Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un après midi tranquille ? [Pv Uryû]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Un après midi tranquille ? [Pv Uryû]   Sam 1 Aoû - 6:56

Parfois, Lith se demandait si l’armée c’était bien fait pour lui. A part des gros tas de muscles sans cervelle et des taré qui ne pensent qu’au combat, on ne trouvait personne d’intéressant. Pas de jolie demoiselle, pas de belle princesse à secourir… c’est pas une vie ça ! De plus il supportait mal l’enfermement dans le château, c’est pour cette raison que le ténébreux pris le partit d’aller faire une petite promenade, après tout, lorsqu’il n’était pas en service, il avait bien le droit de sortir un peu ! Vivre pour travailler c’est mauvais ! Il faut travailler pour vivre, pas le contraire et ça… Lith l’avait très bien compris.

Une fois sortit, il se rendit dans la pleine non loin du palais, il fallait tout de même rester à proximité…surtout qu’il n’était pas un simple guerrier, il avait acquérait le rôle de chef de troupe depuis quelques temps, car il s’était fait plusieurs fois remarqué sur le champ de bataille. En même temps, avec une folle comme Runa à ses côtés, il était difficile de le raté ! Lui de nature calme, pas stressé, pour qui tout va pour le mieux dans le meilleur de monde et elle… qui passe sont temps à râler, à hurler ou à s’énerver pour rien. Plusieurs Lith avait pensait qu’elle devait être un démon des ténèbres plutôt qu’un esprit de lumière…en tout cas se statue ne lui allait pas.

Bref, une fois arrivé à destination, le ténébreux s’installa contre un arbre, posa sa faux sur le côté et fixa l’horizon au loin. C’est Alors que Runamary se matérialisa. La jolie blonde au visage angélique s’assit à genoux à côté de lui, s’approcha de lui et …hurla de toute ses force :


« Mais qu’est-ce que tu fous assis contre un arbreuh !? »

Le ténébreux sursauta et frotta son oreille. La folle ! Elle venait de lui exploser les tympans ! Elle l’avait déjà rendue aveugle d’un œil à cause du pacte, et voilà que maintenant il lui prenait l’envie de le rendre sourd. Cette fille est taré pensa le jeune homme en se remettant doucement de ses émotions. Une crise cardiaque ! C’Est-ce qu’elle voulait qu’il fasse ! Runa était tellement imprévisible et colérique, tout le contraire de celui qui partageait désormais sa destiné. Elle repris son calme et se leva, le fixant d’un air hautain.

« Tu pourrais m’expliquer ce qu’un chef de troupe fait à regarder les ciel, les nuages qui passe et les petits oiseaux qui volent ? T’es vraiment pathétique, ça fait pas crédible du tout ! Faut que tu t’occupes de ta troupe, que tu les entraînes, que tu leur fasses peur pour qu’ils te respectent… Et toi t’es là… tranquille, tout va bien ! »

« Mais euh… ils peuvent s’entraîner tout seul… c’est des soldats pas des bébés ! Et puis s’ils me respectent pas… tant pis pour eux… »

La blonde soupira… Lith était irrécupérable. Elle préféra s’étirer, malgré tout, elle aussi aimait être un peu au calme de temps en temps. Même si le silence s’évaporait dès qu’elle se matérialisait… Alors pourquoi ne pas passé un après midi tranquille pour une fois… en plus il faisait beau…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Uryû
Admin


Messages : 35

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/1  (1/1)
Inventaire: épée d


