper de moi comme il l'avait si souvent fait. Je le fixais voyant qu'il cherchait à ne pas croiser mon regard d'aussi prêt. Je ne sais pas ce que j'attendais de lui. Je ne savais pas ce que je ressentais pour lui. J'étais bien lorsque j'étais avec lui. J'étais sereine, en sécurité même s'il n'était pas d'une force olympienne. Je me sentais un peu plus humaine et moins féline. Je le remerciais d'un murmure en posant ma main sur sa joue. Il tremblait un peu. J'avais toujours aimé son côté un peu timide, un peu réservé mais surtout respectueux des femmes aussi bizarre soient-elles. Peut-être que si je n'étais pas tombé sur Tarod je serais revenu vers lui tôt où tard. De toute façon, Tarod n'était plus là pour moi, alors pourquoi serait-il si improbable que je rejoigne l'homme qui avait tant fait pour moi, qui m'avait aimé.
Assise de nouveau dans l'herbe, je repris mon air triste et désolé. Je m'excusais intérieurement de quelque chose que mon ami ne pouvait deviner. Je m'en voulais d'oser penser à ce que je ressentais alors que Liam avait besoin de moi. Oh et puis tant pis, on verra bien où ça me mènera. Je pris la main de Rosiel en croisant mes doigts aux siens et sans vraiment prévenir, j'attirais son visage vers le miens et déposais un baiser sur ses lèvres. Oui comme ça sans réelle raison. Une pulsion idiote comme toutes celles qui m'avaient poussée à vagabonder de nouveau en forêt. Mais quelle andouille je faisais mon dieu...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1883

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Se retrouver enfin (pv Rosiel) (SUJET TERMINÉ)   Mar 2 Juil - 15:51

(t'inquiète, je comprend. moi-même je risque d'être beaucoup pris par mon boulot cet été et par l'école ensuite. c'est vrai que les attentes sont longues mais c'est pas ta faute non plus. il faut bien vivre ^^)

j'écoutait tranquillement le résumé de fély qui semblait essayer de raccourcir mon explication trop détaillée, pour le choc émotionnel elle avait bon, pour l'intrusion de l'énergie maléfique de lee dans le corps de liam elle se trompait cependant: extraire une énergie étrangère du corps de quelqu'un n'était pas impossible mais le cas de leefaen était salement différent des autres, après tout cette énergie avait été installée en lui bien avant sa naissance et faisait partie de lui a présent. liam lui était loin d'être condamné si on trouvait vite ce qui se passait ce qui cette fois était tout a fait possible, j'étais sur le point d'en faire part a fély lorsqu'elle enchaina

Enfin, si une tierce personne a profité de l’interaction entre mes fils pour s'attaquer intérieurement à Liam, je compte le retrouver et lui faire....

le visage de mon amie se chargea de colère

...bouffer ses dents !!!!

j'eus un sursaut lorsque fély frappa l'arbre sur lequel elle se reposait jusque là. comme on peut s'y attendre elle se blessa le poignet qui émit un craquement inquiétant mais ne sembla pas se casser. il fallait vraiment que je trouve un moyen de l'aider a se détendre avant qu'elle ne se blesse vraiment...ah, fély ! dans que état te mettrais-tu si je n'était pas là ? heureusement que je veille sur toi pensais-je un moment.

Aie. Mes poignets ne sont plus ce qu'ils étaient. Mon chevalier servant aurait t'il de quoi apaiser cette foulure idiote ? Et par la même occasion m'apaiser moi...

sa phrase m'arracha un sourire amusé mais je me dépêchais quand-même de me pencher pour ouvrir mon sac de voyage. se faisant je déposais un baiser sur son autre main et lui répondis mi sérieusement pendant que je cherchais de quoi calmer sa douleur...son chevalier servant hein ? et puis pourquoi pas ? nous étions en vacances oui ou non !?

