Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Laurélyne/Féline, l'humaine métamorphosée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Félyne
Espion (R.T)


Messages : 38

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Laurélyne/Féline, l'humaine métamorphosée   Ven 21 Nov - 23:12






Nwes





Présentation





Identité




Nom : Dril

Prénom : Laurélyne

Surnom : Félyne

Âge : 24 ans

Race : Humaine métamorphosée

Allégeance : Nürnen

Rôle : Espionne



/>





Description



Description physique


Laurélyne dans son apparence humaine est juste parfaite. Ce n’est malheureusement pas une question de vantardise mais la nature a décidée de gâter cette jeune fille de toute la beauté qu’elle pouvait donner à un être humain. Elle avait tout pour elle. Une silhouette svelte et élancée, de longues jambes légèrement musclée, des bras fins recouvert d’un duvet de poils invisibles, une taille fine, des fesses rebondies, une poitrine ronde, ni trop plate, ni trop grosse. Ses mains était délicate, ses doigts fins et habiles, ses pieds petits et gracieux. Sa chevelure douce et soyeuse tombait sur ses épaules en cascade, d’une couleur sombre mais sans hostilité, un noir de jais qui luisait sous toute les lumières. Quelques mèches plus claires donnaient du relief à ses cheveux et d’autres mèches venaient encadrer son visage doux avec tendresse et légèreté. Ce visage fin, aux pommettes joliment saillantes et au front généreux, était orné d’un petit nez un peu retroussé, d’une bouche pulpeuse d’un rose éclatant cachant une dentition blanche parfaite et enfin de sublimes yeux verts émeraude. Cette couleur intense faisait ressortir sa pupille plus noire que noir, lui donnant un regard charmeur et pénétrant. Sa peau légèrement bronzée était douce, sans tâche ni autre imperfection mise à part quelques grains de beauté agréablement disposés sur tout son corps. Rien ne pouvait être contredis. Mais ne croyez pas que tout ceci était une bénédiction car la perfection physique ne fait pas tout et cette beauté si irréelle lui causa finalement plus de malheur qu’autre chose. C’est d’ailleurs à cause de son apparence que Laurélyne s’est retrouvée punie par un maléfice. Celui de se transformer en chatte… (voir histoire)
Lorsqu’elle est dans la peau de ce félin, elle a un pelage d’un noir aussi parfait que ses cheveux mais néanmoins noir, couleur dans la tête d’une majorité de personnes, des chats de sorcières. Ses yeux demeurent d’un vert émeraude perçant mais qui aux yeux des gens lui donnent un regard vicieux et agressif. Ses crocs aussi blancs et éclatants que le pouvait être ses dents humains, ressortaient tant qu’on la croyait prêt à mordre dès qu’elle ouvrait sa gueule. Ses pattes agiles cachaient des griffes parfaitement aiguisées la rendant redoutable. Elle avait beau être une chatte très belle, elle se faisait davantage craindre et rejetée qu’admirée et convoitée. Le but de son sortilège en fait.




Description mentale


Si un maléfice a été lancé sur cette belle jeune femme, ce n’est pas sans raison. Lorsqu’on est d’une beauté sans pareil et qu’on le sait, on sait comment en tirer profit. Laurélyne à ainsi toujours su se faire aimer, admirer. Son apparence touchant les cœurs les plus indifférents, elle savait profiter de ces charmes pour avoir tout ce qu’elle voulait. Pourrie et gâtée depuis sa naissance, elle était d’une nature vaniteuse, mesquine même parfois envers celles qui n’avait pas la chance d’avoir un physique agréable ou une belle ligne. Son narcissisme est telle qu’elle pouvait stopper ce qu’elle faisait si elle avait le bonheur de croiser son reflet dans un miroir ou autre. Elle pouvait passer plusieurs minutes d’affiler à snober son entourage juste pour s’admirer. Elle était souvent moqueuse mais suffisamment maligne pour ne pas recevoir de remontrance. Lorsque ça allait trop loin, c’était sa parole contre celle de sa « victime » et généralement, c’était elle qu’on croyait. Elle n’avait finalement rien des princesses de contes de fée, ces jeunes filles si belles qui avaient des qualités aussi sublimes que leur apparence. Mais elle n’était pas méchante pour autant, elle cherchait juste à se rendre la vie la plus agréable possible et adorait se faire admirée, convoitée, jalousée aussi. Elle restait une jeune femme plutôt gentille, avec de l’humour et portait attention à sa famille et ses proches. Ce qu’elle n’avouera jamais c’est son grand manque de confiance en elle car sûr de sa beauté, aucun soucis mais elle se servait tant d’elle pour obtenir tout ce qu’elle voulait que toute seule elle était incapable de s’occuper d’elle. L’apparence ne fait pas tout, c’est la leçon de son maléfice…









