Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Bain de soleil (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Éliza DesChamps
Guerrier (1.1)


Messages : 291

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
67/50000  (67/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Bain de soleil (libre)   Jeu 10 Avr - 5:24

Un autre matin a se réveiller le coeur affolé. Ce fameux rêve -ou était-ce un cauchemar?- se faisait de plus en plus présent dans ces nuits. Et ainsi, un peu comme une habitude indésirable, elle se tirait souvent du lit fatiguée, hantée par des sentiments de nervosité et d'effroi. Reste que, elle avait à faire aujourd'hui -comme toujours- et elle chassa donc ses pensées de son esprit pour se concentrer sur la tâche à accomplir.

Elle se frotta les yeux et regarda par la fenêtre; le soleil n'était pas levé. Elle était plutôt matinale, mais voilà qui faisait exception. Tant mieux, c'était-elle dit, s'affairant à préparer ses pains et pâtisseries du jour. Toujours frais ce qu'elle vendait. Dans sa chambre d'auberge, n'ayant pas de four sous la main, elle usa de ses flammes contrôlées et cuisit donc tout son inventaire.

Il devait bien être neuf heures trente lorsqu'elle installa finalement son chariot dans la rue, l'odeur de ses confections chaudes s'emparant rapidement des environs. Son spécial du jour -elle en avait toujours un dépendant les achats faits- était un nid de fraises fraîches. Il s'agissait d'une pâte feuilletée, coupée et pliée de sorte à former un nid -rond- aux rebords plus élevés. Au centre, elle avait posé une bonne quantité d'une confiture sans cuisson à saveur de fraises et lime. Pour fabriquer la dite confiture, elle avait simplement haché les baies avant d'y ajouter le jus d'agrume et du sucre.

Éliza avait aussi plusieurs pains et brioches -classiques- et tout vendait bien. Elle n'avait -généralement- pas de difficulté à écouler son inventaire, et lorsque le soleil dépassa son zénith, elle n'avait plus rien. Enfin temps d'une pause bien méritée non? Le soleil brillait fort, la température était élevée et Lizzi était bien heureuse. Elle aimait la chaleur. Elle n'avait jamais trop chaud -mais bien souvent trop froid- et donc, elle décida d'en profiter.

La demoiselle sortit donc du village, trouva un endroit qui lui semblait assez dégagé, et s'installa sur le sol pour un bain de soleil. Elle songea rapidement à se dévêtir afin que les rayons frôlent sa peau mais elle se dit qu'il ne s'agissait pas là de la meilleure des idées; elle n'était plus en forêt après tout. Elle garda donc sa robe crème -simple aux bretelles minces, une taille ajustée et une jupe circulaire descendant juste sous ses genoux- mais enleva ses sandales. Elle inspira et expira pronfondemment, fermant les yeux, profitant du calme et du silence. Mais comme toute chose, ce calme et silence fut rapidement rompu par des sons provenant non loin.

La jeune femme se redressa donc et vit...

_________________
Et bien que le phoenix dormait au plus profond d'elle, il y avait cette lueur qui dansait dans son regard; cette pointe d'ambre qui revenait, s'intensifiait de jour en jour. Plus elle songeait à son passé, plus la bête s'éveillait. Et plus la bête s'éveillait, plus elle pensait à son passé. Avant qu'elle ne le réalise, l'hybride était prise dans une spirale infernale qui devenait son obsession. La noirceur en elle  tâchait ses ailes et elle en oublia graduellement ses passions. Elle n'était plus la jeune et enjouée pâtissière qu'elle eut été. Elle était une envelloppe pour contenir l'oiseau qui somellait en elle, elle était perdue dans cette idée.

Seul son regard était le même, et encore là, ses iris devenait parfois doré...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Mer 11 Juin - 2:10

Il faisait bien chaud et beau aujourd'hui. Le ciel était dégagé, aucun nuage à l'horizon. Les oiseaux se poursuivaient au gré des légères brises. Papillons et abeilles concouraient pour savoir qui butinerait le plus de fleurs. La belle saison était là. Enfin. Nous l'avions tous tant attendu. Avec elle, les journées s'allongeaient, le climat était plus agréable pour remplir n'importe quelle mission ou entraînement. C'est d'ailleurs par un entraînement à l'épée que je démarrai ma journée. Je pris sous mon aile les trois dernières recrues, deux jeunes garçons et une jeune demoiselle. Ils étaient pour le moment tous au stade d'écuyer, encore en apprentissage donc. C'était pendant cette période qu'ils devaient emmagasiner le plus connaissance, d'enchaînement, de bottes... Les exercices furent durs et intenses. Je mettais la barre très haut mais c'était pour leur bien. Je tendais vraiment vers l'excellence au sein de mes troupes, ils étaient donc directement mis dans le bain. Mais bon, dans l'ensemble, ils se débrouillaient plutôt bien. Après quelques heures, je les libérai et les laissai au soin de leur mentor.

Après un passage rapide par les bains, je décidai de quitter le château pour le reste de l'après-midi. Je comptai bien profiter du beau temps et de la chaleur ambiante pour me délasser un peu au bord de la rivière. Et pourquoi pas même m'y plonger. Je déployai mes ailes et partis en direction du Sud. J'avais déjà été au bord de l'eau du côté de Mirah. C'était un coin tranquille et très peu fréquenté. L'eau y était pure et fraîche. L'herbe était verte et moelleuse. Après quelques heures de vol, j'approchai de ma destination. J'atterris non loin de l'eau et terminai à pied. En approchant, j'aperçus une jeune femme seule, en robe légère, qui se ressourçait au soleil. C'était la première fois que je croisais quelqu'un par ici. En me sentant ou plutôt m'entendant arriver, la jeune femme se redressa et regarda dans ma direction. Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant un visage familier. Qui l'eut cru. Eliza, la jeune pâtissière ambulante avec qui j'avais lié un partenariat, se trouvait à présent face à moi. Je la saluai donc.

« Comme on se retrouve jeune demoiselle. Vous aussi êtes venue profiter de ce beau temps pour vous détendre au bord de l'eau ? »

Je l'avais vouvoyer encore une fois car, certes nous nous étions déjà rencontré mais, je trouvais cela plus convenable de vouvoyer une jeune femme. Tout en écoutant sa réponse, je m'installai à ses côtés et déboutonnai ma chemise afin de bronzer un peu. Je ne pensais pas la choquer et puis après tout, j'étais venu ici pour cela.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Éliza DesChamps
Guerrier (1.1)


Messages : 291

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
67/50000  (67/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Mer 11 Juin - 7:08

La première chose que la demoiselle remarqua chez l'homme qui s'approchait fut les ailes blanches de Fûma. Évidemment, à ce point, elle reconnu aisément le prince, qu'elle avait rencontré dans le passé. Il l'interpella, mais la jeune hybride prit un court moment avant de lui répondre. En effet, il priorisa se réinstaller. Rassemblant sa chevelure dans ses mains, afin de la dégager de sa nuque, elle se recoucha au sol, sur l'herbe fraîche. Les yeux fermés, le soleil toujours aussi chaud, elle était maintenant de nouveau à ses aises.

" Je n'ai pas pu résister le soleil. ", commença-t-elle. Son ton était notablement relaxé et paisible. Son débit était plus lent qu'à leur rencontre initiale, elle était dans un état calme. " Le prince se paie des vacances lui aussi? ", demanda-t-elle à l'ange, le ton joueur mais non agressif. Elle imaginait bien qu'il devait être, dans la vie de tous les jours, occupé. Se basant donc sur le fait qu'il avait choisi de venir s'installer en ce coin paisible, elle avait déduit qu'il cherchait à éviter ses sujets. Peut-être avait-elle tord, ce n'était pas comme si elle connaissait beaucoup son interlocuteur. Simple hypothèse donc.

" Tu crois que la rivière est froide? ", ajouta-t-elle, sans bouger, les paupières toujours closes. Bien qu'elle aimait les rayons qui balayaient sa peau, la légère brise la rafraîchissait. Et tant qu'à être "rafraîchie", Liz préférait se baigner. D'un autre côté, elle n'avait pas envie d'être trop rafraîchie. En ce moment de détente, cette question ridicule lui semblait une décision cruciale et complexe. Elle attendrait donc l'avis de Fûma pour former son jugement final quant à quoi faire.

