Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Alyanah
Guerrier (1.1)


Messages : 491

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
81/50000  (81/50000)
Inventaire: Epée double et longue dague, poignard, arc et flèches.


MessageSujet: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Dim 2 Jan - 10:22

Cela faisais maintenant deux semaines que j'étais à la recherche de troupes pour mon équipe. J'avais réunis pas mal de barbares et Saphir avait trouvé une meute pour m'aider. C'était parfais mais ça ne me convenais toujours pas.
Maintenant j'arpentais les rue de Nürnen à la recherche de créatures forte et obéissante. J'en avait déjà trouvée pas mal. et je continuais.

En passant près d'un fleuve, j'entendis du bruit. Plusieurs voix, puis je les vis. une bonne 10ène de brigands sur leur garde. Mince, mauvais ça. Saphir était partit chasser je n'avais donc aucune aide vraiment visuel à part les auras qui m'entourais. Plus le temps de me cacher.
Je dégaina mon épée double et mon épée et les attendis. Je n'eus pas à attendre longtemps qu'une flèche m'atteignit a l'épaule. Je retenus le cris de douleur qui me brulait la gorge. C'est ce moment la que choisit Saphir pour arriver avec sa meute.

Pendant que les loups se battait fasse aux brigands. Un loup me traina vert une cascade ou il me laissa, le temps d'aller aider les autres. Sa criait/grognait beaucoup là-bas, j'avais peur pour la meute et surtout pour Saphir, le fait que je ne puisse rien faire a cause de cette maudite flèche m'exaspérais au plus haut point. Je ne voulais pas enlever la flèche, de toute façons, j'aurais perdu beaucoup trop de sang. Le calme qui suivit me surpris : plus un bruit, pourtant j'avais pas une mauvaise ouïe ... Saphir était toujours vivant et il me dit que les brigands c'étaient enfuies, il me rassura aussi en me disant qu'aucun loup n'était mort, mais qu'il y avait des blessés. Il ne reviendrait donc pas tout de suite, mais bientôt.

Le silence était de plus en plus pesant, je perdais beaucoup de sang et je sentais mes forces me quitter. Je luttais pour garder les yeux ouvert quand soudain je sentis quelqu'un pas loin de moi, je ne comprenais pas son aura, surement une créature que je n'avais encore jamais vus. Je ne pouvais plus bouger. Autant dire que j'étais mal. Bah j'étais griller de toute façons, autant savoir si il pouvait m'aider, c'est pourquoi je demandais avec le tact qu'on me connaissait bien :

- Qui êtes vous ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Dim 9 Jan - 4:51

Une petite excursion dans Nürnen me ferait le plus grand bien. Après le drame avec mon fils, j'étais encore toute retournée. Je n'en revenait pas qu'il m'est blessé, lui qui était si adorable, il s'était retourné contre moi. Je regardais mon poignet entouré d'un bandage. Dessous se trouvait une entaille profonde que Lee m'avait faites après avoir fait léviter ma dague et l'avoir lancée contre moi. Blessée par ma propre arme et par mon propre fils. J'en frissonnais encore rien que d'y penser. C'est pour cela qu'après avoir endormis mon petit garçon qui visiblement avait oublié cet accident, j'étais partie faire une excursion en forêt. Avançant sans vraiment penser à une destination précise, mes pas me guidèrent jusqu'à une cascade. L'endroit était magnifique et très reposant. J'aurais manqué de dire silencieux mais des cris de combat non loin de là éveillèrent mon intérêt. Des grognements accompagnaient les cris et puis soudain plus rien. Plus un son, plus un bruit, tout était devenu silencieux. Après une bataille, on pourrait au moins entendre les cris d'allégresse des vainqueurs mais si c'était des gens attaqués par une meute de fauves et que ces derniers étaient victorieux, je comprenais le silence qui s'était installé. Mon ouïe perçante entendis néanmoins un souffle accéléré, comme quelqu'un qui serait blessé. Il y avait peut-être des survivant parmi les combattants. Je me passais un coup de patte sur le visage et allait en direction du combat. Lorsque j'y parvins, plusieurs hommes, des brigands vu leur tenue et leurs armes, étaient étendus par terre, dans la poussière et le sang qui s'écoulait de leur blessures mortelles ; des morsures et des chairs lacérées par des griffes à coup sur. Je parcourais chaque cadavres et posais mes doigts sous leur gorge lorsque celle-ci n'était pas arrachée, pour voir s'il y avait encore du poux. Mais aucun d'eux n'était en vie. Je soupirais. Encore des morts. Je commençais donc par partir de ce lieu de carnage avant qu'on m'y surprenne et qu'on m'accuse du désastre, comme j'en avait l'habitude... Quoi que moins depuis quelques temps. En retournant sur mes pas, je sentis une présence animal. Je découvris le corps d'un loup, vivant mais grièvement blessé. Je m'approchais précautionneusement - les bêtes sauvages pouvaient être très violente quand elles étaient blessées - et vis qu'il avait les yeux ouverts et qu'il respirait très faiblement. Je voyais dans ses yeux la souffrance qu'il ressentait et j'en eu mal pour lui. Je regardais sa blessure ; son poitrail avait été ouvert à coup d'épée et son sang dégoulinait trop rapidement pour être stoppé. Il n'aurait aucune chance de survivre. Lui parlant doucement, je caressais d'une main sa tête, pas trop près de sa gueule et de l'autre, je tirais ma dague :

"Courage mon ami. Je vais abréger tes souffrances".

Avant de m'exécuter, j'écoutais ce qu'il avait à me dire - je comprenais parfaitement son langage :

*La maîtresse de mon chef de meute est blessée. Il faut l'aider...*

"Soit sans crainte, je pars à sa recherche et je l'aiderais, je te le promet. Tu ne sentiras rien. Pars en paix".

Je posais alors le tranchant de ma lame sur sa gorge et d'un cou sec, je déchirais la chair. Le sang se répandis à flot et avant d'expirer, je vis un dernier regard de gratitude dans les yeux du loup. Une larme roula sur ma joue ; je détestais avoir à faire ça. Je fermais les paupières du loup et pria pour le repos de son âme ainsi que celui de son compagnon à fourrure.

Le temps pressais, je devais retrouvais la trace de leur maîtresse. Des trace de sang, des cheveux, une odeur, j'avais largement de quoi la pister. Curieusement, cela me ramena sur mes pas alors que je ne l'avais pas croiser. Puis, les traces bifurquèrent de mon chemin mais elles m'amenèrent quand même à la cascade mais de l'autre côté. L'odeur du sang me parvins alors plus fortement. Me faufilant à travers les buissons, je découvris enfin celle que je cherchais. Elle était en effet en très mauvaise posture : sa blessures à l'épaule due à la flèche qui y été plantée. Je m'avançais calmement mais avant de pouvoir lui faire signe de ma présence, elle m'aperçut et demanda d'une voix très faible qui montrait qu'elle n'était pas loin de perdre conscience :

- Qui êtes vous ?

Je m'empressais de la rassurer tout en m’approchant d'elle jusqu'à m'accroupir à ses côtés :

"Tout va bien, je m'appelle Felyndiira mais retenez Fely. Ne vous inquiétez pas, je vais vous aider, il faut faire vite vous perdez beaucoup de sang".

