Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Quand la folie vient à prendre le dessus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aeon

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 489

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
Quand la folie vient à prendre le dessus. Left_bar_bleue111/50000Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty_bar_bleue  (111/50000)
Inventaire:


Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty

MessageSujet: Quand la folie vient à prendre le dessus.   Quand la folie vient à prendre le dessus. EmptyVen 24 Jan - 10:42

Je m’étais éloignée de Nurnen, je ne me sentais pas au meilleurs de ma forme ces derniers temps, j’avais comme à mon habitude oublié mon estomac ainsi que mon corps réclamant ces calories. J’ai l’impression que mon crâne va exploser, je n’ai pas l’habitude de cette forêt. Et cela pourrait m’être dangereux, mes sens se troubles au fur et à mesure que je lutte contre la fatigue et la faim. J’observe les alentours, la terre tourne et les arbres bouges.
Je m’assieds deux secondes pour reprendre mon souffle, c’est comme si je venais de galoper sans m’arrêter pourtant c’est à peine si je fais un mettre toutes les 5 minutes, j’ai l’impression d’entendre des voix. Quelque chose me tourne autour et cela ne me plait que m’arrive t’il ? Je m’arrête à nouveau mon cœur bats plus vite que la normal, en faite je ne le remarque pas vu que je ne peux me regarder moi-même dans les yeux, mais mes pupilles sont anormalement fines.
Je ne sais pour qu’elle raison je me mis à courir droit devant, raflant les arbres que je peine à éviter, je trébuche me rattrapent toute juste mes membres devienne mou et commence à me supporter difficilement. Mais je continue a galoper pour qu’elle raison je n’en sais rien, ma vue en trouble et je ne distingue plus vraiment ce qui se présente face a moi, ma déplacent assez vite et très visiblement de manière forcer, je finis par me prendre de plein fouette un tronc énorme que j’aurais du voir, me fracassant le crâne, je ricochai dessus et m’écrasais lourdement a sol, le haut de la tête sanglante, allongée sur le flanc, je restai immobile, la respiration rapide et les crocs serrés, le sang coulant le long de mon museau. Je restai inerte la au sol sans me soucier du mouvement autour de moi, sans faire attention a ce qui pourrait bien venir, un prédateur attirée par l’odeur du sang venant d’une proie qui parait si facile à avoir. Quel erreur ferait-elle, en faite intérieurement je souris, je me sens forte et d’humeur maussade, j’aurai bien envie de déchirer la chair de n’importe qu’elle être qui s’approcherai de moi.
Seulement, je résiste, je lutte contre cette pulsion qui n’est pas mienne, apparemment ce coté se manifeste aussi quand je suis plus faible d’esprit, il faut vite que je me reprenne sinon je pourrais bien faire à nouveau quelque choses que je regretterai part la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Leefaen

Leefaen
Guerrier (1.1)


Messages : 96

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
Quand la folie vient à prendre le dessus. Left_bar_bleue70/50000Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty_bar_bleue  (70/50000)
Inventaire: - Rose noire


Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty

MessageSujet: Re: Quand la folie vient à prendre le dessus.   Quand la folie vient à prendre le dessus. EmptyDim 26 Jan - 0:50

HRP :
Spoiler:
 

Une petite balade en forêt s'imposait. Il faut dire que j'en avait bien besoin. Je ne me sentais pas très bien ces dernier temps. Depuis mon arrivée à Ângmâr et mon ralliement à Fûma, je n'avais pas encore céder à mon mauvais côté. Pour quelle raison ? Parce que Zarathos se nourrissait de mon côté maléfique et ainsi, ce dernier avait du mal à prendre le dessus sur moi. Je restais Leefaen, 12 ans, jeune Neko-loup discret, silencieux et solitaire. Me faire des amis, c'était impensable. J'avais trop peur de me retourner contre eux et puis même, je ne savais pas m'y prendre. Je parlais si peu et n'allais jamais vers les autres, toujours dans mon coin avec mes totems Manoir et Mélaïna. Mon maître démon m'avait poussé à me rapprocher des autres membres de l'armée de Fûma afin d'avoir davantage d'allié sur les champs de guerre mais j'avais beaucoup de mal.