( Je vais clore l'autre topic [Mauvaise journée] éventuellement. D'ici la fin de la fin de semaine, probablement. Mais t'as pas honte, de me prendre ainsi par les sentiments? Razz ♥️ )

_________________
Et bien que le phoenix dormait au plus profond d'elle, il y avait cette lueur qui dansait dans son regard; cette pointe d'ambre qui revenait, s'intensifiait de jour en jour. Plus elle songeait à son passé, plus la bête s'éveillait. Et plus la bête s'éveillait, plus elle pensait à son passé. Avant qu'elle ne le réalise, l'hybride était prise dans une spirale infernale qui devenait son obsession. La noirceur en elle  tâchait ses ailes et elle en oublia graduellement ses passions. Elle n'était plus la jeune et enjouée pâtissière qu'elle eut été. Elle était une envelloppe pour contenir l'oiseau qui somellait en elle, elle était perdue dans cette idée.

Seul son regard était le même, et encore là, ses iris devenait parfois doré...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Jeu 12 Juin - 3:04

Je fus ravi de constater qu'elle ne m'avait pas oublié. En même temps, elle ne devait pas rencontrer des anges tous les jours. Nous n'étions que deux sur Fantastiqua : mon frère jumeau Kanoë et moi-même. Et, j'étais très différent de mon frère. Tout comme moi, elle se réinstalla afin de pouvoir encore mieux profiter du soleil avant de me répondre.

- Je n'ai pas pu résister au soleil.

« C'est vrai que ces petits moments ensoleillés sont plutôt difficile à ignorer. »

- Le prince se paie des vacances lui aussi ?

Son ton me fit sourire. Il est vrai qu'on imaginait difficilement le fait qu'un prince prenne du temps pour se détendre. Vu la réputation que je m'étais faite, cela devait encore plus surprenant. C'est sans aucune honte que je lui répondis.

« En fait j'aime assez me retrouver seul parfois. La vie au château et mon statut fait que je ne suis jamais seul. J'aime toutes ces responsabilités et j'aimerai même en avoir plus en devenant le roi à la suite de mon père. Mais je m'accorde de temps en temps une après-midi voire une journée complète de pure détente. En me levant ce matin, j'ai entraîné les trois nouveaux écuyers de mon armée pendant plusieurs heures. Les ordres du jour étant donnés, j'ai décidé de me rendre à cette rivière où l'eau y est pure et revigorante. »

Je fermai les yeux et me laissai porter ou emporter par le chuchotement de l'eau s'écoulant et ricochant sur les rochers.

« Si elle est froide ? Avec le temps qu'on a aujourd'hui, elle doit au contraire avoir la température idéale ! »

Sans prendre la peine de la prévenir et de façon assez soudaine et impulsive, j'ôtai ma chemise et attrapai Eliza. Ainsi à l'abri -ou non- dans mes bras, je me précipitai dans l'eau d'un battement d'aile. Je ne savais pas comment ma jeune pâtissière réagirai mais... J'avais pris sa question sans doute innocente comme une invitation.



Hrp : comme tu veux pour l'autre topic, soit on poursuit en allant au château, soit on le termine.
Hrp' : non, je n'ai pas honte du tout ^^ et j'ose même te mettre à l'eau, je prend le risque de déclencher ta fureur, ou non ^^.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Éliza DesChamps
Guerrier (1.1)


Messages : 291

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
67/50000  (67/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Jeu 12 Juin - 16:45

( Je préfère clore le topic. Je n'aime pas vraiment avoir plus d'un rp en cours avec la même personne puisque parfois, la relation entre les personnages évolue dans un des topics, rendant le second illogique. ^^"
Et j'espère que tu es prêt à assumer les conséquences de tes actes Razz )

Toujours calme et posée, la demoiselle sentit sans pouvoir réagir son corps lever du sol. Ses yeux s'ouvrirent rapidement, réflexe qui battu en rapidité son sens de la déduction. Elle constata, avec un certain soulagement, que c'était le prince qui l'avait saisie. Le tout se passa rapidement, mais ignorant innocemment où ce dernier prévoyait l'amener, elle ne résista pas. Non, à la place, elle se sentie comme hypnotisée. Elle fixa de son regard azuré les ailes de Fûma, absorbée par leur mouvement.

C'est que voyez-vous, même si la jeune hybride avait la capacité de changer ses bras pour des plumes, au mieux, elle pouvait planer avec ces derniers. Il y avait quelque chose qui lui échappait pour voler, pour s'élever dans les cieux. Elle ignorait si c'était un mouvement ou parce que sa transformation était incomplète, mais elle n'eut pas réellement le temps de se questionner plus puisqu'elle fit plongée dans l'eau par l'homme qui le tenait dans ses bras.

Éliza, après avoir échappé un petit cri de sursaut, fut ramener violemment à la réalité. L'eau n'était pas froide, peut-être, mais elle était loin d'être chaude pour la phénix. Après tout, comme l'avait surement remarqué le prince en la portant, la demoiselle avait le sang plutôt chaud. Pas étonnant alors que, sans même s'en rendre compte, elle usa de ses pouvoirs pour augmenter un peu la température ambiante.

En même temps, après s'être dégagé un peu de Fûma à l'aide d'une poussée, il était temps de sa petite vengeance. Sourire aux lèvres -Liz n'était pas tant de mauvaise humeur aujourd'hui- elle usa de ses mains afin d'arroser son compagnon de baignade. Elle laissa même échapper un petit rire. Dans son mouvement, elle remarqua évidemment que sa robe la limitait beaucoup. Non seulement le vêtement était maintenant collé à sa peau -et quelque peu plus transparent- mais il était très lourd.

Ainsi donc, dans un mouvement naturel et sans gêne, la demoiselle retira sa tenue qu'elle lança non-chalament sur la rive, se trouvant en sous-vêtements. Puis, tout aussi naturellement qu'elle s'était dévetie, Éliza décida de "confronter" le prince sur le sujet qui la tracassait.


" Dit... Tes ailes... ", commença la jeune femme. Une larme de gêne se dissimulait dans sa voix. Ce n'était pas son accoutrement qui causait son inconfort, mais bien le fait qu'elle affrontait un sujet qu'elle n'aimait pas tant. " Tu voles comment avec? ", finit-elle donc par demander, simplement et clairement. Elle ignorait ce que l'ange penserait de sa question, peut-être la trouverait-elle stupide, ou peut-être remarquerait-il que le regard de Liz cachait une autre émotion; une certaine tristesse en raison de l'inconnu face à ses origines, de l'ignorance d'une base qui aurait due lui être innée.

_________________
Et bien que le phoenix dormait au plus profond d'elle, il y avait cette lueur qui dansait dans son regard; cette pointe d'ambre qui revenait, s'intensifiait de jour en jour. Plus elle songeait à son passé, plus la bête s'éveillait. Et plus la bête s'éveillait, plus elle pensait à son passé. Avant qu'elle ne le réalise, l'hybride était prise dans une spirale infernale qui devenait son obsession. La noirceur en elle  tâchait ses ailes et elle en oublia graduellement ses passions. Elle n'était plus la jeune et enjouée pâtissière qu'elle eut été. Elle était une envelloppe pour contenir l'oiseau qui somellait en elle, elle était perdue dans cette idée.

Seul son regard était le même, et encore là, ses iris devenait parfois doré...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Ven 13 Juin - 3:18

Eliza laissa échapper un petit cri de surprise en plongeant dans l'eau. Comme elle avait eu les yeux fermés, elle ne m'avait pas vu venir et n'avait pu échapper à cette petite torture douce, très douce. D'ailleurs, je pense que dans le fond cette petite baignade improvisée lui avait fait du bien et tombait à point nommé. Sa peau était assez chaude lorsqu'elle était dans mes bras. Étant torse nu, je pus aisément ressentir la différence de température. Elle avait sans doute lézardé trop longtemps sous le chaud soleil. A moins que... ?

La réaction de la jeune demoiselle ne se fit pas attendre. Avec un petit sourire, elle commença à m'éclabousser en riant. Était-ce du au fait qu'elle m'arrosait avec l'eau en surface mais j'avais l'impression que l'eau était plus chaude qu'auparavant. Ou bien était-ce la vue de sa robe mouillée qui lui collait à la peau en épousant ses formes qui avait quelque peu modifié ma propre température corporelle ? Je plongeai la tête sous l'eau afin de refroidir un peu. Et puis, il n'était pas vraiment conseillé de rester tête nue sous le soleil. Les insolations et maux de soleil étaient plutôt fréquents en cette période de l'année.