Je la sentais méfiante, je me plaçais derrière elle et observais la flèche. Aie, ça aller étre douloureux pour elle. Je lui expliquais le problème :

"Cette flèche est redoutable. Elle a été conçue pour ne pas pouvoir être retirée sans arracher les chairs de ses victimes. Je suis obligé de faire sortir la pointe pour pouvoir la casser et retirais le reste sans vous arracher l'épaule".

Je vins maintenir son visage blême qui valsait un peu et continuais de parler. Je devais toujours la garder éveillée et lui parler captait son attention. Je rajoutai :

"Faites-moi confiance et vous serez sauvée. J'ai déjà soigné ce type de blessure. Vous me laissez faire ? Inutile de vous préciser que si je ne le fait pas, vous risquez fortement de mettre votre vie en péril".
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alyanah
Guerrier (1.1)


Messages : 491

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
81/50000  (81/50000)
Inventaire: Epée double et longue dague, poignard, arc et flèches.


MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Mar 11 Jan - 9:53

Je ne compris pas tout ses mots, mais juste l'essentiel ... Enfin, je l'espérais ...

- Tout ... Bien ... M'appelle ... Diira ... Fely ... Vous ... Pas je ... vous aider ... faire vite ... Vous ... Sang.

Je me méfiais, pas que j'ai un truc contre elle, juste que je me méfie toujours de tout le monde. Mais bon, la dans ce genre de cas, qu'aurais-je pus faire ? Partir en courant ? La j'avais juste envie de dormir un coup. Diira, ou Fely, je sais pas trop ...

*Note pour moi même, lui redemander son prénom si j'en sors vivante.*

... Continua ses mots après une petite examination. Je ne chercher même plus à comprendre, mais sa voix, douce et calme me tenait en éveille. Elle maintenu mon visage un instant pour me dire d'autres mots. Trop de mots.

- Je ... Faite comme vous ... sentez.


Je commençais vraiment à perdre le file des chose. Même les paroles de l'inconnue avait du mal à me maintenir éveillée. Je regardais en l'air, la bouche ouverte, comme une enfant qui voie pour la première foi le ciel et les nuages. Sauf que moi je n'était pas une enfant, et je ne voyais rien. Mais c'est des détails ! Heureusement, une aura que je connaissais bien était cachée derrière les fourrés. Je ne put retenir un exclamation ... Qui sonna plus comme un murmure :

- Saphir !! ...


Le loup ne sortit pas, il observait l'inconnue. Jugeait si elle était classée ennemis/amis. Je lui transmis des images d'une jeune femme entrain de me soigner sur un lit pour lui expliquer qu'elle voulait juste m'aider. Il sortit des buissons, et vint se frotter à moi, me mordilla un peu le lobe de l'oreille, comme il avait l'habitude de faire quand il voulait me rassurer. Mais oui ! Tout va bien se passer ! Je regardai l'inconnue. J'étais prête à endurer toute les torture du monde tant que ce truc virerais de mon épaule. Saphir se coucha près de moi et mis sa patte dans ma main, comme l'aurais fait un humain, me laissant pour ordre de serrer très fort quand j'aurais mal. Ça ne tarda pas ... Pas du tout. L'inconnue trafiquait la flèche et sa faisais mal !!! Je retins un cris de douleur qui serais, de toute façons, perçut comme un couinement. Je sentais que j'allais m'évanouir d'ici peu. Saphir me mordilla les doigts. La douleur continuait, continuait, continuait ... Pour enfin s'apaiser. Enfin j'espérais ... Pour me changer les idées, penser à autre chose qu'a ma blessure, Saphir me transmit des images, du tout et de rien ... Surtout de rien d'ailleurs. Puis il me montra le visage de ma sauveuse. Qu'elle était belle. Elle avait un visage humain, enfin pas tout à fait mais presque, elle avait de long cheveux (enfin je supposais) noirs, attachés derrière, des moustache venais comme des fils dorés, des yeux doré aussi, une bouche bien formé ou on pouvait voir apparaitre des crocs, juste derrière. Pas étonnant que je ne connaissais pas son aura, des femmes comme elle dans la nature, devait pas y'en avoir des masses !
J'avais encore mal. Mais la, je ne sentais plus rien, comme si j'étais anesthésiée. Ma sauveuse pouvait faire ce qu'elle voulait, la j'étais complétement déconnectée de la réalité et de la douleur ! Je divaguais complétement. J'aurais chantée si j'en avais eu la force, preuve que j'allais pas bien du tout. C'est le manque de sang qui doit produire ça ... Si je re-croise ces barbares un jour, je leur arrachent leurs membres et m'arrange pour qu'il reste conscient pendant ... "L'opération". Au loin, on entendais la meute qui hurlaient pour leur mort. Saphir les rejoint, m'abandonnant deux minutes. Une larme m'échappa. Pourquoi fallait-il que je veuille que tout soit toujours parfais ?! Pourquoi pour une fois je ne me suis pas contenté d'un bien ?
Une violente douleur me pris au ventre, et la, je ne put même pas lutter. Je sombrai dans un sommeil profond.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Mer 12 Jan - 2:08

- Je ... Faite comme vous ... sentez.

"Très bien. Courage".

Je m'apprêtais à m'exécuter quand je sentis une autre présence, un fauve se tenait non loin de nous mais ne semblait pas agressif. J'eus un instant peur qu'il face parti de la meute qui avait attaqué les brigand, quoi que je me foutais vraiment de ces gens.

- Saphir !! ...

La blessée le connaissait donc pas d'inquiétude. Le loup qui sorti des fourrés finalement vint près d'elle plein d'affection. Il était un peu plus grand que Mélaïna et plus musclé aussi. Un mâle sans aucun doute. J'ignorais donc ce nouvel arrivant voyant qu'il ne m'empêcherait pas de faire quoi que ce soit. Je me préparais à extraire la flèche. Je devais être très précise, rapide et que le coup soit net pour que la douleur ne s'éternise pas plus que nécessaire. Je plaçais ma patte à plat sur le derrière de la flèche, calla bien le bout dans ma paume et avec mon autre main, je maintins son épaule fortement.

"Ça va faire mal, attention..."