Ce jour-là, la forêt était plutôt calme. Je ne sillonnais pas les sentiers car je préférais éviter les chemins fréquentés. Je préférais me faufiler dans les bois, au hasard pour plus de tranquillité et pour éviter de blesser quelqu'un. Sans surveillance de mon maître ou du prince, je voulais éviter de craquer. C'était très difficile comme situation car je ne savais jamais à quel moment j'allais me changer en garçon mauvais avide de torturer les pauvres gens qui se trouverait sur mon passage. Manoir m'avait suivi à contre-cœur car je l'avais tiré d'une sieste déjà bien entamée. En mode paresseux, il s'était installé entre a nuque et ma capuche, comme à son habitude, terminait sa sieste après avoir longuement râler de cette balade forcée. Cette promenade était nécessaire pourtant, d'une part pour moi qui avait besoin d'air pur et de solitude, loin du camps d'entraînement et du brouhaha des soldats. D'autre part, ma louve voulais chasser. Il y avait bien sûr de la viande au château mais elle voulait profiter d'être dans un corps de loup pour profiter de tous ses avantages. Mélaïna gambadait avec joie entre les fourrées, à la recherche d'un lapin ou d'un écureuil à poursuivre. Je savais qu'elle ne s'éloignerait pas de moi tant qu'elle ne serait pas certaine d'avoir la proie idéale. D'ailleurs, au bout d'une petite heure, elle marqua un arrêt déterminée.

"Tu as flairé un gibier Mely ?"

Sa voix dans ma tête raisonna alors :

*Je n'en suis pas sûr, c'est étrange comme odeur. C'est à moitié animal et ça à l'air d'être davantage un prédateur qu'une proie*


"Et l'autre moitié, ce serait quoi ?"

Je n'avais malheureusement pas hérité de l'incroyable sensibilité de l'odorat comme ma mère. J'aurais aimé avoir tous mes sens ultra développé comme elle. Je me fiais toujours à Mélaïna pour voir arriver des personnes du coup.

*Euh, humain je crois, je dirais même humaine mais je n'en suis pas certaine. On va voir ?*

"Oui mais prend un peu d'avance, je voudrais éviter de me bagarrer aujourd'hui. Je ne suis pas en forme".

*D'accord petit loup, mais tu me suis quand même. Je ne veux pas te perdre du nez ou je te croque la fesse*

"Promis Mely"

Je caressais la tête à ma louve et la laisser aller voir ce qui se trouvait non loin de nous. Sa nature protectrice était impressionnante quand même. Manoir ne réagis même pas et resta à ronfler dans mon cou.
Mélaïna se retrouva très vite auprès de l'animal en question. J'étais trop loin d'elle pour voir ce qu'elle avait découvert mais assez proche pour entendre sa voix dans ma tête :

*Il s'agit d'une sorte de loup très étrange. C'est bien une femelle. Elle a une fourrure beige, une crinière blanche, des pattes plus longue que les miennes et une très longue queue. Elle a pas l'air en forme mais je me méfierais à ta place. On devrait peut-être l'ignorer*

Et pourtant, malgré la mise en garde je rejoins ma louve très vite, intriguée par la créature et constatais moi-même de l'apparence étrange de la créature.

"En quoi tu vois qu'elle est humaine toi ?"

