Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Mère et fils sur terre ennemi [pv Zarathos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Mère et fils sur terre ennemi [pv Zarathos]   Mar 11 Oct - 3:38

Le soleil était au zénith. Sous cette chaleur intenable, nous dûmes, mon fils premier né et moi-même, stopper quelques peu notre allure. Le voyage jusqu'aux territoire d'Ângmâr avait était long, surtout pour un petit garçon de 8 ans mais il avait du être nécessaire. Revenons plusieurs jours avant ce départ...

****
   
Je m'étais levée peu après le soleil et comme à mon habitude, lorsque j'avais la chance d'avoir mon mari pour partager notre lit, je l'embêtais affectueusement pour le réveiller en douceur. Nous demandions alors, après un petit câlin, un petit-déjeuner copieux pour nous et nos deux fils qui mangeais à eux deux, comme quatre bambins. Leefaen, âgé de 8 ans, devenu un petit garçon plus posé, moins tout fou et terriblement attentif à tout ce qui l'entourait, était toujours avec son petit frère Liam. Ce dernier allant sur ses 2 ans, était déjà très précoce. Il jouait souvent à la bagarre avec son frère et des armes en bois et se montrait d'ailleurs très adroit pour son age dans le maniement de ses fausses épées. J'étais fière de mes deux enfants malgré le fait que Lee nous ai fait des petites frayeurs par-ci, par-là, nous nous en étions bien sorti grâce aussi à l'aide du prince, à catalyser son mauvais côté et éviter les drames. Au fond, nous n'aurions peut-être pas du en faire autant car ce jour-là, Lee explosa.
   Durant cette journée où nous pouvions profiter d'un moment tous les quatre, Lee nous abandonna dehors pour aller se désaltérer. Connaissant maintenant parfaitement le château, ou du moins les zones qui lui étaient autorisé, il n'eus aucun mal à se retrouver en cuisine et demander poliment à boire. Alors qu'une servante lui donnait un verre de lait, il en entendit deux autres se chamailler pour savoir qui d'elles deux irait débarrasser la table du prince lors de son prochaine repas. Leefaen, curieux, alla voir ce qui se passait et brusquement, il fit face à une stupide bagarre entre femelle déchainée. Les deux jeunes femmes ne devait pas s'aimer beaucoup vu la méchanceté qui se dégageait de leur yeux. Lee resta bouche bée à regarder ça et soudain comme en transe, il esquissa un sourire. Il voulu calmer les deux femmes à SA manière. Son œil rouge étincelant, il fit quelque chose qu'il n'avait jamais fait auparavant, excepté sur des petits jouets pour amuser son frère dans le dos de ses parents. Il fixa un chandelier en fer forgé noir accroché au mur et en se concentrant, il l'y arracha et le laissa tomber sur l'une des deux femmes. Effrayé, l'autre voulu s'enfuir mais une lance maintenu par une armure servant de décor dans le couloir vint la pointer au mur à travers son épaule droite. La première évanoui, la seconde épinglée poussé des cris de douleur terrible qui ameutèrent les habitants du château. La suite est peu importante mais en gros, j'ai accourus avec Tarod qui portait Liam, vers Lee et comme les autres fois, il se calma en me voyant mais je sentis néanmoins qu'il résistait. J'eus alors la crainte qu'un jour, même moi je ne pourrais plus contrôler mon fils. Le prince fit le nécessaire pour soigner les deux femmes et étouffer l'accident. Leefaen ne se souvenait de rien mais cette fois, il avait conscience qu'il avait fait quelque chose de mal. Il le sus en fixant les yeux de ses parents inquiet.
   Suite à ça, Tarod du repartir en mission et moi, en bonne mère, je devais encore patienter pour repartir à l'aventure. Il me fallait m'occuper de mes fils. C'est ainsi que je pris la décision d'amener Leefaen à une des seules personnes que je ne voulais pas revoir : Zarathos. Mais il le fallait. Il m'avait dis qu'en se nourrissant du mal de Lee, lui préservait sa vie et pouvait par la même occasion, supprimer le Mal qui rongeait mon fils pour quelques temps. Je me reprochais même d'avoir trop attendu. C'est pour celà qu'après avoir préparer afaires de voyage et chevaux, avoir prévenu le prince et Tarod par une lettre pour avoir à éviter de donner trop d'explication en face à face de peur qu'ils tente de me dissuader, je confiais mon petit Liam à Armène et partit avec Leefaen. J'avais accepté une escorte que m'envoyais Kanoë alors qu'il venait de lire ma lettre, une petite heure après mon départ. Les huit cavaliers m'ayant très vite rejoins, je ne les renvoyai pas et nous nous dirigâmes sans embuche vers Ângmâr.

