Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Tarod
Capitaine (1)


Messages : 469

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Dim 3 Avr 2011 - 13:59

Ca y était enfin. Après des semaines de délibération, après des nuits blanches passées à réfléchir pour le meilleur, Kanoë et moi avions enfin réussi à rétablir un ordre plus que nécessaire.

Après l'ouragan qui avait soufflé dans nos rangs, notre armée avait subi bien des dommages : déserteurs, morts ou disparus, un grand vide régnait en maitre parmi nos soldats. Certaines sections obéissaient à des fantômes, certains dirigeants n'ordonnaient plus qu'à de la poussière. Il était temps de faire quelque chose.

Ainsi avions nous convoqué l'armée au grand complet dans la cour du chateau, suspendu toutes les missions qui pouvaient l'être, et ouvert la porte au changement. Tout était parfait, prévu, ordonné.

Tellement millimétré que Kanoë n'avait vu aucun inconvénient à s'éclipser pour une mission dont il ne m'avait pas pipé mot. C'est donc seul, absolument seul, que je me retrouvai devant l'armée au grand complet. Pour l'occasion, une petite estrade avait été érigée dans la cour du chateau, et, alors que Kanoë était censé m'y tenir compagnie, j'y occupai la place à moi tout seul. J'aurais peut être - sûrement - du m'en réjouir. Quelle marque de confiance de la part de mon Prince ! Certainement, mais les discours et moi, la foule et moi plus exactement, ne collaient pas trop.

Jaugeant les visages pas encore attentifs devant moi, je ne vis aucun absent. Pas de retardataire, c'était parfait.

- S'il vous plait ? dis-je d'abord, réclamant l'attention un peu timidement.

Si l'un d'eux seulement m'entendit, personne n'en montra rien.

- S'il vous plait !

Je n'avais pas crié. En fait, je ne sais vraiment comment j'avais fait, mais ma voix avait porté suffisament pour que tous me regardent attentivement. Avant de perdre mes moyens devant tous ces yeux braqués sur moi, je repris :

- Merci à tous d'avoir répondu présent. Pour ceux qui ne me connaissent pas, mon nom est Tarod Loubatas, Capitaine et bras droit de Kanoë.

Je parcouru la foule du regard, et m'attardai sur Fel qui souriait d'un air encourageant. Elle, pour sûr, me connaissait...

- Le Prince ne pourra pas assurer cette cérémonie dans son intégralité, aussi je vous prie de le pardonner, mais une mission importante l'occupe ailleurs. Cependant, il m'a chargé de vous lire ceci en son absence.

Je désignai une missive que je venais de détacher de ma ceinture. La déroulant sous leurs yeux, et découvrant son contenu en même temps que mon auditoire, j'entamai la lecture :

- Très chers alliés, bienvenue à tous dans l'armée d'Ârnör. Si vous êtes ici aujourd'hui, c'est parce que je souhaite à présent reformer mon armée de la meilleure manière que ce soit. Et tous, capitaines, chefs de troupes, ou simples soldats, devaient savoir ce qu'il en est. Aussi procèderont nous aujourd'hui non seulement aux serments officiels d'allégence des nouveaux membres, mais également à la nomination des futurs dirigeants...

Je parcouru le reste du parchemin sans le lire, souris à mon auditoire et lâchai simplement :

- Pour le reste, il vous souhaite une agréable journée.

Quelques uns sourirent, d'autres ne bronchèrent pas. Essayant de ne pas être trop solenel, je poursuivis d'un air détendu.

- Bien, nous ne pouvons procéder dignement aux serments d'allégence sans un Prince pour les écouter. En tant que Capitaine, j'aurais le pouvoir de le remplacer. Mais je sais ce que cela représente pour chacun d'entre vous, j'entends... symboliquement. Aussi allons-nous sauter les premières étapes auxquelles nous reviendrons lorsque Kanoë sera de retour.

Quelques uns étaient sceptiques, d'autres m'approuvèrent d'un signe de tête.

- Laissez moi donc vous expliquer comment notre armée va dorénavant fonctionner. Le principe est assez simple : les légions seront dorénavant constituées de 5 hommes maximum, et dirigées par un chef de troupe. Et afin de coordonner les actions des troupes, les capitaines gèreront chacun 3 chefs de troupe. A l'heure actuelle, nous ne sommes que 7 sous les ordres de Kanoë. C'est à dire que l'un seulement d'entre vous recevra le titre de chef de troupe - et commandera donc les 5 autres. Inutile de préciser que chacun est également soumis à mon commandement et à celui du Prince. Mais pour ceux qui désirent monter en grade et qui ne le seront pas aujourd'hui, ne perdez pas espoir. Si un membre venait nous rejoindre, alors une deuxième légion sera créée, et donc l'un d'entre vous sera nommé à sa tête.

Je commençai à en perdre quelques uns. Abrégeant les présentations, je souris de nouveau et me montrai un peu plus dynamique.

- Alors autant passer aux choses sérieuses ! Si elle le veut bien, je vais demander à Kaïri Rima de me rejoindre sur l'estrade.

Un mouvement dans la foule m'indiqua que j'avais été entendu. Une jeune femme se présenta devant moi, à la fois méfiante et impressionée. Je la saluai tout d'abord, puis repris :

- Kaïri Rima, pour ta loyauté envers Kanoë, pour ton efficacité en mission, et pour ton esprit d'équipe et de commandement... Kanoë et moi même avons décidé de t'accorder le premier poste de chef de troupe.

Elle fut applaudi par les gens autour de nous, mais je me laissai le teps de finir.

- Aussi, tu seras responsable devant Kanoë et moi-même des guerriers que je nommerai tout à l'heure, et devras en répondre quelles que soient les situations. Kaïri Rima, je te le demande sur ton honneur : acceptes-tu cette responsabilité ?

Le silence se fit, tout le monde était suspendu aux lèvres de la jeune guerrière.

[HRP : suivant à poster : Kaïri Rima]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kaïri Rima
Chef de troupe (1)


Messages : 529

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire: Faux


MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Lun 4 Avr 2011 - 12:51

Cela faisait un moment que l'annonce d'un nouvel ordre avait été proclamé et nous étions enfin au jour j. Tous le monde était réuni dans l'immense cour du somptueux château de notre prince. Je remarquais assez rapidement que notre nombre avait diminué mais bon, c'était normal en période de trouble...
Tarod trônait seul sur une estrade de grande taille, située au centre de la cour. Il ne mit pas longtemps pour instaurer le calme dans les rangs et tous se mirent à l'écouter attentivement.
Je fus un peu déçut de l'absence de notre prince mais bon, il avait probablement d'autres affaires à régler. Notre capitaine nous fit part brièvement des nouveaux systèmes mis en place par Kanoë et par lui-même.
Il s'arrêta un peu et, tout en souriant, il m'appela:

- Alors autant passer aux choses sérieuses ! Si elle le veut bien, je vais demander à Kaïri Rima de me rejoindre sur l'estrade.

Tous les gens qui savaient qui j'étais se tournaient vers moi. Ma gorge était nouée et je me demandais pourquoi c'était moi la première! Je m'avançais néanmoins confiante jusqu'au côté de notre Capitaine.
J'essayais de ne pas montrer que j'étais impressionné et angoissée mais bon, je crois franchement que c'était raté!

- Kaïri Rima, pour ta loyauté envers Kanoë, pour ton efficacité en mission, et pour ton esprit d'équipe et de commandement... Kanoë et moi même avons décidé de t'accorder le premier poste de chef de troupe.

Des applaudissements s'amplifiaient derrière moi. J'étais à la fois surprise et heureuse de cette proposition. Ce qu'il disait était vrai sauf pour... l'esprit d'équipe, mais bon, il est vrai que quand je suis en mission, je sais resté soudée avec mes coéquipiers.
Il poursuivit donc:

- Aussi, tu seras responsable devant Kanoë et moi-même des guerriers que je nommerai tout à l'heure, et devras en répondre quelles que soient les situations. Kaïri Rima, je te le demande sur ton honneur : acceptes-tu cette responsabilité ?

Un silence pesant s'était installé dans l'assemblé. Ils me regardaient tous, je déteste ça...J'allais lui demander pourquoi moi? mais je n'en fis rien, j'attendrais ces explications plus tard.
Je fis une révérence et répondit en bafouillant légèrement au début -chose qui ne me ressemblait pas:

-Je...je serais honorée de servir mon prince et mon capitaine dans la tâche qu'ils me donnent et accepte donc ma responsabilité envers eux et mes guerriers...

Je ne sais pas pourquoi, mais je ressentais un sentiment de fierté d'être nommée chef de troupe. Dans le même temps, je ne savais pas si je pourrais m'y tenir mais Kanoë me faisait confiance alors...