*J'en sais rien, une intuition peut-être*

J'ignorais la remarque. Il s'agissait simplement d'un animal qui avait l'air blessé. Du sang perlait de sa tête et ma première idée, fut de vouloir l'aider. Je pouvait être mauvais avec les gens mais jamais avec les bêtes, sauf par ordre du prince lorsque l'animal semer le trouble dans un village. Mais sinon, je les respectais trop. Je m'approchais doucement mais ma louve me barra le chemin et me lança :

*Laisses-moi y aller d'abord. On ne sait pas ce que c'est*

"Andouille tu ne peux pas communiquer avec les animaux"

*C'est un loup, je peux essayer*

Je la laisser faire tout en sachant que ça ne marcherais pas. C'était un esprit totem, pas un vrai loup. Elle ne pouvait communiquer qu'avec moi via la télépathie. Elle s'avança doucement vers la louve beige pour tester son agressivité tout en la mettant en garde mais bien sûr la créature inconnue ne compris rien à ce qu'elle disait. Elle grogna un peu pour lui montrer qu'elle devait éviter de lui bondir dessus. J'espérait vraiment que ce ne soit pas le cas. Je n'aimais pas voir ma louve se battre. Manoir sorti du sommeil et observa avec intérêt la scène. Lui espérait en secret que la louve beige lui mette une bonne branlée.
Revenir en haut Aller en bas
Aeon

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 489

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
Quand la folie vient à prendre le dessus. Left_bar_bleue111/50000Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty_bar_bleue  (111/50000)
Inventaire:


Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty

MessageSujet: Re: Quand la folie vient à prendre le dessus.   Quand la folie vient à prendre le dessus. EmptyDim 26 Jan - 5:06

Spoiler:
 

Je suis resté la je ne sais pas combien de temps, sans bouger sans avoir le moindre mouvement, j’essaie de me calmer, mais rien à faire cette voix dans ma tête continue à tenter de me contrôler. Une ombre ne se déplaçait pas loin de moi, je tournai juste les yeux vers cette masse noire. Ils sont deux, tient une louve ? Et un gamin ? Ma vue trouble je ne su pas distingué le chat sur ses épaules.
La louve s’approcha grondant, je me rétablis couchée sur les pattes, fixant la louve, c’est marrant elle n’a pas l’odeur de ses congénères. Les oreilles en arrières je lui répondis sur une posture de défense. Grognant plus ou moins comme un loup, lui montrant les crocs.

*Il n’est pas très prudent de t’approcher de moi ! *

Je tente de mon relevé assis sur mon postérieur, fixant l’enfant et la louve. Une fois sur mes quatre membres, j’observai l’enfant don un mouvement sur l’épaule m’interpella remarquant finalement le chat, j’eu un mouvement rapide vers la louve queue redressé lâchant un cri persan et aigu plus pour impressionner que pour vouloir l’attaqué espérant les faire reculer et part la même occasion les faire partirent qu’ils me laissent seule dans cette état instable. Ma tête me fit soudainement mal relâchant ma garde, baissant la tête la secouant pour dissiper cette douleur passagère.
Revenir en haut Aller en bas
Leefaen

Leefaen
Guerrier (1.1)


Messages : 96

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
Quand la folie vient à prendre le dessus. Left_bar_bleue70/50000Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty_bar_bleue  (70/50000)
Inventaire: - Rose noire


Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty

MessageSujet: Re: Quand la folie vient à prendre le dessus.   Quand la folie vient à prendre le dessus. EmptyDim 26 Jan - 7:14

HRP :
Spoiler:
 


L'animal semblait agressif mais avait plus l'air de souffrir. Lorsque ma louve s'approcha, la louve beige lui grogna quelque chose mais ni moi, ni elle ne comprit ce qu'elle disait. Au moins, on avait confirmation. Mélaïna ne pouvait se faire comprendre autrement qu'avec des langage de loup par les autres loups. Sauf qu'étant un esprit à la base, elle ne parlais pas le loup. Et même la télépathie ne marchait pas. Il n'y avait qu'avec moi. Ça allait être difficile pour moi de communiquer avec cette bête mais je projetais de lui parler comme un humain s'adresserait à un animal. Même si elle ne comprendrait pas mon langage, la créature se focaliserait peut-être sur le ton que je prendrais. Cette dernière tenta non sans mal de ce relever. Elle y parvins et sa réaction fut à la fois violente et désespérée. Elle se mit à hurler sur Mélaïna avec un cris aigüe.

