Fantastiqua le monde des invisibles

Forum rpg autour d'un univers fantastique qui évolue au fil de vos histoires... Pas de limite d'âge pour laisser libre cours à ton imagination...

 
AccueilPortailMapIndex de FantastiquaFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]   Mar 7 Déc - 6:23

Le fleuve de lumière. Un cours d'eau dont m'avais parlé Rosiel. Un endroit dit paisible et idéal pour se ressourcer. Après la naissance de mon fils, j'étais restée au manoir sous les bon soin de Rosiel, pour me reposer. Leefaen, mon fils, allait bien et c'était ça le principal, même si l'accouchement avait été très éprouvant. Il faisait un super temps d'automne. Les arbres étaient colorés et l'air frai mais très agréable. J'avais emmitoufler mon petit bout dans une couverture chaude, ne laissant dépasser que sa frimousse grise claire et ses petites oreilles toute fines et douces comme de la soie. Je mettais faite déposais par les serviteur de Rosiel à un kilomètre du fleuve et leur avait demandé de revenir à la nuit tombée. J'avais toue une après-midi pour me recueillir dans un lieu paisible avec mon fils. Moi-même bien couverte - un manteau noir recouvrant mes cuisses sur ma tenue habituelle - j'avais marchais à mon rythme, portant mon enfant dans mes bras, lui parlant sans cesse. Lui avait sortis ses petite mains et les tendais vers les feuilles qui tombés sur notre chemin. De temps en temps, il les déposait sur ma peau ; elles étaient toute chaude. Il avait hérité de cette caractéristique que je possédais moi-même : pouvoir maintenir son corps au chaud peu importe la température extérieure.
Nous n'étions pas seuls. Le chat et la louve étaient là aussi. Comme toujours, ils suivaient partout le petit comme son ombre. Ces deux là ne me posaient néanmoins aucun soucis. Ils s'alimentaient seuls et ne réclamaient jamais rien. Ils se relayaient pour veiller sur Leefaen. Mais même s'il ne se faisait pas trop remarqué, je les gardais à l'œil. Je savais ce qu'ils représentaient pour mon fils et je tenais à ce que les deux restent auprès de lui - quoi que je me serais volontiers passé du chat qui n'étais jamais très aimable. En revanche la louve ne se focaliser plus que sur Lee et même si elle ne communiquer pas avec moi, je la sentais aussi soucieuse pour moi et une petite léchouille de temps en temps sur ma main me rappelait qu'elle était aussi là pour moi. Cela me rassurait au fond qu'il y est ces totems auprès de mon fils.

*Je me souvenais du jour où ces deux animaux avait rejoint le cours de ma vie. J'étais sur la route pour joindre le manoir de Rosiel et alors que je voyageais de nuit, une pluie torrentielle c'était abattue sur moi. En cas ordinaire j'aurais largement supporter cet intempérie en m'abritant dans un arbre en attendant que ça se calme un peu mais j'étais alors enceinte depuis huit mois et m'approchant de la date finale, je n'étais plus aussi résistante qu'avant. Alors j'avais demandé l'hospitalité à la première habitation venue qui se trouvait être une chaumière d'un vieil ermite solitaire. Le vieillard vivait seul depuis de nombreuses années et me rappelait beaucoup mon défunt père, lui aussi ancien ermite. Alors que je frappais à la porte, je sentais la faim me tenailler et j'espérais qu'en plus d'un toit pour m'abriter, il m'offrirait quelque chose à manger. Quand l'homme m'ouvris, il me fit aussitôt entrer et me proposa d'aller me réchauffer près du feu. Toute la soirée, nous avons parlé de nos vie respectives et après une bonne soupe de légumes et un morceau de lard fumé, nous avions discuter de mon futur enfant. Il me confia alors qu'il pouvait lire l'avenir des gens mais sans entrer dans les détails. Je le laissais alors prédire celui de mon enfant. Posant sa main sur mon ventre, il resta un moment immobile puis retira sa main et me parla lentement. Sa voix trahissait l'inquiétude qu'il recensait :

"Ce que j'ai vu n'est pas très joyeux. Vous voulez réellement connaître l'avenir de cet enfant ?

- Oui je le souhaite. Autant que je sois prévenu".

- Très bien. J'ai ressentis le Mal en lui.

- Le...le Mal ? Comment mon enfant pourrait-il être démoniaque. Son père est un homme ayant la faculté de se transformer en loup mais rien de maléfique la dedans. Quand à moi, je ne me considère pas comme un être diabolique. En même temps je ne connais pas nos antécédents...

- Celà n'a rien à voir avec vos antécédents mais avec vous même. Le Mal vous a contaminé mais n'a pas agit sur vous, du moins pas de façon considérable, mais en revanche, l'enfant à tout prit. Vous êtes vous déjà fait attaquée et blessée par des êtres maléfiques ?"

Des êtres maléfiques, oui je ne comptais plus mes rencontres avec eux. Quand aux blessures, j'en avait eu de nombreuses mais je ne saurais dire lequel d'entre eux aurait pu me transmettre ce Mal. Troublée, je répondis néanmoins calmement :

- Oui, ça m'est arrivée de nombreuses fois. En quoi m'a t'il affecté moi ?

- Vous n'avez jamais eu la sensation que le monde était contre vous, commis des actes criminel comme des vols, des trahisons, des meurtres, sentis en vous des colères qui vous guidaient contre votre grès dans vos faits et gestes ?

- Si ! Si bien sûr ! Cette année j'ai été une criminelle parmi tant d'autre. Mais un prince m'a épinglé et punis. Depuis ma "visite" chez lui, je me suis beaucoup assagit et avec ma grossesse, je ne me préoccupais plus que de protéger l'enfant que je porte.

