Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un arbre, deux arbres... un millier d'arbres... On joue à cache-cache?[PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Un arbre, deux arbres... un millier d'arbres... On joue à cache-cache?[PV]   Mer 25 Aoû - 10:32

Une ombre blanche passait et repassait à travers les innombrables arbres de la forêt. Le silence n'était troublé que par les branches qui craquaient sous ses pas et le bruissement des feuilles qui la touchaient parfois. La fourrure ébourrifée par les ronces, un joli petit renard blanc faisait un petit tour dans la forêt de Nürnen, histoire de voir quelles sortes de créatures pouvaient bien y vivre. Pour le moment, Violine n'avait rencontré que des fleurs sauvages de toutes les couleurs. Et même, l'une d'entre elle avait tenté de lui attraper le bout du nez. Fort heureusement, l'animal avait été plus rapide que le végétal. Outre cette rencontre légèrement mouvementée, elle avait aussi fait fuir quelques oiseaux en s'approchant trop près de leur nid, un petit scarabé vert lui avait rasé les oreilles et un bestiole fort étrange l'avait prise un instant pour un tobogan. Toujours curieuse de tout, la petite renarde reniflait chaque feuille, chaque arbre et bondissait sur tout ce qu'elle pouvait trouver. Elle voulait s'amuser, grimper dans les arbres sans pour autant avoir le vertige, s'amuser avec les papillons et se rouler dans l'herbe. Des activités de bébé renard quoi!

Seulement voilà, à force de tourner, virer et tournicoter, Violine s'était égarée dans la forêt. Son flair ne pouvait plus la guider à travers l'épaisse couche de végétation qui faisait de la forêt, eh bien une forêt justement. Fatiguée de revenir toujours au point de départ, le jeune animal décida de s'assoir au beau milieu d'un endroit où les arbres étaient légèrement moins présents ou étouffants et fit gigoter ses oreilles. Des bruits bizarres lui parvenaient, comme des bruits de pas. Mais c'étaient ses bruits de pas que l'on ne veut surtout pas faire entendre justement. Attentive au moindre mouvement, Violine se coucha subitement à terre. Mais bon, une tâche blanche sur un fond vert-marron, ça se repère très facilement. Consciente de son état, elle colla sa truffe au sol et attendit. Mais quoi? Eh bien elle attendait que ça bouge, que la ou les créatures qui semblaient se cacher se montrent. Peut-être que quelqu'un voudrait bien jouer avec elle finalement? Et si c'était son ami Tarod? Non, il n'y avait pas cette odeur de loup dans l'air. Un partisan de Kanoë? Impossible de savoir quoi que ce soit avec toutes ses plantes qui s'acharnaient à embaumer l'air de parfums étranges. Donc, faute de savoir quoi que ce soit, Violine fit la morte... Un réflexe parfois salvateur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Un arbre, deux arbres... un millier d'arbres... On joue à cache-cache?[PV]   Jeu 26 Aoû - 0:53

Aujourd'hui Alban se réveilla à l'aurore, près de la forêt de Nürnen.Il s'était redressé en sursaut dû à un mauvais rêve qu'il avait fait le corps couvert de sueurs. Il s'est réveillé en hurlant en ayant l'image de son père en train de le frapper, Alban a dû respirer profondément durant plusieurs minutes afin de se calmer et d'oublier ce mauvais rêve. Aujourd'hui Alban avait prévu, de se promener dans la forêt afin de se rappeler les bons moments de son enfance avec son père et sa mère qu'il avait passé avec eux dans une forêt. Alban avait sur lui un simple pantalon ainsi que son couteau qu'il avait attaché sur son épaule gauche. Ce matin-là il ne mangea pas et rangea ses quelques affaires dans son sac qu'il entreposa par la suite derrière la selle de son cheval, il attacha la bride de son cheval sur un tronc d'un arbre à la lisière de la forêt et s'engagea ensuite dans la forêt.