Lorsque je refis surface, l'eau plaquait mes cheveux sur mon visage et dégoulinait le long de ma nuque. Je secouai la tête afin qu'ils reprennent une position plus adéquate et posa de nouveau un regard sur la jeune pâtissière. Celle-ci venait juste de lancer sa robe sur la berge et se baignait sans gêne aucune en sous vêtements en ma compagnie. C'est alors qu'elle me posa une question à laquelle je ne m'attendais pas. Son ton était redevenu sérieux ma réponse semblait lui tenir à cœur.

« Mes ailes ? J'ai eu mes ailes à l'âge de sept ans et le vol fut loin d'être inné. Comme les oisillons, mon frère et moi avons du apprendre à les utiliser. Je n'ai pas peu fier de t'avouer que je fus le premier des deux à maîtriser l'art du vol. J'ai très rapidement musclé mes ailes et pu me déplacer dans le ciel et faire des pirouettes. »

Je nageai jusqu'à elle et étendit mon aile devant elle. Je pris sa main et la fis explorer cette partie de mon corps plus en détail. Je pris ensuite un air de professeur en lui expliquant la technique de vol en illustrant mon discours de mouvements en direct.

« Une paire d'aile est un peu comme une seconde paire de bras. Avant de penser à s'envoler, il faut déjà réussir à décomposer les mouvements de vol. Il y a deux articulations qui doivent s'actionner en alternance. Une fois cette décomposition du mouvement acquis, il faut acquérir la musculature suffisante pour pouvoir soutenir son poids et aussi la force des vents dans les airs. Tâtes mes ailes. Vois comme elles sont fermes et fortes sous les plumes. Les plumes justement, leur rôle est tout aussi crucial. Ce sont elles qui portent le vent, il faut en prendre soin et éviter les substances collantes dessus. et... »

Je ne terminai pas ma phrase car je fus pris d'un frisson. Je n'avais pas pour habitude qu'on touche ou effleure mes ailes ainsi. Je n'étais pas chatouilleux habituellement mais mes ailes devaient être une zone très sensible. Je lui souris avant de poursuivre.

« Dis-moi au fait, pourquoi une telle question ? Aurais-tu des ailes cachées ? »

Sans m'en rendre compte, je l'avais tutoyée. Dans la situation où nous étions, le vouvoiement aurait de toute façon été ridicule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Éliza DesChamps
Guerrier (1.1)


Messages : 291

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
67/50000  (67/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Ven 13 Juin - 5:25

Invitée à le faire, Éliza fut intriguée par le fait de toucher les ailes de l'ange. Délicatement, elle frôla les plumes, afin d'observer si ces dernières étaient jointes de manière similaire aux siennes. Oui. Elle continua donc, montant le long de l'aile, afin de se rendre à la jonction. Si elle écoutait le prince, ce n'était que d'une oreille. La majeur partie de son attention était rivée sur son regard qui scrutait, étudiait et enregistrait tout ce qu'elle voyait.

Mais évidemment, une question de ce genre apporta une autre question chez son interlocuteur, question qu'elle attendait et redoutait.


" Je... ", commença-t-elle, ignorant quoi lui dire. Il serait beaucoup plus simple d'être honnête, et c'était la voie qu'elle désirait prendre, mais n'avait-elle pas promis de cacher ses origines? D'un autre côté, elle ignorait les soit disant origines, alors qu'avait-elle à cacher? Puis, il y avait la réputation de l'homme. Tenterait-il d'en profiter? Pire, la ferait-elle étudier, disséquer? Non. Les rumeurs horribles n'avaient pas eu fondements jusqu'à présent, et donc, l'hybride refusait de les croire. Lui, Fûma, lui semblait sympathique. Et puis, si elle devait confier son secret à une personne, il serait probablement l'une des celle pouvant l'aider le plus. Sa décision était prise, elle verrait les conséquences par après, étant prête à prendre la chance.

" Je ne crois pas être réellement humaine... ", dit-elle donc comme une hypothèse plus qu'une affirmation, ce ton de gêne maintenant clairement plutôt triste. Elle souriait, certes, mais d'un petit sourire en coin, ce genre de sourire qui est usé pour cacher une douleur certaine. Avant de continuer, sachant que l'homme aurait besoin de plus de précision, la demoiselle reprit un "pas" de distance puis sorti son bras gauche de l'eau. Elle arqua ce dernier bien droit, parallèle à la surface, puis l'enflamma. C'était une étape cruciale à sa transformation. Peu à peu, des plumes y poussèrent. Des rouges et orangés principalement, mais quelques plus pâle surtout en-dessous. En soixante secondes, son membre fut couvert et quiconque ayant vu un vrai phénix dans sa vie aurait pu dire ce qu'elle était. La coloration corrélait parfaitement.

" Je peux aussi changer la structure osseuse... ", ajouta-t-elle sans le faire. Donner à son bras la forme d'une aile nécessitait la modification de celui-ci et c'était douloureux. Très douloureux. Elle avait remarqué qu'avec la pratique, le mal s'atténuait, mais n'empêche qu'encore à ce jour, la transformation la faisait crier de douleur, chose qu'elle refusait d'effectuer devant le prince.

" Je... Les livres, que je cherche... ", continua-t-elle, espérant qu'il se souvienne de leur conversation et s'apprêtant à lui laisser la parole. " C'est parce que je cherche ce que je suis. ", finit-elle simplement. À ce point, elle attendit la réaction du prince, redoutant tout de même cette dernière. Si elle se fiait à ce qu'on lui avait dit, il l'assommerait sur le champ, l'amènerai dans son château où il la séquestrerait dans un donjon afin de l'entraîner et d'en faire une arme. C'était ridicule non?

_________________
Et bien que le phoenix dormait au plus profond d'elle, il y avait cette lueur qui dansait dans son regard; cette pointe d'ambre qui revenait, s'intensifiait de jour en jour. Plus elle songeait à son passé, plus la bête s'éveillait. Et plus la bête s'éveillait, plus elle pensait à son passé. Avant qu'elle ne le réalise, l'hybride était prise dans une spirale infernale qui devenait son obsession. La noirceur en elle  tâchait ses ailes et elle en oublia graduellement ses passions. Elle n'était plus la jeune et enjouée pâtissière qu'elle eut été. Elle était une envelloppe pour contenir l'oiseau qui somellait en elle, elle était perdue dans cette idée.

Seul son regard était le même, et encore là, ses iris devenait parfois doré...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Sam 14 Juin - 7:31

Eliza répondit à ma question avec beaucoup de franchise. Il semblait y avoir une pointe de tristesse dans le fond de sa voix. Elle n'était pas tout à fait humaine. En fait je me doutais bien qu'elle avait quelque chose de spécial. Elle pouvait aller et venir dans le four sans se soucier de la chaleur et parvenait même à produire des flammes. Et voici que maintenant elle se transformait sous mes yeux. De belles plumes orangées supportant la chaleur à priori. Et, à notre toute première rencontre, elle m'avait dit se renseigner sur les phœnix et leur descendance. Etait-il possible que je sois en présence d'une hybride mi-humaine mi-oiseau de feu ? Cela était fort probable mais, il ne fallait pas  poser de conclusions trop hâtives. La jeune femme était à la recherche de ses origines, il ne fallait pas que je lui donne de faux espoirs ou de fausses informations à partir de simples hypothèses.

Je m'approchai de la jeune pâtissière et caressait ses plumes. Elles étaient assez douces ; Je me demandais si elle était capable de les enflammer. Je n'osai pas le lui demander pour l'instant. Elle cherchait ses origines, mais également ce qu'elle était, ça ne devait pas être évident à vivre.

« Je suis sur que tes lectures t'aideront à comprendre pourquoi tu as de telles particularités génétique. Il ne faut pas perdre espoir Eliza. Comme je te l'ai déjà dit, je te donnerai accès à la bibliothèque du château en espérant que tu y trouveras des informations utiles à tes recherches. »

Je l'aspergeai d'eau histoire de détendre l'atmosphère et lui fit un petit sourire aussi.

« Je sais une chose, tu es une pâtissière hors pair et une très jolie jeune femme. Je t'apprendrai à utiliser tes ailes si tu le souhaites. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Éliza DesChamps
Guerrier (1.1)


Messages : 291

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
67/50000  (67/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Dim 22 Juin - 5:51

Lorsque le prince effleura ses plumes, Éliza ne put s'empêcher de rapporter un peu son bras vers elle. Le tout ne dura qu'un instant puisqu'elle se calma et donc, son bras reprit sa position initiale. Il faut dire que, au même titre que Fûma n'avait pas ses ailes souvent touchées, l'hybride ne laissait pas beaucoup de gens l'approcher lorsqu'elle prenait cette forme, même partielle. Ainsi donc, la seule autre personne ayant jamais frôlé ses plumes était Coralie.

