Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)   Lun 9 Sep - 2:55






Nwes





Présentation





http://www.youtube.com/v/WHE4dPr9cWY
"quand la mort frappe à la porte,
à la porte,
à la porte.
Quand la mort frappe à la porte
le, croque-mort chante"




Nom : Nathalia

Prénom : Mérédith

Surnom : Morticia

Âge : inconnu

Race : démon mais se fait passer pour une humaine

Allégeance : Fuma

Rôle : à voir









Description



Description physique


Forme humaine:

Une enveloppe charnelle est-elle si importante que cela ? Dois-je vraiment me décrire physiquement ?? Car, l’enveloppe charnelle que je possède n’est qu’éphémère, un jour, je la quitterais, elle n’a donc rien de bien importante… Mais, soit, si vous voulez que je la décrive …
Bon, bon, bon par quoi commencer ? Premièrement s’il y a bien une chose que j’aime chez moi ce sont mes cheveux, une longue, chevelure de jais qui tombe en cascades funèbres sur mes reins, des cheveux que je brosse rarement et qui tombent très souvent devant mon visage. Un visage tout à fait normale, bien que pas trop laid, un nez peut être un peu grand et deux yeux noirs entourés d’épais cils qui donne à mon regard un côté fou et mystérieux… Mes lèvres ? Elles son fines et pales, certains aimeraient peut être les embrasser, d’autres disent qu’elles me donnent un charme, ce sont des lèvres, des lèvres qui vont se dessécher et finir comme le reste de mon corps, en poussière…
Mon corps ? Non mais vous ne voulez pas mes mensurations non plus ?? Et puis, il suffit de me regarder et vous saurez !
Il faut vraiment tout faire… Bien, je ne suis pas bien grande, 1 m 65 tout au plus, un petit bout de femme quoi, ma peau est très pâle, on dirait qu’elle n’a jamais gouté à la lumière du soleil, mais ma silhouette est très élancée, j’ai la taille fine et la poitrine, ainsi que les hanches « larges » bien que fin tout de même. Je mets toujours mes jambes en valeurs, elles ont l’air de plaire à la gente masculine ! Des jambes fines et fuselées, à défaut d’être longue de art ma taille. Et oui, je ne mesure pas 1m80 et je ne suis pas parfaite, mais je suis plutôt jolie, avec ce physique, qui penserait que je suis croque-morts ?
Je m’habille toujours de noir, il est d’usage de porter cette couleur dans le métier Je porte donc une longue robe noire qui laisse voir mes épaules blanches ainsi que mes deux jambes quand je suis assise, aucun bijoux n’orne ma peau pâle. A mes pieds, des chaussures à talon noires, toute en simplicité, la simplicité et le noir sont des maître mots dans l’esthétique de mon travail.




Description mentale


Description morale… Vous voulez que je me décrive moralement ??? Comment voulez-vous que je fasse ça moi ? Et puis… vous allez prendre peur… Tout le monde dit que je suis folle… alors vous allez penser que c’est une légende, mais c’est vrai, je parle aux morts. Ils sont ma seul compagnie, je le fait la discussion c’est sûr qu’ils ne répondent pas souvent, et quand ils répondent c’est un hurlement de peur… Oui, oui, j’ai déjà eu de faux morts, c’est toujours très drôle… j’ai mon aiguille, plantée dans leurs cou et ils se redressent sauvagement. Non, cela ne me fait pas peur, à dire vrai, je n’ai pas peur de la mort ni de ce qu’il l’entoure, je n’ai pas peur des araignées ni des rats ou du sang, ma vrai peur est le feu… Je n’ai-je pense pas besoin de vos dire pourquoi… Mais je n’en parle jamais, j’essaie de cacher cette peur qui me ronge de l’intérieur, je n’aime pas en parler, sauf aux morts !! Eux je leurs dit tout, ils m’écoutent sans se moquer, sans jamais me répondre…
Mon métier est le plus beau métier du monde ! Je ne cesserais de le répéter j’aime être pompe funèbre, même si je suis un joli petit bout de femme comme aiment le dire les hommes, je suis avant tout une passionnée de la mort !
J’aime la solitude, et j’ai un peu de mal avec les êtres vivants, du moins, les humains et autres races vivantes, j’ai un chat noir que j’aime beaucoup, lui, je n’ai pas de mal, j’aime beaucoup les animaux vivants, et les humains morts ! Je ne sais pas si je suis manipulatrice… Mais il parait que je suis sarcastique, que j’utilise trop souvent l’humour noir et que ce n’est pas normal de rire de quelque chose de sérieux ! Mais, mieux vaut rire que pleurer non ? D’après certains de mes clients, j’utilise trop souvent l’ironie… Où est le mal ? si quelqu’un se trouve moche, méchant, et qu’il ne l’est pas, ou vice versa, je ne vais pas aller contre son sens, mais, je vais lui montrer tout de même ce que je pense ! Et puis, après tout, je fais ce que je veux !! Oui, je sais me battre, avec une faux, et des éventails mais je n’aime pas ça… Je suis plutôt calme, simplement je ne fais confiance à personne, donc, j’ai appris à me battre pour me défendre.