A peine Alban fut entré dans la forêt qu'il trébucha en se prenant le pied dans une racine d'un arbre.
**Ce n'est pas ma journée on dirait** pensa t-il.
Alban se releva et continua en s'engouffrant de plus en plus dans la forêt, mais plus il s'avançait dans la forêt plus la végétation s'intensifiait. Il faisait donc attention où il marchait, bien que parfois son pied heurta quelques plantes. Alban continua de marcher en se laissant guider par le doux parfum des fleurs, ce lieu l'apaisait. Il choisit de se poser près d'un champs de fleurs exaltant un doux parfum et s'assit en adossant son dos contre un tronc d'arbre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un arbre, deux arbres... un millier d'arbres... On joue à cache-cache?[PV]   Jeu 26 Aoû - 6:23

C'était dans la matinée , le soleil fît apparaître ces premier rayon, la nécromante ouvra les yeux un a un et examina l'environnement qui l'entourait.

**Je n'aurais pas du m'endormir mais la veille n'était pas de tout repos...**
La nécromante se redressa Une brise d'air vint caresser les feuilles des hauts arbres qui arboré la forêt qui les fît frémir. La jeune femme s'étira remi en ordre quelque mèche rebelle de sa chevelure noir, les doux rayons du soleil vinrent caresser le visage de marbre de Cidwenn pour ensuite se reflétaient sur ces mèches d'argent. Celle ci passa sa main sur une des coupures de la veille sur son avant bras qui étaient encore à vif la mage noir eut un sourire glacial elle se remémora l'interrogatoire ou plutôt a une séance de torture qu'elle avait fait subir à un brigand quelconque mais expérimenté dans l'art du combat .
A la revue de cet « interrogatoire » celle ci eu un rire qui glaça le sang a qui quiconque l'entendrais . Une fois son rire calmé elle saisissa le poignard cacher dans sa botte celui ci était immaculer de sang séché elle effectua un geste délicat avec un mouchoir pour essuyer toute trace de sang .

** Cette ordure a abîmé le poignard avec son sang souiller; ce poignard qui m'a était offert par ma défunte belle mère, ainsi que mon professeur dans l'art de la magie et du combat et c'est grâce a elle et a son mari que j'en suis arriver là, lieutenant de l'est... Enfin voyons le côté positive de la chose j'ai pu ajouter un cadavre à ma collection**

Cid rengea son poignard dans sa botte, et se leva d'un geste souple délicat mais en même temps ce mouvement pouvait traduir que cidwenn était une personne robuste ,mais que si elle exercé quelque choses c'était en finesse. Elle se déplaça comme une ombre elle s'enfonçat dans la forêt.
Après quelque minute de marche une odeur, une aura, l'attira elle décida d'aller voir a quoi ,ou plutôt a qui correspondait cet aura. Elle décida de s'en approcher, la jeune femme tomba sur un champs fleurit, avec des arbres qui ornait ce champs , sous un saul pleureur elle remarqua un homme adossé au tronc de ce dernier. Elle le regarda attentivement cacher derrière un arbre massif ;elle le détailla, il lui paresser bel homme mais clle ci resta en retré... après mur réflexion elle décida de se montrer au grand jour sur d'elle mais prudente avec un visage de marbre ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un arbre, deux arbres... un millier d'arbres... On joue à cache-cache?[PV]   Jeu 26 Aoû - 8:04

« NYAHAHAHAHAHAHA ! C'est si excitent ! TELLEMENT EXCITENT !»