D'un seul geste, violent mais précis, j'appuyais en dosant ma force de manière à faire sortir la pointe sans enfoncer le reste de la flèche dans la chair rougie. La jeune fille était très forte. Elle ne hurla pas au contraire, elle retins son cris. Un courage digne d'une guerrière. Ne lui laissant néanmoins aucun répit - ça ne servait à rien de faire languir l'opération - je casser d'un coup sec la pointe dentelée comme je l'avais supposé et retira le reste en tirant bien droit pour ne pas écorcher les chairs davantage. A force de souffrir, la pauvre fille sombra dans l'inconscience. Profitant de ça, je m'occupais de la plaie ronde dégoulinant de sang. Sortant de ma besace le nécessaire pour soigner - je ne m'en séparait plus quand je partais en excursion - j'appuyai une étoffe de chaque côté de la plaie. Coinçant l'un d'eux entre la paroi contre laquelle elle était appuyée et son épaule, je pus me libérer une main. Avec elle, j'attrapais un morceau d'argile verte et un flacon d'eau pur. Dans un pot, je mélangeais les deux jusqu'à obtenir une pâte bien molle mais pas trop liquide. J'appliquais alors la mixture sur la plaie, bouchant le trou et empêchant le sang de couler. Je coinçai l'étoffe entre son épaule maintenant brunâtre - du au mélange argile verte et sang - et ma propre épaule. Plaquée contre moi, je pu la décoller de sa paroi et réaliser la même opération avec l'autre plaie. L'étoffe jetée, je pris une compresse et les bandage et virant aussi l'autre étoffe imbibée de sang et d'argile, je terminais ma mission de secourisme en bandant son épaule en serrant bien. J'allongeais alors le corps de la jeune fille sur l'herbe, à l'ombre. Et allais me nettoyer un peu au bord de l'eau ainsi que mes étoffes. Je les laissé sécher au soleil et revins vers l'inconnue avec de l'eau fraîche. Je lui nettoyais au mieux le contour du bandage et ses vêtements, puis on visage et ses bras maculés de rouge. Je terminais avec sa noire chevelure parsemé de mèches dorées et argentées. Je caressais maternellement son visage et replaçai ses cheveux correctement. Elle était très belle et ne devait pas être beaucoup plus jeune que moi au final. J'atteignais bientôt mes 21 ans, je lui aurait donnée deux ou trois ans de moins. Son loup qui nous avait faussé compagnie appelé par d'autre canins, ne revint pas. Voyant que j'avais encore du temps avant son réveil, je nettoyais un peu ses armes et les alignèrent de manière à ce qu'elle les vit bien à son réveil. Je ne voulais pas qu'elle s'alarme de se savoir désarmée en se réveillant. Combien de fois cela m'était-il arrivée de paniquée me croyant sans défense. C'était à l'époque où les autres me secouraient. Maintenant, j'avais un fils donc des responsabilité. Ne sautant plus sur n'importe qu'elle occasion pour me faire découper en rondelle, je pouvais utiliser mes talents pour aider les autres. C'est la vie que j'avais toujours voulu avoir. Je nettoyais aussi son pendentif que je trouvais beaucoup plus beau débarrassé u sang qui le recouvrait. J'attendis ensuite son réveil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alyanah
Guerrier (1.1)


Messages : 491

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
81/50000  (81/50000)
Inventaire: Epée double et longue dague, poignard, arc et flèches.


MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Mer 12 Jan - 8:34

Je me réveillai, sans ouvrir les yeux, - J'en avait pas besoin de toute façons - je l'essai toutes les sensations m'envahir. Le doux parfum de l'herbe et de la terre, le contacte chaud de ma mains avec la terre et ... Une douleur horrible à l'épaule. Les événements me revint en mémoire, un par un, et sans se presser. J'ouvris les yeux prise de panique, essayant de me relever, abandonnant vite. Je m'étonnais d'avoir survécu à cette flèche, je veux bien être une elfe noir, mais j'ai besoin de sang comme les autres espèces moi. Je ne sentais pas Saphir à coter de moi, ni mes armes ! Qu'avais-je fait de mes armes ?! C'est fou ce que je me sentais nue sans elles ! L'inconnue avait surement dut les enlever pour m'allonger. Rien de grave.
Me calmant, je regardai en l'air. J'aurais tant aimée voir le ciel ... C'étais mon moment nostalgique ou je regrettais d'avoir perdu la vue. Je ne prêtais pas attention à ce qui m'entourais, seul comptais mes pensées, je réfléchissais.
Une sensation que je connaissais bien m'envahis. Quelqu'un me regardait, attendant surement que je parle ou un autre truc comme ça. Je ne la fit pas attendre. J'avais un truc à lui demander ... Enfin si ma voix était revenue.

- Je ... Je n'ai pas bien entendu ton...votre prénom ...


Alléluia !! C'est pas un couinement qui est sortie de ma bouche. Bon c'étais de très bas volume mais pas mal, je m'améliore.
Quand elle m'eut répondu j'enchainais voulant satisfaire ma curiosité :

- Comment avait vous sus que j'étais ici et ... mal en point ?


Peut-être le coup du hasard ... Tombé sur moi par hasard ? Non, pour moi, le hasard n'existe pas. Le destin oui, le hasard non. Je venais de remarquer que je ne lui avait même pas dis ... C'est quoi le mot déjà ? Merfi ? Mecri ? Merci ? Oui ! Merci, cela faisais si longtemps que je l'avais pas utilisée que je m'en rappelais même plus. Mon dieux !

- Merci de m'avoir sauvée.


C'est à ce moment que je percuta. Le hurlement de la meute et le reste, un loup était mort ! Je m'en voulais tellement. Si un jour je retrouvais les brigands qui ont réussi à sen aller, je leur fait bouffer leurs tripes en plus de les démembrer !
Pour me changer les idées, j'écoutai attentivement la jeune femme. Elle parlait d'une voix calme et douce, apaisante. Je m'en rendormis presque tellement je me sentais bien. Pour une fois, je n'avais nullement à être sur mes gardes ou autres. Après l'étape que je venais de subir, mourir serait un vrai bonheur ! Enfin presque.
C'est à ce moment que Saphir refit son entré. Il se dirigea vert moi d'un pas gai comme avant ... Profitant de mon impuissance il me mordilla le lobe de l'oreille provoquant chez moi une soudaine envie de rire. Le loup frotta son museau contre moi. Ce contacte me redonna de la force, j'en profita pour m'asseoir. Me laissant un peu me caler confortablement, il alla voir ma sauveuse. Jamais auparavant, Saphir n'était aller voir d'autre personne que moi, jamais il n'avait apprécié d'autre races humaines que moi. C'est simple, il détestait tout le monde, enfin ... en générale. Mais cette jeune femme était différente. Je le sentais, et Saphir me le confirma en frottant sa tête à son torse. Il me transmettais tout un flot d'images me disant qu'il était contant, qu'il avait eu peur ... Qu'il était content surtout.

- C'est rare que Saphir aime quelqu'un d'autre que moi ... Enfin d'autre personne. Vous avez de la chance

Je ne trouvais rien d'autre à dire, décidément, je n'étais pas faite pour le discours ! Une envie bizarre de m'étirer me pris soudainement. Envie que je réprima aussi sec, je ne suis pas mazo non plus ! Par contre, ça me permit de me sentir très sale. J'avais du sang séché partout sur le corps, même si je sentais des efforts pour me nettoyer de la part de ma sauveuse.
Pour la première fois depuis mon réveil je m'intéressa au bandage fait. Plutôt sommaire, mais bien fait, avec les moyens dont elle disposait, faut avouer qu'elle était douée !
Je ne savais pas trop quoi dire pour entretenir la conversation. J'avais jamais étais forte pour communiquer ... J'attendais que des mots s'échange, mon regard perdu dans le vide.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Mar 18 Jan - 10:50

- Je ... Je n'ai pas bien entendu ton...votre prénom ...

Une petite voix faible me tirade ma rêverie. La jeune femme s'était réveillé mais gardait les yuex clos. N'avait-elle pas envie de voir qui l'avait secouru ? Je n'avais pas noté de blessures à ses yeux pourtant. Je m'empressais de lui répondre d'une voix douce :

"Fely"

Je ne m'amusai pas à lui rappeler mon prénom en entier, il était assez long et dans son état, mieux valait un nom court et simple, facile à retenir. De plus, je commençais à me présenter de plus en plus souvent par ce diminutif. Elle continua :

- Comment avait vous sus que j'étais ici et ... mal en point ?

"Je me suis retrouvée sur une scène de bataille terminée, et plus loin, je suis tombée sur un loup mortellement blessé. Il m'a dit que vous étiez blessée. Je vous ai pisté à l'odeur".

- Merci de m'avoir sauvée.

"C'est normal".