- Cette enfant a totalement absorbé le Mal qui était en vous. C'est lui qui le porte mais il s'est multiplié en lui, amplifié considérablement. Je le ressens.

- Mon dieu... Vais-je donné naissance à un monstre ?"

Je m'étais mise à pleurer. La simple idée de devoir éliminer le fruit de ma chair m'anéantissait. Le vieillard reprit avec douceur :

"Vous n'enfanterez pas un monstre, non je ne sens pas ça comme ça. Calmez-vous un peu et je vous direz comment il sera.

- Très...bien allez-y.

- Votre bébé aura une double personnalité. L'une d'elle sera ordinaire mais l'autre sera parasitée par le Mal. Si cette part de lui-même se met à dominer l'autre, il se retournera contre vous et tout ses proches quitte à les tuer si c'est nécessaire. Il attirera des créatures démoniaques à lui et sèmera souffrance et chaos sur son passage. Il s'attirera aussi la haine des autres et on cherchera à l'éliminer.

- Oh mon dieu... Dites-moi qu'il y a un moyen de conjurer ça. J'ai lutté pour garder ce bébé, c'est le seul être qu'il me reste, le dernier présent que son père m'a fait avant que l'on se sépare. Je vous en prie.

- Si, il y aurait un moyen mais la meilleure solution serait d'éliminer l'enfant. je peux faire ça sans que lui ou vous n'en souffre et...

- Non. Je vous l'ai dis, cet enfant doit vivre. Quel est le moyen dont vous parliez ?

- Pour le protéger et empêcher sa part de Mal de le submerger, je peux invoquer un totem.

- Un totem ?

- Oui. Une entité bienfaisance sous forme animal qui le suivrait partout et veillerais sur lui en toute circonstance. Je sens que pour lui c'est une louve qu'il faudra. D'un instinct maternel très développé, elle sera un modèle de droiture et de gentillesse. Elle sera liée à lui jusqu'à sa mort et lui permettra de canaliser ses désirs tuerie.

- J'accepte. Invoquez cette louve.

- Il n'y a pas de problème mais il y a un détail qui faut prendre en compte. Sachez que "le Bien ne peut exister s'il n'y pas de Mal pour l'y opposer. Autrement dit, si j'invoque la louve symbole du Bien, un autre animal, ici le chat, apparaîtra automatiquement. L'un ne peut exister sans l'autre.

- Quelle influence cet autre totem aurait-il sur mon bébé ?

- Il sera un chat ordinaire tant que l'enfant restera du bon côté mais dès lors où il cèdera à ses pulsions meurtrières, qui seront déclenchée par des émotions fortes, il sera le premier à l'encourager sur la route de la méchanceté et la louve ne pourra rien contre ça. Elle ne pourra que les suivre et protéger Lee contre ses ennemis, s'il en reste des vivants. Elle aura un pouvoir de sphère protectrice, éphémère mais efficace. Le chat aussi aura un pouvoir mais de destruction. J'ignore quelle forme celui-ci peut prendre..."


Malgré tout, j'acceptai sa proposition en espérant que la louve pourrait empêcher son enfant d'avoir à se tourner du côté du chat. Le sorcier procéda donc au rituel sur moi et les totems nous apparurent. Ils me suivirent sans rien dire jusqu'à la naissance du bébé et ne le lâchèrent plus depuis.*


C'est ainsi que je me retrouvais avec la louve, fourrure noire et reflets gris argenté avec des yeux dorés, et le chat, pelage noir et yeux rouge sang. Alors que j'arrivais au fleuve, une odeur familière me parvint mais curieusement, malgré mes doutes sur l’identité de l'individu qui se trouvait dans les parages, je ne fis pas demi-tour et vint calmement m'asseoir au bord de l'eau mais gardant mon bébé contre ma poitrine. Les deux totems s'assirent de chaque côtés de moi, l'oeil vigilant et les oreilles aux aguets.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]   Dim 19 Déc - 7:21

Zarathos avait depuis peu des cauchemars qui ne cessaient de le hanter pire que tout ces cauchemars le réveiller chaque nuit en sueur des cauchemars qui ne pouvait avoir qu’une seule signification : la mort.

Zarathos alors décidât de prendre un bon congé
Ce jour là on fêter dans la légion du démon le mariage de deux des dragons noir les plus fidèle de Zarathos sa démonette Helline et son ombres noctemortuus
La cérémonie ce passa et avant que la fête commence Zarathos regarda ses hommes et leur dit
« je pars pour quelque temps je vous laisse la légion et fuma protéger notre royaume et notre réputation »

« Nous préparons nos affaires et allons vous suivre »

Zarathos regarda ses ombres apparaitre dans le coin de la grande salle

« Non ce soir je pars seul et je demande juste que personne ne me suivent pas même les lèche bote de la légion du nord donc si vous les voyaient me lécher le cul je vous serais grès de les virer »

Tout le monde souri dans la salle et les ombre sortirent de jolie faux et tout en léchant la lame de leur outil de tueur Zarathos tout en levant son verre

« pas de sa je ne veux pas être accusé de désertion et meurtre a la place de mes hommes sa le ferait pas après je devrais allez m’engager chez Kanoë»

Tout le monde rigola et la journée se passa dans la fête naturel de la légion du sud tout le monde chanta et rigola un moment zarathos se leva même de sa place en plein milieu de la grande table principal du bâtiment du sud et commença d’une voie douce et mélodieuse a chanté

« Cette chanson est pour notre couple du jour que votre vie soi longue et grande au nom de Slaanesh

