Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Les Protecteurs de la Justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Les Protecteurs de la Justice   Ven 4 Oct - 6:26

Quand j'étais petite, moi, mon frère et mes cousins aimions faire des jeux de rôles entre nous où nous inventions des histoires et mettions en scènes plusieurs personnages dont nous choisissions un personnage que nous inventions où qui venait de divers jeux ou mangas ou animés et qu'on faisait jouer principalement. Suite à ces jeux, j'ai rédigé un livre s'inspirant d'un de nos jeux, celui se passe dans une école de héros autour de quatre personnages que j'ai inventé, Ondine, Thomas, Jimmy et Louis.

Voici le premier chapitre :

Chapitre 1
La prophétie


Il y a plusieurs années, dans une terre qui est inconnue des mortels, dans la TERRE DES DRAGONS. Un jeune dragon violet qui s'appelait Spyro, un futur gardien de ce monde, vivait avec ses quatre maître, Ignitus, le maître dragon du feu, Volteer, le maître dragon de la foudre, Cyril, le maître dragon de la glace, et Terrador, le maître dragon de la terre, qui lui enseignaient tout leur savoir. Spyro était un dragon petit avec des écailles violettes, un ventre, des cornes et une crête dorées et un museau un peu carré.

Un jour, il était avec le Maître du feu, Ignitus, un dragon rouge qui faisait trois fois la taille de Spyro. Les deux dragons se trouvaient à l'intérieur d'un temple avec une gigantesque statue de dragon en son centre. Le maître dragon du feu se mit à raconter à son jeune élève une prophétie qui, selon lui, va arriver dans pas longtemps : ''Durant une guerre sans fin et sans pitié, où le bien et le mal s'affronteront pendant dès millénaires, il arrivera au siècle et au moment le plus inattendu quatre enfants dotaient des pouvoirs des anciens maîtres. Ces quatre enfant mettront fin à cette guerre atroce et chasseront le mal''.

D'ailleurs Ignitus dit que, quand ils arriveront, il les accueillerait avec la porte de chez lui grande ouverte. C'est alors que les trois autres maîtres dragons arrivèrent. Le Maître de l'électricité, Volteer, un dragon de la même carrure que Ignitus de couleur jaune, dit :

« Ho ! Épargnes-nous avec tes sornettes et laisses le petit tranquille avec tes histoires à dormir debout ! Cela fait je ne sais combien de centaines d'années tu nous racontes cette prophétie et ça fait des lustres qu'il ne se passe rien du tout.
- Je te signale que se ne sont pas des sornettes, comme tu dis. Si je dis que cela arrivera dans bien-tôt, c'est que c'est vrai ! Est-ce que je me suis déjà trompé ?
- C'est vrai ça, Ignitus ne s'est jamais trompé ; répond Spyro qui croyait dure comme fer en cette prophétie.
- Peut-être, mais est-ce que tu le connaît assez pour le juger ? Parce que c'est bien beau et que vous vous êtes rencontrés et qu'il t'a appris à maîtriser ton souffle du feu. Mais le connais-tu assez pour le juger ? Lui fait remarquer Terrador, le maître de la terre qui était un grand dragon vert.
- Cesses de troubler ce jeune dragon ! Tous se que je vous raconte est vrai ! Il y a longtemps, vous doutiez des capacités de Spyro lorsque je l'ai ramené avec moi pour qu'on lui transmette tout notre savoir, et finalement, vous avez finit par croire en lui ! Il a fait ses preuves ! D'ailleurs celui qui trouvera les enfants de la prophétie sera Spyro ; réplique Ignitus qui commençait à s'énerver.
- J'aimerai bien voir ça pour le croire » ; lâcha Cyril, le maître dragon de la glace, un grand dragon bleu cyan, dans un ricanement.