Ce rire quel rire... Un rire tellement prenant que j'en atterrit sur le sol, dos à la surface du sol givré après qu'un golem de glace aux faux-airs de gorille est gelé le sol en rugissant. Il avait rugis comme un lion, et se mit à aboyer que Milo allait mourir, pour avoir osé pénétrer sur son repaire. Son repaire ? Oui ! Il c'était mis en tête que cette forêt aux arbres largement plus vieux que lui devait gelé et devenir son territoire ! On se demande qui est fou après ça ! Le rire que poussa alors le bouffon énerva au plus au point l'immense tas de givre devant lui qui, bien décider à rayer ce clown du dit territoire le gela dans un immenses bloc de glace... Avant de lancer un "J'ai gagné, ta si pathétique vie est finie, repose en paix". C'est tellement marrant de voir quelqu'un se mentir, et les paroles qu'il lançait pour avoir l'air élégant au près d'un publique invisible. Milo remarqua alors deux sources de magie plus loin dans la forêt. Depuis qu'il avait accumuler dans son corps toute la magie de ce cristal il y était particulièrement sensible... D'ailleurs, il cru reconnaitre deux magies bien distinctes.... La première était noire, sale et répugnante. Noire, sale, répugnante... Ohohohoho ! Mais c'était donc de la nécromancie ! S'il rencontrait un nécromancien... Ça serait super ! En plus non loin de la magie nécromante il y a une magie... Mystique ! De la magie pure à l'état brute ! Impossible de ne pas y allez, il DOIT y aller ! C'est ce que lui commandant son esprit détraquer et il devra s'y plier !

« Ta petite vie sordide s'arrête ici... Clown.»

Ah mais c'est vrai qu'il est encore là lui ! En plus il continue de parler ? Mais il est trop ce type ! Des flammes se mirent à émaner du fou dansant qui bientôt pourra danser de nouveau... Ces flammes n'était pas habituel, puisqu'elles étaient bleu. Certains disent que c'est à cause du fait qu'elle est particulièrement chaude mais il dément ! Elles son magiques ! En faite c'est bien à cause de la chaleur mais Milo a tué tous ceux qui on contredit cette thèse alors... On dira plutôt qu'elles sont magiques ! Ce qui devait se passer se passa, et grâce aux magnifiques flammes bleutées, la glace commença à fondre, mais pas au point de redevenir eau, non non non ! Ça ne serait pas assez spectaculaire ! Le bel édifice de glace qui entourait le clown était fragilisé, rien qu'en bougeant le doigt, une fissure apparut.... Dans un immense saut brusque et chaotique, la glace se brisa en mille morceau, chaque morceau jaillissant dans tout les sens ! Dans tous les sens, ni règles ni lois ne dictait leur trajectoire... C'était un mini chaos qu'il venait tout juste de créer !

« Mouhahahahahahahahahaha!!!! Il était temps d'en finir avec toi, tu n'était pas bien coriace mais tu m'a fait rire ! Qu'en penses-tu mon bel ami tout de glace ? Je pense que le gros glaçon que tu es à déjà trop vécu. J'ai déjà hâte de te tuer... Mais avant je dois te faire souffrir pour avoir voulu me mettre dans une tombe de glace ! Oh et puis non ! Je ne peux plus attendre... Tu a de la chance ! Tu va mourir sans souffrance ! CHANCEUX !»

Le mage lança alors une sphère de feu bleuté droit en devant, vers le golem de glace donc. Malgré la vitesse de la sphère, le golem eu le temps de créer un mur de glace... C'était une insulte envers la magnifique Milo ! La sphère se divisa en deux, une des deux sphères entradmirent le mur alors que la dernière put alors allégrement percuter le golem dans un BOOM ! Magnifique. Exquis ! Le golem disparut, un gamin d'à peine seize ans, encore pubère et surement vierge comme la page d'un écrivain mort. Sur la pointe des pieds, le fou se mit à cotés du minus et se pencha formant facilement un angle à plus de quatre-vingt-dix degrés. Franchement on trouve des mégalomane partout... Mais Milo Kefka le fou dansant est aussi un mégalomane ! S'ils sont trop, lui-même ne sera plus si unique ! C'est décidé il faudra tuer tous les mégalomanes qui sont sur son chemin, pour être unique ! D'un coup effilé il tua l'impétueux jeune homme. Les couteaux sont les meilleurs outil qu'il soit, ils sont si intelligent... Après ils se sont infiltrées dans la vie de tout les jours...