ECOUTE UN PEU TON COEUR
IL RIT IL RIT
ECOUTE UN PEU TON COEUR
IL RIT
ECOUTE CE BONHEUR
CEST UNE FACON DE VIVRE
NOUBLIE PAS QUE LA VIE CEST UN PLAISIR UN PLAISIR
NOUBLIE PAS QUE LA VIE EST UN PLAISIR

ESSE VRAI OU ESSE FAUX
JE MEN MOQUE JE M EN MOQUE
ESSE VRAI OU ESSE FAUX
JE MEN MOQUE
ESSE VRAI OU ESSE FAUX
QUE TU AIME CETTE HOMME
LIMPORTAN CEST DETRE HEUREUX OUI HEUREUX OUI HEUREUX
LIMPORTAN CEST QUE TU SOIS TOUTE JOYEUSE
ECOUTE UN PEU TON COEUR
IL RIT IL RIT
ECOUTE UN PEU TON COEUR
IL RIT
ECOUTE CE BONHEUR
CEST UNE FACON DE VIVRE
NOUBLIE PAS QUE LA VIE CEST UN PLAISIR UN PLAISIR
NOUBLIE PAS QUE LA VIE CEST UN PLAISIR

EMERDE CEST ENVIEUX QUI TE CASSE QUI TE CASSE
EMERDE CEST ENVIEUX QUI TE CASSE
PROFITE DU PLAISIR ET VIE CE PURE DESIR
LA VIE EST TROP COURTE MA FILLE
OUI TROP COURTE OUI TROP COURTE
LA VIE ET TROP COURTE POUR SOURFRIR

ECOUTE UN PEU TON COEUR
IL RIT IL RIT
ECOUTE UN PEU TON COEUR
IL RIT
ECOUTE CE BONHEUR
CEST UNE FACON DE VIVRE
NOUBLIE PAS QUE LA VIE CEST UN PLAISIR UN PLAISIR
NOUBLIE PAS QUE LA VIE EST UN PLAISIR


QUAND A TOI PROTEGE CETTE FEMME OUI CETTE FEMME OUI CETTE DAME
QUAND A TOI PROTEGE CETTE FEMME DE CES FLAMME
ET NE LA TRAHI PAS OU TU BRULERAS CE SOIR
AINSI QUE TOUTE TON AME OUI TON AME OUI TON AME
AINSI QUE TOUTE TON AME OUI TON AME »


A la fin de la chanson tout le monde applaudit c’était une des chansons des démons de Slaanesh les cadeaux s’ouvrir ensuite et Zarathos offris un tableau représentant la bataille contre les barbare ou les deux avait participé et ou les deux avait montré leur valeur de vrai guerrier
La fête continua et zarathos parti en douceur il rentra dans son écurie et prépara nécros il mit sa tenue noir enfila son hakama son armure son katana son whakisashi il monta sur son cheval et prit ses gans de cuir noir puis tout en enfilant sa capuche il se lança doucement a l’aventure Kienzan ce blotti contre lui dans ses couverture

Le froid tomber vite en cette période et peu de gens sortais la nuit zarathos en profita, durant plusieurs jour il galopa ver les régions de Nürnen ou il avait des amis qui pourrait l’accueillir et le cachait de ceux qui le chercherai depuis 6 siècles zarathos voulait non avait besoin d’être seul et sa il ne pouvait l’expliquer

Bien vite zarathos arriva au fleuve de lumière un long chemin qu’il connaissait bien pour l’avoir utiliser une fois mais en sens inverse : c’était il y a bien longtemps quand zarathos était prince démon et qu’il servait ses père les grand prince du chaos les dieux du chaos, repensez a sa faisait souffrir zarathos il voyait leur visage ceux de personne trahi tuai lâchement il voyait l’incompréhension et la rage il voyait sa fuite sa lâcheté son incompétence et au bout de toute ces souvenir il voyait Luna sa femme le pointait du doigt en l’accusant de l’avoir tuer de l’avoir laisser de n’être qu’un traitre a sa race sa religion et son maitre, puis il la voyait se tuait pour ne plus le voir
Zarathos se réveilla alors en sursaut au près d’un arbre il était sous sa forme démoniaque tout vie avait brulé au tour de lui et il sentait des goute de sueur lui coulait sur lui malgré ses flammes

*j’avais raison je ne peux plus rester au château pendant quelque temps j’ai trop de douleur à gérer et je ne peux même plus me remettre humain mes flamme elles peuvent se calmer mais je dois garder ma tète de squelette *

Zarathos regarda le fleuve il avait fait un cauchemar sans qu’il ne se rende compte et avait était allonger sur le sol par Kienzan
Le démon sourit en regardant sa chaine

« prépare le terrain on va faire un cercle de méditation 6 mètre de diamètre pentacle en tri et arcane démoniaque néo démoniaque et morteus »

La chaine alors commença à préparer au sol un long cercle elle déblaya tout en son centre et zarathos s'allongea dans l’eau en plein milieux du cercle et commença à murmurer des phrase démoniaque et a rentrer en tranche

Pendant plusieurs jour il resta comme sa il sentait ses émotions ce libérer ses problèmes se régler et ses âmes turbulente se calmer c’est le 6 jour que zarathos se réveilla et sorti de sa transe il regarda le ciel il était magnifique il regarda alors les arbres qui perdait leurs fleur et eu un petit moment de tristesse devant lui se trouvait des arbres que l’on nommé les rosiers des pleures
C’était des arbres de 6 mètres de haut fins et lisse il n’avait pas d’épine et leur branche partais a partir des 4 mètre harmonieusement au tour du tronc créant des rose de différente couleur qui tombait a la saison
Zarathos se mit en dessous de ses arbres en tendant la main et récupérant quelque pétale d’un rouge magnifique
Soudain il fut tirer de ses penser une personne arriva dans son cercle il la senti se posait au bord de l’eau
Le démon alors avançât en mettant sa capuche sur lui il avait réussi à reprendre sa forme humaine et c’était soigner mais il ne voulait pas montrer son visage fatiguer et remplie de souffrance surtout que la personne en question n’était rien d’autre que
« Felyndiira je commence à croire que vous aimez les même endroit que moi très chère »