Il est vrai que même Spyro ne croyait pas trop à cela, enfin, pas en la prophétie mais plutôt au fait que ce soit lui qui trouvera les enfants de la prophétie, cela lui semblait inconcevable. C'est pourquoi il demande :

« Mais, Ignitus, comment pourrais-je les reconnaître ? et tout le monde éclata de rire sauf Ignitus qui garda son sérieux ;
- Il te suffit de t'approcher d'eux et tes corne s'illumineront ; dit-il au dragon violet ;
- Tout cela est absurde, aller, on s'en va ».

Ainsi se conclue cette discussion entre les cinq dragons suite aux dires de Volteer qui se refusait toujours de croire en cette prophétie et décida de ne plus en reparler. Et ils n'en reparlèrent plus en effet, se concentrant sur l'apprentissage de Spyro pour le préparer à devenir un gardien de la
TERRE DES DRAGONS comme eux l'ont été.

Un an passa, un grand dragon noir que les quatre maître dragons appelèrent le Maître Noir, un vieil ennemi, leur déclara la guerre à eux et leur monde. Ceci fut une guerre interminable. Bien des créatures s'affrontèrent, qu'elles soient de l'ombre ou de la lumière. Des démons et des anges, des gobelins et des elfes, des sorcières et des mages, des fées du bien et des fées du mal. Plusieurs espèces s'affrontèrent, chacun défendant un camp. Ignitus le savait, ce n'était que le début de la longue guerre entre le bien et le mal, il savait que cela arriverait.

Un jour, deux ans après le début de la guerre, des démons guerriers ont réussit à prendre d'assaut le temple des dragons. Les maîtres dragons et leur apprentis commencèrent à les combattre comme ils le pouvaient. Ils avaient l'avantage jusqu'à ce que quatre démons firent les fourbes et donnèrent un coup fatal à Ignitus, Volteer, Terrador et Cyril qui s'écroulèrent au sol. Voyant cette scène, une grande haine envahit Spyro qui tua le démon qui voulait lui faire subir le même sort que ses maîtres et il en tua un autre et un autre et encore un autre. Il était devenu une véritable machine à tuer. N'arrivant pas à venir à bout du petit dragon violet, les démons s'enfuirent. Spyro voulut les poursuivre mais s'arrête en entendant la voix faible d'Ignitus l'appeler. Il retourne auprès du corps de grand dragon rouge qui était encore vivant. Faible, certes, mais toujours. Spyro eut alors une lueur d'espoir de sauver au moins celui qui a toujours été pour lui une figure paternelle.

« Maître ! Vous êtes vivants ! Je vais vous aider. Ne vous en faites pas, comptez sur moi.
- Spyro … Il est trop tard, tu ne peux pas m'aider … Mon heure est venue …
- Non maître, vous ne pouvez pas mourir, pas comme ça. J'ai encore des tas de choses à apprendre de vous.
Tout ce que j'ai à t'apprendre, tu le sais déjà … Tu es un maître à présent et en tant que tel, je veux que tu me promettes de trouver les enfants de la prophétie, de leur apprendre tout ton savoir, de les aider à devenir des héros avant de prendre ta place comme gardiens de ce monde.
- D'accord mais, s'il vous plaît, laissez-moi d'abord vous aider, je ne veux pas vous perdre.
- Me le promets-tu ?
- D'accord, le vous le promets maître Ignitus, je vous promets de faire tout ce que vous m'avez demandé.
- Spyro, je suis fier de ce que tu es devenu. Je tiens à ce que tu sache que je t'ai toujours aimé comme si tu étais mon propre fils ; et le grand dragon rouge se tut un grand, laissant un silence pesant.
- Ignitus ! Non ! Je jure de vous venger et de trouver les enfants de la prophétie à tout prix, quoiqu'il arrive, je ne reculerai devant rien pour y parvenir ! Et votre mort ne restera pas impunie ! »

Spyro pleurait à chaudes larmes, son visage était ravagé par la tristesse de voire celui qu'il respectait le plus mourir sous ses yeux sans qu'il ne puisse rien faire. Une larme coula des yeux fermés d'Ignitus juste avant que son esprit sorte de son corps. Spyro continuait de pleurer à chaudes larmes devant le corps inerte de son Maître. Il pleurait toute les larmes de son corps jusqu'à s'endormir, épuisé.