Histoire



Une salle sombre, très sombre, une forte odeur de térébenthine et une silhouette féminine et gracieuse… Que fait une jeune femme dans un tel endroit ?
C’est vrais ça !! Qu’est-ce que je fais dans cet endroit ? Il me manque, mes seringues hypodermiques, des récipients pour les organes  un scalpel et mon tablier… comme je suis sotte !
Moi c’est Mérédithe je suis croque-mort, fille de croque-mort, petite fille de croque-mort, arrière-petite-fille de croque-mort,  arrière arrière… enfin, vous m’avez compris, ma famille fais ce travail depuis des générations ! D’ailleurs, j’ai grandis ici ! À l’auberge du dernier souffle. Oui, oui, auberge, mes résidents sont tous très calmes, il n’y a jamais de bagarre, jamais d’homme saoul, jamais de viole et ils me laissent tous prendre bien soin d’eux ! Ce lieu a toujours été mon lieu de jeux favoris ! Déjà toute petite je voulais aider mon père ! Et je l’aidais je lui passais les outils, le scalpel, les seringues et attachait son tablier. A l’époque, je n’étais pas encore assez grande pour voir ce qu’il se passait sur la table. Ma mère elle, elle restait à la maison avec mon frère qui avait peur du sang et de la mort, j’étais donc le seul futur croque-mort de la famille. En grandissant j’ai pu en faire un peu plus, j’ai d’abord commencé par me charger de vider les cadavres de leurs sang, chose simple, car à 12 ans, on ne peut pas faire beaucoup plus.
Je passe rapidement sur ces moment de ma vie… de toutes façons, je n’aime pas raconter ma vie, et puis l’enfance n’a rien de bien intéressant... Surtout la mienne, jusqu’à ce jours…

« Au feu ! Au feu !! Au feu!!! »

Qu’est ce qu’ils avaient tous à hurler ainsi ? Sérieusement… mais bon, feu signifiait mort, et travail ! Et s’il y avait beaucoup de travail je pourrais embaumer mon propre corps !! Et je deviendrais la digne héritière de la famille Lacrymosa ! J’étais toute excitée à cette idée, une euphorie qui retomba vite…  Il y avait en effet plusieurs cadavres, deux pour être exactes… Une femme, d’âge mur et un garçon, qui a environ mon âge… ou plutôt, qui a mon âge… mon frère jumeaux… Ils étaient brulés de part et d’autre du corps, certaines parties carbonisées même… Je serrais les dents… j’avais toujours été très proche de mon frère… Nous dormions ensembles, nous mangions ensemble, nous nous lavions ensemble, vraiment tout… les mauvaises langues nous pensaient incestueux… Pendent un instant je sentais le sol se dérober sous mes pieds… Ma tête me tournais et j’eu des hauts le cœur. Mon frère, mon frère tué, dans un incendie… à à peine 16 ans, j’étais déjà propulsée dans la dure réalité de la vie… Ou plutôt celle de la mort… Je regardais son corps calciné, rongé par les flammes…