Histoire



Laurélyne est née lors d’une après-midi ensoleillée, dans le village d’Hadrion en territoire Nünien. Son père cultivait des champs de lin qu’il transformait en tissus et sa mère, grande couturière au village, en faisait de somptueux vêtements. Laurélyne fut leur première née et ils en furent si comblé qu’avoir un autre enfant n’était pas envisageable. Ils voulaient tout lui donner pour qu’elle ai la vie la plus heureuse possible et ils étaient si fiers et comblée par la beauté de leur enfant qu’ils ne voulaient pas risquait d’en avoir un autre qui serait… moins parfait. Drôle d’idée mais bon la mère avait son petit côté narcissique et vantard également (d’où le caractère future de sa fille). Pour ses parents, il s’agissait d’un véritable don du ciel car même si la mère était d’une apparence bien agréable, elle n’avait rien d’exceptionnelle et le père était plutôt banal dans son genre.
La petite file grandit alors choyée et aimée de tous. L’enfant si belle se servait de son innocence et de sa jolie bouille pour obtenir ce qu’elle voulait. Un peu capricieuse mais on lui pardonnait très vite ses petites crises de gamine. A l’adolescence, alors que les premières attirances pour les garçons commencent à devenir sérieuse, Laurélyne joua autrement de sa beauté en faisant battre des cœurs jusqu’à les rompre, juste par pur amusement. Toujours accompagnée de son groupe de copine assez belle pour ne pas lui faire honte mais pas trop pour ne pas lui faire de l’ombre (ce qui était plutôt difficile mais dans sa tête c’était comme ça) elle aguichait les jeunes hommes de son âge et s’amusait à les voir batailler pour elle. Même si les garçons se retournaient contre elle en l’accusant de les avoir manipulé, elle parvenait à les faire changer d’avis.
Sauf qu’un jour, alors que Laurélyne fêtait son 24e anniversaire, le jeu tourna au drame. Le fils du chef du village livra une lutte violente avec le fils de l’armurier qui se trouvait tous deux être les meilleurs partis pour demander la main de la ravissante jeune femme à ses parents. Sauf que la lutte fut telle que le fils du chef fut tué. Le chef en fut inconsolable car il était son seul enfant. Le fils de l’armurier en fut également très choqué, il ne souhaitait pas ça. Dégouté par son act, il s’exila. Tout le village souffrit de la perte des deux plus valeureux jeunes hommes du village et leur colère se retourna contre la fille qui avait provoqué ce désastre. Ses parents la protégèrent et très vite Laurélyne se retrouva un peu plus seule que d’habitude et pour la première fois de sa vie, elle commença à souffrir. Les villageois se forçaient à l’ignorer afin de ne pas lui donner satisfaction et qu’elle se repente de son acte mais la belle fille ne pu s’y résoudre. Elle souffrait tant de ne plus être admirée qu’elle devint de plus en plus mesquine et menaça même ses parents de les quitter si elle ne retrouvait pas sa popularité d’avant. Ses parents se mirent plusieurs habitants du village à dos, ils étaient malheureux pour eux et pour leur fille qui se détournait d’eux.
Un jour, Laurélyne se promena dans une clairière voisine du village afin d’aller admirer sa beauté dans l’eau d’un ruisseau. Elle croisa la route d’un chat noir qui avait faim et qui miaulait sur le bord du chemin. Vu sa piètre apparence, la jeune femme l’ignora et continua sa route. Le chat insista en la suivant et en montrant sa gentillesse en se frottant contre ses chevilles. Voyant le chat salir ses chaussures elle s’énerva contre lui et lui donna un coup de pied. Très faible, le chat retomba au sol et expira. Voyant qu’elle avait tué l’animal, Laurélyne lui lança qu’elle était désolée, qu’elle ne voulait pas et pour la première fois elle regretta réellement son geste. Rien ne pouvait excuser qu’elle ai elle-même tuer un animal sans défense. Elle était vaniteuse mais pas cruelle. C’est alors qu’une sorte de fée lui apparut. Elle lui dit alors :
« Laurélyne, tu as tué un animal inoffensif après avoir causé tant de tord autour de toi dans ton village. Tu n’as pas su mettre en valeur le don qui t’a été offert  ta naissance. Cette beauté si parfaite devait s’accompagner des qualités tout aussi belle mais tu t’es laissée emporté par la vanité et la prétention. Tu as même rejeté tes propres parents alors qu’ils t’ont tout donné. Même s’ils ne t’ont pas transmise que de bonnes valeurs, tu aurais du au moins te montrer reconnaissante. Pour tout cela, j’ai décidé de te punir. En tant que fée protectrice des animaux, je te condamne à perdre ton apparence. Tu ne seras plus une belle jeune femme mais cette chatte que tu as tué. »
A ces mots, le corps de la douce enfant se mélangea avec la dépouille du félin et elle se retrouva dans la peau de la chatte sans qu’elle n’ai pu protester. Elle miaula de désespoir mais ne pu s’exprimer. La fée repris.
« Malgré tout, aujourd’hui et pour la première fois de ta vie, tu as regretté ton comportement. Pour cela, ta transformation ne sera que partielle. Tu pourras te transformer en humaine seulement au moment de la journée où le soleil est le plus beau. Au crépuscule, lorsque les premières rougeurs embelliront le ciel et ce jusqu’à la disparition de la lumière du soleil, tu seras humaine. Je te laisse également la parole lorsque tu es chatte mais méfie-toi, les chats qui parles ne sont pas bien vu partout, surtout les chats noirs aux yeux verts. Enfin, je t’offre le don de voir la beauté intérieure des gens, ainsi, tu verras que la beauté du cœur est bien plus belle que la beauté du corps. Ton sortilège prendra fin le jour où tu auras compris ta leçon et appris ce qu’est la vie sans beauté parfaite. »
Elle laissa alors Laurélyne  son état de félin, tout en emportant l’âme de la chatte décédée. Terrifiée, Laurélyne essaya de rentrer chez elle et d’expliquer à ses parents ce qui lui était arrivé mais nul ne la reconnu et se montrant trop insistante, elle fut chassée du village. Elle èrre maintenant dans Nürnen à la recherche d’une seconde chance.