Après ce petit divertissement, Milo, se mit à marcher vers les deux sources de magies, avant de courir et enfin, finir par volé. Il ne volait pas, il c'était mis sur la branche d'un arbre, avant de voler jusqu'à une autre branche, faisant bien attention de ne faire aucun. Le bouffon était un peu idiot pour tout dire, comment être discret avec un tel costume ? Si flamboyant ! Mais surtout si voyant... Il volait de branche en branche sans aucun bruit, manquant de déchirer son magnifique costume. Ses babouches était trop glissante pour l'exécution de toute ces cabrioles qui, malgré toute la classe que l'elfe pensait avoir, allait forcement finir par le mener face contre terre. Alors, dérapant maladroitement, Milo perdit l'équilibre et se rattrapa sur une inconnue qu'il plaqua à terre en chutant. Même malgré la présence de ce nouveau matelas humain, le clwon trouva le moyen que son front se cogne au sol. Dans un bond presque surnaturel il se dégagea de la pauvre jeune femme... En réalité le coup subit à la tête avait perturbé le bouffon, la jeune femme avait esquivé le fou dansant tombant. Il s'inclina alors, de manière plus que ridicule. Pour les saluer il s'inclina vers le bas plus que nécessaire et alla jusqu'à se mettre sur un seule pied.... Manquant encore une fois de tomber mais il se rattrapa cette fois ! Il vit maintenant à côté de la jeune femme un homme au cheveux blanc, c'était surement de lui que venait la magie mystique... C'était en tout cas la déduction du mage qui n'avait pas vu que deux personnes et un Kitsune mort. En plus l'homme (mais Milo ne le savait pas encore) est un démon, donc lui aussi, dégage une magie sale et noire... Il se mit en tête de les tester... En leur posant une simple question ! Bien sur cette question ne sera qu'un test visant à en apprendre plus sur les deux interlocuteurs...

« Coucou les enfants. Moi c'est Milo Kefka ! Le fou dansant ! Au faite, que pensez-vous des fous ?»
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: Un arbre, deux arbres... un millier d'arbres... On joue à cache-cache?[PV]   Lun 30 Aoû - 10:37

Zarathos avait depuis un bon bout de temps les nerfs en effet ses fantômes du passer ne cessait de le torturer, comment vivre heureux quand vous savez que ceux qui ont commis votre chute et celle de votre race vivent sans s’inquiéter de leurs sort


Zarathos regardât le ciel et se mit a hurler de toute ses forces fessant trembler la foret et fuir tout les oiseaux du coin

"a sa va mieux " craquant ses os il se transforma en vieillard et se mit a partir dans la foret prenant un bout de bois pour lui servir de canne
pendant un bon moment il marchât avant de se mettre en haut d'un arbre et méditer comme il le fessait toujours
le repos du guerrier le calme de la nature l'harmonie de la vie .... briser par un crétin de première en tenue de clown complètement siphonné qui avait réussi a foutre en colère un golem de glace

*rah c'est pas possible sa je veut être tranquille *

puis soudain Zarathos regarda le combat et fut intéresser par ce malade mental qui avait écraser un golem de glace

Zarathos regarda par la suite le clown partir dans une direction comme un fous
*ou il va comme sa lui *
réfléchissant et se concentrant Zarathos senti sa fille adoptive non loin
*soit j'ai fumé trop d'herbe de mère nature et je me trompe soit ce tarer va vers ma Cid *

Zarathos se releva de sa branche "Kienzan fonce directement il va a la rencontre de ma seconde "

"je sais que c'est ta fille je suis pas débile je te rappelle "
"ouai ouai bref va je te rejoins"

la chaine fonça alors et alla ver la jeune fille tandis que Zarathos regarda le gamin qui était le golem

"ce gars mérite une leçon de vie "


a ce moment le vieillard que représentai Zarathos se métamorphosa en un homme au long cheveux noir en armure qui armait d'un katana fonça ver la direction de Milo
Zarathos n'avait pas eux trop de mal a rattraper le dingue la tenue du clown le rendait lent
une fois arriver il entendit Milo dire
« Coucou les enfants. Moi c'est Milo Kefka ! Le fou dansant ! Au faite, que pensez-vous des fous ?»