-vos désirs sont des ordres votre altesse, laissez-moi m'occuper de vous...relaxez

bon d'accord...peut-être que j'y allais un peu fort sur la partie ''servant'' mais m'occuper d'elle ne m'avais jamais dérangé, bien au contraire. après tout elle prenait si peu de temps pour elle et se retrouvait si souvent embarquée dans des situations impossiblement dangereuses et compliquée...il fallait bien que quelqu'un l'aide un peu. je m'appliquais donc a soigner son poignet au mieux de mes talents. j'y mit un certain temps mais tout ce passa bien et nous fûmes bientôt de nouveau assis par terre. pour tout dire je me sentait un peu gêné d'être aussi près d'elle après tout ce temps et je stressais encore au sujet de la tâche a accomplir. je ne me sentait pas encore prêt à la regarder en face et a lui dire ''ok, on va !'' ou quoi que ce soit d'autre en fait. je n'arrivais pas a me décider a mettre les choses en marches. en y repensant c'était aussi l'une des raisons pour lesquelles tout avait foiré entre nous la première fois: je n'avais pas su rester auprès d'elle quand elle avait eue besoin de mon aide et je me promit intérieurement de changer ça. fély ne pouvait plus rester comme ça, il fallait mettre fin aux malheurs qui lui tombaient sans-cesse dessus. je m'apprêtais a ouvrir la bouche pour lui dire ''ne sautons pas aux conclusions. nous ne savons encore rien de précis sur l'état réel de liam. rien ne nous dit que quelqu'un est vraiment derrière tout ça...et si c'est le cas tu devrais garder tes forces pour t'assurer que cette personne ne fasse pas que bouffer ses dents mais bien qu'elle s'étouffe avec lorsque tu la trouvera, mais ce sera difficile si tu te brise les poings sur cet arbre...et puis je me permet de te rappeler que si le mal en lee est en cause tout n'est pas perdu: ce truc ne fait pas partie de liam comme il le fait de lee. l'en débarrasser n'est donc pas impossible...il est temps de mettre un terme a tes inquiétudes a son sujet, dès que tu sera reposée nous filerons le voir et nous tireront ça au clair''

mais je n'eut jamais pas l'occasion de  commencer a expliquer tout ça car fély joignit lentement ses doigts aux miens. serrer sa main dans la mienne m'apaisa un peu et me fit oublier pendant un petit moment mes autres craintes.

je remarquais son air désolé et même si je n'en compris pas la raison je fus attristé de la voir ainsi.

je n'eus pas vraiment le temps d'y songer plus longtemps car son altesse attira lentement mon visage vers le sien et déposa un baiser sur mes lèvres

agréablement surpris car elle prenait rarement ce genre d'initiative avec moi je fermais les yeux et la laissais faire, je n'essayais même pas de calmer mon cœur qui se remit a battre a toute vitesse et pour une fois je décidais d'arrêter une minute de me prendre la tête et de me laisser emporter par le moment pendant qu'il durait. je glissais doucement un bras autour de sa nuque et me mit a lui caresser les cheveux mais je ne la retenais pas contre moi, après tout c'était a elle de décider si ce baiser devait durer ou pas. ce n'était pas a moi de prendre cette décision. je refermais sans brusquerie les bras autour d'elle dans ce que j'espérais être une étreinte douce et réconfortante dont elle pouvait se libérer si elle le voulait et la laissais diriger la situation, elle qui tenait mon cœur entre ses mains depuis tellement longtemps.

trop de gens avant moi avaient piétinés le sien. moi je voulais seulement ramener un sourire sur son visage et la protéger de tout ce qui l'avait jamais fait souffrir.