Capacités



Transformation en humaine une fois par jour au coucher du soleil – durant ce temps c’est une humaine banale. Lorsqu’elle est chatte, elle hérite de toutes les facultés des félins. Le fait d’être une chatte et d’avoir la parole lui permettra d’être une bonne espionne pour Rosiel s’il l’accepte.

« Belle voyance » elle a le don, qu’elle soit humaine ou chatte, de voir la beauté intérieur des gens. Elle voit ceci grâce à leur cœur qui arbore des couleurs différentes qu’elle seule peut voir. Elle mettra du temps à associer les couleurs aux vices et vertu des cœurs.

- - Tapez votre première capacité optionnelle en cas de promotion au sein de l'armée

-- Tapez votre seconde capacité optionnelle en cas de promotion au sein de l'armée






Hors RP



Votre âge : 23 ans

Activité sur le forum : 5 /10

Comment avez-vous connus le forum : Je suis déjà venu ici

Votre niveau RP : Très bon

Code règlement : Ok by Füma

Autre commentaire : Tapez ici











Dernière édition par Félyne le Dim 23 Nov - 6:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kanoë
Prince Kanoë & fondateur


Messages : 1433

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
218/50000  (218/50000)
Inventaire: Nya, rose volante


MessageSujet: Re: Laurélyne/Féline, l'humaine métamorphosée   Sam 22 Nov - 5:24

Bonjour et bienvenue sur Fantastiqua !