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Tarod
Capitaine (1)


Messages : 469

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Lun 4 Avr 2011 - 13:49

Kaïri Rima était très impressionnée, et elle ne s'attendait certainement pas à ça de notre part. Néanmoins, elle accepta me sembla-t-il avec fierté ce poste qu'on lui proposait. Lui adressant un grand sourire, je fis un effort pour me rappeler tous les noms des soldats devant moi sans sortir mon parchemin, puis m'adressai à eux.

- Quant à vous, Felyndiira, Alyanah, Tillian, Thierry et Mellindra, vous faites désormais parti de la première légion, section 1. Comme vous l'avez compris, vous serez dirigés directement par Kaïri Rima qui elle même est placée sous mes ordres et ceux de Kanoë. Nous attendons de vous tous une obéissance induscutable, mais aussi une réflexion assidue. Tous les avis seront toujours à prendre en compte, aussi vous pourrez à tout moment venir vous adresser à chacun d'entre nous. Le dialogue : voilà ce qui fera sans doute la différence lors de la bataille. Le respect des ordres, mais aussi des hommes, pensez-y.

Kanoë ne revenait toujours pas, et je commençai à être à court d'idée. Je ne voulais pas me résigner à faire la cérémonie sans lui. Mais que faire en attendant ? Je n'allais quand même pas demander à chacun de monter sur l'estrade et de se présenter ! Quoi que... c'était peut être à creuser.

- Au risque d'être peu original, je vais vous proposer quelque chose que l'on faisait souvent à la garnison lorsqu'un nouveau arrivait. Cela permet disons une première approche, un peu artificielle mais bon, ça se tient. Je vais demander à chacun d'entre vous de monter l'un après l'autre sur l'estrade, et ceux qui resteront en bas devront essayer, juste en connaissant son nom, et en voyant son attitude, de deviner qui il est. Vous verez que c'est vraiment intéressant, et surtout cela permet de se présenter sans monologue gênant pour tout le monde.

A voir les têtes ahuries devant moi, personne ne connaissait cette tradition. Très bien, il fallait un début à tout...

- Et comme elle est déjà avec moi ici, je vous propose de commencer par votre nouvelle chef de troupe : profitez-en pour la taquiner, vous avez exceptionellement ce droit !

Je me vis broyé en morceau dans le regard de la jeune vampire. Moi, je commençai à m'amuser dignement. J'avais toujours adoré ces moments...

[HRP : que chacun donne un ou deux aspects de son choix (vrais ou faux) SANS ANTICIPER LA REPONSE DE KAIRI (ne la faites pas parler quoi), vous posterez dans l'ordre que vous désirez et une fois qu'on aura vos 5 réponses, Kaïri répondra à tout le monde]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Sam 9 Avr 2011 - 10:43

[HJ : je commence donc ^^]


Aujourd'hui était un jour important.
Aujourd'hui, nombreux ici présent allaient prêter serment allégeance au prince Kanoë. Mellindra était de ces gens...
Le doute n'était pas présent, ni même la peur. Juste le sentiment de faire le bon choix même si certains ne comprendraient pas sa décision. La jeune femme n'avait pas prévenu Zarathos, son maître qui la guidait sur un chemin loin des querelles des deux armées. Elle savait, au fond d'elle même, que c'était lâche. Et pourtant, elle ne l'avait pas mis dans la confidence. Oh que oui, il allait lui en vouloir !

L'heure n'était, cependant, pas à ce petit détail (loin d'elle l'idée de prétendre que Zara est petit !) mais au discours de Tarod. Ainsi Kanoë avait du retard, allons bon c'était ainsi d'être prince ! Parlons un peu de ce très cher Tarod. Melli nota soigneusement son malaise lorsqu'il s'adressa à eux d'une voix quelque peu vacillante. La jeune femme le comprenait d'un certain point. Il est vrai, elle-même était accoutumée à la discrétion alors parler devant une foule était loin de ce qu'elle peut qualifier d'une compétence acquise !

Un sourire s'étira sur ses lèvres, atteignant ses yeux d'un vert vif et profond. Elle écouta avec attention tout ce qu'il leur dit jusqu'à ce qu'il appelle une jeune femme dénommée Kaïri Rima.
D'un œil observateur, Eli scruta la démarche souple et vive de cette jeune femme qui serait très prochainement son chef de troupe. Elle dégageait tellement de choses en même temps que cela en était inimaginable !
De la force dans ses gestes, du courage dans son regard ainsi que de la fierté, de la haine et du mystère dans ses yeux d'un rouge écarlate, de la ténacité et tout plein d'autres choses... *Intéressant.*

Une fois son rang attribué et son allégeance faite, Tarod reprit la parole, présentant rapidement la légion... Enfin, le temps que Kanoë arrive, présuma Mellindra, il demanda à ceux restait en bas de l'estrade d'essayer de deviner qui était cette Kaïry. Cela avait un air de bonne camaraderie... Aussi la jeune femme fut surprise de constater qu'un silence, pour le moins pesant, s'installa entre eux. Personne n'osait parler le premier.
Soit...

- Je m'autorise à parler la première... Tout en disant ces mots, Melli sourit à Kaïri qui lançait un regard noir à Tarod. Ton nom ne me parle pas. Tes gestes et ton attitudes oui... Tu es aussi tenace qu'une mauvaise herbe ! Je sens qu'à tes côtés, nous ne pouvons que décoller pour mieux voler !!! Melli se surprit à dire de telles choses... La taquiner avait dit Tarod, non ? Oui, délirer et rigoler était ce qu'elle préférait. Le sérieux avait tendance à alourdir l'atmosphère... Ensuite, il me semble que tu comme un poisson dans l'eau quand tu es à l'honneur et donc, devant une foule et des regards scrutateurs ! Je me trompe ?

Mellindra sourit derechef. Elle sentait la crispation de sa nouvelle chef... Son air était taquin quand elle adressa un clin d'œil à la concernée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alyanah
Guerrier (1.1)


Messages : 491

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
81/50000  (81/50000)
Inventaire: Epée double et longue dague, poignard, arc et flèches.


MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Sam 16 Avr 2011 - 9:20

Enfin, ça y était : Le prince et Tarod avaient enfin réussis a remettre de l'ordre dans les armées. Et c'est aujourd'hui que nous allions enfin apprendre quel nouveau grade nous serais attribué.
Le prince étant absent, Tarod assura seul l'adoubement ... Enfin le début.
Beaucoup de monde étaient présent. Mais il est vrai que en regardant mieux je vis qu'il manquait nombre de notre armée.

Quelques minutes après que Saphir et moi furent descendu en tenus de combat, Tarod réclama l'attention, d'abord timidement puis plus fort.

- Merci à tous d'avoir répondu présent. Pour ceux qui ne me connaissent pas, mon nom est Tarod Loubatas, Capitaine et bras droit de Kanoë. Le Prince ne pourra pas assurer cette cérémonie dans son intégralité, aussi je vous prie de le pardonner, mais une mission importante l'occupe ailleurs. Cependant, il m'a chargé de vous lire ceci en son absence :
Très chers alliés, bienvenue à tous dans l'armée d'Ârnör. Si vous êtes ici aujourd'hui, c'est parce que je souhaite à présent reformer mon armée de la meilleure manière que ce soit. Et tous, capitaines, chefs de troupes, ou simples soldats, devaient savoir ce qu'il en est. Aussi procèderont nous aujourd'hui non seulement aux serments officiels d'allégeance des nouveaux membres, mais également à la nomination des futurs dirigeants ... Pour le reste, il vous souhaite une agréable journée.


Pour le reste Tarod nous expliqua comment l'armée allait désormais être organiser. J'écoutai attentivement puis il annonça qui serais le chef d'équipe qui devrais répondre à lui et au prince. Ce fut Kaïri qui fut appelée. Je me tourna vers elle et lui servi mon sourire le plus narquois que je trouva. Elle s'avança d'un pas confiant devant Tarod et lui fit le serment de fidélité.
Après Tarod nous proposa un petit ... jeu. Jeu que j'allais surement beaucoup apprécier, je pense :

- Au risque d'être peu original, je vais vous proposer quelque chose que l'on faisait souvent à la garnison lorsqu'un nouveau arrivait. Cela permet disons une première approche, un peu artificielle mais bon, ça se tient. Je vais demander à chacun d'entre vous de monter l'un après l'autre sur l'estrade, et ceux qui resteront en bas devront essayer, juste en connaissant son nom, et en voyant son attitude, de deviner qui il est. Vous verrez que c'est vraiment intéressant, et surtout cela permet de se présenter sans monologue gênant pour tout le monde. Et comme elle est déjà avec moi ici, je vous propose de commencer par votre nouvelle chef de troupe : profitez-en pour la taquiner, vous avez exceptionnellement ce droit !

Un silence pesant s'installa. Personne ne voulait parlais en premier. Avant que je puisse prendre la parole je fus coupé par une jeune femme, à moitié démon.

