Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Qui a peur du grand méchant loup ? Pas le renard en tout cas! [Pv : Violine et Tarod]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui a peur du grand méchant loup ? Pas le renard en tout cas! [Pv : Violine et Tarod]   Jeu 13 Mai - 5:15

- Hé bien... je ne sais pas. En fait cela dépend de toi : si tu souhaites que je te présente à de vieux amis dans ce village, si tu aimerais visiter le château de Kanoë, ou encore si tu préfères retourner jouer dans les plaines. Sauf si tu as une idée derrière la tête ?

A vrai dire, toutes les idées de Tarod lui semblaient géniales. Connaitre certains de ses amis seraient une bonne chose, d'un côté car elle rencontrerait des gens inconnus, ce qu'elle voulait en fait, et d'un autre côté car cela lui apprendrait à faire un peu confiance aux autres. D'autre part, visiter le château du prince Kanoë lui plairait bien. Cependant, il y avait un différence entre faire ami-ami avec de simples villageois et croiser des créatures bien plus puissantes qu'elle. En pensant aux genres de personnes qu'il serait possible de voir au château, la Kitsune eut un léger tremblement. Dans sa logique, elle inséra l'élément "Ami Tarod" et son esprit s'apaisa soudain. Si elle était avec Tarod, il n'y avait aucune raison de s'inquiéter. De plus, son ami lui avait fait une description assez valorisante de ce prince. Et pour fnir, de un, Violine n'avait jamais vu d'ange, ce serait peut être sympa, et de deux, peut-être qu'ils ne croiseraient finalement personne... Cette dernière hypothèse était très improbable mais, par soucis du détail dans ses analyses, Violine le prit en compte.

"Par ailleurs, je ne saurai te dire si tu dois te transformer ou pas. Bien sûr, tu peux te faufiler de nouveau dans mon sac, mais tu pourrais aussi simplement passer discrètement par la fenêtre et me rejoindre en bas... C'est comme tu le sens, vraiment, moi, ça m'est égal. De toute manière, si tu as fini, il faut que je paye Horst et que je lui rende ce plateau. Tu as donc quelques minutes encore pour réfléchir !"

La jeune fille le suivit des yeux lorsqu'il sortit de la chambre et s'assit à même le sol, en tailleurs, et ferma les yeux afin de bien se concentrer, et par la même occasion se mettre en condition "rencontre de gens". Elle prit soin de bien ouvrir tous les tiroirs de sa tête - car c'est ainsi que Violine visualisait l'esprit, un monde rempli de tiroirs - et rangea dans le plus grand toutes ses craintes, toutes ses appréhension et le ferma à double-tours. Ensuite, elle réfléchit à la meilleure façon de quitter cet endroit. Se retransformer? Oui, facile, mais se reretransformer ensuite, moins déjà. Donc, hors de question! Elle passerait par la fenêtre. Et puis d'un coup, la Kitsune se dit qu'elle n'avait pas à se prendre la tête pour si peu. Le premier venu n'allait pas la manger ou lui faire du mal, personne ne pouvait voir toute la peur des autres qui se terrait dans son esprit, alors pas de soucis, si elle restait sereine, tout irait bien. Quand elle entendit des bruits de pas dans l'escalier, elle se releva, épousseta sa robe et alla vers la fenêtre pour jauger la hauteur. Pas bien haut, et avec ses aptitudes de renard, pas de soucis! En fait, tout allait plutôt bien finalement, si bien qu'un léger sourire apparut sur le visage blanc de la jeune fille. Elle se retourna vers son ami - qui était entré - et lui annonça sa décision.

" Je te propose de me présenter tes amis du village, si ce sont tes amis, ils doivent être amicaux. Ensuite, si tu veux bien me faire visiter le château de ton prince j'en serais ravie. "

Son sourire s'élargit un peu plus. Un sourire sincère qui d'habitude n'était destiné qu'à ses parents. Finalement, la vie hors de la forêt natale n'avait pas que des inconvénients.