" La bibliothèque du château... " répéta-t-elle à demie-voix, un sourire discret sur ses lèvres. C'est vrai. Il fallait définitivement qu'elle y aille. Elle avait prévu aller faire un tour vers l'ouest avec Cora, mais dès son retour, elle n'y manquerait pas. Elle n'eut pas le temps de parer l'attaque aquatique de l'homme, se trouvant donc mouillée à la tête. Voyant le tout comme une provocation -je rigole- elle ne manqua pas de riposter. Les plumes de son bras lui donnait une plus grande surface d'eau qu'elle pouvait projeter, et lorsqu'elle eut éclaboussé le prince, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas fait disparaître ces dernières, ce qu'elle fit donc.

Puis, après la féroce bataille entre les deux nageurs, l'ange reprit la parole. Les compliments la surprirent, un peu moins celui quant à ses talents au four mais tout de même. Elle ne s'attendait pas à de tels mots de la part du prince, et en toute honnêteté, elle ignorait assez comment y réagir. Elle fit donc ce qu'elle savait faire; un grand sourire accompagné d'un sincère
" Merci ". Puis vint l'offre pour ses ailes. Que dire? D'une part, elle était heureuse de l'opportunité. Après tout, elle ne connaissait pas grand âme qui pouvait l'aider dans la matière. Et le prince de surcroît, elle ferait des jalouses! ( Razz )

D'une autre part, la demoiselle avait assez peur de brûler les gens par accident, et le prince de surcroît, sa tête tomberait. En temps normal, elle avait un bon contrôle sur ses pouvoirs, mais elle avait remarqué que certains facteurs l'influençaient grandement. Lorsqu'elle avait peur, qu'elle était enragée ou encore, lorsque la douleur l'emportait, il n'était pas rare que ses flammes se déchaînent sans qu'elle puisse les atténuer. Et puisque la transformation était douloureuse, ça lui faisait peur. Et puisqu'elle avait peur, la situation était doublement risquée.

Mais l'offre n'était pas refusable.
" Je vais visiter Dareft et Girroth dans les prochains jours ", commença-t-elle par dire, " Mais à mon retour, je ne manquerai pas de passer à ce fameux château. ", ajouta-t-elle. " Lorsque je passerai, tu pourra me faire visiter la bibliothèque, puis, si le temps le permettre, faudra voir si je suis une peine perdue quant au vol. ", finit-elle par dire. Si les mots hors contexte aurait pu sembler un ordre ou une directive donnée au prince, son ton, son regard et son expression corporelle en général indiquaient clairement que c'était une proposition faite à Fûma.

_________________
Et bien que le phoenix dormait au plus profond d'elle, il y avait cette lueur qui dansait dans son regard; cette pointe d'ambre qui revenait, s'intensifiait de jour en jour. Plus elle songeait à son passé, plus la bête s'éveillait. Et plus la bête s'éveillait, plus elle pensait à son passé. Avant qu'elle ne le réalise, l'hybride était prise dans une spirale infernale qui devenait son obsession. La noirceur en elle  tâchait ses ailes et elle en oublia graduellement ses passions. Elle n'était plus la jeune et enjouée pâtissière qu'elle eut été. Elle était une envelloppe pour contenir l'oiseau qui somellait en elle, elle était perdue dans cette idée.

Seul son regard était le même, et encore là, ses iris devenait parfois doré...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Mer 25 Juin - 4:24

Eliza accepta une fois de plus mes propositions de visite particulière du château et d'apprentissage du vol. Cela me ravi profondément intérieurement mais m'inquiéta également ; surtout pour la séance d’entraînement au vol. Je me savais pas tendre dans le rôle du professeur et je ne souhaitais nullement choquer ou bousculer ma nouvelle élève. Même si dans le fond je suis persuadé qu'elle ne m'en tiendrai pas rigueur, ou bien, qu'elle saurait ne pas se laisser faire. Quelque chose me disait qu'elle avait un tempérament de feu enfouie en elle. Ce mystère qui entourait la belle pâtissière la rendait très attirante. Peut être l'aiderai-je à disperser ce brouillard planant sur ses origines...

Je lui souris tout en lui répondant.

« Le rendez-vous est donc pris, c'est avec grand plaisir que je vous accueillerai au château à votre retour. Ce sera une occasion de plus de nous rencontrer et de passer un peu de temps ensemble... »

Sur ces quelques paroles, je me laissai replonger au fond de l'eau afin de réhydrater ma tête. Nous étions tout de même en plein soleil et la chaleur montait facilement à la tête en ces journées de saison des fleurs. Je remontai à la surface de tout mon corps, faisant ainsi la planche et me laissant bercer par les mouvements de l'eau. Les yeux fermés, j'écoutai le chant des oiseaux alentours qui se chamaillaient les premiers fruits qui pourtant étaient loin d'être mûrs.

« Avez-vous une envie particulière pour continuer cette journée en ma compagnie ? A moins que vous ayez des obligations... »



hrp: je suis dsl c'est court, petit manque d'inspiration...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Éliza DesChamps
Guerrier (1.1)


Messages : 291

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
67/50000  (67/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Mar 1 Juil - 5:20

Parfait. Elle visiterai le château. L'idée l'emballait et l'effrayais en fait, mais elle le ferait. Et puis, elle aurait quelques jours pour se préparer, même une bonne semaine si tout allait rapidement.

" Obligations? ", elle y songea un moment. Il était encore relativement tôt, après tout, lors de journées chaudes ainsi, Éliza et Coralie voyageait souvent de nuit. La demoiselle avait donc quelques heures devant elle. Et puis, passer la journée avec l'homme pouvait se montrer fort intéressant.

" Non, aucune obligation. ", confirma-t-elle donc, énergique. " Par contre, je n'ai pas vraiment d'idées... ", ajouta-t-elle donc, songeant de nouveau. Après tout, la jeune femme n'était pas dans les alentours depuis très longtemps, elle ne connaissait pas vraiment les lieux et les attractions. " C'est ma première fois à Mirah. ", confessa-t-elle donc, toujours aussi souriante. " Il y a-t-il quelque chose que je dois voir en Mirah? ", finit-elle donc par dire, posant son regard sur le soleil.

Liz et le soleil, toute une histoire d'amour. L'hybride aimait le regarder, elle aimait qu'il soit dans le ciel et elle adorait sentir ses rayons sur sa peau. Mais elle aimait aussi bien d'autres choses, évidemment. Et elle avait découvert, depuis son départ de chez son paternel, qu'elle appréciait visiter le continent, découvrir les bijoux dans chacun des villes et villages qu'elle croisait. Que ce soit un met, une personne ou un lieu, qu'importait à la demoiselle qui apprenait beaucoup lors de ces passages. Ainsi donc, elle attendit l'avis du Prince quant aux secrets cachés de Mirah, anticipant avec hâte sa future réponse.


Hrp: J'm'excuse aussi du court message (d'autant plus que j't'ai fait attendre) mais avec la température qui fait ici, mon cerveau est en bouilli Sad

_________________
Et bien que le phoenix dormait au plus profond d'elle, il y avait cette lueur qui dansait dans son regard; cette pointe d'ambre qui revenait, s'intensifiait de jour en jour. Plus elle songeait à son passé, plus la bête s'éveillait. Et plus la bête s'éveillait, plus elle pensait à son passé. Avant qu'elle ne le réalise, l'hybride était prise dans une spirale infernale qui devenait son obsession. La noirceur en elle  tâchait ses ailes et elle en oublia graduellement ses passions. Elle n'était plus la jeune et enjouée pâtissière qu'elle eut été. Elle était une envelloppe pour contenir l'oiseau qui somellait en elle, elle était perdue dans cette idée.

Seul son regard était le même, et encore là, ses iris devenait parfois doré...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Lun 7 Juil - 21:59

Je fus ravi de voir que nous allions pouvoir passer le reste de la journée ensemble. Je réfléchissais à une possible activité ou à un site particulier à lui faire découvrir. Le souci était que je me rendais à Mirah exclusivement pour sa rivière. Mais...soudain, une idée me vint, une merveilleuse idée qui réjouirait la jeune pâtissière, assurément.