"Mely recule"

Je chopais ma louve par la queue pour la tirer à moi. Réflexe stupide sachant qu'elle était plus forte que je ne l'étais mais comme je profitais du mouvement de recul qu'elle eu face à la louve à longue queue, cela fonctionna. Je passais devant elle et focalisais mon esprit vers la louve beige. Mon don de psychokinésie fut instantanée et ça grâce à mon entraînement. Récemment, j'avais appris à soulever des petits animaux genre écureuil ou lapin et ensuite des plus grand comme un renard ou un faon mais un loup s'était plus délicat et mon souhait de la décoller du sol pour la calmer échoua. En revanche, je ramenais avec mon esprit ses pattes sous elle ce qui la refit tomber à terre. Mélaïna grogna sur moi :

*Ne lui fait pas de mal, elle souffre assez comme ça*

Elle n'avait pas tord, je n'y étais pas aller de main morte car malheureusement, je ne contrôlais pas encore mon don avec la perfection que j'attendais. Je m'adressais rapidemment à la louve beige en espérant qu'elle comprenne que je ne voulais pas la tuer :

"Calme toi louve, je ne te veux pas de mal mais si tu attaque Mely, je devrais la défendre. Donc ça suffit".

Je sentais mon crâne bouillir suite à ma psychokinésie. J'espérais ne pas craquer. Je ne voulais pas lui faire mal. Je me concentrais pour ne pas céder au songeant que j'aurais peut-être du demander à Zarathos d'aspirer mon mal avant qu'il ne parte en mission. Si je cédais, ça allait devenir compliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Aeon

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 489

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
Quand la folie vient à prendre le dessus. Left_bar_bleue111/50000Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty_bar_bleue  (111/50000)
Inventaire:


Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty

MessageSujet: Re: Quand la folie vient à prendre le dessus.   Quand la folie vient à prendre le dessus. EmptyDim 26 Jan - 9:27

Oui t’en fais pas, pas de problème.

L’enfant Tira sa louve en arrière en guise de réflexe, il se posta devant-elle et. Nani ? Que soit ce qui vient de se passer je me retrouve les 4 fers en l’air, le vent souffle si fort. Je restai surprise réalisant que cela ne venait pas du vent mais de l’enfant, ha oui, tu sais faire ça toi…cool.
En fin je me relavai à nouveau restant assise cette fois-ci, Il demanda de me calmer, et qu’il ne me voulait pas de mal ! Ha ha quel ironie, si je me laissais allé c’est toi qui aurait mal. Cependant je senti une aura étrange sortir de lui, aura que je connais que trop bien, j’eu un sourire plutôt sadique sans vraiment le vouloir nous imaginant nous affronter avec nos parts démoniaque. Rencontré une personne souffrant du même problème que moi me fis rire, pourquoi je ne le sais pas, peu être parce que quelque part si je venais a attaqué il pourrait se défendre.

-Toi aussi tu as du mal à contrôler ce coté sombre ? Il parait que les démons s’appelle entre eux, il ne serait pas très prudent pour tes protégés de se retrouver entre deux démons.

Je me redressai avec un air plus fière pourquoi cela m’amuse t’il ? Je crois que le fait de me retrouvé face a une autre personne comme moi stimule cette partie de moi, il faut vraiment que je prenne sur moi, Même si ce sont des animaux je n’aime pas faire des victimes inutiles.