" Et je préfère passer par la fenêtre. A tout de suite "

LA Kitsune ouvrit la fenêtre, vérifia que personne ne pouvait la voir, puis elle sauta. Elle fit le tour de l'auberge et se posta un peu plus loin de la porte, prenan un air assez dégagé pour ne pas attirer l'attention.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tarod
Capitaine (1)


Messages : 469

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Qui a peur du grand méchant loup ? Pas le renard en tout cas! [Pv : Violine et Tarod]   Jeu 13 Mai - 7:47

La fenêtre... pourquoi est ce que cela ne m'étonnait pas? Redescendant l'escalier avec mon sac sur l'épaule, je repensai au programme qu'elle avait concocté.

- Je te propose de me présenter tes amis du village, si ce sont tes amis, ils doivent être amicaux. Ensuite, si tu veux bien me faire visiter le château de ton prince j'en serais ravie.

Amicaux... certes. Roublards, rustres et joyeux bagareurs également. Quoi que... Oui, il y avait bien Eiiline. Effaçant de mon esprit les soldats fêtards de la garnison, je décidai d'un commun accord avec moi même de mener la petite chez dame Eiiline. Pas de doute, ces deux là s'entendraient à merveille.

- A un de ces jours gamin ! me salua Horst alors que je franchissai la porte.

Je lui adressai un signe de la main, incapable de gueuler comme lui à travers le vacarme de la grande salle. Comme convenu, Violine m'attendait près de la porte, légèrement à l'écart
.

- On y va ? dis-je dans un sourire.

Je lui adressai un clin d'oeil et m'engageai dans le flot continu des paysans.

Ceux qui me connaissaient s'arrêtaient le plus souvent pour me donner une bourade amicale, et prendre des nouvelles plus ou moins réelles. Je répondais de manière polie mais évasive, indifférent au cris de protestation qui s'élevaient chaque fois que nous bloquions le passage en nous arrêtant.

Une voix cependant, familière, me fit m'arrêter pour de bon. Un homme, la vingtaine, comme moi, les cheveux blonds en bataille, m'interpellait avec de grands signes
.

- Tarod, mon ami... ça fait un baille ! s'exclama-t-il. Qu'est ce que tu fiches là ? Je te croyais de retour au pays ?

Je lui fis signe de baisser le ton, inquiet à l'idée que quelqu'un nous entende.

- Je suis revenu il y a quelques jours, je n'ai pas eu le temps de te prévenir. Excuse moi, Illan, j'ai pas le temps aujourd'hui, pour nos affaires. Mais reste dans le coin, ou alors pars au château et dis leur que tu viens de ma part. Je te contacterai au plus vite.

Il hocha la tête, redevint sérieux, mais son regard sembla se fixer sur la silhouette discrète derrière moi. D'un geste discret, il me demanda des détails. Je pris alors Violine par les épaules et la fit passer devant moi. Gardant les deux mains sur ses épaules en signe protecteur, je m'adressai aux deux personnes de manière quasi-simultanée.

A Violine, je lui dis par l'esprit de rester calme, et de jouer le jeu. Illan n'était pas dangereux, c'était un excellent ami, mais qui avait une curiosité débordante. Il fallait qu'elle se taise, qu'elle joue le rôle d'une jeune fille timide et nous pourrions repartir au plus vite.

A Illan, je lui répondis
:

- La ptite a perdu ses parents lors d'une attaque sur la route. Elle est pas très causante, mais elle est gentille. Je l'amène à Kanoë, il pourra ptêtre faire quelque chose pour elle.

Illan dévisagea alors Violine avec sympathie et une pointe de compassion que je ne lui connaissais guère.

- Dans ce cas, je ne vous retarde pas. Vas, Tarod, que les dieux t'accompagnent.

Il tourna ensuite les talons, et disparu dans la cohue. Je lâchai enfin Violine qui s'était légèrement tendue, et croisai son regard :

- Désolé pour tout ça, lui souris-je.

Puis, changeant de sujet :

- La maison de dame Eiilin est un peu plus loin, là, sur la droite. C'est une femme qui pourrait être ma mère. D'ailleurs, c'est elle qui m'a appris les bonnes manières alors que je n'étais qu'un louveteau. Elle vit seule à présent mais elle a un coeur en or. On lui rend visite ?