(HRP: super inspiré cette fois ! j'espère que ça te va)

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Se retrouver enfin (pv Rosiel) (SUJET TERMINÉ)   Jeu 12 Sep - 22:22

Bon voilà qui était fait. Je l'avais embrassé alors que nous nous étions à peine retrouvé. Et Tarod dans tout ça. Comprenant ma faute, je me retirais vivement alors qu'il ne m'avais même pas forcé, ni même retenu. Il avait laissé faire. J'étais cruelle de jouer ainsi avec son amour pour moi. Comment pouvais-je lui faire ça après tout ce qu'on avait traversé ensemble. Mais mince quoi, Tarod ne reviendra sans doute jamais et j'aimais Rosiel. D'un amour différent certes mais je l'aimais. Entre nous, ça avait toujours été fort et rien ne pourrais changer ça. Il fallait que j'assume soit de ne plus le revoir soit de l'aimer tout simplement. Mon envie d'être près d'un homme réconfortant était plus forte que ma mauvaise conscience. Je sentis le malaise qui s'était installé et pour une fois dans ma vie, je n'avais pas envie de fuir. Je voulais m'expliquer pour fois, être sincère avec lui et non dériver sur un autre sujet. Ce que je fis en tremblotant un peu :

Je suis désolé, je suis perdue en ce moment. J'avais besoin de te voir, d'être avec quelqu'un qui me connais et qui sois la pour moi. Quelqu'un que j'aime bien enfin.... non que j'aime tout simplement... Oui je t'aime et ça me rend dingue parce que je suis mariée mais seule et honnêtement, la fidélité n'a jamais été trop mon fort. Je ne veux pas te blesser et c'est ce qui m'arrête. Qu'arriverait-il si Tarod réapparaissait hein ? Je suis stupide, je n'aurais peut-être pas du venir.

Je me mit à sangloter un peu mais sans trop le montrer. Non pas que je voulais lui cacher mais j'avais trop verser de larmes ces derniers temps pour me permettre de craquer encore une fois. Je me blottis dans ses bras. Qu'il me les ai tendu ou non n'avait pas d'importance, il me fallait ce contact avant de subir sa réaction. S'il me repoussait, je saurais au moins que ma place n'est plus ici. Mais plus que tout je voulais rester près de lui, qu'il m'emmène dans son manoir et qu'il me garde comme on garde un trésor. Je souhaitais bien des choses, pas anodine pour dire vrai mais c'est l'espoir qui me tenait debout. Le front appuyé contre sa poitrine, je me concentrais sur le battement de son coeur qui semblaient être très rapides. Je me risquais à enserrer sa taille de mes bras et murmurant :

"Je suis désolé Rosiel, dis-moi ce que je dois faire. Je ne sais plus..."


HRP: ça y est je reviens ^^, dsl c'est court :s
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1883

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Se retrouver enfin (pv Rosiel) (SUJET TERMINÉ)   Ven 13 Sep - 7:48

je fus un peu surpris lorsque fély se retira mais je ne lui en voulais pas. après tout ça impliquais beaucoup pour elle. elle tremblotait un peu et je dois admettre que moi aussi. je pouvais lire son visage comme un livre ouvert et je la voyais troublée et au bord des larmes même si elle les retenait avec brio. j'aurais aimé ne pas en être la cause. je voulais être la solution, pas le problème mais fély m'expliqua son état du moment sans hésiter.

Je suis désolé, je suis perdue en ce moment. J'avais besoin de te voir, d'être avec quelqu'un qui me connais et qui sois la pour moi. Quelqu'un que j'aime bien enfin.... non que j'aime tout simplement... Oui je t'aime et ça me rend dingue parce que je suis mariée mais seule et honnêtement, la fidélité n'a jamais été trop mon fort. Je ne veux pas te blesser et c'est ce qui m'arrête. Qu'arriverait-il si Tarod réapparaissait hein ? Je suis stupide, je n'aurais peut-être pas du venir.

je comprenais sa situation mais j'avais retourné fantastiqua de font en comble, angmär compris et ce à tout les niveaux et pas la moindre trace de son mari. si il était vivant il se cachait comme un maitre. si il était mort les troupes de fûma qui auraient dû célébrer sa mort étaient étrangement silencieuses. bref même moi je ne savais plus quoi en penser. je ne la blâmais pas pour sa confusion.