Revenir en haut Aller en bas
Leefaen

Leefaen
Guerrier (1.1)


Messages : 96

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
Quand la folie vient à prendre le dessus. Left_bar_bleue70/50000Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty_bar_bleue  (70/50000)
Inventaire: - Rose noire


Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty

MessageSujet: Re: Quand la folie vient à prendre le dessus.   Quand la folie vient à prendre le dessus. EmptyLun 27 Jan - 8:21

J'avais relâché la louve pour être sûr de ne pas la blesser mais celle-ci se redressa et se mit à s'exprimer d'un langage que je compris :

-Toi aussi tu as du mal à contrôler ce coté sombre ? Il parait que les démons s’appelle entre eux, il ne serait pas très prudent pour tes protégés de se retrouver entre deux démons.


Elle m'agaçait du coup. Je la croyais pauvre bête sans défense mais à ses dires, elle était un démon. Je rétorquais aussitôt :

"Je ne suis pas un démon moi contrairement à toi apparemment ! Et mes protégés comme tu dis sont mes protecteurs, ils ne s'en iront pas de sitôt. Je te conseil de te calmer si tu ne veux pas souffrir. Tu te trouves sur le territoire du prince de Fûma et si tu ne coopère pas, je devrais t'arrêter ou au pire des cas t'éliminer"

Mélaïna choisit ce moment pour se jeter entre la louve beige et moi en grognant... sur moi ???

*Tu es idiot petit loup, elle est comme toi. Si tu la provoque elle va se changer en démon comme toi et ce sera un bain de sang*

"Mais Mely, elle t'as menacé"

*Il ne peut rien m'arriver souviens-toi, je suis un esprit*

"Mais tu peux mourir"

*Et revenir sous une autre forme*

"Quoi ?"

Je marquais un pause en me disant que j'ignorais ce mini détail. Je pensais que mes totems pouvait mourir et que si c'était le cas, je les perdrais à jamais et me retrouverais seul. Mais à croire que je m'étais trompé.

"Toi tu m'expliqueras ça plus tard. Et toi la louve démoniaque, écoutes-moi, je ne veux pas qu'on se bagarre. Si nous sommes pareils, nous allons nous entre-tuer, c'est ce que tu veux ? Ou alors, on se calme et toi et moi et on..."

Je me sentais mal, très mal. Oh non, je ne devais pas céder. Je me repris mais je souffrais pour lutter.

"Je ne veux pas devenir un monstre moi tu comprends ? Je ne veux pas..."

Ma respiration s'accélérait de plus en plus. Manoir qui avait senti l'urgence avait bondit de mon cou et s'était planqué dans un arbre. Cet imbécile se planquait alors qu'il m'encourageait à céder à mes pulsions.

*Aller, cède ! Réduis la en bouillie hinhinhin!*
Revenir en haut Aller en bas
Aeon

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 489

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
Quand la folie vient à prendre le dessus. Left_bar_bleue111/50000Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty_bar_bleue  (111/50000)
Inventaire:


Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty

MessageSujet: Re: Quand la folie vient à prendre le dessus.   Quand la folie vient à prendre le dessus. EmptyLun 27 Jan - 10:37

Le gamin s’était tous d’un coup énervé, moi et mon tact, c’est bien ce que je pensais, nous sommes tous deux en proie à notre mauvais coté. Je suivi du regard le chat qui avait sauté dans l’arbre. Et sa louve qui s’étais mis en mur entre lui et moi, et qui semblait le retenir, a-t-elle senti quelque chose ? Comprends maintenant petit et ne reste pas la.

-Je ne suis pas la pour agressez quelqu’un mais justement pour évité un carnage.


Même si il venait de me menacer, le danger n’était pas lui mais bien moi, je me relevai m’ébrouant oubliant mon crâne ensanglanté et éclaboussant les arbres au tour de moi, oups ! J’eu la tête qui tourne avec cette belle blessure, je titubais puis me rétablis.

-Ecoute gamin, je comprends bien ce que tu veux dire, mais si je me montre agressive c’est parce que je ne veux blesser personne.