Le lendemain matin, il se réveilla en regardant pour la dernière fois ses maîtres. Il leur fait un tombeau dans le temple des dragons, au pied de la grande statue, ainsi, les esprits pourront les accueillir parmi eux. Ensuite, il commença sa quête pour retrouver les enfants de la prophétie qui sont sensés mettre fin à cette guerre une bonne fois pour toute. Cette quête dura plusieurs millénaires alors que la guerre continua à faire des ravages avant de se dérouler plus calmement, discrètement. Malgré ces longues années qui s'écoulèrent, Spyro, qui gardait encore et toujours toute sa jeunesse, il ne perdait pas espoir car il s'accrochait à une chose importante pour lui : la vengeance de la mort de ses maîtres.

(La suite, au prochain poste, n'hésitez à donner votre avis.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: Les Protecteurs de la Justice   Ven 4 Oct - 8:35

C'est sympa, j'aime bien

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Les Protecteurs de la Justice   Dim 17 Nov - 6:10

Merci du compliment. ^^ Voici le chapitre 2 :

Chapitre 2
Un nouvel espoire


Au 21ème siècles, dans une forêt au bord d'une rivière vivent quatre orphelins qui se connaissent et vivent ensemble dans un petit chalet depuis qu'ils ont fui leur orphelinat qui était maintenu par une horrible femme qui traitait ses pensionnaires comme des esclaves en les obligeant à faire des tâches ménagères et quand ils ne faisaient pas comme il faut, ils étaient enfermés dans les caves froids et humides. Il y a de cela un ans, les quatre orphelins de notre histoire, Thomas, Ondine, Jimmy et Louis, en ont eut assez et ont réussit à s'enfuir alors qu'ils devaient aller chercher de l'eau dans un puis sous la surveillance d'un pion dont ils ont réussit à s'échapper avant de s'installer dans un chalet abandonné dans un coin reculé d'une forêt et ils y vécurent tout les quatre heureux depuis. Thomas Ondine, Jimmy et Louis se connaissent depuis leur plus jeune âge et ils sont inséparables, ils se considèrent même comme des frères et sœurs et ils sont tous assez différents malgré leur grande complicité.

Thomas est un garçon au cheveux châtains clairs, aux yeux bleus clairs et des joues roses. Il est également assez grand pour son âge et un peu costaud. Il est quelqu'un d'enjoué, peu sérieux, aimant s'amuser et sortir des blagues idiotes qui ne font rire que lui et personne d'autres, pas même ses trois inséparables amis. Il lui arrive des fois de se disputer avec Ondine et louis qui essayent de le remettre à l'ordre quand il manque de sérieux. Il a 12 ans et son surnom est Thom.

Ondine, elle, est la seul fille du groupe. Elle a des au cheveux châtains foncés et un peu bouclés et des yeux bleus foncés. Sa peau est très blanche et elle est plutôt menue et mince. Elle est du genre calme et posée. Elle aime beaucoup lire même si ça ne l'empêche de rigoler avec ses trois amis. Quand les trois garçons se disputent d'ailleurs, elle est la seule qui arrive à les calmer et à faire cesser leurs disputes. Elle a 12 ans.

Jimmy est le deuxième garçon. Ses cheveux sont châtains foncés, mi-longs et bouclés et ses yeux bleus. Il s'occupe des courses en volant de la nourriture en ville, à force de vivre de ça, il est devenu un fin pickpocket. Il est quelqu'un de plutôt impulsif et bagarreur et déteste qu'on s'en prenne à plus faible que soi. Il a également 12 ans et on le surnommait Jim.