- Je m'autorise à parler la première... Ton nom ne me parle pas. Tes gestes et ton attitudes oui... Tu es aussi tenace qu'une mauvaise herbe ! Je sens qu'à tes côtés, nous ne pouvons que décoller pour mieux voler !!! Ensuite, il me semble que tu comme un poisson dans l'eau quand tu es à l'honneur et donc, devant une foule et des regards scrutateurs ! Je me trompe ?

Décidément Kaïri allait tous nous tuez. mais tant pis, je parla la deuxième.

- Hum ... Moi, d'après ton attitude et ton aura, je te sens fière et confiante .. Et a partir de ce que j'ai pus observer lors de nos rencontre, tu es le genre de personne qui fonce dans le tas et qui réfléchis aux conséquences après ce qui a tendance a être un aiment à problèmes.

Je lui fis mon plus grand sourire. Je sentais bien que j'allais le regretter, mais bon, la raison pour laquelle on avait du mal a rester plus de deux heures dans une même pièce était qu'on avait beaucoup de point commun niveau caractère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Mer 20 Avr 2011 - 6:26

Enfin la fameuse cérémonie que Kanoë m'avait parlé lors de notre première rencontre. Toute l'armé était là pour ce grand jour. Tarod, le général, se présenta et présenta aussi l'adoubement.
Puis vint les nominations aux différents grades.

- Quant à vous, Felyndiira, Alyanah, Tillian, Thierry et Mellindra, vous faites désormais parti de la première légion, section 1. Comme vous l'avez compris, vous serez dirigés directement par Kaïri Rima qui elle même est placée sous mes ordres et ceux de Kanoë. Nous attendons de vous tous une obéissance induscutable, mais aussi une réflexion assidue. Tous les avis seront toujours à prendre en compte, aussi vous pourrez à tout moment venir vous adresser à chacun d'entre nous. Le dialogue : voilà ce qui fera sans doute la différence lors de la bataille. Le respect des ordres, mais aussi des hommes, pensez-y.

Puis les personnes citaient dire un petit mot. La première personne était Méllindra.

- Je m'autorise à parler la première... Ton nom ne me parle pas. Tes gestes et ton attitudes oui... Tu es aussi tenace qu'une mauvaise herbe ! Je sens qu'à tes côtés, nous ne pouvons que décoller pour mieux voler !!! Ensuite, il me semble que tu comme un poisson dans l'eau quand tu es à l'honneur et donc, devant une foule et des regards scrutateurs ! Je me trompe ?

La seconde personne était une jeune femme que je ne connaissait pas mais je me que ça ne pouvait ètre que Alyanah.

- Hum ... Moi, d'après ton attitude et ton aura, je te sens fière et confiante .. Et a partir de ce que j'ai pus observer lors de nos rencontre, tu es le genre de personne qui fonce dans le tas et qui réfléchis aux conséquences après ce qui a tendance a être un aiment à problèmes.

Puis plus personne ne parlait alors je me lança:

-Je ne te connais pas très bien mais je vois dans tes yeux la puissance et l'envie de nous porter au sommet de tout conflits malgré les difficultés que nous rencontrerons!

C'était fait maintenant je me demandais qui aller prendre la parole.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Mer 20 Avr 2011 - 14:17

Pfiou, ce qui allait se passer aujourd'hui m'affolait un peu. Stressée ? Oui assez car pour la première fois, j'allais être reconnu par mes compagnons d'armes non pas comme étant la femme du grand capitaine de la légion Tarod Loubatas mais bien ce que j'allais être moi, une guerrière au service du prince Kanoë. Quelle joie mais à la joie beaucoup d'appréhension. Mon mari avait finit par accepter mon choix, heureusement et m'encouragea à aller la tête haute à la cérémonie de la remise de grade. Je l'avait précédé dans son entrée mais m'étais mise un peu à l'écart de manière à ce que lui seul ai l'attention des membre de l'armée. J'avais pris place aux côtés d'Alyanah, celle avait qui je m'entendais le mieux. Je ne sais si elle serait d'accord avec moi mais pour ma part, je la considérais comme une amie à présent. Quand tu sauve la vie à quelqu'un et que tu reste en contact avec et en si bon terme, comment penser autrement. Après je la savais très indépendante donc pas question de l'envahir mais c'est avec un large sourire que je me plaçais à ses côtés. Ne pouvant lire par ses yeux, je ne pouvait savoir si elle était aussi angoissée que moi mais je sentais néanmoins une once de nervosité. Normal quoi.

J'écoutais attentivement mon Tarod qui parlais déjà comme un grand chef. Quelle fierté pour moi et notre fils d'être avec un être tel que lui. Après un long discours de sa part, il appela celle qui était nommée chef de troupe. Un petit soupir de soulagement sortis de ma bouche. Je n'aurait en rien voulu avoir ce rôle et être sous les ordres de Kairi ne me posait aucun problème au contraire et je savais qu'elle méritait largement ce titre. Je l'encourageais du regard voyant son air étonné ; elle paraissait presque craintive l'espace de quelques seconde sous les applaudissements. Elle prêta serment puis Tarod eus l'idée d'un petit jeu pour taquiner notre nouvelle chef de troupe. La pauvre. Pour ma part, je savais très bien ce que j'aurais à dire sur cette vampire au sang pur que je respectais beaucoup. J'étais sous ses ordres à présent, dans la première légion, la section 1.

Personne ne se décidait. Je m'apprêtais alors à avancer la première encouragée par le regard de mon mari qui m'avait fait promettre de rester confiante et de me laisser marcher dessus par cette remise de grade – il savait ce que ça représentait pour une féline sauvage et totalement libre de faire ce qu'elle veut comme je l'étais, j'avais maintenant le devoir d'obéir et j'avais des responsabilité - mais une demoiselle fort jolie, à qui je n'avais jamais échangé le moindre mot, s'avança et parla :

- Je m'autorise à parler la première... Ton nom ne me parle pas. Tes gestes et ton attitudes oui... Tu es aussi tenace qu'une mauvaise herbe ! Je sens qu'à tes côtés, nous ne pouvons que décoller pour mieux voler !!! Ensuite, il me semble que tu comme un poisson dans l'eau quand tu es à l'honneur et donc, devant une foule et des regards scrutateurs ! Je me trompe ?

Cela me fit décompresser un peu car j'avais pas mal d'appréhension à m'avancer seule. Puis les autres se succédèrent à grande vitesse. D'abord Lya :

- Hum ... Moi, d'après ton attitude et ton aura, je te sens fière et confiante .. Et a partir de ce que j'ai pus observer lors de nos rencontre, tu es le genre de personne qui fonce dans le tas et qui réfléchis aux conséquences après ce qui a tendance a être un aiment à problèmes

Ola, elles y allez un peu fort les drôlesses, enfin je disais les drôlesses mais on avait quasiment toutes le même âge. Je me sentais juste plus vielle parce que j'étais déjà mère mais en faite ce n'était qu'une impression, on était dans la même tranche d'âge. Un jeune homme que j'avais brièvement aperçu à mon mariage suivit :

-Je ne te connais pas très bien mais je vois dans tes yeux la puissance et l'envie de nous porter au sommet de tout conflits malgré les difficultés que nous rencontrerons!

Ah déjà plus positif. Flatter sa puissance n'était pas une mauvaise idée. Brusquement j'eus hâte de dire ma petite analyse moi-aussi. Je ne me tus pas plus longtemps et en souriant notre chef de troupe, je m'alignais avec les autres puis déclarai :

- Nous avons pas vécu beaucoup de chose ensemble, pas encore, mais le peu que nous ayons partagé, je peux déjà en dire beaucoup sur toi. Mais je serais brève. Ce que je pense c'est que ton passé te pousse à accomplir tout ce que tu entreprends aujourd'hui et ce que tu entreprendras par la suite avec nous à tes côtés. Une douleur et une haine se lit dans tes yeux, constamment, mais je sais que tu ne laisseras jamais ces sentiments nuire à ton devoir. Ton courage, ta franchise et ton humour, quoi qu'un peu noir, sont des atouts que je te reconnais volontiers. Les épreuves ne te font pas peur et tu aimes les risques car tu te sais puissante. Nous ne pouvions rêver meilleurs chef de troupe que toi.

Je me tus alors pour voir sa réaction, ses réactions mais comme la dernière personne a devoir parler tardait un peu, je relançais moins fort. Cela était beaucoup plus destinée à la vampire qu'au jeu lui même :

- Si je puis me permettre de rajouter un élément, je dirais que tu ne souhaites pas t'attacher aux gens et que les seules relations que tu veux avoir avec ceux qui t'entoure sont d'ordre professionnel dira-t-on. Mais je pense néanmoins qu'ici, tu sais que tu tisseras des liens plus fort avec certains, que tu le veuille ou non.