Je baissais ma tête même si pour une c’étais raté…mais le passée dois rester derrière, même si je ne dois pas l’oublié pour éviter de mettre d’autre vie en danger. D’une certaine manière je l’enviais, il à son protecteur avec lui, il n’est pas vraiment seul. Je me relevais mais le gamin m’interpella avec cette phrase « je ne veux pas devenir un monstre » phrase qui ne m’était pas inconnue.
Je le regardai avec une certaine peine, ma vision redevint plus net. Par contre un truc me chiffonne, comment se fait-il que je ne puisse pas comprendre la louve ni le chat alors que lui y arrive, je comprends humains et bêtes habituellement, peut être communique t’il d’une autre façon avec eux.

-Ha au faite, Je suis une eikkiiu et non une louve. Lui-fis un peu plus gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Leefaen

Leefaen
Guerrier (1.1)


Messages : 96

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
Quand la folie vient à prendre le dessus. Left_bar_bleue70/50000Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty_bar_bleue  (70/50000)
Inventaire: - Rose noire


Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty

MessageSujet: Re: Quand la folie vient à prendre le dessus.   Quand la folie vient à prendre le dessus. EmptyMar 28 Jan - 10:32

*Défonces-là ! Fais lui ravaler sa queue aller !*

La voix de Manoir retentissait dans ma tête. Son rôle était de me pousser à devenir mauvais en plus de me protéger, ce qui était d'ailleurs totalement illogique à mon sens. Comment pouvait-il me protéger tout en me poussant à tout détruire et cela en m'exposant à des représailles plutôt méchantes. La voix plus douce de ma louve suivit :

*Lee, tu peux ne as l'écouter. Notre inconnu ne s'énerve pas regarde-là, elle semble se calmer mais la douleur à l'air de l'exciter plus qu'elle ne le voudrait. Ne laisse pas le monstre qi est en toi t'envahir, fais preuve de lucidité je t'en prie*

Mélaïna se retira d'entre nous deux pour au cas où nous déciderions de nous entre-tuer mais je ne cillai pas. J'écoutais la voix de la créature :

-Je ne suis pas la pour agressez quelqu’un mais justement pour évité un carnage.


Je sentis une éclaboussure qui me fit sursauter mais je constatais que ce n'était que du sang de mon interlocutrice.

-Ecoute gamin, je comprends bien ce que tu veux dire, mais si je me montre agressive c’est parce que je ne veux blesser personne.


C'est là que je commençais à y voir plus clair. Après cet échange désordonné entre les paroles de la louve et les voix de mes totems dans ma tête, j'entrevis enfin des mots qui semblèrent m'apaiser.

-Ha au faite, Je suis une eikkiiu et non une louve.

"Désolé, je ne savais pas"

Pourquoi je m'étais excusé, sur le coup je l'ignorais. Il est vrai que je n'aimais pas trop quand on me qualifiait mal, vis à vis de ma nature je voulais dire. Du coup, ne pas nommer correctement les créatures que j'avais en face de moi, j'aimais encore moins. Mais même après m'avoir révélé sa nature, je n'étais pas vraiment avancé moi. Manoir, qui faisait toujours tout foirer, ne sembla pas apprécier que nous ayons échangé des mots plus doux alors que je ne l'écoutais plus. Il choisi donc bêtement de susciter la colère de l'eikkiiu. Il lui sauta dessus, toute griffe dehors et lui griffa le dos avant de rebondir pour gagner le sol.

"Manoir non ! Imbécile de matou !"

Pour ma part, je sentais que je me maîtrisais de nouveau mais j'eus peur que l'attaque de mon chat mesquin fasse tomber le calme de l'eikkiiu. Je fixais mon regard sur lui avant qu'il ne s'amuse à lui bondir dessus et le soulevais de terre. D'un geste vif de la tête, je l'envoyer contre un arbre, sans trop de violence car je ne voulais quand même pas le blesser mais suffisamment pour le sonner un peu. Il secoua la tête nerveusement et grimpa en titubant un peu dans l'arbre pur se cacher dans les branches. Il savait qu'il était aller trop loin. Je reportais aussitôt mon attention sur la blessée :

"Ok on se détend. Ne lui fais rien, je m'en occuperais. Il est...difficilement contrôlable. Je... écoute, je vais m'éloigner un peu, comme ça tu pourras te reprendre et ensuite, je reviendrais et je t'aiderais. Je peux recoudre tes blessures".