Un hurlement retentit, des loups. Je sentis alors ma jeune miraculée se tendre, comme si ça lui faisait peine à entendre. Elle n'ouvrait pas les yeux, je n'arrivais pas à lire ses sentiments immédiats mais je percevais son trouble par sa façon d'agir. Elle finis par s'asseoir et son loup vint nous rejoindre. Il lui fit quelques câlin puis s'approcha de moi. Je lui gratté gentiment le dessus de son museau et lui dit :

"Tu as eu peur pour ta maîtresse pas vrai ? Elle s'en sors plutôt bien tu trouves pas ?"

- C'est rare que Saphir aime quelqu'un d'autre que moi ... Enfin d'autre personne. Vous avez de la chance

"Je peux comprendre et communiquer avec tous les animaux et étant moi-même à moitié animal, je me sens très proches d'eux. Il n'y a que deux animaux avec qui je ne parvient pas à communiquer, ce sont les totems de mon fils mais là ça devient compliqué. Pour ce qui est du loup, rassurez-vous, je lui ai permis de mettre fin à ses souffrances, ça été rapide et il ne vous en veux pas".

Il m'avait paru important de préciser ce détail. L'inconnu avait l'air très attachée au loup, surtout à celui-ci mais le sort des autres devait être aussi son soucis. J'avais déjà fait ma conclusion comme quoi les loups avait attaqués les brigands pour défendre leur maîtresse. Je lui demandait ensuite son prénom :

"Et vous, comment vous appelez-vous ?"

Une fois qu'elle m'eus répondu, je lui proposais une coupe avec de l'eau fraîche puis je demandais :

"Excusez-moi, est-ce-que vous êtes blessée aux yeux ? Pourquoi ne les ouvrez-vous pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alyanah
Guerrier (1.1)


Messages : 491

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
81/50000  (81/50000)
Inventaire: Epée double et longue dague, poignard, arc et flèches.


MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Mer 19 Jan - 0:57

- Je peux comprendre et communiquer avec tous les animaux et étant moi-même à moitié animal, je me sens très proches d'eux. Il n'y a que deux animaux avec qui je ne parvient pas à communiquer, ce sont les totems de mon fils mais là ça devient compliqué. Pour ce qui est du loup, rassurez-vous, je lui ai permis de mettre fin à ses souffrances, ça été rapide et il ne vous en veux pas.

Ce fut la réponse que Fely me donna. Awi, tout de suite, je comprends mieux.

- Vous avez de la chance de posséder ce dont, j'en rêve.


J'avais dis ça les yeux fermés, un sourire en coin. C'est vrai que j'aurais voulu l'avoir ce dont. attends ... C'est quoi des totems ? ... Je nus pas le temps de demander qu'elle enchaina :

- Et vous, comment vous appelez-vous ?


Ouch, j'avais toujours horreur qu'on me vouvoie ... Mais bon, elle attendait une réponse et je lui devais ma vie quand même :

- Alyanah, mais appelait moi Lya.


J'eus un petit sourire. Je la regardais sans vraiment le faire : j'avais toujours les yeux fermés. Je ne voyais pas l'intérêt de les ouvrirent. La femme s'approcha de moi et me tendis une coupe remplis d'eau que j'acceptai volontiers. Quand j'eus fini, elle me posa la question qui, je savais, lui brulais les lèvres depuis un moment :

- Excusez-moi, est-ce-que vous êtes blessée aux yeux ? Pourquoi ne les ouvrez-vous pas ?

J'ouvris doucement les yeux avant de lui répondre :

- Une blessure de jeunesse, je suppose que vous avez dus supporter le rejet des votre aussi. Parce que vous êtes différente. En tout cas, moi c'est ce qui c'est passé. La différence leur fait peur, et il se débarrasse toujours de ceux qui leur fait peur.

J'avais dis ces dernières phrases avec un mépris non dissimulé. Repensant à ce qui aurait pus se passer se jour la. Je ne fut même pas attention à la réaction de la jeune femme. J'étais habituée. D'abord un peu de peur, puis après de la pitié ... Enfin en générale. Voulant changé de sujet avant que les vieux démons refassent surface je lui demanda :

- Tout à l'heure, vous avez parlée de "totems", j'aimerais savoir ce que s'est ... Si ce n'est pas trop indiscret.


Saphir vint s'asseoir à coter de moi. Je sentais qu'il voulait retourner voir sa meute - je pensais même qu'il y avait une jolie louve la dessous - mais qu'il s'inquiétait trop pour me laisser, même avec la féline. Tout en écoutant, je le caressa tout en lui transmettant que j'allais bien, qu'il pouvait aller voir sa meute, hurler son mort avec la meute. Mais il m'ignora royalement. Je leva les yeux au ciel et reporta toute mon attention sur ce que me disais Fely. Elle avait un fils. Je comprenais mieux sa patience et son caractère posé. Quand elle eut fini, je resta un moment silencieuse a réfléchir puis, détail que j'avais complétement zappé, je demanda :

- Dite moi, vous n'êtes pas chez Fuma au moins ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Mer 26 Jan - 10:33

- Une blessure de jeunesse, je suppose que vous avez dus supporter le rejet des votre aussi. Parce que vous êtes différente. En tout cas, moi c'est ce qui c'est passé. La différence leur fait peur, et il se débarrasse toujours de ceux qui leur fait peur.


"Oh... je suis désolé".

C'est fou le nombre de personne que je rencontré qui avait été forcé de fuir les leur à cause de leur apparence. J'étais une d'entre elles et Alyanah en faisait également partie. J'allais répliquer mais la jeune elfe enchaîna :

- Tout à l'heure, vous avez parlée de "totems", j'aimerais savoir ce que s'est ... Si ce n'est pas trop indiscret.


Je répondis en restant assez vague sur le réel problème que je rencontrais avec mon fils et la raison des totems dans notre vie :

"En fait ce sont des animaux venant d'un monde spirituel. Il sont des esprits prenant la forme pour mon fils d'un chat et d'une louve. Il sont bien réel mais une fois leur tâche accomplie, ils disparaissent. Ils ont été invoqué pour protéger mon fils".

Il ne me semblait pas nécessaire de détailler le fait qu'il y en avait un des deux qui était maléfique et que mon fils était d'une part rongé par le Mal et de l'autre, menait une existence de petit garçon normal. De toute façon, je n'eus pas de question supplémentaire dans l'immédiat. La jeune fille sembla brusquement s'inquiéter. Comme si j'étais redevenu une parfaite inconnu avec qui elle n'avait jamais parlé et de laquelle elle ne savait strictement rien, elle s'empressa de me demander :

- Dite moi, vous n'êtes pas chez Fuma au moins ?


Étonnée, je répondis calmement :

"Qui ? Fuma ? Ah oui le deuxième ange, le frère de Kanoë. Non, je ne l'ai d'ailleurs jamais rencontré. En revanche, je me suis déjà retrouvée face au prince Kanoë et j'en ai un bon souvenir. J'ai un grand respect pour lui. Vous êtes sous ses ordres ou vous n'avez aucune allégeance. Moi je n'en ai aucune".

Je souris à la jeune fille puis à son loup pour qu'il lui transmette mon sourire. J'avais très vite compris qu'il existait un lien très fort entre eux deux. Elle n'avait pas pu me voir depuis le début pourtant il semblait que des images lui parvenait et qu'elle n'était pas totalement perdu dans cet environnement. Je ne savais comment cela fonctionnait entre eux mais je doutais que le loup la laisse aveugle à tout. Cela me rassura un peu. J'éprouvait beaucoup de peine pour elle de ne pas pouvoir voir toute les merveilles du monde mais en fait, elle en voyait des morceau grâce à son animal. Pour lui faire savoir que j'avais compris leur liens, je joignis des paroles à mon sourires :

"Saphir, peux-tu transmettre ce sourire à ta maîtresse pour qu'elle soit certaine que je suis une amie et qu'elle n'a vraiment aucune raison de se méfier de moi. Je suis sincère".