-tu as le droit d'être heureuse fély, ou inquiète, ou triste, ou apeurée que ton mari soit là ou pas. tu ne peut pas t'empêcher de vivre.

fély passa les bras autour de ma taille et posât la tête sur mon cœur, pouvant sans nul doute en entendre les battements.

"Je suis désolé Rosiel, dis-moi ce que je dois faire. Je ne sais plus..."

je fermais un instant les  yeux et serrais doucement fély contre moi à nouveaux. je lui relevais la tête et lui sourit. avant de passer un doigt sur ses yeux pour en essuyer les larmes

-premièrement je crois que tu doit te reposer. ne m'en veut pas mais tu as vraiment une tête à faire peur en ce moment

je repris mon sérieux

-honnêtement fély je meurs d'envie de te dire de tout laisser tomber et de rester avec moi puisse que ça te fait autant de mal de passer ta vie à attendre tarod mais je refuse de te faire ce coup là. ce serait profiter de ta détresse. j'ai une autre solution: reste à valhaine aussi longtemps que tu voudra, pour une heure, une semaine ou même pour de bon si ça te fait plaisir. fais-y ce que tu veux, mène la vie que tu veux mais repars-en à la minute ou tu en aura assez, ou le devoir t'appellera. je ne suis pas ton mari et en dépit de toute mes aspirations je ne le serais sûrement jamais mais si tu dois absolument l'attendre rien ne t'empêche de le faire en étant heureuse non? et si il reviens, retourne vers lui si c'est ce que tu souhaite. je ne suis pas ton mari: tu n'as aucune obligation de rester avec moi une fois qu'il reviendra.

je posais mon front contre le sien

-nous en reparlerons plus tard si tu veux. prend ton temps pour y penser.

je prit une de ses mains entre les miennes

-je t'aime fély et je préffère te savoir loin de moi et heureuse qu'à mes côtés contre ton gré mais rien ne t'oblige à faire le moindre choix maintenant...te sens-tu la force de rentrer à la maison? je crois que tu as besoin d'une bonne nuit de someil tu auras les idées plus claires ensuite.

suggérai-je en m'écartant un peut d'elle pour pouvoir la regarder dans les yeux. je l'aurais embrassée à nouveau pour la rasure mais ça aurait été...déplacé de ma part

(rebienvenue alors, content de te revoir ^^)

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Se retrouver enfin (pv Rosiel) (SUJET TERMINÉ)   Ven 13 Sep - 9:46

(HRP : c'est mignooooon ^^, hum bon je termine, je pense que ça peux clore ce rp-ci sauf si tu veux finir après moi).

Je repris un peu mes esprits et a lucidité en entendant la voie rassurante de mon ami. Il avait toujours eu ce don là pour moi. Il trouvait toujours LES mots qu'il fallait dans chaque situation.

-premièrement je crois que tu doit te reposer. ne m'en veut pas mais tu as vraiment une tête à faire peur en ce moment


Je redressais la tête en le regardant avec un sourire timide. C'est vrai qu'il y avait longtemps que je n'avais pas réellement pris soin de moi. On pourrait croire qu'étant tranquillement installé au château, j'aurais pu au moins chouchouter ma personne mais même pas. Je me négligeais même. Il me fallait une bonne toilette, un bon brossage. Seule mes griffes étaient convenablement limée. En même temps avec la distance que j'avais parcouru à pattes, elles ne pouvaient qu'être ainsi. Je passais machinalement une mèche de cheveux derrière mon oreilles de tigresse et le laissais continuais.