MessageSujet: Re: Un après midi tranquille ? [Pv Uryû]   Sam 1 Aoû - 8:28

Je m'étais encore endormi tardivement, la chaleur pesante dans le château m'avait fait tourner de nombreuses heures dans mon lit. C'est sans même le sentir venir que le sommeil prit l'avantage sur moi, mes paupières se fermèrent et ma respiration devin régulière. Je m’étais endormi, un sommeil calme et sans rêve. A mon réveil la lune bataillait encore dans le ciel de cet affrontement quotidien contre le soleil qui perdait tout comme sa compère la lune une fois pas jour. C’est la bouche pâteuse et l’esprit dans le gaz que je me relevais sur mon lit, mon premier réflexe fut de regarder a ma gauche si ma fidèle épée Zing était encore présent. En passant devant mon arme, je ne pu me retenir de la saisir afin d’effectuer quelque mouvement simpliste. C’est seulement après m’en trouver satisfait que je parti prendre une bonne douche afin de me réveiller comme il se le devait avant de mettre un pied dehors. Je sortis de la salle des bains complètement nu ne portant même pas une serviette autour de la taille, je filais rapidement dans ma chambre afin de m’habiller de peur de prendre froid. En ouvrant la grande penderie je du me résigner à rester nu jusqu'à ce que la ménagère vienne m’apporter des nouveaux linges, car malheureusement pour moi il n’y avait plus rien dans cette maudite armoire. C’est sans aucune gène qui soit que j’attachai mon épée sur mon dos nu, que je mis une paire de bottine et que je sortis de ma chambre afin de me restaurer aux cuisines du château.

En arrivant devant la grande porte ouvragé que je commençais à douter de la réaction du personnelle en me voyant ainsi, mais rien ne me fit changer d’avis je poussai cette grande porte a deux battant d’une main assurée. Une foi entré dans la cuisine une myriade de cris de surprise d’éleva mais aucune de personne présent n’osa dire quoi que ce soit sur ma nudité, pas même le chef cuisinier qui vin me demander ce qui me ferait plaisir ce matin. C’est sur le même ton que tous les autres matins que je lui répondis un verre de lait. Je fus servit rapidement et je pus enfin sortir de ce lieu ou seul les servant avaient leurs place. Je sortis du château sans rencontrer grand mon d’intéressent, en passant devant l’écurie l’idée de monter a cheval me traversa l’esprit, mais ne fit que traverser car être nu sur un cheval ne doit pas être très confortable. Je sortit donc a l’extérieur à pied, marchant tranquillement en direction de quelque arbres.

A plus je m’approchait des arbre et a plus je distinguais le présence de deux personne, j’espérais de toute mon âme qu’ils ne me remarqueraient mais je savais tout cela perdu d’avance vu dans la condition physique dont j’étais. Je me dirigeais donc vers ces deux personnes d’un air complètement absent qui avait pour seul et unique but de les ignorer. Une fois proche de l’arbre je grimpai aisément le long de celui afin de m’assoir contre l’une de ses branche et enfin profiter du soleil et du silence que cette journée pouvait m’apporter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un après midi tranquille ? [Pv Uryû]   Sam 1 Aoû - 9:58

Runamary avait fini par se calmer suite à la colère qu’elle avait poussée à l’égard de la réaction irresponsable et flémarde son vis-à-vis, elle restait debout, fixant le paysage reposant de la pleine vide et silencieuse. La jolie blonde aurait bien eut envie que débarque une armée ennemis à terrasser dans le but de ce défouler mais… ce n’était pas le cas, personne…le vide complet… enfin pas tant que ça… un garçon s’approchait… elle afficha un air surprit lorsqu’il fit comme s’ils n’étaient pas là… mais ce n’était pas cela le plus étonnant, il était nu !!! Non mais, quelle idée de se promener ainsi… la tempête Runamary n’allait pas tarder à s’abattre sur lui…

Alors que Lith avait fermer les yeux, perdu dans des rêveries de bonheur dans lesquelles sa vie ce passait dans un petit village paisible, avec une femme et une jolie maison, il fut soudainement sortit de ce pays merveilleux par la voix colérique de sa chère « démone ».


« Et toi là ! Le nimbus qui monte aux arbres ! Tu sais que c’est très mal de se promener nu ? En plus ignoré les gens l’est aussi »

Et voilà, Runa beuglait de nouveau, le pauvre Lith se demanda bien ce qu’il avait encore fait. Il n’était pas nu ?! Puis il se leva et vit le garçon nu comme un vers et explosa de rire. Disons que le ténébreux n’avait pas la même vision des choses que Runamary, et puis, comme c’était un garçon lui aussi… il se souciait peut de la nudité des autres mecs… Si ça avait été une fille, il aurait été super heureux mais là… les mecs ne l’intéressaient pas… quoi que… après plus mure réflexion, il fallait bien avouer qu’il n’avait jamais essayer. Alors Lith se rassit contre son arbre et commença à se posé des questions stupide sur « l’amour entre homme » dont ont évitera de citer les détails. Runa exaspérée s’en pris désormais à Lith.