Je posais ma main sur la sienne. Je ne pouvais pas lire dans on regard mais en la touchant je ressentais une gène. Je songeais que sa blessure devait la faire encore souffrir.

"Tu souffres beaucoup Lya ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alyanah
Guerrier (1.1)


Messages : 491

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
81/50000  (81/50000)
Inventaire: Epée double et longue dague, poignard, arc et flèches.


MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Sam 29 Jan - 4:17

- Qui ? Fuma ? Ah oui le deuxième ange, le frère de Kanoë. Non, je ne l'ai d'ailleurs jamais rencontré. En revanche, je me suis déjà retrouvée face au prince Kanoë et j'en ai un bon souvenir. J'ai un grand respect pour lui. Vous êtes sous ses ordres ou vous n'avez aucune allégeance. Moi je n'en ai aucune.

Ses paroles me rassurèrent beaucoup. Elle connaissait Kanoë et avant une bonne estime de lui, je ne risquais donc rien ... Pour l'instant toujours.

- Moi, je suis chez Kanoë, d'où ma question.


Je lui souris. Je la sentais peinée. Je n'eus pas le temps de trop m'attarder sur les détails de son visage et puis de toute façons je savais pourquoi elle ressentait ça. Des yeux de Saphir, je la vis me sourire, puis elle se tourna vers lui pour lui sourire a son tour accompagné de quelques paroles :

- Saphir, peux-tu transmettre ce sourire à ta maîtresse pour qu'elle soit certaine que je suis une amie et qu'elle n'a vraiment aucune raison de se méfier de moi. Je suis sincère.

Je sentis le contacte chaud de sa main sur la mienne. Cela reveilla la douleur que j'avais complétement oublié alors que nous parlions. Fely dut sentir ma gène car elle me demanda :

- Tu souffres beaucoup Lya ?

- Non, enfin, je suis déjà aller mieux c'est sûr, mais je m'en sors à bon compte. Merci.

Mensonge mais il fallait absolument que je change de sujet, pour ne plus penser a cette blessure.

- Vous avez bien devinée les liens que j'entretiens avec Saphir, comment avez vous sus que je vous voyez à travers ses yeux ?

La réponse, je la connaissais quasiment déjà, enfin je m'en doutais. Je ne cherchais pas à cacher les liens avec mon familier au contraire, j'en était fière, cela signifiais que j'étais digne de partager ma vie avec un animal aussi splendide.
Saphir vint se frotter à moi comme un chat l'aurait fait. Il était tellement beau ! Je le caressa distraitement pendant que j'écoutais comment Fely avait compris nos liens. Elle était intelligente. Une des premières - mais pas la première quand même - qui avait compris. Quand le silence s'installa, je ne fis rien pour le rompre. J'étais complétement perdu dans mes pensées, dans mes souvenirs. Je retournais dans la peau de la petite fille de 7 ans qui avait dut fuir son village parce qu'elle était différente. Spéciale.
Tout ça était loin maintenant. Je n'étais plus cette gamine là, j'étais devenus une jeune femme forte et indépendante. Chef d'une équipe dans l'armée de Kanoë. Un honneur. Et ça, personne ne pourrait jamais me l'enlever.
Mettant de coter ces souvenirs, je me réintéressa à ma sauveuse. Je ne voulais pas être trop curieuse sur sa vie, mais je voulais absolument briser ce silence devenu trop pesant.

- Vous aussi, vous avez vécu la douleur du rejet n'est-ce pas ?


Je ne voulais pas lui faire repenser à cette souffrance si elle l'avait aussi vécu comme je m'en doutais, mais je voulais meubler la conversation, et j'ai toujours était nul pour parler. Je leva la tête vers le ciel pour laisser le vent fouetter mon visage. Mes cheveux volèrent. faire ça me produisais un sentiment de bien être, comme si j'étais de retour au village de Wellan. Encore une personne victime de la cupidité des hommes. Encore une victime. Me sortant ces souvenirs trop douloureux de la tête, je reporta mon attention sur la jeune femme mi-tigre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Jeu 10 Fév - 11:12

- Non, enfin, je suis déjà aller mieux c'est sûr, mais je m'en sors à bon compte. Merci.

- Je t'en prie, c'est normal".

Alala, courageuse ou menteuse. Les deux certainement. Je ne doutais pas qu'elle parvienne à supporter la douleur mais en même temps, je n'étais pas idiote. Une blessure de ce style, même bien soignée, faisait obligatoirement souffrir. J'en savais quelque chose. Elle changea de sujet :

- Vous avez bien devinée les liens que j'entretiens avec Saphir, comment avez vous sus que je vous voyez à travers ses yeux ?

En souriant je lui répondis :

"Je suis très observatrice et j'ai noté que tu réagissais à certaine apparition qu'après que Saphir l'ai d'abord vu. Sinon, tu n'a pas vraiment de réaction visible. Et puis, il faut voir comment il te regarde, on voit tout de suite le liens qui vous unit rien qu'à son regard. Je ne lis pas dans les pensées mais j'arrive à comprendre les sentiments et émotions des gens, et animaux, par leurs yeux ou en les touchant. Tu vois à travers les yeux de Saphir mais tu ne vois pas son regard à lui. Je peux te promettre qu'il est rempli d'amour et de fidélité envers toi".

Puis un silence s'installa. J'admirais le pelage du loup. Puis je fixais ma jolie rescapé, cette jeune fille dont le visage avait été balayé par un voile de nostalgie. Je le sentais.

- Vous aussi, vous avez vécu la douleur du rejet n'est-ce pas ?

J'émergeais de mon analyse et lui répondis :

"hein ? euh oui certes, j'en ai beaucoup souffert. En fait, j'ai toujours était prise pour une bête de cirque ou une fille d'une union maudite... les gens invente toujours n'importe quoi pour qualifier ceux qui leur font peur..."

Je soupirais, puis choisis de faire confiance à l'elfe et de lui donner quelques détails. Après tout, elle avait vécu comme moi, rejetée à cause de son handicap ; c'était révoltant.

"Je n'ai pas vécu très longtemps dans mon village d'origine. On me traitait comme un animal. ils m'ont contrainte à fuir alors que je n'étais encore qu'une enfant mais heureusement, un vieil ermite m'a recueilli et élevée comme sa fille. Mais à part lui, personne ne me respectait. Quand il est mort, je suis de nouveau retrouver seule et je suis parti à la découverte de ce monde".

Je vis sa petite mine triste et voulu lui donner un peu d'espoir :

"Tu sais, je pensais que j'allais toujours vivre ainsi mais regarde, à présent, j'ai un fils, des amis, je sais que je peux avoir la protection du prince Kanoë et j'ai un homme qui m'a aimé. Aujourd'hui, les gens ne me regarde plus comme avant, ils me respecte, pas par rapport à mon apparence mais grâce à mes actes et mes réussite, grâce à mes qualité de femme, de mère et de guerrière. Tu sers un prince, ta cause est noble et tu accompliras des prouesse. les gens peuvent bien penser ce qu'ils veulent, ils seront bien content que l'elfe aveugle soit là pour leur sauver la vie à l'occasion, tu ne crois pas ?"