[HRP : je te laisse choisir et faire la rencontre avec la dame, sinon on avance pas mdr]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui a peur du grand méchant loup ? Pas le renard en tout cas! [Pv : Violine et Tarod]   Jeu 13 Mai - 10:34

- On y va ?

En effet, il fallait y aller. Violine suivait de très près Tarod, en prenant tout de même garde de ne pas établir de contact physique direct. Elle avait bien ses gants aux mains mais malgré cela, elle se refusait à toucher qui que soit. Pourtant, c'était difficile dans le flot de personnes qui croisaient nos deux compagnons. Plusieurs paysans les accostaient et demandaient des nouvelles de Tarod, ce qu'il devenait, où il allait, ce genre de chose que l'on demande aux amis que l'on a pas revu depuis pas mal de temps déjà. A chaque fois, Violine se raidissait un peu, puis elle finit par se détendre, essayant d'associer un nom avec un visage et un timbre de voix. Elle y parvenait plutôt bien et, au fur et à mesure de leur progression, elle se sentait plus à l'aise. Quand soudain, une voix particulière interpella Tarod.

- Tarod, mon ami... ça fait un baille ! Qu'est ce que tu fiches là ? Je te croyais de retour au pays ?

Tarod sembla soudainement inquiet et fit un signe pour que l'homme qui venait de le rejoindre se taise. Violine resta un peu en retrait et une courte conversation s'engagea. Et puis, tout d'un coup, elle sentit les mains de son ami sur ses épaules qui l'obligèrent à se mettre devant lui. La Kitsune se raidit d'un coup et fut prise de très légers tremblements. Lorsqu'elle entendit la voix du loup dans sa tête qui lui disait de jouer le jeu et de rester calme, elle prit sur elle et fit un effort psychologique considérable pour ne pas se dégager vivement et partir dix mètres plus loin. Elle resta alors là, à fixer le sol, maitrisant son corps et son esprit. Elle entendit à peine la conversation qui se poursuivait. L'homme inconnu - Ilian apparement - s'en alla et Tarod lacha enfin Violine. Celle-ci reconditionna son esprit et tenta de capter les paroles que son ami prononça juste après. Il s'excusa tout d'abord puis lui parla d'une certaine dame Eiiline qui, selon lui, s'était occupée de lui lorsqu'il n'était qu'un petit louveteau.

C'est ainsi que Tarod lui indiqua le chemin à suivre. Les deux compagnons arrivèrent jusqu'à une jolie maison, celle de dame Eiiline. Ils furent reçuent par une très jolie femme, bien plus vieille que Violine, cela se voyait. Elle avait la grâce et la gentillesse sur son visage. Tarod lui expliqua la raison de leur venue et la femme les fit rentrer. Elle les invita à manger quelque chose et Violine qui avait toujours faim, accepta sans plus tarder. A sa grande surprise, elle discuta très facilement avec Eiiline, c'était une femme remarquable. Du coup, elles oublièrent un peu Tarod. Lorsque la Kitsune s'apperçut qu'il était un peu délaissé, elle profita d'un moment où Eiiline partit pour ranger tout ce qu'elle avait sorti pour lui adresser la parole.

" Elle est jolie et très gentille... C'est gentil à toi de me l'avoir présenté mais je ne voudrais pas rester trop longtemps, je ne veux déranger personne... On s'en va? "

C'était comme ça, cela faisait tout de même un bon bout de temps que Eiiline et elle discutait, alors il ne fallait pas abuser. La jeune fille attendit en silence la répnse de son ami tendis que la dame revenait.

[J'ai fait un peu version accéléré hein? =)]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tarod
Capitaine (1)


Messages : 469

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Qui a peur du grand méchant loup ? Pas le renard en tout cas! [Pv : Violine et Tarod]   Ven 14 Mai - 6:28

La rencontre entre Violine et Eiiline eut les effets escomptés... même un peu trop. Les deux femmes s'entendaient à merveille, et malgré mes efforts, je ne pus littéralement pas en caser une. Au bout d'un moment, je me résignai, et adossé à ma chaise, dégustai en silence une tatre dont ma mère adoptive avait le secret.