Je m'arrêtais là. Je restais debout, fière et droite en attendant quela dernière personne prenne la parole, sans lâcher des yeux le regard rouge de ma petite vampire. Elle comprendrais ce que cela signifierais. Elle devait comprendre par là – et si ce n'était pas le cas, je lui prouverais – que pour ma part, je serais pour elle plus qu'une simple exécutante de ses ordres. Je serais là pour elle en temps qu'amie, qu'elle le veuille ou non...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elric Edwards
Guerrier (1.1)


Messages : 199

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Mer 20 Avr 2011 - 21:48

je commençais vraiment a me faire a ce château. maintenant j,avaisarrêté de me perdre, j'avais beaucoup appris mais ma plus grosse surprise jusqu'ici avait étée d'apprendre que le commendant de mon unité n'était nulle autre que...mon amie kairï rima ! au moins j'étais rassuré quand au compétences de celle qui allait diriger le grouppe: il revenait certes a un médecin de garder son unité en vie mais c'était a notre chef quereviendrait la lourde tâche de veiller a la sécurité du groupe.

bien que je sois arrivé avec pas mal d'avance j'étais dans une sorte d'état second jusqu'au début de la cérémonie: je ressortais tout juste de la salle d'opération et j'avais a peine eu le temps de me préparrer. je stressais pour de bon mais je tenais le coup: j'étais plus a l'aise dans ma clinique qu'ici mais bien que mon devoir de médecin passât avant mon allégeance je devais être la: bientôt je devrais sûrement sauver la vie a ces gens et eux aussi sauveraient la mienne: cette cérémonie allait faire de nous des camarades de guerre

je ne conaissais pas tout le monde mais deux visages m'étaient familiers: le premier bien sûr était celui de kairï et le second celui de felyndiira dont j'avais diagnostiquée la grosesse. j'avais aussi soigné son fils quelques mois plus tôt après qu'il eut subi une vilaine chute. après l'avoir saluée d'un signe de tête je me concentrais sur ce qui se passait allors que les gens commençaient a parler. je n'observais pas vraiment les gens: j'écoutais leur voix tout en essayant d'enlever mes gants tachés de sang, de les froisser, de les enfonçer dans mes poches et d'en mettre uneseconde paire. c'est une jolie jeunne femme qui prit la parole en premier


- Je m'autorise à parler la première... Ton nom ne me parle pas. Tes gestes et ton attitudes oui... Tu es aussi tenace qu'une mauvaise herbe ! Je sens qu'à tes côtés, nous ne pouvons que décoller pour mieux voler !!! Ensuite, il me semble que tu comme un poisson dans l'eau quand tu es à l'honneur et donc, devant une foule et des regards scrutateurs ! Je me trompe ?

sur le coup je ne faisait pas vraiment attention a ce qui se passait: j'avais vraiment la tête ailleur mais j'arriveais a suivre: une autre jeune femme dont d'ou j'étais placé je ne voyais que le dos prit la parole

- Hum ... Moi, d'après ton attitude et ton aura, je te sens fière et confiante .. Et a partir de ce que j'ai pus observer lors de nos rencontre, tu es le genre de personne qui fonce dans le tas et qui réfléchis aux conséquences après ce qui a tendance a être un aiment à problèmes

je me mit a rire silencieusement: elle avait raison sur tout les points. par la suite c'est le jeunne homme -le seul autre homme a part moi- fut le suivant

-Je ne te connais pas très bien mais je vois dans tes yeux la puissance et l'envie de nous porter au sommet de tout conflits malgré les difficultés que nous rencontrerons!

l'avant dernière a parler fut felyndiira. pendant ce temps je me mit enfin a penser a ce que j'allais dire

- Nous avons pas vécu beaucoup de chose ensemble, pas encore, mais le peu que nous ayons partagé, je peux déjà en dire beaucoup sur toi. Mais je serais brève. Ce que je pense c'est que ton passé te pousse à accomplir tout ce que tu entreprends aujourd'hui et ce que tu entreprendras par la suite avec nous à tes côtés. Une douleur et une haine se lit dans tes yeux, constamment, mais je sais que tu ne laisseras jamais ces sentiments nuire à ton devoir. Ton courage, ta franchise et ton humour, quoi qu'un peu noir, sont des atouts que je te reconnais volontiers. Les épreuves ne te font pas peur et tu aimes les risques car tu te sais puissante. Nous ne pouvions rêver meilleurs chef de troupe que toi.

il y eut une pettite pause. je m'apprêtais a parler quand-

- Si je puis me permettre de rajouter un élément, je dirais que tu ne souhaites pas t'attacher aux gens et que les seules relations que tu veux avoir avec ceux qui t'entoure sont d'ordre professionnel dira-t-on. Mais je pense néanmoins qu'ici, tu sais que tu tisseras des liens plus fort avec certains, que tu le veuille ou non.

ok...maintenant c'étais a mon tour...je m'éclaircis la gorge...allors-la...le stress devenait vraiment insupportable. c'est ça qui me fit parler apprès une longue pause

-hmmmmmm...je vais être honnête kairï: je crois que presque tout a été dit et je ne sais pas trop quoi ajouter maintenant: tout le monde ici a vanté ton courage, ta détermination, tes remarquables talents de combattante et tes qualité de chef et moi je crois que tout le monde a bien parlé mais tu as aussi autre chose dont on fait moins éloge et que tu montre moins mais qui est a mes yeux plus important que le reste: tu est une bonne personne! bien que ce soit contraire a ta nature et a ce que tu veux nous faire croire moi j'ai vû de mes yeux quel genre de personne tu est: tu m'as aidé aidée a sauver de nombreuse vies en mettant en danger la tienne et même si tu t'en plaignais un peu tu n'as jamais arrêtée de faire du mieux que tu pouvais...si dans tout fantastiqua je devais choisir a qui confier ma vie et celle de cette unité mon choix se porterais sur toi et ce sans la moindre hésitation...essaye juste de ne pas faire d'exces avec l'hémoglobine j'ai déjà assez de patients comme ça

un sourire se dessina sur mon visage jusque la des plus sérieux et je regadais a la ronde mes nouveaux camarades. puis je braquais de nouveau le regard sur mon amie vampire...elle allait sûrement bientôt répondre
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar

Kaïri Rima
Chef de troupe (1)


Messages : 529

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire: Faux


MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Sam 23 Avr 2011 - 18:57

Je m'attendais à m'en prendre pleins la figure te je fus servi!
C'est une démone qui commença ma plus grande torture, me tenir devant une foule qui me décris... Tarod n'avait rien trouvé de plus amusant!

- Je m'autorise à parler la première... Ton nom ne me parle pas. Tes gestes et ton attitudes oui... Tu es aussi tenace qu'une mauvaise herbe ! Je sens qu'à tes côtés, nous ne pouvons que décoller pour mieux voler !!! Ensuite, il me semble que tu comme un poisson dans l'eau quand tu es à l'honneur et donc, devant une foule et des regards scrutateurs ! Je me trompe ?

Intéressant... Elle n'avait pas tord. Je ne savais pas trop quoi lui répondre et essayais donc de faire au mieux:

-Hum tu as raison pour les deux. C'est vrai, je n'aime pas la foule et tu peux donc te douter à quel point ce petit jeu me met mal à l'aise mais bon, je ne suis pas du genre timide donc ça devrais aller!

Ouf je soufflais! Ensuite je vit ma chère petite elfe prendre la parole:

- Hum ... Moi, d'après ton attitude et ton aura, je te sens fière et confiante .. Et a partir de ce que j'ai pus observer lors de nos rencontre, tu es le genre de personne qui fonce dans le tas et qui réfléchis aux conséquences après ce qui a tendance a être un aimant à problèmes

-Tes remarques me vont droit au coeur ma petite oreilles pointues! Fière peut-être mais confiante, sûr! Pour ce qui est de foncer dans le tas hem... Un petit soupir et je repris, c'est pas faux non plus mais j'arrive quand même à analyser une situation... enfin même si ça finit pas toujours comme prévue, ça fini toujours bien!

Je lui lançais un regard sombre et un sourire moqueur. Quand son tour viendra, je me vengerais!

Un jeune homme qui me rappelait vaguement quelqu'un prit la suite:

-Je ne te connais pas très bien mais je vois dans tes yeux la puissance et l'envie de nous porter au sommet de tout conflits malgré les difficultés que nous rencontrerons!


-C'est sympa ça! Merci mais pas trop de compliments, ça me gène...


Heureusement que j'étais pâle de nature et que je ne rougissais pas sinon je ressemblerais déjà à une pivoine!