Zarathos avançât tout en regardant les deux totems *un chat une louve serai ce possible que * il avança encore un peut et trouva sa réponse
« Oula je voie que depuis notre dernière rencontre il ya eu du changement le fils de Tarod je présume il aurait pu me prévenir le petit loup »

Zarathos la regarda il s'appuyait sur une canne et se mit en tailleur au coter de la belle Felyndiira

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]   Dim 19 Déc - 8:49

« Felyndiira je commence à croire que vous aimez les même endroit que moi très chère »

"Bonjour Zarathos. J'imagine en effet".

Cette familiarité venant de moi m'étonna un peu mais j'étais si calme que rien n'aurait pu m'ébranler ; j'étais ainsi depuis la naissance du petit. Pourtant, j'aurais du me montrer plus réticente à m'adresser à cet être. Lui qui m'avait torturé à notre première rencontre et à notre dernière et s'était mêlé de ma relation avec Tarod. Et pourtant, je ne cherchais pas à lui en vouloir. Si j'étais ici, c'était pour profiter de cette fraîche après-midi avec mon bébé, pas pour me prendre la tête avec un vieux.

« Oula je voie que depuis notre dernière rencontre il ya eu du changement le fils de Tarod je présume il aurait pu me prévenir le petit loup »

"Ne croyez pas vous immiscer sans cesse dans notre relation cher démon. Et puis je vous rappelle que vous êtes ennemis et que moi, vous me haïssez. Expliquez-moi pourquoi aurions-nous eu l'idée de vous annoncer la naissance de notre fils ?"

Je le laissais s'asseoir près de moi, je n'avais pas peur. D'ailleurs, je ne le sentais pas menaçant mais plutôt affaibli. Sur quel point je ne saurais le dire mais je ressentais un truc pas net en lui. Revenant sur ce que je venais de lui répondre, je me rendis compte que Zarathos serait certainement plus à même de revoir Tarod avant moi. Mais Tarod ignorait l'existence de son fils. Ce dernier gigotait dans mes bras comme curieux de voir à qui sa maman pouvait bien parler. Quand aux totems, ils adoptaient une position défensive. La louve couchée derrière mon dos fixait l'enfant sans ciller, quand au chat, il fixait l'inconnu avec ses yeux rouge sang, comme si il était près à lui bondir dessus pour le bouffer. Mais je passais ma main sur sa tête noire pour le dissuader et murmurait à ce déplaisant félin :

"Calme, il ne lui fera pas de mal. Va ennuyer quelqu'un d'autre".

Je le repoussais alors et il recula en me feulant dessus. Je l'ignorais. Il avait un sale caractère mais je savais qu'il ne me grifferait pas, du moins pas pour l'instant. Il ne risquerait pas de mettre la mère de Lee en danger. Je revint à Zara en lui exposant mon problème vis-à-vis du père de Leefaen :

"Tarod n'est pas au courant qu'il a un fils et il ne doit pas l'être avant que je ne lui ai annoncé. Je me suis bien fait comprendre ? Vous vous doutez que depuis l'épisode de la bague, tout n'est pas rose entre nous. Si ça vous intéresse... [je tirais la ficelle autour de mon cou et lui montra a bague qui y était accroché], je l'ai récupérée au château de Kanoë où je l'ai revu. J'ai fait un petit séjour là-bas après qu'on m'est pris en flagrant délit de vol".

Je scrutais son visage voyant s'il allait réagir puis continua mon petit résumé :

"J'ai était condamnée aux travaux d'intérêts général et ai servis le prince pendant quelques mois. Je n'ai jamais revu Tarod depuis. Je suis venu à Valhaine pour accoucher et me voilà maintenant en très charmante compagnie".

Je caressais le visage de mon fils mais hésitais encore à le montrer au démon. Je le savais imprévisible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]   Mar 15 Fév - 9:21

"Ne croyez pas vous immiscer sans cesse dans notre relation cher démon. Et puis je vous rappelle que vous êtes ennemis et que moi, vous me haïssez. Expliquez-moi pourquoi aurions-nous eu l'idée de vous annoncer la naissance de notre fils ?"

Zarathos sourit et toussa un peu " en effet nous somme pas en bon terme vous et moi mais pour Tarod c'est autre chose c'est un " Zarathos regarda son gant qui avait des tache noir qu'il avait crache en toussant Kienzan l'avait remarqué aussi Zarathos était malade encore
"Amis de confiance et de droiture un homme qui mérite le respect"


Il sourît en essuyant vite fait son gant et en regardant les totems *le chat tu le sens aussi Kien?*

"Calme, il ne lui fera pas de mal. Va ennuyer quelqu'un d'autre".
Le chat parti et Zarathos alors se senti mieux "un totem démoniaque " dit il en murmurant la chaine regarda bien le chat et comprit que Zarathos devrai bientôt se mettre en chasse d'âme démoniaque pour se soigner et sa courait pas les rue

"Tarod n'est pas au courant qu'il a un fils et il ne doit pas l'être avant que je ne lui ai annoncé. Je me suis bien fait comprendre ? Vous vous doutez que depuis l'épisode de la bague, tout n'est pas rose entre nous. Si ça vous intéresse...je l'ai récupérée au château de Kanoë où je l'ai revu. J'ai fait un petit séjour là-bas après qu'on m'est pris en flagrant délit de vol. J'ai était condamnée aux travaux d'intérêts général et ai servis le prince pendant quelques mois. Je n'ai jamais revu Tarod depuis. Je suis venu à Valhaine pour accoucher et me voilà maintenant en très charmante compagnie".