Après avoir écouter sa réaction je me levais et lui proposais :

"Tu devrais manger un peu pour reprendre des forces. Si tu veux, je m'occupe de trouver de quoi te nourrir, viande poisson fruit, dis-moi ce dont tu as envie.


Dernière édition par Felyndiira le Lun 14 Mai - 0:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alyanah
Guerrier (1.1)


Messages : 491

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
81/50000  (81/50000)
Inventaire: Epée double et longue dague, poignard, arc et flèches.


MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Dim 13 Fév - 4:18

Elle me répondit :

- Hein ? euh oui certes, j'en ai beaucoup souffert. En
fait, j'ai toujours était prise pour une bête de cirque ou une fille
d'une union maudite ... les gens invente toujours n'importe quoi pour
qualifier ceux qui leur font peur ...


Elle s'arrêta, respira profondément comme si elle cherchait le courage de me raconter la suite :

- Je n'ai pas vécu très longtemps dans mon village d'origine. On me traitait comme un animal. Ils m'ont contrainte à fuir alors que je n'étais encore qu'une enfant mais heureusement, un vieil ermite m'a recueilli et élevée comme sa fille. Mais à part lui, personne ne me respectait. Quand il est mort, je suis de nouveau retrouver seule et je suis parti à la découverte de ce monde.

J'avais l'impression qu'on me narrait mon histoire et non celle de quelqu'un d'autre. Moi aussi on m'avait obligé à fuir enfant. Et c'est Wellan qui m'avait recueillit, lui et sa petite communauté. Ils ne m'avaient jamais jugé. C'est en ça que je le respectais le plus. Devant mon air triste, Fely enchaina, surement pour me redonner de l'espoir.

- Tu sais, je pensais que j'allais toujours vivre ainsi mais regarde, à présent, j'ai un fils, des amis, je sais que je peux avoir la protection du prince Kanoë et j'ai un homme qui m'a aimé. Aujourd'hui, les gens ne me regarde plus comme avant, ils me respecte, pas par rapport à mon apparence mais grâce à mes actes et mes réussite, grâce à mes qualité de femme, de mère et de guerrière. Tu sers un prince, ta cause est noble et tu accompliras des prouesse. les gens peuvent bien penser ce qu'ils veulent, ils seront bien content que l'elfe aveugle soit là pour leur sauver la vie à l'occasion, tu ne crois pas ?

Je souris puis me rembrunis. Oui si ça pouvait se passer comme ça ... Seulement moi, ce n'est pas un problème d'apparence mais de mental. Je ne suis pas une elfe, pas une elfe comme les autres. Une elfe noire n'a absolument rien à voir. Je pourrais aussi bien tuer l'homme que j'étais allée sauver au départ ...
Elle attendais une réponse, et j'allais surement pas lui dire qui j'étais. Je voyais bien qu'elle ne connaissait pas bien la race des elfes. Comme beaucoup dans ce monde. Certains elfes eux mêmes ne savent pas qui je suis. En un sens, j'étais heureuse d'être considérée comme l'une des leurs ... même si ce n'est pas vrai.
Je répondis simplement :

- C'est possible ... Mais ce n'est pas mon apparence qui me vaut toute ses rejets. Les apparences sont trompeuse, et je ne suis pas celles que tout le monde pense. Bien malgré moi. Le respect se gagne grâce aux actes qu'on fait. Mais un acte mauvais en vaut cinq bons ... Même quand on ne le veut pas.

Je ne détestais pas ma nature. Je l'acceptais même, Seulement les réactions de certaine personne m'avait appris à être prudente sur se sujet. Fely ne fit aucun commentaire. Elle changea de sujet. Brave femme.

- Tu devrais manger un peu pour reprendre des forces. Si tu veux, je m'occupe de trouver de quoi te nourrir, viande, poisson, fruit, dis-moi ce dont tu as envie.

- Je ne voudrais pas te faire perdre plus ton temps. Tu dois avoir d'autres chose à faire.


Mon ventre se manifesta à ce moment. Depuis combien de temps n'avais-je pas mangée ? Trois jours ? Je partais toujours sans manger. Je n'aimais pas ce qu'il servait dans les auberges du coin. Et je n'avais pas le temps de chasser. Même si je n'aimais guère que l'on m'aide, elle avait raison. Je ne pourrait rien faire pendant un moment et en mangeant rien ça empirerait les choses ... J'acceptai donc.

- Je mange n'importe quoi. Ce qu'on trouve, Saphir et moi, en générale. Ca peut être n'importe quoi.


Dernière édition par Alyanah le Mar 8 Mar - 7:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Lun 21 Fév - 5:41

- Je mange n'importe quoi. Ce qu'on trouve, Saphir et moi, en générale. Ca peut être n'importe quoi.

Ah quand même, j'avais eu peur lorsqu'elle avait commencé par me dire qu'elle ne voulait pas m'en demander plus. Gentille fille mais qui avait du mal à accepter l'aide des gens. En tout cas, je le la laisserais pas comme ça et maintenant qu'elle approuvait mon idée de la nourrir un peu, je lui dis :

"Alors profitons que nous sommes près de l'eau pour sortir un bon gros poisson".

Je me levais et allais sur le bord tout en repensant à ce qu'elle m'avait dit peu avant que j'aborde le sujet de la nourriture :*je ne suis pas celles que tout le monde pense [...] un acte mauvais en vaut cinq mauvais ... Même quand on ne le veut pas* Que voulait -elle dire par là. Elle devait avoir une bonne parti de mystère entre le main. Une face cachée qui ne se voit pas au premier regard et moi, dans l'incapacité de lire dans ses yeux, je ne pouvait la cerner que sur ses mouvements et sur les émotions qu'elle laissait entrevoir. Il me sera difficile de percer ses secrets comme ça... bah après tout, pourquoi ne pas lui laisser, ça ne me regardait pas. Même si ça semblait lui peser, on a tous nos part d'ombre et de vice à un plus ou moins fort degré. Après, c'était à chacun de voir s'il était judicieux de mettre les autres au courant ou non. Je pris la décision de ne pas m'embarquer sur ce chemin avec elle, ou plus tard alors, une autre fois, si j'ai l'occasion de la croiser de nouveau à Fantastiqua. Elle était de chez Kanoë donc ça ne m'étonnerait pas que nos route se croise encore sur ses terres. Je sentais déjà au fond de moi que le départ était proche et qu'il me faudrait amener Leefaen a son père. J'avais besoin d'aide et surtout de lui. Je ne pouvais assumer cet enfant si... changeant toute seule. Je commençais à en avoir un peu peur...

Je visais avec mon arc un banc de saumon argenté proche de la surface de l'eau et lâchais ma flèche. La cible se tortilla autour de la pointe mais ne pus se dégager. J'avais pris soin d'accrocher un fil à la flèche ; ça m'évitais de devoir me mouiller inutilement. Je tirais le mini cordage et récupérais le poisson frétillant qui agoniser ainsi empalé son harpon. J'arrachais alors la flèche violemment de manière a lui ouvrir le ventre en même temps stoppant net sa souffrance. On avait beau me dire que les poissons n'avais pas ce qui leur permettrait de ressentir la douleur, ma conscience m'interdisait de leur faire attendre la mort sans les y aider. Et puis, j'étais plus proche des animaux que n'importe quel être vivant à Fantastiqua - à ma connaissance - alors je savais ce qu'ils pouvait ressentir. Je murmurais au poisson que son corps resterait avec nous pour nous nourrir mais que son âme irait rejoindre un autre corps. C'est ainsi que je voyais la vie. Je le ramenais à l'elfe. Elle semblait vraiment faible. Je lui posais encore de l'eau près d'elle car vu comment elle suait, j'avais peur qu'elle ne se déshydrate. J'allumais un feu avec des allumettes prises au manoir - tellement plus rapide - et commença à griller le saumon sans un mot.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alyanah
Guerrier (1.1)


Messages : 491

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
81/50000  (81/50000)
Inventaire: Epée double et longue dague, poignard, arc et flèches.


MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Mar 8 Mar - 8:24

Fely pris son arc et s'approcha du lac, elle accrocha une corde au bout d'une de ses flèche et tira. Elle en ressortis un magnifique saumon argenté. Elle arracha net la flèche et le poisson mourut sur le coup. Je la regarda bien. Elle aussi avait un grand respect de la vie dans ce monde, en un sens elle me faisais penser à mon père, la personne que j'avais la plus aimée dans ce monde de brute qui me plaisais tant ...
Elle s'approcha de moi en silence, entassa des branche morte et alluma un feu grâce à de petites allumettes, j'en avais pas vu depuis longtemps en plus. Bref. Elle fit griller le saumon et m'en passa un bout que je dégusta bien. Hum c'était délicieux ... Saphir s'assit près de moi et me donna un petit coup de tête dans la main pour me dire qu'il aller chasser. Je lui caressa les oreilles de ma main libre et lui souris. J'étais persuadée que la jeune femme avait aussi compris je ne fit donc aucun commentaire.

Quand j'eus fini de manger, je détailla son aura un moment. Ce que j'y vis me déconcerta : L'amour, la tendresse, l'amitié ... J'imaginais que c'est ce que devais ressentir une mère ... A ce moment je me demanda ce qu'avais ressentis ma mère à moi lorsqu'elle m'avait abandonné. Si comme Fely, elle avait quand même était pleine d'amour et de tendresse envers moi ...
Stop ! Je ne devais pas penser à ça ! A elle, a eux. Pour stopper le court de mes pensées je fit un effort surhumain pour trouver un sujet de conversation mais je n'eus même pas le temps de le formuler qu'une branche craqua et à ce moment la, je sentis une dixème d'auras plus en colère les unes que les autres ... Les mercenaires ...


[Désolé c'est court, je suis à cours d'inspiration é_è
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Mar 22 Mar - 6:10

(HRP : tkt ça arrive moi dsl d'avoir été si longue :s)

Cela me fit très plaisir de la voir manger. Elle reprendrais plus vite des force le ventre plein. J'en mangeais un peu, moi aussi j'avais un petit creux. Saphir nous abandonna de nouveau pour aller chasser ; la prédation se lisait dans ses yeux. Je sentais que l'elfe m'observait enfin elle ne me regardais pas mais je sentais toute son attention posée sur moi. Je la laisser faire en nettoyant ma dague qui avait servit à découper le poisson.

Soudain, un craquement de branche nous firent sursauter toutes les deux. Mon instinct protecteur envers les personnes blessées me fit bondir entre Lya et le son qui nous avait surprise. Il y avait des gens dans le coin et pas des animaux. Je fermais les yeux pour analyser ce que mes oreilles félines captaient : des pas énervés, des souffles bourrin, un groupe d'homme et pas des tendres quoi. Bon ne pas réagir trop vite. Je savais garder mon calme et agir avec stratégie maintenant. Je devais protéger l'elfe qui ne serait pas en état de se défendre et si je devait m'en charger, je faisais baisser nos chance de nous en sortir indemne. Je lui dit en cherchant aussi à me rassurer :

"Ok pas de panique ça va aller. Il faut te mettre à l'abri. Si tu peux rappelle Saphir, il ne doit pas encore être trop loin et tu aura besoin de lui pour percevoir les arrivants. Ils n'ont pas l'air de très bonne humeur, je le sens".

Hum, un peu tard pour un discours, nos "invités" nous avez rejoins. De suite, l'un deux tira une flèche vers moi. Encore un qui m'avait pris pour une bête féroce. Bah, au boulot Fely. D'un geste sec je dévié la flèche avec ma dague que je tenais serrée dans ma main. Je crachais comme un chat et me mit en position de combat voyant qu'un autre aller tirer. Je poussais Lya pour lui éviter de se prendre la seconde et lui cria :

"Mets-toi à l'abri des flèches Lya vite, derrière l'arbre".

Je lparais les coups le temps qu'elle face le tour du tronc puis je chargeais vers les mercenaires qui avait décidé de pas commencer par une discussion posée. Tant pis pour eux, j'avais besoin de me défouler. Je m'engageais dans l'affrontement : ils étaient vraiment pitoyable au combat... Des guerriers de pacotille quoi ; trop facile. Voyant leur hommes tomber sous mes coup ; une misérable dague faisait l'affaire, ceux qui semblaient diriger les firent cesser et se replier, je retournais vers l'arbre et rassurais l'elfe :

"Ça va pour le moment je gère. Où est Saphir...?"

"Eh toi !"

Je portais mon regard sur celui qui m'avais hélé avec tant de délicatesse...

"Ah quand même vous vous décider à dialoguer. Pourquoi les hommes tiennent-ils d'abord à prouver leur supériorité à taper sur les autres tout le temps ? Que voulez-vous ?"

Ma réflexion ne leur plut pas vraiment vu la tête qu'il me tirait mais tant pis, j'étais pas là pour les flatter.

"On la veux elle ! Elle paiera pour la mort de nos hommes dévoré par ses loups".

Je lançais à Alyanah :

"Ah de vieille connaissance à toi on dirait. tu aurait du me dire que tu les invitais. Dommage, il n'y a plus de saumon. Vont devoir bouffer de ma dague".

La scène aurait pu être assez comique si la vie de Lya n'étais pas en jeu. Les mercenaire face à moi et au tronc d'arbre derrière lequel se trouvait l'elfe et moi lui parlant, comme si je parlais à un arbre. Bref, pas vraiment le temps pour en rire. Je lançais au hommes armés :

"Nan mais vous rigolez ? Si vous la voulez, il faudra d'abord me passer sur le corps"

L'un des guerriers qui reluquait mes partie féminine - genre j'avais pas vu - me cria en riant niaisement :

"Oh mais c'est une proposition ?"

Ah les hommes, tous les même... Sauf... mon Tarod...



Dernière édition par Felyndiira le Sam 21 Jan - 5:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alyanah
Guerrier (1.1)


Messages : 491

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
81/50000  (81/50000)
Inventaire: Epée double et longue dague, poignard, arc et flèches.


MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Mer 15 Juin - 4:29

Fely bondit entre les barbares qui revenait et moi. Elle ce tourna vers moi et me murmura des paroles pour me calmer,

- Ok pas de panique ça va aller. Il faut te mettre à
l'abri. Si tu peux rappelle Saphir, il ne doit pas encore être trop loin
et tu aura besoin de lui pour percevoir les arrivants. Ils n'ont pas
l'air de très bonne humeur, je le sens.