« Et toi tu dis rien ?! Ça ne te choque pas ? »

Lith se contenta de hausser les épaules et de fermer des yeux. La blonde mis se mains sur ses hanche, soupira et rejeta son dévolue sur l’enfant.


« Dis donc ! T’es parents sont au courant que tu ballade à poile ?! »

Quelle gueularde cette Runa… Lith se mit prier pour qu’un jour enfin elle devienne muette… mais il commençait à désespéré : cela faisait quand même neuf ans qu’il souhaitait cela et jamais son vœux ne s’était exhaussé. Si un jour il trouvait le génie de la lampe, il était sûr que ce serait le premier vœu qu’il aurait fait, sans l’ombre d’un doute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Uryû
Admin


Messages : 35

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/1  (1/1)
Inventaire: épée d


MessageSujet: Re: Un après midi tranquille ? [Pv Uryû]   Sam 1 Aoû - 10:37

Je venais seulement de fermer es yeux pour m’évader dans mes pensé qu’une voix d’hystérique se fit entendre plus bas au pied de l’arbre sans même daigner la regarder ou même l’écouter, je gardai les yeux fermer attendant qu’elle comprenne que je me contrefichais de ce qu’elle avait a me dire. Du moins c’est ce qui dura jusqu'à ses dernière parole ou elle faisait allusion a ses parent. J’ouvris les yeux afin de regarder le visage de cette effrontée un peu trop bavarde puis sans même réfléchir je sautai de ma branche pour atterrir avec agilité sur le sol tout près de la jeune femme. Mon regard froid à glacer le sang se posa sur elle et mes paroles tombèrent comme la lame du bourreau sur le condamné :


-Sache que mes parents sont mort depuis bien longtemps, mais sais tu a qui tu t’adresse jeune fille ?


Je m’interrompis promenant mon regard sur les nobles courbes de la jeune femme qui n’avait aucun effet sur moi avant de réfléchir aux parole que je m’apprêtais a prononcer. Parole qui après moins de dix seconde fusèrent de ma bouche dans un éboulement incontrôlé :
-Petit effrontée sainte ni touche, parler est-ce la tout ce que vous être capable vous toute femme a langue de vipère ? Insinuerais-tu par tes parole que l’anatomie d’un enfant de douze années te choquerait-il d’une quelconque façon car si c’est le cas je te déconseille d’avoir toi-même une relation amoureuse. A présent passons aux présentations je suis le capitaine Uryû la plus jeune recrue de l’armée de Fûma, mais aussi l’un des quatre les mieux gradé.


Je m’interrompis de nouveau quelque instant afin de mieux observer les deux personne qui ‘entouraient. L’une était un homme posé et calme les yeux fermé certainement perdu dans ses pensées quand a l’autre… inutile de la dire elle m’énervait tellement que rien que le fait de la regarder me donnait envie de changer de rue. Je reprit encore la parole ne laissant pas plus de répit à cette harpie pour comprendre qu’un gamin de douze ans la remettait à sa place :


-Quand a vous deux, vous correspondez tout a fait a deux personne don quelque guerrier parle au château ; les deux maudits j’imagine. Assigné aux statuts de chef de troupe au sein de l’armée obéissant aux ordres direct des capitaines ou du prince….


Sur ses mots je fit apparaitre les ténèbres pour passer mon chemin et aller m’installer dans un autre arbre à l’écart de cette femme complètement singlée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un après midi tranquille ? [Pv Uryû]   Sam 1 Aoû - 23:29

Lith était là, si près de cette atmosphère pesante et pourtant si calme et détendu, il faut avouer que pour arriver à le stresser il fallait être sacrement motivé. Il savait que Runa ne regretterait en rien ses parole, il savait que la façon que le gamin avait du lui parler n’allait pas arranger les choses et surtout il savait qu’elle ne plaindrait pas pour la mort la mort de ses parents… ils devaient être tout les deux en train de penser à la même choses : les circonstances de leur rencontre, car oui, si Runa n’était pas intervenue Lith serait désormais au paradis avec sa famille, au départ il avait regretter d’être sauver et lui en avait voulu, mais en guise de réponse l’esprit de lumière l’avait giflé… c’était vraiment significatif de son caractère selon le ténébreux.