Louis est le dernier garçon et le plus jeune du groupe. Il a des cheveux châtains foncés et très courts, des yeux marrons et des taches de rousseurs. En plus d'être le plus jeune, il est également le plus sérieux et le plus intelligent, c'est un surdoué. Il s'intéresse aux différentes sciences, aime lire des revues là-dessus et rêve de devenir un grand scientifique plus tard. Il a un ans un ans de moins que ces trois amis, soit, 11 ans et on le surnommait Lou.
Ces quatre enfant avaient un destin commun qu'ils étaient loin d'imaginer dans le monde où ils vivent car ils vivent, un monde où personne ne connaît l'existence d'autres mondes qu'ils sont loin d'imaginer, de connaître et dont la plupart des gens pense qu'il s'agit d'histoires inventés ou de vieilles légendes, mais c'est loin d'être le cas.

Mais, un jour d'été, les enfants partaient vers le bord de la rivière qui se trouvait devant leur chalet quand, tout à coup, une porte, en vieux bois ancien dont le haut est arrondi et où il y a des anneaux en métal à la place des serrures, qui se tient debout devant eux sans l'aide d'un mûr où d'un appuie. Ensuite Thomas dit:

« Mais qu'est-ce que c'est que ce truc ?
- Je ne sais pas du tout c'est apparut comme par enchantement ; dit Ondine ;
- Voyons, Ondine, il doit y avoir une explication plausible à l'apparition de cette vielle porte, répli-que Louis.
-Si on entrait un peu pour voir, propose Jimmy.
-Bonne idée ! », criaient les trois autres.

Thom qui était le plus costaud des trois tira sur l'un des anneaux pour ouvrir la mystérieuse porte. Il y avait à l'intérieur comme un vide bleu à la grande surprise des enfants. Soudain, la porte se mit à trembler, Thomas, Ondine, Jimmy et Louis se sentir attirer comme un aimant vers l'intérieur de la porte et plus ils essayaient de résister, plus la force d'attraction était intense et ils finirent par se faire aspirer à l'intérieur de la porte en lâchant des cris. La porte claqua derrière leur passage et elle disparut.

Nos trois curieux sont à présent dans un espèce de grand jardin avec des monuments qui ressemblent à ceux des chinois, à l'époque du moyen-âge. Ondine trouvait cet endroit très beau et Thomas ne put s'empêcher de sortir un commentaire :

« Houa ! Chouette la déco façon chinoise ! Eh ! Regardez un dragon poursuivit par des ninjas ! »

Thomas montre un petit dragon avec des écailles violettes, un ventre, des cornes et une crête dorés et un museau un peu carré. sortant à ce qui ressemble à un temple bouddha en courant, poursuivit par quatre hommes vêtus de noir et d'une cagoule masquant leur visage et ne laissant voire que les yeux. Louis regarde Thomas et dit :

« C'est vraiment ridicule. La chine, avec un petit dragon violet.
- Pourquoi pas la chine est le pays des dragons après tout, non ?
- Bon, ça suffit, on a pas le temps de se disputer ; les gronda Ondine.
- Oui, il a des ennuis, il faut l'aider ; approuva Jim ; Eh ! On peut vous aider ? ».

Le petit dragon arrêta de courir, se dirigea vers eux après que Jimmy l'eut interpellé, c'est à ce moment que les cornes dorées du dragon s'illuminent et il répond en affichant un sourire au coin de ses lèvres :

« Bien entendu ».

Puis il s'élève dans les airs et quatre lumières de différentes couleurs sortent de son corps et rentrent chacune dans le cœur de chaque enfants, qui reçoivent des pouvoirs chacun, Thomas, rouge et a comme pouvoir le feu du dragon, Ondine, bleu et a le pouvoir de l'eau du dauphin, Jimmy, vert et reçoit le pouvoir de la terre du lion et Louis, jaune a le pouvoir de l'éclair de l'aigle. Chacun commencent à affronter un ninja.