Ma tigrée s'avança ensuite pour perler:

Nous avons pas vécu beaucoup de chose ensemble, pas encore, mais le peu que nous ayons partagé, je peux déjà en dire beaucoup sur toi. Mais je serais brève. Ce que je pense c'est que ton passé te pousse à accomplir tout ce que tu entreprends aujourd'hui et ce que tu entreprendras par la suite avec nous à tes côtés. Une douleur et une haine se lit dans tes yeux, constamment, mais je sais que tu ne laisseras jamais ces sentiments nuire à ton devoir. Ton courage, ta franchise et ton humour, quoi qu'un peu noir, sont des atouts que je te reconnais volontiers. Les épreuves ne te font pas peur et tu aimes les risques car tu te sais puissante. Nous ne pouvions rêver meilleurs chef de troupe que toi.

Elle ajouta sans laisser les autres continuer:

- Si je puis me permettre de rajouter un élément, je dirais que tu ne souhaites pas t'attacher aux gens et que les seules relations que tu veux avoir avec ceux qui t'entoure sont d'ordre professionnel dira-t-on. Mais je pense néanmoins qu'ici, tu sais que tu tisseras des liens plus fort avec certains, que tu le veuille ou non.

Heu... gros blanc monumental, ça faisait beaucoup là! J'avalais ma salive et tentais de répondre:

-Hum... ben merci pour toutes les qualités que tu me trouve même si franchement je doute qu'elles soient miennes mais bon, merci quand même. Pour le reste... t'inquiète pas, je ferais passer l'armée avant le passé!

Je me forçais à sourire, pas si facile de dire ça, sachant que si j'avais intégré la troupe c'était pour me venger... enfin, pour le moment, je serais fidèle à mon prince, c'est une des valeurs que l'on m'a apprise que je souhaite garder.

-Et pour les relations, t'as raison attend pas de moi de l'amitié, plus de l'aide quoi...

Thierry, le médicomage qui croyait faire de moi son assitante vint terminer le massacre:

-hmmmmmm...je vais être honnête kairï: je crois que presque tout a été dit et je ne sais pas trop quoi ajouter maintenant: tout le monde ici a vanté ton courage, ta détermination, tes remarquables talents de combattante et tes qualité de chef et moi je crois que tout le monde a bien parlé mais tu as aussi autre chose dont on fait moins éloge et que tu montre moins mais qui est a mes yeux plus important que le reste: tu est une bonne personne! bien que ce soit contraire a ta nature et a ce que tu veux nous faire croire moi j'ai vû de mes yeux quel genre de personne tu est: tu m'as aidé aidée a sauver de nombreuse vies en mettant en danger la tienne et même si tu t'en plaignais un peu tu n'as jamais arrêtée de faire du mieux que tu pouvais...si dans tout fantastiqua je devais choisir a qui confier ma vie et celle de cette unité mon choix se porterais sur toi et ce sans la moindre hésitation...essaye juste de ne pas faire d'exces avec l'hémoglobine j'ai déjà assez de patients comme ça

Je souriais, mais franchement cette fois. Me confier sa vie? tentant d'accepter, mais est-il sûr qu'il ne risquera rien?

-Tsss, je crois que tu vas un peu loin là. Ok j'admet je t'ai filé un coup de main mais c'était uniquement professionnel. Et hum pour ta vie heu... t'es vraiment sûr de ce que tu avance? Je suis pas vraiment la personne qualifiée pour ça enfin selon moi... Quand au sang... petit moment de sollitude devant tous ses regards rivés sur moi, l'horreur! Je suis désolé de te dire que j'en ai besoins pour ètre au top alors heu... va falloir que tu passes derrière moi!

Je souriais, c'était enfin terminé. Ouf, je respirais et n'avais qu'une hâte, repartir dans les rangs. Bien qu'il y est du monde, je me sentirais mieux que devant la foule, sur une strade et bien en évidence. J'avais reçut des éloges dont je ne m'attendais pas... flippant! Je les trouvaient un peu exagérés, mais on m'a dit un jour que nous étions comme les boulettes de riz japonaises: de face, elles paraissent sans intérêt et banales mais quand on regarde derrière, il y a un fruit qui montre sa particuliarité qui les font s'élever. Nous ne voyons pas ce qui se trouve derrière, les autres le font pour nous. Alors qu'on ne voit que nos défauts, les autres nous rappellent qu'un fruit, plus ou moins scintillant se trouve dans notre dos... rien que d'y repenser, ça me fit sourire!
Enfin, parenthèse fermée, c'était ma nourrice je crois qui m'avait raconté ça! Alors, je crois en ces personnes qui ont su regarder au travers de moi pour y découvrir mes qualités. Enfin, je reste tout de moi un peu septique...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Dim 8 Mai 2011 - 16:01


(IRL: j'ai l'autorisation d'intérrompre cette réunion. Après ce post, réservez la place à Kanoé, il veut poster son retour)

Je venais enfin d’arriver jusqu’au château de Kanoé et j’avoue que j’y étais un peu perdu, mais une réunion attira mon attention.
Il me semblait que toute l’armée était réunie ici, j’en profiterais donc pour faire une entrée…. fracassante.

Je pris ma forme de déplacement la plus rapide, et en nuage noir, je me permis de monter sur la scène avant de reprendre ma forme physique

Bien le bonjour tous le monde, je m’appelle Niru, enchantée de faire votre connaissance.

Mon entrée laissa un long silence dans la foule, ce qui ne me déplu pas, bien au contraire car ce que j’allais faire méritait une grande attention de l’assemblée. Je sortis la tête du soldat nommé Nephelim et je l’envoyais sur l’estrade et la regardait rouler.

Voici la tête d’un soldat de l’armée de Fuma que je viens de tuer, il y a peu de temps, et dont je vous ai fait profiter du spectacle.

C’est sur cette annonce que je vous informe de mon entrée dans les rangs de l’armée de Kanoé. Je ne l’appellerais pas seigneur, ni chef car je déteste les anges, mais je ferais un effort de respect malgré tout alors nul besoin de vous obstiner a me faire remarquer mon manque de respect, il est volontaire.
Pour ceux a qui mon arrivée pose problème, qu’ils se manifestent maintenant, je me charge d’eux et je peux continuer tranquillement car je déteste être interrompue.


J’avais dès le début placé le ton de la discussion et je ne m’attendais pas a ce que quelqu’un s’avance pour montrer son désaccord

Bienvenus dans une ère de chaos dans laquelle je serais a mon summum et je l’espère, pas dérangé par l’un d’entre vous dans mes pattes.
Comme je vous l’explique, je ne prête pas allégeance à Kanoé, je lui prête juste mes pouvoirs afin que le chaos envahisse ce monde car je lui doit, ainsi qu’a son frère, ma libération.


Tiens, on dirait que j’ai attiré un oiseau de mauvaise augure… Le prince Kanoé entre en scène…
Que va-t-il dire pour endormir ses hommes ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kanoë
Prince Kanoë & fondateur


Messages : 1436

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
218/50000  (218/50000)
Inventaire: Nya, rose volante


MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Mer 11 Mai 2011 - 7:58

(HRP : J'arrives donc logiquement je n'ai pas entendu le discours de Niru)


Nous préparions cet événement depuis de nombreux jours avec Tarod. Nos rangs étaient clairsemés. Nombreux étaient ceux qui nous avaient quitté sur le champ de bataille, ceux qui avaient péri avec honneur, ceux qui avaient fuis la cruauté de la guerre, ces déserteurs que nous ne pouvions néanmoins pas blâmer. Les capitaines dirigeaient des troupes fantômes et les guerriers étaient menés par le même genre de spectre. Une telle désorganisation ne pouvait être tolérée. Comment avoir l'avantage sur le terrain sans une armée opérationnelle ? Un remaniement devait avoir lieu et cela était inévitable. Cependant, nous ne pouvions prendre cela à la légère. Les guerriers se devaient d'avoir à leur tête des êtres compétents, honorables et fiables ; après tout leur survie dépendrait de leurs décisions et choix. Après de longues réflexions, nous avions fini par tomber d'accord. Tarod resterait capitaine et la première personne à remplir les fonctions de chef de troupe serait Kaïri Rima. Les autres guerriers seraient sous son commandement jusqu'à ce que nos rangs se renforcent...

La date de rassemblement avait été fixée. Tous les membres de l'armée seraient présents pour l'occasion. J'avais rédigé un court discours sur un parchemin que j'avais pris soin de fermer par un ruban rouge portant notre emblème. J'avais confié cette missive au capitaine Tarod et l'avait également prié de diriger la cérémonie. En effet, une affaire importante m'imposait de quitter mes terres. Je n'avais pas donné plus d'information sur cela et lui avait juste dis que je le rejoindrai plus tard...