Zarathos l'écouta en souriant
"Je comprends mieux maintenant enfin votre fils est d'une véritable nature exceptionnelle "
Le démon prit de l'eau et ce mit à la boire
"Qui aurait cru que vous arriverez a ce niveau ma cherre enfin félicitation pour votre fils et tout mes vœux de bonheur pour lui "

Zarathos regarda Kienzan et prit un maillon sur elle qui se transforma en un anneau d'argent avec des runes en démons de l'ancien temps dessus
"tenez c'est pour votre fils pas de danger cette anneau lui fera rien bien au contraire je pense que sa l'aidera contre certain de ses futur default "
Zarathos regarda le chat et tout en se redressant alla ver son arbre se poser un peu a l'ombre des fleurs en souriant
*Kienzan apporte moi vite des âmes démoniaque si te plait si je ne bouffe pas vite je vais devoir me remettre en démons et je ne le veux pas, pas devant le gosse *

Kienzan alors comprit et parti dans la terre a une vitesse folle et disparu
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]   Jeu 24 Fév - 1:35

"Je comprends mieux maintenant enfin votre fils est d'une véritable nature exceptionnelle "

"Que voulez-vous dire ?"

Je craignais qu'il n'est déjà découvert le côté maléfique de mon fils. Après, tout, lui aussi était démoniaque. Il m'ignora et continua :

"Qui aurait cru que vous arriverez a ce niveau ma cherre enfin félicitation pour votre fils et tout mes vœux de bonheur pour lui "

Je me radoucis et le remerciais sincèrement pour cette marque de gentillesse dont je ne le croyais pas capable. Comme quoi, tout être maléfique pouvait être bon au fond. Espérons que mon fils n'en arrive pas là. Je regardais Zarathos qui prenait un anneau à Kienzan et me le tendis :

"Tenez c'est pour votre fils pas de danger cette anneau lui fera rien bien au contraire je pense que sa l'aidera contre certain de ses futur défauts "

Pas fou l'animal. Il avait déjà tout compris ou presque. Même pas la peine de m'expliquer. Ne ressentant aucune agressivité en lui à ce moment là, je dessrait un peu mon étreinte autour de mon bébé et récupéra l'anneau de ses mains ; elles tremblaient un peu et des trainés noires qu'on aurait chercher à effacer s'étaient dessinée sur ses gants. Je voyais bien que quelque chose clochait et voir Kienzan se précipiter sous terre confirma mes pensées. Je songeais que pour le mettre dans un tel état, il devait y avoir quelque chose de grave, lui que rien ne semble ébranler. Je me disait qu'un peu de douceur et d'innocence ne lui ferait pas de mal et garderait son esprit au repos jusqu'à son départ. Curieusement, je ne ressentais plus aucune amertume envers lui. Quelque part, je respectais sa personne et je tentais de lui faire voir. Ce être pourrait bien un jour être une aide pour mon fils.

"Merci Capitaine Zarathos. Je ne le perdrais pas, pour lui. Vous avez raison, il en aura certainement besoin".

Je dévoilais le visage et le haut du corps de Lee pour le montrer au démon renégat. Je le tournais vers lui et le plaqué dos à moi contre mon ventre, l'enserrant de mes mains tigrées. Là je lui appris son prénom :

"Il s'appelle Leefaen. Vous avez vu ? Il a les yeux de son père..."

Ce qui se passa ensuite fut étrange. Mon bébé qui gazouillait gentiment dans mes bras en ronronnant, se mit à fixer les yeux de Zarathos sans ciller et son émettre le moindre son. Il fixa le démon pendant un petit moment comme ça et j'avais beau essayer d'attirer son attention, rien de faisait détourner son regard. Je regardais ses yeux dorés et notais que l'un d'eux virait à l'orange. Ne voulant pas m'alarmer, je déposé simplement ma patte sur ses yeux en disant un peu gênée :

"Je crois qu'il vous aime bien"

Lee n'apprécia pas vraiment que je lui couvre les yeux. Ce n'était qu'un bébé et pourtant il semblait déjà savoir exactement ce qu'il voulait et me le faisait comprendre. Il amena ses petites mains griffu aux miennes et me griffa un peu - ce n'était pas douloureux mais le geste me fit frémir - jusqu'à ce que je relève ma main. Il tendit ses petits bras gris au démon et miaula plusieurs fois. Je ne comprenais pas, pourquoi cette attirance pour lui. entre temps Kienzan revint.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]   Lun 21 Mar - 8:03

Zarathos se sentais calme et posé et une aura proche de lui le calmais le soignait lui fessait du bien il regarda fely

"Merci Capitaine Zarathos. Je ne le perdrais pas, pour lui. Vous avez raison, il en aura certainement besoin".

Elle montra son fils Zarathos se senti alors revivre en regardant ses yeux

"Il s'appelle Leefaen. Vous avez vu ? Il a les yeux de son père..."