J'espérais qu'elle suivrait mes conseils. Ça pouvait vite se gâter si elle ne suivait pas mes directives. D'ailleurs pour la convaincre, je lui en expliquais la raison :

"Tu es sur un territoire qui n'est pas le tiens et si tu t'enfuis, d'autres que moi vont se lancer à ta poursuite pour te tuer et mon prince me le fera payer également. Ici, c'est pas compliqué, soit tu obéis soit tu es tuée. Je ne veux pas que ça en arrive là alors fais ce que je te dis et tu pourras retourner en terrain neutre sain et sauf et rejoindre ton camp."

Je reculais donc de plus en plus. Je ne voulais pas attendre de réponse de sa part, juste qu'elle le fasse.

"Fais un signe de tête à Mélaïna quand tu seras prête à me voir revenir. Elle me préviendra."
Je pouvais la soigner, j'en avais la compétence. Rien d'exceptionnel mais en entraînement, on m'avait enseigné à recoudre les plaies afin de pouvoir recouvrir tous ses moyens sans perdre trop de sang. Je disparu dans les fourrés le temps de me calmer totalement également.
Revenir en haut Aller en bas
Aeon

Aeon
Spécialiste standard (EX)


Messages : 489

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
Quand la folie vient à prendre le dessus. Left_bar_bleue111/50000Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty_bar_bleue  (111/50000)
Inventaire:


Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty

MessageSujet: Re: Quand la folie vient à prendre le dessus.   Quand la folie vient à prendre le dessus. EmptyJeu 30 Jan - 5:17

Le petit humain semblait se calmer à coup sur, je n’avais plus bougé de ma place mon corps commençant a moins me faire souffrir. Sans en comprendre la raison le chat vint à me sauté dessus, ses griffes en dehors il m’atterri sur le dos, puis se réceptionna au sol. Je retiens un fou rire intérieur, l’épaisseur de mon pelage et ma chair habitué à être maltraité, il ne me fit même pas frissonner. Mais je ne le fis pas remarqué je restai juste la sans rien dire, sans changer d’air. Je fis juste surprise quand je le vis projeter son chat dans un arbre…drôle de façon de se faire obéir mais bon, ça ne me regarde pas. L’enfant me demandait de restée la sans bouger et ne rien dire le temps qu’il fasse le point avec ses totems. Quel culot celui-là quand même il me prend pour un chien ? Il reviendrait me soigner, j’eu un rire discret…me soigner hein ? Il me demandait de faire signe à ça louve pour le faire revenir, j’étais sur son territoire donc devais me soumettre ! Justement je viens des terres neutres, ce qui veut bien dire que je suis ici entant que pacifiste. Il s’éloigna je fis pareil de mon coté, me servir de mon pouvoir sur un autres est bien plus simple que de c’est servir sur soit. Mais bon, concentrant alors mon énergie et profitant du réveille partiel du démon, qui sans vraiment le vouloir me donnais la force nécessaire pour refermé mes plaies même si elle ne disparaissait pas complément. L’utilise sur moi-même ne donnait qu’une guérison partiel et non total. Le haut de mon crâne et mon dos ainsi que toutes les petites entailles que j’avais devinrent givre, l’étaler sur tous mon corps fut plus éprouvant que je ne le pensais, mais toutes les plaies se refermèrent laissant une cicatrice plus ou moins visibles pour ma tête. Mes membres m’abandonnèrent m’écroulant je restai tranquille le temps de reprendre mon souffle, je me tournai vers la louve qui malgré le fait que je me sois éloigner pouvais toujours me voir, je me relevai m’étirant, c’est déjà mieux comme ça, mais le fait d’avoir puisez dans mes réserves à stimuler d’avantage le démon. Je regardai la louve d’un air avide grondent agressivement. Mais qu’est ce que je fais moi, me laissant tomber sur l’avant main, mes pattes sur ma tête, je fais quoi la ? On dirait un louveteau qui se fait punir. Toutes les techniques son donne pour faire passé les envies meurtrière.
Revenir en haut Aller en bas
Leefaen