***


Ma mission remplie, je m'envolais en direction de mon château. En parcourant mes terres du ciel, je perçus d'étranges vibrations. Une forte aura malveillante venait de pénétrer en Ârnör et se dirigeait vers le château. J'accélérai l'allure fronçant légèrement les sourcils. Était-ce là une attaque sournoise de mon frère ? Le moment était plus que mal choisi. Lorsque j'arrivais enfin au dessus de la cour où tous étaient rassemblés, je perdis de l'altitude mais restai néanmoins dans les airs dominant la scène. J'aperçus alors la tête d'un guerrier roulant au sol. Un guerrier qui portait encore tatoué sur son visage, les armoiries de mon cher frère Fûma. L'être qui se tenait à présent sur l'estrade aux côtés de Tarod n'était donc point du côté de mon frère. Je percevais beaucoup de malveillance et d'arrogance en elle. Je soudai son esprit et ce que j'y vis me surpris grandement même si seule l'impassibilité se lisait sur mon visage. Cette créature était démoniaque. Mais, ce qui était le plus surprenant était qu'elle foulait ces terres lorsqu'elles n'étaient que chaos. C'est à dire bien avant que mon père y installe une paix durable... C'est sans crainte aucune que je m'adressais à elle.

« Toute créature mérite le respect. Même si ce guerrier était notre ennemi, le tuer simplement aurait suffit. Tu n'avais point besoin de venir souiller ma cour avec sa dépouille. Il y a bien d'autres façons de s'annoncer et elles captent toutes autant d'attention. Taches donc de t'en souvenir... »

Je regardais l'ensemble de mes guerriers avant de revenir poser mon regard sur la jeune femme qui ne l'était jeune qu'en apparence.

« Niru...Ta présence parmi nous signifie sûrement que tu souhaites rejoindre nos rangs. Je t'accueille donc parmi nous. Tu intégreras la première troupe dirigée par Kaïri Rima et sus-commandée par Tarod. Hum...A l'avenir, les différents raids sur notre ennemi ne seront plus effectués seuls mais en groupe et seront programmés et réfléchis pour la sécurité de tous. »

Je fis venir à moi la tête de Nephelim en usant de mon contrôle sur le vent et la fit exploser en modifiant sa densité. Toute trace de ce corps ou plutôt de ce morceau de corps avait été réduite en poussière. Toujours volant au dessus de l'assemblée, j'attendais les quelconques remarques de leur part.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://fantastiqua.forumactif.com
avatar

Tarod
Capitaine (1)


Messages : 469

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
21/50000  (21/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Mer 11 Mai 2011 - 9:14

C'est avec la plus grande attention que j'assistai à la prise de parole de chacun. Ils l'ignoraient peut être, mais en decrivant ainsi l'un des leurs, ils faisaient également une démonstration de ce dont ils étaient capables eux même. Légèrement en retrait, j'observai donc patiemment la petite joute verbale qui se mettait en place, prenant soin de noter un maximum de détails concernant chacun des soldats. Et quand tous eurent fini, je ne pus retenir un sourire... tout cela était très prometteur.

Mais au milieu de l'ambiance de camaraderie qui s'installait, je sentis soudain une aura sombre, presque démoniaque se rapprocher. Un sixième sens ? Oui, peut être. Ou un instinct animal... Toujours est-il qu'alors que je scrutai minutieusement les alentours, mes yeux tombèrent sur une masse noire qui n'avait rien d'un nuage. Tirant légèrement sur mon épée en la voyant se rapprocher à une vitesse folle, je ne bougeai néanmoins pas d'un pouce lorsqu'une femme, vêtue de noire et à l'allure démoniaque apparu soudainement sur l'estrade où je me trouvais. On aurait dit... non, j'en étais sur, ce nuage s'était simplement transformé en cette... femme ? Ou était-ce l'inverse ?

Perdu dans mes reflexions, je ne vis qu'au dernier moment le présent que cette inconnue venait nous offrir.

-Voici la tête d’un soldat de l’armée de Fuma que je viens de tuer, il y a peu de temps, et dont je vous ai fait profiter du spectacle.

Une tête hideuse roula à mes pieds, sous les yeux ébahis et dégoutés de tous. Pour qui cette Niru - car c'était là son nom - se prenait-elle ?

- C’est sur cette annonce que je vous informe de mon entrée dans les rangs de l’armée de Kanoé. Je ne l’appellerais pas seigneur, ni chef car je déteste les anges, mais je ferais un effort de respect malgré tout alors nul besoin de vous obstiner a me faire remarquer mon manque de respect, il est volontaire.
Pour ceux a qui mon arrivée pose problème, qu’ils se manifestent maintenant, je me charge d’eux et je peux continuer tranquillement car je déteste être interrompue


Lachant enfin le pommeau de mon épée en comprenant que ce monstre était finalement un allié, je n'adoptai pas pour autant une attitude détendue. En quelques phrases, elle venait de cracher sur tous les principes que je considérai comme essentiels. Je m'apprêtai à répondre, mais mon esprit capta l'avancé rapide d'une puissance bien plus grande et bien plus douce avant que je n'ouvre la bouche. Kanoë était de retour.

Et en effet, à peine eut-elle fini de cracher son venin que notre Prince déploya ses ailes et attérit en douceur à quelques pas de nous. Entre nous pour être exact. Et heureusement devrai-je dire, car je n'aurais pas supporté d'en entendre d'avantage sans intervenir. C'est donc avec un sourire mauvais que j'accueilli les paroles de mon Prince, lourdes de sous-entendu.

-Toute créature mérite le respect. Même si ce guerrier était notre ennemi, le tuer simplement aurait suffit. Tu n'avais point besoin de venir souiller ma cour avec sa dépouille. Il y a bien d'autres façons de s'annoncer et elles captent toutes autant d'attention. Taches donc de t'en souvenir... Niru...Ta présence parmi nous signifie sûrement que tu souhaites rejoindre nos rangs. Je t'accueille donc parmi nous. Tu intégreras la première troupe dirigée par Kaïri Rima et sus-commandée par Tarod. Hum...A l'avenir, les différents raids sur notre ennemi ne seront plus effectués seuls mais en groupe et seront programmés et réfléchis pour la sécurité de tous

Sur ce, il se contenta de faire exploser la dépouille en poussière, espérant sans doute faire comprendre à tous la vacuité du geste de Niru. J'étais cependant impressionné qu'il la laisse s'en tirer comme ça, qu'il l'accueille sans plus de manière. L'armée était-elle donc soumise à ces extrémités?

Captant rapidement le regard du Prince, je lui signifiai silencieusement que j'aurais à lui parler, une fois que tout ceci serait terminé. M'ayant compris sans difficulté, il acquiesca discrètement.

Essayant de reprendre une expression neutre, je m'adressai ensuite aux guerriers restés silencieux, en tentant parallèlement d'oublier la présence de Niru :

- Bien ! Je crois que le moment que tous attendaient est enfin arrivé. Nous allons pouvoir officiellement accueillir nos nouveaux membres dans l'armée.

Je gratifiai Felyndiira d'un sourire en particulier. J'avais mis du temps, mais j'avais fini par me faire à sa décision. Et au fond... au fond j'en étais plutot très heureux. Je me reculai une fois encore, puis invitai les guerriers à monter un par un, pour enfin prêter allegence selon les règles de l'art.


[les nouveaux, vous savez ce qu'il vous reste à faire ^^ Niru attend que tous aient posté avant de vomir sur les allégences stp =)]


Dernière édition par Tarod le Mer 11 Mai 2011 - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Mer 11 Mai 2011 - 11:15

Avec beaucoup d'étonnement, je constatais que Kairi sus garder son sang froid (sans jeu de mot) et répondis à chacun de nous ce qui lui semblait être le plus direct mais tout en restant à la limite du respect qu'elle devait nous faire part. Elle serais une dirigeante exemplaire. Je sentis alors la pression se relâcher pour tous. Nous savions tous à peu près à qui nous avions à faire et personnellement, même si je ne connaissais guère certains des membres, tel que Tilian ou Mellindira, je sentais que nous serions une bonne équipe et que je saurais m'entendre avec tous. Tous sauf peut-être notre nouvelle arrivée. Déjà rien qu'à la sensation que je ressentis avant son arrivée, une très ressemblante à celle qui m'emplissait lorsque Zarathos se trouvait dans les parages, tout mon pelage se hérissa. Je tournais la tête avant bon nombre de gens, ceux qui percevait aussi bien les sensations que moi ou qui percevait les aura, m'imitèrent d'un seul mouvement, à quelques dixièmes de seconde avant ou après moi. Une sorte de nuage noir qui suintait de maléfices se dirigeais vers l'estrade. Voyant Tarod prêt à tirer son épée, je fis de même avec ma dague. Pourquoi diable n'avais-je pas emporté mon arc...
Dans un souffle, une jeune femme apparu à la place du nuage et je retins mon souffle devant cette apparition. Disons que depuis que l'on m'avait annoncé que j'avais transmis le Mal qui m'avait contaminé à mon fils et que ce Mal m'avait été ancré en moi à cause de démon de ce genre, je n'appréciais en aucun cas ces être - Zarathos en savait quelque chose car malgré toute ses attentions envers mon fils, je n'arrivais pas à l'apprécier.