Puis un rire s’échappa de ses lèvres lorsque le garçonnet insulta sa compagne de destiné de sainte ni touche et de langue de vipère. Mais le pire, ce à quoi il se retenait d’exploser de rire (car on explose pas de rire au milieu d’un affrontement entre deux personnes) c’est lorsqu’il supposa que la femme était choquée par son anatomie… Lith savait aussi que c’était faux : Runa s’était occupé de lui depuis qu’il était âgé de dix ans et depuis elle avait eut le temps de le voir nu à mainte reprise, ne serais-ce que pour soigné des blessure ou à la sortit du bain… et aujourd’hui encore Lith aimait la taquiner en sortant du bain sans mettre de serviette… ce n’était pas qu’elle était choqué mais l’esprit avait un certain sens du raffinement et se promener nu est à des années lumières d’être un acte de bienséance.

Pour l’instant elle n’avait rien répondu, elle avait juste soutenue son regard d’un air sévère, cet air qu’elle avait le don d’utilisé face à Lith lorsqu’elle était très en colère contre lui, ce regard qu’il n’aimait voir sur son visage car cela signifiait qu’il ne pourrait pas avoir de tranquillité pendant un bon moment. Il n’aurait pas aimer être à la place du gamin. Ce dernier enchaîna d’ailleurs avec une histoire de maudit et passa son chemin. Comment osait-il ? Runa n’allait pas laisser les choses ainsi !


« T’a fini avec crise d’adolescence ? Je me fiche complètement de ta nudité ou de ton rang ! Une chose est sur : personne ne t’a enseigné la politesse et les gamins comme toi deviennent de vraie ordures en grandissant. Et pour ta gouverne, je suis sans doute dix fois plus âgée que l’était ta mère alors mesure t‘es parole quand tu adresse à t‘es aîné et encore plus s‘il s‘agit d‘une femme ! À ton caractère je vois bien que tu fais partis de la pire espèce d’homme qu’il puisse exister parmi les humain.»

Elle avait parler calmement mais avec un ton d’une froideur qui dépassait de loin celles du marbre gelé des pierres tombales. Lith savait que dans ses moments il préférait qu’elle l’oublie. D’ailleurs elle se tourna vers l’arbre où se dernier était assis. Plus rien, ni le ténébreux, ni la faux n’était à l’emplacement où elle les avait laisser.

« Lith ? »

« Oui, oui je suis d’accord avec toi… »

Et l’on pouvait apercevoir le jeune homme un peu plus loin dans la plaine, en train de jouer avec un petit chiot, un animal couleur des blés avec des poils en batailles, cet effet peluche qui rendre les bébés chiens si mignon. Lith se tourna vers la jeune femme et lui montra la bête féroce qu’il tenait entre les mains.

« Regaaaaaaarde je viens de le trouver ! Il était là tout seul et semblait perdu ! Il m’a fait un sourire tout mignon alors j’ai pas pu résister.. Tu crois qu’il appartient à Quelqu’un ? Adorable comme il est c’est sûrement le cas… je me demande s’il à un nom ?! Il est presque aussi beau que moi, j’aimerais bien l’adopter s’il appartient à personne ! »

Runamary regarda Lith, un air désespéré sur son visage, se demandant ce qu’elle avait fait pour mérité un acolyte pareil. Il jouait avec un chien pendant qu’elle s’énervait sur un gamin impoli… il ne pouvait pas la soutenir un peu… Lith était du genre s’y prendre mieux qu’elle pour ce qui était de discuter, il n’avait pas de doute là-dessus mais il était aussi du genre à se laisser marcher dessus facilement puisque aucune parole ne l’atteignait, on pouvait lui dire ce qu’on voulait.

Lith comprit par la suite que s’il ne disait pas quelque chose au gamin elle allait le tuer… où plutôt les tuer, tout les deux sans distinctions et peut-être même qu’elle s’en prendrait au chiot ! Alors Lith s’approcha légèrement de la plus jeune recrue de Fûma et afficha un sourire.