Leefaen
Guerrier (1.1)


Messages : 96

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
Quand la folie vient à prendre le dessus. Left_bar_bleue70/50000Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty_bar_bleue  (70/50000)
Inventaire: - Rose noire


Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty

MessageSujet: Re: Quand la folie vient à prendre le dessus.   Quand la folie vient à prendre le dessus. EmptyMar 25 Mar - 1:54

Spoiler:
 

Ma louve me transmettais par la pensée tout ce qui se passait. L'eikkiiu semblait se foutre de savoir qu'elle était sur territoire ennemis ou que je veuille lui venir en aide. Mélaïna me transmit son hésitation à l'agresser mais lorsqu'elle me décrit sa dernière position - se cacher la tête sous ses pattes, je compris qu'elle aussi luttais contre quelque chose de plus fort qu'elle à cet instant. JE ne savais quoi faire, ni comment réagir. Revenir ? M'en aller ? Lui parler ? Ne rien dire ? Lui demander de partir ? La soigner malgré elle ? Je ne savais pas. Celà m'énervais de me poser autant de question. Qu'est-ce-que j'en avait à faire après tout de cette créature. Autant la laisser se débrouiller. Mais si je faisais ça, je serait accusé de ne pas avoir convenablement protéger mon territoire donc ce n'était pas envisageable. Je décidais donc de revenir docilement mais cette fois, je gardais une expression neutre, comme si dorénavant je me fichais de son état de santé. Le genre d'air solennel, un peu fier que possédaient les guerriers voulant faire appliquer leur loi. J'aimais pas vraiment ça mais bon, je ne voulais pas me montrer trop faible en lui faisant penser que je m'inquiétais suffisamment pour elle, pour baisser ma garde. Je lui dis simplement :

Tu es toujours là, c'est bien. Garde ton contrôle, je ne veux pas que tu fasses de problème. Ce n'est pas moi qui te le ferais payer mais mes supérieurs. Dis- moi ce que je peux faire pour toi et je te raccompagne à la frontière. Tu ne peux pas rester ici dans cet état de non-contrôle, tu comprend ?

Mélaïna s'approcha d'elle. Je la laissais faire. Maintenant que je savais qu'elle ne pouvait pas mourir, je craignais rien pour elle. La louve poussa gentiment la patte de l'eikkiiu avec son museau et recula aussitôt mais sans violence. Je l'appuyais par mes paroles.

Elle c'est Mélaïna, elle veut toujours aider tout le monde à commencer par moi. Si tu ne veux pas de mon aide je l'accepterais mais laisses moi te mener à la frontière avant que tu n'ai des problème. A moins que tu ai une bonne raison d'être ici. Moi je m'appelle Leefaen.

Et moi ?, maugréa mon chat.

Toi on s'en fou pour l'instant. Tu n'as qu'à te tenir tranquille !

Le chat grimpa à l'arbre pour bouder. Je repris :

Alors que fait-on ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty

MessageSujet: Re: Quand la folie vient à prendre le dessus.   Quand la folie vient à prendre le dessus. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la folie vient à prendre le dessus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand la folie vient à prendre le dessus.
» [CLOS] Quand la valse s'emmêle... {Aoi}
» L amour vient toujours au moment ou on ne l attend pas (PV Coeur de Nuit)
» Crise de folie... |Libre|
» Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Ângmâr :: Forêt-