****

 
Et nous y étions bien arrivé. Le chemin avait été plutôt facile à suivre et nul n'avait cherché à nous faire rebrousser chemin. Avec toutes les tensions qu'ils y avait dans les terres en ce moment, les gens ne s'amusaient plus à chercher à intimider les voyageurs. Il faisait leur vie en s'attendant au pire. Nous nous retrouvâmes aux pieds de grande montagne, creusée de ci, delà de longue gorge caillouteuses. L'un des cavaliers m'informa que l'une d'elle avait pour nom la Gorge aux esprits et qu'il n'était pas recommandé d'y pénétrer. Loin d'avoir peur des fantômes, j'accepter néanmoins de respecter les superstitions de mes hommes et voulu faire demi-tour pour choisir un chemin plus sur vers le château de Füma mais Lee tira sur les rênes de notre cheval. Le dialogue qui s'en suivit fut assez troublant pour mes cavaliers et moi-même mais pas pour le petit :

"Maman, vas par-là ! Il est là-bas Zarathos !"

- Mais comment le sais-tu ? Tu sais bien qu'on dois trouver le château, le prince nous indiquera bien comment le trouver et...

- Pas besoin d'aller au château. Zarathos est par-là. Je le sais c'est tout.

- Contournons simplement cette gorge d'accord ?

- Je le sens maman, il est dans cette direction, il faut aller par-là. Aller maman, on a pas le temps. Il faut rentrer après pour rassurer papa"

Durant la conversation, il avait pointait son doigt à la peau grise dans une direction très précise et le plus cours était par delà ces gorges. Je jetais un coup d'œil à mes cavalier qui n'étaient pas très enthousiasme pour nous suivre. Je demandais à Lee :

"Est-ce-que tu sais qu'il est loin de nous en ce moment ?

- Il est dans la gorge maman.

- Très bien on y va Lee. Vous tous, à moins que l'un de vous ai le courage de nous accompagner, je vous ordonne de rester ici. Préparer un campement discret le temps que nous nous rendions dans la gorge. Nous nous retrouverons dans deux jours maximum. Passé ce délais, que deux d'entre vous aille prévenir le capitaine Tarod et le Prince. Me suis-je fais comprendre ?

- Oui dame Felyndiira, répondirent-ils à l'unisson.

Je dirigeait notre cheval vers l'entrée de la gorge. Lee très calme, me guidait. Il ne s'était pas trompé, il y avait bien une aura démoniaque dans le coin, sauf que ce n'était pas celle qu'il croyait. Il avait en réalité capté la présence de Kienzan...




Dernière édition par Felyndiira le Ven 27 Sep - 1:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: Mère et fils sur terre ennemi [pv Zarathos]   Mer 12 Oct - 7:52

le mal le bien la vie la mort tss tant de mots inutile il n'y a n'y de bien n'y de mal il n'y a que le point de vue de chacun et la vie n'est que la continuité de la mort mais il est vrais que a certain moment on pense autrement et aujourd'hui c'était le cas zarathos avait reçu l'ordre de partir en mission ver les contrer exiler de fantastiqua mais kienzan savait très bien qu'il comptait aussi rendre une visite a ceux qui avait transformer zarathos en cette etre faible et remplie d'une rage et d'une rancœur sans nom

kienzan était dans la grotte au esprit a méditer elle cherchait le réconfort au près de ceux qui jadis furent ses fils frères et cousin.
Comment avaient ils osé comment avaient ils pu lui voler son unique famille sont bien le plus cher comment avaient ils imaginer que zarathos resterait là sur fantastiqua calme a attendre, zarathos avait reçu il y a peut une info des enfers luna avait survécu lors de la guerre civile est venez juste de mourir il y a quelque mois. la reine des enfer était retenue dans le donjon du 1 cercle des enfer ou elle était torturer puis remis sur pied. pendant tout ses siècles ils avaient fait croire en sa mort juste pour affaiblir zarathos mais quand il a appris sa le démon est parti en enfer seul pour la venger et récupérer son corps


la vielle chaine regarda les mur de la grotte sa famille sa petite fille et maintenant son petit fils les nouveau démon lui prenait tout ce qui comptait pour elle et sa avait rendu folle furieuse Kienzan qui par sa colère fessait exploser toute la grotte fessant fuir les esprits elle crier à en exploser les tympans
"Ordure salle rat immonde légion et apocalypse je vous promets je vais vous tuer de mes propres maillons"
Pour la première fois depuis le jour ou elle fut enfermer dans sa chaine Kienzan maudit de ne pouvoir réapparaitre sous sa véritable forme ou elle aurait était sur un pied d'égalité face au démon
"Maudit soit mon impuissance je n'ai pas put sauver mes frères mon père et mes enfant et aujourd’hui je ne peux même pas sauver mon héritier "

Les murs exploser sous sa colère le feu des âmes bruler sans cesse et la chaine était déployer de toute sa longueur longeant les murs le sol fessant des zigs zag et allez retour dans la grotte

Kienzan après quelque jour de pure colère commença a enfin se calmer et réfléchir la grotte de jour comme de nuit sembler toujours illuminer comme si un soleil si trouver tellement les maillons d'âme de Kienzan bruler en nombre dans la grotte