« Tu sais il vaut mieux respecter cette vieille folle pour évité es migraines… au fait c’est quoi cette histoire de maudit ? On est pas maudit ! Enfin je crois pas… »

Il continuait de jouer avec le chien tout en parlant, se fichant complètement de savoir s’il s’adressait à son supérieur hiérarchique ou à un gosse de douze ans, pour lui ça ne faisait aucune différance : il considérait que tout les Hommes (homme et femme, et surtout les femmes) étaient égaux et avait le droit à la même considération… et donc surtout les femmes qu‘il considéraient énormément !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Uryû
Admin


Messages : 35

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
1/1  (1/1)
Inventaire: épée d


MessageSujet: Re: Un après midi tranquille ? [Pv Uryû]   Dim 2 Aoû - 18:28

Cela ne faisait que quelque minute que je venais de rencontrer ces deux personnes, quelque non cela était un bien grand mot ; j’étais en leurs présence depuis tout au plus depuis cinq minutes en leurs compagnies. Cinq minute c’était pas moins le temps qui m’avait fallut pour me mettre a dis un membre de l’armée de Fûma, la simple broutille d’une nudité… quel fait totalement idiot pour provoquer une discussion haineuse tel que ça. Je ne supportais plus d’entendre les réclamations de cette femme qui se permettait de trouver à redire chez quelqu’un dont elle ne connaissait rien. Tout cela m’avais fait complètement oublier le jeune homme qui l’accompagnait inconsciemment je suivis le regard de la jeune femme au fort caractère lorsqu’elle regarda le jeune homme. Il avait filé discrètement un peu plus loin…certainement attiré par l’animal qu’il avait entre les mains. Je ne me donnais même pas la peine d’écouter ce que ces deux la se dirent et a cet instant précis la seul chose que je souhaitais c’était que cette folle m’oublie définitivement, mais d’après ce que j’avais pu cerner de sa personnalité je pouvais toujours courir pour avoir la tranquillité.

Je me crus sauvé, ne serait-ce que quelque instant car malheureusement pour moi ce fut au tour de l’homme de s’approcher de moi afin de me parler. Quel ennui j’aurai plutôt dus rester dans ma chambre et attendre que des vêtements propres me soit amené. L’homme a présent face a moi se mit à me sourire tout en cajolant son chien ; il était d’un ridicule, s’attacher a une bête aussi fragile en quelque instant, venant d’un guerrier cela m’étonnais et le pire était le fait que la femme ne lui dise rien. Son fort caractère… elle devait certainement le dissimuler vis-à-vis du garçon en ma présence. Quel aptitude puéril , je me trouvais vraiment face a une belle brochette de gamin car certe je me promenais nu, mais au moins je ne parle pas a tore et a travers et malgré mon jeune âge je n’abandonnais pas mes camarade simplement par ce qu’un chien me distrayait. Nous en étions a pas moins de sept minute mon seul désir n’était rien de plus que retourner dans ma chambre et d’oublier ces deux imbécile qui ne m’intéressait pas le moins de monde. Ca y est l’homme venais de finir de parler j’étais enfin libre de partir. Je fis donc demi-tour ne sachant que répondre tout simplement par ce que je n’avais rien écouter. Enfin j’étais partis en passant près de la jeune femme ce fut dans un murmure que je lui dis l’impression juvénile de son camarade et que une punition était plus mérité par sont abandons que par ma nudité. Je continuais mon chemin ne me souciant même pas du fait de si ces deux personne ma suivaient.

J’étais à hauteur de l’entrée du château n’ayant même pas daigné regarder en arrière afin de savoir s’ils m’avaient accompagné ; je ne prit même pas la peine de saluer les travailleur matinaux du château même si un ou deux tentèrent de me demander de l’habiller je ne daignai même pas réplique, je ne voulais qu’une chose ma chambre et enfin pouvoir être tranquille nu ou pas.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un après midi tranquille ? [Pv Uryû]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un après midi tranquille ? [Pv Uryû]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Après-midi tranquille.
» Un après midi tranquille ? [Pv Uryû]
» Un bel après-midi de printemps [a archiver]
» Après-midi entre filles [PV Lizzy]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Archives :: Archives :: Archives rp :: rp Ângmâr-