- Bien le bonjour tous le monde, je m’appelle Niru, enchantée de faire votre connaissance.

Désolé ma belle mais ce n'était pas réciproque

- Voici la tête d’un soldat de l’armée de Fuma que je viens de tuer, il y a peu de temps, et dont je vous ai fait profiter du spectacle.

La colère montais en moi alors que la gamine insolente faisait admirer son trophée de guerre. Était-ce ainsi que l'on vantait ses exploit à cette cours ? En exhibant les restes sanglants de ses adversaires ? Un son s'étrangla dans ma gorge mais je ne fis qu'avaler ma salive d'un coup sec, manquant de m'étouffer. Ma main libre avait agrippé le poignet de Alyanah que je lâcher de suite après m'en être rendu compte en murmurant un bref désolé. Elle n'avait pas besoin de voir comment j'étais, elle devait le percevoir à travers mon aura. La question qui me brûlait les lèvres, c'était qu'elles étaient ses intentions. L'autre répondis à ma question :

- C’est sur cette annonce que je vous informe de mon entrée dans les rangs de l’armée de Kanoé. Je ne l’appellerais pas seigneur, ni chef car je déteste les anges, mais je ferais un effort de respect malgré tout alors nul besoin de vous obstiner a me faire remarquer mon manque de respect, il est volontaire.
Pour ceux a qui mon arrivée pose problème, qu’ils se manifestent maintenant, je me charge d’eux et je peux continuer tranquillement car je déteste être interrompue.


Je murmurais : « C'est une blague ? »

- Bienvenus dans une ère de chaos dans laquelle je serais a mon summum et je l’espère, pas dérangé par l’un d’entre vous dans mes pattes.
Comme je vous l’explique, je ne prête pas allégeance à Kanoé, je lui prête juste mes pouvoirs afin que le chaos envahisse ce monde car je lui doit, ainsi qu’a son frère, ma libération.


Elle fanfaronne. Si elle croyait que le prince la laisserais entrer dans notre armée de cette façon, j'étais certaine que ce ne serait pas le cas. Je me trompais.

Toute créature mérite le respect. Même si ce guerrier était notre ennemi, le tuer simplement aurait suffit. Tu n'avais point besoin de venir souiller ma cour avec sa dépouille. Il y a bien d'autres façons de s'annoncer et elles captent toutes autant d'attention. Taches donc de t'en souvenir... Niru...Ta présence parmi nous signifie sûrement que tu souhaites rejoindre nos rangs. Je t'accueille donc parmi nous. Tu intégreras la première troupe dirigée par Kaïri Rima et sus-commandée par Tarod. Hum...A l'avenir, les différents raids sur notre ennemi ne seront plus effectués seuls mais en groupe et seront programmés et réfléchis pour la sécurité de tous

Pardon ? Ok rester calme, ce n'était pas le moment de perdre son sang froid. J'avais l'impression que le serpent venait de se faufiler dans l'abri du félin... Bref, même si la comparaison était mal choisit, je ne sentais mais alors vraiment pas cette nouvelle recrue...

- Bien ! Je crois que le moment que tous attendaient est enfin arrivé. Nous allons pouvoir officiellement accueillir nos nouveaux membres dans l'armée.

Ouf, merci Tarod. Rien qu'entendre sa voix, je pus me résoudre à me poser un peu. J'allais enfin pouvoir me débarrasser de ce maudis serment que je préparé depuis l'avant veille. Tarod m'encouragea d'un sourire et cette fois, je ne laissais personne me devancer. Je ne savais pas du tout comment m'y prendre. J'aurais peut-être du me renseigner au lieu de plancher sur quelques phrases... Quelques phrases qui ne se décidèrent pas à sortir de ma bouche alors que je m'étais avancé et respectueusement inclinée devant le prince. Je posais alors un genoux à terre comme je l'avais vu tant de fois faire dans des cas semblables – je ne pensais pas que cela soit différent – et fixant mon prince dans le blanc des yeux, je prononçais solennellement :

« Mon prince, je mets ma personnes et mes armes au services de votre justice, je vous jure fidélité et obéissance jusqu'à ce que la mort m'est prise où que vous m'ayez destituez de mes fonctions. Je vous servirais au mieux sur tous les champs de batailles, dans toutes les guerres et...ne tacherais de ne pas laisser mon impulsivité prendre le dessus... J'en fais le serments. »

Je gratifiais Kanoë d'un sourire respectueux, d'un guerrier à son prince, mais au fond de moi et je savais qu'il le lirait, mon sourire était bien plus large et c'est un ''merci'' intérieur qui à lui seul était adressé, qui couronna mon serment
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Dim 15 Mai 2011 - 14:25

(voila, en attendant qu'un ordre de post soit instauré, je me permet de répondre pour faire mon "allégeance" a Kanoé ^^ héhéhéhéhé)

Kanoé vient d'arriver., tiens il est pas mal, mais bon c'est un gamin encore, il a du aller pleurer dans les jupons de son papounet car son frère lui a piquer un jouet... Ils me font pitié tous les deux, mais j'ai besoin d'eux pour recouvrer tous mes pouvoir, il faut qu'ils mettent le chaos dans ce monde et seule, je n'y arriverais pas.

Bon, les nouveaux doivent prêter allégeance? que c'est.... à vomir.
Bon, toi la femme chat, écarte toi, je vais le faire a mon tour et comme cela, ce sera plus a faire
Faut se mette face a toi si j'ai bien compris, te regarder et tout?


Je regardais Kanoé dans les yeux et restais debout

Je ne te prêterais pas allégeance car je viens vous aider, pas me soumettre. Comme j'ai dit avant que tu n'arrive, je te serais utile et tu le sais. Colle moi un de tes larbin dans les pattes mais qu'il ne me gene pas, j'avancerais et je le ramènerais même s'il est mort
Mais je ne m'agenouillerais pas devant toi et je ne prêterais pas de serment pour devenir un de tes cabot ou tes chat domestiques (son regard se tourne vers Felyndiira)
Voila, j'espere avoir été assez clair (se met a rigoler cyniquement)


Je me tournais vers la foule

Allez, larbin suivant... dépêchez vous, on s'ennui, enfin moi oui et ceux qui attendent aussi.

Je partis m'asseoir dans un coin de l'estrade et fit mine de dormir sous l'ennui de la cérémonie et des leçon de morale qu'on me faisait.
Je n'avais envie que d'une chose, partir a la recherche des descendants de ceux qui m'avaient emprisonner et en plus de cela, je sentais un puissance démoniaque plus ancienne que la mienne et il me tardait de savoir d'ou elle venait...

HRP: j'avais prevenu ue j'attendais jusqu'a samedi avant de poster, on est dimanche donc je postent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Jeu 19 Mai 2011 - 15:47

Aura ténébreuse et ancienne.
Nuage noir, opaque et obscure.
Présage des plus mystérieux...


Sans chercher à comprendre ce qu'il se passait, Mellindra referma sa main sur le pommeau d'un poignard. Son geste, précis, attira sans nul doute des regards sur elle. Allons bon, quelque chose se rapprochait ! Et rien ne laissait envisager que cette chose venait en paix ! Surtout quand on sentait venir une aura maléfique et démoniaque. Melli, étant une demie-démone, pouvait sentir ses con-frères et con-sœurs sans pour autant les voir physiquement. Ce don qui lui venait de son père était des plus sympathique et des plus pratique !

Quelques minutes après un nuage noir survola l'assemblée avant de descendre vers l'estrade. Le nuage se concentra, révélant ainsi une jeune femme des plus charmante, semblait-il... Pour une entrée fracassante, on pouvait difficilement faire mieux ! Niru (ainsi se présenta-t-elle) laissa rouler une tête sur le sol... Mellindra la regarda rouler, faisant gicler du sang au passage. Charmante jeune femme ! La colère bouillonna en elle et grandissait rapidement, tel un feu au milieu d'un bois mort. Certes, la tête appartenait à un ennemi de Kanoë... Mais il restait cependant un être vivant ! Comment osait-elle l’exhiber de la sorte ? La jeune femme fit un pas en avant, prête à remettre à sa place cette "charmante" jeune femme. Elle stoppa son élan quand Kanoë arriva...

Elle ne bougea plus, silencieuse. Elle prêta attention aux propos forts véridiques de l'ange. Elle s’aperçut également, en observant ses camarades, que certains avaient une arme à la main. Pas fous ! Ils avaient compris le danger... Finalement Tarod reprit la parole annonçant ainsi la suite de la cérémonie d’allégeance. Felyndiira fut la première à parler, prêtant ainsi allégeance au Prince Kanoë. Eli garda ses yeux braqués sur Niru. Il y avait quelque chose de malsain chez elle. Elle n'était pas quelqu'un de confiance ! A coup sûr elle était du genre à se servir des autres pour parvenir à ses fins !
Non, Kanoë ne pouvait décemment pas la laisser intégrer l'armée ! A moins qu'il ne se trouve bloqué vis à vis de l'armée de son frère... Ah ! Les effectifs et tout ce qui allait avec, c'était affligent ! Quand la femme de Tarod eut fini, Mellindra commença à avancer vers l'estrade.