« Papa… laisse-moi m’occuper de lui ! Je veux le rendre beau pour la dernière fête qu’il sera donné en son honneur »

Mon père fut d’abord étonné, puis choqué, et fini par accepter… Il l’allongea sur la table et me mis le tablier. Je pris la seringue hypodermique et le vida d’une grande partie de son sang, avant de l’éviscérer et de mettre dans le corps des épices et du miel pour le conserver, ainsi que dans ses veines, j’injectais de l’essence de térébenthine et de l’esprit de vin afin de le conserver et de lui donner une couleur autre que le blanc… blanc froid et blafard de la mort… Je sortais l’attirail de soin et de maquillage… une patte blanche nacrée faite à base de coquillages pour recouvrir les brûlures, du fils épais et une grosse aiguille à cuire pour fermer ses lèvres et ses paupières à jamais… De chaudes larmes coulaient sur mes joues, mon père posa la main sur mon épaule avant que je ne fasse quoi que ce soit, je lâchais tout regardant le corps nu et inerte de mon frère.

« Mérédithe, pourquoi pleurer de la mort ? Elle est la jouissance absolue, pourquoi pleure de cette jouissante tristesse ? »

Il avait raison… pourquoi pleurer de la mort… Elle était belle, elle était froide, elle était fin de toute souffrances… Un sourire se dessina sur mon visage, je commençais à fredonner une chanson

« Quand la mort frappe à la porte
A la porte,
A la porte,
Quand la mort frappe à la porte,
Le croque-mort chante »

Une fois mon travail achevé, j’admirais le chef d’œuvre, il semblait dormir, et sourire, il ne me manquait plus que des vêtements…

« Même dans la mort tu souris
Tu souris
Tu souris
Même dans la mort tu souris
Cher, petit frère… »

Je l’habillais comme il aimait être vêtu, à la manière, une chemise blanche et un pantalon  marron, un aire d’enfant de la rue et les cheveux en batail, comme lorsque l’on jouait lui et moi dans le jardin… Je voulais qu’il ait l’air de ce qu’il avait toujours été, après avoir agencé son cercueil je le mis à l’intérieur de celui-ci. Tout le temps où mon ère s’occupait de ma mère, moi je regardais mon frère, il était si beau… il allait me manquer… beaucoup…
Je me tournais vers ma mère, toute vêtue de blanc, une robe simple, mais belle, une robe qui lui allait à merveille !

Suite à ce moment, mon ère n’avait plus goût au travail, mais j’étais encore trop jeune pour tenir le commerce moi-même… Alors, il s’en occupait avec moi y faisant petit à petit de moins en moins de choses… à mes 20 ans je récupérais la boutique, et un nouveau client… mon père…  Lui aussi je voulais qu’il soit le plus beau pour son enterrement… Je m’appliquais tout autant que pour mon frère, mais mon père était mort d’on ne sait quoi, mais naturellement, son corps était en bon état, cependant, cela ne gâchait pas le plaisir du travail, et la joie d’un travail bien fait ! La vie continu pour moi, je ne l’arrête donc pas, je continue de vivre de mon travail, le marché de la mort est un très bon marché, les clients ne sont pas rabat joie, mais leur famille un peu plus… Les cadavres arrivent, je les rends beaux et les enterres, métier fort passionnant que celui de pompe funèbre, c’est même, le plus beau métier de ce monde !







Capacités



- Possession des morts: elle peut animer des cadavres dans un rayons de 5 mètre autour d'elle, ceux-ci lui obéirons au doigt et à l'oeil.