« Je t'avouerai que mis à part ses rivières, je n'ai pas beaucoup exploré Mirah. Mais... je sais qu'il y a un petit bois pas très loin d'ici où je venais trouver quelques fruits lorsque j'avais un peu faim. Il y a quelques chose que je voudrais t'y montrer si tu veux bien m'y accompagner. »

En attendant une réponse de sa part, je me rapprochai du bord de la rivière et sortis de l'eau afin de me faire sécher au soleil. Vu la température corporelle d'Eliza je doute fort qu'elle aurait besoin de rester lézarder au soleil pour ne plus être trempée. Et puis, si elle était partante, je n'aurai plus qu'à me rhabiller avant de partir en direction du bois.

« Alors Eliza, me feras-tu assez confiance pour me suivre dans ce bois ? »

J'avais posé cette dernière question sur un ton un peu mystérieux et je l'avais accompagné d'un sourire.



Hrp : j'ai fait court car j'attends ta réponse en fait ^^'

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Éliza DesChamps
Guerrier (1.1)


Messages : 291

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
67/50000  (67/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Jeu 24 Juil - 10:20

( Comme dit dans mon autre topic, 'zolée du message court. Je tente de rattraper mon retard et je n'ai pas autant de temps que je voudrai ^^" )

Si elle voulait bien l'accompagner? Évidemment, pourquoi pas. Après tout, elle n'avait rien de mieux à faire en cette belle journée et l'idée d'y trouver des fruits sauvages l'enchantait. Éliza aimait découvrir les saveurs d'Ângmâr, après tout, la cuisine était une passion pour la demoiselle. Après avoir acquiéssé d'un énergétique signe de la tête, elle suivit l'homme puis sorti de l'eau à son tour. Ne voulant pas rester en petite tenue toute la journée, elle se pencha puis prit sa robe trempée qu'elle avait jeté sur la rive plus tôt. Elle l'enfila rapidement, malgré la teneur en eau du vêtement, sachant que le tissus léger sécherait rapidement avec sa chaleur corporelle. Elle pensa, rapidement, d'offrir au prince de sécher sa tenue mais décida de ne pas le faire. Après tout, le contrôle de son pouvoir n'était pas parfait et elle ne voulait pas, par accident, flambé les vêtements de l'ange.

" Mais évidemment, majesté! ", lui dit-elle donc avec enthousiasme. Il y avait quelque chose dans le fait de le surnommer ainsi qui la faisait sourire et ça transparaissait dans sa voix. C'est comme si, pour Éliza, c'était un titre ridicule. Probablement parce que, dans la situation actuelle, elle ne trouvait pas qu'il y avait une distance entre les deux êtres. Fûma lui semblait même très approchable. Comme n'importe qui, bref. Ainsi donc, elle attendit que l'homme se vêtisse (à ne pas prendre hors contexte Razz) puis s'approcha de lui afin de le suivre. S'il lui tendait son bras, elle le prendrait avec joie, sinon, elle le suivrait tout bonnement.

_________________
Et bien que le phoenix dormait au plus profond d'elle, il y avait cette lueur qui dansait dans son regard; cette pointe d'ambre qui revenait, s'intensifiait de jour en jour. Plus elle songeait à son passé, plus la bête s'éveillait. Et plus la bête s'éveillait, plus elle pensait à son passé. Avant qu'elle ne le réalise, l'hybride était prise dans une spirale infernale qui devenait son obsession. La noirceur en elle  tâchait ses ailes et elle en oublia graduellement ses passions. Elle n'était plus la jeune et enjouée pâtissière qu'elle eut été. Elle était une envelloppe pour contenir l'oiseau qui somellait en elle, elle était perdue dans cette idée.

Seul son regard était le même, et encore là, ses iris devenait parfois doré...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Lun 28 Juil - 1:30

« Mais évidemment, Majesté ! »

L'enthousiasme dont elle fit preuve en me répondant fit palpiter davantage mon cœur. Il me tardait de lui faire découvrir ce sous-bois et de voir son émerveillement face à toutes les beautés que l'on pouvait y trouver. Une fois prête à partir, elle s'avança vers moi. Je lui pris la main sans l'ombre d'une gêne et l’entraîna à ma suite. Le long du trajet – qui finalement ne fut pas très long- je restai courtois, l'aidant à passer les divers obstacles tels que les crevasses, troncs d'arbres, cours d'eau. Mon éducation et mes valeurs faisaient que chez moi tout cela était instinctif. Je ne me forçais pas et cela ne me dérangeait en rien. Très vite, nous atteignîmes notre objectif.

A quelques pas de l'entrée du sous-bois, je ralentis le pas et m'accroupis en levant le doigt sur mes lèvres. Eliza m'imita silencieusement et je lui indiquai la présence de deux petits faons jouant à poursuivre des papillons sous l’œil attentif et protecteur de leur mère. Je lui chuchotai alors quelques mots à l'oreille.

« Ici, il n'est pas rare d'assister à ce genre de spectacle. Il n'y a pas vraiment de prédateur alors les animaux ne sont pas stressés ici. Les petits ont plus de liberté et les adultes peuvent souffler. »

Une légère brise souffla alors de derrière nous en direction des animaux. La mère flairant notre odeur alla chercher ses petits et les emmena jouer plus loin. Repérés, nous nous relevâmes et nous enfonçâmes dans le sous-bois. Rapidement, je repérai un buisson de fruits sauvage. J'en cueillis une petite poignée dans mes mains et les tendis à Eliza. Ces fruits avaient l'apparence de mûres mais elles étaient très riche en eau comme les pastèques avec un goût proche du melon. Je ne connaissais pas le nom de ce fruit mais il était très bon.

« Tiens Eliza, je pense que ça va te plaire. C'est assez rafraichissant. »

Je lui laissais en goûter et donner ses impressions avant de lui annoncer la véritable raison de notre venue ici.

« Tu sais Eliza, ce n'est pas juste pour te faire découvrir les fruits de ce sous-bois que je t'ai fait venir ici. Ce n'est pas non plus parce que c'était proche de là où nous étions. Non, en vérité, c'est parce que c'est l'un des seul endroit où l'on peut trouver un certain type de créature que j'aimerais te montrer. »

Je lui souris avant de poursuivre.

« Quelle créature ? Ça, je ne te le dévoilerai pas tout de suite... »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Éliza DesChamps
Guerrier (1.1)


Messages : 291

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
67/50000  (67/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Mer 6 Aoû - 9:40

Fûma prit sa main -qu'elle lui tendait- sans aucune gêne, ce qui lui fit réaliser que ce n'était pas la première fois que les deux êtres se guidaient ainsi. D'un autre côté, la situation lui semblait naturelle, confortable même. Après tout, naïve peut-être, le geste n'avait aucune signification profonde aux yeux de la jeune femme qui le voyait comme lorsqu'elle faisait de même avec sa soeur. Éliza suivit donc le prince dans la forêt, avec une certaine facilité. Ayant grandie près d'un épais boisé, se déplacer parmi les racines, branches et autres était très naturel pour l'hybride. Il faut dire que, dans son enfance, elle avait été plus souvent parmi les arbres que les humains.

Lorsque le souffle de l'ange frôla son oreille, Liz eut un petit frisson, mais elle n'y pas porta attention. Son regard était rivé sur les animaux. Elle s'ennuyait, un peu du moins, de la nature. Depuis son périple, elle avait erré de ville en ville. Être ainsi dans un lieu si calme, bordé par les bruits ambiants du ruisseau et des bêtes était un sentiment presque nostalgique. Évidemment, la scène fut brisée au bout d'un moment et après quelques efforts, ils arrivèrent aux baies dont lui avait parlé l'homme.


" Merci. ", dit-elle simplement, prenant dans ses mains le fruit tendu avant de le porter à ses lèvres pour en prendre une bouchée. Elle prit le temps de bien le manger, afin de goûter les saveurs diverses. C'était bon, il n'y avait pas de doute quant à ce point, mais la jeune femme se demandait si la baie pourrait être usée dans la cuisson. Peut-être en gelée, dans une tarte, mais le goût était très délicat, il faudrait qu'elle soit méticuleuse. Satisfaite néanmoins, elle cueillit quelques fruits puis les glissa dans son sac. Elle les cuisinerait la nuit venue, et si tout allait bien, elle reviendrait en prendre plus.