Néanmoins, pour la seconde fois, elle fut interrompue !
Niru reprit la parole. Qu'est-ce qu'elle l'agaçait !!! Où se croyait-elle celle-là ? Elle prêta son aide, se refusant de prêter allégeance, tout en gardant ce petit air cynique plaqué sur son visage.
Kanoë allait quand même dire quelque chose, non ?!! Une fois qu'elle eu fini sa longue tirade ennuyante, elle alla s'installer dans un coin de l'estrade où elle ferma les yeux. *Sans doute est-elle fatiguée d'avoir autant parler !* pensa Mellindra, un sourire contrit sur les lèvres.
Juste après les avoir traité de "larbins"...

Mellindra fusilla du regard cette femme odieuse et s'avança vers l'estrade. Elle se contrôla, expirant longuement. Elle arriva devant le Prince, le gratifia d'un sourire, et Tarod d'un hochement de tête. Comme l'avait fait Fel' auparavant, Melli posa un genou à terre, son regard plongé dans celui de Kanoë.

- Moi, Mellindra Road, déclare solennellement que je serai fidèle...

Mellindra s'arrêta. Elle avait répété plusieurs fois ce qu'elle allait dire aujourd'hui... Mais ce n'était pas ainsi qu'elle était ! Son cœur parlât à sa place.

- Mon Prince, je vous offre ma vie et mon honneur. Je serai la main de Votre justice, sacrifiant ma vie afin de poursuivre Vos ordres. Rien ne m'arrêtera, si ce n'est Vous. Je jure sur mon honneur de Vous être fidèle et de continuer à être à Vos côtés tans que la Mort ne m'aura pas recueillie en son sein, ou que Vous m'ayez congédiée. J'userai de tout mes talents pour atteindre Vos objectifs. Je jure sur ma parole d'honneur de défendre jusqu'à mon dernier souffle mes camarades et Votre personne.

Mellindra regarda Kanoë. Ses yeux pétillaient de joie. Elle était ravie d'être ici... L'émotion lui faisait battre son cœur rapidement. Et c'est en murmurant audible ment qu'elle acheva :

- J'en fais le serment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Sam 28 Mai 2011 - 11:53

La cérémonie continuait comme sur des roulettes, jusqu’au moment où un nuage plus sombre que la nuit se posa sur l’estrade puis disparut en faisant apparaitre une jeune femme. Cette femme était vêtue de noire et avait une âme maléfique. Elle lançait une tête d’un ennemi au sol en lâchant des paroles pas du tout apprécié par la foule.
Lorsqu’elle fut terminée le Prince Kanoë apparut au dessus de l’estrade. Il accueillait la femme et la remercia de venir nous aidait. Beaucoup de questions se posèrent dans la foule.
Felyndiira parlait la première pour ouvrir la plus importante partie de cette cérémonie :
-Mon prince, je mets ma personnes et mes armes au services de votre justice, je vous jure fidélité et obéissance jusqu'à ce que la mort m'est prise où que vous m'ayez destituez de mes fonctions. Je vous servirais au mieux sur tous les champs de batailles, dans toutes les guerres et...ne tacherais de ne pas laisser mon impulsivité prendre le dessus... J'en fais le serment.
Ensuite vint le tour de la femme mystérieuse qui me surprit beaucoup :
-Bon, les nouveaux doivent prêter allégeance? que c'est.... à vomir.
Bon, toi la femme chat, écarte toi, je vais le faire a mon tour et comme cela, ce sera plus a faire
Faut se mette face a toi si j'ai bien compris, te regarder et tout?

Je me demandais qui était réellement cette personne car elle ne vouvoyait pas notre prince elle le tutoyait. Elle continuait à lui parlait en se forçant de parler gentiment.
-Je ne te prêterais pas allégeance car je viens vous aider, pas me soumettre. Comme j'ai dit avant que tu n'arrive, je te serais utile et tu le sais. Colle moi un de tes larbin dans les pattes mais qu'il ne me gène pas, j'avancerais et je le ramènerais même s'il est mort
Mais je ne m'agenouillerais pas devant toi et je ne prêterais pas de serment pour devenir un de tes cabot ou tes chat domestiques. Voila, j'espère avoir été assez clair.

Elle se tourna vers nous et nous disait sur un ton que je trouvais fort déplacé de sa part :
-Allez, larbin suivant... dépêchez vous, on s'ennui, enfin moi oui et ceux qui attendent aussi.
Comment avait-elle pu parler comme si nous étions des incapables je voulus lui dire le fond de ma pensée mais Mellindra prit la parole:
-Moi, Mellindra Road, déclare solennellement que je serai fidèle...
Elle s’arrêta peut être avait-elle eu un moment de panique puis continua:
-Mon Prince, je vous offre ma vie et mon honneur. Je serai la main de Votre justice, sacrifiant ma vie afin de poursuivre Vos ordres. Rien ne m'arrêtera, si ce n'est Vous. Je jure sur mon honneur de Vous être fidèle et de continuer à être à Vos côtés tans que la Mort ne m'aura pas recueillie en son sein, ou que Vous m'ayez congédiée. J'userai de tous mes talents pour atteindre Vos objectifs. Je jure sur ma parole d'honneur de défendre jusqu'à mon dernier souffle mes camarades et Votre personne. J'en fais le serment.
Quand elle eut terminé je pris la parole mais pas pour la femme que je n’appréciais pas du tout mais pour prêter allégeance :
-Mon Prince, Je fais le serment de vous servir selon les ordres que je recevrai. Je défendrai votre royaume, mes camarades et ma patrie pour le reste de ma vie. Je sais que ma vie ne sera pas gâchée si je meurs dans vos rangs. Je jure solennellement de combattre en votre nom jusqu’à ce que la mort me prenne.
Enfin mon tour était fini maintenant je pouvais souffler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alyanah
Guerrier (1.1)


Messages : 491

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
81/50000  (81/50000)
Inventaire: Epée double et longue dague, poignard, arc et flèches.


MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   Jeu 16 Juin 2011 - 9:24

La cérémonie continua, Kaïri répondit à ce que je lui avait dis avec un petit sourire moqueur, que je lui rendis volontier, je sens que je le regretterais plus tard, mais c'est plus tard. J'avais pas commencer du bon pied avec elle, mais il faut dire qu'on ce ressemblait trop pour rester plus de trois heures dans une même pièce juste toute les deux.

Une aura d'une noir corbeau me tira de mes rêveries, j'en vint même a frissonner. C'était puissant, très voir même trop. Plus tard, une femme vint ce présenter a nous, en exhibant la tête d'une créature de chez Fuma. La nouvelle arrivé ne me disais rien, et a en croire a réaction de Fely qui me pris le poignet, je n'étais pas la seule. Cette dernière lâcha vite mon poignet en murmurant un "désolé" presque inaudible, La femme avait dus lui faire beaucoup d'effet. Pour toute réponse je lui souri tout en suivant la cérémonie d'une oreille distraite. Kanoë réprimandait "gentiment" la nouvelle ... Niru ? Ouais quelque chose comme ça.

Vint enfin les serments. Fely devait être sois presser d'en finir, sois elle avait hate de faire entendre à tout le monde ce qu'elle avait à dire, elle passa donc la première avec un beau "discours". Vint ensuite Niru, puis Mellindra, puis Tilian. Tous avait fait un beau serment, moi j'avais juste 3 mots a dire, comme c'est original !
Je m'avança, monta sur l'estrade. Je me plaça devant notre prince puis comme les autres je récita mon serment.

- Je fais le serment de vous servir comme je le pourrais, je plissa les yeux et continua, J'obéirais à vos ordre et resterais loyale et droite. Je mènerais mes missions à bien ou mourrait en essayant de le faire. Et ceux jusqu'à la mort, ou jusqu'à ce que vous m'ayez congédiée. Et je promet de respecter mes compagnons d'armes. Je jeta un regard sur Niru et continua avec un certain dédain, Tous mes compagnons d'armes.

Voilà, maintenant c'était fais. Je pris une inspiration et vint me placer près de Fely. Saphir, ue je n'avais pas remarqué vint ce coucher a mes pieds sur l'estrade, je le regarda un peu me demandant comment les gens avaient pris son intrusion à la cérémonie puis souri. Oh qu'importe, il est une partie de moi après tout.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prends les armes et vois la gloire, elle t'appartient [PV armée de Kanoë]
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» liste des armes pour l'obtention des runes RA
» Instruction Technique Armes de Poing
» L''Atlantide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Ârnör :: Château :: Cour du château-