Quand finalement les deux piplettes se turent - quelle joie ! - dame Eiiline débarassa la table et s'en fut dans la cuisine. Violine se rappela alors soudain de mon existence
.

- Elle est jolie et très gentille... C'est gentil à toi de me l'avoir présenté mais je ne voudrais pas rester trop longtemps, je ne veux déranger personne... On s'en va?

Je savais bien que Violine n'était tout de même pas très à l'aise lorsqu'il s'agissait de rester trop longtemps en même compagnie. J'étais d'ailleurs surpris qu'elle me supporte aussi longtemps.

- Ne t'inquiète pas, Eiiline t'aime bien, tu ne la déranges pas. Au contraire, je crois qu'elle a été très heureuse de bavarder un peu.

J'insistai sur le 'un peu' avec ironie.

- Mais tu as raison, il est temps d'y aller, si nous voulons être au chateau avant la nuit.

Je me levai alors et rejoignis Eiilin dans la cuisine. L'aidant rapidement à faire la vaisselle, je dus à plusieurs reprises refuser son hospitalité pour la nuit. Elle semblait déçue de se retrouver de nouveau seule, mais ne s'y opposa pas. Avant de partir, elle me posa un baiser sur le front - pour lequel elle dut se mettre sur la pointe des pieds - comme lorsque j'étais gamin.

- Ne fais pas cette tête, je ne vais pas au bagne, lui dis-je en souriant, un pied déjà dehors.

Alors, en bonne maman, même si j'avais toujours refusé plus ou moins qu'elle ne s'attache ainsi à moi
:

- J'ai toujours peur que tu ne reviennes jamais... murmura-t-elle.

Revenant sur mes pas, je pris alors ma mère dans mes bras, repensant à tout ce qu'elle m'avait donné alors que je n'avais plus rien. Je lui adressai ensuite un sourire, puis partis pour de bon, Violine sur mes talons.

Une fois sortis du village, je me tournai vers elle
:

- Pas un mot de ça à quiconque, ordonnai-je, la voix plus dure que je ne l'aurai voulu.

En réalité, mon âme était en pièces : je savais qu'il se passerait encore longteps avant que je ne revois ma mère de coeur.



Nous arrivâmes au chateau dans la soirée. Je laissai Violine s'emerveiller devant son immensité, puis demandai à un majordome de lui préparer une chambre adjacente à la mienne. Demain, nous visiterions le chateau. Ce soir, c'était repos.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tarod
Capitaine (1)


Messages : 469

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Qui a peur du grand méchant loup ? Pas le renard en tout cas! [Pv : Violine et Tarod]   Ven 14 Mai - 6:28

On poste au chateau à présent ? où tu veux (où c'est le plus approprié ^^) mais mets moi un lien ou quelque chose ici pour que je sache que tu as répondu =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qui a peur du grand méchant loup ? Pas le renard en tout cas! [Pv : Violine et Tarod]   Ven 14 Mai - 6:36

Vi on poste au château^^ Après je sais pas, tu veux poster en premier? please
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tarod
Capitaine (1)


Messages : 469

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Qui a peur du grand méchant loup ? Pas le renard en tout cas! [Pv : Violine et Tarod]   Ven 14 Mai - 7:09

mais euhhhh c'est ton tour là x)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui a peur du grand méchant loup ? Pas le renard en tout cas! [Pv : Violine et Tarod]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qui a peur du grand méchant loup ? Pas le renard en tout cas! [Pv : Violine et Tarod]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Qui a peur du grand méchant loup, méchant loup, grand loup noir ~ (Alex Inuka)
» Le Grand Méchant Loup. [Isy]
» Qui a peur du grand méchant loup, c'est pas nous...
» Qui a peur du grand méchant loup ? [PW Dhnymos]
» Qui craint le grand méchant loup ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Nürnen :: Plaine-