" Oh? ", laissa échapper Liz, fermant le rabat de son sac. Il voulait lui montrer autre chose? Mais quoi? Et au moment où la curiosité de l'hybride fut piquée à souhait, il continua en disant qu'il ne lui révélerait pas. Sans penser, tel un enfant, quelques mots échappèrent la demoiselle. " Mais je veux savoir! ", s'exclama-t-elle, avant de laisser échapper un léger rire, réalisant sa réaction. La curiosité était un vilain défaut non? Un petit sourire timide après sa réaction, Éliza tenta de se rattraper avec son énergie habituelle. " Alors, elle est où cette créature? ", enchaîna-t-elle, prenant la main de l'homme qu'elle avait lâchée plus tôt pour cueillir des fruits, prête à se laisser guider.

_________________
Et bien que le phoenix dormait au plus profond d'elle, il y avait cette lueur qui dansait dans son regard; cette pointe d'ambre qui revenait, s'intensifiait de jour en jour. Plus elle songeait à son passé, plus la bête s'éveillait. Et plus la bête s'éveillait, plus elle pensait à son passé. Avant qu'elle ne le réalise, l'hybride était prise dans une spirale infernale qui devenait son obsession. La noirceur en elle  tâchait ses ailes et elle en oublia graduellement ses passions. Elle n'était plus la jeune et enjouée pâtissière qu'elle eut été. Elle était une envelloppe pour contenir l'oiseau qui somellait en elle, elle était perdue dans cette idée.

Seul son regard était le même, et encore là, ses iris devenait parfois doré...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Mer 13 Aoû - 3:55

La belle pâtissière sembla aimer le fruit particulier que je lui avait fait découvrir. Elle mâcha longuement comme pour s'imprégner de son goût et des sensations ou souvenirs qu'il soulevait en elle. Elle glissa quelques baies dans son sac sans doute pour de futures recettes. J'espérai secrètement pouvoir être son goûteur particulier...

Lorsque je lui annonçai le véritable but de notre venue ici, son impatience et enthousiasme enfantins -qui étaient assez craquants- refirent surface. Elle était comme ça Eliza. C'était une jeune femme pleine de vie, qui ne cessait de me surprendre et m'attendrir par ses changements d'humeur et de comportement. Elle avait un effet bénéfique sur moi que je ne parvenais pas à comprendre ni à analyser. Mais... peut-être qu'il ne fallait tout simplement pas essayer de comprendre. Je me sentais différent en sa compagnie et cela me plaisait, point.

Alors qu'elle prenait ma main, je l'emmenai dans les profondeurs de ce bois. Plus nous avancions et plus il faisait sombre. La végétation s'épaississait de plus en plus. L'air devenait plus dense mais curieusement il n'était point humide. En fait, il était plutôt sec. Nous arrivâmes alors à l'endroit prévue. Un rocher plat circulaire se trouvait là. Je fis Eliza s'y asseoir et sortis un morceau de bandage de ma poche.

« Eliza, il va falloir me faire encore plus confiance, je vais te bander les yeux et je te demanderai de rester parfaitement immobile pendant quelques instants. »

Je savais qu'elle me faisait confiance, je le percevais au fond de son âme. Je lui bandai donc les yeux sans attendre un instant. Je lui glissai alors quelques mots à l'oreille la prévenant que je serai rapidement de retour. Sitôt fait, je m'éloignai silencieusement et partis à la recherche de la fameuse créature...

Ce n'était pas si compliquer de la trouver. Il fallait simplement savoir reconnaître les différents indices de son passage... Je suivis les traces de feuilles calcinées et arrivai à proximité du nid. Là, je restai à distance afin de ne pas effrayer la créature. Je m'accroupis, déployai mes ailes et posai quelques baies à mes pieds. A force de patience, un petit être noir vint à ma rencontre. Il se nourrit des quelques baies puis, étant en confiance se décida à me suivre. Tout en lui déposant quelques baies sur le chemin nous menant à Eliza, l'apparence de la créature se modifia. Je déposai le reste des fruits devant la jeune pâtissière et me glissai dans son dos pour pouvoir la libérer du bandage. Avant je lui glissais quelques mots à l'oreille.

« Je suis de retour avec un ami, il est assez craintif alors il va falloir rester...calme... en tout cas au début »

Je lui détachai les yeux afin qu'elle puisse découvrir la créature tant attendue. En face d'elle se trouvait un petit oiseau tout en flamme. Il n'était pas bien grand, à peine cinq centimètre de haut. Ses flammes majestueuses étaient d'une intensité telle qu'on pouvait être certain qu'il ne se sentait pas en danger. Cet oiseau était une Cindrella.

Je fus assez surpris du comportement de l'oiseau. Il se mit à roucouler et piailler et vint se poser sur son bras. Ces petits êtres n'étaient pourtant pas aussi sociables d'habitude. Etait-ce la chaleur dégagée par le corps d'Eliza qui avait suffit à l'apprivoiser ? Je ne pus que laisser s'afficher un léger sourire sur mon visage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Éliza DesChamps
Guerrier (1.1)


Messages : 291

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
67/50000  (67/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Mer 13 Aoû - 12:36

Il voulait lui bander les yeux, chose à laquelle la jeune femme ne s'opposa pas. Il était, certes, très rare qu'on lui fasse une telle demande. En fait, c'était la première fois. Elle avait tout de même un peu hésité, ne sachant à quoi s'attendre, mais Éliza n'était pas du genre forcément craintif, alors elle n'y avait vu aucun réel danger. Elle prit donc place sur le rocher, laissant l'homme couvrir ses yeux du bandage. Elle ne se contenta que de dire un simple " D'accord. ", pour confirmer que rien de ceci n'était contre son gré. Elle sentit le tissus s'enrouler autour des ses yeux, puis entendu l'ange s'éloigner. Elle était maintenant seule.

Les paupières closes, l'hybride ne pouvait que se concentrer sur l'un de ses sens; l'ouïe. Elle écoutait les sons ambiants -principalement des cris d'animaux- devenant par le fait même très sereine. Cet état d'esprit l'incita à se plonger dans ses pensées, principalement quant à son compagnon du jour. Il y avait quelque chose d'étrange chez Fûma, du moins, c'est ce qu'elle en avait comprit. Lorsqu'il s'approchait d'elle, lui parlait ou encore l'effleurait, elle en frissonnait. Ce n'était pourtant pas la première fois que ces actions lui arrivaient, alors pourquoi son corps réagissait-il ainsi? Était-ce parce qu'il était prince? Était-ce un pouvoir chez la royauté de vous faire sentir maladroit? Si oui, c'était bien étrange. Qu'importait pour l'instant, la jeune femme ne pouvait pas répondre à sa question.

Elle qui était pourtant très sociable n'avait pas eu de réel contacts prolongés hors sa famille. Il était donc normal qu'elle eut de la difficulté à comprendre les émotions reliées aux interactions entre les êtres. La seule chose qui lui semblait important dans cette confusion était qu'elle appréciait voir l'ange et qu'elle s'amusait en sa compagnie. Nul besoin d'en savoir plus et de s'y casser la tête. Elle était, bien que sur le point d'en sortir, toujours dans ses pensées quand l'homme revient, la surprenant. Elle ne l'avait pas entendu se rendre jusque dans son dos. Elle se calma rapidement, réalisant qu'il s'agissait du prince, le laissant libérer sa vision.

Elle ouvrit doucement ses yeux qu'elle avait clos pour voir la créature devant elle. Il lui avait dit de rester calme mais elle avait envie de lui sauter dessus. C'était simplement trop mignon. C'était comme un petit phoenix. Elle voulait le toucher, le flatter, l'enlacer même. Dans son enfance, Liz avait souvent voulu des animaux, mais s'était résolue à faire une croix sur l'idée. Après tout, il y avait eu un incident avec Anatol -son cheval- qui avait mis les plans sur glace à grand coup de traumatisme. C'était très banal; la fillette promenait l'animal, le tirait pas la bribe, mais lorsqu'il a refusé de coopérer, la demoiselle s'était enragée. Si, même jeune, la pâtissière avait un bon contrôle sur ses pouvoirs, ses émotions la menaient par le bout du nez. Et donc, sans le vouloir, elle avait embrasé sa main et brûlé l'étalon sur le côté droit de la jambe avant. Il s'en était tiré sans grave séquelle, mais l'hybride avait apprit qu'il était dangereux pour elle d'avoir entre ses mains quelque chose de vivant.