-honnêtement fély je meurs d'envie de te dire de tout laisser tomber et de rester avec moi puisse que ça te fait autant de mal de passer ta vie à attendre tarod mais je refuse de te faire ce coup là. ce serait profiter de ta détresse. j'ai une autre solution: reste à valhaine aussi longtemps que tu voudra, pour une heure, une semaine ou même pour de bon si ça te fait plaisir. fais-y ce que tu veux, mène la vie que tu veux mais repars-en à la minute ou tu en aura assez, ou le devoir t'appellera. je ne suis pas ton mari et en dépit de toute mes aspirations je ne le serais sûrement jamais mais si tu dois absolument l'attendre rien ne t'empêche de le faire en étant heureuse non? et si il reviens, retourne vers lui si c'est ce que tu souhaite. je ne suis pas ton mari: tu n'as aucune obligation de rester avec moi une fois qu'il reviendra.


C'était exactement ce que je voulais entendre à quelques mots près. Je savais déjà ce que j'allais faire. Ma décision été prise, je n'attendais que son feu vert.

Il s'approcha de nouveau de moi. Je sentais son odeur qui n’appartenait qu'à lui et que j'adorais. Au contact de son front, je souris pour moi, comme si je me félicitais d'avoir gagné une bataille. C'était quand même bien plus excitant qu'une bataille. Je lui répondis spontanément :

Oui je veux rester avec toi. Aussi longtemps que je le pourrais. J'ai besoin de toi en ce moment et même si c'est égoïste de ma part, je veux rester près de toi quelques temps je te promet de me tenir tranquille et de...

Un petit étourdissement me pris soudainement. L'émotion, la douleur au poignet, la fatigue, tout cela m'avait retourné. J'étais plus forte que ça d'habitude mais là avec l'émotion, j'étais complètement décalquée. Rosiel poursuivit avec douceur :

-je t'aime fély et je préfère te savoir loin de moi et heureuse qu'à mes côtés contre ton gré mais rien ne t'oblige à faire le moindre choix maintenant...te sens-tu la force de rentrer à la maison? je crois que tu as besoin d'une bonne nuit de sommeil tu auras les idées plus claires ensuite.


Il m'ouvrait ses bras, il m'ouvrait son cœur et de nouveau, il allait m'ouvrir sa demeure. Je me jurais intérieurement de le combler au maximum, autant du moins que je le pourrais. Je me laissais tomber dans ses bras d'un coup en murmurant un merci puis me rendis compte qu'il m'avait demandais si je pouvais au moins rentrer à la maison. Je fis le tour de la question et avant de laisser de nouveau le silence je lui répondis :

Désolé, oui je peux marcher. Le manoir n'est pas si loin, ça ira, merci.

Je me levais, le laissant prendre mes affaires comme un gentleman. Face à lui, je déposais furtivement un baiser sur le coin de ses lèvres. Pas un vrai baiser car je devais me reprendre un peu avant d'être aussi direct. Il fallait que j'ai les idées clairs pour être certaines de ne pas faire de bêtise, genre jouer avec ses sentiments. Je me savais sincère mais j'avais encore trop peu confiance en moi même pour croire que j'avais totalement refouler mes mauvais côtés. Je m'appuyais un peu sur son bras. Pas trop car contrairement à d'autres hommes que j'avais rencontré, comme tarod, il n'était pas d'une musculatures puissante. Suffisante pour me traîner au manoir mais je devais y mettre du mien. Sa force, ce n'était pas sa condition physique mais ses pouvoirs et cette irrésistibles qualité d'être si attachant. J'étais contente de rentrer avec lui.

Au manoir, tout fut magique, j'eus le droit au retrouvaille avec Meran, à un bon repas et surtout à un bon lit avec, avant de dormir, un câlin de mon nécromancien préféré. Le meilleur.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se retrouver enfin (pv Rosiel) (SUJET TERMINÉ)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Se retrouver enfin (pv Rosiel) (SUJET TERMINÉ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)
» Sujet terminé
» Le paaaarc (je suis imaginative XD) [Alexis][sujet terminé]
» SUJET TERMINÉ ✱ Archive tes sujets ici

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Nürnen :: Fleuve de Lumière-