Zarathos regarda plus attentivement l'enfant mais surtout ses yeux "Leefaen"

dit-il dans le vide comme si il était hypnotisé par l'enfant, les yeux commencèrent à changer de couleur et fely lui cacha le regard
"Je crois qu'il vous aime bien"
L’enfant alors essaya de revoir Zarathos qui se sentait de nouveau celui qu'il était, quand sa mère lui redonna la vue l'enfant tenta ses bras ver le démon

Kienzan réapparu au même moment *tient Jai choper deux âmes de greek molg c'est déjà sa sa te fera du bien heu sa va ?*

Zarathos regarda la chaine et prit les âmes tout en souriant *plus que jamais j'ai trouvé mon remède ma vie *
*pardon?*

Kienzan s'approchât de l'enfant alors et ressenti ce que Zarathos voulait dire le fils de Felyndiira était rempli d'un coter démoniaque pure et sa simple présence nourrissez Zarathos et le soigner

Le démon regarda la jeune femme et lança d'une voie douce "je peut le prendre dans mes bras miss ?"

Le regard du jeune enfant rendait Zarathos de plus en plus fort et dans son état naturel enfin il avait trouvé ce qu'il lui fallait une personne qui créait de l'énergie démoniaque pure en lui
Le démon n'avait pas besoin de le tuer au contraire il fallait qu’il grandisse afin de devenir un jour un héritier du savoir du démon et qui sait un puissant combattant mi pure mi démoniaque
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]   Jeu 7 Avr - 6:34

"je peut le prendre dans mes bras miss ?"

J'hésitais, évidemment. Lorsqu'il avait parlé, instinctivement j'avais refermé mes bras sur le petit corps de mon chaton en le fixant pour essayer de cerner ses intentions. Malheureusement, je n'arrivais à rien le concernant. Je sentais juste sa faiblesse et sa vulnérabilité en cet instant. J'avais peur de ce qu'il pouvait faire à Leefaen. Mais c'est ce dernier qui trancha pour moi. Il sortit ses petites canines et mordilla mon poignet. Je l'enlevais et regardais mon petit dans les yeux. Je ne pus dire non à ce regard si tendre, si innocent. Je tendis l'enfant doucement à Zarathos et tout le temps qu'il le tenait, je ne le quittais pas des yeux, ma main caressant ma dague, nerveusement. Je préférais lui parler d'autres choses pour le distraire un peu mais il était comme envouté par le bébé :

"Euh...vous avez eu des nouvelles de Tarod récemment ? Je ne sais pas si j'aurais le courage un jour de lui amener son fils"...

Lee semblait tout autant fasciné. Il tendait ses petites mains vers le visage du démon et essayait d'attraper des mèches de ses cheveux noirs. Des fois, il posait sur moi un regard rassurant, comme pour me faire comprendre que je n'avais rien à craindre pour lui. Je ne pus m'empêcher de demander tant celà me troublait :

"Capitaine, que se passe t-il avec mon fils ?"

Manoir revenait vers nous, très menaçant. Kienzan le tenait à distance par son regard démoniaque car même maléfique, le chat n'était qu'un totem, une invocation et sans Lee, il ne servait à rien. Il cherchait, attendait une ouverture pour rejoindre son petit maître et par la même occasion planter ses griffes sur son porteur. Il feulait et crachais mais n'osait avancer davantage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]   Jeu 7 Avr - 7:49

Zarathos regarda l'enfant qui voulait allait dans ses bras et qui parvint a ses fins en fessant une petite mine tendre a sa génitrices
Le démon une fois dans ses bras le regarda ses yeux entrèrent dans l'âme du jeune enfant et soudain sa force prit de l'ampleur et son énergie redevenait débordante tandis que le jeune Lee perdait son coter démoniaque le démon rigola et entendis fely lui parlait

"Euh...vous avez eu des nouvelles de Tarod récemment ? Je ne sais pas si j'aurais le courage un jour de lui amener son fils"...

Zarathos lança sans détourner son regard "non pas des masse seulement en tant qu'adversaire Tarod souffre énormément sans vouloir paraitre méchant comme a mon habitude en votre présence il faudrait que vous partiez et allez le voir c'est son fils vous êtes celle qu'il aime et vous l'aimez aussi pas la peine de me mentir je vous rappelle que je vous connais comme si je vous avais fait "
Une énergie sortait du démon elle ne se voyait pas mais l'atmosphère au tour de lui et Leefaen était devenu lourde

"Capitaine, que se passe t-il avec mon fils ?"

Zarathos avait fini il déposa l'enfant qui retourna ver sa mère tout en souriant aux démons
"Lee est un enfant unique qui a deux âmes en théorie c'est impossible mais j'ai connu un ange qui avait cette caractéristique " Zarathos alors repensa au seul ange qu'il avait appréciai et respectait Gabriel le déchu "généralement on a soit un fon soit un coter purement démoniaque ou saint " Zarathos caressa l'enfant en voyant manoir se rapprochait "il a les deux lui "
La chatte essaya de griffer Zarathos mais le démon lui lança un regarda et d'une voie sorti des enfers et dans sa langue démoniaque natale dit "toi le totem si tu tiens a tes poil va te coucher car bientôt tu seras sous mes ordres profite de ses année après tu ne pourras plus contrôler le gamin aussi souvent que tu le désire et je me assurerai "

Le chat miaula et le démon fit apparaitre un feu noir dans sa main "tu es devenu faible et moi fort dommage que je me nourris du mal et que toi tu es lier a ce mal dans Lee maintenant va ronronner ailleurs "

Zarathos fit disparaitre la flamme et regarda le jeune elfe "désoler pour ce petit imprévu je vais vous expliquer en détail ce que peut savent sur moi"