Je ne vois rien à redire sur ta fiche de présentation. Ton personnage est très intéressant.
Tu es validée
Je te mettrai tes couleurs dès demain matin car je ne suis pas chez moi. Je t'autorise néanmoins à commencer à rp si tu le souhaites.

À bientôt :-)

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://fantastiqua.forumactif.com
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1863

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Laurélyne/Féline, l'humaine métamorphosée   Sam 22 Nov - 6:22

(c'est normal qu'on ne voie pas l'image que tu as mis sur ta fiche ?)

en tout cas rebienvenue

je ne refuse jamais les espions, ^^ ils me sont indispensables et comme absolument personne ne se méfiera d'une chatte on ne pourra même pas deviner d'ou me vienne mes infos: c'est le rêve d'un type dans ma position: bienvenue chez les neutres ! (on a des cookies XD)

ÉDIT: les comptes ne sont pas supprimés alors tes autres persos devraient encore t'êtres accessibles (gae dreg est revenu récement par example)

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Félyne
Espion (R.T)


Messages : 38

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Laurélyne/Féline, l'humaine métamorphosée   Dim 23 Nov - 0:23

Oui pour l'image désolé, je n'ai pas terminé de la modifier, je galère un peu en découvrant Photoshop ^^ dès qu'elle est prête je la rajoute à la fiche et à mon profil ainsi que ma signature.

Merci pour la validation =) Rosiel, si tu veux me faire l'honneur m'accompagner dans mon premier rp je serais enchantée Wink Tu veux rencontrer ton petit chat espion ? hihi
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1863

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Laurélyne/Féline, l'humaine métamorphosée   Dim 23 Nov - 3:32

ça me ferait plaisir, fais-moi signe une fois ton rp démaré Very Happy

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Félyne
Espion (R.T)


Messages : 38

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Laurélyne/Féline, l'humaine métamorphosée   Dim 23 Nov - 6:16

Ça marche Rosiel =)
J'ai mit mon avatar mais elle plus grande que ce qu'il faudrait, je ne sais pas comment la réduire. Et pour mon avatar dans mon profil ça va être le même problème ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

quamarie
Guerrier (1.1)


Messages : 670

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Laurélyne/Féline, l'humaine métamorphosée   Dim 23 Nov - 7:07

Bienvenue! (enfin rebienvenue d'après ce que je vois)

Trop kawai! J'adore la petite image. (Je vais pas oser t'attaquer XD)

Tu était qui avant?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Félyne
Espion (R.T)


Messages : 38

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Laurélyne/Féline, l'humaine métamorphosée   Dim 23 Nov - 7:30

Je crois que je vais garder le secret pour l'instant :p mais merci de l'accueil =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rosiel
Dirigeant de Nürnen


Messages : 1863

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire: armes: rapière et faux (occasionellement) familiers: ink le book eater, boxy la chatbox du forum !


MessageSujet: Re: Laurélyne/Féline, l'humaine métamorphosée   Dim 23 Nov - 8:12

dans ce cas je ne dit rien non plus Cool a bientôt en RP (même si j'ai considérablement ralenti pour ma part, je préfère t'en prévenir tout de suite)

_________________


even the touch of the reaper's scythe can never lay to rest the curse called love that I repel with all my might

theme de rosiel: la mort au creux des mains (silent hill 2 -truth)

(merci pour le kit quam !)

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Félyne
Espion (R.T)


Messages : 38

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Laurélyne/Féline, l'humaine métamorphosée   Dim 23 Nov - 8:37

Genre tu m'as reconnus toi ? mdr aller voici le liens de notre rp et tkt j'y vais tranquille aussi niveau rendement ;

http://fantastiqua.forumactif.com/t893-petite-chatte-sans-defense-pv-rosiel#18619
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laurélyne/Féline, l'humaine métamorphosée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Laurélyne/Féline, l'humaine métamorphosée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vianney au petit déjeuner avec sa chérie [Pv Laurélyne]
» Vianney Revient avec sa chérie [Pv Laurélyne]
» o0o Présentation de Céline Delma o0o
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]
» Le Hobbit, une espèce humaine différente de l'homme moderne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Avant de RP :: Présentation :: Présentation des personnages acceptés-