Thomas avait vu à sa grande surprise ses mains prendre feu, il les regardait l'une après l'autre. Mais il sortit de ses pensée quand il reçut un kunai à son épaule qui le fit grimacer de douleur. Il retira le kunai et le jeta au sol et fit face au ninja qui l'avait attaqué. Celui-ci voulut lui donner un coup de pied retourné mais Thomas évite de justesse avant de lui donner un bon coup de poing embrasé à la figure. La cagoule du ninja prit alors feu et il disparut dans un brouillard qu'il créa.

Ondine faisait face à un ninja armé d'un jo, un bâton de combat, et frappe Ondine, mais celle-ci se liquéfie, se transformant en eau et il ne restait plus qu'une flaque d'elle. La flaque glisse entre les jambe du ninja qui regardait dans tout les sens pour chercher la jeune fille. La flaque d'eau grandit, prit une forme humanoïde, se colore et Ondine réapparaît, choquée, regardant ses mains. La jeune fille secoue sa tête pour se reprendre. Elle tapote l'épaule du ninja qu'elle affrontait, il se retourne de suite mais n'eut le temps de ne rien faire car Ondine lui donne un bon coup de pied à son entre-jambe qui le plia en deux, et elle enchaîna ensuite avec un coup de pied retourné qui l'assomma sur le coup.

Jimmy, quant à lui, se retrouvait face à un ninja armé d'un nunchaku qui fit plusieurs mouvements rapides avec avant de se voire enfoncer dans le sol qui était devenu du sable mouvant. Le ninja s'agita pour essayer de s'extirper du sol mais cela accéléra le processus et il finit totalement enfoncé dans le sol sous les yeux écarquillés du jeune garçon qui n'avait rien compris à ce qui venait de se passer devant ses yeux.

Louis était paralysé face au dernier ninja armé de deux saï qui chargea vers lui. Louis ferma les yeux et un éclair jaune s'échappa de son corps pour s'abattre sur le ninja qui tomba au sol sur son dos en lâchant ses armes et en tremblotant.
Une fois les quatre ninjas hors d'états de nuire, les enfants demandent au dragon des explications, donc il se présente :

« Je m'appelle Spyro, je suis un Maître dragon et pour expliquer ce qui se passe, je vais faire simple, vous êtes les enfants de la prophétie.
- Quelle prophétie? demande Thom.
- Une prophétie qui annonce que des enfants, dotés de pouvoirs redoutables, arrêtent une guerre qui dure depuis des lustres, je vous ai recherché depuis longtemps et je vous ai finalement trouvé aujourd'hui.
-Attendez une minute ; intervient Louis ; qu'est-ce qui vous dit qu'on est vraiment ceux que vous recherchiez ?
-Tout simplement car, je me souviens, il y a longtemps, mon maître, Ignitus, m'a dit que c'est moi qui vous trouverez et qu'à ce moment-là, mes cornes s'éclaireront. Vous pensez que mes cornes se sont illuminées pour faire jolie peut-être ?
- En tout cas ça l'était ; ne put s'empêcher de dire Thomas pour se rendre intéressant avant de se recevoir un bon coups de coude dans les côtes de la part de Ondine.
- Enfin, après vous avoir reconnu, j'ai réveillé vos pouvoirs qui sommeillaient en vous. Toi ; il re-garde Thomas ; tu as le pouvoir du feu du dragon, ce qui signifie que tu as des capacités de pyrurgie et pyrokinésie, c'est à dire la création et la manipulation du feu. Toi ; il regarde la seule fille du groupe ; tu as le pouvoir de l'eau du dauphin, ce qui veut dire que tas des capacités d'hydrokinésie qui te permet de créer et manipuler. Toi ; il regarde Jimmy ; tu possèdes le pouvoir de la terre du lion qui donne une capacité de géokinésie, manipuler la terre sur toute ses formes. Et enfin toi ; il regarde Louis ; tu as le pouvoir de l'éclair de l'aigle qui t'offre la capacité d'électrokinésie, la manipulation de la foudre.
- C'est bien beau tout ça, mais on est sensé faire quoi à présent ? Demande Jimmy.
- Vous allez me suivre jusqu'à F3X, l'école des héros, pour recevoir un enseigne-ment digne de ce nom afin que vous devenez de vrais héros et que, plus tard, vous prenez ma place comme Maîtres ».