Le démon fit apparaitre un siège de feu et se posa dessus en souriant "j’ai jadis fait un pacte avec une créature peut importe qui elle était exactement ce qui est sure c'est qu'elle était au niveau des dieux"
le démons regarda l'enfant et continua "ce pacte me donner la force de vaincre mes nouveau ennemi mais jetai impuissant face au ancien bref je me nourrissez maintenant du mal pure et non du bien, pendant des millénaire sa a marcher car j'avais toujours des démons a tuer non a me venger mais depuis la grande guerre de l'unité plus un démons n'est revenu sur Fantastiqua et je me nourrissez alors de quelque âmes noire mais sa ne valait pas le mal pure des enfer."

le démons regarda sa main et devint pale " depuis peu je les compris il me fallait me nourrir de mal et du puissance démoniaque hélas les seul connu était mes frères et sœur de guerre et de race que je ne toucherais pas, quand vous m'avais trouver j'étai au plus mal a essayer de me soigner mais sans réussite réelle et voici votre fils qui arrive "

Le démon sourit d'une sourire tendre et protecteur "a son âge il a déjà une puissante force maléfique qui vient de l’autre bestiole la bas "il montra le chat et rigola "Lee comme moi alors venons sans le vouloir de créer un lien lui veut être le plus pure moi vivre on a besoin l'un de l'autre moi j’ai besoin de son coter démoniaque pour me nourrir lui de moi pour lui vider ce mal "


Zarathos caressa l'enfant "je Vien de le vider de tout son coter démoniaque mais attendait vous a ce qu’il apparaisse un jour et ce jour la il fera mal et en grandissant il pourrait être plus fort que moi c'est pour sa que lui comme moi le savon pour éviter que ce mal qui grandit vite dans ce monde pourri se libère il aura besoin d'un mentor et d'une pompe pour le vider de cette force "

Zarathos regarda le ciel en se levant et d'une voie triste lança "je regrette miss Felyndiira"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]   Sam 21 Mai - 7:20

Le démon me tendis mon fils qui ne quitta pas l'homme des yeux malgré son retour à moi. Je le pris contre moi et tout en le regardant, j'écoutais les explications très étranges du capitaine. Lee avait reporté son attention sur moi et jouait gentiment avec une mèche de mes cheveux que le vent avait détaché de ma coiffure.

Lee est un enfant unique qui a deux âmes en théorie c'est impossible mais j'ai connu un ange qui avait cette caractéristique. Généralement on a soit un fon soit un coter purement démoniaque ou saint. Il a les deux lui.

Euh...

toi le totem si tu tiens a tes poil va te coucher car bientôt tu seras sous mes ordres profite de ses année après tu ne pourras plus contrôler le gamin aussi souvent que tu le désire et je me assurerai. Tu es devenu faible et moi fort dommage que je me nourris du mal et que toi tu es lier a ce mal dans Lee maintenant va ronronner ailleurs;

Manoir n'eu pas l'air d'apprécier la remarque, il sortit les griffes mais n'osa rien tenter conte le démon. Il fixait Kienzan avec une certaine...crainte. C'était la première fois que je sentais agressif par peur. A bien le regarder, plus ça aller, plus je sentais que sa peur se changer en une véritable terreur. Il craignait Zarathos et sa chaîne et quelque part, cela ne me déplaisait pas. S'il pouvait disparaître ce chat... Mais cela impliquerait la disparition de la louve et donc d'une des barrière de protection de Leefaen. Cette dernière toujours très sage, étais couchée près de moi et semblait s'être endormie. Mais je savais qu'elle guettais quand même.
Je sursautais voyant un siège apparaître d'entre les flammes. Il n'en finissait pas de m'impressionner cet être démoniaque. Argg et dire que mon fils semblait attaché à lui. Ensuite, je le laissais déballer ses explications avec un regard perplexe.
Lorsqu'il eus finis, il rajouta d'une voix triste :

Je regrette miss Felyndiira

Je récapitulais pour être sure d'avoir à peu près tout compris :

Vous me dites que vous vous nourrissez du Mal qui se trouve dans les autres mais que votre "nourriture" se fait rare. Là vous venez de trouvez en Leefaen un point resto idéal. Vous absorbais le Mal qu'il a, en lui et vous retrouver toute votre puissance. Lee n'aura plus son côté démoniaque pendant quelques temps. Cela veut aussi dire que lorsqu'il reviendra à sa personnalité maléfique, vous serez toujours le seul à pouvoir l'extraire de lui. En d'autre terme, nous allons être obligé de rester en contact vous, lui et moi...

Je soupirais et maudissant cette nouvelle :

Dire que je comptais éviter de vous croiser, me voilà bien servis. Et n'allez pas me sortir que vous êtes désolé, vous avez votre nourriture et donc votre puissance.

Je réfléchis encore un moment. Il n'y avait aucune agressivité dans ma voix, juste une réflexion à voix haute pour comprendre et chercher une échappatoire. Cette discussion était d'un calme étonnant.

En fait, vous agissez dans votre intérêt, affirmais-je. Si vous n'avez pas Lee comme garde-manger, qui va t-il vous arrivez au juste capitaine ?

Leefaen se mit alors à pleurer. Devinant de suite qu'il avait fin, je lançais à Zarathos :

Tournez la tête s'il-vous-plaît, je ne laisse aucun homme poser les yeux sur moi. Sinon je m'en vais de suite le nourrir au manoir.