- une faux aussi tranchante qu'une lame de rasoir qui s'illumine de bleu quand elle passe à côté d'une âme errante voulant passer du côté des morts et augmente ses pouvoirs

- - Tapez votre première capacité optionnelle en cas de promotion au sein de l'armée

-- Tapez votre seconde capacité optionnelle en cas de promotion au sein de l'armée






Hors RP



Votre âge : Votre âge irl ici 20

Activité sur le forum : Votre activité sur le forum /10 ici 6/10

Comment avez-vous connus le forum : pas mal

Votre niveau RP : hum... vous voulez pas plutôt que je vous montre?

Code règlement : OKI by Fûma

Autre commentaire : Tapez ici












Dernière édition par Taomi le Lun 4 Nov - 9:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)   Lun 9 Sep - 8:22

bienvenue a toi jeune demonette (si besoin d'aide sur l'historie des demon sur fantastiqua n'hesite pas papi zarathos et le gardien de leur secret et histoire )

et precise si tu est demon de l'ancien temps ou nouveau demon selon le choix tu risque de pas avoir beaucoup d'ami ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

quamarie
Guerrier (1.1)


Messages : 673

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
61/50000  (61/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)   Lun 9 Sep - 19:43

Cool encore un démon ^^ (non mais sérieux j'adore les démons)

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Antonio et Jasper Torn
Guerrier (1.1)


Messages : 165

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
76/50000  (76/50000)
Inventaire:


MessageSujet: Re: quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)   Mar 10 Sep - 5:48

Bienvenue a toi Taomi Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kanoë
Prince Kanoë & fondateur


Messages : 1436

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
218/50000  (218/50000)
Inventaire: Nya, rose volante


MessageSujet: Re: quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)   Mar 10 Sep - 6:04

Bienvenue Taomi :-)

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://fantastiqua.forumactif.com
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)   Mar 10 Sep - 7:10

merci à vous ^^

papi zarathos>> j'ai déjà eu du mal à choisir la race laisse moi le temps s'il te plais U.U xD mais merci de la precision ^^ pour ce qui est des amis... tu trouve vraiment qu'elle a une tête à se faire des amis?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)   Mar 10 Sep - 10:35

moi non plsu j'ai pas la tete a me faire des amis^^


et pas de souci (je veut pas te brusquer c'est juste pour t'aider la race des démon est assez complexe a cause demon c'est pour sa que je te propose de l'aide ^^ bref bon courage et j'espere rp bientôt avec toi petite demonette qu'importe ton alignement demoniaque et seigneurial)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)   Jeu 12 Sep - 6:46

Bienvenu jeune démone =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)   Jeu 12 Sep - 7:47

j'aime les gens qui ont pas une tête amicale ♥

pour l'aide je t'en remercie ^^ si j'ai un problème je viendrais te voir ô grand maître \o/

marchi pour l'acceuil
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)   Sam 14 Sep - 17:04

Bienvenue à toi peut-être future guerrière =)

Bon courage pour la suite de ta fiche ^^ en tout cas c'est avec grand plaisir que je t'accueillerais au sein de mes rangs Twisted Evil 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)   Lun 4 Nov - 9:42

THE END j'ai été absente longtemps, désolée, mais j'ai eu pas mal de problèmes de tous genres... Bref!! j'espère que ce petit personnage vous plaira!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fûma
Prince Fûma & Co-fondateur


Messages : 722

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
161/50000  (161/50000)
Inventaire: Epée des dieux (est capable de tout trancher, est invoquée et après un certain temps -qui varie sans arrêt- disparaît sans prévenir)


MessageSujet: Re: quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)   Lun 4 Nov - 17:33

Bonjour. Tu es validée. Tu peux dès à présent te lancer dans les rps !
Eclates toi sur fantastiqua !

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)   

Revenir en haut Aller en bas
 

quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)
» [Flashback] Quand la mort frappe à votre porte... [Clos]
» Quand le malheur frappe une nouvelle fois [Loup]
» Si...frappe à ta porte ? (jeu)
» Quand l'amour frappe à la porte, il faut le laisser entrer [FE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Avant de RP :: Présentation :: Présentation des personnages acceptés-