Zarathos alors descendit de son arbre pour tomber en plein milieux de tous avec une douceur si légère que l'on aurait dit une plume
"je suis Zarathos mais tu peut m'apeller si tu préfère chaos ou la main gauche de fuma et je te conseille de faire attention ou tu atterrit "

Zarathos le regarda Kienzan avait déjas préparer ses attaques si il fallait quand Zarathos se retourna pour faire face a sa fille et la relever

"bonjour cherre miss Cidewenn heureux de te voir en forme "
Zarathos lui fit un baiser a la main et tout en passant a coter lui dit a l'oreille en démon de l'ancien temps
"attention a lui et a ses pouvoir mon enfant "

Zarathos regarda ensuite le jeune Alban "enchanter de vous rencontrer très cher "

puis le démons regarda tout le monde et d'un coup lança un poignard en face de la tette de la jeune kitsune
"bonjour a vous miss votre corps et chaud et votre âmes bouge beaucoup pour une morte je m'entend "

il sourit tout en regardant le renard

(je precise que je suis sous la meme forme que mon avatar un homme basique )


Dernière édition par Zarathos le Lun 30 Aoû - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un arbre, deux arbres... un millier d'arbres... On joue à cache-cache?[PV]   Lun 30 Aoû - 22:47

Mais c'était quoi tout ce peuple? Cette mini-clairière fleurie était-elle, en réalité, l'auberge du coin? Non, impossible, on ne construit pas une auberge en pleine forêt, ça fait fuir les clients et c'est mauvais pour les affaires. Pourtant, plusieurs personnes semblaient s'être donné rendez-vous ici. D'abord ce jeune homme, là, assis contre un arbre... Et puis cette fille, là-bas, qui venait d'arriver, le regard fixé sur le premier inconnu. Et ce clown... Ah oui! Il était vraiment bizarre celui-ci, mais, son arrivée plus que maladroite et sa façon de parler donnait à Violine une envie irrésistible d'aller jouer avec lui. Pourquoi? Bonne question... Peut-être qu'elle le trouvait sympathique, malgré ses airs de fous. D'ailleurs il se disait lui même fou. Le fou dansant n'est ce pas? Mais ce qui fit tressaillir la jeune Kitsune, c'est le petit vieillard, probablement le dernier arrivant. Sauf que ce petit vieillard n'en était pas un! Vu qu'il venait de se transformer en un humanoïde tout à fait en forme et surtout étrange. D'ailleurs ses armes aussi étaient étranges. Comment un chaîne peut-elle se déplacer toute seule? Ensorcelée? Vivante? Quoi qu'il en soit, le propriétaire de cette arme peu banale et la jeune fille d'avant semblaient se connaitre.

Et puis soudain, un brusque changement dans l'air attira l'attention de Violine. Ou plutôt de ses oreilles qui pointèrent en direction d'un sifflement aigu. La jeune renarde se leva vivement et fit un bond en arrière pour éviter une chose fort effilée et surement très dangereuse. La peur passée, elle s'approcha de la chose qui se révéla être une mini-épée, un poignard quoi, et le prit doucement entre ses dents. Prudemment mais surement, elle se dirigea vers celui qui l'avait lancé et le déposa à ses pieds, lâchant au passage un petit cri de reproche. Elle n'était pas une cible tout de même! Sur ses gardes, Violine fit quelques bonds par-ci, par-là et se réfugia dans l'arbre juste au dessus du petit groupe. Elle se coucha sur une branche, les yeux rivés sur ledit "fou dansant". C'est vrai qu'elle l'aimait bien. Ne serait-ce qu'à cause de sa tenue pas très discrète et de sa façon de faire. Mais elle ne comptait pas pour autant descendre de son perchoir. En effet, les quatre personnes réunies en bas semblaient très fortes comparées à la petite Kitsune albinos. En cas de bagarre, ses faibles pouvoirs ne lui permettraient pas de se battre mais plutôt de fuir dans un nuage de bulles de savon - comme quand t'as mis trop de Mir Laine dans ta machine.