Et Spyro regarde avec un regard exaspéré Thomas qui joue avec son pouvoir en disant qu'il va chauffer le terrain et le dragon violet lui répond :

« Peut-être, que tu vas chauffer le terrain, mais toi et tes amis vous ne savez pas vous battre et vous n' êtes pas encore des vrais héros mais des apprentis héros. Alors ? Êtes-vous prêt au destin qui tient entre vos mains ?
- Oui, et nous formerons les Protecteurs de la Justice, répondent les enfants en même temps après s'être consultés entre eux du regard.
- Bien, au faite, j'allais oublier de vous demander vos noms.
- Je suis Thomas mais vous pouvez m'appeler Thom.
- Je m' appelle Ondine.
- Mon nom est Louis mais mes amis m'appellent Lou.
- Et moi c'est Jimmy, Jim pour les intimes .
- Hé bien, je suis heureux de vous rencontrer. Si vous voulez vous pouvez m' appelez par mon nom.
- Nous aussi on est heureux de te rencontrer SPYRO », répondent les enfants en chœur.

A ce moment là, Spyro sourit, ensuite il entre dans un temple, laissant les nouveaux apprentis héros entre eux. Il s'assoit devant un vieux tombeau en pierre polie, baisse la tête, ferme les yeux et dit :

« Je les ai trouvé, maintenant je vais pouvoir vous venger mes maîtres particulière-ment vous Ignitus ».

Après, avoir dit cela, il se relève, ouvre ses yeux, s'éloigne de la pierre et quitte cette pièce de ce temple et se rend dans une autre qui était complètement vide, il n'y avait qu'un tapis rouge foncé au sol, il s'y assoit, referme ses yeux et se concentre.
Quelques heures plus tard, les enfants attendent leur maîtres, tout en se demandant se qu'il fait car cela faisait plusieurs minutes qu'ils ne l'avaient plus vu. Puis, tout à coup, quelque chose arrive dans la brume et fait un bruit bizarre :

«Chou-Tchou! ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ondine
Nürnien


Messages : 127

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
95/50000  (95/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Les Protecteurs de la Justice   Dim 29 Déc - 23:55

Chapitre 3
Voici le Pôle-Expresse


« Chou-Tchou »

Ensuite, un train à vapeur apparaît, s'arrête juste devant Thomas, Ondine, Jimmy et Louis et un homme, habillé d'un uniforme de contrôleur de train bleu et ayant une épaisse moustache sous le nez, en sort et cri :

« En voiture!
- Ho, ta gueule ! » ; hurle Thomas en se moquant du monsieur et Ondine lui donne un coup de coude dans les cotes.

L'homme s'approche d'eux, les regarde et dit :

« Alors ? Vous venez ?
- Ah, je vois que vous avez modernisé depuis la dernière fois que je vous ai vu monsieur le contrôleur ; dit Spyro en les rejoignant en courant.
- Et oui, heureux de te revoir Spyro.
- Au faite ce train est sensé nous emmener où ? Demande Ondine.
- Non, vous ne savez pas ? On va à F3X bien sûr. Voici le Pôle-Expresse ! »

Les enfants le regardent avec les yeux rond, ne comprenant toujours pas ce que ce train était. Le contrôleur moustachu regarde alors le petit dragon violet.

« Spyro, ça veut dire que tu ne leur à rien dit.
-Tu sais? Tu es arrivé plus vite que prévu.
-Bon, oublions ça et tout le monde monte ! Allé ! J'ai un horaire a respecter, moi, vite, dépêchez-vous ! ».