Alors que Kienzan encore en furie explosa de son corps 1 stalagmite d'un mètre de large elle senti une présence juste en face d'elle et put voir Felyndiira et son fils celui que Zarathos devait amener à devenir son héritier

"Désoler très cherre pour cette accès de colère disons un peu rude mais disons que depuis quelque jour je sui un peu sur mes nerfs j'ai l'impression d'être une furie qui vient de choper son mec en train de coucher avec sa sœur "

des bout de corps de Kienzan passer a coter de fely puis aller ailleurs son immense corps ne cessait de bouger seul le haut de sa tète de dragon rester droite a faire face a la jeune femme
"Si vous chercher Zarathos désoler de vous dire sa mais oublier le c'est un conseil et si je peux me permettre un autre conseil preparer vous a la guerre Fantastiqua n'est plus sure et l'enfer va bientôt redevenir un joyeux bordel digne d'un bar de nain du chaos, zarathos va y remettre de l'ordre avec les loyalistes et sa risque de faire très très mal "


Dernière édition par Zarathos le Mar 1 Oct - 2:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Mère et fils sur terre ennemi [pv Zarathos]   Ven 4 Nov - 3:12

Toujours guidée par Lee, je menais le cheval en direction de la gorge qui se mit à trembler. Cela n'effraya nullement mon fils qui fixait toujours le même point depuis le début du chemin. C'est alors que nous nous retrouvâmes face, non pas a Zarathos mais à Kienzan.

"Regardes Maman, c'est pas Zarathos mais sa chaîne. Désolé je me suis trompé".

"Ne t'inquiète pas mon chéri, si Kienzan est ici, son maître n'est pas loin"

La chaîne démoniaque détruisait tout autour d'elle et mesurait une longueur in considérable ? Descendant de cheval, je fis aussi descendre mon fils qui s'accrocha à ma jambe ; pas par crainte, juste par habitude. Kienzan nous aperçu enfin et nous parla en essayant de canaliser sa colère. Qu'est-ce-qui pouvait la mettre dans un état pareil ? Et où était Zarathos ?

"Désoler très cherre pour cette accès de colère disons un peu rude mais disons que depuis quelque jour je sui un peu sur mes nerfs j'ai l'impression d'être une furie qui vient de choper son mec en train de coucher avec sa sœur "

Face à la grande tête de dragons, je lui dis gentiment :

"Ce n'est rien. Nous ne nous attendions pas a tomber sur toi en premier d'ailleurs, sais-tu où ...?"

"Si vous chercher Zarathos désoler de vous dire sa mais oublier le c'est un conseil et si je peux me permettre un autre conseil fuyez au paradis Fantastiqua n'est plus sure et l'enfer va bientôt redevenir un joyeux bordel digne de d'un bar de nain du chaos. zarathos va y remettre de l'ordre avec les loyalistes et sa risque de faire très très mal ""

Que lui est-il arrivé ? Pourquoi n'est-il pas avec toi ?

Après l'explication de Kienzan, je restais bouche bée. C'était terrible. Je voyais déjà très clairement le dessin de nos avenirs, nos vies en affrontement avec celle du Mal et quel Mal... Leefaen ne semblait même pas troublé, il s'était approché des anneaux de Kienzan et les caressait avec curiosité. Je profitais de ce moment d'inattention de sa part pour expliquer à Kienzan la raison de ma visite.

"En fait, je voulais trouver Zarathos pour mon fils. Tu sais que ton maître peut absorber le Mal qu'il y a en Lee. Cela était notre contrat entre autre. Il n'en a plus besoin ? C'est urgent car Leefaen fait de plus en plus de crise, il a des absences très fréquentes et fait du mal autour de lui. Il n'a encore blessé personne car par chance j'arrivais à temps. Devant moi, il redevient lui-même mais ça devient de plus en plus difficile de le ramener à sa vrai nature. Je ne sais plus quoi faire."

"Maman, sois pas triste, Kienzan va trouver une solution."

Mon petit s'était carrément assis sur l'un des puissants anneaux de la démone et me regardais avec inquiétude. Il savait que ce qu'il était et le mal qu'il lui arrivait de faire aux autres. Lui ça ne semblait pas l'effrayer plus que ça mais au fond de lui, il cherchait aussi comment ne plus être un danger pour ses proches. Il ne pleurait jamais mais son regard de petit félin en disait long sur son ressenti. Très innocemment, il demanda à Kienzan :

"Dis, il va venir me voir quand Zarathos ? Je ne veux plus faire peur à maman"


Dernière édition par Felyndiira le Ven 27 Sep - 1:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mère et fils sur terre ennemi [pv Zarathos]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mère et fils sur terre ennemi [pv Zarathos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mère et fils sur terre ennemi [pv Zarathos]
» Entre mère et fils [Mission rang B - Temari & Shikadai]
» Chez l'ennemi (pv Zarathos)
» Les Trois Salinéens - Couture & fourrure Polghotyer-Mère&fils - Maison fondée en -50
» Entre mère et fils x Henry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Ângmâr :: Gorge aux esprits-