Bref, la suite risquait d'être très intéressante. Plus d'un point de vu spectateur que combattant car se retrouver face à ce mystérieux vieillard-pas vieillard et sa chaîne vivante, non-merci! Donc, vallait mieux rester en haut, dans un arbre, à l'abri et observer le spectacle. Voilà, c'était mieux comme ça! Et puis, dans son fort intérieur, Violine se demandait s'il y avait un partisan de Kanoë dans le lot... Ou peut-être de son frère heu... comment... Ah oui! Fûma c'est ça! Ah bah d'ailleurs, qu'est ce qu'il avait dit déjà le vieillard... "Main gauche de Fûma"? Donc il y avait de fortes chances pour que la fille aussi soit avec Fûma... Et les deux autres? Pour ça, Violine devrait attendre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Un arbre, deux arbres... un millier d'arbres... On joue à cache-cache?[PV]   Mar 31 Aoû - 3:59

Alban avait réussi à oublier pendant quelques instants ses journées quotidiennes, mais l'arrivée de la fille ainsi que du fou tombant du ciel sans oublier l'autre homme lui avait ramené à la réalité.

« Coucou les enfants. Moi c'est Milo Kefka ! Le fou dansant ! Au faite, que pensez-vous des fous ?»

Sa présentation était au moins originale, sa façon de se mettre en position était assez amusant. Ensuite ce fut au tour de l'autre homme de se présenter.

"je suis Zarathos mais tu peut m'apeller si tu préfère chaos ou la main gauche de fuma et je te conseille de faire attention ou tu atterrit "

Alban se doutait bien qu'il l'avait déjà vu, il s'agissait ni plus ni moins du capitaine du Sud. Son capitaine lui avait déjà parlé de lui, on racontait aussi qu'il avait une grande affection pour une fille en particulier.
Alban remarqua alors que le capitaine Zarathos aida la jeune femme à se relever, en la regardant plus attentivement il sut alors qui elle était. le capitaine se retourna alors et aida la jeune femme à se relever

"bonjour cherre miss Cidewenn heureux de te voir en forme "lui dit -il en lui baisant la main.

De suite après il me regarda et me parla:

"enchanter de vous rencontrer très cher "

Il regarda ensuite tout le monde présent, mais ce qu'il fit en suite me surprenait. Il lança un poignard dans les buissons et un renard en sortie avec le poignard dans la bouche.

"bonjour a vous miss votre corps et chaud et votre âmes bouge beaucoup pour une morte je m'entend "

Il l'avait remarqué bien que lui non, quelle incroyable perception!!
Alban qui durant tout ce temps était resté assis se releva alors et se mit à étirer ses muscles pour les réchauffer un peu. Il reporta alors son attention sur le capitaine.

- Enchanter de vous rencontrer aussi capitaine Zarathos, j'étais venu ici pour me reposer un peu et maintenant que cela est fait si vous le permettez j'aimerais repartir en direction de la forteresse pour reprendre mes fonctions.