Et ils entrent tous dans le train sauf Spyro car c'est un professeur et il se rend autrement à F3X. Le contrôleur installe les quatre enfants dans une cabine avec deux grand sièges en cuire rouges accrochés aux mûrs. Il y était déjà assis deux autres garçons, l'un a des cheveux bruns, des yeux verts, ce garçon porte des lunettes rondes et est marqué d'une cicatrice en forme d'éclair sur son front, et l'autre a des cheveux roux, des yeux bleus et ses joues sont pleines de taches de rousseurs. Thomas dit en regardant le garçon à la cicatrice :

« Mais, c'est Harry Potter !
- Et ça recommence, tu vois Ron ? Dis Harry Potter au rouquain.
- Ça a l'air énervant à la fin.
- Au faite, je suis Thomas mais vous pouvez m'appeler Thom.
- Je m' appelle Ondine.
- Mon nom est Louis mais mes amis m'appellent Lou.
- Et moi c'est Jimmy, Jim pour les intimes.
- Vous n'êtes pas les...? Demande d'un air surpris Ron sans terminer sa question.
- Les quoi? Demande Jimmy.
- Les protecteurs de justice ?
- Ouais c'est nous. C'est chouette ! On a déjà des fans » dit Thomas.

Ensuite, le contrôleur arrive en leur demandant si ils voulaient du chocolat chaud, que les enfants acceptent volontiers. Des serveurs habillés de smoking et ayant des tabliers attachés autour de leurs tailles entrent alors en dansant et en chantant dans la cabine de façon rythmée. Ils avaient installés au milieu de la cabine au passage une table en la faisant apparaître par magie et y dansaient dessus, puis quand tout est fini, que la table disparaît et que les serveurs s'en allèrent comme ils sont venus, Thomas dit :

« Pas la peine d'en faire tout un plat, rien que pour un chocolat chaud ».

Une heure plus tard, le contrôleur revient pour leur annoncer qu'ils sont arrivés et que le guide les mènerait jusqu'à la porte de l'école. Dix minutes plus tard, un homme gigantesque où on ne voit presque pas son visage à cause de sa barbe, sa moustache et cheveux long, brun et emmêlés, on aperçoit que ses yeux brillant. Il leur dit :

« Bonjour, je suis Rubéus Hagrid, mais appelez moi Hagrid, je suis le gardien des clefs et des lieux à F3X et aussi votre guide pendant cette première année, maintenant, suivez moi ».

Et tous le monde le suit. Bien sûr, avant de sortir du train, il était aller chercher d'autres élèves de première année dans leur cabine, exactement comme il l'a fait avec Ondine, Thomas, Jimmy, louis, Harry et Ron. Suite à cela, ils ont traversé une forêt remplit de végétations. Après avoir traversé la grande forêt, le gardien s'arrête devant la porte d'un grand château et frappe deux fois cette porte. Une femme avec des cheveux attachés en chignon cachés par un chapeau pointu vert, aux yeux verts émeraudes derrière une paire de lunettes et habillait d'une robe verte ouvre, Hagrid la salue.

« Bonjour, Mademoiselle Mcgonagall, c'est un honneur de vous revoir cette année, je vais vous laisser avec les nouveaux élèves.
- Merci, vous avez encore fais de l'excellent travaille ; alors qu'Hagrid s'en va chez lui, Mlle Mcgonagall dirige son regard sévère et impassible vers les élèves ; bien, suivez-moi à l'intérieur ».

Les élèvent entrent tous et pour Thomas, Ondine, Jimmy et Louis, ils entrent, non seulement dans une nouvelle école, mais aussi dans un nouvel monde qu'ils étaient loin de connaître et qui leur prépare bien des surprises.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kanoë
Prince Kanoë & fondateur


Messages : 1433

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
218/50000  (218/50000)
Inventaire: Nya, rose volante


MessageSujet: Re: Les Protecteurs de la Justice   Sam 8 Fév - 3:29

J'ai bien aussi =)

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://fantastiqua.forumactif.com

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Protecteurs de la Justice   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Protecteurs de la Justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Protecteurs de la Justice
» Les Protecteurs de la Justice
» Les Protecteurs de la Justice
» Les Protecteurs de la Justice
» La justice de Raphael [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Hors RP :: Flood :: Créations des membres-