Sur ceux, je dévoilais un de mes seins à mon enfant pour l'allaiter tranquillement, puis continuais de discuter avec le capitaine de la légion Fuma, aussi intéressée par le sujet que réticente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Zarathos
Capitaine (1)


Messages : 1036

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
75/50000  (75/50000)
Inventaire: les katana des princes (katana qui uni forme une épée) Kienzan (chaîne des âmes)


MessageSujet: Re: Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]   Mar 12 Juil - 9:57

Récapitulant tout ce que Zarathos avait dit la jeune fely commença

Vous me dites que vous vous nourrissez du Mal qui se trouve dans les autres mais que votre "nourriture" se fait rare. Là vous venez de trouvez en Leefaen un point resto idéal. Vous absorbais le Mal qu'il a, en lui et vous retrouver toute votre puissance. Lee n'aura plus son côté démoniaque pendant quelques temps. Cela veut aussi dire que lorsqu'il reviendra à sa personnalité maléfique, vous serez toujours le seul à pouvoir l'extraire de lui. En d'autre terme, nous allons être obligé de rester en contact vous, lui et moi...

soupirant Zarathos lui sourit avec une petite mine

Dire que je comptais éviter de vous croiser, me voilà bien servis. Et n'allez pas me sortir que vous êtes désolé, vous avez votre nourriture et donc votre puissance.
En fait, vous agissez dans votre intérêt, Si vous n'avez pas Lee comme garde-manger, que va t-il vous arrivez au juste capitaine ?

Leefaen se mit alors à pleurer

Tournez la tête s'il-vous-plaît, je ne laisse aucun homme poser les yeux sur moi. Sinon je m'en vais de suite le nourrir au manoir.

Zarathos se retourna et regarda les arbre en étant assez mélancolique il soupira et d’un ton qui était plus calme que le vent lui-même qui pourtant était inexistant ce jour la
« Avait vous déjà vu tout ce qui vous était cher disparaître demeure titre de noblesse mais surtout famille amis frère père grand père grand-mère bref tout ce qui vous tenez a cœur tout ce qui vous avait rendu plus fort que le roc »

Zarathos regarda le sol « avais vous connu la trahison de ce que vous croyez être vos frère une trahison qui donna la mort a votre mentor et idole a celui qui est votre grand père »

Zarathos avait des flammes bleu qui commençait à lui courir au tour du corps « avez-vous déjà rencontré la mort de tellement près que vous pensiez qu’elle venait prendre votre âme avez-vous vu grandir des races mais être hais par elle alors que vous ne leur voulez en aucun cas les blesser »

Zarathos récupéra une pétale dans sa main et sera du poing jusqu'à se faire saigner « avait vous vécu des millier d’année seul sans amis frère et proche de cœur car moi oui et ce qui m’on fait subir tous sa son encore vivant et je ne partirais pas avant de les avoir tué avant d’avoir tué tout les nouveaux démons »

Le sang du démons qui coulait sur le sol fit alors fleurir les pétale au sol les transformant en petit arbuste « j’ai deux moyen pour y parvenir soit je me nourri des âmes que je trouve mais au final je vais devoir tuer des innocent bien vite soit je me nourri du mal en votre fils le libérant ainsi de ses propre démons mais je ne doit pas mourir et croyait moi très chère fuma et Kanoë ne me détruirons pas je me moque de leur guerre je fait sa pour moi et seulement mois fuma le sait au plus profond de lui mais il me tue pas car en attendant je suis son plus proche guerrier le plus fidele et j’ai jurer sur mon âme de le servir a son père »

Zarathos rigola alors « mais sa ce pacte est caduque »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Felyndiira
Guerrier (1.1)


Messages : 547

Feuille de personnage
Capacités:
Monnaie:
5/50000  (5/50000)
Inventaire: Arc


MessageSujet: Re: Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]   Jeu 14 Juil - 7:53

J'allaitais mon fils tout en écoutant les explications du démon. Une fois fait je me rhabillais en lui indiquant qu'il pouvait tourner la tête. Mon bébé gazouillais gentiment, comme un bébé ordinaire mais avec des petites oreilles pointus s'agitant dans tous les sens. Je m'adressais au démon :

"C'est de la folie vos histoires, mais...je veux bien y croire. A en croire vos paroles, vous n'êtes pas l'ennemi de Kanoë pas plus que celui de Füma. Et dans mon cas, vous comptez vous servir de mon fils comme aliment principal. Et vous croyez que je vais accepter ça ? De devoir vous côtoyer juste pour que vous conserviez votre puissance ? Qui me dis que vous n'aurez pas l'effet inverse sur Lee".

Je me relevais et continua :

"Si je refuse, j'aurais sur la conscience la mort d'innocent à qui vous volerez les âmes. Si j'accepte, c'est mon fils et moi-même que je met à porter de vos...agissement. Je n'aime pas trop ça voyez-vous".

Je fixais l'eau et sans faire gaffe au ton que j'employais et aux conséquences des mots que je prononçais, je demandais :

"Il serait tellement plus facile de vous voir vous éteindre pour de bon démon. Si vous avez connu tant de malheur pourquoi continuer à vivre ainsi, pourquoi restez vous dans ce monde qui ne veut pas de vous ? Pensez-vous qu'il est important que vous restiez parmi nous ? Je n'ai aucune confiance en vous capitaine Zarathos et le deal que vous me proposez n'est pas sans conséquence".

Je me foutais bien de ce qu'il pouvait ressentir. Il m'avait déjà trop fait souffrir et je ne lui devais rien à mon sens. Je terminais :

"Laissez-moi le temps d'y réfléchir. Je pense que nous nous reverrons quand vous serez de nouveau faible. Ne venez qu'à ce moment là car me savoir à vos côté alors que vous débordez de puissance, ça ne m'enchante pas. C'est pour celà que je vous quitte capitaine".

Sans même dire au revoir, je lui tournais le dos et commençais à rentrer chez moi.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Retrouvaille inattendue [ouvert à tous ^^]
» Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !
» Retrouvaille inattendue - Kian && Alyssa
» Retrouvaille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastiqua le monde des invisibles :: Zone RP :: Nürnen :: Fleuve de Lumière-