En attendant sa réponse, Alban regarda le magnifique renard qui avait émergé des buissons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un arbre, deux arbres... un millier d'arbres... On joue à cache-cache?[PV]   Jeu 2 Sep - 12:47

Cid était resté planta la , devant l'homme en attendant de lui une réaction elle voulait d'amusé un peu. Cependant elle sentit qu'il allait se passer quelque chose mais pas exactement a ce qu'elle pensée ... Un mouvement maladroit se fît entendre dans le feuillage au dessus d'elle ce qui attira l'ouïe de la femme.
Celle -ci d'un geste mécanique se dacla légerement sur sa droite de manière vif, si vif que le mouvement était imperceptible a l'oueil d'un humain.
En effet un homme tomba du ciel, a une seconde près l'homme aurais put lui tombé dessus . Elle eut un sourire en voyant cette homme affriolant de toute les couleur et d'une maladresse grossière.
Celui-ci se releva il perdit son équilibre le temps a cid de réagir il tomba sur la jeune femme dans une position génante pour la nécromante....
le fou se releva sans même prendre peine de s'excusé....
Cid était sidéré de son manque de politesse elle qui avait toujour était élevé dans la politesse c'est a la limite de dire que quand elle torture elle serait polie ces manières chez elle faisait sourire son père zarathos ....

Tout ce passa très vite, La nécromannte crût sentir une présence qu'elle n'avait pas sentit depuis un certain temps, cela faisait du bien de sentir cette présence ....

*non je dois réver ... ce n'est pas possible il a d'autre affaire a réglé ....*

Sans avoir tout suivi, un chaine se posta en position de combat devant elle en position de defensif....

*mais qu'est ce que .... *

La nécromante détourna le regard et remarqua un homme , un veil homme qui ne lui était pas méconnu...
Le veillard se transforma en un homme au long cheveux noir en armure qui armait d'un katana fonça ver la direction de Milo.
tout a coup le visage de cid s'éclaicissa d'un sourir.
l'homme qui venait de débarquer lui tendit la main pour l'aidai a se relever et lui fît un baisé sur la main tout en prononçant

"bonjour cherre miss Cidewenn heureux de te voir en forme "

cid sourit , l'homme la frôla et lui murmura d'^tre ces gardes sous cette information cid acqiessa.
Elle fît quand même la mou elle aurait aimé remettre l'autre guignol a sa place avec son impolitesse mais elle n'allais pas s'amuser a passer au dessus de l'autorité de Zarathos.

*flute moi qui voulait m'amuser*

puis elle remarqua que l'homme au cheuveux blanc la dévisager et des qu'il remarqua qu'elle l'avai vut il detourna son regard.
Ces pensée furent coupé par un pognard qui lui frola les cheveux et qui alla s'enfonçait dan les hautes herbes elle regarda Zarathos sans comprendre quand, un renard blanc jaillit de l'endroit avec le poignard du capitaine dans la gueul et sautant sur une haute branche d'un arbre...

*c'est dans les moment la que je me dit que jamais j'atteindrait le niveau de maître Zrathos... Je ne l'avais même pas sentit...*

l'homme au cheveux blanc se présenta

"Enchanter de vous rencontrer aussi capitaine Zarathos, j'étais venu ici pour me reposer un peu et maintenant que cela est fait si vous le permettez j'aimerais repartir en direction de la forteresse pour reprendre mes fonctions."

suite sa cid lui adressa la parole

"reste tu n'es pas un ennemie et je pense que l'on va bien s'amuser ..."elle se retourna ver le clown"désolé j'aime pas les ..... bouffons Zarathos, je vais allez voir cette animal de plus près comme sa j'en profite pour récupérer ton poignard mais aussi je suis curieuse de savoir qui est cette personne..."

elle esquissa un sourire a son père qui lui se présentat poliment au fou. En une poussée de jambe Cid se retrouva a côté de la renarde blanche ...

"je suis cid lieutenant de Zarathos allégence au prince füma et tu es? "
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un arbre, deux arbres... un millier d'arbres... On joue à cache-cache?[PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un arbre, deux arbres... un millier d'arbres... On joue à cache-cache?[PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un arbre, deux arbres... un millier d'arbres... On joue à cache-cache?[PV]
» Arbres GW
» Un arbre... deux arbres... j'suis où? -_- [PV] [terminé]
» Une lumière dans un arbre [ forêt de jade ]
» Faire des arbres?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Archives :: Archives :: Archives rp-