J'avais plus l'impression qu'elle ce les adresser a elle qu'à moi. j'étais toujours assise, et je n'avais pas attendu qu'elle me dise d'appeler Saphir pour le faire. Pauvre loup, je me reposer toujours sur lui alors qu'il avait une meute à s'occuper ... Tant pis ! Il fallait qu'il nous aides. je me mis debout quand les hommes émergèrent des buissons. Merde. Les espèce d'inconscient qui m'avait attaqué tout à l'heure ! Ils sortirent leurs arcs et les pointèrent dans notre direction. La première flèche partit droit sur Fely qui la dévia d'un mouvement fluide avec sa dague. Je m'apprétai a éviter la seconde quand on me poussa doucement :

- Mets-toi à l'abri des flèches Lya vite, derrière l'arbre !

J'avais horreur qu'on me prive d'un bon combat, surtout que celui la, c'est moi qui l'avais provoquer ... Mais j'écoutai quand même ma sauveuse. Je n'étais pas en état de me battre, mon bras me faisais encore assez mal même si j'avais supporté déjà bien pire. Fely s'en sortirais mieux si elle ne ce souciait pas de ma sécurité.
J'attendis quelques minutes puis ce fut le silence. Enfin comme ça pouvait l'être après un combat. Fely vint vers moi et me dis :

- Ça va pour le moment je gère. Où est Saphir...?

- A la lisière de la forêt, il arrive.


Je vogua dans l'esprit de Saphir un moment quand un voix bourru me sorti de mes pensées :

- Eh toi !

Fely ce retourna lentement et porta son regard sur celui qui l'avais si gentiment interpelé :

- Ah quand même vous vous décider à dialoguer. Pourquoi les hommes tiennent-ils d'abord à prouver leur supériorité à taper sur les autres tout le temps ? Que voulez-vous ?


- On la veux elle ! Elle paiera pour la mort de nos hommes dévoré par ses loups.

Un petit rire ironique s'échappa de mes lèvres et je murmura pour moi seule :

- Certains cadeaux sont empoisonnés ...


Fely ce retourna vers moi, si elle m'avait entendu elle ne laissa rien paraître :

- Ah de vieille connaissance à toi on dirait. tu aurait du me dire que tu les invitais. Dommage, il n'y a plus de saumon. Vont devoir bouffer de ma dague.

Décidement, elle me plaisait beaucoup cette jeune femme ! Je lui souri. Regardant l'homme droit dans les yeux, elle lui lança :

- Nan mais vous rigolez ? Si vous la voulez, il faudra d'abord me passer sur le corps.

Un autre homme qui la regardait en rêvant pris alors la parole d'une voix niaise :

- Oh mais c'est une proposition ?

Je leva les yeux au ciel. Non mais sérieux. Les mecs ...

Saphir, caché dans les buisson un peu plus loin, avançant doucement comme il le faisait pour attrapé ses proies, balaya le terrain du regard et trouva mon arc, poser a coter d'un rocher pas très loin de moi. L’inaction me pesait. Il fallait absolument que je bouge. Saphir m'offrit la distraction parfaite en bondissant sur l'un des hommes, celui qui reluquait Fely depuis un moment, et lui planta ses crocs dans la gorge. Sans attendre, Fely ce joignit a lui. Je me précipita donc sur mes armes a proximité du rocher. Sorti une flèche de mon carquois, visa, tira, la flèche ce logea en plein cœur d'un homme qui s’apprêtait a abattre une lourde .. Hache ? Enfin un lourd truc ressemblant a pas grand chose sur Saphir. Il s'abattit de ton son long sur le sol et le trucnonidentifier tomba près de son corps. Ne pouvant pas être en première ligne, j'aidai Fely et Saphir comme je pus.



[Vraiment désolé d'avoir était si longue :/]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   Lun 14 Mai - 1:08

Je vais vous montrer ce qu'il en coûte à ceux qui ose espérer pouvoir me passer sur le corps et dans tous les sens du terme.

Je me préparais à attaquer mais ne me focalisais pas sur l'homme à qui je parlais. J'avais ressentis le loup d'Alyanah et le vis bondir sur lui en l'espace d'une seconde. Il ne m'en fallut pas moins pour que ma dague aille se planter dans le crâne de son compagnon. Avec une jolie pirouette, je me retrouvais tout près de lui et arrachais mon arme de sa tête pour décapiter les autres. Une flèche vint s'abattre sur l'un des hommes lourdement armé qui s'apprêtait à tuer Saphir. Une autre se planta dans l'oeil d'un mercenaire près à me tirer dessus avec son arbalète. Malgré sa blessure, Lya combattait, assise par terre mais armée et efficace. Je fit tout pour que nos assaillant reste à bonne distance d'elle pour qu'elle puisse continuer à m'aider avec son arc. Le miens m'était peu utile au corps à corps et je préférais l'utiliser pour la chasse. Le soucis, c'était que d'autre, alerté par les cris, se précipitais au secours de leurs camarades. Je me débarrassais de mon arc et mon carquois et voulu le lancer à Lya pour qu'elle s'en serve. Mais elle était trop loin et n'y voyais rien biens sur. Je criais :

« Saphir, pour ta maitresse. Vite attrape et reste près d'elle pour la guider ».

Je n'eus pas à le lui dire deux fois. Je lui lançais l'arc qu'il apporta à sa maitresse et fit de même avec le carquois. Je lui avais demander de rester près d'elle car j'avais peur qu'il me gène. Pas encore habituer à combattre en équipe, mes mouvement étaient pour certains encore maladroits même si j'avais une très bonne technique. Les flèches fusèrent de plus belles sans jamais manquer leur cible. Satisfaite, je me chargeais des autres un plaisir non caché de pouvoir de nouveau me battre pour tuer des hommes. Après une rude bataille, j'égorgeais le dernier faisant gicler du sang sur l'herbe déjà bien rouge. Essoufflée et avec quelques plaies superficielles, je m'appliquais à reprendre mon souffle tout en récupérant nos flèches respectives. Je lui tendis les siennes et lui demandais :

« Tu n'as rien ? »

Rassurée par sa réponse, je lui assurais que moi aussi ça allait et ajoutais :

« Il ne faut pas rester ici, d'autre vont venir et il seront sans pitié. Je vais t'aider ».

Alors que le loup fidèle trainait les carquois, je pris les deux arcs autour de moi et levais l'elfe. Je la soutenais un peu puis elle commença à se débrouiller seule. Lorsqu'elle me demanda de la laisser, je lui rendis son arc et repris mon carquois. Nous marchâmes un petit moment en discutant un peu des conditions de vie à notre époque et j'en appris un peu plus sur les histoires du royaume. Lorsque nous fîmes une pause, j'osais lui demander :

« Lya, tu te rappelle lors de notre première discussion, tu m'a fait comprendre que tu avait commis des actes dont tu n'es pas fière. Tu m'as dit que tu n'étais pas celle que tu parais être. J'aimerais comprendre ».

Pas évident pour elle apparemment. Je préférais la rassurer avant que ne se renfrogne :

« Ne t'en fait pas, quoi que tu m'apprenne, je ne te laisserais pas ici. Je vais t'amener à Valhaine le domaine qui dirige mon ami. Nous allons t'y soigner correctement et ensuite, tu pourras retourner vers ton prince. Tu n'es pas obligée de me parler mais si tu veux que je t'aide, dis-moi à quoi je dois m'attendre avec toi. Je ressens des choses en toi mais cela ne me diras pas qui tu es pour autant ».
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Curieuse rencontre (Pv Felyndiira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Curieuse, mais...[liiiibre]
» curieuse ? machiavélique ? vicieuse ? pv Jake
» De quel côté... {Abandonné}
» Des animaux très curieux .
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Nürnen :: Cascade-