Mais cet oiseau. Cet oiseau était de feu. Cet oiseau était fait pour elle. Puis, comme si la bête ailée avait perçu le même sentiment venant de Liz, l'animal vint se poser sur son bras. Son visage s'illumina, comme jamais avant. De sa main gauche, elle créa un nid de flammes dans sa paume droite, laissant le Cindrella s'y installer. Lorsqu'il le fut, elle tourna doucement la tête vers l'ange, un sourire si grand qu'il était probablement la source de l'expression "jusqu'aux oreilles".

" Je l'adore. ", dit-elle simplement, à court de mots. " Je... ", elle voulait le garder, pour toujours. Mais elle réalisa qu'elle était probablement égoïste. Flattant doucement la tête de la bête, n'oubliant pas de gratter sa gorge, elle reprit parole. " Dommage qu'il faudra le laisser ici après. " Son sourire était tendre et délicat. " Je ne regrette pas d'avoir suivi un louche prince dans la forêt sombre. ", ajouta-t-elle, à la blague, à l'ange.

_________________
Et bien que le phoenix dormait au plus profond d'elle, il y avait cette lueur qui dansait dans son regard; cette pointe d'ambre qui revenait, s'intensifiait de jour en jour. Plus elle songeait à son passé, plus la bête s'éveillait. Et plus la bête s'éveillait, plus elle pensait à son passé. Avant qu'elle ne le réalise, l'hybride était prise dans une spirale infernale qui devenait son obsession. La noirceur en elle  tâchait ses ailes et elle en oublia graduellement ses passions. Elle n'était plus la jeune et enjouée pâtissière qu'elle eut été. Elle était une envelloppe pour contenir l'oiseau qui somellait en elle, elle était perdue dans cette idée.

Seul son regard était le même, et encore là, ses iris devenait parfois doré...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Jeu 14 Aoû - 0:20

Comme je le pressentais, ma petite surprise fit plus que plaisir à Eliza. Je ne l'avais jamais vu avec un sourire tel que celui-la et pourtant elle n'était pas du genre avare en sourire.

- Je l'adore !

« Ça me fait plaisir... Je savais que ce Cindrella te plairait. »

Je la laissais faire connaissance avec son nouvel ami, le flattant et caressant. Sa résistance aux flamme lui permettait de toucher l'oiseau sans se brûler. Cette relation était donc positive pour Eliza mais également pour le petit oiseau de feu. Il ne devait pas souvent recevoir des caresses. Moi-même j'étais incapable de m'en saisir. Le seul moment où je pourrais éventuellement le toucher serait lorsqu'il serait endormi. En effet, ses flammes s'éteignaient lorsqu'il était endormi et il redevenait un simple petit oiseau noir. Mais, même éteint, il n'en demeurait pas moins chaud.

- Dommage qu'il faudra le laisser ici après

A ces paroles, l'oiseau recommença à piailler. C'était comme s'il avait compris ce que la jeune pâtissière venait de dire. Il ne semblait pas du tout d'accord avec le fait de se retrouver à nouveau seul dans ce bois. Au fond de moi, je trouvais l'idée assez bonne qu'elle l'adopte. Il pourrait dormir confortablement installé dans son four ou plutôt dans la braise du four. Il verrait du pays comme on dit. Ils seraient heureux ensemble je pense.

« Notre petit ami n'a pas vraiment l'air content que tu le laisses ici on dirait. Je pense qu'il voudrait bien te suivre et se lancer dans cette nouvelle aventure à tes côtés... »

- Je ne regrette pas d'avoir suivi un louche prince dans la forêt sombre.

Ces dernières paroles me firent rire. Elle avait ce don pour placer les bonnes phrases au bon moment. Je lui pris la main pour l'aider à se relever. L'oiseau se posa sur son épaule et me regardait, curieux. Je fis tourner Eliza comme-ci nous dansions le temps d'un tour puis plongea mon regard dans le sien.

« Je ne regrette pas de t'avoir venger de ce brigand l'autre jour... »

De façon à ne pas la mettre mal à l'aise, je lui lâchai la main et descendis du rocher. Je sortis les dernières baies qu'il me restait dans mes poches et les posai dans le creux de ma main. Je m'adressai ensuite directement à l'oiseau.

« Alors mon ami, acceptes-tu de suivre Eliza ? »

L'oiseau s'envola et vint me prendre ma grappe de baies dans son bec avant de retourner se poser sur l'épaule de la jeune femme. Je rigolai à nouveau.

« Bien, nous avons notre réponse je crois. Comment vas-tu l'appelé ? Petit indice, c'est un mâle. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Éliza DesChamps
Guerrier (1.1)


Messages : 291

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
67/50000  (67/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Ven 15 Aoû - 5:03

Il ne voulait donc pas se défaire d'elle? C'était un sentiment des plus partagés qui ravi la demoiselle. Sans hésitation additionnelle, Éliza décida qu'elle en ferait son animal de compagnie. Restait simplement à savoir ce que Cora en penserait. Après tout, les deux hybrides voyageaient ensemble alors il était normal que sa soeur eut son mot à dire. Mais Liz connaissait bien la guérisseuse et elle se dit qu'elle ne refuserait pas. Ça ne lui dérangerait pas. Et même si, pour une raison mythique, elle était réticente à l'idée, elle ne pourrait probablement pas résister si elle implorait. Sa soeur avait bon coeur après tout.

" Tant mieux. ", laissa-t-elle échapper de ses lèvres, à demie-voix. Elle avait reposé son regard attendrit sur la bête, la caressant toujours. Évidemment, ses yeux quittèrent l'animal lorsque le prince saisit sa main. Incertaine de ce qui se produisait -mais aussi un peu craintive de son contrôle- elle fit disparaître le feu qui était dans son autre main, afin d'éviter les accidents. Invitée à le faire, la demoiselle se leva donc. Il était étrange d'être debout sur une roche, en plein milieu de la forêt. Elle sentit l'oiseau se déplacer et venir sur son épaule alors que l'ange la fit tourner, chose à laquelle elle n'offrit pas de résistance. En fait, elle laissa échapper plusieurs courts rire en guise de réaction. Des rires d'amusements, évidemment.

La pâtissière n'avait jamais, par ailleurs, dansé proprement dit. Après tout, elle était fille de campagne et ce genre d'activité n'était pas usuelle pour elle. Mais ce qui la surprise le plus fut la fin. Lorsque le prince soutenu son regard. Elle s'y sentit étrange, emplit de deux émotions contradictoires. Elle voulait détourner ses yeux, elle se sentait mal-à-l'aise. De l'observer, de si près, de pouvoir voir les subtiles reflets dans ses iris la rendait nerveuse, sans raison apparente. Même son coeur avait commencé à battre un peu plus rapidement. Mais elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait pas détourner le regard. Elle se sentait intriguée, voir attirée ou hypnotisée, par le visage de l'homme. Puis il rompu l'instant en descendant de la roche.

Éliza reprit ses esprits, et c'était un sentiment particulier pour elle. Elle se secoua très rapidement la tête, comme si elle pensait qu'elle avait été simplement étourdie. Maintenant qu'il y pensait, lors de l'échange visuel, Fûma avait parlé. Qu'avait-il dit? Elle se rappelait des mots.
" Je ne regrette pas de t'avoir venger de ce brigand l'autre jour... ". C'était un choix de mot qui la rendait un peu perplexe. Pourquoi venger? Il l'avait "sauvé", en quelque sorte, il avait chassé l'homme -et maintenant qu'il y pensait, en menaçant de l'éventrer- mais venger? Probablement pas le mot qu'il voulait user, alors elle décida de ne pas y porter rigueur. Elle eut la même réaction que la première fois qu'il avait usé d'un vocabulaire étrange, elle se dit qu'il était sympathique et que ce n'était pas possible.

" Son nom? ", dit-elle -maintenant que l'oiseau avait confirmé qu'il resterait à ses côtés- en descendant du rocher. C'était une très bonne question. Mais, un peu sans y penser, Liz avait déjà choisi. Elle avait choisi à l'instant même où elle avait le Cindrella. " Nix. ", confirma-t-elle, prenant une très courte pause pour flatter ce dernier, avant d'expliquer sa décision. " On dirait un petit phoenix. Alors Nix c'est comme un petit mot pour phoenix. ", expliqua-t-elle. Certes, il y avait des différences dans l'apparence entre la bête et la créature légendaire -notamment pour les ailes qui n'étaient que feu- mais la jeune hybride n'avait jamais vu quelqu'un de sa race alors l'être sur son épaule était sa seule référence. Après tout, même dans ses rêves, elle n'était jamais parvenue à voir sa vraie forme, ni son père. Et voir un vrai pheonix dans le vrai monde était des plus compliqué. Bref.

" Je dois le nourrir avec quoi? ", demanda-t-elle alors, retournant aux côtés du prince. Sans demander, elle lui prit la main, lui indiquant silencieusement qu'elle était prête à retourner vers la rive. Leur escapade en forêt, bien que plaisante, avait passé rapidement et il serait bientôt l'heure pour la demoiselle d'aller rejoindre Coralie. Il leur restait le temps de retourner à la berge, après quoi elle quitterait probablement. Elle commença donc à faire un premier pas, heureuse de sa journée.

_________________
Et bien que le phoenix dormait au plus profond d'elle, il y avait cette lueur qui dansait dans son regard; cette pointe d'ambre qui revenait, s'intensifiait de jour en jour. Plus elle songeait à son passé, plus la bête s'éveillait. Et plus la bête s'éveillait, plus elle pensait à son passé. Avant qu'elle ne le réalise, l'hybride était prise dans une spirale infernale qui devenait son obsession. La noirceur en elle  tâchait ses ailes et elle en oublia graduellement ses passions. Elle n'était plus la jeune et enjouée pâtissière qu'elle eut été. Elle était une envelloppe pour contenir l'oiseau qui somellait en elle, elle était perdue dans cette idée.

Seul son regard était le même, et encore là, ses iris devenait parfois doré...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Sam 16 Aoû - 2:22

« Nix, c'est mignon, il le portera bien. »

Tout en me prenant la main pour repartir vers la rivière, elle se demandait comment elle devrait le nourrir. Cela me fit sourire, une vrai petite mère angoissée.

« Comme tous les oiseaux, je pense qu'il appréciera les fruits. Après, vous découvrirez ensemble ce qu'il préfère. Il ne se privera pas de te le faire savoir à mon avis. »

Nous repartîmes donc main dans la main vers le lieu où nous nous étions rencontrés plus tôt. Je regardai le ciel. L'astre du jour était en phase descendante depuis un certain temps déjà. L'après-midi était bien entamée et je ne m'en étais même pas rendu compte. Il faudrait bientôt repartir à nos vies respectives...

De retour près de la rivière, je m'accroupis au bord de l'eau et bu quelques gorgées recueillies dans le creux de mes mains. Je remplis ensuite mon outre et la raccrocha à ma ceinture. J'aurai de l'eau fraîche pour le voyage de retour, même s'il ne serait pas bien long. Je me tournai ensuite vers Eliza.

« Penses-tu que ta sœur Cora appréciera ton nouveau compagnon ? »





hrp: désolé, c'est court, j'ai manqué d'inspiration.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Éliza DesChamps
Guerrier (1.1)


Messages : 291

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
67/50000  (67/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Mar 19 Aoû - 6:00

( T'en fais pas, ♥️)


Tout comme l'homme, lorsqu'ils sortirent de la forêt, Éliza prépara son voyage de retour. Elle avait prévu aller rejoindre Coralie, à pied, qui était non loin et avec leurs effets personnels -dont le chariot et Anatol-. Elle prit donc soin de s'assurer qu'elle avait bien toutes ses choses puis, sortant elle aussi une gourde, se prit de l'eau. Liz ne buvait pas tant que ça en fait, mais il était pratique d'en avoir, si jamais. Après tout, une marche d'une trentaine de minutes l'attendait avant qu'elle ne se rende au rendez-vous fixé avec sa soeur.

" Cora? ", elle songea un bref moment. Elle imaginait la demi-fée questionner la sécurité d'un tel animal. À cette pensée, elle eut un petit rictus puis gratta la tête de Nix, toujours sur son épaule. Rien à craindre, il ne serait pas plus dangereux qu'elle. Et puis, Éliza avait prévu -lors de son passage en Girroth- arrêté pour lui faire confectionner une cage, si jamais. Alors si elle voyait que la demoiselle était sérieuse et responsable sur le sujet, Cora approuverait. Et surtout, il n'était que trop mignon, elle ne pouvait pas ne pas l'aimer. " Elle va l'adorer. ", trancha-t-elle donc. Certes, elle savait que sa frangine ne pourrait pas réellement flatter la bête, mais elle l'adorerait quand même. Elle l'adorerait parce qu'elle verrait à quel point l'hybride l'adorait et ce serait assez.

" Il semble qu'on se sépare ici, majesté. ", dit alors Liz, son panier et tous ses effets prêts à partir. Elle allait dans la direction opposée du Prince, et donc, il était évident que leur journée ensemble tirait à sa fin. " Je reviens dans ... ", elle estima rapidement, " Je dirai 7 à 9 nuits. ", conclut-elle, s'approchant de l'ange. " Je passerai au château le plus tôt possible, attends moi. ", finit-elle par dire, son énergie et enthousiasme étant très présents. Puis, comme elle aurait fait lorsqu'elle se séparait des gens qui lui étaient proche, elle enlaça rapidement Fûma. Quelques secondes, mais tout de même.

" À la prochaine. ", ajouta-t-elle, son visage conquis de joie, après quoi elle tourna les talons et commença à se diriger vers l'ouest, en direction de Coralie.


( Je te laisse clôturer, mais je ne prévois pas refaire de message ici car tout est dit Razz Prochain topic, le château? J'ai plein d'idées :3 Alors je peux commencer -ou toi- comme tu préfères Very Happy Pour références, si tu commences, son voyage dure 8 jours et elle reviendra tard en soirée pluvieuse )

_________________
Et bien que le phoenix dormait au plus profond d'elle, il y avait cette lueur qui dansait dans son regard; cette pointe d'ambre qui revenait, s'intensifiait de jour en jour. Plus elle songeait à son passé, plus la bête s'éveillait. Et plus la bête s'éveillait, plus elle pensait à son passé. Avant qu'elle ne le réalise, l'hybride était prise dans une spirale infernale qui devenait son obsession. La noirceur en elle  tâchait ses ailes et elle en oublia graduellement ses passions. Elle n'était plus la jeune et enjouée pâtissière qu'elle eut été. Elle était une envelloppe pour contenir l'oiseau qui somellait en elle, elle était perdue dans cette idée.

Seul son regard était le même, et encore là, ses iris devenait parfois doré...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   Mer 20 Aoû - 3:01

- Cora, elle va l'adorer.

« C'est une bonne nouvelle. Je pense que Nix vous rendra les fin de journée sur les routes beaucoup plus agréables... »

Eliza tout en me parlant avait elle aussi rassemblé ses affaires et rempli sa gourde. Nous étions tout deux fin prêts à séparer de façon à reprendre nos activités et vies quotidienne. Elle allait rejoindre sa sœur et se remettre en route. Elle m'annonça son retour prochain pour dans sept à neuf nuits ainsi que son passage au château. Je fus ravi intérieurement qu'elle souhaite me revoir dès son retour. Bon, il est vrai que je lui avais promis une visite guidée de ma forteresse ainsi qu'un accès illimité à la bibliothèque pour ses recherches personnelles mais...cela me faisait vraiment plaisir de partager un nouveau moment en sa compagnie. Et, cela arriverait très rapidement.

« Je te promets de te réserver quelques jours à ton retour. », lui dis-je en un sourire.

Eliza m'enlaça alors comme on le faisait avec une personne proche avant de partir rejoindre sa sœur Coralie. Quelque chose en moi me faisait penser qu'elle devait très certainement être encore en retard au rendez-vous fixé avec sa sœur. Elle pourrait toujours lui dire que c'est de ma faute, après tout, c'était un petit peu le cas. Je déployai mes ailes et m'envolai. En passant au dessus d'elle, je lui rendis un « A bientôt ! » avant de faire demi-tour car nous n'allions pas du tout dans la même direction. Le château m'attendait, il était encore tôt avant que la nuit ne tombe, je décidai donc de convoquer à nouveau les écuyers pour un entraînement magique cette fois-ci.






HRp : je veux bien commencer le prochain par contre je ne pourrai pas le faire avant mercredi prochain ^^', un weekend assez chargé m'attend.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bain de soleil (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bain de soleil (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Seule au coucher de soleil (libre)
» Je suis nue bordel! - LIBRE
» Musique sous le soleil [libre]
» ○ Après une bonne torture, un bon bain. ¤ [Feat Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Ângmâr :: Villes et Villages :: Miräh-